AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-17%
Le deal à ne pas rater :
Disque SSD Interne – 860 QVO – 1To à moins de 100€
99.66 € 119.99 €
Voir le deal

Partagez

Shame on me (pv Anya) Vide
Shame on me (pv Anya) Vide
Shame on me (pv Anya) Vide
Shame on me (pv Anya) Vide
Shame on me (pv Anya) Vide
Shame on me (pv Anya) Vide
Shame on me (pv Anya) Vide
 

 Shame on me (pv Anya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Shame on me (pv Anya) Shame on me (pv Anya) EmptySam 13 Oct - 23:39

Il était tard ce soir-là quand il rentra du taff, fatigué mais pas encore assez naze pour avoir envie d’aller se coucher… et ce fut en songeant à une occupation qu’il décidait d’aller piquer une tête dans la piscine… Bien des choses s’étaient produites depuis le début de cette… nouvelle vie si on pouvait l’appeler ainsi… Il découvrait un nouveau monde dans lequel il fallait se faire une place, il rencontrait des gens formidable et d’un coup, tout un tas de questions s’emparaient de son esprit et puis… il y avait toutes ces beautés de la nature… Il faisait un beau job étant donné qu’il était agent du FBI… Il devait protéger la veuve et l’orphelin sauf que voilà… Il était plus du genre ripoux malheureusement. Alors au lieu de les protéger, il les dérangeait en échange de quelques billets verts… Et puis… il y avait Anastasia… Cette merveille de la nature, cette perle de chez lui, de sa belle Russie natale… Cette fille aussi belle qu’innocente qui l’aimait et qu’il aimait sans doute encore plus, au-delà de la raison… Mais pourquoi la faire autant souffrir alors ? Il n’en savait trop rien… Sans doute parce qu’il n’était pas sur de la mériter et qu’il essayait de lui en faire prendre conscience… Mais il ne voulait pas la perdre et c’était bien là tout le paradoxe de la situation… Bref, il aurait aimé passer un petit moment avec elle, le genre de moments où ils étaient dans leur bulle et que rien ni personne ne pouvait les déranger… Ce fut dans cette optique là qu’il entra dans la piscine malgré l’heure tardive… vêtu d’un simple maillot de bain, il plongea dans l’eau tout en se repassant sa journée bien triste en tête. Quand il avait fermé les yeux sur un traffic de came, ou encore qu’il avait laissé cet enfoiré de mafieux violer cette malheureuse jeune femme… Néanmoins, ils venaient de coffrer un pédophile très recherché et qui croupissait maintenant derrière les barreaux… Bon c’était un flic pourrit mais parfois il lui arrivait de bien faire son boulot aussi. Enfin, c’était déjà un bon début non ? Toujours est-il que… Allez expliquer ça à Anastasia… une jeune femme qui était bénévole dans un orphelinat quoi… Alors bon, comment vouliez-vous qu’il se sente au niveau ? Quand il est entré au FBI c’était avec tout un tas de bonnes intentions, avec le désir d’avoir une vie bien rangée dont il aurait pleinement put profiter avec la belle Anastasia… Mais quelques temps après, ses mauvaises habitudes étaient revenues au galop et le voilà dans une situation précaire, ne sachant pas si Anastasia allait le supporter ou si elle allait le larguer comme la maudite merde qu’il était… mais s’il ne basculait pas complètement dans les ténèbres, c’était bien à cause de la jeune femme qui habitait son cœur en ce moment et depuis leur première rencontre… Il en était à une bonne quinzaine de longueurs quand il s’immobilisa contre un des rebords pour souffler un peu, plongeant la tête dans l’eau… Un bruit le tira de sa quiétude et il se tourna vers la porte d’entrée, apercevant Anastasia justement… Il lui voua un petit sourire.

Salut beauté de mes rêves !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Shame on me (pv Anya) Shame on me (pv Anya) EmptyMer 21 Nov - 15:04

Dimitri & Anya
AS LONG AS YOU LOVE ME Ҩ we're under pressure, seven billion people in the world trying to fit in, keep it together, smile on your face even though your heart is frowning, your my silver, your my gold.


La terre… quel monde étrange. Quand on y pense, dans un sens, ce n’était pas si loin de son ancienne vie, de qui elle était, de ce qu’elle faisait.. mais pourtant, elle se sentait si loin de tout. Loin de sa Russie, loin de sa famille, de ses amis, de son statut… comment pourrait-elle aider son pays maintenant qu’elle avait disparu ? est-ce que les gens là-bas s’en rendrait compte ? enfin… quel là-bas ? n’y avait-il ne serait-ce qu’une once de vérité, une once de réel dans son ancienne vie ? ses pensées s’embrouillaient au fur et à mesure qu’elle cherchait des réponses. Questions auxquelles elle se doutait qu’elle resterait à jamais sans réponses. Comment tout cela leur était arrivé, pourquoi et à quelle fin ? soupirant, la rouquine observait un des verres qu’elle tenait dans sa main. Elle, ancienne princesse était devenue serveuse dans un bar. Elle qui avait été toujours très vivante, ça lui faisait du bien de se sentir normale, de venir en aide à des gens, de courir partout pendant des heures pour amener des plateaux. Tout cela lui permettait de venir en aide à ces enfants qu’elle allait voir chaque mercredi et vendredi dans cette orphelinat qui lui était si cher. L’orphelinat était certainement le lieu ou elle se sentait la plus vivante. Les vieilles habitudes sont souvent tenaces, et même si sa vie ici était pleine de mystère et qu’elle lui plaisait beaucoup, elle aimait aussi parfois se replonger dans la nostalgie de son passé. Elle avait regardé la veille ce fameux film « Anastasia », c’était tellement vrai, tout était un copié/collé de sa vie… en même temps il s’agissait de sa vie alors c’était normal. Enfin, elle imaginait. Regardant donc la télé tout en lavant des tables, l’heure à sa montre indiquait 19h, heure pour elle de retourner à la pension et de retrouver ses amis et une partie de son monde. Dimitri ? elle ne savait plus quoi dire quoi faire ? elle savait qu’elle était jalouse et extrêmement possessive, mais était-ce un mal lorsqu’on sentait que l’amour de sa vie flirtait à droite à gauche ? A vrai dire, elle ignorait encore un peu comment elle devait gérer tout ça. Parfois elle se disait juste que maintenant qu’ils avaient changé et qu’ils étaient devenus ces… personnes sans identité réelles, il devait sûrement avoir envie de se libérer d’elle et de reprendre une nouvelle vie. Dans un sens elle ne pouvait pas le blâmer, elle ne comprenait juste pas pourquoi il lui faisait ça. Eux qui commençaient enfin à se rapprocher, qui avaient des projets.. il avait fallu que ce sort vienne tout gâcher.

Posant ainsi son tablier, elle récupéra son manteau au vestiaire avant de sortir dans la rue. Il faisait froid, mais pourtant notre Anya ne semblait pas traumatisée. Après tout quand on vivait en Russie, il était assez difficile de se laisser impressionner par un petit -2°. Ce monde était plein de mystère, elle adorait apprendre à le connaitre. Elle n’avait plus toute ces obligations sur les épaulesn plus de directives à suivre et pourtant, elle trouvait encore moyen de râler. Une chose était évidente, malgré le changement de corps, elle restait toujours la même emmerdeuse, ça il n’y avait aucun doute là-dessus. Pénétrant donc dans la pension, elle eut un sourire en passant dans le salon principal alors qu’on lui indiquait que Dimitri était partit à la piscine aux sirènes. Tssss, ces sirènes… toujours à draguer ou attirer, elle espérait juste qu’il était seul pour une fois. Elle avait besoin de ses bras, de sa chaleur, de ses lèvres, elle avait besoin d’être rassurée.. S’y dirigeant donc, elle entra dans le lieu, et l’observant nager durant un bon moment, assise sur le bord, les pieds dans l’eau, quand il se rendit compte de se présence, elle le regarda longuement avant de lui sourire calmement « Je ne te savais pas si doué pour la natation. Nouvelle passion d’humain ? » , amusée, elle le regarda silencieusement avant de reprendre la paroles « Que dirais-tu qu’on se fasse une soirée tranquille toi et moi ? on se commande à manger, on se met devant un film et on en profiterait pour se faire des bisous ? » elle ne savait pas trop ou ils en étaient tous les deux et à vrai dire, là tout de suite elle avait juste besoin de ne pas se poser de question si elle ne voulait pas devenir complètement parano.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Shame on me (pv Anya) Shame on me (pv Anya) EmptyJeu 22 Nov - 13:56

Dimitri était quelqu’un de froid de premier abord et il ne donnait pas vraiment envie de creuser pour voir ce qu’il y avait derrière car sa carapace était tellement dure et sévère qu’on pouvait facilement s’y briser ! Et c’était sans doute mieux ainsi… De trop nombreuses personnes l’avaient fait souffrir en disparaissant de sa vie pour une raison ou une autre et il ne voulait plus se laisser aller à ce malaise et cette souffrance ! Il voulait être le Dimitri fort qu’il avait toujours été, et ce, aux dépens du Dimitri sensible et généreux, celui qui respirait la bonne humeur et la joie de vivre. Sa soif d’argent et d’honneur le poussait au-delà des limites du légal, encore plus maintenant qu’ils étaient dans ce monde si… étrange et différent. Il avait poussé le vice jusqu’à aller voir ce fameux film inspiré de leur vie… ou plutôt qui était peut-être à l’origine de leur vie… Il ne savait plus… Ils en avaient été troublés avec Anastasia et ils ne savaient plus… Toutes leurs certitudes avaient été balayées d’un revers de manche et cela n’avait pas aidé le jeune homme qui en avait perdu tous ses repères. Et qui ne faisait que sombrer d’avantage… Anastasia… cet ange qui partageait sa vie depuis si longtemps et qui était désormais à lui comme il en avait toujours rêvé ne pourrait pas comprendre ses agissements. Elle était bénévole dans un orphelinat et lui, il était agent du FBI mais il passait son temps à magouiller et à libérer des détenus ou des suspects en échange de pots-de-vin alors bon… Comment vouliez-vous qu’il se sente fier quand il se blottissait dans ses bras le soir et qu’elle lui racontait sa journée à l’orphelinat, toute fière d’aider ces enfants ? Quand elle lui demandait comment s’était passée sa journée et qu’il devait lui mentir en lui disant qu’ils avaient fait de beaux coups de filets, tout en sachant qu’il avait falsifié des documents, inventé des preuves ou tabasser des mecs qu’il devait interroger… Il n’était pas de taille pour cet ange et pourtant il l’aimait tant… Le beau russe ne pouvait se résoudre à la quitter, il l’aimait de trop, un amour qui le rendait égoïste. Mais la honte lui faisait faire des conneries destinées à montrer son vrai visage à Anastasia… Le visage d’une personne mauvaise qui ne lui apporterait que souffrance et désillusion… Elle serait mieux dans les bras d’un autre mais le supporterait-il si cela était le cas ? Anya… elle était tellement douce et gentille que si jamais il lui avouait la vérité, elle serait encore capable de lui trouver des excuses et des justifications afin que son pardon soit plus facile… Ou peut-être qu’elle le quitterait tout simplement… Nager l’aidait à se détendre et surtout à penser. Une chance que les sirènes ne soient pas là car sinon il y avait fort à parier qu’il serait en train de draguer… Quand il s’arrêta de nager car trop épuisé, il entendit du bruit et remarqua donc la belle rousse qui habitait son cœur… Il était tellement occupé à penser et à nager qu’il ne s’était même pas rendu compte de sa présence et encore une fois, cela prouvait à quel point il était nul… Un petit ami digne de ce nom n’aurait-il pas sentit directement son âme sœur se rapprocher de lui ? Il la regarda doucement alors qu’il passait ses mains sur son visage, exténué et il écouta la jeune femme quand elle prit la parole. Cette voix… Sa douceur y raisonnait telle une onde à la surface de l’eau et dès qu’elle parlait, le beau Dimitri était envouté. Il la regarda doucement avant d’observer la piscine et il eut un petit sourire amusé alors qu’il commençait à s’approcher d’elle doucement, marchant dans l’eau. Il avait un petit sourire au visage alors qu’il déposait ses bras de part et d’autre de la jeune femme, utilisant sa force pour sortir de l’eau et se placer à sa hauteur afin de prendre ses lèvres avec une tendresse infinie avant de se laisser retomber pour écarter les bras.

Je vais te dire, ça détend à mort ! J’avais juste besoin de me retrouver seul avec mes pensées et quand tu as la tête sous l’eau, cela aide ! Je pense que j’en ferais une passion oui… Mais tu restes ma passion principale !

Il lui voua un petit sourire et il vint sortir de l’eau pour s’asseoir sur le bord à ses côtés, prenant une serviette et commençant à s’essuyer son corps musclé. Il observa la jeune femme et il eut un petit sourire avant de hocher la tête.

Avec plaisir… ça ne nous ferait pas de mal au vu de… tout ce qui nous arrive en ce moment…

Il prit une petite inspiration et il la prit dans ses bras… très tendrement pour la coller à lui, l’embrassant de nouveau avec une douceur incroyable alors qu’il se blottissait contre elle. Après de longues minutes d’un baiser torride, il posa son front contre celui de sa belle rousse.

Je t’aime tu sais… je t’aime tellement !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Shame on me (pv Anya) Shame on me (pv Anya) EmptySam 24 Nov - 12:30

Dimitri & Anya
AS LONG AS YOU LOVE ME Ҩ we're under pressure, seven billion people in the world trying to fit in, keep it together, smile on your face even though your heart is frowning, your my silver, your my gold.


Elle ne savait pas tout ce qu’il faisait dans une journée et il était vrai qu’elle n’aurait sans doute pas apprécié sa façon de faire. Mais dans un sens, elle l’aimait tellement qu’elle aurait été prête à tout juste pour éviter de se dire qu’il repartait dans ses conneries et qu’il redevenait l’escroc qu’il avait été par le passé. Après tout dans un sens, c’était grâce à ça qu’ils s’étaient rencontrés et c’était surtout grâce à lui qu’elle avait retrouvé sa grand-mère. Seulement voilà, ici les choses étaient vraiment différentes et elle avait beaucoup plus de mal à lui accorder sa confiance, à lui accepter ses défauts. Il ne lui donnait pas non plus de réelles raisons de se montrer moins méfiante ou de pouvoir partager un amour franc et sincère. Elle ne savait même plus si elle pouvait lui faire confiance ou non. Mais là n’était pas le problème, non, le problème était que Dimitri semblait se foutre éperdument qu’elle était là à l’attendre chaque soir en se demandant s’il rentrerait et avec qui il passerait sa nuit ou sa soirée. Ils n’étaient pas mariés d’accord, elle ne pouvait pas lui imposer une fidélité parfaite, cependant ça faisait mal, elle ne pouvait pas faire comme si toute ces émotions n’existaient pas. Elle avait toujours l’impression qu’il se considérait comme un être inférieur à elle, comme s’il partait du principe qu’elle était une pierre précieuse et lui un vulgaire caillou. Il ne semblait pas comprendre à quel point elle tenait à lui. Elle en avait souvent discuté avec Looka, mais celui-ci n’appréciant pas Dimitri était toujours très clair sur ce point : s’il lui faisait du mal ça allait barder. Elle était un peu perdue elle ne pouvait pas le nier, et ce soir elle avait juste envie de pouvoir oublier. Oublier toute ces filles qui lui tournaient autour et qu’il laissait faire, oublier ses magouilles qu’elle était persuadée qu’il faisait, juste profiter. Mettre de côté leur soucis afin d ‘avoir une chance de ne pas se prendre la tête comme ils savaient si bien le faire ces dernières semaines.

Soupirant, elle le regardait donc nager, se perdant dans l’eau de la piscine alors qu’il finissait par s’arrêter après avoir pris conscience de sa présence. Dans un petit sourire donc, elle le vit poser ses mains de part et d’autre d’elle afin de se soulever pour prendre ses lèvres. Répondant tendrement à son baiser, elle l’observa se laisser retomber dans l’eau, l’éclaboussant au passage et elle lui souria, écoutant simplement ses paroles. Sa passion principale ? depuis quand était-elle son attention principale ? ce genre de parole aurait du lui faire du bien, ou même la rassurer, mais cela n’avait pour effet que de la confronter encore plus avec la réalité, SA réalité. Cependant, elle cacha ce moment de réflexion avant de hocher doucement la tête avec un air amusé. « C’est vrai que l’eau est un élément dans lequel on se laisse vite prendre sans problème. » l’observant ainsi sortir de l’eau, elle reporta son regard sur ses pieds dans l’eau , s’amusant à les balancer légèrement, quand il accepte donc son idée, elle eut un léger sourire avant de le regarder « Oui je pense que ce serait un bon moyen de se retrouver. Pas d’engueulades juste.. nous, avec un film et un bon plat chaud. » c’est alors qu’il se colla finalement à elle pour prendre à nouveau ses lèvres et posant une main sur la joue du beau brun, elle prolongea ainsi tendrement avant de se blottir dans ses bras encore mouillés dans un long soupire de bien être, posant ensuite doucement son front contre le sien, sa main caressant sa joue avec calme. Sa phrase ? elle savait qu’il était sincère, mais il ne lui montrait tellement pas… elle était perdue, pourtant elle avait envie de lui répondre sans aucun problème. « Moi aussi je t’aime… »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Shame on me (pv Anya) Shame on me (pv Anya) EmptyJeu 24 Jan - 15:49

Il était dans une situation pour le moins embarrassante… Il se retrouvait face à la personne qu’il aimait plus que tout au monde mais il était dans l’incapacité de se montrer tout à fait sincère avec elle… C’était cruel car il avait l’impression de mener une double vie, de tromper sa belle Anastasia tout en étant un monstre de fidélité. Okay, il jouait avec des filles à des jeux dangereux mais il était un modèle de vertu quand il s’agissait de sa belle princesse. Il l’aimait depuis sa plus tendre enfance mais elle l’ignorait… Si elle avait été au courant, jamais elle ne se serait posée autant de question… Surtout que le jeune homme sentait bien sa gêne à son écart. Les moments intimes qu’ils pouvaient s’offrir n’étaient plus les mêmes qu’auparavant. Ses baisers étaient moins intenses, ses « je t’aime » témoignaient de moins de conviction et c’était une souffrance sans nom que de se dire qu’il allait finir tôt ou tard par la perdre à ce rythme. Un combat féroce avait pris place dans son esprit afin de savoir si oui ou non il devait lui dire, s’il devait prendre le risque de se montrer sincère avec elle. Anya était quelqu’un de tellement gentille, pourrait-elle comprendre sa lente déchéance ? Baissant doucement les yeux à ses paroles, il tenta un sourire qui se voulait sincère alors qu’il prenait une des mains de la jeune femme dans la sienne pour la caresser avec une douceur juste exquise. Quand vous envisagez de vous engager sérieusement avec quelqu’un, vous devez être sincère avec cette personne, cela lui semblait tellement logique, tellement normal ! Mais allez dire à une bénévole dans un orphelinat que vous êtes un agent du FBI complètement corrompu ! C’était tellement dur à vivre et il avait juste la crainte de la perdre. Il était un monstre d’égoïsme bien qu’il ne souhaite que son bonheur. Anya était une superbe petite amie, c’était lui qui merdait… Il sortit donc de l’eau et il sentit bien son léger froid quand il lui annonça qu’elle était le centre de son attention et il eut une petite moue triste. Ils étaient l’un près de l’autre et malgré tout il y avait ce froid presque glacial entre eux qui s’installait petit à petit. Il baissa doucement les yeux sur l’eau et il eut un soupire. Les engueulades… Ils ne connaissaient que ça depuis un bon moment maintenant et il se rendait bien compte que la fin s’approchait à grands pas… Elle ne supporterait pas ça bien longtemps et lui non plus. Son amour à l’égard de Dimitri devait être particulièrement fort pour qu’elle reste ainsi avec lui sans broncher… Une main vint timidement se poser sur la cuisse de la jeune femme et il eut un soupire en l’entendant lui dire qu’elle l’aimait. Elle le pensait il le savait, elle le lui prouvait chaque jour. Mais son amour était en train de s’estomper à cause du doute. Un doute terrible qui la rongeait et qui mettait une sorte de barrière invisible entre eux. Elle accueillait ses mots d’amour sans convictions et les lui rendait de la même manière. Il détourna les yeux en soupirant et il laissa sa main caresser sa cuisse tendrement. Un long soupire jaillissant finalement de ses lèvres, il s’empara d’une serviette afin de s’essuyer doucement tout en réfléchissant. Allait-il gâcher ce moment avec elle, moment qu’elle voulait sans prise de tête ? Il ne savait pas et il eut un soupire. Il finit par se tourner doucement vers elle.

Ecoute Anya… Je sais que ces derniers temps j’ai été un petit ami lamentable et que… malgré moi je te fais du mal par mon attitude… On s’engueule souvent et je vois bien que… qu’on s’éloigne l’un de l’autre mais…

Il écarta les bras, témoignant d’une certaine impuissance vis-à-vis de la situation dans laquelle ils se trouvaient… Et dans un sens, c’était le cas. Elle allait se retrouver nez à nez avec une réalité qu’elle ne pourrait sans doute pas comprendre et encore moins accepter… Il détourna doucement les yeux dans un soupire et il haussa les épaules.

… mais je t’aime vraiment fort… tu comptes énormément pour moi et je ne demande qu’à te le montrer…

Il prit doucement sa main et il s’approcha d’elle pour prendre ses lèvres tendrement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Shame on me (pv Anya) Shame on me (pv Anya) EmptySam 6 Avr - 15:23

RP datant de Janvier, j'archive.
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Shame on me (pv Anya) Shame on me (pv Anya) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Shame on me (pv Anya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-