AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 






 

 [Stanijane] Tonight, take me to the other side

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Retourner à la mer // Fonder une famille.
Faites place à la vedette
J'ai posé bagages ici le : 02/05/2013 Jouant le rôle de : Adella, Fille du roi Triton, Princesse d'Atlantica et Soeur d'Ariel Nombre de messages : 918 On me connait sous le pseudo : Atomic.Sky. Un merci à : rose adagio pour l'avatar & Tumblr pour les gif & nenes pour le crackship. Les chansons sont de Disney et la signature de ma merveille petite Sea <3 Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Natalie Wonderful Dormer.
MessageSujet: [Stanijane] Tonight, take me to the other side Sam 31 Jan - 0:53

Tonight, Take me the other side • Stanislav & Mirajane
Hello, hello. Anybody out there? Cause I don't hear a sound ... Alone, alone I don't really know where the world is but I miss it now. I'm out on the edge and I'm screaming my name like a fool at the top of my lungs. Sometimes when I close my eyes I pretend I'm alright. But it's never enough. Cause my echo is the only voice coming back. My shadow is the only friend that I have. Listen, listen. I would take a whisper if that's all you had to give but it isn't you could come and save me and try to chase the crazy right out of my head. I'm out on the edge and I'm screaming my name like a fool at the top of my lungs. Sometimes when I close my eyes I pretend I'm alright. But it's never enough


Elle frissonnait alors que le vent glacé de l'hiver s'infiltrait entre sa nuque et sa lourde écharpe en laine. Elle n'avait pas imaginé qu'il puisse faire si froid à cette heure avancé de la nuit, la semaine ayant été plutôt douce. L'ex-sirène n'avait pas prévu de sortir: elle n'avait pas eut de nouvelles de son amoureux depuis quelques jours et Trevor passait la soirée avec son frère. A vrai dire, elle avait voulut s'offrir la soirée pour elle, avec un film et un bon verre pour décompresser de sa semaine. Elle avait même commencer à se servir lorsque son téléphone avait sonné. A son grand malheur, ce n'était pas Stan, juste Elwë qui l'appelait pour un avis. Un avis nécessitant qu'elle se déplace, sorte par ce temps glacial pour arpenter les rues de Fantasia Hill. Elle avait soupiré et quitté le confort de sa chambre à contre coeur, se rendant chez son complice. Elle y passa plus de deux heures et avait décidé de rentrer malgré l'évidente énergie dont l'homme disposait encore. Mais la demoiselle ne voulait pas se promener trop tard dans les rues: elle ne voulait pas risquer une mauvaise rencontre ou rater une visite surprise de Stan. Alors qu'elle avançait dans les rues de Skyline Square, Mirajane surveillait les environs: elle ne voulait pas tomber sur son fiancé, ignorant comment expliquer qu'elle n'était pas chez elle. Elle aurait put prétexter une visite à Sea, ou à Alana, mais elle ne voulait pas lui mentir: elle le faisait bien trop en s'associant à Elwë de temps en temps.

Le manège avait commencé depuis quelques mois: la sirène ne supportait pas les absences à répétition de son amoureux et avait décidé de prendre les choses en main. L'altercation qu'elle avait eut avec l'ancien patron de Stan l'avait laissé sur une note amer et elle n'allait pas se laisser faire. Elle montrerait à se sorcier de pacotille que Stan était à elle et qu'on ne marchait pas sur les platebandes d'une sirène. La présence d'Elwë lui était plus qu'indispensable: elle espérait obtenir rapidement des informations sur cet homme. Elle quitta la rue passante pour une ruelle moins fréquentée: c'était un raccourci qu'elle prenait de temps en temps. Elle savait qu'elle n'était qu'à quelques minutes du Meli Melo House lorsqu'elle entendit des pas venir dans sa direction. Elle leva la tête et blêmit en reconnaissant la silhouette familière de Stan. Finalement, sa chambre lui paraissait bien loin ...
crackle bones
Voir le profil de l'utilisateur


“ L'amour a percé mon coeur et l'argent n'fait pas le bonheur. Mais j'attend un être charmeur, mon marin riche et sans peur !”✰


Dernière édition par A.-K. Mirajane Tysee le Sam 7 Mar - 16:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: être un homme meilleur
Faites place à la vedette
J'ai posé bagages ici le : 09/05/2013 Jouant le rôle de : Bartok (team Anastasia) Nombre de messages : 1306 On me connait sous le pseudo : nenes Un merci à : Box&Shock + nenes + northern lights. + tumblr Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Ed Hot Westwick
MessageSujet: Re: [Stanijane] Tonight, take me to the other side Lun 2 Fév - 2:45


Stanijane

▽ I know this hurts, it was meant to. Your secret's out and the best part is it isn't even a good one.
La soirée avait été longue. Encore une fois, il avait du travailler. Ces derniers temps, il y avait beaucoup à faire. Lui qui aurait rêvé passer des soirées en amoureux avec Mirajane, tranquillement lové dans ses bras, assis bien au chaud sur un canapé douillet, était obligé de sortir chaque soir dans le froid glacial pour vendre cette saloperie de drogue à ces camés tous plus atteints les uns que les autres. Plus le temps passait plus son "métier" le dégoutait. Il n'avait jamais aimé ça réellement, mais par le passé, il le faisait s'en trop s'en plaindre. Aujourd'hui, il n'en pouvait plus. Il était fiancé, il était bien entouré, avait des amis aimant, il donnait ses cours de danse, tout allait bien. Et pourtant, la nuit, il continuait d'arpenter les rues ou les bars mal famés pour donner leurs doses à tout ces êtres perdus et miséreux. Il aurait bien claqué la porte, abandonné tout ça, tourné la page pour toujours. Mais il avait peur. Peur des représailles. On ne quittait pas ce genre de milieu comme on démissionnait d'une boulangerie. Ces gens là ne vous laisse pas juste partir. Il en était conscient évidemment. Partir ne serait pas chose facile. Surtout qu'il commençait à se questionner sérieusement sur l'identité de son "patron". A mesure qu'il remettait les pièces de son arrivée dans ce milieu en ordre, l'image de Rasputin se dessina à son esprit. De plus en plus, il était persuadé que son ancien maitre avait eu un rôle à jouer dans sa nouvelle vie, même si cette idée le dérangeait au plus haut point. Tout ça le mettait de mauvaise humeur. Il n'avait plus qu'une envie, rentrer. Peut-être pas chez lui, il passerait surement chez Mira ce soir. Parce qu'il mourrait d'envie de la voir. Parce qu'elle lui manquait à chaque seconde qu'il ne passait pas à ses côtés. Alors, il commença à bouger du coin dans lequel il s'était arrêté, commençant à retrouver son chemin parmi les ruelles sombres.
A mesure qu'il marchait, une silhouette se dessina au loin. Une femme. Surement sa dernière cliente de la soirée. Personne ne trainait dans ces ruelles à des heures si reculées de la nuit à part pour rechercher le dernier dealer trainant dans le coin. Il porta déjà sa main à l'intérieur de son manteau pour attraper une dose. Il n'avait pas envie de s'éterniser. Mais à mesure qu'il s'avançait vers l'ombre, elle lui apparu comme familière. Ces courbes, cette chevelure. Mirajane. Il ne mit pas longtemps à la reconnaitre. Après tout, elle hantait toute ses pensées depuis des mois, il la reconnaitrait entre mille. Il stoppa net sa progression. Mais qu'est ce qu'elle faisait là ? Puis, reprenant ses esprits, il se précipita près d'elle. Si elle était là, ça ne pouvait être que pour une raison dramatique. « Mira ! lâcha-t-il dans une voix étranglée quand il se retrouva à sa hauteur, mais qu'est ce que tu fais là ? Qu'est ce qu'y s'passe ? Il t'est arrivé quelque chose ? » Sa voix était remplie d'angoisse. Il l'attrapa par les épaules. Son esprit tournait dans tout les sens, il imaginait à la vitesse de l'éclair tout les scénarios les plus horribles. La regardant de la tête aux pieds, il eut l'impression qu'au moins rien ne clochait physiquement. C'était déjà ça. Mais alors, où était le problème ?
(c) AMIANTE

Voir le profil de l'utilisateur



If you wish it, wish it now.

Everybody's gotta love someone but, I just wanna love you, dear. Everybody's gotta feel something I just wanna be with you, my dear.  I know it's hard to be in this position. If they stop loving, I won't stop loving you. If they stop needing you, I'll still need you, my dear.



Dernière édition par Stanislav N. Bartok le Ven 6 Mar - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Retourner à la mer // Fonder une famille.
Faites place à la vedette
J'ai posé bagages ici le : 02/05/2013 Jouant le rôle de : Adella, Fille du roi Triton, Princesse d'Atlantica et Soeur d'Ariel Nombre de messages : 918 On me connait sous le pseudo : Atomic.Sky. Un merci à : rose adagio pour l'avatar & Tumblr pour les gif & nenes pour le crackship. Les chansons sont de Disney et la signature de ma merveille petite Sea <3 Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Natalie Wonderful Dormer.
MessageSujet: Re: [Stanijane] Tonight, take me to the other side Jeu 19 Fév - 13:00

Tonight, Take me the other side • Stanislav & Mirajane
Hello, hello. Anybody out there? Cause I don't hear a sound ... Alone, alone I don't really know where the world is but I miss it now. I'm out on the edge and I'm screaming my name like a fool at the top of my lungs. Sometimes when I close my eyes I pretend I'm alright. But it's never enough. Cause my echo is the only voice coming back. My shadow is the only friend that I have. Listen, listen. I would take a whisper if that's all you had to give but it isn't you could come and save me and try to chase the crazy right out of my head. I'm out on the edge and I'm screaming my name like a fool at the top of my lungs. Sometimes when I close my eyes I pretend I'm alright. But it's never enough


La sirène n'avait jamais aimé l'idée de mentir à son fiancé, surtout depuis que les choses étaient devenues plus sérieuses entre eux. Mais dès qu'elle se retrouvait seule entre les quatre murs de sa chambre, elle ne pouvait s'empêcher d'imaginer le pire concernant les activités peu recommandable de son amoureux. Travailler avec Elwë lui permettait, dans un sens, de garder un oeil sur ce qu'elle appelait "le monde de Stan" et de se rassurer sur la sécurité de l'homme qu'elle aimait. Cependant, elle doutait que Stan accepte ce qu'elle faisait: elle se souvenait de ce jour où il lui avait avouer que l'école de danse n'était son seul métier, il semblait si mal-à-l'aise avec ça qu'elle se voyait mal lui annoncer qu'elle s'était également lancée du côté obscur pour rester avec lui. Elle avait été tenté de lui dire ... Plusieurs fois. Mais elle ne parvenait à s'y résoudre: elle lui avait promis de ne jamais aborder le sujet et, quand elle essayait d'insinuer quelques petites choses, il changeait de sujet. Elle ne voulait pas le blesser et surtout, elle ne voulait pas le décevoir. « Mira ! » Il l'avait reconnu ... Elle aurait voulut s'enfouir sous terre, disparaitre plutôt que d'avouer ce qu'elle avait fait. Elle le vit s'approcher d'elle d'un pas rapide, culpabilisant encore plus en voyant l'inquiétude sur son visage. « Mais qu'est ce que tu fais là ? Qu'est ce qu'y s'passe ? Il t'est arrivé quelque chose ? » Face à Stan, Mirajane savait qu'elle était une piètre menteuse. Avant même de dire quoi que ce soit, elle mordillait sa lèvre inférieure, cherchant ce quelle excuse elle pourrait bien donner. Cherchant à rassurer le jeune homme, l'ancienne sirène lui offrit un sourire sincère: elle était malgré tout heureuse de le voir: elle avait l'impression que cela faisait des mois qu'elle ne l'avait pas vu.

Elle se jeta dans ses bras, espérant le détourner un peu de la réelle raison de sa présence ici malgré l'heure tardive. Blottie dans les bras de son amoureux, la jeune femme secoua doucement la tête en signe de négation. « Pourquoi imagines-tu toujours le pire ? » lui demanda-t-elle en riant. Intérieurement, la jeune femme comprenait son inquiétude: il ne lui était pas venue à l'esprit que quelque chose aurait put arriver ... Elle aurait put utiliser sa rencontre passé avec Rasputin pour justifier sa présence actuelle, mais elle renonça bien vite à l'idée: leur rencontre avait eut lieu bien avant et si Stan décidait d'interroger son ancien patron, elle risquait fort d'être découverte. Mentir ne ferait que décaler le problème. Elle s'éloigna un peu de lui pour lui adresser un nouveau sourire rassurant.  « Je m'inquiétais pour toi tu sais ? Depuis combien de temps n'es-tu pas venu me voir ! » Elle prit un ton faussement colérique, plaçant l'une de ses mains sur sa hanche dans une pose plutôt comique. Elle rit un peu avant de retrouver son sérieux.  « Et toi ? Tu devrais rentrer ... Qu'est-ce qu'il se passerait si tu te faisait chopper hein ? Ca fait plusieurs soirs que tu reste dehors ... Rentre avec moi ... » S'il y avait une chose qu'elle craignait plus que d'être découverte, c'était bien qu'il ne soit plus près d'elle. L'imaginer loin d'elle la rendait malade. Elle glissa sa main dans celle du brun, espérant qu'il la suivrait sans faire d'histoire.
crackle bones
Voir le profil de l'utilisateur


“ L'amour a percé mon coeur et l'argent n'fait pas le bonheur. Mais j'attend un être charmeur, mon marin riche et sans peur !”✰


Dernière édition par A.-K. Mirajane Tysee le Sam 7 Mar - 16:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: être un homme meilleur
Faites place à la vedette
J'ai posé bagages ici le : 09/05/2013 Jouant le rôle de : Bartok (team Anastasia) Nombre de messages : 1306 On me connait sous le pseudo : nenes Un merci à : Box&Shock + nenes + northern lights. + tumblr Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Ed Hot Westwick
MessageSujet: Re: [Stanijane] Tonight, take me to the other side Jeu 5 Mar - 1:43


Stanijane

▽ I know this hurts, it was meant to. Your secret's out and the best part is it isn't even a good one.
Sa vie parallèle, si l'on peut appeler ça ainsi, était surement la chose dont il avait le plus honte. Depuis son arrivée dans ce nouveau monde, il mettait tout en oeuvre pour être une bonne personne, mais cette ombre venait continuellement lui rappeler que malgré tout ses efforts, il avait échoué. Non il n'était pas quelqu'un de bien, il était ce misérable dealeur. Alors bien sur, il n'aimait pas trop aborder le sujet. Certains étaient au courant, beaucoup ne l'étaient. Il l'avait dit à Mira, bien sur, parce qu'il ne voulait pas lui mentir, pas à elle. Il était persuadé qu'une relation qui fonctionne, un couple qui dure, ne pouvait se construire sur des mensonges. Mais si il lui en avait parlé, ce n'était certainement pas pour l'impliquer. Il ne voulait pas qu'elle se mêle de ça, qu'elle soit concernée, c'était hors de question. C'était bien trop dangereux et il tenait trop à elle pou ça. Bien sur, c'était une grande fille, elle pouvait faire ses propres choix et il n'avait pas le droit de lui dire quoi faire, mais quand même. Il ne voulait pas se faire constamment du soucis pour elle. Il avait déjà entrainé Poca dans son bordel, sans le vouloir, mais sans réussir à l'empêcher. Alors non, il ne laisserait pas Mirajane s'approcher de ce monde. Il comprenait qu'il puisse attirer, c'était l'interdis, l'aventure, l'adrénaline. Mais c'était bien trop risqué. La voir en face de lui, en pleine rue, en pleine nuit ne lui fit pas plaisir. Il n'avait aucune idée de ce qu'elle pouvait faire là, mais déjà il s'inquiétait. Il remarqua lorsqu'elle mordilla sa lèvre et haussa un sourcil, il devait y avoir quelque chose qu'elle ne voulait pas lui dire. Mais quoi ?
Mais il n'eut pas le temps d'en rajouter qu'elle avait atterri dans ses bras. Il ferma les yeux un instant, respirant son odeur qui l'apaisa un instant. Chaque séparation était bien trop longue et même si il n'aimait pas trop ces conditions de retrouvailles, il était quand même heureux de la voir. « Pourquoi imagines-tu toujours le pire ? » Il déposa un baiser dans ses cheveux mais ne la suivit pas dans son rire. Elle ne se rendait pas compte du danger pour une aussi belle femme de trainer seule dans les ruelles les plus sombres de la ville en pleine nuit ? « Parce que je m'inquiètes toujours pour toi, tu ne peux pas m'en vouloir, finit-il par dire en se détendant légèrement. » Puis elle s'écarta de lui et il la fixa, attendant toujours de meilleures explications. « Je m'inquiétais pour toi tu sais ? Depuis combien de temps n'es-tu pas venu me voir ! » Il fit une petite grimace, esquissant un sourire devant l'attitude théâtrale de sa belle, elle avait le don pour mettre les formes à son discours, ça c'était sur. « Et toi ? Tu devrais rentrer ... Qu'est-ce qu'il se passerait si tu te faisait chopper hein ? Ca fait plusieurs soirs que tu reste dehors ... Rentre avec moi ... » Il la laissa prendre sa main dans la sienne et l'attira vers lui, enroulant son autre bras autour de ses épaules et la serrant un instant. « T'as raison, je suis désolé, je voulais passer ce soir en plus, lui dit-il d'une petite voix. Je suis désolé de te causer du soucis ma belle. » Il relâcha ses épaules, tenant toujours sa main dans la sienne. « Ca a été chargé ces derniers jours, mais je fais attention, promis. » Il lui sourit, un peu maladroitement. Il ne voulait pas s'étaler sur le sujet, il ne voulait pas réellement lui en dire plus. Il commença alors à faire quelques pas à ces côtés, mais quelque chose continuait à le perturbé. « Tu n'es quand même pas venu ici pour ... me chercher ? finit-il par demander comme si  de rien n'était. » Il s'arrêta et se tourna vers elle, un petit sourire en coin sur les lèvres. Il comprenait mieux son air faussement innocent. « Mira, qu'est ce que tu faisais là ? demanda-t-il avec comme un ton de reproche dans la voix. »
(c) AMIANTE

Voir le profil de l'utilisateur



If you wish it, wish it now.

Everybody's gotta love someone but, I just wanna love you, dear. Everybody's gotta feel something I just wanna be with you, my dear.  I know it's hard to be in this position. If they stop loving, I won't stop loving you. If they stop needing you, I'll still need you, my dear.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Retourner à la mer // Fonder une famille.
Faites place à la vedette
J'ai posé bagages ici le : 02/05/2013 Jouant le rôle de : Adella, Fille du roi Triton, Princesse d'Atlantica et Soeur d'Ariel Nombre de messages : 918 On me connait sous le pseudo : Atomic.Sky. Un merci à : rose adagio pour l'avatar & Tumblr pour les gif & nenes pour le crackship. Les chansons sont de Disney et la signature de ma merveille petite Sea <3 Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Natalie Wonderful Dormer.
MessageSujet: Re: [Stanijane] Tonight, take me to the other side Sam 7 Mar - 18:17

Tonight, Take me the other side • Stanislav & Mirajane
Hello, hello. Anybody out there? Cause I don't hear a sound ... Alone, alone I don't really know where the world is but I miss it now. I'm out on the edge and I'm screaming my name like a fool at the top of my lungs. Sometimes when I close my eyes I pretend I'm alright. But it's never enough. Cause my echo is the only voice coming back. My shadow is the only friend that I have. Listen, listen. I would take a whisper if that's all you had to give but it isn't you could come and save me and try to chase the crazy right out of my head. I'm out on the edge and I'm screaming my name like a fool at the top of my lungs. Sometimes when I close my eyes I pretend I'm alright. But it's never enough

Mirajane s'était toujours étonnée de la manière dont les choses s'étaient déroulé entre eux: ça avait été vite. Très vite. Mais en même temps, elle trouvait leur couple à leur image. La concernant, elle n'avait jamais été très adepte des phases chastes et enfantine: elle savait que sa tendance à s'emballer très vite n'était pas du gout de ses soeurs, mais Mirajane était comme ça: elle fonçait, tête baissée et c'était souvent ce qui lui avait valut d'avoir le coeur brisé. Avec Stan, la sirène savait qu'elle ne se trompait pas. Ils avaient bien trop de points communs pour que tout cela ne soit qu'une simple erreur de parcours et la blonde voulait vraiment y croire. C'était sans doute pour ça qu'elle se fichait dans des situations pas possible ... « T'as raison, je suis désolé, je voulais passer ce soir en plus » Elle s'en voulut un peu de le faire culpabiliser pour cacher ses propres torts. Elle connaissait trop bien les points sensibles de son fiancé mais c'était un cas de force majeur. Retourner la situation à son avantage avait été un talent depuis le premier jour, et une source de dispute régulière avec Attina. « Je suis désolé de te causer du soucis ma belle. Ca a été chargé ces derniers jours, mais je fais attention, promis. » Elle ne put s'empêcher de sourire. Premièrement parce qu'elle était certaine que le pire était évité et enfin, et surtout, parce qu'elle l'adorait. Il n'y avait pas d'autre mot pour décrire ce qu'elle ressentait face à cette adorable petite moue qu'il faisait lorsqu'il s'en voulait. Elle n'avait jamais aimé lorsqu'ils restaient trop longtemps sans se voir: son univers semblait bien terne et elle passait sa vie pendue à son téléphone dans l'attente d'un message ou d'un coup de fil. Avec les semaines, elle avait finit par s'y faire, telle une vilaine routine dont on ne veut pas mais qu'on ne peut qu'accepter: Il partait, parfois 3-4 jours de suite où elle ne le voyait pas, et elle restait seule, parfois rejointe par Trevor, Sea ou Alana, mais toujours s'efforçant de penser à autre chose pour ne pas courir faire le siège du dortoir où elle savait qu'il rentrait le soir ... Elle ne voulait pas l'étouffer de peur qu'il prenne la fuite ... Et puis, quand il rentrait, elle s'arrangeait toujours pour rester avec lui, n'allant pas travailler ou décommandant une soirée avec ses soeurs. Elle voulait profiter au maximum de sa présence.  « Je ferais attention lorsque mon amant vient me rejoindre alors ... » ironisa-t-elle. Elle n'avait jamais eut envie d'aller voir ailleurs: la sorte de vénération qu'elle avait pour Stan l'empêchait même totalement d'y penser: il était son prince charmant, elle en était sure.

Alors qu'ils reprenaient la route du Meli Mélo, Mirajane tentait de trouver un moyen de garder Stan avec elle pour la nuit, ignorant encore s'il avait prévu de rentrer chez lui ou si l'idée de rester avec elle l'avait effleuré. Elle était en train de s'interroger sur les bienfaits d'utiliser une bouteille de vin comme appât lorsque la voix de Stan la sortit de son semi-plan de kidnapping machiavélique. « Tu n'es quand même pas venu ici pour ... me chercher ? » Les mots sonnèrent telle une douche froide alors qu'elle prenait conscience qu'il ne lâcherait pas le morceau aussi facilement. Ce qu'il pouvait être buté parfois ... Hésitant une fois de plus entre mensonge et omission, elle se contenta d'un petit hochement de tête discret: les cachoteries étaient allées trop loin et elle se ferait prendre à coup sur si elle tentait de mentir une nouvelle fois. Alors qu'il lui souriait, elle commença à se sentir mal: elle n'avait aucune échappatoire cette fois. « Mira, qu'est ce que tu faisais là ? » A défaut de ne pouvoir paraitre étonnée par la question de son fiancé, Mirajane se contenta de garder une figure neutre du même genre que celle qu'elle prenait lorsqu'elle se rendait à ses rendez-vous nocturnes avec Elwë. Surtout ne rien laisser paraitre. Elle détourna le regard. Première erreur. Abasourdie par le ton de Stan, elle s'apprêta à commettre sa seconde erreur. « Pose pas de question dont tu ne voudrais pas connaitre la réponse » lâcha-t-elle froidement. Ce n'était pas son style de le rejeter ainsi, mais elle n'avait pas le choix. Il ne fallait surtout pas qu'ils s'embarquent dans ce débat qui ne mènerait à rien. Elle tenta vainement de sauver les meubles « Hum ... Il me semblait avoir entendu Sea et Trevor parler de fête ... Donc ... Je leur ai laissé la maison ... » Elle même semblait peu convaincu par son argument: Trevor n'était pas vraiment un grand fêtard, il préférait se cacher sous le lit plutôt que d'aller parler à cette fille qu'il reluquait depuis des mois ... Quand à Sea ... L'appartement d'Alana était sans doute bien plus intéressant lorsqu'on voulait inviter des amis. Elle risqua un regard implorant vers le brun. « S'il te plait ... Pas ce soir. » Ni aucun autre si elle avait eut le choix. « Juste ... Profitons de la soirée et oublions ça. » Cela ne servirait sans doute pas à grand chose, mais au moins, elle aurait essayé.
crackle bones
Voir le profil de l'utilisateur


“ L'amour a percé mon coeur et l'argent n'fait pas le bonheur. Mais j'attend un être charmeur, mon marin riche et sans peur !”✰
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Stanijane] Tonight, take me to the other side

Revenir en haut Aller en bas
 

[Stanijane] Tonight, take me to the other side

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» How do you rate President Obama's speech tonight?
» Come to the Dark Side... we have cookies ! [PV Tom]
» tonight, we are young [04/04/12 à 14h21]
» [Fini] I wish you were standing by my side tonight when the sky is burning [with Taylor L.]
» In The Air tonight [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Skyline Square :: Rues-