AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

I'll always be here for you my dear ~Aria~  Vide
I'll always be here for you my dear ~Aria~  Vide
I'll always be here for you my dear ~Aria~  Vide
I'll always be here for you my dear ~Aria~  Vide
I'll always be here for you my dear ~Aria~  Vide
I'll always be here for you my dear ~Aria~  Vide
I'll always be here for you my dear ~Aria~  Vide
 

 I'll always be here for you my dear ~Aria~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: I'll always be here for you my dear ~Aria~ I'll always be here for you my dear ~Aria~  EmptyVen 7 Déc - 20:25


La lumière rentre dans ma chambre, celle-ci m'aveugle. Une lumière solaire. Je me réveille, je touche le lit. Je le trouve vide. Ou est Ariel ? Ou est ma femme ? Mon cœur palpite. Mon cœur saigne. Mon cœur souffre. J'ai peur. Terriblement peur qu'elle se fasse du mal. J'entends une voix résonnait. C'est une voix féminine. Celle d’Ariel. Je sors de mon lit, et je me dirige vers la personne qui chante divinement bien. Je m'approche encore et encore. C'est au salon, enfin, je crois. Je descends les escaliers. Ou plutôt, je les dévale à une vitesse folle et je vois une femme avec un berceau. Un double berceau. Mais, pourquoi ? C'est un rêve. Je le sens. Ça ne peut pas être réel. Non, pas du tout. Je marche vers la femme, une femme aux cheveux noirs. Je m'approche d'elle. Je lui tapote le dos et elle se tourne. Qui vois-je? Ma mère. C'est un rêve, elle est morte, depuis longtemps. Que dois-je faire ? Lui parler ? Oui, bonne idée ! Enfin, j'espère qu'elle ne veut pas me tuer si c'est un mauvais esprit.

Éric ▬ Bonsoir Madame, je vous dérange ?
Femme ▬ Inutile de me dire bonsoir, jeune homme. Tu es mon fils. Et non, tu ne me déranges pas. Tu ne m'as jamais dérangé …
Éric ▬ Bien, mère. Que faites-vous ici ? Qui sont ces enfants ?
Mère ▬ J'habite ici mon fils. Tu ne reconnais pas les enfants de monsieur Azarmaro, notre conseiller ?
Éric ▬ Je … Ils sont morts mère, depuis longtemps. Et vous aussi, tout ceci est un rêve.
Mère ▬ Non, pas dans tes souvenirs mon fils. Je vis en toi . Je suis une part de toi.
Éric ▬ Sans doute. Que fais-tu ici ?
Mère ▬ Rien.
Éric ▬ Laisses moi vivre, je veux être heureux …
Mère ▬ Je suis ta mère.
Éric ▬ Tu es peut-être ma mère, mais, tu es morte. Tu as décidé de partir loin de moi, de ne pas m'écouter lorsque je t'ai dit de ne pas y aller. Cesses de me hanter, je ne veux plus te voir. Je ne veux plus avoir affaire au passé même si je t'aime et que tu me manques terriblement. Je … Je veux plus souffrir de me rappeler que tu n'es plus de ce monde, alors, cesses de venir dans mes rêves , de me hanter, de me troubler. Tu es ancrée dans ma mémoire, pas besoin de me troubler d'avantage...
Mère ▬ Soit … Je tenterais de ne plus venir, mais, je t'aime

Et la forme disparu. Tout devient pénombre et je me réveille, cette fois-ci pour de vrai. Je regarde l'endroit ou dort ma chère épouse en espérant ne pas vivre ce rêve encore une fois. Elle respire. Elle dort. Elle vit. Je l'observe amoureusement. Et, je souffle dans l'air «  Je t'aime » et je pars pour aller me laver. Quel jour nous étions ? Si, je sais compter, nous sommes un mercredi et le mercredi, je me rends à Coffee Notte pour discuter avec ma belle Aria. Qui est Aria ? Ce n'est pas une ma maîtresse, si vous pensez à cela, vous me connaissez pas vraiment. Pourquoi dois-je tromper la femme de ma vie, celle qui illumine ma vie ? Par envie d'avoir une autre relation sexuelle. Non, ce n'est pas mon style. Je suis fidèle. Ce qui nous ramène à ma relation avec la chère Aria, n'est-ce pas ? Et bien, la jeune demoiselle est ma confidente et je suis son modèle. Donc, je suis chargé de l'écouter, de la réconforter, d'être là pour elle car elle compte pour moi. Tout simplement ça. Je vais prendre une douche froide. On dit que le froid permet de réfléchir, vrai ou faux, qu'importe, cela m'est égale. Bref, je me lave. J'ai finit. Je m'habille et c'est partit pour la direction du café. Je prends la voiture. Je m'arrête, je garde ma voiture et je vois une maison de chocolat. Et, j'achète quelques chocolats pour Aria. Moi, fou ? Mais, pas du tout. J'aime faire plaisir les gens qui m'entoure. Je suis seulement heureux quand ils le sont. Je les achètes donc et je reprends ma voiture. Je continue de rouler jusqu'à ce que j'arrive au café. Je gare ma voiture. Je sors de celle-ci, je prends les chocolats et hop, direction le café. J'entre. Je m'assois et j'attends qu'elle arrive. Quand va-t-elle arriver ? Je ne le sais pas encore. Je ne suis pas vraiment pressé, j'ai tout mon temps. Enfin, j'espère et puis si jamais, il y a un énorme problème, je suis joignable. Un garçon de table s'approche de moi et me demande si je veux quelque chose, je lui déclare d'une voix charmante « Non, désolé, j'attends quelqu'un pour le moment, je vous ferais signe, très bientôt. » Il part et il me laisse. J'entends la porte s'ouvrir. Ça doit être ma chère Aria qui doit venir. Ou pas. Nous allons voir cela très vite.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: I'll always be here for you my dear ~Aria~ I'll always be here for you my dear ~Aria~  EmptyMar 18 Déc - 15:13


Quand on pense à une personne, une seule, et que celle-ci occupe nos pensées nuit et jour, jour et nuit, inlassablement, il y a de quoi devenir fou, complétement fou. C’est exactement la sensation qu’avait Aria en ce moment. Elle se sentait partagée depuis cette rencontre avec Casey dans le bar, ne savait quoi en penser, comment l’interpréter…. Et le revoir lui avait fait un tel bien. Chaque soir depuis, elle rêvait de leur couple. Leur couple d’avant, sous leur forme d’avant. Quand elle était éveillée, c’est à lui sous sa forme actuelle qu’elle réfléchissait. Elle le revoyait, face à elle, à seulement quelques centimètres, son regard plongé dans le sien. Chaque fois elle tressaillait, frissonnait, se sentait fiévreuse, fébrile mais surtout dépassée. Ne penser qu’à ça, qu’à lui, 24h sur 24, 7 jours sur 7, c’était épuisant. D’autant qu’elle n’était même pas sure que lui n’avait qu’elle en tête en permanence, et c’était encore plus déstabilisant, encore plus énervant de ne pouvoir se détacher de son image. Il fallait qu’elle s’en débarrasse, qu’elle pense à autre chose, au moins pendant quelques heures, que son cœur puisse enfin sembler plus léger dans sa poitrine, qu’il arrête d’être un poids si pesant. C’est pour cette raison qu’elle avait appelé Eric, elle voulait le voir, discuter avec lui, il avait toujours de bons conseils à lui donner, lui qui vivait la même idylle qu’auparavant avec Ariel. Elle les enviait tant, comment faisaient-ils pour être toujours si heureux, amoureux et complice alors qu’ils avaient changé de monde, que tout était chamboulé, qu’ils n’étaient plus roi et reine… Parfois, il arrivait à Aurore de les jalouser, oui elle le reconnaissait, leur bonheur lui donnait envie de vivre le même avec Casey et elle ne comprenait pas pourquoi cela leur était impossible. Mais ces moments-là étaient très rares, et surtout très brefs. La jolie blonde n’était pas du genre à vouloir le malheur des autres car elle n’était pas heureuse, au contraire, la plupart du temps elle était vraiment attendrie par la relation d’Eric et Ariel, et rêvait d’avoir la même un jour. Avec Casey, rien qu’avec Casey. S’imaginer que c’était possible lui mettait du baume au cœur elle ne pouvait se le cacher.

Se levant avec le sourire, satisfaite à la perspective de voir son ami, la Princesse s’habilla rapidement après une bonne douche, puis elle fila sans même petit-déjeuner. Ils avaient rendez-vous au Coffee Nut et elle savait que là-bas, elle pourrait manger à sa faim. Aurore s’y rendait régulièrement et elle avait déjà en tête son menu du jour : pancakes au sirop d’érable et chocolat chaud au marshmallow. Loin d’être diététique certes, mais peu importe, elle ne faisait pas partie de ces femmes qui font attention à leur ligne plus qu’à tout autre chose. Elle aimait se faire plaisir, déguster de bons repas et en préparer aussi, d’ailleurs elle avait un faible pour les desserts et elle sentait déjà son ventre gargouiller à la perspective de toutes ces bonnes choses qu’elle allait engloutir. Enfourchant son fidèle vélo, qu’elle utilisait pour tous ses déplacements depuis son arrivée à Fantasia, la jolie blonde pédala à toute vitesse pour arriver vite à son rendez-vous, elle était déjà en retard et il était hors de question de faire attendre Eric trop longtemps. Après quelques minutes, le café était enfin en vue et un nouveau sourire se dessina sur son visage alors qu’elle accrochait son vélo avec un antivol et qu’elle poussait la porte du Coffee Nut. Elle le repéra de suite, à leur table habituelle, apprêté comme toujours et avec ce regard si bienveillant. Aria se dirigea vers lui et déposa un baiser sur sa joue avant de s’installer. « Je suis désolée Eric, je suis en retard comme toujours. Je crois que ça ne changera jamais… »Elle haussa les épaules, un peu gênée, même si elle savait qu’il ne lui en tiendrait pas rigueur, puis elle enchaina « J’espère que tu ne m’as pas attendue trop longtemps ! » La jeune femme retira son manteau qu’elle déposa sur la chaise, posa son sac à main à ses pieds et croisa ses longues jambes. Rien que de se trouver ici, face à lui elle se sentait mieux. Elle savait que ce jeune homme plein de bonnes intentions qui était son ami était un vrai ange « Alors dis-moi comment tu vas ? Et comment va Ariel ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: I'll always be here for you my dear ~Aria~ I'll always be here for you my dear ~Aria~  EmptyDim 30 Déc - 19:42


Une nouvelle journée commence pour les personnes de Fantasia Hill, comme pour celles des autres pays proches de cette ville inconnue par mes semblables et moi-même. Je me réveille après avoir regardé ma divine épouse reposant à mes côtés. Elle est si belle, si délicieuse à regarder. Je l’aime tellement. Elle est l’oxygène de mon âme, le soleil de ma vie, sans elle, la vie est une pénombre, un gouffre sans fin. Je ne pense pas que je serais heureux si je ne l’avais pas choisis, elle est tellement chère à mon cœur, à mon âme. Elle me permet d’exister, de sentir que mon existence a un but dans ce nouveau monde. Elle est l’essence de ma destinée, elle est l’auréole de ma vie. Un sourire bref vient se nicher sur mes lèvres, ivres d’amour pour elle. Je décide de me lever et de partir de ce lit matrimonial, remplis d’un amour serein et éternel. Je pars en direction d’une séance de lavage, en effet, j’ai un rendez-vous avec Aria. Qui est-ce ? Une amie, une personne avec qui je m’entends bien. Une personne que je dois aider. Je suis son protecteur et son confident, la classe ! Et qui elle est réellement ? La princesse Aurore. Je finis de me laver. Je m’habille. Pas de chichi, juste une tenue simple. Je sors de chez moi, je roule avec ma voiture. Après ma famille, elle est mon énième merveille. Et oui, j’adore les voitures, mais, pas autant que ma femme. Ma femme, c’est toute ma vie. Elle est l’océan de mon âme. Bref, je décide de me rendre dans une chocolaterie, je prends une boite de chocolat pour offrir à la jeune femme. Pourquoi ? J’aime faire plaisir aux gens que j’aime. Par contre, je me demande si la belle aime les chocolats, hum, je verrais bien. Je paye les chocolats et direction le café. J’attends la jeune femme. Un garçon de café vient à ma rencontre, il me demande si je veux quelque chose, je réponds que non. Puis, après quelques longues minutes qui sont interminables pour moi, la porte s’ouvrit sur une nouvelle personne qui arrive ici, au café, le plus célèbre. Qui est-ce ? Je dirais Aria. En effet, je n’ai pas à donné ma langue au chat car c’est bien elle. Je souris. Je me lève quand elle s’approche de moi. Elle me dépose un petit baiser sur ma joue, je lui rendis un fraternellement. Je la regarde avec gentillesse et bienveillance.

Aria ▬ Je suis désolée Eric, je suis en retard comme toujours. Je crois que ça ne changera jamais… # elle hausse les épaules # J’espère que tu ne m’as pas attendue trop longtemps ! # Elle retire son manteau puis elle est assise sur une chaise#
Éric ▬ Ce n’est pas grave Aria, oh non ! Et si tu avais été absente trop longtemps, je t’aurais sauvé des griffes des vilains hommes, personne ne fait du mal à toi ! # Un sourire aux lèvres, je lui offre ma boite au chocolat # J’ai pensé que ça pourrait te faire plaisir d’en avoir, mais si, cela ne te plais pas, je peux demander à le changer. # Je la regarde un instant et je rajoute en souriant # Mais, goûtes un ! Ils sont d’une bonne qualité !
Aria ▬ Alors dis-moi comment tu vas ? Et comment va Ariel ?
Éric ▬ Oh très bien, je te remercie. Elle va bien mais elle est inquiète et assez préoccupée à cause de sa nouvelle grossesse. # Je lui offre mon plus beau sourire # Et, toi, comment vas-tu ? Qu’est-ce que tu me racontes depuis mercredi dernier ? # Je lui souris # Tu as pu le revoir ? # Quand je disais « lui », je parlais de la personne que aime ma belle Aria qui n’était autre que son prince charmant, je rajoute après quelques minutes # Tu sais, j’ai tellement hâte de faire ce spectacle avec toi !

Une serveuse arrive, elle nous présente des cartes. Elle nous regarde, un regard curieux, et qui me met mal à l’aise. Qu’est-ce que j’ai fait ? Rien, enfin, je crois. Je lui fais quand même un petit sourire charmeur. Elle continue de nous fixer. Je me demande pourquoi elle pose ce regard sur nous. Qu’est-ce qu’elle chercher ? C’est déstabilisant. Un peu trop même.

La serveuse ▬ Bonjour, Monsieur et Madame Hawthorne, vous voulez quoi comme boissons ?

Madame Hawthorne ? Je crois qu’elle ne s’est trompée de personne. Je regarde Aria, puis, je regarde la femme. Je lui réponds avec délicatesse et avec un sourire remplis de générosité.

Éric ▬ Mademoiselle Aria n’est pas ma femme, ce n’est pas grave madame. Aria, que désires-tu pour commencer cette journée ? Pour ma part, je prendrais ce que la jeune femme désire. # Je fais un clin d’œil à Aria #


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: I'll always be here for you my dear ~Aria~ I'll always be here for you my dear ~Aria~  EmptySam 26 Jan - 14:41

Une amitié est un bien précieux, un bien qu’il faut chérir, entretenir, choyer. Trouver de vrais amis, des amis sincères, présents dans les bons comme les mauvais moments n’est pas une tâche aisée. Aurore était bien placée pour le savoir, trop naïve elle avait déjà eu beaucoup de déceptions depuis son arrivée ici. Elle était donc consciente de la difficulté à trouver des gens de confiance, malgré tout c’était plus fort qu’elle, elle voyait le bon dans chacun et se lançait toujours à corps perdu dans ses relations. Elle sentait quand on se moquait d’elle, quand on ne lui rendait pas toute cette amitié qu’elle accordait et alors elle à force de souffrance, elle tournait le dos à ceux qui profitaient de sa bonté. Avec Eric, c’était tout l’inverse, elle donnait, encore et encore, mais recevait aussi. Il était d’une générosité sans pareille, d’une gentillesse inégalable. Aria se retrouvait en lui, quand ils étaient ensemble elle était toujours pleinement heureuse et profitait de chaque seconde que le temps voulait bien leur accorder. Il avait toujours une oreille attentive, une petite attention, un sourire à offrir… Avec lui le monde de brutes qui les entourait semblait disparaitre, s’adoucir, n’être qu’une illusion. « Ce n’est pas grave Aria, oh non ! Et si tu avais été absente trop longtemps, je t’aurais sauvé des griffes des vilains hommes, personne ne fait du mal à toi ! » Il lui pardonnait même son retard ! Un sourire s’épanouit sur le visage de la jeune femme, ravie d’être en présence de son ami. Un ami qui lui tendait… Une boîte de chocolats ! « J’ai pensé que ça pourrait te faire plaisir d’en avoir, mais si, cela ne te plais pas, je peux demander à le changer. Mais, goûtes un ! Ils sont d’une bonne qualité ! » Son pêché mignon les chocolats. Il le savait et lui en offrait, sans raison particulière. Une douce aura de bien être s’était installée dans l’atmosphère en seulement un instant, alors qu’Aurore se demandait comment pouvait-elle avoir tant de chance d’avoir un tel ami. Son attention la touchait énormément, c’était un simple cadeau et pourtant elle était comblée, comblée que quelqu’un fasse attention à elle. Souriante, elle se pencha vers Eric et déposa un baiser sur sa joue, en déclarant joyeusement : « Eric tu es un ange ! Il ne fallait pas, vraiment… Je suis très touchée. Merci. » Puis suivant son conseil, elle ouvrit la belle boite qu’elle tenait entre les mains et découvrit les chocolats qui s’y lovaient, cachés, comme des bijoux dans un écrin de soie. Il y en avait de toutes les sortes, et son choix se porta sur un petit cœur au chocolat au lait et caramel beurre salé. Délicatement, elle l’ôta de sa place et le porta à sa bouche. « Effectivement c’est un vrai délice… Je vais me régaler avec ça ! Mais fais-moi plaisir, prend en aussi. Un plaisir ça se partage, et ces chocolats sont un vrai plaisir. » Elle déposa donc la boîte au milieu de la table, entre eux deux et reprit le fil de la conversation. C’est alors qu’il lui annonça une nouvelle pour le moins… surprenante, à propos d’Ariel. [color=#6F98EB] « Oh très bien, je te remercie. Elle va bien mais elle est inquiète et assez préoccupée à cause de sa nouvelle grossesse. Et, toi, comment vas-tu ? Qu’est-ce que tu me racontes depuis mercredi dernier ? Tu as pu le revoir ? Tu sais, j’ai tellement hâte de faire ce spectacle avec toi ! » Eric avait enchainé, comme si de rien était, comme si il ne venait pas de lui annoncer une grande nouvelle. Elle avait manqué s’étouffer avec un chocolat, et elle reprenait maintenant son souffle, surexcitée, une joie profonde inondait son cœur « Ariel est enceinte ? Et tu m’annonces ça en pleine conversation, comme si c’était tout à fait anodin ? Oh Eric je suis tellement contente pour vous ! Vraiment c’est… Une excellente nouvelle ! » Encore une fois elle souriait, décidemment en sa compagnie elle ne faisait que cela. Un bébé. Elle peinait à y croire, ce couple modèle allait avoir un deuxième enfant ! Ils méritaient ce bonheur et la Princesse était plus que ravie pour eux, même si au fond d’elle-même son cœur lui rappelait qu’elle, n’aurait pas accès à un tel rêve. Remisant ce sentiment qu’elle détestait, la jolie blonde croqua un autre chocolat et continua : « Quand à Casey… Oui je l’ai vu. Au bar l’autre soir. Il était accompagné et… Et un homme m’a abordée. Ça a mal tourné, Casey est intervenu pour m’aider et finalement nous avons passé un moment ensemble. Mais je ne sais pas trop quoi en penser. Il était… Distant. Ce qui en soit, est normal avec ce que je lui ai fait. Pourtant ça me fait toujours aussi mal de le voir ainsi… Et puis je le sais, je le sens, je l’aime tant… » Sur ce, elle baissa les yeux, le cœur un peu plus lourd que précédemment. Se mordillant la lèvre Aurore entortilla une mèche de cheveux autour de son doigt, signe de nervosité. C’est à cet instant que la serveuse se présenta à eux. Elle les regardait de manière… étrange. La Princesse ne s’en rendait pas compte, bien trop absorbée par la peine qui la tenaillait et qui tentait de la faire prisonnière à nouveau. Ce n’est que la voix d’Eric qui la tira de ses pensées. « Mademoiselle Aria n’est pas ma femme, ce n’est pas grave madame. Aria, que désires-tu pour commencer cette journée ? Pour ma part, je prendrais ce que la jeune femme désire. » Cette situation pour le moins drôle eut pour effet de la faire sourire, occultant pour un instant ce qui la tracassait. Elle rit avec légèreté et se reprit tout juste pour commander. « Je souhaiterais une portion de pancakes au sirop d’érable et un chocolat chaud aux marshmallows s’il vous plait. » La jeune femme prit note pour eux deux puis s’éloigna afin de préparer la commande. Aurore reprit donc le fil de ses pensées et se décida à poser à Eric la question qui la tracassait : « Tu crois que je devrais révéler à Casey que je l’aime toujours ? » Sans cesse, elle se questionnait à ce sujet, tournant et retournant la situation dans tous les sens afin de tenter de trouver la meilleure des solutions. Pourtant elle rebroussait toujours chemin, sans prendre de décision, elle avait bien trop peur de faire souffrir celui qu’elle aimait encore plus qu’elle ne le faisait déjà. Ses yeux se posèrent dans ceux d’Eric, dans l’attente, elle le savait de bon conseil et il était vital pour elle qu’il lui donne son avis à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: I'll always be here for you my dear ~Aria~ I'll always be here for you my dear ~Aria~  EmptySam 2 Fév - 23:54


Dans ce café, elle et moi, on se voyait régulièrement, pour parler de tout de rien. J’abordais avec elle, divers sujets, tel que l’amour qu’elle ressentait pour Casey. Cet amour puissant, plus puissant que la mort. En effet, pour moi, je pense que l’amour est le plus puissant sortilège face au sérum de la mort. Mais, qu’allons nous parler avec ma chère confidente ? Pour le moment, je l’ignore. Je ne suis pas divin. Nous verrons au moment voulu, à quoi sa sert de tout savoir ? A rien. Il faut laisser le temps se faire. Ensemble, nous échangions quelques mots. Elle était arrivé en retard, allais-je la blâmer d’être en retard ? Tout peut arriver, on peut être en retard, à cause des transports ou de je ne sais quoi. C’est pour cette raison que je lui pardonne. Je lui pardonnerais tout. Elle est si chère à moi. Je lui tends la boite de chocolat que je lui avais acheté. Je connaissais son pêché mignon mais avais-je visé juste pour ces chocolats en particuliers ? Hum, une question à rajouter dans la liste. Elle déposa sur ma joue, un petit bisou. Je la regarde affectueusement, comme un homme regard sa sœur adoré. Un homme qui ferait tout pour sa sœur, un homme qui remuait vent et marré pour lui plaire et la sauver des terribles maux qui la ronge jusqu’à la moelle. Je continue de lui sourire, avec la lumière du bonheur qui est lové dans mes yeux. 
Aria ▬ Eric tu es un ange ! Il ne fallait pas, vraiment… Je suis très touchée. Merci. # Elle ouvre le paquet et mange le chocolat # Effectivement c’est un vrai délice… Je vais me régaler avec ça ! Mais fais-moi plaisir, prend en aussi. Un plaisir ça se partage, et ces chocolats sont un vrai plaisir.

Je ne réponds pas avant quelques minutes. Je la laisse faire. Je souris. Je garde ce sourire joyeux. Humain, rieur. Unique. Vivant. Je lui réponds après quelques secondes de silence.
Éric ▬ Je suis content que ça te plaise ma chère. Oh ! D’accord, tu me conseilles de prendre lequel ? Je te laisse choisir pour moi. Vous, les femmes, vous avez bon gout pour ça. # Je lui fais un petit sourire# Tu es adorable Aria. 

Elle dépose la boite au milieu. Et, nous reprenons notre conversation. Je parle de ma chère épouse, celle-ci est enceinte. Enceinte de nouveau, ici, dans ce monde. Je lui souris. Mais, je m’étends pas sur ce sujet, pourquoi ? Je n’ai pas envie que ce sujet, même, qu’il soit heureux pour moi monopolise la conversation. Non, je veux me concentrer sur les paroles de la jeune femme. Je continue sur un autre sujet et je lui parle des spectacles. En effet, ma chère amie, comme son Casey jouent avec Naveen et les autres dans notre groupe de musique. Un groupe de musique soudé. 

Aria ▬ Ariel est enceinte ? Et tu m’annonces ça en pleine conversation, comme si c’était tout à fait anodin ? Oh Eric je suis tellement contente pour vous ! Vraiment c’est… Une excellente nouvelle !
Éric ▬ Oui, je suis tellement heureux d’avoir des nouveaux avec elle. Bah oui, je ne veux pas que ce sujet bien qu’il soit important ne soit le principal sujet de notre conversation.

Elle croque un chocolat. Je la regarde faire, un regard soucieux apparait dans les fenêtres de mon âme, c’est-à-dire mes yeux. Je la regarde, elle va me dire, à propos de lui. J’espère qu’il la traite bien sinon, je vais lui dire les quatre vérités. Elle reprit.

Aria ▬ Quand à Casey… Oui je l’ai vu. Au bar l’autre soir. Il était accompagné et… Et un homme m’a abordée. Ça a mal tourné, Casey est intervenu pour m’aider et finalement nous avons passé un moment ensemble. Mais je ne sais pas trop quoi en penser. Il était… Distant. Ce qui en soit, est normal avec ce que je lui ai fait. Pourtant ça me fait toujours aussi mal de le voir ainsi… Et puis je le sais, je le sens, je l’aime tant… # Elle baisse les yeux, elle mordille sa lèvre et entortille sa mèche.# 

Je n’avais pas le temps de lui retoquer quelque chose car une serveuse se présente à nous. Elle confond Aria avec ma femme. Je lui dis que ce n’étais pas ma femme mais que je voulais la même chose qu’Aria. Je lui fais un regard complice à ma petite confidente que j’aime.

Aria ▬ Je souhaiterais une portion de pancakes au sirop d’érable et un chocolat chaud aux marshmallows s’il vous plait.

La jeune femme nous laisse, je suis maintenant de nouveau seul avec Aria. Je lui souris avec un regard angélique et tendre.

Éric ▬ Excuses moi pour ne pas t'avoir répondu ma chère amie. Pour te répondre, donc tu l'as et il t'as sauvé des griffes de ce vilain homme. C'est une bonne chose que vous avez passé un moment ensemble. Avez-vous parlé de ce qui s'est passé avant ma chère ? Je pense que je vais essayé de lui parler pour t'aider. Je sais que tu l'aimes tant ma chère. Cela se voit dans ton regard. J'aimerais t'aider plus mais je pense que je dois que parler avec lui pour essayer de t'aider.
Aria ▬ Tu crois que je devrais révéler à Casey que je l’aime toujours ? 
Éric ▬ Oui. Il doit le savoir. N'ai pas peur, je suis là en cas de besoin, mais, tu dois le dire. Il peut le deviner dans ton regard que tu l'aimes encore. Mais, il a besoin que tu le dise. Il y a certaines choses qui sont faites pour être dites et celle-ci l'est. Et, puis, j'en suis sûr que Casey t'aime encore. Il serait idiot de ne plus t'aimer. De plus, votre amour d’avant peut refleurir. Oui, il refleurira.

La serveuse nous servit nos commandes. Elle nous regarde un instant puis elle nous laisse. Je souris à Aria. Si seulement, Casey pouvait venir ici et lui parler. Si seulement, il pouvait voir à telle point, elle est toujours amoureuse de lui. Si seulement, il est présent ici, maintenant. Mais, il n'est pas là. Et, je dois trouver un moyen de refaire sourire le visage de la belle jeune femme.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: I'll always be here for you my dear ~Aria~ I'll always be here for you my dear ~Aria~  EmptyDim 24 Mar - 14:17

Suppression d'Aria j'archive I love you
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I'll always be here for you my dear ~Aria~ I'll always be here for you my dear ~Aria~  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

I'll always be here for you my dear ~Aria~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-