AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
ASOS : Jusqu’à -75% sur 1000 looks Homme
Voir le deal

Partagez

L&M → don't judge me but forgive me, please. Vide
L&M → don't judge me but forgive me, please. Vide
L&M → don't judge me but forgive me, please. Vide
L&M → don't judge me but forgive me, please. Vide
L&M → don't judge me but forgive me, please. Vide
L&M → don't judge me but forgive me, please. Vide
 

 L&M → don't judge me but forgive me, please.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: L&M → don't judge me but forgive me, please. L&M → don't judge me but forgive me, please. EmptyMar 27 Nov - 15:55



don't judge me but forgive me, please.
Louka&Madison

    L'eau coulait sur mon corps, mes yeux étaient fermés, ma tête était en arrière. Je m'en voulais. Une fois la douche terminée, mes mauvaises pensées, elles étaient toujours là. J'enroulais tout juste une serviette lorsque j'entendis la porte de la chambre s’ouvrir. « Mon amour, je suis rentrée. » Mon coeur s'emballa au son de la voix de Madison, si mon front n'était pas encore mouillé par l'eau de la douche, on pourrait surement apercevoir, les gouttes de sueur qui se formait sous la peur. « J'arrive mon .. Amour.. » lançais-je brièvement. J'avais peur, peur de lui dire que j'avais revu Rita, mais surtout, des questions qui me traversait l'esprit quant à Terence. Les cheveux encore humide, la serviette de bain autour de la taille, je sortais de la salle de bain, m'approchant d'elle, elle qui était si belle. Ses lèvres me volait un baiser. Mes joues étaient rouge, vif. J'avais peur, j'étais angoissé, comme un enfant ayant commit une grosse bêtise. « Madison.. Il faut qu'on parle. » Elle avait sentit en me regardant, que quelque chose n'allait pas. Elle me sentait gêné, peu sur de moi. Elle avait raison. Ca n'allait pas.

    Mon torse était nu, lisse et doux. Je passais ma main dans mes cheveux, timidement. Avant de reprendre la parole. « J'ai.. J'ai revu Rita la semaine dernière. » Je déglutis, j'étais très mal à l'aise. Ma main glissais dans celle de Madison, je me posais sur notre lit, l'entraînant avec moi. « Madison. Toi et moi. Je ne suis pas sûr que ce soit la solution. Je te connais par coeur et je sais que tu revois Terence.. » Je baissais la tête, tristement. « C'est lui que je vois dans tes yeux. » Je soufflais un grand coup, ma respiration se faisait faible. Je ne savais comment lui expliquer que notre histoire, aussi belle soit elle, était une horrible erreur. Enfin non pas une erreur, puisqu'elle fût bénéfique, autant pour elle que pour moi, mais disont que cela ne pouvait pas continuer, elle comme moi, essayons de fuir les problèmes ensembles, mais était-ce la solution ? « Depuis que j'ai revu Rita, pour te dire la vérité Madison, je .. Je n'arrive pas à l'oublier. Mais je m'en veux ! » J'essayais d’enlacer Madison de mes bras.. Mais en vain. Une larme coulait sur sa joue. Mon coeur se déchira. « Peut-être n'étions nous pas prêt pour ça ? Je veux dire.. Oublier notre passé. Je sais que Terence faisait partie de ta vie bien avant moi et je suis sur que l'oublier te serras impossible. Comme moi, je ne peux pas oublier Rita, j'ai essayé, je te jure que j'ai essayé. Mais je n'y arrive pas. » Mes larmes firent elles aussi, leurs apparitions. « Chérie.. Madison ! Je m'en veux, je ne mérites pas tes larmes. Mais soyons réalistes. Je t'aime, bien sur que je t'aime, énormément et tu le sais. C'est parce que je te respectes que je te dis tout ça. Je ne suis pas un salaud. Je n'ai jamais voulu te faire souffrir. Je te jure que lorsque je me suis mis avec toi, pas une seule fois je n'ai pensé à elle. Tu étais la seule, mais j'ai rien pu faire.. J'ai rien vu venir.. Madison.. Je t'en pris. Pardonne-moi. S'il te plais ! »

    Mes larmes ni faisait rien. Ces cris me déchirait le coeur, elle était si belle, elle ne méritais pas une telle chose. Un revirement de situation de ce genre. Jamais je n'avais pensé lui faire de mal, jamais. Je n'étais pas ce genre de type, je n'étais pas comme ça. Je devenais fou. Je m'en voulais tellement, jamais j'aurais imaginer, un jour, devoir la quitter. Jamais.

Revenir en haut Aller en bas
Emrys Flotsam Larsen

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: oublier.
Faites place à la vedette
Emrys Flotsam Larsen
J'ai posé bagages ici le : 27/02/2012 Jouant le rôle de : flotsam, un des sbires de la méchante ursula Nombre de messages : 1986 On me connait sous le pseudo : night sky. Un merci à : night sky. (ava) Je suis fier(e) de porter l'avatar de : harvey newton haydon
MessageSujet: Re: L&M → don't judge me but forgive me, please. L&M → don't judge me but forgive me, please. EmptyVen 7 Déc - 23:07

L&M ✖ don't judge me but forgive me, please
Enfin! Je n'avais pas arrêté de jeter un œil sur ma montre depuis la dernière heure, et il était enfin le temps de rentrer à la maison. La journée avait été éprouvante au musée: il y avait eu particulièrement beaucoup d'enfants et ils avaient été difficiles à maîtriser. Mais j'étais de retour à mon chez moi, loin des cris et des enfants turbulents. Exténuée, j'arrivai devant la porte d'entrée avec un air tout de même réjoui. Cette journée de travail était derrière moi et j'allais enfin pouvoir me détendre. La porte était probablement déverrouillée, Louka devait normalement être à l'intérieur. Je tournis donc la poignée et entra sans problème. « Mon amour, je suis rentrée. » Je l'entendis m'annoncer qu'il arrivait, je déposai mon sac dans le placard de l'entrée puis me débarrassai de mes vêtements chauds. Il sortit de la salle de bain, tout trempé par la douche, probablement. Je lui adressai un sourire, puis vint lui déposer un baiser rapide avant de débuter mon récit de ma journée, comme je le faisais à chaque fois que je rentrais. « Si tu savais ce que... » Mais ses yeux m'interrompirent. « Madison.. Il faut qu'on parle. » Son air était bizarre, indescriptible. Je ne l'avais jamais vu comme ça, dans cet état là. Je fronçai les sourcils. « Tout va bien? » Quelque chose n'allait pas, visiblement. Je lui laissai le temps de me répondre, et enfin, il me le dit. Il l'avait revue. Rita, sa meilleure amie, celle que je ne pouvais supporter. Je voulais répondre quelque chose, mais une boule se forma dans ma gorge et rient ne sortit. J'avais peur, je crois. Il prit ma main et m'entraîna sur le lit. « Madison. Toi et moi. Je ne suis pas sûr que ce soit la solution. Je te connais par cœur et je sais que tu revois Terence. C'est lui que je vois dans tes yeux. » J'ouvris la bouche, confuse. Je ne comprenais pas... Terence? Qu'est-ce qu'il venait faire là? Ça avait été mon meilleur ami il y a bien longtemps, et je l'avais maintenant retrouvé à Fantasia Hill. Les choses étaient un peu tendues ente nous, mais je tenais toujours à lui, évidemment. Qu'est-ce que ça changeait? « Et puis? » Et il reprit avec Rita, il me dit qu'il n'arrivait pas à l'oublier. Il approcha son bras, comme pour m'attirer vers lui, mais je le repoussai. Je sentis une larme couler sur ma joue. Je ne savais même pas pourquoi je me mettais à pleurer. Sentais-je déjà ce qui allait suivre? Je ne sais pas. « Peut-être n'étions nous pas prêt pour ça ? Je veux dire.. Oublier notre passé. Je sais que Terence faisait partie de ta vie bien avant moi et je suis sur que l'oublier te serras impossible. Comme moi, je ne peux pas oublier Rita, j'ai essayé, je te jure que j'ai essayé. Mais je n'y arrive pas. » Pas prêts? Passé? Les liens se faisaient dans ma tête, mais je ne voulais pas comprendre, et je ne comprenais rien. « Qu'est-ce que Terence vient faire dans notre histoire? Puis... Pourquoi... Rita? Je croyais que... Je croyais que c'était fini, tout ça. » Il pleurait lui aussi maintenant, et j'étais de plus en plus confuse. « Chérie.. Madison ! Je m'en veux, je ne mérites pas tes larmes. Mais soyons réalistes. Je t'aime, bien sur que je t'aime, énormément et tu le sais. C'est parce que je te respectes que je te dis tout ça. Je ne suis pas un salaud. Je n'ai jamais voulu te faire souffrir. Je te jure que lorsque je me suis mis avec toi, pas une seule fois je n'ai pensé à elle. Tu étais la seule, mais j'ai rien pu faire.. J'ai rien vu venir.. Madison.. Je t'en pris. Pardonne-moi. S'il te plais ! » Mais pourquoi tous ces mots? Je n'aimais pas ce qu'il me disait et la tournure de la discussion. Je n'arrivai tout simplement pas à le comprendre. Pourquoi Rita refaisait-elle surface? Louka m'avait dit qu'il n'y avait plus rien entre eux, qu'il ne l'avait jamais aimé de la façon qu'il m'aimait... « Mais... Je ne comprends pas. On est heureux. Tu n'es pas heureux, avec moi? » Ma voix se brisa. Tout s'écroulait, on dirait, et j'avais été la dernière à comprendre. « Il est où, le problème? » Je parlais avec rage maintenant, énervée de n'avoir rien vu. Que s'était-il passé, qu'avais-je fais? Pourquoi je méritais ces mots?


lightning strike
The world was on fire and no one could save me but you.It's strange what desire will make foolish people do.I never dreamed that I'd meet somebody like you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: L&M → don't judge me but forgive me, please. L&M → don't judge me but forgive me, please. EmptyMer 9 Jan - 17:57



don't judge me but forgive me, please.
Louka&Madison

    Je sentis la main de Madison, forcé sur mon bras, elle me repoussait, volontairement, elle ne voulait pas de moi, de ma tendresse, elle ne voulait pas que je l'enlace afin de la consoler. Je comprenais, je comprenais ce qu'elle ressentait. Mieux que personne. Mon visage se décomposait, j'étais pale, je me sentais mal tellement mal. Elle était tellement fragile. Au fond d'elle, elle savait où je voulais en venir, mais son coeur n'était pas prêt à l'entendre. Le mien non plus d'ailleurs. Mais je ne devais plus lui mentir, je n'étais pas comme ça. Elle me demanda confuse, qu'est-ce que Terence venait faire dans notre histoire et pourquoi est-ce que je parlais de Rita ? Elle pensait que c'était fini, elle croyait qu'entre Rita et moi, il n'y avait plus rien. Mon visage se baissa, mes yeux quittèrent les siens, honteux. « Moi aussi. Moi aussi je pensais que tout était fini entre elle et moi, mais alors j'ai compris que rien ne pouvait être fini puisque rien n'avait commencé, réellement.. On s'est croisés dans le parc, j'ai vu son regard.. Et alors, j'ai compris bien des choses.. Je.. Je suis tellement navré Madison.. Si tu savais.. » ma voix se brisait tant de fois, j'essayais tant bien que mal de lui expliquer la situation, mais qu'avait-il à expliquer ? J'étais perdu, moi-même, confus dans mon esprit, dans mes sentiments. Je n'avais jamais oublié Rita. Je devais l'admettre pour pouvoir avancer, pleinement. Ça faisait quelques mois que Madison et moi étions en couple. Tout se passait à merveille, je devais l'avouer, mais elle comme moi n'avons jamais sauté le pas, physiquement parlant. Nous nous sommes jamais réellement désiré au plus haut point, puisqu'à présent, elle et moi, nos corps n'avaient jamais fusionnés. Peut-être par pudeur, mais les âmes soeurs s'attirent, mutuellement, c'est inévitable.

    Nous étions assis, sur le lit, mes yeux remontaient, se plongeant à nouveau dans les siens. « Mais... Je ne comprends pas. On est heureux. Tu n'es pas heureux, avec moi ? » Sa voix se cassait, mon regard se vidait. « Bien sur que je suis heureux avec toi. » Mon coeur se brisait, en petit morceau, comme-ci quelqu'un s'acharnait sur lui. « Nous sommes bien ensembles, c'est vrai. Mais ce.. Ce n'est pas.. Comment t'expliquer.. » Je levais les yeux au ciel. Comme pour réfléchir. Il y avait plusieurs sortes d'amour. Tout d'abord l'amour que je portais à Anya. Au tout début, je pensais être fou amoureux d'elle, mais je me suis rendu compte en rencontrant Madison que l'amour que j'éprouvais pour Anastasia était différent. J'étais lié à Anya pour une cause bien précise, je lui étais dévoué, j'étais comme imprégné, ce n'était pas de l'amour avec un grand A. C'était un amour, un peu comment dire. Je l'aimais, comme une mère. Elle m'avait adopté, lorsque j'étais un chiot, c'était la raison de mon lien avec elle. L'amour que je portais à Madison, était plus un amour, amicale, voir fraternel. J'étais proche de Madison, comme avec très peu de monde, voir personne. Je la connaissais par coeur, j'avais ce besoin permanent de la protéger, ce qui expliquait ma "jalousie" envers Peter et Terence. Je ne voulais pas la voir souffrir, je ne voulais pas qu'ils lui fasse de mal. Au final, c'était moi qui lui en faisait. Puis il y avait l'amour, celui que je portais pour Rita, le véritable. Je la désirais, entièrement, en plus de l'aimer pleinement. « Il est où, le problème ? » Je fis une moue à l'entente de sa question. « Le problème, c'est moi. Je n'arrivais pas à faire la différence entre toutes les sortes d'amour possible. Etre humain est quelque chose de complètement différent de ce que j'étais avant, c'est aussi incroyablement compliqué. Faire la différence entre les sentiments qui se bousculent en moi. Je pensais t'aimer, vraiment, de tout mon coeur. Je ne t'ai jamais mentis, c'est pourquoi à présent, maintenant que je comprends, je t'informe de mes ressentis. Mon but n'est pas de te faire du mal. Madison. Je t'aime vraiment, mais d'un amour différent que je porte à Rita.. Je suis désolé, tellement désolé. Tu as le droit de me haïr. Je comprendrais. Mais, je t'en pris, ne me déteste pas, pas pour les mauvaises raison. Je ne peux pas me contrôler. Mais tout ce que je ressens pour toi, c'est bien là, c'est sincère. Mais.. » Je repris ma respiration, lentement.. « Je n'ai jamais voulu te faire de mal. Je te le jure. » Mon regard triste, croisait le sien, je la suppliais du regard. Je la suppliais de ne pas me haïr. Quant à Terence. C'était un bon garçon, lui l'aimait vraiment, de la façon dont j'aime vraiment Rita. « Terence.. Il pourra guérir tes blessures. Celles que j'ai causé, contre mon gré. Tu ne veux peut-être pas l'entendre, maintenant et je comprends. Mais il t'aime. Avec ce grand A. Cet amour que tu cherches, c'est avec lui que tu le trouveras. »

    Je me levais du lit, lui lançant un dernier regard avant de quitter la chambre pour entrer dans la salle de bain où j'enfilais, le plus rapidement possible, un boxer suivit d'un short de basket blanc, avec un marcel. J'en sortis aussi vite. « Tu mérites tellement mieux que moi. Je m'en veux de t'avoir fais vivre ça Madison. Je m'en veux, si tu savais. Je pensais t'aimer, vraiment. Tu dois me croire. J'espère qu'un jour... Tu.. Tu me pardonneras.. » Je levais le visage, afin de croiser son regard, encore. Je ne m'en lassais pas. Elle était belle, tellement belle. Je m'en voulais de la voir ainsi, de la rendre aussi triste, j'avais honte de moi. J'aurai préféré mourir que de voir son visage aussi dévasté par la tristesse. « Ton pardon, c'est tout ce que je veux. Je sais que c'est beaucoup. Mais j'en aurais besoin pour avancer de mon côté. Ne me sort pas de ta vie. S'il te plais.. »
Revenir en haut Aller en bas
Emrys Flotsam Larsen

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: oublier.
Faites place à la vedette
Emrys Flotsam Larsen
J'ai posé bagages ici le : 27/02/2012 Jouant le rôle de : flotsam, un des sbires de la méchante ursula Nombre de messages : 1986 On me connait sous le pseudo : night sky. Un merci à : night sky. (ava) Je suis fier(e) de porter l'avatar de : harvey newton haydon
MessageSujet: Re: L&M → don't judge me but forgive me, please. L&M → don't judge me but forgive me, please. EmptyMar 22 Jan - 23:08

L&M ✖ don't judge me but forgive me, please
C'était comme un étau. Il se resserrait sur moi et je ne savais pas quoi faire pour l'en empêcher... Je savais juste que ça allait faire mal. Alors je m'obstinais à ne rien comprendre, alors que j'y voyais de plus en plus clair. Rita, au parc... Il l'avait toujours voulue sans même s'en rendre compte. Ou peut-être l'avait-il su mais n'avait pu se l'avouer. Mais je ne voulais surtout pas comprendre. « Tu l'as vue... Pourquoi tu ne me l'as pas dit avant? Tu peux tout me dire. » Et maintenant, je ne savais plus. Pouvait-on vraiment tout se dire? Les choses s'étaient envenimées sans que je ne l'ai remarqué.

On est bien ensemble, c'est ce qu'il dit... Mais quelque chose manquait, sinon il ne me tiendrait pas ce discours. Je voulais savoir où était le problème. « Le problème, c'est moi. Je n'arrivais pas à faire la différence entre toutes les sortes d'amour possible. Etre humain est quelque chose de complètement différent de ce que j'étais avant, c'est aussi incroyablement compliqué. Faire la différence entre les sentiments qui se bousculent en moi. Je pensais t'aimer, vraiment, de tout mon coeur. Je ne t'ai jamais mentis, c'est pourquoi à présent, maintenant que je comprends, je t'informe de mes ressentis. Mon but n'est pas de te faire du mal. Madison. Je t'aime vraiment, mais d'un amour différent que je porte à Rita.. Je suis désolé, tellement désolé. Tu as le droit de me haïr. Je comprendrais. Mais, je t'en pris, ne me déteste pas, pas pour les mauvaises raison. Je ne peux pas me contrôler. Mais tout ce que je ressens pour toi, c'est bien là, c'est sincère. Mais.. Je n'ai jamais voulu te faire de mal. Je te le jure. » Il répétait qu'il n'avait pas voulu me faire de mal, il était désolé. Il ne m'en avait jamais fait, alors je ne voyais pas le point de tous ses remords. Il allait m'en faire alors, je n'étais pas au bout de mes peines. Peut-être ne s'était-on pas aimé pour les bonnes raisons? On était perdu, je crois. « Alors c'est elle que tu aimes, hein? Depuis le début... » Il avait passé des mois à m'assurer le contraire, pour finalement voir la vérité. Et moi non plus je n'avais rien vu. Puis, il me parla de Terence, mon vrai amour selon lui. Je fronçai les sourcils. J'avais envie de le voir, là maintenant. Mais lui ne voulait plus savoir quoi que ce soit de moi, et je n'aurai plus Louka pour passer au travers. J'étais maintenant seule, plus seule que jamais. « Non. Il ne veut plus me voir. Je n'ai que toi... Tu comprends? Mais vas avec Rita, j'imagine que vous méritez d'être heureux. » Je baissai les yeux. Je ne croyais pas un traître mot de cette dernière phrase. Si ça se trouve, il la laissera comme il m'a laissée moi... À moins que eux, ce soit du vrai. J'étais en colère maintenant, contre lui, elle, tous ceux qui m'avaient abandonnée. Louka se leva et alla s'habiller dans la salle de bain, et je soupirai un bon coup. Beaucoup de larmes attendaient d'être versées, mais j'allais me retenir jusqu'à ce qu'il soit parti. J'étais forte, ou du moins je l'avais déjà été. Pas question de lui prouver le contraire. Il revint et s'excusa pour la millième fois, puis me demanda mon pardon, ce que je ne pouvais tout simplement pas lui donner aussi vite. Louka avait toujours été ce gentil garçon qui ne fait jamais de mal... et pourtant, c'est ce qu'il me faisait, là. « Je... Je veux plus te voir. Pas maintenant... Laisse-moi tranquille. » Je me levai, machinalement, en évitant son regard. Je voulais m'enfermer. Et m'éteindre. J'entrai dans la salle de bain et refermai derrière moi, puis je me laissai glisser au sol, le dos collé contre la porte. C'était trop. Dire que seulement hier, on était ensemble dans cette chambre, heureux comme un vrai couple... Je restai comme ça, les bras enroulant mes jambes, pendant un certain moment. Pas longtemps, en tout cas. Je me relevai, puis me passai un peu d'eau du robinet sur le visage. Mon regard croisa mon reflet sur la glace. J'avais une sale tête.


lightning strike
The world was on fire and no one could save me but you.It's strange what desire will make foolish people do.I never dreamed that I'd meet somebody like you
Revenir en haut Aller en bas
Madame Pixie Dust

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Avoir mon Happy Ending.
Faites place à la vedette
Madame Pixie Dust
J'ai posé bagages ici le : 24/04/2012 Jouant le rôle de : Maîtresse suprême. Nombre de messages : 3169 On me connait sous le pseudo : La Bitch Un merci à : .Tumblr Je suis fier(e) de porter l'avatar de : .Margo Robbie
MessageSujet: Re: L&M → don't judge me but forgive me, please. L&M → don't judge me but forgive me, please. EmptyDim 24 Mar - 12:45

Pas de réponse depuis le 22 janv, j'archive I love you


Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L&M → don't judge me but forgive me, please. L&M → don't judge me but forgive me, please. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

L&M → don't judge me but forgive me, please.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-