AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 









 

 Naughty, naughty you [pv. Thomas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Faites place à la vedette
J'ai posé bagages ici le : 07/03/2015 Jouant le rôle de : Marie (Aristochats) Nombre de messages : 146 On me connait sous le pseudo : Alexanor ou CAOP. Un merci à : Bazzart, Tumblr, @kalelkitten. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : la parfaite Kristen Smith.
MessageSujet: Naughty, naughty you [pv. Thomas] Dim 15 Mar - 22:29




Naughty, naughty you


Je baissai les yeux sur le petit papier que l'agence immobilière m'avait remis. Courtland street, Groland Place... Je levai les yeux sur l'immeuble crasseux devant lequel je me tenais. Il semblait que ce fusse là. Je composai le code qu'on m'avait confié et m'infiltrai dans le hall d'entrée. Mazette, quelle odeur ! Ces logements étaient bien les plus pauvres de Fantasia Hill, l'agence n'avait pas menti. Mais je ne pouvais pas me permettre de réclamer mieux pour l'instant, alors il me faudrait attendre de retrouver ma famille.

Aussi habile qu'un chat -- est-ce seulement étonnant ? -- je grimpai les escaliers jusqu'au troisième, où le studio que j'étais venue visiter était censé se trouver. Je regardai chaque porte, afin de trouver le bon numéro. Chacune affichait le nom du locataire sur une étiquette jaunie, glissée dans une plaque plastique. Mes yeux sautaient d'un nom à l'autre, à la recherche de celui de mon futur propriétaire. J'avais accepté une sous-location, seulement le temps de trouver mieux. Pourtant je devais ne jamais accepter cette location. En passant devant une porte légèrement entrebâillée, mon coeur fit un bond dans ma poitrine. L'étiquette affichait "Thomas C. O'Malley".

Je toquai. On ne me répondit pas. N'écoutant que ma curiosité, je poussai lentement le battant et entrai, silencieuse. Le bazar qui m'entoura alors était indescriptible. J'aurais pu parier qu'un adolescent habitait là. Une odeur musquée masculine me sauta au visage. Dans le couloir, des sous-vêtements traînaient. Caleçons, mais aussi lingerie féminine. Avant que je ne puisse me cacher, une femme nue et décoiffée apparut devant moi. J'étais bouche bée. Elle devait avoir cinq ans de plus que moi à tout casser. Elle ballait et se frottait les yeux. Quand elle les ouvrit et m’aperçut, elle poussa un cri et tenta de couvrir sa nudité.

Je levai un sourcil. Son entreprise était bien désespérer. Quelque chose était évident à mes yeux : cette femme n'était pas ma mère. Que faisait-elle là, chez Thomas ? Je baissai les yeux sur l’exhibitionniste pudique, qui s'était mise en boule dans un coin. « Tu es pitoyable, ma belle. » Je passai mon chemin en l'ignorant, pour remonter le couloir vers la pièce d'où elle était sortie. Ce faisant, je ramassai ses sous-vêtements et les lui jetai. « Tiens. Rhabille-toi, tu ne restes pas une minute de plus ici. » Elle hocha la tête et récupéra le reste de ses affaires. J'entrai dans la chambre. Mon nez frémit. Le parfum caractéristique des ébats sauvages sans affection. La pièce se résumait à un lit immense, sur lequel gisait Thomas, endormi. Je me raclai la gorge. « Thomas ! Debout ! » criai-je ensuite, puisqu'il dormait trop profondément pour remarquer ma présence.
Marie & Thomas
Codage by Alÿnea

Voir le profil de l'utilisateur


Because I'm a lady

She sees them walking in a straight line, that's not really her style. And they all got the same heartbeat, but hers is falling behind. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
J'ai posé bagages ici le : 15/07/2014 Jouant le rôle de : Thomas O'Malley, le chat des rues #TeamAristochats Nombre de messages : 400 On me connait sous le pseudo : Doudou. Un merci à : Bazzart. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Ryan Gosling.
MessageSujet: Re: Naughty, naughty you [pv. Thomas] Dim 15 Mar - 23:09


Naughty, Naughty You
Marie A-B. O'Malley & Thomas C. o'Malley
Mal. Un mal de tête horrible. Comment tout celà s'était-il produit déjà ? Il se souvenait d'un concert à l'Olympe, les femmes avaient été particulièrement hystériques ce soit-là, plus bruyantes, plus languissantes. Thomas avait ressenti un plaisir infini, il aimait l'effet qu'il faisait aux femmes, il ne pouvait se résoudre à les délaisser, à ne se consacrer qu'à une seule parce qu'il n'était pas comme ça. C'était un coureur et, bien qu'il n'en avait pas toujours été ainsi, aujourd'hui c'était le cas. Il ne savait plus trés bien comment s'était déroulé la soirée, une jeune femme l'avait abordé, il l'avait invité à boire un verre, puis deux. Il l'avait emmené chez lui, ils avaient enchaîné les coupes de champagnes avant de se diriger, languissant, dans la chambre de Thomas. Là, s'en était suivi une soirée des plus torrides, des plus charnelles, leur sens se mêlant, leur peau claquant l'une contre l'autre. Puis plus rien. Le néant.

Voilà comment, à Courtland Street, dans l'appartement de Thomas les murs avaient tremblé ce soir-là. a présent il dormait profondément, rêvant à des luxures inavouables, se remémorant les souvenirs de la veille, le sommeil lourd et le corps détendu. Il n'avait pas été aussi détendu depuis un petit moment, le travail lui croulant sur les épaules ces derniers temps. Il dormait si bien qu'il n'entendit pas la porte s'ouvrir ni la jeune femme à côté de lui pousser un cri. Par réflexe, il enfouit un peu plus sa tête dans l'oreiller, faisant abstraction de tous bruits autours de lui.  Pourtant, lorsqu'une voix cria son prénom il bougea un peu. Etait-il encore dans son rêve ou bien étais-ce une voix extérieur qui l'importunait ? Il ouvrit à contre coeur un oeil, la lumière semblant l'éblouir. Il lui fallut un peu de temps pour s'habituer avant d'ouvrir le deuxième oeil. Il se redressa, s'étirant un petit peu, le torse nu, le draps ne couvrant que ses jambes et son bas-ventre.

Il porta son regard vers la jeune femme qui se tenait en face de lui, trés jolie, blonde, jeune et visiblement un peu en colère. Baillant, d'une voix ensommeillée il lui demanda alors:


-Bonjour que puis-je pour vous ?



Emi Burton
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Faites place à la vedette
J'ai posé bagages ici le : 07/03/2015 Jouant le rôle de : Marie (Aristochats) Nombre de messages : 146 On me connait sous le pseudo : Alexanor ou CAOP. Un merci à : Bazzart, Tumblr, @kalelkitten. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : la parfaite Kristen Smith.
MessageSujet: Re: Naughty, naughty you [pv. Thomas] Dim 15 Mar - 23:33




Naughty, naughty you



Malgré toute ma bonne volonté, je ne pus m'empêcher de regarder le corps finement musclé de Thomas. Chaque mouvement provoquait une cascade de tensions sous sa peau lisse. Je me mordis la lèvre. Il y avait du bon à ce que nos retrouvailles se passent ainsi. Je secouai la tête pour me remettre les idées en place, tandis que le mâle se redressait, seulement couvert de ses draps à partir de la taille. « Bonjour que puis-je pour vous ? » Je levai les yeux au ciel. Avait-il tant l'habitude de voir débarquer des inconnues chez lui pour avoir l'air si peu étonné ? « C'est moi Thomas, Marie. » Je lui souris tristement.

Dans la salle principale, au bout du couloir, la jeune femme avait fini de se rhabiller. Elle lança quelques mots, trop tremblants pour être compris, et partit en claquant la porte derrière elle. Je fermai celle de la chambre avec précaution, puis vint m'asseoir sur le lit, à côté de mon beau père. « Je ne m'attendais pas tout à fait à te revoir comme ça. Tu es redevenu celui que tu étais avant de nous rencontrer, hein ? » Nouveau sourire. Lasse, je m’allongeai sur le dos, les mains derrière la tête. « J'ai trouvé ton appart' par hasard, mais ça m'arrange. Je suis à la rue. » Au plafond s'étendait une large trace jaunâtre. Je me redressai, intriguée. Quelqu'un avait ouvert une bouteille de mousseux dans cette chambre ?

Inutile de s'étonner. Thomas était redevenu le matou des rues qu'il avait toujours été. Maman n'était qu'une aventure, peut-être plus lucrative que les précédentes mais elle n'était plus qu'un nom sur un tableau de chasse. Je me dis que j'aurais préféré la retrouver elle en premier. Mais peut-être que Thomas savait où elle habitait... Je choisis de la jouer profil bas, gentille belle fille attentionnée. « Tu m'hébergeais, dis ? » J'avais tourné la tête vers lui, un sourire jovial sur les lèvres. J'avais tant rêvée d'être là, sur le même lit que lui. C'était étrange de voir que nous y étions, alors que tout était différent.
Marie & Thomas
Codage by Alÿnea

Voir le profil de l'utilisateur


Because I'm a lady

She sees them walking in a straight line, that's not really her style. And they all got the same heartbeat, but hers is falling behind. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
J'ai posé bagages ici le : 15/07/2014 Jouant le rôle de : Thomas O'Malley, le chat des rues #TeamAristochats Nombre de messages : 400 On me connait sous le pseudo : Doudou. Un merci à : Bazzart. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Ryan Gosling.
MessageSujet: Re: Naughty, naughty you [pv. Thomas] Lun 16 Mar - 22:58


Naughty, Naughty You
Marie A-B. O'Malley & Thomas C. o'Malley
Thomas eu du mal à ouvrir les yeux, il n'avait pas pour habitude d'être réveiller si tôt. Enfin tôt, la matinée était déjà bien entamée mais, sortant d'une gueule de bois, il n'avait plus vraiment la notion du temps. Il soupira, sentant une voix le sortir de son sommeil, alors, n'ayant d'autre choix que d’obéir il se frotta les yeux, regardant un peu autours de lui, visiblement peu gêné de son accoutrement, en réalité il n'avait pas vraiment de gêne lorsque ça concernait les femmes. Il regarda la jeune femme en face de lui elle était jeune, belle, et il contempla son joli corps quelques secondes ... minute, comment connait-elle son prénom ? Il se figea en entendant la révélation de a jeune femme. Marie ? La petite Marie avec son noeud rose ? La petite Marie mondaine qui jouait du piano ? Marie la fille de Duchesse. Gêné il répondit piètrement:


-Hum... heu... je suis content de te revoir.

A vrai dire Thomas ne faisait plus vraiment attention à la jeune femme qui tait entrain de se rhabiller, il était préoccupé par la révélation de la jeune femme. Il ne s'était pas attendu à ce genre de retrouvaille, du moins pas de cette façon là. Il était heureux de la revoir, heureux de retrouver une attache de son ancienne vie, mais où est-ce que tout ça les mènerait ? Il ne savait pas vraiment quoi penser. Il préféra nier:

-Mais non qu'est-ce que tu racontes ... J'ai dû trop boire, je ne sais pas ce qu'elle faisait là.

Elle vint s'allonger à côté de lui sur son lit, et il la regarda. Marie, à la rue ? Il savait que la rue était un endroit des plus sordides pour y avoir vécu dans son ancienne vie et il arrivait rapidement des bricoles aux jolies chattes dans son genre. Il frissonna un peu.

-Comment t'es tu retrouvée à la rue ?

Il regarda son appartement, il était en bazar et s'il avait su qu'il recevrait de la visite il aurait rangé. Ses vêtements gisaient sur le piano dans le salon, le lit était défait et la tenson sexuelle qui régnait il y'a quelques heures dans l'appartement était toujours présente. Il préférait ne pas penser à la façon dont le voyait Marie, c'était beaucoup trop complexe de toute façon et il préféra éviter de trop y penser. Il tourna sa tête vers elle lui souriant doucement:

-Bien sûr ! Reste tant que tu veux !

Il se rendit alors compte de sa tenue.

-Laisse moi deux minutes le temps de pouvoir enfiler quelque chose et nous discuterons.

Emi Burton
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Faites place à la vedette
J'ai posé bagages ici le : 07/03/2015 Jouant le rôle de : Marie (Aristochats) Nombre de messages : 146 On me connait sous le pseudo : Alexanor ou CAOP. Un merci à : Bazzart, Tumblr, @kalelkitten. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : la parfaite Kristen Smith.
MessageSujet: Re: Naughty, naughty you [pv. Thomas] Mar 17 Mar - 11:26




Naughty, naughty you


Thomas avait l'air perturbé par ma présence. C'était bien, à deux niveaux. D'abord parce que ce garnement méritait sa peine. Je ne pouvais pas m'empêcher de lui en vouloir. Visiblement, il n'avait pas cherché maman. Elle était trop amoureuse de lui pour l'avoir fichu dehors s'ils s'étaient retrouvés. Thomas avait gardé son nom... Donc il était facile de remettre la main sur lui. Alors était-ce maman qui n'avait plus voulu de lui et n'avait pas cherché à le rejoindre ?

Je me dis aussi que la gêne apparente de Thomas était peut-être causée par autre chose. Est-ce que je le déstabilisais ? Je jubilais, mon visage aussi neutre et paisible que possible. Mes fantasmes de chaton étaient fondés. « Hum... heu... je suis content de te revoir. » me mentit-il. Il n'en était pas content, c'était flagrant. Intrigué, surpris, agréablement ou non... Mais content, certainement pas. J'étais pour lui le spectre de maman, un oeil de juge sur son comportement. Il essaya de me faire croire que cette femme, dans son lit quelques heures plus tôt, n'avait rien à faire ici. Certes. Je pensais même qu'il ne mentait pas, en disant qu'il ne savait pas ce qu'elle faisait là. Je pariai que la veille, une autre inconnue se prélassait contre lui. Répugnant.

Enfin, il s'intéressa davantage à moi. Je sentais son regard parcourir mes formes, avec un plaisir que je ne parvins pas à cacher. « Comment t'es tu retrouvée à la rue ? » me demanda-t'il. J'eus une moue blasée. Il devait croire que je prenais sa route, vers la décadence des recoins sombres de la ville. Comment lui dire que ce n'était qu'un caprice de bourgeoise friande d'adrénaline ? Qu'importe, il fallait seulement qu'il accepte que je vive chez lui. « J'avais du mal avec le Méli Mélo House, alors je suis partie. » Sous-entendre qu'on m'en avait chassée, donc potentiellement que j'avais fait des bêtises. Alors que pas du tout.

Heureusement, il accepta que je reste. Formidable, je n'aurais finalement pas tant besoin de trouver de l'argent de poche. À moins que l'état de pauvreté de Thomas soit trop avancé pour nourrir deux bouches. Je me dis qu'au moins, je n'aurais pas trop de contraintes d'étiquette, ça ne semblait pas être le genre de la maison. Sauf si ma présence le forçait à faire des manières... Il s'interrompit alors pour se rhabiller, enfin gêné par sa tenue. « Pour quoi faire ? Ne t'ennuie pas avec ça, fait comme si je j'étais pas là. Ou du moins, laisse ce torse respirer librement. » Ces mots m'avaient échappés. Je le dévorais des yeux, bien malgré moi. Il faudrait m'expliquer un jour ce goût pour les mauvais garçons musclés ; je me trouvais déplorable.
Marie & Thomas
Codage by Alÿnea

Voir le profil de l'utilisateur


Because I'm a lady

She sees them walking in a straight line, that's not really her style. And they all got the same heartbeat, but hers is falling behind. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
J'ai posé bagages ici le : 15/07/2014 Jouant le rôle de : Thomas O'Malley, le chat des rues #TeamAristochats Nombre de messages : 400 On me connait sous le pseudo : Doudou. Un merci à : Bazzart. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Ryan Gosling.
MessageSujet: Re: Naughty, naughty you [pv. Thomas] Mar 17 Mar - 22:44


Naughty, Naughty You
Marie A-B. O'Malley & Thomas C. o'Malley
A vrai dire, le jeune homme ne savait pas vraiment comment réagir, il faut dire que le fait que la jeune femme ai surgit de cette manière là dans sa nouvelle vie ne pouvait que le déstabiliser. Serais-ce trop égoïste de dire qu'il avait sacrifié sa vie, la rue, pour pouvoir rendre Duchessse et sa famille heureuse ? Pour être le beau-père parfait pour eux tous ? Qui lui avait demandé si cette vie là lui convenait à lui ? Bien sûr qu'il avait aimé Duchesse, bien sûr qu'il avait tout abandonné pour son amour pour elle, mais aujourd'hui, qui s'étai soucié de savoir si cette vie de mondanité lui convenait à lui ? Certes, à Fantasia Hill, il n'avait pas à se plaindre. Il ne manquait pas d'argent et côtoyait les plus beaux endroits, mais, lorsqu'il était chez lui, il laissait tomber toutes barrières, il n'était pas obligé de jouer les matous de salon. Thomas était étonné, surpris, certes, il n'était pas réellement content, il n'avait jamais voulu que leur retrouvaille se passe de cette façon là. Au début, il les avait cherché, pendant des heures, pendant des mois, puis, avait fini par se résigner, pensant qu'il avait été peut être le seul à se retrouver là finalement. Alors non, il n'avait jamais voulu qu'elle voit cette facette là de lui, que son regard de lui change son avis sur lui. Si Duchesse le voyait elle aurait certainement eu trés honte de lui et c'est l'effet que lui faisait Marie à ce moment là, elle le blâmait pour le comportement égoïste qu'il avait eu alors qu'il croyait qu'il ne retrouverait jamais personne de son ancienne vie.

Il la contempla un petit moment, il faut dire que Marie avait bien grandi et ça se voyait, il avait du mal à cacher le regard appréciateur qu'il ressentait en détaillant son corps. Il fronça un peu les sourcils, que voulait-elle dire par là ? Avait-elle eu des problèmes, ou bien en avait-elle causé ?

-As-tu eu des problèmes là bas ?

Bien évidemment, Thomas ne pouvait qu'accepter que Marie vive avec lui, dans un premier temps parce que ça pouvait être drôle et que malgré tout il était heureux de l'avoir retrouvé et deuxièmement parce qu'il ne pouvait pas la laisser dans la rue. Il fut trés surprit lorsque la jeune femme lui fit comprendre que visiblement la vue de son torse ne la dérangeait pas et il se demanda bien pourquoi il se sentit aussi ... excité ? C'était asse troublant quand la fille de votre ex-femme vous faisez ce genre de remarques et pourtant c'était loin de lui déplaire, la taquinant il répliqua:

-Je sais bien que c'est la première fois de ta vie que tu vois un vrai mâle mais quand même.

Il enfila rapidement un boxer noir, et décida qu'aprés tout il n'avait pas besoin d'enfiler quelque chose en plus.

-Tu as des affaires à ranger ? J'imagine que tu as dut emmener ta valise.



Emi Burton
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Faites place à la vedette
J'ai posé bagages ici le : 07/03/2015 Jouant le rôle de : Marie (Aristochats) Nombre de messages : 146 On me connait sous le pseudo : Alexanor ou CAOP. Un merci à : Bazzart, Tumblr, @kalelkitten. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : la parfaite Kristen Smith.
MessageSujet: Re: Naughty, naughty you [pv. Thomas] Ven 27 Mar - 17:38




Naughty, naughty you


Est-ce que je devais considérer Thomas comme mon père ? Génétiquement, pas du tout. Il n'avait été que le partenaire de ma maman, à un moment donné. À Fantasia, ils n'étaient plus ensemble. Il fallait que je me fasse une raison : Thomas n'était plus qu'un homme parmi beaucoup d'autre. Un homme de dix ans mon aîné, certes, mais seulement un homme. Ma conscience rassurée, je m'autorisai à inspecter ce torse de plus près. Ces pectoraux ronds, ces abdominaux dessinés, mes yeux se délectaient du spectacle. Heureusement que beau papa n'avait pas décidé de se rhabiller. Perdue dans mes pensées, je choisis d'abord d'ignorer la question de Thomas. Non, je n'avais rien fait de mal et personne ne m'avait réellement embêté au MMH ; sauf Alex, il y était autorisé. J'en avais seulement eu marre de partager ma chambre, de dîner en compagnie, de ne pas pouvoir mettre la musique à fond en l'absence de Benji, parce que la voisine frappait sur le mur pour que je baisse le volume. J'avais envie d'indépendance.

« Non, » répondis-je enfin. « Je n'ai pas eu de problèmes. » Je n'avais pas envie d'en dire davantage. Ca m'allait très bien, que Thomas ne soit pas mon père. Je ne voulais pas le laisser croire qu'il allait me prendre sous sa responsabilité. M’accueillir sous son toit était assez important comme ça. Mais réponse faite, je laissai mes yeux traîner à nouveau sur le corps du beau mâle. Je m'appuyai sur mes coudes, toujours allongée sur le lit, et croisai les jambes. Je ne pouvais pas cacher mon excitation. « Je sais bien que c'est la première fois de ta vie que tu vois un vrai mâle mais quand même. » Je ris. « Tu ne crois pas si bien dire ! » Était-ce le mot de trop ? En six mois, je n'avais pas vraiment pris la peine de chercher à me rapprocher des garçons. La transition de chaton à jeune femme m'avait demandé du temps, je m'étais d'abord préoccupé de l'essentiel avant de remarquer les regards qu'on m'envoyait parfois.

Thomas reprit son air de papa. Décidément, avait-il un instinct paternel sur-développé ? Je ne m'attendais pas à ça de la part d'un chat sauvage qui avait abandonné notre famille. Oui, parce qu'à mes yeux, ne pas chercher à nous retrouver c'était nous abandonner. Le registre du MMH contenait mon nom, le même que le sien. Il m'aurait trouvée très facilement s'il en avait pris la peine. De même, je comptais procéder mécaniquement pour retrouver les miens. Un peu exaspérée par son ton, je levai les yeux au ciel et bondis sur mes pieds. « Nope, pas encore. J'ai laissé tout ça au Méli Mélo. Je devrais y retourner d'ailleurs. » Je m'approchai de lui et déposai un baiser sur sa joue, la main posée sur sa peau imberbe. Un frisson me parcourut. « Je... je vais y aller, hein. Essaie de faire en sorte qu'il n'y ait pas une autre greluche dans ton lit quand je reviendrai. » J'eus un sourire triste. Parce que non, ce n'était pas tout à fait une invitation à m'y mettre à sa place, mais j'aurais été touchée qu'une autre femme attire l'attention de Thomas ce soir. Sur ces mots, je traversai le couloir vers la cuisine.

Marie & Thomas
Codage by Alÿnea

Voir le profil de l'utilisateur


Because I'm a lady

She sees them walking in a straight line, that's not really her style. And they all got the same heartbeat, but hers is falling behind. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
J'ai posé bagages ici le : 15/07/2014 Jouant le rôle de : Thomas O'Malley, le chat des rues #TeamAristochats Nombre de messages : 400 On me connait sous le pseudo : Doudou. Un merci à : Bazzart. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Ryan Gosling.
MessageSujet: Re: Naughty, naughty you [pv. Thomas] Sam 30 Mai - 9:39


Naughty, Naughty You
Marie A-B. O'Malley & Thomas C. o'Malley
Le moins que l'on puisse dire c'est que Thomas était étonné, comment aurait-il put en être autrement d'ailleurs ? C'était un véritable choc d'avoir vu Marie devant sa porte, d'autant plus qu'à ce moment là il n'était pas seul, qu'allait-elle pensé de lui alors qu'elle l'avait toujours vu avec sa mère ? Certes, au niveau du sang il n'avait aucun lien mais, aprés tout, par le passé ne l'avait-elle pas considéré comme son père ? Il n'avait pas fait attention à sa tenue et n'avait donc pas prit la peine d'enfiler un T-shirt, Marie était devenue une belle jeune femme, une jeune femme visiblement intelligente et avec un caractère qui n'appartenait qu'à elle. En premier temps il s'était un peu inquiété, se demandant si la jeune femme n'avait pas eu de problème à l'université, mais fini par comprendre qu'aprés tout, elle aussi avait besoin de retrouvé sa famille, et Thomas se sentait stupide, là, devant elle, d'avoir négligé ses recherches. D'accord, visiblement elle préférait ne pas en dire trop, il se contenta d'hocher la tête, ne sachant de toute façon quoi répondre, pourtant il ressenti le besoin de se justifier:

-Ecoute ... Je ne couche pas avec toutes les femmes de la ville hein. C'était juste comme ça. Rien de plus.  

Allongée à côté de lui, il fallait avouer qu'elle était trés attirante, mais elle était tout de même sa fille adoptive ! Il n'était même pas sûr qu'elle soit majeur d'ailleurs ... Que le temps passait vite, quel âge avait-elle ? Depuis quand était-elle à Fantasia Hill ? Il ne put s'empêcher de sourire à la remarque de la jeune femme:

-Tu en verras d'autres va !

Certes, devenir humain n'avait pas été choses faciles mais Thomas y avait rapidement prit goût, il faut dire qu'il pouvait faire bien plus de chose dans ce nouveau corps. Il était redevenu le séducteur d'autrefois, le loubard qu'avait rencontré Duchesse. Il regrettait parce qu'au début, il avait tenté de les retrouver, puis, en voyant tous les nouveaux plaisirs que lui apportait cette vie là, il s'était préoccupé de son plaisir personnel. Ce n'était pas trés glorieux, et il n'en était pas fier.

-D'accord si jamais tu as besoin d'aide pour ramener tes affaires fais moi signe !

Elle vint déposer un baiser sur sa joue et Thomas la serra délicatement contre lui. Il hocha la tête, un petit sourire au coin des lèvres:

-Ne t'en fais pas, si jamais tu sauras la faire sortir rapidement de mon lit.

Thomas la laissa vagabonder dans la cuisine tandis qu'il se décidait enfin à enfiler un T-shirt blanc.

-Tu as faim ?


Emi Burton
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Naughty, naughty you [pv. Thomas]

Revenir en haut Aller en bas
 

Naughty, naughty you [pv. Thomas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bite me, it's a naughty desire ▬ Melody
» Naughty Boy, selle français (é.p)
» Tim Thomas
» Derrière le masque... (Thomas et Victoire of Norfolk)
» Your guardian angel {pv Thomas of Norfolk}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Courtland Street :: Habitations-