AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -42%
PANDA Lit enfant cabane brut – Bois pin massif ...
Voir le deal
129.99 €

Partagez

Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Vide
Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Vide
Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Vide
Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Vide
Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Vide
Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Vide
Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Vide
Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Vide
Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Vide
Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Vide
Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Vide
Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Vide
Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Vide
Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Vide
Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Vide
Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Vide
Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Vide
Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Vide
Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Vide
Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Vide
 

 Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ #

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # EmptyMar 30 Oct - 17:46


Une nouvelle journée, une nouvelle espérance, une nouvelle vie commence aujourd'hui. En effet, plusieurs événements de ma vie vont changer ma modeste existence en ce bas monde, aujourd'hui, je vais recevoir un entretien avec mon nouveau patron à l’hôtel Orly Stars et que je suis père. Enfin futur père. Je suis heureux. Dois-je communiquer ma joie à tout le monde ? Oui ? Non ? Peut-être ? J'en sais rien. Je veux vivre l'instant présent. Je sifflote dans la rue. C'est le matin, il y a très peu de personne aujourd'hui. Je me demande bien pourquoi. Peut-être qu'ils sont trop paresseux pour se lever, en même temps, je les comprends. J'aurais du rester au lit, avec elle, savourer nos moments de bonheur mais je devais être de bonne heure à ce maudit rendez-vous. Pourquoi le destin voulait que se soit maintenant et non un jour autre ? Pourquoi aujourd'hui et non jamais ? Je l'ignore. La vie est tellement complexe. Tellement bizarre. Tellement elle. Je vais d'abord à la boulangerie, je meurs de faim. Oui, je suis un ogre là, heureusement que je ne me transforme pas en monstre vert, ça ne le ferait pas. Vraiment pas. Je commande des pains aux chocolats. J'en mange un après avoir payé, je ne suis pas voleur, vous pensez que j'en étais un ? Bandes de chacals ! Je paye les pains et je le savoure avec plaisir. Pas le même plaisir que j'ai avec ma femme, celui-ci est le mieux. C'est celui que je préfère. Enfin bref, je marche dans la rue, je regarde les nuages. Ils sont magnifiques. Pourquoi regarder des nuages ? Euh, parce que ! Je rencontre des gens, des gens que je connaissais. Nous parlons un peu. Puis, je regarde ma montre, il est neuf heures et je dois être là-bas à midi, hum, que faire ? Allons faire une petite course rapide dans la bijouterie. Comment j'y vais ? Par les airs, non, je plaisante. Je vais prendre le bus. Moi, flemmard, mais pas du tout. J'y suis quelques minutes plus tard, j'entre et je regarde les bijoux. Hum, je ne sais pas quoi acheter … Mais, je sais que je dois offrir un bijou pour ma femme. Quoi donc ? Je n'ai pas encore décidé. Je fais un tour, en regardant les bijoux et je tombe sur le charme d'une magnifique parure de bijoux, ce qui signifie un collier de perles et des boucles d'oreilles assorties. Oui, ça sera pour elle. Je le sens. Je demande à un bijoutier de me le montrer de plus près. Il accepte. Je regarde et je vois ma femme le porter. Nous allons à la caisse. Je le paye et je m'en vais de la bijouterie. Je regarde ma montre, il est exactement dix heures. Et si j'allais faire un petit tour dans un magasin d'instrument ? Ouais, ça serait pas mal tiens. J'y rentre. Et, je découvre une magnifique clarinette ! Elle est de couleur argenté et noir. Parfait pour ma petite belle-soeur chérie. Laquelle ? Ahah ! Elle porte le prénom de … ARISTA. Et pourquoi elle et non une autre ? Tout simplement parce qu'avec Arista, nous sommes très proches. Un peu comme des frères et sœurs. Sauf, que nous sommes pas de la même famille, enfin, vous avez compris. Bref, je paye la clarinette. Et je m'en vais avec elle et mon précédent achat. Mais, comment un petit prince comme ça peut s'offrir tout ça ? Ah ah ! Mystère. Non, je vais vous le dire, parce que sinon ce n'est point juste. Alors, je suis un artiste et un musicien, donc, je gagne bien ma vie depuis deux ans. Et, c'est là que je vous vois venir avec cette question, pourquoi donc faire un entretien d'embauche ? Bah, tout simplement, je veux gagner plus ! Pour vivre mieux ! Encore mieux qu'aujourd'hui. Vous voyez le genre ? Si oui, l'affaire est close. Et puis, avec Ariel, on est relativement aisé puisqu'elle travaille pour le moment jusqu'au jour ou elle devra arrêter pour son congé maternité. Hum, je me demande quel heure est-il ? Je regarde ma montre encore une fois et je vois qu'il est presque onze heure. Bon, il faut que je vais à l’hôtel. Je prends un bus. Encore.

[…]

Je suis arrivé à l’hôtel, je vais dans le salon et j'attends sagement. Soudain, je vois une femme arriver. Je croyais que c'était un homme qui devait être là. Bizarre. Je la salue comme il faut, j'avais laissé mes cadeaux dans un coin du mur. Je savais que cela ne craignait rien, enfin j'espère.

La femme ▬ Bonjour Monsieur Hawthorne, comment allez-vous ? Monsieur Fatzar n'a pu venir, il est en réunion, je suis son collègue. Je me nomme Elsa Vatzer
Éric ▬ Bonjour Madame, bien et vous ? Oh d'accord.
EV ▬ Très bien, commençons.

Nous parlons des compétences que j'avais. Nous parlons beaucoup à vrai dire. Je signe le contrat. Je ne sais pas pourquoi mais en pensant au mot « contrat » je pensais à ma tendre et merveilleuse épouse, celle-ci avait signé un contrat pour devenir humaine et me rencontrer. Elle avait perdu sa voix pour me voir et avoir des jambes. Et, elle a faillit perdre à cause de la vilaine Ursula qui s'était changé en Vanessa mais nos amis ont réussis à me montrer le véritable visage de la sorcière et c'est comme ça que j'ai su qu'Ariel était celle qui avait chanté lors de mon sauvetage. Donc, avec ma femme, nous n'aimons pas trop les contrats. Celui-ci est-il fiable ? Oui. Avec la jeune femme, nous finissions notre entretien. On se salue. Elle part. J'allais partir mais je vis Orphée alias Arista. Qu'as-t-elle vue ? Rien, j'espère. Enfin, je sais pas ce qu'elle a vu mais elle peut mal l'interpréter surtout que les cadeaux étaient près de moi et d'Elsa. Je vais à sa rencontre. Je la salue.

Éric ▬ Bonjour Arista, comment vas-tu ? # Je lui offre mon plus grand sourire#

Devais-je lui dire pour Ariel et moi ? Hum … Je ne sais pas, il faut qu'Ariel lui dise, c'est sa sœur. Puis, j'entends une musique. Et, cela me donne envie de danser. Je danse comme un fou ( note de la joueuse, cf la danse du chapelier fou dans Alice au pays des merveilles de tim burton) et je regarde Arista joyeux.

Éric ▬ Comment vas-tu ? # Je lui donne le cadeau que j'avais pour elle# Tiens, c'est pour toi.


Dernière édition par Éric D. F. Hawthorne le Lun 3 Déc - 17:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # EmptyDim 25 Nov - 11:57

Give me a smile and I'll give you a hug

Une journée banale venait de commencer pour la belle Arista. Arrivée à Fantasia Hill depuis un moment maintenant, elle s'était habituée à sa nouvelle vie. C'était une sorte de nouveau départ pour elle. Un départ sans queue de sirène, ni père autoritaire, sans loi, sans interdit. Ici la belle blonde pouvait faire ce qu'elle avait toujours eu envie de faire. Directement, sans s'être posée la moindre questions, elle avait décidé que la musique guiderait sa vie. Elle avait toujours apprécié la douceur des notes, la chaleur qu'elle pouvait procurer, le réconfort qu'elles lui donnait autant que la joie qu'elles parvenaient à transmettre. La musique était aux yeux de la sirène un véritable don. Une chose précieuse et fragile qu'il fallait travailler avec délicatesse. Malheureusement, la demoiselle ne pouvait pour le moment se permettre le luxe de vivre de sa passion. Pour cause, elle n'avait encore aucun instruments, et pas les moyens de s'en payer pour le moment. C'est d'ailleurs pour cela qu'elle s'était dégotée un job à l'hôtel Orly Star. Ainsi, elle pourrait mettre un peu de coté chaque mois, et elle pouvait par ce biais espérer pouvoir s'acheter les instruments qui hantaient ses rêves.

Au départ, travailler avait été légèrement compliqué. En tant que Princesse dans son ancienne vie, la jeune femme n'avait jamais eu à travailler pour subvenir à ses besoins. Elle avait tout ce qu'elle voulait au moment où elle le désirait. Ici c'était différent, mais pas plus mal au final. Cela lui permettait de se débrouiller par elle même, de prendre ses responsabilités, d'assumer qui elle était, et ce qu'elle voulait être. Elle était libre de faire ce qu'elle souhaitait quand elle souhaitait. Plus de contraintes, plus de règles stupides. Sauf celle du boulot bien sur !
C'est donc en cette belle et douce journée qu'Arista passa encore sa journée à l'Orly star. En se démenant et en montrant à quel point elle était motivée, la jeune femme avait réussi à dégoter un job convenable et plutôt bien payé. Prise dans son travail, elle ne remarqua pas Eric, son beau frère. Ce dernier était devenu quelqu'un de très important pour la sirène. Tel le frère qu'elle n'avait jamais eu, elle savait au fond d'elle qu'il serait toujours là pour garder un œil sur elle, ce qui la rassurait bien plus qu'elle ne l'admettait. Ce n'est que lorsque le jeune homme l'aborda qu'elle tourna son visage vers. Pendant une fraction de seconde, elle le dévisagea, avant qu'un large sourire ne vienne se dessiner sur son visage. Bonjour Arista, comment vas-tu ? . Toujours aussi poli et bien élevé, il ne changerait jamais. La princesse était vraiment heureuse que sa petite sœur Ariel est pu trouver une personne si gentille. Ils étaient vraiment fait pour être ensemble, cela ne faisait aucun doute.

Quelques notes de musique résonnèrent dans l'hôtel comme c'était souvent le cas. Cela sembla enchanté Eric qui ne put s'empêcher d'effectuer quelques pas de danses assez loufoques. Arista ne put retenir son rire cristallin qui vient se répercuter dans tout le hall. D'un air heureux, le prince reprit la parole. Comment vas-tu ? Tiens, c'est pour toi. . Surprise, la blondinette prit le paquet d'une main hésitante. Qu'avait bien pu faire Eric cette fois ?

    Moi ça va très bien et toi ? C'est quoi ce cadeau... ? Je peux ?


La demoiselle n'attendit pas vraiment la réponse de son beau frère trop curieuse de savoir ce qui pouvait se trouver dans le paquet. Ouvrant le tout avec une curiosité non feinte, la princesse poussa un léger cri lorsqu'elle réalisa qu'Eric avait décidé de lui offrir une clarinette. Sa main devant sa bouche, elle ne parvenait pas à s'en remettre.... Cela serait son premier instruments. Un sourire vient s'emparer de son jolie visage, et riant elle se précipita sur le jeune homme pour le prendre dans ses bras. Elle déposa un bisous sur sa joue en guise de remerciement.

    Merci Merci Eric ! Oh tu peux pas savoir comme ça me fait plaisir !! Tu n'aurais pas du, je... Je... Wahou merci ! T'es vraiment le beau frère parfait !


CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # EmptyLun 3 Déc - 20:53


À mon arrivé à cet hôtel, je dois avouer que je n'avais pas spécialement envie d'y aller. En effet, entre rester au lit avec ma dulcinée qui est enceinte de notre second enfant et d'avoir une promotion, le choix est rude. La vie est souvent basée sur des choix, ces derniers sont déterminants ou pas dans le prolongement de notre vie. Alors, j'ai décidé de faire ce sacrifice, sacrifice car je ne suis pas resté avec elle et que j'aurais aimé l'aider à supporter l'idée que notre enfant, garçon ou fille, naisse dans un monde inconnu pour notre famille mais j'ai choisis ma carrière artistique. Va-t-elle m'en vouloir ? C'est une question qu'on peut éventuellement se poser. Enfin bref, je n'ai pas le temps d'avoir des remords car mon entretient commence. Avec qui ? Avec mon nouveau patron. Or, je vois une femme arrivée. Mais, pourquoi ? Quelle est la raison que je vois une femme au lieu d'un homme ? Est-ce sa collègue ou je me suis trompé ? Telle est la question qu'on peut se poser ici dans ce cas. Un dialogue entre nous deux commence, elle m'avoue que mon patron est en réunion et qu'elle est sa collègue, hum, c'est bizarre, pourquoi il n'a pas décommandé cet entretient ? Je ne sais pas. Je le saurais un jour ou non. Mais, quelle importance maintenant que je suis devant ce fait accompli? Aucune. Cet entretient dure plus ou moins longtemps. Il se finit donc et je me retrouve face à face ma belle-sœur, la sœur aînée de mon adorable épouse. Dois-je lui avouer la grossesse de sa sœur au risque qu'elle me tue ? Hum, pas encore. Je la salue, il y les cadeaux que j'avais acheté dans la matinée qui sont dans un coin, pour qui sont-ils ? Un pour ma ravissante épouse, le second pour elle, pour ma belle-soeur. Une préférence parmi les sœurs de mon épouse ? Non, pas du tout, voyons. Je ne suis pas un homme comme cela. Et puis, quelques notes résonnent dans l’hôtel, et avec le son de cette musique endiablée, je danse comme un fou. J'aime danser. Je repose la même question à ma chère belle-soeur, suis-je fou ? Sans doute. Mais, fou de joie. Oh oui, je suis heureux, le plus comblé des hommes. Et, vous savez pourquoi, n'est-ce pas ? Plus besoin de faire un dessin ? J'espère car j'ai la flemme. Bref, cessons de dire des sottises. Je lui tends son cadeau en même temps que ma question répétée.

Arista ▬ Moi ça va très bien et toi ? C'est quoi ce cadeau... ? Je peux ?
Éric ▬ Je suis heureux que tu vas bien Arista. Plus qu'heureux, je suis en extase et pas seulement parce que j'ai eu une promotion # J'ai un petit sourire timide # Mais, je te dirais cela plus tard # Un petit clin d'oeil# Ce cadeau, oh, je ne sais pas # dis-je en ayant un large sourire au lèvre # Ouvres le, il est pour toi ma chère et puis, si je te le dis, ce n'est plus une surprise. Mais si ça te plaît, je vais le changer.

Que va-t-elle faire ? L'ouvrir ou rien ? C'est une autre question que je me pose. Oui, bon d'accord, je pose souvent des questions, mais, ce n'est pas ma faute, si je suis ainsi, si ? Bref, je la regarde faire. Puis, elle l'ouvrit enfin. Mon cœur s’accélère. Comment va-t-elle réagir ? Ai-je bien acheté le bon cadeau pour la douce ? J'ai peur que ce ne soit pas le cas, et si, c'est le cas ? Comment faire ? J'irais acheter un autre bien entendu, cela me dérange pas de payer pour offrir des cadeaux aux gens que j'aime, que se soit ma femme, notre fille ou mes belles-sœurs. Soudain, j'entends un cri. Un cri de joie ? Oui, c'est bien de la joie que je décèle vers elle. Un sourire joyeux se crée sur mes lèvres. Elle apprécie mon cadeau, j'en suis heureux. Elle s'approche de moi et je suis dans ses bras. Un sourire s'empare de moi. Heureux ! Je le suis et je le serais encore et encore jusqu'à que se soit la fin. Elle embrassa ma joue.


Arista ▬ Merci Merci Eric ! Oh tu peux pas savoir comme ça me fait plaisir !! Tu n'aurais pas du, je... Je... Wahou merci ! T'es vraiment le beau frère parfait !
Éric ▬ Oh et bah de rien Arista, tu sais que j'aime vous faire plaisir. Mais si, tu as fais beaucoup de choses pour Ariel et moi donc c'est normal, merci à toi d'être là pour nous deux, merci. Oh pas tant que ça, si ? # Je la regarde avec un sourire et je m'approche d'elle pour lui murmurer quelque chose # Je .. Je … Ne sais pas … Comment te le dire …. # Prends une profonde inspiration et je baisse mon regard azur sur le sol # Je … Ariel … Et moi, on … # Je continuer de respirer, comment je pourrais ne pas lui dire alors que je suis heureux d'être père une seconde fois ? Le stresse, sans doute. Je relève ma tête et je la regarde# On va être parents une seconde fois. Je sais ce que tu penses, que c'est une mauvaise idée mais je ferais tout pour qu'Ariel soit heureuse dans ce monde même si c'est difficile … Mais, j'ai peur de ne pas être à la hauteur, j'ai peur pour elle. Et, je l'aime comme au premier jour de mon existence. # Pause # Je suis fou, n'est-ce pas ? # dis-je tout haut par rapport à mes précédentes phrases # Enfin, tu es la première au courant de ceci. Que faisons nous ma chère ? # dis-je pour changer de sujet et changer l'atmosphère #
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # EmptySam 8 Déc - 12:30

Give me a smile and I'll give you a hug

Voir Eric ici, sur son lieu de travail, faisait vraiment plaisir à la belle Arista. Depuis sont arrivée dans ce monde d'humain, tout les deux s'étaient beaucoup rapprocher. L'ex sirène avait trouvé en lui un point de repère, une épaule solide sur laquelle elle pouvait s'appuyer. Il avait été là lorsqu'elle avait eu besoin de lui, et jamais elle ne le remercierait jamais assez pour cela. Entre eux, une belle amitié était née. Une amitié forte basée sur la confiance, ils pouvaient tout se dire, sans avoir aucune crainte d'être jugé. En même temps, ils pouvaient aussi partir dans des fous rires incontrôlables et c'est ce qui était bien avec Eric. On était sérieux sans vraiment l'être, on ne se prenait pas la tête. On profitait de la vie tout simplement.

Le jeune homme n'était pas arrivée les mains vides. Il était venu avec un présent d'une valeur inestimable pour la jolie blonde. Intriguée, curieuse, et à la fois impatiente, elle avait d'ailleurs à peine attendue son approbation avant d'ouvrir le paquet qu'il lui avait tendu. Je suis heureux que tu vas bien Arista. Plus qu'heureux, je suis en extase et pas seulement parce que j'ai eu une promotion. Mais, je te dirais cela plus tard. Ce cadeau, oh, je ne sais pas... Ouvres le, il est pour toi ma chère et puis, si je te le dis, ce n'est plus une surprise. Mais si ça te plaît, je vais le changer. . Plus l'époux de sa sœur parlait, plus la curiosité de la demoiselle s'éveillait. Qu'avait-il bien pu lui acheter cette fois ? Eric était d'une gentillesse extrême, parfois Arista pensait que cela le perdrait un jour... Enfin, telle une enfant, elle déchira le papier qui recouvrait son présent. C'est ainsi, qu'elle découvrit, une magnifique clarinette. Un instrument de musique délicat, et parfaitement taillé, il était fait pour elle. Intenable, la blondinette se jeta au coup de son beau frère pour le remercia et lui glissa quelques mots pour lui signifier sa gratitude. Son sourire se reflète à cet instant dans celui de la sirène, pendant un moment fragile et insaisissable, tout les deux sont en parfaite harmonie et leur amitié plus forte que jamais.

Ce moment s'éloigne lorsqu'Eric prend la parole à nouveau. Oh et bah de rien Arista, tu sais que j'aime vous faire plaisir. Mais si, tu as fais beaucoup de choses pour Ariel et moi donc c'est normal, merci à toi d'être là pour nous deux, merci. Oh pas tant que ça, si ?. Un léger sourire se dessina alors sur le visage de la princesse. Ce n'était pas vrai, elle n'avait rien fait de spécial, elle avait simplement été là pour ceux qu'elle aimait plus que tout et rien d'autre. Elle n'était pas la fille parfaite pour laquelle Eric la faisait passer. Non loin de là... Je .. Je … Ne sais pas … Comment te le dire...Je … Ariel … Et moi, on … . Les paroles d'Eric sont à peines audibles, elles arrivèrent aux oreilles d'Arista sans que cette dernière soit capable d'en saisir le sens. En entendant ces quelques mots, elle ne peut s'empêcher de croire, d'envisager le pire. Et ce quand bien même elle sait à quel point Eric et Ariel sont proches. Ici, la demoiselle en a vu de toute les couleurs, les couples ne durent pas, il n'y a pas de grand amour. On va être parents une seconde fois. Je sais ce que tu penses, que c'est une mauvaise idée mais je ferais tout pour qu'Ariel soit heureuse dans ce monde même si c'est difficile … Mais, j'ai peur de ne pas être à la hauteur, j'ai peur pour elle. Et, je l'aime comme au premier jour de mon existence . La belle blonde ne peut retenir un soupir, quelle idée de lui faire pareil frayeur ! Un instant elle avait envisagé le pire, leur séparation. Mais il n'en était rien, non, c'était à nouveau un heureux événement qui les attendaient et c'était parfait ainsi. Je suis fou, n'est-ce pas ? Enfin, tu es la première au courant de ceci. Que faisons nous ma chère ? . Comment osait-il changer ainsi de sujet?! Comme si cela allait empêcher toute réaction excessive de la part de la jeune femme !

    Eric, t'es vraiment pas possible ! Tu m'as foutu la trouille je croyais.... J'ai cru que vous alliez vous séparer moi ! Enfin.... Contrairement à ce que tu penses je ne crois pas qu'avoir un enfant soit jamais une mauvaise idée. Tant qu'on peut l’accueillir dans de bonnes conditions je suis sure que ça ne peut nous rendre que plus heureux.


Bien sur en évoquant les enfants, la demoiselle ne put s'empêcher de repenser à celui qu'elle avait abandonné. Oui elle avait une fille, oui elle l'avait caché aux yeux de tous, elle n'avait pas eu le choix... Il ne se passait jamais un jour sans qu'une de ses pensées ne se dirigent vers cet enfant, cette enfant qui devait à présent une belle jeune fille... Secouant la tête, Arista décida de chasser cette idée, sans quoi elle risquait de s'effondrer une fois de plus, et ce n'était pas franchement le moment. Finalement l'ex sirène planta son regard profond dans celui de son beau frère.

    Tu l'aimes, et tu la rends heureuse Eric, ça te rends forcément à la hauteur ! Regardes comment tu t'es débrouillé avec Mélody ! Tu es un très bon père, et un bon mari aussi. Parfois j'envie Ariel d'avoir une vie si parfaite tu sais. En tout cas, je suis vraiment heureuse pour vous deux ! C'est une super nouvelle. Allez j'exige un sourire ! Que dirais tu d'aller boire un verre pour fêter cette bonne nouvelle ?


Arista lui offrit son plus beau sourire, elle était réellement heureuse pour lui, qui plus est, elle était également ravie d’être à nouveau tatie ! Elle attrapa donc le bras d'Eric pour le conduire jusqu'au bar de l'hotel. Elle était en service, mais une pause s'imposait pour fêter cette nouvelle !
CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # EmptyDim 30 Déc - 14:43


L’échange entre la collègue de mon nouveau patron et moi se passe si vite, heureusement, je n’avais tellement envie de m’éterniser avec elle. Après son départ, je tombe nez à nez avec Arista, sœur ainée d’Ariel. Je lui présente mes hommages, c’est-à-dire que je la salue. Puis, la musique résonne dans cet hôtel et la musique s’empare de mes pas. Je danse. Je l’entends rire. Un plaisir à l’écouter. Puis, je lui donne son cadeau, le présent que je lui avais acheté quelques minutes plus tôt. Elle me demande si elle peut l’ouvrir. Je déclare par la suite que j’étais heureux qu’elle va bien et que moi, je suis heureux. Heureux ? Comme jamais. Pourquoi ? L’amour de ma vie entretient en elle, un enfant. Un fruit de l’amour et de la passion. Je lui dis que je ne suis pas heureux seulement pour ma nouvelle promotion mais je n’ajoute pas la suite. En effet, je voulais lui faire une surprise. Ensuite, je lui recommande d’ouvrir son cadeau mais que si ce dernier ne lui plaisait point, j’irais en acheter un autre. Cela ne me dérange guère, j’ai les moyens pour faire plaisir aux gens que j’aime. Bref, je me demande quand même si ce présent, si précieux lui plaira. Je ne veux pas commettre d’impaire avec elle. Arista et moi, c’est comme les cinq doigts de la main, ce qui signifie que nous sommes très proches. Peut-être que c’est pour raison que j’ai préfère lui acheter un présent, cela me fait penser que je dois voir aussi les autres sœurs de mon épouse pour discuter avec elles. Je ne veux pas créer de discorde au sein de ma propre famille. Non, je ne suis pas Éris, maîtresse de la discorde. Je suis moi, fils d’un roi et d’une reine. Epoux de la merveilleuse épouse, beau-frère de six sœurs. Père d’une adorable jeune fille et futur père d’un autre. Enfin, passons. Ma délicieuse belle-sœur ouvre son cadeau et j’ai peur qu’elle ne l’aime pas, qu’elle en préfère un autre. Et puis, le verdict sonne. Elle l’aime. Oh yeash ! Et puis, je lance une grande tirade. Qu’est-ce que je raconte ? Et bien, je parle de ma future paternité, enfin, je dois avouer que j’ai beaucoup de mal à lui annoncer. J’ai tellement peur ! Tellement peur que les gens me prennent pour un cinglé, un fou ! Mais, comment va réagir la belle Arista ? Hum, bonne question. J’attends sa réponse à ma rhétorique.

Arista ▬ Eric, t'es vraiment pas possible ! Tu m'as foutu la trouille je croyais.... J'ai cru que vous alliez vous séparer moi ! Enfin.... Contrairement à ce que tu penses je ne crois pas qu'avoir un enfant soit jamais une mauvaise idée. Tant qu'on peut l’accueillir dans de bonnes conditions je suis sure que ça ne peut nous rendre que plus heureux.
Éric ▬ Je … Je … Désolé Arista. Je ne le ferais plus, mais, j’ai tellement peur que les gens me prennent un fou. Excuses moi pour t’avoir fait cette frayeur, je suis impardonnable. Oui, tu as raison. Mais, j’aurais préfère que le fruit de mon amour ne naisse pas ici mais les dés du destin ont décidé autrement. En tous cas, je ferais tout pour qu’Ariel et l’enfant qui doit naître soient heureux. D’ailleurs ma belle, tu es une des premières au courant. Mélody ne l’est pas au courant tandis que tes sœurs ne le savent pas, enfin, je crois. Mais, ne dis rien au autres, ça sera notre petit secret # Je fais le regard d’un enfant tout mignon #

Elle plante son regard vers le mien. J’ai envie me changer en souris pour éviter sa fureur ou je ne sais quoi. Je la regarde avec un sourire, un sourire angélique. Que va-t-elle me dire ? Mystère et boule de gomme. Je regarde le plafond d’un regard rêveur, puis, quelques minutes plus tard, je replonge mon regard vers elle.

Arista ▬ Tu l'aimes, et tu la rends heureuse Eric, ça te rends forcément à la hauteur ! Regardes comment tu t'es débrouillé avec Mélody ! Tu es un très bon père, et un bon mari aussi. Parfois j'envie Ariel d'avoir une vie si parfaite tu sais. En tout cas, je suis vraiment heureuse pour vous deux ! C'est une super nouvelle. Allez j'exige un sourire ! Que dirais tu d'aller boire un verre pour fêter cette bonne nouvelle ?
Éric ▬ Oh, merci Arista. Tu sais toucher le cœur des gens, merci de me redonner confiance en moi. # Je m’approche d’elle et je la serre dans mes bras. Arista est comme une sœur, une sœur jumelle # J’avoue que c’était facile avec Mélody même si elle a un caractère bien trempé ! # Un rire résonne, je ris, joyeux comme un pape # Je te remercie, et toi, tu es la meilleure belle-sœur qu’un homme peut avoir ! # Sourire enfantin # Et, toi aussi, tu auras un époux merveilleux ! Je peux t’aider à le trouver si tu veux bien de mon aide, ma chère. Oui, une bonne nouvelle ! # Un grand sourire naquit sur mes lèvres # Comme cela Général ? # Lui-dis-je après un garde-à-vous# Oh, bah, je veux bien. Mais à une condition, enfin deux ! La première est que c’est moi qui paye et la seconde est que quand tu finis ton service, nous allions manger ensemble, qu’est-ce que tu en penses ?
Elle me sourit. Je la regarde comme un frère peut regarder sa sœur. Je lui accorde un sourire. Puis, je lui fais une courbette en souriant.

Éric ▬ Ou allons nous pour boire ce verre ? As-tu un lieu de prédilection ou on va le boire ici ? C’est toi qui décide.

HJ : désolé pour le retard. ange
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # EmptyMer 9 Jan - 14:53

Give me a smile and I'll give you a hug

La visite d'Eric constituait une véritable bouffée d'air frais pour Arista. Une pause dans une journée de travail, une pause avec un homme charmant et charmeur, qui était au fil du temps devenu un confident, un ami, un frère. Souvent l'ex sirène trouvait que sa sœur Ariel avait énormément de chance d'être tombé sous le charme de cette homme, il était même possible qu'elle la jalouse légèrement, elle qui entretenait souvent des relations compliquées avec ses compagnons. Après tout c'était elle qui ayant à peine seize ans était tombée enceinte de son premier amour, abandonnant plus tard l'enfant qu'elle avait mis au monde. Plus que tout autre chose, Arista regrettait amèrement son geste aujourd'hui, quand elle voyait Eric en compagnie de Melodie elle se demandait ce que serait sa relation avec sa fille si elle n'était pas partie....
Il n'était pourtant pas l'heure de repenser à tout cela, ce qui était fait était fait, il n'y avait rien de plus à rajouter. Il valait mieux profiter des petits moments de bonheur comme celui qui pointait le bout de son nez. Je … Je … Désolé Arista. Je ne le ferais plus, mais, j’ai tellement peur que les gens me prennent un fou. Excuses moi pour t’avoir fait cette frayeur, je suis impardonnable. Oui, tu as raison. Mais, j’aurais préfère que le fruit de mon amour ne naisse pas ici mais les dés du destin ont décidé autrement. En tous cas, je ferais tout pour qu’Ariel et l’enfant qui doit naître soient heureux. D’ailleurs ma belle, tu es une des premières au courant. Mélody ne l’est pas au courant tandis que tes sœurs ne le savent pas, enfin, je crois. Mais, ne dis rien au autres, ça sera notre petit secret .

La douce jeune femme accorda un sourire à son beau frère, il était étonnant de voir que malgré son âge il était resté un éternel enfant. En tout cas, comme il le disait, il n'avait pas le choix, il devrait apprendre à élever cet enfant ici. Ce ne serait sûrement pas facile mais il s'en sortirait très bien, elle en était convaincue. Eric était un très bon père, il l'avait déjà montré avec sa première fille. Oh, merci Arista. Tu sais toucher le cœur des gens, merci de me redonner confiance en moi. J’avoue que c’était facile avec Mélody même si elle a un caractère bien trempé ! Je te remercie, et toi, tu es la meilleure belle-sœur qu’un homme peut avoir ! Et, toi aussi, tu auras un époux merveilleux ! Je peux t’aider à le trouver si tu veux bien de mon aide, ma chère. Oui, une bonne nouvelle ! Oh, bah, je veux bien. Mais à une condition, enfin deux ! La première est que c’est moi qui paye et la seconde est que quand tu finis ton service, nous allions manger ensemble, qu’est-ce que tu en penses ? . Quel grand bavard celui là, et qu'il était amusant ! Le rire d'Arista se joignit au sien, elle n'était certainement pas la belle sœur parfaite, mais avec le nombre de belle sœur qu'Eric avait il trouvait bien de quoi compenser ses défauts ailleurs. L'attrapant par le bras la sirène le guida à travers l’hôtel pour qu'ils puissent rejoindre le bar.

    Ah ah je t'offre une médaille si tu arrives à me trouver un compagnon qui me supportera ! Bon allons donc boire ce verre, et nous dînerons ensuite ensemble si tu y tiens !


Bras dessus, bras dessous, les deux compères se dirigèrent donc vers le bar de l'hôtel qui était tout aussi charmant que le reste de l'établissement. Arista n'avait encore pas eu l'occasion de goutter les spécialités de son lieu de travail, c'était aujourd'hui l'occasion. S'installant à une petite table en compagnie de son beau frère, elle se mit donc à observer la carte.

    Dur de choisir avec tout ces choix, tu prends quoi ? Oh tiens c'est quoi ça ? « Sexonthebeach »... c'est drôle comme nom ! Toi qui connaît mieux le monde humain, que me conseilles tu ? Et où on mange ce soir ? T'as des envies particulières ? Je sais que t'as pas les hormones en folies comme ta jolie femme mais tu as aussi le droit d'avoir des exigences !


Okay, la comparaison était naze, mais cela avait fait rire Arista. En même temps, la jeune femme riait souvent pour pas grand chose, tout ce qui la rendait heureuse faisait naitre un sourire sur son vsage. C'était comme cela et ça ne risquait pas de changer !
CODE TOXIC GLAM



[C'est pourri tu m'excuse ange]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # EmptyMar 12 Fév - 21:52



Dans ce monde, la vie n’apporte pas que des lots de bonheurs. Non, il apporte un ensemble de bonheur et de malheur. Mon bonheur à moi, ici, maintenant est que j’ai la joie d’accueillir un nouvel enfant de ma tendre épouse. Même si j’ai peur …. Peur de ce nouveau monde qui n’est pas comme le mien. Peur de ce monde qui peut détruire ma famille comme on peut détruire aussi facilement un château de sables. Enfin bref, c’est la vie. Je souris à ma chère belle-sœur, Arista. Tendre Arista. Nous parlions de son cadeau, assez rapidement. Puis, j’enchaine sur l’annonce de la grossesse d’Ariel mais j’ai eu du mal à l’annoncer. En effet, j’avais peur qu’Arista le prenne mal. Puis, je lui fais des excuses pour lui avoir faire une peur bleu. Et, je continue de parler, encore et encore. J’aime beaucoup parler, un vrai moulin à parole. Par la suite, je déclare à ma belle-sœur qui est comme une sœur pour moi qu’elle savait toucher le cœur des gens, je lui remercie de me faire confiance. Je lui dis également que c’était plus facile d’élever Mélody dans notre monde … Et, je lui demandai si elle voulait que je l’aide à chercher un beau prince pour l’accompagner dans sa danse endiablée. Je ris à un moment. Puis, j’accepte dans la même foulée qu’on partage un verre mais avec deux conditions, que je paye les boissons et qu’après son service, nous mangeons quelque chose. Allait-elle accepter ? Je n’ai pas encore sa réponse. Nous verrions bien. Je lui demande ensuite, si elle voulait qu’on se prend un petit verre ici ou ailleurs. Elle rit, un rire magnifique. Son rire. Elle attrape mon bras, je ne cesse de la regarder. Ou allait-t-elle m’amener ? Hum, mystère. Mais, je sais qu’une chose, je ne risque rien entre les douces mains de ma chère belle-sœur. On se rend près du bar. Mais avant, elle me guide dans cet hôtel dont elle est l’employé. Elle est ma guide comme un chien guide un aveugle. Puis, à mi-chemin … Elle parle.

Arista ▬ Ah ah je t'offre une médaille si tu arrives à me trouver un compagnon qui me supportera ! Bon allons donc boire ce verre, et nous dînerons ensuite ensemble si tu y tiens !
Eric ▬ Je le trouverais ! Je relèverais ce défi ma gente dame ! Si vous me l’autorisez, bien entendu. #Je ris avec joie # Oh merci, ma belle. Tu es adorable. Je t’aime fort ! # Je lui fais un sourire angélique# Je sens qu’on va bien s’amuser, pas toi ?

Nous arrivons près du bar. Nous installons. Nous regardons les cartes des boissons. J’écoute avec un sourire Arista. Quand elle dit « sexonthebeah », un rire s’échappe de moi. Je la regarde et je m’écroule de rire. Ensuite, elle continue de parler. Je ne réponds pas toute de suite. Pourquoi ? Je réfléchis. Puis, avant que je puisse répondre à sa question, la beauté des mers parle d’hormone. Et là, je continue de rire de plus belle avec les larmes aux yeux. J’essaye de me calmer en respirant, mais, rien à faire. Le rire s’est bien installé et ceci est la faute de ma chère belle-sœur. Quelques minutes s’écroulent. Je parviens enfin à m’arrêter. Je la regarde avec un sourire.
Éric ▬ Excuses moi pour rire. C’est nerveux. Je suis tellement heureux que je ris pour rien. Et bien, souhaites-tu boire une boisson avec alcool ou sans ? Avec, je te dirais bien un mojito ou de la vodka framboise sinon sans, j’aime bien le cocktail à base de fruit. Ensuite, pour le restaurant, j’ai entendu dire que le restaurant del resto est pas mal ou tai shai. Comme tu veux ma belle et je paye toujours !

Je continue de la regarder. Quelques minutes plus tard, un serveur arrive. Il est charmant. Je regarde Arista et j’ai envie de lui faire un clin d’œil mais je ne veux pas la gêner. Ce jeune homme se nomme Jackson.

Jackson ▬ Bonjour Mademoiselle et Monsieur, vous désirez quelque chose ? Seulement des boissons ou avec quelques mets ? Je suis à votre service.

Je continue de regarder ma belle-sœur. Je guette ses gestes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # EmptyDim 24 Fév - 12:47

Give me a smile and I'll give you a hug

Arista et Eric se ressemblaient beaucoup. Leur caractère à la fois doux, et extravertie, leur sens de la famille, leur grain de folie. Tout avait été fait pour qu'ils s'entendent à merveilles. Eric était un ami précieux aux yeux de la douce sirène, elle savait qu'elle pourrait toujours compté sur lui et ce peu importe ce qui se passerait. Il était plus qu'un ami et à force de la côtoyer Arista avait appris à le considérer comme un membre à part entière de sa famille. Un frère qu'elle n'avait jamais eu. C'était un amour, il avait toujours un mot pour la rassurer, ou la faire rire.
Tout les deux parlaient avec entrain, et la nouvelle de la grossesse d'Ariel ravie plus que tout la jeune femme. Elle avait déjà hâte de voir un nouveau bout de chou arriver dans ce monde. Visiblement ce n'était pas le cas d'Eric qui semblait très inquiet de devoir accueillir cet enfant dans un monde qui lui était encore inconnu. Mais bien vite le sujet devient plus léger, et Eric s'intéressa plus particulièrement à la vie sentimentale de sa belle sœur. Il lui assura d'ailleurs par la suite qu'il pourrait s'occuper de lui trouver son prince charmant, ce qui ne manqua pas de la faire rire.

Je le trouverais ! Je relèverais ce défi ma gente dame ! Si vous me l’autorisez, bien entendu. Oh merci, ma belle. Tu es adorable. Je t’aime fort ! Je sens qu’on va bien s’amuser, pas toi ? . Arista lui sourit tendrement, elle lui faisait entièrement confiance pour arriver à trouver la perle rare mais si il y avait un moment qu'elle ne croyait plus en ce genre de relation. Surtout dans un monde inconnu, ça paraissait compliqué. Enfin, la princesse était prête à laisser sa chance à son ami si il le désirait. Mais bien sur, tu peux tenter ta chance si tu veux ! Je ne sais pas comment tu vas te débrouiller mais je suis curieuse de voir ça. Oh avec toi à mes cotés, je n'en doute pas !
Bras dessus bras dessous, tout les deux emboîtèrent le pas pour se rendre au bar de l’hôtel. Moins d'une minutes plus tard, ils étaient confortablement installés autour d'une petite table. Arista avait pris la carte pour jeter un coup d'oeil aux diverses boissons proposées. Tout les noms étaient plus étranges les uns que les autres. Eric éclata d'ailleurs de rire lorsqu'elle prononça le nom étrange « sexonthebeach », et il continua lorsqu'elle parla d'hormone. Au moins sa bêtise faisait rire et faisait naître des sourires ce qui étaient déjà pas mal. Au contraire, Arista était toujours heureuse de voir son entourage sourire et être heureux, c'est ce qui comptait le plus pour elle.

Excuses moi pour rire. C’est nerveux. Je suis tellement heureux que je ris pour rien. Et bien, souhaites-tu boire une boisson avec alcool ou sans ? Avec, je te dirais bien un mojito ou de la vodka framboise sinon sans, j’aime bien le cocktail à base de fruit. Ensuite, pour le restaurant, j’ai entendu dire que le restaurant del resto est pas mal ou tai shai. Comme tu veux ma belle et je paye toujours !. Il essayait de ne pas la faire passer pour l'idiote qu'elle était ce qu était vraiment adorable de sa part. Arista écouta ses conseils avisés, avec un regard concentré. Elle ne voulait pas tomber sur LA boisson qu'elle détesterait. Elle se décida finalement pour « morito », parce que le nom lui plaisait bien. Quand au restaurant à vrai dire elle s'en fichait un peu, elle avait une faim de loup et peu importe ou Eric la conduirait elle serait contente de pouvoir passer un moment avec lui. Ca promettait encore de gros fous rires.
Le serveur s'approcha alors, bien qu'elle travaillait ici depuis un moment, la jeune femme ne le connaissait pas. Eric appuya son regard sur elle, ce qui lui fit froncer les sourcils. Elle ne savait pas vraiment où il voulait en venir avec ce regard, mais cela ne présageait rien de bon. Alors moi je vais prendre, un « morito ». Et pour mon cher beau frère ce sera ? ».
La sirène tourna un regard interrogateur vers Eric, attendant sa réponse. Elle ne savait pas ce qu'il avait derrière la tête, mais cela l'amusait. Tu veux un truc à manger toi ? Moi je vais rien prendre, je préfère me réserver pour la suite !». Arista ne savait toujours pas dans quel restaurant ils se rendraient mais elle n'était pas du genre difficile. Peu importe où il l'amenerait elle se régalerait c'était certain. Le serveur s'éloigna lorsqu'il eut pris leur commande et ce fut l'occasion pour la demoiselle de mettre les choses au clair.Ne me dis pas que tu veux me caser avec lui, il est mignon mais je me vois très mal avec quelqu'un qui bosse au même endroit que moi vois tu ! Bon au fait pour le resto on fait quoi ? Moi je m'en fiche, tu préfères quoi ?

CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # EmptyLun 4 Mar - 23:54



Entouré des miens, je suis le plus heureux, mais sans eux, je ne suis qu’une étoile sans poussière. Je ne suis rien. Etre avec Arista, une de mes belles-sœurs chérie est un moment de pure plaisir. Je suis avec elle dans cet hôtel ou elle travaille. Je la regarde. Elle est une des sœurs d’Ariel avec qui je le plus d’affinité comme avec Crystal. Nous parlions, un peu de tout, certes. Mais nous échangions des mots, des ballades de mots dans la bonne humeur. J’annonce la grossesse d’Ariel dans mon flot de parole, puis, elle m’amène au bar pour boire un petit verre. Tant mieux. J’avais grand soif. Mais, avant de nous installer confortablement là-bas. Nous échangions encore quelques mots. En effet, la belle m’offrira une médaille si je lui trouve un compagnon, je lui répondis que je le trouverais ! Que je relèverais ce défi coûte que coûte. Je veux la rendre heureuse, comme, je suis heureux maintenant de savoir que je vais être père malgré la boule au ventre qui me tenaille et qui me fait peur. Peur de ne pas gérer des nouveaux enfants, peur d’être un mauvais père, peur de ne pas être à la hauteur d’eux. Je me remets sans cesse en question, mais, il le faut, n’est-ce pas ? Je la regarde et j’attends avec impatience sa réponse. Je lui souris, un sourire fraternel.

Arista ▬ Mais bien sur, tu peux tenter ta chance si tu veux ! Je ne sais pas comment tu vas te débrouiller mais je suis curieuse de voir ça. Oh avec toi à mes cotés, je n'en doute pas !
Éric ▬ J’ai déjà des petites idées pour mon plan. Ne t’en fais pas, tu en auras un, très vite ! # Je lui fais un grand sourire # Super ! Allons-y pour faire les fous ! Tu sais quoi, la prochaine fois, on va dans un parc d’attraction ! Enfin, si Mademoiselle souhaite le faire.

Nous arrivons enfin au bar. On s’assoit. Et, elle lit la carte. Un rire s’échappe malgré moi. Pourquoi ? A cause de l’appellation du nom de la boisson. Un rire enfantin. Et, ce rire redouble à partir du moment, ou, elle parle d’hormone. Je parviens à m’arrêter après quelques minutes. J’ai mal aux côtés du coup. C’est malin. Je lui réponds enfin après avoir maitrisé ma crise de fou rire, car, je sens que si je lui parle et qu’en même temps, je ris, ça ne va pas le faire. Que lui dis-je ? Que je m’excusais d’avoir rire, c’était nerveux. Je lui proposais de boire une boisson avec ou sans alcool. Je donne deux boissons et je propose deux restaurants. Mais, je lui préviens, que c’était moi qui payait et non l’inverse. Un homme doit payer quand il va au restaurant avec une dame. Il le faut ! Le serveur arrive quelques temps après. C’est un collègue à Arista, enfin, je crois.

Arista ▬ Alors moi je vais prendre, un « morito ». Et pour mon cher beau frère ce sera ?
Éric ▬ Pour ma part, ça sera la même chose. Je veux copier ma belle-sœur.
Arista ▬ Tu veux un truc à manger toi ? Moi je vais rien prendre, je préfère me réserver pour la suite !
Éric ▬ La même pour moi.
Jackson ▬ C’est noté, à tout à l’heure.

Je regarde avec un sourire ma belle-sœur chérie. J’aimerais tant qu’elle soit heureuse, qu’elle connaisse le mien. Oh oui, je le veux. Je le désire plus que tout. Je n’aime pas les voir malheureuse, quand, elles le sont. Je le suis aussi. Et, mon bonheur s’effondre presque aussitôt.

Arista ▬ Ne me dis pas que tu veux me caser avec lui, il est mignon mais je me vois très mal avec quelqu'un qui bosse au même endroit que moi vois tu ! Bon au fait pour le resto on fait quoi ? Moi je m'en fiche, tu préfères quoi ?
Éric ▬ Hum, j’avais pensé à lui. Mais, tu as raison, c’est mieux que tu sortes avec un homme qui ne travaille pas avec toi. Si Navy n’était pas en couple avec Tia, je te l’aurais bien proposé ! # Je souris # Hum, j’ai bien envie le restaurant italien. Enfin, si, ça te vas bien sûr. Moi aussi, je m’en fiche. Mais, je préfère que tu choisisses.

Quelques minutes plus tard, Jackson revient avec nos boissons. Il nous donne les deux mojitos. Je regarde Arista avec un grand sourire. Je prends le mien.

Éric ▬ à la tienne ! Que notre bonheur soit toujours là. Aujourd’hui et demain. Et, que personne ne nous trouble ! Et, Arista, je t’aime ma petite sœur !


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # EmptyMer 13 Mar - 20:34

Give me a smile and I'll give you a hug

Guidant son beau frère à travers l'hotel, Arista était réellement heureuse de passer une soirée avec lui. Cela lui permettrait de décompresser et de s'amuser. En compagnie d'Eric, la sirène était sûre de passer un agréable moment. Son beau frère adoré c'était mis en tête de lui trouver un compagnon avec qui elle pourrait passer sa vie. Arista en célibataire endurcie se fichait bien de se trouver ou non un mari. Certes elle enviait parfois la vie d'Ariel qui semblait si parfaite, mais elle s'était accommodée de sa solitude et de son mode de vie. Au moins elle n'avait aucun compte à rendre à personne, elle faisait ce qu'elle faisait quand elle voulait.

Les deux compères s'installent au bar avant que la jolie blonde ne se plonge dans la carte du menu. Il y a tant de choix, qu'elle s'y perd. Finalement, la demoiselle demanda de l'aide à Eric afin de ne pas faire de mauvais choix. Finalement le serveur s'approche et Arista opte pour un mojito, tout comme Eric. Aucun d'eux ne prends quelques choses à grignoter.
Arista laissait le serveur s'éloigner avant de décrypter le visage rieur d'Eric. Il avait une idée derrière la tête et vu leur début de leur conversation, elle se doutait bien de quoi il s'agissait. Hors de question de se mettre avec un personne qui travaillait au même endroit qu'elle. Pour la blonde s'était inconcevable. Elle avait besoin d'un peu de liberté!Hum, j’avais pensé à lui. Mais, tu as raison, c’est mieux que tu sortes avec un homme qui ne travaille pas avec toi. Si Navy n’était pas en couple avec Tia, je te l’aurais bien proposé ! Hum, j’ai bien envie le restaurant italien. Enfin, si, ça te vas bien sûr. Moi aussi, je m’en fiche. Mais, je préfère que tu choisisses.

La jeune femme ria un instant. Il était hors de question de briser un couple juste pour le plaisir d'avoir un homme à ses cotés. Ce n'était guère son genre, elle était capable de se laisser ronger par la culpabilité si elle en venait à de telles extrémités. Le serveur revient avec les boissons, les deux compagnons trinquèrent. à la tienne ! Que notre bonheur soit toujours là. Aujourd’hui et demain. Et, que personne ne nous trouble ! Et, Arista, je t’aime ma petite sœur ! . La blonde sourit en croisant le regard de son beau frère. Eric était un homme adorable, toujours bienveillant. A la tienne mon cher ! A nous et notre bonheur !. Le contact entre leur verre émit un tintement joyeux. Arista goutta prudemment le breuvage qu'on venait de lui servir. Ca piquait un peu, un goût de menthe, de citron. C'était délicieux. La jeune femme prit une gorgée plus important avant de reposer son verre.  »Bon alors ce sera italien pour ce soir ! Je n'ai rien contre une bonne pizza au contraire. Je suis folle des pizzas depuis que j'y ais goûte ! ». La nourriture ici était bien différente de celle qu'on servait sous l'océan mais elle était tout aussi exquise. Arista aimait découvrir de nouveaux mets et ici elle était servit.  »Tu es de bon conseils Eric, cette boisson est vraiment délicieuse. Tu sais ce qu'il y a dedans ?  Oh et il est loin ce restaurant ? Sinon je me disais qu'on pourrait y aller à pied ce serait sympa !».

CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # EmptySam 30 Mar - 0:25





Avec la belle Arista, nous avions beaucoup parlé précédemment. Nous sommes maintenant au bar. Pourquoi ? Une petite envie de boire quelque chose s’est fait sentir. Et puis, il faut bien trinquer à la vie avec un sourire heureux et radieux. Oui, je suis heureux. Par la future naissance de mes enfants. Avec ma belle-sœur, nous choisissions la même boisson, le célèbre Mojito ! Une boisson délicieuse au goût. Je souris à ma belle-sœur, celle que je considère comme ma meilleure amie. Une sœur. Celle que j’adore. Celle que je viens d’offrir un instrument de musique. Et, je sens que je vais me faire décapiter par ces autres sœurs car j’ai offert un cadeau à Arista. Je le sens venir gros comme une maison. Je verrais bien, ce qui va se passer après. Profitons de l’instant présent, comme si c’était le dernier. Je souris à Arista. Nos boissons arrivent. Nous trinquons ensembles ! Je la regarde avec joie. Arista est une petite perle. Une perle qui mérite amour et affection et l’homme qui la choisira devra la respecter et l’aimer. Sinon, j’irais le tuer ! On ne blesse pas le cœur d’or d’une de mes belles-sœurs ! Non mais oh. Je la regarde, avec toujours mon éternel sourire au coin. Je suis heureux, et alors ? C’est quoi le problème ? J’ai bien le droit d’aspirer au bonheur, moi aussi.

Arista ▬ A la tienne mon cher ! A nous et notre bonheur !
Éric ▬ A notre bonheur et à ton amoureux futur ! Je suis le plus heureux des hommes, ma chère belle-sœur. Heureux par cette annonce même si j’ai un peu peur mais heureux car je t’ai toi et tes sœurs. Vous êtes la famille que j’aurais rêvé avoir surtout que je suis fils unique et que je ne possède pas de parents proches de mon côté. Vous êtes ma petite famille que j’aime. Je vous aime.

Puis, nous buvons cette boisson alcoolisée. J’adore aussitôt sa saveur. Miaam, que c’est bon. Que c’est délicieux et divin. Mieux que le vin. Ou pas. Je ne sais pas. Je suis perdu. Je crois que je n’ai jamais été bon pour différencier les vins. Mon père, oui. Je le revois encore en train de goûter ce vin « BeauJolies », il adorait ce vin. Ma mère, si je me souviens encore dans les bribes de ma mémoire. Elle n’était pas partisante des breuvages alcoolisés, elle était plus sage. Elle n’aimait pas l’alcool, en même temps, à l’époque, au palais, une femme qui buvait du vin était considérée à l’époque de mon père comme une ivrogne. C’est pendant mon règne que les femmes comme les hommes pouvaient boire, comme ils voulaient. Bref, revenons au présent. Je souris à ma belle-sœur. Je rebois une gorgée de cet hydromel. Je pose mon regard sur ma belle-sœur, un instant. Un sourire naquit encore sur mes lèvres.

Arista ▬ Bon alors ce sera italien pour ce soir ! Je n'ai rien contre une bonne pizza au contraire. Je suis folle des pizzas depuis que j'y ais goûte !
Éric ▬ J’ai hâte. Tu veux te changer quand tu as finis ton service ou on va directement ? C’est comme tu veux ma belle ! M’en parles pas, les pizzas, c’est tellement bon. C’est exquis. Je crois que c’est un des meilleurs mets que j’ai goûté de toute mon existence. D’ailleurs, tu as ta petite idée pour la pizza que tu vas choisir ? # Dis-je avec une voix enfantine et ayant des yeux brillants de bonheur # Moi, j’ai ma petite idée # Chuchote-je avec mon petit sourire au coin, tel un enfant ou comme la pub des BM avec Maurice et la petite fille # En tous cas, je suis heureux de partager ce repas avec toi ainsi que ce verre ! # Lui dis-je avec un large sourire et en clignant un œil #
Arista ▬ Tu es de bon conseils Eric, cette boisson est vraiment délicieuse. Tu sais ce qu'il y a dedans ? Oh et il est loin ce restaurant ? Sinon je me disais qu'on pourrait y aller à pied ce serait sympa !
Éric ▬ Je suis content qu’elle te plaise. Oh ne dis pas ça, je ne suis pas tout le temps des bons conseils. Toi aussi, tu es de bon conseil, comme tout à l’heure. Tu m’as redonné le sourire. Je te remercie ! Et bien, laisses moi réfléchir un instant. # Je me gratte la tête puis je la regarde après quelques minutes de réflexions intenses# Il y a dans cette boisson du rhum, du citron vert et de la menthe fraiche. # Non, non, il n’est pas très loin. Il est dans la rue d’en face, vers la gauche. Donc, nous pouvions aller à pied. Et, puis, la marche, ça fait du bien. Tu veux commander un autre verre ou tu préfères attendre là-bas ? Il parait qu’il offre aussi des cocktails délicieux dont le « Tsunami » ou « Lac Rose » ou « Panachoca ». C’est comme tu veux. Je serais ton serviteur, ma dame. # Je lui souris# Je serais à vos ordres, mon colonel ! # Je me lève et je fais comme à l’armée. J’aime provoquer le rire. J’aime entendre les rires de mes proches, les voir sourire à la vie. Ce qui me fait chaud au cœur. Je poursuivis d’une voix joyeuse # Je sens qu’on va bien s’amuser !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # EmptyDim 7 Avr - 14:13

Give me a smile and I'll give you a hug

La famille était une chose extrêmement importante pour Arista. Elle tenait beaucoup à ses proches, elle aurait fait n'importe quoi pour eux. Ils étaient sa lumière, sa raison de vivre, elle tenait à eux plus que tout. Sans sa famille Arista n'était rien, elle en était consciente. Toute sa vie, elle avait toujours été très proche d'eux et même en devenant humaine cela n'avait rien changé. Cela au contraire avait davantage rapprochés les sœurs Tysee et Arista avait encore mieux appris à connaître Eric, qui était devenu comme un frère pour elle. Elle était d'ailleurs ravie de pouvoir passer un instant en sa compagnie. Eric et elle se ressemblaient beaucoup, ils étaient restés malgré leur âge de grands enfants et ne perdaient jamais une occasion de s'amuser. Pour son plus grand plaisir !
Attablé au bar de l'hotel où travaillait Arista, ils avaient passé commande auprès du barman et ils sirotaient à présent tout les deux leur « mojjito ». A notre bonheur et à ton amoureux futur ! Je suis le plus heureux des hommes, ma chère belle-sœur. Heureux par cette annonce même si j’ai un peu peur mais heureux car je t’ai toi et tes sœurs. Vous êtes la famille que j’aurais rêvé avoir surtout que je suis fils unique et que je ne possède pas de parents proches de mon côté. Vous êtes ma petite famille que j’aime. Je vous aime. . La belle blonde fut touchée par la déclaration spontanée et sincère de son beau frère. Elle le savait inquiet d'être père à nouveau mais il n'y avait pas de raison, il avait déjà élevé avec brio une première fille, et la sirène était persuadée qu'il serait à nouveau à la hauteur. '' T'inquiètes pas Eric tout se passera bien !'' ajouta la jeune femme avec un clin d'oeil.

Le mojito avait un goût particulier mais pas désagréable. Légèrement acidulé, ça n'en restait pas moins très frais et rafraîchissant. Arista trouvait ce breuvage à la fois curieux et délicieux. C'était alcoolisé comme indiqué sur la carte mais en réalité le goût de l'alcool était masqué par les autres ingrédients. La sirène aurait bien pu se retrouver soûle sans s'en rendre compte, si elle abusait de ce genre de boisson. Elle proposa par la suite de manger dans le restaurant italien que connaissait Eric. Elle avait plutôt faim et une pizza la tentait beaucoup. Avec du fromage beaucoup de fromage. Arista en salivait d'avance. J’ai hâte. Tu veux te changer quand tu as finis ton service ou on va directement ? C’est comme tu veux ma belle ! M’en parles pas, les pizzas, c’est tellement bon. C’est exquis. Je crois que c’est un des meilleurs mets que j’ai goûté de toute mon existence. D’ailleurs, tu as ta petite idée pour la pizza que tu vas choisir ? Moi, j’ai ma petite idée. En tous cas, je suis heureux de partager ce repas avec toi ainsi que ce verre !. La belle blonde sourit en sirotant sa boisson. Elle ne savait pas encore quoi répondre à Eric, aussi elle attendit un instant avant de reprendre la parole. '' J'irai juste récupérer mon sac pas besoin de me changer, ça ira. Je sais pas trop quelle pizza prendre pour l'instant, mais j'en veux une avec des tonnes de fromages !''. L'air malicieux la jeune femme reprit une gorgée de sa boisson avant de questionner Eric sur la composition de cette dernière. Elle était fort curieuse d'en savoir plus sur ce cocktail, peut être pourrait-elle tenter de le reproduire chez elle plus tard ? Ce serait amusant d'essayer en tout les cas.

Je suis content qu’elle te plaise. Oh ne dis pas ça, je ne suis pas tout le temps des bons conseils. Toi aussi, tu es de bon conseil, comme tout à l’heure. Tu m’as redonné le sourire. Je te remercie ! Et bien, laisses moi réfléchir un instant. Il y a dans cette boisson du rhum, du citron vert et de la menthe fraiche. Non, non, il n’est pas très loin. Il est dans la rue d’en face, vers la gauche. Donc, nous pouvions aller à pied. Et, puis, la marche, ça fait du bien. Tu veux commander un autre verre ou tu préfères attendre là-bas ? Il parait qu’il offre aussi des cocktails délicieux dont le « Tsunami » ou « Lac Rose » ou « Panachoca ». C’est comme tu veux. Je serais ton serviteur, ma dame. Je serais à vos ordres, mon colonel ! Je sens qu’on va bien s’amuser ! . La blondinette ria en regardant Eric enchaîner les gardes à vous. Il était un véritable gosse lorsqu'il s'y mettait. Mais c'est aussi pour ça que ces deux là s'entendaient aussi bien après tout. Leur âme d'enfant les avait réunis. Souriant Arista regardant autour d'elle avant de se retourner vers son beau frère. Elle en avait d'être ici, elle avait besoin de changer d'air. '' Je vais chercher mes affaires et on y va. J'étouffe ici, mon service est terminé j'ai pas envie de m'attarder ici.. En plus j'ai super méga faim ! ''. La blonde se leva et courut presque jusqu'au vestiaire pour prendre ses affaires, son sac et sa veste avant de rejoindre Eric qui n'avait pas bougé, il terminait tranquillement son verre. '' En route sergent, allons attaquer cette pizzeria et dévaliser son stock de nourriture ! Je te suis mon cher ! ''. Arista glissa son bras sous celui d'Eric prête à se laisser guider jusqu'au fameux restaurant où il dînerait tout les deux. L’entraînant jusqu'à la sortie de l’hôtel Orly Star, elle s'arrêta lorsqu'elle se trouva dans la rue, en tournant un visage interrogateur vers Eric.'' A toi de jouer mon chou ! Je te fais confiance pour qu'on ne se perde pas ! ''.

CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # EmptySam 27 Avr - 10:41



Je suis dans cet hôtel depuis quelques heures et pourtant, j’ai l’impression d’être là-bas depuis quelques minutes. Au départ, je devais être là-bas pour un rendez-vous professionnel avec mon nouvel employé. Et, depuis peu, je discute avec ma belle-sœur. Ma tendre belle-sœur. Nous échangions diverses paroles dans la bonne humeur. En effet, j’allais devenir père. Pour la seconde fois, mais, ça sera dans ce monde. Avec la belle-sœur, nous allons par la suite au bar, puis, nous trinquons. Ensembles et heureux. La joie est au rendez-vous sur nos visages. Je lui souris. Je déclare plusieurs choses à Arista que je les aimais. Oui, sa famille à elle est la mienne. Ils ne sont pas que des belles-sœurs, non elles sont des sœurs. Et, je les adore. Si, quelqu’un venait à les briser, il risquerait de mourir très vite. On ne fait pas de mal à ces charmantes jeunes femmes. Non, elles sont adorables, courageuses et vives. Je regarde Arista avec un petit sourire.

Arista ▬ T'inquiètes pas Eric tout se passera bien ! * Dit-elle avec un clin d’œil.*
Éric ▬ Merci, merci de croire en moi. Tu es la meilleure * Lui dis-je avec un grand sourire.*

Puis, nous buvons cette boisson. Le mojito. Une bien délicieuse boisson. C’est tellement bon. D’ailleurs, j’ai une préférence pour ça que pour le vin. Je me revis dans mon passé quand ma mère n’avait pas le droit de boire d’alcool. Maintenant, c’est une autre époque. Les femmes sont plus libres, plus déterminées que jamais. Elles ont beaucoup de droits, contrairement à avant. Je souris et je reviens vers ma belle-sœur adorée. Avec celle-ci, nous continuons de discuter par rapport à tout à l’heure. Qu’est-ce qu’il y a tout à l’heure ? Et bien, elle et moi, nous allons au restaurant italien. Nous parlons de la pizza. Celle-ci est un met qui a une forme ovale. Elle peut être faite de tomates et autres ingrédients, on appelle souvent cette sorte de pizza, les pizzas rouges, tout simplement à cause de la couleur des tomates. Enfin bref, nous ne sommes pas encore à choisir la pizza. Je demande à celle-ci si elle désirait se changer ou si elle voulait qu’on aille directement au restaurant. Je lui demande si elle a une idée de la pizza qu’elle va choisir. Oui, j’ai tellement hâte d’y aller, de m’amuser avec elle. Je suis si heureux que j’ai envie partager cette joie avec n’importe qui. Même les méchants … Je suis heureux, ce n’est pas ma faute.

Arista ▬ J'irai juste récupérer mon sac pas besoin de me changer, ça ira. Je sais pas trop quelle pizza prendre pour l'instant, mais j'en veux une avec des tonnes de fromages !
Éric ▬ ça marche Mademoiselle ! Miaaam, le fromage. Je crois qu’il y a une pizza au chèvre et au miel. Je pense que je vais te recopier ma chère amie.

Puis, la belle demoiselle me demande ce qui a dedans cet hydromel. Je lui réponds par à la suite, en lui disant qu’il avait du rhum, du citron vert et de la menthe fraiche. Je lui déclare par la suite, que pour nous rendre à ce restaurant, on pouvait marcher à pied. Je rajoute que ce restaurant à plusieurs cocktails. Mais, qu’on pouvait rester ici pour boire, un autre verre. Je fais plusieurs gardes à vous, ce qui fait rire Arista, et moi de même. Cela est si bon d’entendre qu’on aime rire. Ça fait chaud au cœur, ça réchauffe celui-ci.

Arista ▬ Je vais chercher mes affaires et on y va. J'étouffe ici, mon service est terminé j'ai pas envie de m'attarder ici.. En plus j'ai super méga faim !
Éric ▬ Bien chef !

Elle court vers un endroit, je reste ici, je finis mon verre. J’apprécie ce doux mojito. Elle revient ensuite, je me lève avec un grand sourire.
Arista ▬ En route sergent, allons attaquer cette pizzeria et dévaliser son stock de nourriture ! Je te suis mon cher ! * dit-elle en glissant son bras dans le mien.*
Éric ▬ Oh oui ! J’ai tellement hâte que je serais prêt à dévorer une dizaine de pizza, tellement que j’ai faim.

Nous quittons l’hôtel, je pris avec moi, le cadeau pour Ariel. Nous sommes dans la rue. Je la regarde. Je souris, j’arrive facilement à me repérer.

Arista ▬ A toi de jouer mon chou ! Je te fais confiance pour qu'on ne se perde pas !
Éric ▬ Promis, mon colonel, nous arrivons sain et sauf là-bas. Ne t’en fais pas, ma chère.

Quelques minutes après avoir marché, nous arrivons au restaurant italien. Je lui souris avec un regard plein de malice. Je lui ouvre la porte avec galanterie.

Éric ▬ Madame, après, vous.

Après, un serveur nous conduit à une table. Une table avec deux chaises. Je lui souris. Ce restaurant est moderne. Je sens qu’on va bien s’amuser avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # EmptyLun 6 Mai - 15:02

Give me a smile and I'll give you a hug

Je commençais à me lasser de cet endroit. Je travaillais à l'hôtel Orly Star depuis quelques mois maintenant et le fait d'y rester en dehors de mes heures de travail me posait un petit problème. J'aimais cet endroit, j'y avais rencontré des personnes charmantes, mais c'était uniquement mon lieu de travail, si je voulais mes amis, ma famille, je pouvais les voir ailleurs. J'avais donc hâte de quitter cet endroit pour rejoindre le restaurant italien donc Eric m'avait parlé. J'avais une faim de loup, et une bonne pizza, avec une tonne de fromage me tentait terriblement. A ce qu'on disait ce n'était pas bon pour « la ligne » mais je m'en fichais royalement ! J'aimais me faire plaisir, et il n'y avait rien de mal à ça.
En attendant d'engloutir cette future pizza, je me délectais de cette boisson aux arômes mentholés et citronnés. C'était frais, rafraîchissant et très agréable à boire. Et puis nous discutons comme toujours. Il est étrange de voir comme il est simple de parler avec mon beau frère. Il a toujours quelques choses à dire et à ses cotés je sais que je ne crains pas de m'ennuyer.

Finalement je finis mon verre et je décidais de partir sans plus attendre, je commençais à étouffer ici ! Faisant un petit détour par les vestiaires, je prenais le temps de récupérer mes affaires et d'être sûre de ne rien oublier. Je rejoignais ensuite Eric et l'entraînais à l'extérieur du bâtiment. L'air s'était rafraîchis mais grâce au soleil qui nous éclairait encore, l'air restait doux malgré tout. Je souriais ravie de pouvoir profiter encore du beau temps, peut être même pourrions nous nous installer en terrasse pour déguster cette fameuse pizza !
Je laissais Eric me guider à travers la ville pour me conduire à ce petit restaurant. Je connaissais à présent plutôt bien Fantasia Hill mais certaine partie de cette ville me restait encore inconnu. Je marchais lentement à ses cotés appréciant cette courte ballade. Moins de cinq minutes plus tard, nous étions déjà arrivée et mon galant de beau frère m'ouvrit la porte pour que je puisse entrer la première dans le restaurant. Rapidement un serveur s'occupa de nous et nous installa à une table de deux.

Assise en face d'Eric, j'observais tout autour de moi. Le restaurant était décorée de façon moderne et une agréable odeur se dégageait des cuisines non loin de nous. Ce qui ne manqua pas de faire émettre à mon estomac des grognements bruyants. Je riais en les entendant, j'avais une faim monstre. Le serveur revient nous apporter les cartes et je m'empressais d'ouvrir la mienne et de me décider pour la pizza sur laquelle je trouverais le plus de fromage. '' Tu sais ce que tu vas choisir ? Je vais prendre la fromagio je crois, elle a l'air trop bonne, avec tout pleins de fromage ! ''. Je continuais cependant d'observer la carte, pensant que je trouverais une autre pizza digne d'être goûter. Le murmure des conversations des autres tables masquait une douce musique d'ambiance. Je n'étais encore jamais venue dans ce restaurant mais il était fort possible que je remette ça une autre fois, si la nourriture était bonne. '' C'est chouette ici, je connaissais pas ce restaurant ! Merci pour l'invitation ça me fait très plaisir de diner avec toi, mais ça ne dérange pas Ariel au moins ? ''

CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # EmptyJeu 9 Mai - 13:52



Avec ma belle-sœur, nous avions décidé de manger au restaurant. Un restaurant italien. Là-bas, il aurait des plats typiquement italiens. Des pâtes ou des pizzas ou je ne sais quoi d’autre. J’ai beau avoir lu des articles sur la gastronomie italienne mais je ne connais pas grand-chose. Je ne suis pas un grand expert de cette cuisine. Peut-être, un voyage à ce pays pourra me donner des idées pour préparer des plats pour ma ravissante épouse et Mélody. Hum, ouais, ça peut se faire. Il faut que je garde cette idée de voyage dans ma tête et que je la laisse murir. Je souris à ma belle-sœur. Après que celle-ci soit revenue, armée de son sac à main. Nous partons de cet hôtel. Maintenant, c’est à moi de retrouver le restaurant italien. Quelques minutes après, nous allions à ce restaurant. Je laisse passer ma belle-sœur en premier, puis, je la suis. Nous sommes maintenant dans ce magnifique restaurant. Un serveur nous conduit à notre table, je m’assois après elle après avoir posé mon sac, ce dernier contenait le cadeau que je vais offrir à ma magnifique et ravissante épouse. Et je la regarde. Mon ventre hurle famine. Je meurs de faim. Le serveur revient quelques minutes après, il nous donne des cartes. Je souris à Arista. Je me demande ce qu’elle va prendre. Je regarde attentivement le menu. Je ne sais pas laquelle choisir, elles sont toutes intéressantes. Peut-être que ma douce belle-sœur va réussir à m’aider à choisir ?

Arista ▬ Tu sais ce que tu vas choisir ? Je vais prendre la fromagio je crois, elle a l'air trop bonne, avec tout pleins de fromage
Éric ▬ Pas du tout. Mais, je pense que je vais prendre comme toi. Veux-tu boire quelque chose ?

Le serveur reste là, sans rien dire. Je souris. Il prend nos commandes. Puis, il ajoute d’une voix sympathique si nous désirons manger une salade comme entrée. Je regarde Arista. J’entends quelques conversations et de la musique au loin. Pas de la musique que je joue avec mon meilleur ami, Navy. Non, elle est différente, celle qui est jouée ici est typiquement italienne. Enfin, je présume car je ne suis jamais allé en Italie.

Arista ▬ C'est chouette ici, je connaissais pas ce restaurant ! Merci pour l'invitation ça me fait très plaisir de diner avec toi, mais ça ne dérange pas Ariel au moins ?
Éric ▬ Mais de rien. Je ne pense pas que cela va la gêner ou pas. Je vais lui envoyer un message pour lui dire que je suis ici avec toi et que je rentrerais dans la journée. Et puis, je peux manger une fois en dehors de la maison ?

Je n’attends pas sa réponse et je sors mon portable puis j’envoie mon message. Je regarde Arista. Je lui souris. Je suis heureux. Être heureux, c’est tout un art … Un art qui s’apprend petit à petit. Qui nait et qui meurt. Un art magnifique.

Éric ▬ C’est fait. Tu crois qu’elle va aimer le collier que je lui ai offert ? Et, je pense qu’après la naissance de mon futur enfant, je pourrais amener Ariel voyagé dans le monde ? Enfin, avec les enfants. Ou, tu penses que c’est une mauvaise idée ?

Je la regarde avec un grand sourire. Je ne sais plus quoi dire. Je me tais. Je voie une corbeille de pain, posé sur la table. J’en prends un morceau, un petit pain. Je le regarde avec un sourire et je le découpe. Puis, je mange un petit bout.

Éric ▬ Pardon, j’ai trop faim. Je crois que nos pizzas seront savoureuses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # EmptyLun 20 Mai - 12:30

Give me a smile and I'll give you a hug

Installée confortablement dans ce restaurant italien, j'étais ravie de passer la soirée en compagnie de mon beau frère. J'adorais Eric, c'était une personne droite, honnête, franche, sincère et à la fois très imprévisible, folle, amusante. C'était sûrement pourquoi nous nous entendions si bien, nous étions tout les deux de grands enfants, et c'est ce qui faisait toute notre complicité. J'appréciais les moments passés en sa compagnie, j’espérais simplement ne pas priver Ariel d'une soirée en amoureux. Ma sœur était également une des personnes que je chérissais le plus au monde et il était hors de question de faire quoique ce soit qui puisse la rendre malheureuse.
L'ambiance ici était conviviale, chaleureuse. Je me sentais comme à la maison. J'aime ce genre d'endroit simple. Je n'en demandais pas plus. Surtout que l'odeur qui arrivait jusqu'à mes narines me donnait affreusement faim. Mon estomac se tordait de douleur tant il avait faim, c'en était ridicule. Fort heureusement le bruit des conversations dissimulait les bruits de mon estomac !

''Pas du tout. Mais, je pense que je vais prendre comme toi. Veux-tu boire quelque chose ?'' J'observais la carte mais aucune boisson ne semblait être à la hauteur du mojito que nous avions dégusté plus tôt... Finalement, je me contenterais d'eau simplement. De toute façon, je serai bien trop occupée à engloutir ma pizza pour faire attention à ce qu'il y aurait dans mon verre ! '' De l'eau ça ira très bien ! ''. Je souriais au serveur le temps qu'il prenne nos commandes, j'avais hâte de déguster ce repas. Une douce musique typiquement italienne berçait l'ambiance chaleureuse du lieu. J'adorais la musique qui était une part indispensable à ma vie comme le savait Eric. J'écoutais attentivement cette mélodie me demandant si je serais capable de la jouer à l'aide de ma clarinette. Je me demandais quels genres de son s'en échapperaient lorsque je soufflerais pour la première fois à l'intérieur.

Je questionnais alors mon beau frère, voulant bien m'assurer que cela ne dérangeait pas ma sœur que je lui emprunte son mari le temps d'un repas. ''Mais de rien. Je ne pense pas que cela va la gêner ou pas. Je vais lui envoyer un message pour lui dire que je suis ici avec toi et que je rentrerais dans la journée. Et puis, je peux manger une fois en dehors de la maison ? '' . Voilà qui me plaisait davantage. Cela me rassurait, au moins Ariel était au courant. Bien sur Eric avait le droit de s'éclipser de la maison pour quelques heures c'était certain, mais je ne voulais pas froisser ma sœur en accompagnant son compagnon le temps d'une pizzeria.
C’est fait. Tu crois qu’elle va aimer le collier que je lui ai offert ? Et, je pense qu’après la naissance de mon futur enfant, je pourrais amener Ariel voyagé dans le monde ? Enfin, avec les enfants. Ou, tu penses que c’est une mauvaise idée ? . Comme toujours Eric se montrait trop inquiet pour tout. Je savais qu'il serait une nouvelle fois un excellent père et un excellent mari. Je voyais régulièrement comme il rendrait ma rouquine de sœur heureuse. '' Je suis sûre qu'elle adora le collier ! Il est superbe et elle adore les bijoux et tout ce qui brille, ça lui ira parfaitement tu verras ! Il faudra peut être la laisser se reposer après la naissance, mais voyager lui ferait très plaisir j'en suis sure ! Qui n'aimerait pas ça franchement ? '' Je souriais en lui adressant un clin d'oeil avant de l'observer se servir dans la corbeille de pain. Tout comme lui j'avais envie de grignoter mais je voulais ma pizza et rien d'autres !

Le temps passa et finalement le serveur revient avec deux assiettes plutôt grandes. J'avais l'impression que nos pizzas étaient énormes mais vu mon appétit je savais aussi que je la mangerai jusqu'à la dernière miette. L'odeur savoureuse qui titillait mes narines me donnait plus faim que jamais. A peine, le serveur eut-il posé nos plats et à peine s'était-il éloigné que je pris mes couverts pour commencer à savourer cette pizza. '' Et bien bon appétit mon cher ! Je crois qu'on va se régaler ! '' Je souriais une dernière fois à mon beau frère avant d'attaquer avec appétit ma pizza. Comme je m'y attendais, elle était vraiment délicieuse ! J'en avalais plusieurs bouchées avant de reprendre la parole. '' Alors dis moi, où voudrais tu amener Ariel et les enfants en voyage ? Tu avais déjà des idées de destinations ? ''

CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # EmptyMer 5 Juin - 19:59



Le bonheur, l’extase, l’excitation, trois thèmes qui décrivent mon humeur d’aujourd’hui. En effet, j’ai eu hier la plus belle des récompenses, celui d’être père à nouveau, encore ! Mais, j’ai quand même peur d’échouer dans cette nouvelle paternité avec mon futur enfant, ma belle-sœur chérie m’a rassuré tantôt pour me dire que j’étais un bon père. Je lui fais confiance. Je lui ferais confiance toujours. Je m’en voudrais de briser notre lien. Arista est une des sœurs avec qui je m’entends le plus. Est-ce une préférence ? Je ne dirais pas cela comme ça, je les aime toute. Mais, Arista … C’est Arista. Je l’adore. Bref, c’est avec la demoiselle en question que je suis au restaurant italien. Nous échangeons quelques mots puis un serveur arrive. Il nous demande ce que nous désirons, ma chère belle-sœur passe sa commande. Je demande également ce qu’elle veut boire, cette dernière désire de l’eau. Le serveur part et nous laisse, elle et moi, assis à cette table. La faim continue de se faire ressentir, je meurs de faim. Je me demande si cette pizza pourra nourrir assez mon cher estomac. Je souris. Ensuite, Arista me demande si cela dérangeait Ariel que je dîne avec elle. Mais, est-ce permis ? Est-ce légal ? Ma foi, ce n’est pas souvent que je vais au restaurant … Je rentre le midi. Mais, cela ne m’empêche pas de m’inquiéter de la réaction de ma douce épouse. C’est pour cette raison que quelques minutes après, je lui envoie un sms pour lui dire que je dinais au restaurant avec Arista. Ensuite, je lui pose des questions, en effet, je me demande si ma belle épouse allait aimer le cadeau que j’avais l’intention de lui offrir. Je veux ce qu’il y a du mieux pour elle. Je pourrais lui offrir le monde dans ses mains si elle lui désirait. Je serais prêt à gravir des montagnes pour continuer cette flamme qui illumine notre amour. Oh oui, je serais prêt à tout pour elle. Même en à mourir, tel un chevalier se battant pour sa belle dame.

Arista ▬ '' Je suis sûre qu'elle adora le collier ! Il est superbe et elle adore les bijoux et tout ce qui brille, ça lui ira parfaitement tu verras ! Il faudra peut être la laisser se reposer après la naissance, mais voyager lui ferait très plaisir j'en suis sure ! Qui n'aimerait pas ça franchement ?
Éric ▬ J’espère ! Je te tiendrais au courant. Promis, je la laisserais en paix. Et, je ferais tout pour la soulager après l’accouchement. Cela me manque de donner des bains à Mélody. Merci, Arista.

Je vois une corbeille de pain, je ne résiste pas à la tentation surtout que ces pains me disent mangez moi, mangez moi. J’en prends un et je commence à le manger. Je m’excuse par la suite auprès d’Arista, c’est malpoli de commencer avant une dame. Il faut toujours que ce soit la dame qui commence, sinon, c’est impoli et on devient un mal élevé. Enfin, notre sauveur tant attendu arrive, il nous apporte nos pizzas dans des grandes assiettes. J’en bave d’avance. Miam, ça promet d’être délicieux. La belle blonde me dit bon appétit, je lui répondis de même avec un grand sourire. Maintenant, à l’attaque ! C’est l’heure de savourer enfin ce divin plat italien. Après que la jeune demoiselle a commencé sa pizza, je fais de même. C’est divin, terriblement divin. J’aime ce plat. Terriblement. Je regarde Arista et je lui souris d’un regard complice.

Arista ▬ Alors dis moi, où voudrais tu amener Ariel et les enfants en voyage ? Tu avais déjà des idées de destinations ? '
Éric ▬ Alors, tout d’abord à Venise, là-bas, c’est le pays des amoureux, j’aimerais aussi qu’on puisse faire un tour en gondole et qu’on s’embrasse sur le pont des soupirs. Après, je pense qu’on pourrait à Vérone pour connaître la ville des deux amants. * Un silence s’impose, je ne savais plus le nom des deux amants* Mince, je crois que j’ai oublié le nom des deux amants de Vérone qui se sont donnés la mort. Pardon, Arista de ma lacune. Est-ce que toi, tu sauras le nom de ces deux personnes et tu en penses quoi ?

Je continue par la suite à dévorer cette pizza. Après quelques minutes, j’ai fini ce met italien. J’observe ma belle-sœur. Je souris et je bois un petit verre d’eau, ce dernier me permet de rafraîchir mon palais et surtout me déshydrater.

Éric ▬ As-tu bien aimé ce plat Arista ? Pour ma part, je l’ai trouvé délicieux !

Le serveur arrive quelques minutes après. Il nous demande si nous avions apprécié la pizza, en même temps, il nous donne les cartes pour les desserts. Sur celui-ci, on pouvait voir, divers desserts, à commencer par le trio de chocolat : moelleux chocolat et cœur fondant, trianon et opéra ou bien encore des sorbets. Miam, cela me donne encore plus faim. J’esquisse un sourire à ma belle-sœur.

Eric ▬ Tu préfères prendre quoi très chère ?

Je la regarde. Par quoi sera-t-elle tentée ? Pour ma part, je suis tenté, tellement tenté par ce trio de chocolat. Il m’appelle. Vais-je réussir à satisfaire mes appétits de glouton ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # EmptyMar 2 Juil - 15:24

Give me a smile and I'll give you a hug
Partager un repas était à mes yeux un moment formidable. Pas besoin de se prendre la tête quand on venait au restaurant, c'était l'avantage. Le top du top, c'est que de cette façon, on pouvait se poser autour d'une table avec un verre et papoter autant qu'on voulait. Cela permettait de prendre des nouvelles, de se réunir, de rire, de décompresser et c'était vraiment important pour moi. J'aimais particulièrement les repas de famille comme les hommes les nommaient. Je les trouvais extra ! Je pouvais être réunis avec tout mes sœurs, et partager tout ce que je voulais avec chacune d'entre elles quand je le voulais ! Aujourd'hui je n'étais pas en compagnie de mes sœurs, mais c'était tout comme. Pour moi Eric faisait partie intégrante de la famille et avec le temps, j'avais appris à le considérer comme un véritable frère. Je savais que je pouvais parler avec lui comme je le ferai avec mes frangines et ça faisait vraiment du bien. Parfois c'était aussi bien d'avoir un avis de garçon sur quelques problèmes.

Nous étions donc allés à la pizzeria ensemble tout deux affamés. Eric en profita pour me parler de ses projets pour Ariel et leur futur enfants. Il avait tout un tas d'idées les concernant et ça ne m'étonna pas. Il était un père excellent, un mari bienveillant. Le genre de type qu'on aimerait toute avoir dans notre vie. Oui j'enviais parfois ma sœur mais c'était rare. Je mettais faite une raison à propos de l'amour. Il viendrait lorsque je m'y attendrais le moins sans que je le sache.
Je reprenais le fil de la conversation rassurant mon beau frère sur ses projets. J'étais sure qu'il allait encore taper dans le mile et faire plaisir à toute sa famille. Un collier, des voyages qui dirait non franchement ?
Nos pizzas finirent par arriver nous interrompant un instant dans notre conversation. Tout les deux, nous prîmes le temps de déguster un peu notre plat avant de parler à nous. La pizza que j'avais choisi était délicieuse, le mélange des saveurs étaient parfaits. Curieuse, je demandais ensuite à Eric où il comptait emmener Ariel, Mélody et ses futurs enfants en voyage. ''A lors, tout d’abord à Venise, là-bas, c’est le pays des amoureux, j’aimerais aussi qu’on puisse faire un tour en gondole et qu’on s’embrasse sur le pont des soupirs. Après, je pense qu’on pourrait à Vérone pour connaître la ville des deux amants. Mince, je crois que j’ai oublié le nom des deux amants de Vérone qui se sont donnés la mort. Pardon, Arista de ma lacune. Est-ce que toi, tu sauras le nom de ces deux personnes et tu en penses quoi ? . Je souriais, il était vraiment romantique pour un garçon, je comprenais pourquoi Ariel avait craquer sur lui. Ils se ressemblaient tellement qu'en réalité leur couple était une évidence. '' Wahou Venise, c'est trop romantique comme destination ! Euuuh attends c'était pas Juliette et Roméo ? A moins que je confonde encore c'est possible... J'ai pas ta culture ! J'en pense qu'ils vont tous adorer ton idée ! '', répondis je en riant. J'imaginais déjà la scène, Ariel souriante jusqu'au oreilles, Mélody sautant partout. Elles allaient adorer c'était sur et certains, je ne comprenais même pas comment il pouvait en douter.

Je terminais ma succulente pizza, tout en me désaltérant car le fromage me donne toujours extrêmement soif sans que je sache pourquoi. J'ai l'impression que mon ventre va exploser, tant j'ai mangé. ''As-tu bien aimé ce plat Arista ? Pour ma part, je l’ai trouvé délicieux !''. Je lui souriais avant de répondre, mais le serveur arriva et m'empêcha de le faire. Je pris la carte des desserts et même si mon ventre me criait de ne pas en prendre un, j'allais sûrement craquer. ''Tu préfères prendre quoi très chère ? ''. Je parcourais la carte rapidement des yeux, en accordant plus d'attention à la partie concernant les coupes de glaces. Elles me faisaient trop envie. '' C'était délicieux, je crois que je vais me laisser par la coupe de glace citron, fraise, et cassis, tu prends quoi toi ? ''. Je restais silencieuse un instant j'avais une question à lui poser mais peut être était ce trop tôt pour cela. J'haussais les épaules avant de me lancer. '' Alors dis moi tu préférai avoir une nouvelle fille ou un petit gars cette fois ? ''


CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # EmptySam 13 Juil - 21:00

give me a smile and i'll give you a hug
Arista  &Éric ✖ Profitons de l'instant présent ... Comme si c'était le dernier.
© belladone.


Profiter de l’instant présent, rien de lui. Aimer et savourer le présent, rien que lui. Ne jamais se soucier du lendemain et de penser au passé.  C’est ce que je suis en train de vivre avec ma belle-sœur, Arista. Nous profitons de ce moment comme si c’était le dernier. Que faisons-nous ? Nous savourons une délicieuse pizza. Les mets simples sont les plus délicieux, pourquoi faire des choses compliquées et farfelues alors que nous apprécions plus les choses simples ? Je ne sais pas.  Nous parlons avec la belle Arista, je lui parle de mes projets en particulier d’amener ma femme et les enfants à Venise. Venise … Ville de l’amour par excellence ! Je lui souris. J’écoute ses paroles et je la regarde avec un sourire enfantin et taquin.

Arista ▬ Wahou Venise, c'est trop romantique comme destination ! Euuuh attends c'était pas Juliette et Roméo ? A moins que je confonde encore c'est possible... J'ai pas ta culture ! J'en pense qu'ils vont tous adorer ton idée ! *dit-elle en riant*

Éric ▬ Je crois aussi ! J’aimerais tant qu’on navigue sur l’eau et il faut que je trouve des activités pour Mélody et pour mon enfant à naître. * Lui dis-je avec un sourire*  N’empêche, je trouve que Mélody te ressemble de temps en temps et elle a aussi de Polochon. Elle a les traits de son parrain et sa marraine. *Je la regarde et je souris encore. Je bois une gorgée et je reprends*  Oui, c’est eux, merci ! Hey ! Ne dis pas ça ! Tu as de la culture ! Je l’espère bien, ça sera un souvenir pour Ariel et Mélody …

Nous finissions notre pizza. J’aime manger ce plat. C’est si délicieux. Si fin, si … Je n’ai pas de mot pour décrire ce que je ressens. Je la regarde boire, je fais de même. Manger et boire sont des besoins  primaires, les plus importants avec le faite de dormir. Etre heureux, c’est quoi ? Il faut être en bonne santé, vivre des moments magiques en compagnie des êtres qui ne sont chères mais également nous contenter de peu. J’imagine qu’avec ça, on peut atteindre la félicitée ou le bonheur. Là, maintenant, je suis le plus heureux des hommes. Vraiment. Je vais être papa pour la seconde fois, mais, cela ne m’empêche pas d’avoir peur, d’être terrifié. J’ai peur de mal  jouer mon rôle de père, même si avec ma tendre Mélody, tout se passe bien. Ma petite puce va devenir grande sœur, ma tendre enfant, ma princesse … Elle a déjà 18 ans. Ah 18 ans, un bel âge … Un âge fou et fougueux. Bref, je souris à ma belle-sœur, nous avions finit de manger notre plat. Un serveur arrive mais avant cela, je lui ai demandé si elle a bien aimé notre pizza. Je lui demande ce qu’elle voulait comme dessert.

Arista ▬  C'était délicieux, je crois que je vais me laisser par la coupe de glace citron, fraise, et cassis, tu prends quoi toi ?  
Éric ▬ Miam ! Pour ma part, je vais me laisser tenter  par le trio de chocolat, cela me donne envie ! J’adore le chocolat depuis que je suis tout petit. *Lui dis-je avec un sourire qui montre mes petites fossettes.*
Le serveur prend la commande et va nous chercher nos desserts. Je lui souris et je la regarde. Je continue de boire.
Arista ▬ Alors dis moi tu préférai avoir une nouvelle fille ou un petit gars cette fois ? ''
Éric ▬ J’aimerais bien avoir un petit garçon mais … J’aimerais avoir une petite fille ! En fait, cela m’est égale, du moment que mon enfant soit en bonne santé, cela me fera plaisir. Je veux ce qu’Ariel pourra m’offrir. Un enfant. Un enfant en bonne santé et qui sera aimer par ses deux parents.

Le serveur arrive et nous donne la glace pour Madame et le chocolat pour moi. Une lueur d’excitation naquit sur mes yeux, enfin, je pense qu’on peut le voir ! Je me régale avec mon moelleux au chocolat, je finis de le manger.

Éric ▬ Tu veux faire quoi ? Tu veux que je te dépose chez toi ?

Ensuite, le serveur arrive et il nous donne la note. Je la regarde.  Puis, je regarde la note et je commence à sortir mon porte-monnaie.

Éric ▬ N’oublies pas que c’est moi  qui paye !
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ # Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Give me a smile and I'll give you a hug # Orphée ♥ #

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-