AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 




 

 Make me wanna die ◊ Azael

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Ne plus redevenir un miroir
Faites place à la vedette
J'ai posé bagages ici le : 15/03/2014 Jouant le rôle de : Arès, le dieu de la guerre #TeamHercule Nombre de messages : 372 On me connait sous le pseudo : Doudou. Un merci à : Bazzart. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Jamie Dornan.
MessageSujet: Make me wanna die ◊ Azael Ven 3 Juil - 8:32


Make me wanna die
Arès & Cerbère


Misérable vermine. Putride monde. Mais que faisait-il là ? Lui qui, autrefois, était dieu sur l'Olympe. Lui qui n'avait jamais rien connu d'autre que le plaisir de la guerre, le nectar sublime et la débauche divine. Il ne s'accoutumait pas à sa nouvelle condition, comment aurait-il pu alors que la mortalité l'affectait particulièrement. Connaître la peur de la mort, pouvoir la ressentir, le mettait aujourd'hui dans un état des plus exécrables et  n'était plus dieu il avait aujourd'hui le statut d'humain, que dis-je, d'assassin. L'homme étalait parterre en était la preuve formelle. Et, aussi étonnant que celà puisse paraître il ne ressentait rien, pas de tristesse, pas de remords, mais toujours une colère permanente. Cet homme l'avait provoqué et il lui avait apprit à son insu qu'on ne cherchait jamais des noises à un dieu. Il le détestait. Il détestait ce cadavre parce qu'il l'avait mit en colère, il détestait ce cadavre parce qu'il lui jetait aux yeux le plaisir qu'il prenait à tuer comme autrefois. Il n'avait pas d'états d'âmes parce que c'était ce qu'il avait toujours connu, il avait toujours été fait pour ça et, sur l'Olympe ce n'était pas punissable. Or, dans ce monde, que lui arriverait-il si on le découvrait ? Il regarda l'homme gisant au sol, c'était de sa faute aprés tout. Ne lui avait-il pas refusé un verre d'alcool ? N'avait-il pas voulu le sortir du bar ? Et bien il ne s'était pas laissé faire, il lui avait logé une balle dans la tête. Et, à tout bien observer, il était bien plus sympathique comme ça. Maintenant la question était de savoir ce qu'il allait faire du corps. Est-ce qu'il allait le traîner dans la rue ? Non ce serait bien trop voyant. Le brûler peut être ? Mais ce n'était pas l'endroit adéquat, il devait le transporter ailleurs sans que qui que ce soit ne s'en aperçoive. Pourtant, tapis dans l'obscurité, il avait vaguement l'impression d'être observé. Un passant un peu trop curieux sans doute. La main sur la gachette il se tourna, il ne laisserait aucun témoin en vie. D'une voix forte il demanda:

-Qui est là ?
AVENGEDINCHAINS
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
J'ai posé bagages ici le : 11/06/2015 Jouant le rôle de : l'une des têtes de cerbère, le chien d'hadès. #teamhercules Nombre de messages : 66 On me connait sous le pseudo : caius (nico). Un merci à : acid lemon (avatar) caius + the pretty reckless (signature) Je suis fier(e) de porter l'avatar de : ash stymest, le magnifique ange à la peau pâle.
MessageSujet: Re: Make me wanna die ◊ Azael Ven 10 Juil - 21:28





Accoutumons-nous à considérer la mort comme une forme de vie que nous ne comprenons pas encore. Apprenons à la voir du même œil que la naissance. Il est tout à fait raisonnable et légitime de se persuader que la tombe n'est pas plus redoutable que le berceau. (maurice maeterlinck)


Depuis que tu as quitté le gang de l'un de tes triplés, tu évites de traîner dans la rue le soir. Parce que c'est mieux comme ça. La plupart du temps, il y a des trucs qui sont pas très nets. D'autant plus que tu peux croiser Ottis, et ça ne te dit pas du tout, parce que c'est pas ce que tu veux, il va insister pour que tu viennes avec lui ce soir et le truc c'est que tu sais que tu vas craquer si c'est le cas. Tu es faible face à la tentation du sang, face à la tentation de la mort. Et u ne veux pas que ça arrive, pas encore, pas de nouveau. Tu es mieux sans cela, parce que même si tu n'as pas peur de la mort des autres, tu crains toi de mourir, c'est un peu paradoxal non ? Quoi qu'il en soit, ce soir tu as dû sortir, parce que tu n'avais plus de cigarettes, et toi sans une clope au bec, t'as juste l'impression de crever, tu n'es pas toi-même. Tout le monde s'accorde pour dire que votre maison à vous trois les Infernos ressemble à un énorme aquarium avec de la fumée en guise d'eau. Il suffit d'entrer pour être intoxiqué par l'odeur de la cigarette, pour avoir les poumons en aussi mauvais état que les vôtres. Et oui, c'est peut-être triste de dire cela, mais vous êtes des pompiers, vous fumez comme vous respirez. Et là, autant dire que t'es tellement en manque que tes doigts en tremblent, que tu ne penses qu'à cela. Pourtant tu a fumé il y a moins d'une heure, c'est étrange de voir à quel point on peut devenir accro à quelque chose d'aussi futile et d'aussi nocif.
Tes pas t'ont porté au tabac qui est ouvert vingt-quatre heures sur vingt-quatre rapidement, les mains dans les poches afin de ne pas montrer ton manque à tous ceux qui peuvent passer. C'est avec un soulagement immense que tu t'achètes ton matériel pour rouler tes cigarettes toi-même. Tu préfères ça à en fumer des toutes faites, tu trouves que c'est meilleur quand c'est fait à la main. Rapidement, tu en roules une pour l'apporter à tes lèvres et l'allumer avec ton briquet à essence. Lorsque la fumée atteins tes poumons, c'est un réel soulagement, comme si tous tes muscles se relâchaient en même temps. Un soupir et la longue bouffée que tu as inspiré s'échappe de ta bouche, se perdant dans l'air de la nuit chaude de l'été. Alors que tu t'apprêtes à rentrer chez toi, tu finis par t'arrêter sur un banc dans la rue, sortant une flasque d'alcool que tu avais dans la poche pour ingérer une grosse gorgée de cognac. C'est un alcool relativement fort, mais ça te fait sourire quand la sensation d'être brûlé de l'intérieur te vient. Finissant ta cigarette ainsi que la flasque qui n'est pas très grande non plus, tu te relèves afin de rentrer à la maison. Finissant par rejoindre ta voiture, tu entends un bruit que tu ne connais que trop bien. Le son caractéristique de la mort. Tu te retournes, un sourire carnassier aux lèvres avant de te diriger là-bas. Tu vois un homme, pistolet à la main, devant un cadavre dont le sang s'écoule en une grosse mare sur le sol. « Qui est là ? » La gâchette prête à être activée, il se retourne vers toi, dont le regard est rivé sur le cadavre, mais pas d'un air effaré, mais comme si tu avais envie de faire la même chose.
Tu finis par porter ton attention sur l'homme. Qui est-il ? Sérieusement ? Il pense qu'il va te tirer dessus ? Certes il pourrait, mais tu n'as pas peur. Tu ne bouges pas, tu es là, à regarder le flingue avec un petit sourire, comme si tu voulais jouer avec cet objet distributeur de mort. « Baisse ça, t'es dingue ou quoi ? Y a du monde dans la rue plus loin. » Tu roules des yeux, finissant par te reculer pour jeter un coup d’œil et finis par revenir, un air satisfait au visage. Bon, maintenant, il va s'agir de sortir cet abruti de la position dans laquelle il s'est fourré. Quelle idée de faire autant de grabuge en plein centre ville. Il doit être complètement cinglé. « J'peux t'aider à te débarrasser du corps si tu veux, t'es face à un pro pour ça. » Tu lui dis ça avec une moue ravie. Sous entendant que tu as déjà fait ça, que tu es toi aussi un tueur et tant d'autres choses. Espérons juste qu'il saura le deviner, parce que sinon lui, il est clairement dans la merde. Un petit clin d’œil et tu lui sors les clefs de ta bagnoles, lui disant que c'est ultra simple et qu'il n'a qu'à te faire confiance. « T'inquiète pas, je vais pas te balancer aux gnoufs. J'ai déjà tué et je sais quoi faire. » Voilà qui devrait enfoncer le clou, qu'il te dise oui, et tu vas l'aider. C'est aussi simple que cela. Puis c'est vrai quoi, Aphria t'a engagé pour torturer, tuer et cacher les corps, ce ne sera donc pas la première fois que tu fais ça.
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
avatar

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Ne plus redevenir un miroir
Faites place à la vedette
J'ai posé bagages ici le : 15/03/2014 Jouant le rôle de : Arès, le dieu de la guerre #TeamHercule Nombre de messages : 372 On me connait sous le pseudo : Doudou. Un merci à : Bazzart. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Jamie Dornan.
MessageSujet: Re: Make me wanna die ◊ Azael Lun 27 Juil - 19:24


Make me wanna die
Arès & Cerbère


L'aveuglement était certainement la perte des hommes. Emerys s'était laissé envahir par la colère et l'amour de la guerre, alors il n'avait suivi que l'instinct du sang sans réfléchir aux conséquences et particulièrement aux faits qu'étant humain, les conséquences étaient toujours désastreuses.  Pourtant il n'avait pas bu ce soir. Il n'avait pas bu depuis hier d'ailleurs. Depuis l'horrible mal de crâne lancinant qui l'avait prit au réveil, depuis qu'il s'était réveillé avec une inconnue à ses côtés, inconnue qu'il comptait bien ne jamais revoir d'ailleurs, c'est fou comme l'alcool déforme les choses. Non, ce soir la colère l'avait aveuglé, avait tout surpassé et il n'avait eu besoin d'aucun excitant pour ça. Le problème était que même s'il n'avait pas bu, la cause du conflit avait belle et bien était l'alcool. On lui avait refusé à lui, un dieu, le nectar divin, et son châtiment avait était terrible. Ou bien était-ce la dépendance qui s'installait peu à peu en lui? Dans tous les cas il ne le reconnaîtrait jamais et se retrouvait à présent avec du sang sur les mains, au sens propre comme figuré. Le problème qui se posait était peut être le problème de la discrétion, il faut dire qu'un coup de feu s'entend de loin, mais lui, évidemment, n'avait pas pensé à ça. Il aurait pu s'enfuir à toutes jambes, mais un dieu ne s'enfuit pas, question d'honneur et surtout de principes. Et puis merde, il l'avait mérité ce con, on allait quand même pas venir l'enquiquiner pour ça. Et puis il n'y avait pas âmes qui vives à l'horizon alors il allait pouvoir rentrer l’esprit tranquille. Pourtant, bien vite, un bruit attira son attention. Des bruits de pas et, le pistolet dans la main il était prêt à appuyer sur la gâchette ne nouvelle fois. A la phrase du jeune homme en face de lui, il arqua un sourcil, qu'est-ce qu'il lui voulait ce mioche ? Emerys baissa son flingue regardant autours de lui avant de reporter son regard sur lui. Il avait quelque chose qui le dérangeait, une aura particulière qui ne lui revenait pas.

-T'as pas l'air trés nette toi.

Mais qu'est-ce qu'il lui voulait à la fin ? N'importe qui se serait empresser de le dénoncer à la police, ou bien de s'enfuir à toutes jambes. Allait-il le faire chanter ? Dans ce cas là c'était perdre son temps, il n'était l'esclave de personne, jamais. Pourtant, il attisa sa curiosité. Faire disparaître le corps ? C'était quelque peu particulier comme conversation, mais la situation pouvait peut être tourner en sa faveur si ce jeune homme l'aidait.

-J'imagine que tu veux quelque chose en échange ?

Il ne savait pas vraiment à qui il avait à faire mais Arès n'était pas réputé pour avoir peur. La curiosité faisait qu'il s'interrogeait mais il n'avait pas vraiment le temps pour les questions, des pas se rapprochaient.

-Alors allons y
AVENGEDINCHAINS
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Make me wanna die ◊ Azael

Revenir en haut Aller en bas
 

Make me wanna die ◊ Azael

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Make me wanna die ◊ Azael
» Make me wanna scream ▬ Jayden
» ariadna + make me wanna die
» You make me wanna die (Nell)
» make me wanna die (james)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-