AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 






 

 Le calme avant la tempête (BellAdam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Retrouver Belle
Faites place à la vedette
J'ai posé bagages ici le : 03/10/2013 Jouant le rôle de : La Bête #teambeautyandthebeast Nombre de messages : 213 On me connait sous le pseudo : Ceress. Un merci à : (c) tumblr Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Kit Harrington.
MessageSujet: Le calme avant la tempête (BellAdam) Mar 12 Mai - 0:06

Adam & Belle

Lorsqu'Adam n'avait plus l'envie d'écrire, ou tout du moins l'inspiration pour, il aimait se retrouver seul. Le syndrome de la page blanche on appelait ça ici, lui il préférait dire que c'était le syndrome du mec qui n'avait plus d'idées et qui devait se retrouver. Damian son colocataire était un chouette jeune homme, assez chouette pour supporter les sautes d'humeur d'Adam, mais il était toujours à sauter et chanter partout, et Adam n'arrivait pas à travailler lorsqu'il était dans ses pattes. Ce n'était pas sa faute, après tout il avait choisit lui-même son colocataire, et puis il était quand même gentil et lui rappelait un peu Lumière lors de ses moments de folies.

Adam aimait alors se retrouver seul dans un endroit calme, et c'est une nouvelle amie, une jeune fille qui lui avait souffler à l'oreille que la bibliothèque de la ville était l'endroit idéal pour ce qu'il recherchait. Il avait acquiescé car les bibliothèques avaient toujours eu cet effet paisible sur lui, et ce n'était finalement pas une mauvaise idée. Il se tenait donc devant la porte de l'immense bibliothèque, cela faisait une éternité qu'il n'était pas retourner dans un tel endroit, cela lui rappelait trop Belle et son cœur se serrait toujours de douleur dans ces moments là. Il soupira puis se résigna, il avait besoin de temps pour se retrouver, et la bibliothèque était le meilleur moyen. Il avait déjà essayer les parcs et les cafés du coin mais il y avait toujours quelqu'un pour l'emmerder au mauvais moment.

Il poussa d'un geste nonchalant la gigantesque porte d'entrée et l'odeur des livres neufs et anciens arrivèrent directement à ses narines, jouant avec tout ses sens. Cela faisait du bien d'être un peu "à la maison". Il jeta un coup d’œil rapide dans l'immense salle de lecture, il avait de la chance nous étions mardi et c'était presque vide. Il aura donc tout le loisir d'écrire tranquillement et de poser ses questions à la bibliothécaire sans qu'on vienne le perturber.

Il s'installa calmement sur une table vide, au milieu des étagères et de la salle, assez en retrait de l'entrée pour ne pas se faire déranger, mais suffisamment proche de l'accueil s'il avait une question ou besoin de conseils avisés. Il alluma son ordinateur et alla chercher un café dans une toute petite machine non loin, une fois installé correctement il commença à rédiger sur une nouvelle page Word son prochain livre. Cette fois il avait promis à cette petite qu'il écrirait sur les créatures mythologiques. Mais à dire vrai il n'y connaissait pas grand chose, hormis les fées, les châteaux et leur prince maudits... Il bu d'une traite son café au lait puis referma le clapet de son ordinateur portable qu'il prit sous son bras, il avait besoin d'informations, indiscutablement.

Il chercha longuement des informations dans la partie "Animaux" de la bibliothèque, mais cette dernière était encore plus immense que celle du château et il ne trouva guère son bonheur dans tout ce tas de livre. En plus ça n'avait rien de mythologique.  Il soupira, un peu agacé. Il n'aimait pas demander de l'aide, parce que ça l'obligeait à parler avec des inconnus, et depuis que Belle n'était plus là, il était devenu gronchon et asocial. Il se résigna finalement à aborder une jeune femme brune passant devant lui et qui portait le badge des lieux ce qui indiquait qu'elle travaillait ici.

« Euh, excusez-moi ? »
Voir le profil de l'utilisateur



Revenir en haut Aller en bas
avatar

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Foward and turn the page
Faites place à la vedette
J'ai posé bagages ici le : 06/05/2015 Jouant le rôle de : Belle cette fille qui ne ressemble à personne (Beauty and the Beast) Nombre de messages : 218 On me connait sous le pseudo : SPF ça change tout le temps mdr. Un merci à : Cranberry & ROYALS Je suis fier(e) de porter l'avatar de : la Belle Leighton Meester
MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête (BellAdam) Mar 12 Mai - 1:14

THE UNSEEN TRUTH

C'est perdue dans tes pensées et les yeux plongés dans un nouvel ouvrage que tu arpentes distraitement les rayons de la bibliothèque, ton livre dans une main et poussant un chariot de bouquins à ranger de l'autre. Tu ne fais guère attention à ce qui se passe autour de toi, des gens qui peuvent aller et venir au grès de leurs envies ou même des discrets chuchotements qui s'élèvent parfois de certains groupes. Tu es totalement adsorbée par le roman que tu dévores depuis ce matin, le dernier tome de la saga de Ruby, tu as eu la chance d'avoir cet exemplaire avant même que celui-ci ne soit publié, tu lui a promis de le terminer rapidement pour lui fournir un avis détaillé sur ses derniers écrits mais tu n'as même pas besoin de te forcer, les pages défilent toutes seules tant tu es prise par le récit. Tu as toujours été ainsi, bien plus préoccupée par ce qui se passe dans tes romans qu'autour de toi, tu t'échappes et t'évades dans un imaginaire que tu juges plus palpitant que la réalité.

On pourrait pourtant croire qu'à présent et dans ce nouveau monde tu n'as plus besoin de te soustraire à ton quotidien qui est sensé être rythmé d'aventures et de péripéties pour cause de la malédiction qui vous a touché toi et tes proches... Mais il n'en est rien, tu es plus déboussolée et complètement écartelée entre deux manières d'être et de vivre que véritablement enivrée par la découverte de cet univers inconnu. Tu as eu un court passage de fascination, goûter aux nouveautés, te laisser aller à ta curiosité dévorante, mais cela a fini par te passer, comme pour tout tu t'es doucement lassée de cette soit disant renaissance qui t'a coûté tout ce qui t'était autrefois si cher.
Tu as vraiment essayé.
Essayé de changer.
De t'y faire, d'avancer.
Et recommencer ailleurs. Avec quelqu'un d'autre.
Mais tout te ramène à ton passé, et tu préfères encore te plonger dans les histoires des autres plutôt que de vivre avec la tienne, cette fatalité pesante qui te déchire l'âme lorsque tu dois admettre que tu ne les reverras plus jamais. Que tu ne sais ce qu'il est advenu d'eux. De lui...
Tu ne peux pas y penser, c'est trop douloureux, trop vivace. Tu sens cette sensation douce amère encore présente dans ton cœur, elle creuse et t’asphyxie sur place.
Il est plus facile de nier.
D'oublier.
De se distraire.
Alors c'est ce que tu fais, tu prétends que ce n'est pas grave. Tu fais semblant.
Tu t'es rendue compte que tu étais plutôt douée pour cela. Inventer, créer, fabuler.
C'est ce dont tu as été obligée pour sortir de cet asile lugubre, prétendre à une normalité nécessaire mais feinte. Jouer la comédie de la raison. La vérité c'est que ta vie est un désastre, mais personne ne le voit car tu portes sans arrêt le masque du bonheur.
Parce que tu penses que si l'on cache sa souffrance elle disparaît.
Et dans un sens, c'est vrai : elle est invisible donc elle n'existe pas, puisque vous vivez dans ce monde du visible, du vérifiable, du matériel.
Ta douleur n'est pas matérielle ; elle est occultée.
Tu es devenue une négationniste de toi-même.

Une voix lointaine finit par te tirer de tes songes, pas si lointaine que ça mais tu perçois à peine son écho tant tu es perdue dans ton univers, rêveuse et lunaire tu ne relèves pas de suite les yeux vers ton interlocuteur pressée de terminer ton chapitre. Tu es si distraite que tu ne manques pas de lui rentrer dedans avec ton chariot de livres, faisant tomber l'inconnu sur le sol et bon nombres d'ouvrages avec lui. C'est alors que tu te décides enfin à sortir de ton roman pour poser tes yeux noisettes sur cette silhouette tombée à tes pieds.
Aussitôt gênée tu t'accroupis à sa hauteur pour le débarrasser de cette montagne de livres, tu peux voir à son expression que tu viens de le contrarier  « Veuillez m'excuser je ne vous avais pas vu... » C'est le moins qu'on puisse dire, tu as carrément fait abstraction de sa présence à dire vrai  « Laissez-moi vous aider. » Lui dis-tu en lui tendant la main pour l'aider à se relever, c'est étrange mais plus tu le regardes plus son visage te paraît familier, tu ne sais pas ni comment ni pourquoi mais tu ressens ce drôle de pincement au cœur, ce nœud dans l'estomac. Il y a quelque chose de chaleureux dans ses yeux, il t'inspire un soudain élan de sympathie bien que tu ne saurais l'expliquer. Prenant conscience que tu es en train de le fixer et le scruter dans les moindres détails du détournes aussitôt le regard, ce n'est pas très poli de dévisager de la sorte quelqu'un encore moins un étranger que tu viens de bousculer  « Vous cherchiez quelque chose de précis ? Je peux peut-être vous renseigner. »
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
avatar

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Retrouver Belle
Faites place à la vedette
J'ai posé bagages ici le : 03/10/2013 Jouant le rôle de : La Bête #teambeautyandthebeast Nombre de messages : 213 On me connait sous le pseudo : Ceress. Un merci à : (c) tumblr Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Kit Harrington.
MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête (BellAdam) Mer 13 Mai - 1:06

Forever in my mind only you
The pieces in my life go away with you


La jeune femme ne percuta pas tout de suite la présence d'Adam, c'est pourquoi il se racla la gorge poliment avant d'insister sur sa phrase « Allo Houston ? Y a quelqu'un ? Vous pouvez m'aidez ? » le jeune fille ne répondit pas et ne broncha pas, elle était comme dans ses rêves, ailleurs, et bien loin ! Il commençait vraiment à perdre patience, il avait beau se retenir, penser à des choses qui le calmait d'habitude (comme boire un café ou jouer du piano) il n'y arrivait pas et fulminait à l'intérieur. On ne change pas une bête du jour au lendemain, et son caractère soupe au lait était revenu à l'assaut depuis qu'elle n'était plus là. Et malgré les appelles dans le vide il fallait qu'elle joue encore plus avec ses nerfs en le faisant tomber à terre.

Les fesses collées au plancher de la bibliothèque Adam bouillonnait de plus en plus, la seule raison valable pour ne pas s'énerver était qu'il fallait rester un minimum silencieux dans ce genre d'endroit. Il releva les yeux en grommelant dans sa barbe, prêt à en découdre à la moindre bourde de l'employée. « Veuillez m'excuser je ne vous avais pas vu... » elle déposa son regard noisette sur ceux d'Adam avant d'ajouter « Laissez-moi vous aider. » il repoussa la main qu'elle lui tendait pour l'aider à se relever, il se contenait vraiment pour ne pas faire valdingué les bouquins sur la tête de la pauvre jeune femme, qui était sans doute juste un peu distraite.

Il se dépoussiéra le derrière tout en continuant de barbouiller quelques insultes incompréhensibles dans sa barbe, il ne pouvait pas s'énerver ici il devait se contenir, mais c'était dur de ne pas péter un câble. Lorsqu'il eut enfin finit il releva le visage vers la jeune femme qui l'avait bousculé à terre et remarqua qu'elle le fixait d'une drôle de manière, bah quoi il avait un truc sur le visage ou quoi ? Il cligna des yeux rapidement, son visage lui rappelait quelqu'un et sa façon de se tenir, pataude devant lui également, mais impossible de revenir dessus. Il secoua la tête chassant de son esprit cette idée, impossible que cette fille soit connue, elle est banale et sans histoire, non sans aucun doute il ne l'avait jamais rencontrée.

« Vous cherchiez quelque chose de précis ? Je peux peut-être vous renseigner. » Ah bah enfin elle se décidait à l'aider, c'était pas trop tôt. Il poussa un soupire d'agacement avant de lui répondre « Oui, je suis auteur et je fais des recherches sur les animaux mythologiques, mais impossible de mettre la main sur un foutu bouquin parlant de ces trucs. Peut-être que vous savez vous ? A moins que vous ne sachiez que bousculer vos clients à terre ? » il ricana. La bête était lâchée, et tel l'idiot qu'il était il n'avait pas percuté que la jeune femme ressemblait trait pour trait à Belle.
Voir le profil de l'utilisateur



Revenir en haut Aller en bas
avatar

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Foward and turn the page
Faites place à la vedette
J'ai posé bagages ici le : 06/05/2015 Jouant le rôle de : Belle cette fille qui ne ressemble à personne (Beauty and the Beast) Nombre de messages : 218 On me connait sous le pseudo : SPF ça change tout le temps mdr. Un merci à : Cranberry & ROYALS Je suis fier(e) de porter l'avatar de : la Belle Leighton Meester
MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête (BellAdam) Sam 16 Mai - 0:05

THE UNSEEN TRUTH

Repoussant ta main il te lance un regard furibond et plein d'amertume et tu sens qu'il fulmine à l'intérieur, il ne manque plus que ça, que tu tombes sur un nerveux. Tu ne dis mot pourtant face à son agressivité à peine dissimulée et contenue, cela n'envenimerait qu'un peu plus cette situation déjà embarrassante, de plus, ce n'est pas comme si tu n'étais pas habituée. Les gens dans ce monde sont étonnement désagréable, toujours de mauvaise humeur à râler pour un rien, cela t'agace autant que cela t'amuse, car au fond tu dois bien admettre que tu es étrangement nostalgique face à de tels comportements. Lui non plus... Il n'était pas facile à apprivoiser, tu y es parvenue avec du temps et beaucoup de patience. Après ta bête cet homme là est un véritable enfant de chœur, ce n'est sûrement pas sa moue irritée qui risque d'assombrir ta journée.

Le voilà qui se met à marmonner et se plaintdre et tu en profites pour lever discrètement les yeux au ciel quelque peu exaspérée par sa réaction, tu veux bien admettre être un peu maladroite et distraite mais de là à en faire toute une histoire, voilà un individu fort désagréable qui s'est vraisemblablement levé du pied gauche ce matin. Pourtant tu ne parviens toujours pas à chasser cette sensation qui t'anime, celle qui t'intime que tu le connais du moins que tu sembles le connaître, tu es sure cependant de ne jamais l'avoir croisé, ni lui ni sa mine renfrognée des mauvais jours. Mais tu ne peux pas le nier, l'impression est là, elle reste ancrée et se faufile sous la peau, te tiraille de l'intérieur comme pour t'avouer une vérité que tu tu refuses à admettre. Refouler le passé est bien plus aisé, ignorer l'évidence est plus facile, mieux vaut se leurrer qu'espérer dans le vide sous peine d'être une fois de plus déçue. La fois de trop.

Il finit carrément par te soupirer au nez avant de t'interroger agacé. Décidément quel grossier personnage, il n'a aucune manière et ne parlons même pas de son indulgence zéro. A ces derniers mots tu manques de répliquer à ton tour énervée par ses propos, son rire mauvais sonne dérangeant à ton oreille et tu meurs d'envie de lui enfoncer le bouquin entre tes mains dans sa gorge pour le faire taire. Tu décides néanmoins de prendre sur toi et sourire de plus belle pour ne rien laisser entendre de ton aversion à son égard, bien qu'il serait approprié de l'envoyer sur les roses là tout de suite. Il n'est pas client de cette bibliothèque comme il a l'air de si bien le penser et s'il veut un meilleur service tu lui suggérerais volontiers de se rendre directement dans une librairie, pense-t-il que tu es simplement là pour satisfaire les désirs farfelues et parfois affligeants de tous les visiteurs ?  « Je vous rassure je ne sais pas faire que ça... » Lui réponds-tu faussement amusée avant d'enchaîner d'un calme olympien  « Peut-être que votre recherche n'est pas assez précise... La mythologie c'est vaste vous savez, sur laquelle travaillez-vous ? Ou bien est-ce que vous parlez de créatures légendaires appartenant à la fantaisie ? » Subtilement mais sûrement tu lui fais comprendre que peut-être le problème vient de lui, il s'y prend mal et c'est pour cela qu'il se retrouve perdu dans ses rayons car tu n'aimes pas le ton qu'il emploi. Comme si son manque de trouvailles était de ton fait à toi et ton classement. Tu restes cela dit polie et irréprochable, tu n'as pas pour habitude d'être acariâtre avec autrui, bien que tu dois admettre que certains mériteraient bien que tu affiches un visage bien moins amical.
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
avatar

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Retrouver Belle
Faites place à la vedette
J'ai posé bagages ici le : 03/10/2013 Jouant le rôle de : La Bête #teambeautyandthebeast Nombre de messages : 213 On me connait sous le pseudo : Ceress. Un merci à : (c) tumblr Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Kit Harrington.
MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête (BellAdam) Mer 10 Juin - 17:56

Adam & Belle

Il pouvait l'admettre, il n'était plus l'homme doux et tendre qu'il était devenu grâce à Belle, la perdre et ne plus la retrouver dans ce monde l'avait rendu encore plus rude qu'avant et la patience n'était plus son fort. Mais il ne pensait jamais à mal, il était souvent trop soupe au lait et parfois regrettait ses mots ou ses gestes. Pour le coup la jeune bibliothécaire en prit pour son grade et une fois relevé Adam regrettait un peu sa réaction à chaud, voyant sa mine un peu contrariée mais le sourire toujours au bout des lèvres. Il admirait cette patience et s’exclama en tête qu'il était bien idiot d'insulter cette jeune femme qui ne lui avait rien fait et qui n'était simplement qu'un peu distraite.

« Je vous rassure je ne sais pas faire que ça... » Il rougit un peu honteux de sa réaction et espéra au plus profond de lui qu'elle ne lui en voudrait pas, après tout une présence féminine à ses côtés lui ferait peut-être du bien, histoire de le tamponner un peu. « Peut-être que votre recherche n'est pas assez précise... La mythologie c'est vaste vous savez, sur laquelle travaillez-vous ? Ou bien est-ce que vous parlez de créatures légendaires appartenant à la fantaisie ? » Il sourit à cette phrase. La jeune femme lui rappelait étrangement Belle, mais ça ne pouvait être qu'une simple coïncidence, Belle l'aurait reconnu non ?

« Excusez-moi disons que j'ai le sang chaud... » il rappliqua aussitôt  « Oui il s'agit de créatures légendaires, mais je dois vous avouer que je ne m'y connait pas là dedans, si vous ne m'en tenez pas compte vous pourriez peut-être m'aiguiller voir m'aider ? » il essayait de se rattraper comme il le pouvait, il lui lança son plus beau sourire le plus sincère et lui tendis sa main droite  « Je m'appelle Adam, enchanté » il n'osa pas encore révéler son nom de famille, ni poser de question plus intime à la jeune femme pour le moment. La dernière fois qu'il avait fait ça il s'était complétement planté et en ressortit déçu. Il espérait secrètement que cette impression de la connaitre était véridique. Généralement il ne pouvait compter que sur Damian qui lui avait un sixième sens à toute épreuve mais lui il pouvait se tromper...
Voir le profil de l'utilisateur



Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête (BellAdam)

Revenir en haut Aller en bas
 

Le calme avant la tempête (BellAdam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le calme avant la tempête [Intrigue 8]
» Le calme avant la tempête
» Le calme avant la tempête [Intrigue 8]
» Le calme avant la tempête ft Daisy [Base "secrète" du SHIELD]
» Le calme plat avant la tempête [PV Melodia Shūhebi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Westwood Center Way :: Library Duck-