AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 






 

 misery all around; (aphria)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: misery all around; (aphria) Dim 21 Juin - 14:34

Je ne me considérais pas comme un flemmard, quand bien même j'étais tout de même clairement plus passif dans la vie que je menais dans ce nouveau monde que dans l'ancienne. Je m'étais en quelque sorte ramolli, replié sur moi-même, quand bien même mon tempérament un peu tout feu tout flamme persistait. La rupture avec Aurore avait été rude et m'avait fait l'effet d'un couteau en plein coeur, mais je n'étais pas totalement KO. Je tenais encore sur mes jambes et je ne perdais pas espoir qu'un jour, les choses allaient s'arranger. Il le fallait. Je ne pouvais pas passer ma vie dans une boutique de fringues, à vivre pour mes pauses cigarettes. C'était pas une vie, encore moins pour moi qui avait toujours aspiré à vivre plein d'aventures palpitantes. Mon statut de prince m'avait parfois conféré l'impression de vivre, de grandir, dans une cage toute dorée et régie par les décisions de mon père le roi et ce sentiment s'était émoussé quand j'étais tombé amoureux d'Aurore. Sa présence avait éclaircit mon univers tout entier. Désormais, j'étais comme de retour dans une cage. Elle n'avait rien à voir visuellement parlant avec le palais au sein duquel j'avais grandis, mais elle n'en était pas moins oppressante. Ce magasin était oppressant. J'y respirais pas très bien. Faut dire que j'avais toujours quelqu'un pour me pomper l'air, ma patronne en tête de file. Quel cauchemar celle-là. Elle ne cessait jamais de beugler et soit elle m'adorait en secret, soit elle me détestait vraiment. Je crois qu'elle prenait un plaisir dingue à me gâcher la vie. C'est un peu le privilège des patrons, en même temps. « Philippe ! Nouvelle cliente ! » Jappa-t'elle alors que je dirigeais une jeune femme vers la caisse avec un sourire faussement courtois. Tout était faux dans mon attitude ici. Je transpirais les faux semblants. Histoire que ma chef arrête un instant de beugler après moi, je me dirigea d'un pas gracieux (vestige de mon éducation princière) jusqu'à la cliente en question. « Bonjour ! Je m'appelle Philippe, est-ce que je peux vous aider ? » Lançais-je dans un mécanisme en la rejoignant, un de mes plus beaux sourires plaqué sur le visage. C'était une grande femme brune qui dégageait une certaine prestance. Je fronça très légèrement les sourcils, troublé par je ne sais quoi chez elle. Je repoussa néanmoins cette impression et attendit sa réponse.
misery all around ✩
aphria & philippe
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: comprendre pourquoi ce monde est si obnubilé par l'amour.
Faites place à la vedette
J'ai posé bagages ici le : 29/01/2014 Jouant le rôle de : Maléfique #teamsleepingbeauty. Nombre de messages : 739 On me connait sous le pseudo : Kikiwette aka Juliette. Un merci à : Vava : @roseadasio & Sign : @bazzart Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Angelina Jolie.
MessageSujet: Re: misery all around; (aphria) Dim 21 Juin - 23:32



Misery all around
Philippe & Aphria


Tu n'es pas allée travailler au Modesia aujourd'hui. Non. Tu as prévu de rendre une petite visite à une vielle connaissance, où plutôt à un vieil ennemi. Il paraît qu'il a réussi à décrocher un emploi comme vendeur au Mall Word. Et ça ne t'étonne pas tant que ça. Parce que tu sais que c'est uniquement pour sa belle gueule qu'il a été choisi et non pour ses talents de plieurs de chemises. Quoi qu'il en soit, avant d'aller au magasin du centre commercial, tu t'es arrêté au salon de thé pour boire un café et manger un croissant au beurre.
T'as même pris le temps de laisser un pourboire à ta serveuse, que tu n'as cessé de complimenter, plaçant au passage quelques petits sous-entendus grivois dans la conversation. Avant de partir et d'entrer dans la boutique de vêtements. Ton regard  se perd dans la foule, cherche, guette.
Comme un aigle cherchant sa proie, comme un charognard guettant la mort de son prochain dîner. Et tu le vois. Là. Il s'approche vers toi tout sourire. Si il s'avait qui tu étais, il ne se mettrait pas sourire bêtement comme un imbécile. Tu lui décroche un sourire à ton tour, mais pas un sourire amical. Plutôt un sourire amusé, mauvais, voir narquois. Il se présente à toi. Tu sais déjà qu'il est. Vous vous connaissez que trop bien, mais lui ne le sait pas et c'est ça qui est drôle au fond.
Tu serais presque déçu de voir qu'il n'arrive pas à mettre un non sur ton visage. C'est vrai que tu n'es plus rien physiquement de cette femme cornue que tu étais autrefois dans votre monde, mais à l'intérieur, tu n'as pas changé. Tu es la même, si ce n'est pire encore. « Oh mais, je sais qui vous êtes. » affirmes-tu d'un sourire en coin. « Vous et moi on se connait très, très bien. » toujours se même sourire mauvais sur ton visage. « Sauf que la dernière fois que l'on sait vu, ma peau était verte et qu'une belle paire de cornes trônait sur le haut de ma tête. Allons Prince Philippe, ne me dites pas que vous m'avez oublié ?! » Le questionnes-tu d'un air amusé. Comment pourrait-il t'oublier; toi qu'il doit haïr encore plus que tu peux le haïr.

©TENNESSEE.
Voir le profil de l'utilisateur


Comment est-ce que tu peux penser que tu tiens à moi, si moi même j'y tiens pas ? Pourquoi tu dis que tu m'aimes alors que moi-même je me déteste ? Pourquoi t'es là ? Pourquoi tu restes ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: misery all around; (aphria) Mer 24 Juin - 5:31

Je n'étais plus vraiment dans l'optique de la recherche de mes proches, ceux d'avant le sort qui m'avait emmené ici, au coeur d'un monde inconnu. Enfin, si, j'aurais toujours été très heureux de retrouver mon père. C'est drôle en fait, car dieu sait qu'il n'avait jamais été un homme parfait et puis je n'avais été vraiment un fils à papa quand bien même dans l'ensemble nous avions de bons rapports, mais bon, ça restait mon père quoi et il avait été l'un de mes seules repères à ma venue au monde. C'est le genre de choses avec lequel on ne peut qu'apprendre à composer. Même si j'étais grand et apte à me débrouiller tout seul, ça n'aurait clairement pas été du luxe de l'avoir avec moi. Même pas pour me conseiller, mais juste pour être là. Enfin, c'était pas le cas et je composais avec ça tous les jours. Je composais avec beaucoup de choses, parmi lesquelles ce job qui ne me sciait pas du tout. Armé de mon sourire figé, je rejoignis la cliente qu'on venait de m'indiquer. Je fus bien pris d'une drôle de sensation, comme si je respirais moins bien à côté de cette femme, moi qui me sentais déjà étouffé dans cette boutique en temps normal, (autant vous dire que c'était donc pas franchement génial) bref, j'essaya de repousser ce sentiment dans un coin de ma tête. Néanmoins, me laisser dans le doute, ce n'était pas l'intention de la femme qui ne tarda guère à rendre parfaitement claire son identité. « Oh mais, je sais qui vous êtes. » Je plissa les yeux, fronça les sourcils. « Vous et moi on se connait très, très bien. » Elle avait un sourire mauvais dessiné sur les lèvres, visant clairement à me mettre mal-à-l'aise. Le mien avait progressivement disparu. J'avais clairement d'autres problèmes là tout de suite que les humeurs de ma patronne. « Sauf que la dernière fois que l'on sait vu, ma peau était verte et qu'une belle paire de cornes trônait sur le haut de ma tête. Allons Prince Philippe, ne me dites pas que vous m'avez oublié ?! » Maléfique, évidemment. Tout mon corps se tendit d'un coup à l'entente de cette annonce. Par réflexe, je recula d'un pas, la trouvant trop proche de moi, tout d'un coup. « Qu'est-ce que vous faites là ? » Lâchais-je froidement, me prenant en main en deux-deux. J'avais été décontenancé, mais je ne m'autorisais nullement à la craindre, après tout je l'avais déjà vaincue une fois et quand bien même les circonstances étaient différentes aujourd'hui, je pouvais totalement le refaire. « Ce n'est pas très prudent de votre part, vous venez de rabattre une carte maitresse. Je vous ai déjà tuée une fois et vous étiez bien plus intimidante à l'époque. » Lui lançais-je. « Je peux le refaire. »
misery all around ✩
aphria & philippe
electric bird.


Dernière édition par Philippe Chamberlain le Dim 5 Juil - 8:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: comprendre pourquoi ce monde est si obnubilé par l'amour.
Faites place à la vedette
J'ai posé bagages ici le : 29/01/2014 Jouant le rôle de : Maléfique #teamsleepingbeauty. Nombre de messages : 739 On me connait sous le pseudo : Kikiwette aka Juliette. Un merci à : Vava : @roseadasio & Sign : @bazzart Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Angelina Jolie.
MessageSujet: Re: misery all around; (aphria) Ven 3 Juil - 23:49



Misery all around
Philippe & Aphria


Visiblement, il ne t'a pas oublié. Tu le vois à ses muscles qui se tendent, se crispent et ce pas en arrière pour être le plus possible loin de toi, ça te fait méchamment sourire. Il est tellement pathétique. Encore plus maintenant qu'il n'a plus de princesse à sauver. Tu ne regrettes en rien de lui avoir enlevé celle qui lui été destinée depuis sa naissance; il mérite amplement ce qui lui arrive. Il mérite de vivre seul, sans personne avec qui parler pour partager ses joies et ses peines. Il n'aurait pas dû te confronter, il n'aurait pas dû tenter de mettre fin à ta malédiction, fin à ta vie - pourtant si parfaite jusqu'à ce qu'il vienne avec l'aide de ces trois insupportables cloportes tout gâcher.
Il aurait pu rester bien sagement dans son cachot durant cent ans, attendant que tu viennes libérer le cadavre défraîchi qu'il serait devenu; mais il a préféré te défier et le pire dans tout ça, c'est qu'il a gagné. Il a réussi à te mettre à terre. Toi. La Maîtresse de tout le mal, tu as été vaincu par l'amour d'un prince pour sa princesse. Certes oui, il t'a battu dans votre monde. Certes oui, ce mauvais laisse encore un coup d'amertume dans ta bouche; mais aujourd’hui, c'est toi qui mène la danse et tu comptes bien continuer à le faire danser jusqu'à en crever. Il va comprendre qu'avec toi, tout à un prix, tout se paye un jour et que la vengeance est un plat qui se mange glacé. « Je passais dans le coin et je me suis dit : "Tiens, et si je rendais une petite visite à ce bon vieux et pathétique prince Philippe." » lances-tu avec sarcasme, un nouveau sourire écorchant méchamment la commissure de tes lèvres.
Toi qui pensait perdre ton temps en venant le tourmenter; tu te rends compte qu'en réalité, ça t'avais trop manqué. C'est tellement jouissif pour toi de le voir dans une telle situation. Même ses menaces de te tuer une seconde fois, te font bien rire. Si il croit t’impressionner avec de telles menaces, il se trompe lourdement. Autrefois tu n'aurais pas laissé de telles injures d'être faites. Aujourd'hui, tu t'en fiches pas mal; parce que tu as tout et lui rien. Tu lui as enlevé cette lueur d'espoir, cette lumière à laquelle il s'était attaché, battu corps et âme pour finalement finir comme un chien; seul et délaissé. Voir les rôles enfin s'inverser te donne une telle satisfaction que tu ne peux t'empêcher de le mépriser d'un rire sinistre. « Par tous les diables de l'Enfer je suis morte de peur. dis-tu en faisant mine d'être effrayé. Et qu'est-ce que vous comptez faire ?! Pour l'instant tout ce que vous êtes capable de faire, c'est de me faire mourir de rire. railles-tu de ce rire sinistre qui se distingue facilement des autres, tant il est perfide et monstrueux.  » 

©TENNESSEE.
Voir le profil de l'utilisateur


Comment est-ce que tu peux penser que tu tiens à moi, si moi même j'y tiens pas ? Pourquoi tu dis que tu m'aimes alors que moi-même je me déteste ? Pourquoi t'es là ? Pourquoi tu restes ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: misery all around; (aphria) Dim 5 Juil - 8:51

« Je passais dans le coin et je me suis dit : "Tiens, et si je rendais une petite visite à ce bon vieux et pathétique prince Philippe." » Au prix d'un gros effort, je ne répondis pas. Ce n'aurait pas été très futé, elle n'attendait que cela de moi : que je m'énerve. Enervé, je l'étais déjà, sans doute bien plus que je ne l'avais jamais été à vrai dire, mais j'étais aussi au boulot et je sentais le regard cuisant de ma patronne dans mon dos. Je n'avais pas besoin de me faire houspiller par elle alors que je devais déjà composer avec Maléfique dont chaque geste, chaque mot prononcé, me débectait profondément. Je devais me retenir pour ne pas lui sauter à la gorge pour effacer ce rictus mauvais de son visage. J'aurais put avoir le dessus, comme autrefois. J'étais plus vif et j'étais fort, en dépit de mes nouvelles faiblesses en ce monde. Je n'avais plus de petites fées pour me donner un coup de pouce, soit, mais je n'en étais pas moins pleinement capable. Je n'avais pas besoin de l'amour d'Aurore pour la détester profondément, de tout mon être. Ce sentiment étrangement revigorant était désormais là, profondément enraciné en moi. Je réussi par une sorte de miracle à garder la bouche fermée, avant de ne plus y tenir et de proférer des menaces. « Par tous les diables de l'Enfer je suis morte de peur. Et qu'est-ce que vous comptez faire ?! Pour l'instant tout ce que vous êtes capable de faire, c'est de me faire mourir de rire. » Bordel, qu'est-ce qu'elle était détestable, ça relevait du défi que de ne pas la frapper. Je me fendis d'un haussement d'épaules que je voulu à la base désinvolte mais qui ne fut guère très convaincant de ce côté vu que tout dans ma façon de me tenir traduisait une tension si danse que je la sentais presque, oppressante sur ma peau. « Ca viendra. J'ai été pris au dépourvu, mais on ne m'y reprendra plus. Soyez en sûre, je trouverais toujours la force de vous éliminer, s'il y a bien une chose qui n'a pas changer, c'est celle-là » répondis-je enfin d'une voix brulante de détermination.
misery all around ✩
aphria & philippe
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: misery all around; (aphria)

Revenir en haut Aller en bas
 

misery all around; (aphria)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Westwood Center Way :: Mall Word-