AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
ASOS : jusqu’à -50% sur les pièces estivales !
Voir le deal

Partagez

Waaaah, une journée entre filles → ft Ruby. Vide
Waaaah, une journée entre filles → ft Ruby. Vide
Waaaah, une journée entre filles → ft Ruby. Vide
Waaaah, une journée entre filles → ft Ruby. Vide
Waaaah, une journée entre filles → ft Ruby. Vide
Waaaah, une journée entre filles → ft Ruby. Vide
Waaaah, une journée entre filles → ft Ruby. Vide
 

 Waaaah, une journée entre filles → ft Ruby.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Waaaah, une journée entre filles → ft Ruby. Waaaah, une journée entre filles → ft Ruby. EmptyMar 1 Jan - 17:35



Waaaah ! Une journée entre filles...
feat Ruby, mon mannequin

Aujourd’hui c’est ma journée de repos, pas besoin de se lever tôt, je peux trainer au lit mais pas trop car j’ai un rendez vous avec Ruby pour une journée en ville à faire du shopping. Elle a besoin d’une paire de chaussures, j’espère pouvoir lui faire acheter une paire de talons, et moi j’ai besoin de quelques vêtements. Ensemble ce sera plus facile, Ruby n’est pas très douée pour trouver des chaussures et moi je suis plutôt du genre à oublier de m’habiller. Et oui je pense à mettre chaussures à mon pied à chaque fois que je sors mais le reste j’ai du mal. Surement un rappel de mon ancienne vie, après tout avant je ne porter rien, c’est moi qui étais portée. Petit à petit je fais des efforts, je ne sors plus de ma chambre toute nue, c’est très gênant ce genre de situation, la première fois on vous prend pour une folle, mais à la troisième voir plus bonjour la réputation. Mais j’ai fini à prendre cela à la rigolade et puis avec l’aide de Ruby, j’oublie de moins en moins souvent de m’habiller. Elle m’aide à faire ma garde robe, bon pour le moment mon dressing de chaussures est bien plus important mais j’ai un peu de tout dans mon armoire, jupes, robes, tee-shirts, pantalons, chemisiers, sous vêtements, etc. Et puis c’est assez marrant les journées shopping avec Ruby, les vendeuses perdent parfois leur sang froid devant notre folie d’essayage.

Bon il est neuf heures, et il est tant pour moi de me lever, de déjeuner, de me laver et surtout très important de m’habiller, jupe, chemisier et talons compensés pour être à l’aise pour marcher. Bien entendu assortir tout cela au niveau des coloris, pour ne pas faire de fausse note de gout. Donc petit déjeuner rapide, fruits, verre de lait et brownie, j’adore ces petits biscuits chocolatés. Une douche pour me mettre en forme avec un gel parfumé aux fleurs de tiaré, ensuite j’enfile sur ma peau encore humide les fringues que j’avais sorti et posé sur mon lit avant la douche, pour ne pas oublier. Me voilà fin prête pour rejoindre Ruby chez elle à SpaceGreen Cross dans Dream Avenue, la marche à pieds ne me fait pas peur et c’est très bon pour la santé, et puis la journée est superbe nous allons bien en profiter. Il est vrai que j’aime la pluie même plus que le soleil, à cause du bruit qu’elle fait quand elle tombe au sol, ça me rappelle le bruit que faisait les talons de mes pantoufles de verres sur les marches du palais. Mais pour une journée shopping le beau temps est bien plus agréable, avec un parapluie c’est plus pénible, surtout lorsque l’on a des tas de paquets dans les bras, ce qui risque d’être le cas aujourd’hui. J’avance d’un bon pas en prenant le temps de regarder le paysage, c’est quand même très joli ici, faut juste que je fasse attention aux carrosses et que je traverse quand le bonhomme est vert et le feu rond rouge, sinon je risque de me faire écraser. Ce qui a d’ailleurs déjà faillit m’arriver, heureusement qu’October m’a tout expliquer ou du moins l’essentiel car j’ai encore beaucoup de chose à apprendre.

Bon me voilà devant l’appartement ou vit Ruby avec Liam, je sonne à la porte. J’ignore si elle sera seule ou si celui-ci sera présent. La porte s’ouvre sur le joli minois de Ruby, elle est adorable dans sa tenue. Je me jette dans ses bras et lui fait de gros bisous sur ses petites joues roses. Elle est délicieusement parfumée, du coup je me souviens que je n’ai pas mis de parfum, encore quelque chose qui ne m’est pas bien familier. Après avoir serré Ruby presque à l’étouffer je me décide à lui dire bonjour. « Salut, ma petite Ruby, tu vas bien, tu es prête pour notre journée entre filles. Moi je suis en super forme, tu as vu je n’ai pas oublié de m’habiller ce matin. J’ai bien suivit tes conseils en préparant mes affaires à l’avance sur mon lit, ainsi lorsque je sors de la salle de bain je sais qu’il faut que je les mette. »

Je rentre dans la maison, je pense que nous allons prendre un café avant de partir en ville. Ruby fait un café délicieux, moi je ne prépare que du soluble, avec les machines électriques j’en mets partout. Et puis le café ça donne la pêche et nous en avons grand besoin vu la journée qui nous attend. « Bon on va commencer par quoi, les chaussures ou les vêtements. Ou bien on mélange et on fait en alternant, un coup pour l’une, un coup pour l’autre. Cette solution sera peut être plus amusante, tu en penses quoi. On y va quand tu veux, les magasins sont ouverts et je pense qu’il n’y aura pas trop de monde à cette heure. Et puis s’il y en a tant pis c’est aussi très amusant, ça rend les choses plus piquante, plus excitante. »
code par (c) eylika. photo de we heart it.

Revenir en haut Aller en bas
Ruby M . Loxley

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Parvenir à vivre enfin notre amour pleinement et dans la joie.
Faites place à la vedette
Ruby M . Loxley
J'ai posé bagages ici le : 08/10/2012 Jouant le rôle de : La belle Marianne. Nombre de messages : 2877 On me connait sous le pseudo : Toujours le même. Un merci à : Avatar by me + Tumblr Je suis fier(e) de porter l'avatar de : K.Stew <3.
MessageSujet: Re: Waaaah, une journée entre filles → ft Ruby. Waaaah, une journée entre filles → ft Ruby. EmptyVen 11 Jan - 11:19

Waaaah, une journée entre filles → ft Ruby. Tumblr_lugublrCxx1qejsjco1_500
→ Irina & Ruby « Le bonheur le plus doux est celui qu'on partage. »


Depuis quelques jours à présent, la jeune renarde avait été victime d'une certaine résurrection. Comme si l'ensemble de souffle d'oxygène qu'elle s'était retenue d'aspirer depuis quelques semaines, avait enfin réussi à franchir la barrière de ses lèvres pour ainsi se laisser glisser aux travers sa trachée pour enfin rejoindre ses poumons. Et cela ne pouvait s'expliquer que par les retrouvailles de son cher et tendre aimé. Lui, qu'elle pensait perdu à jamais, mais dont 'espoir n'avait jamais faillis quant à l'apercevoir ne serait-ce qu'une seule seconde, lui qu’elle avait espéré au pus profond de son être, lui, dont elle rêvait la nuit et qui l'emportait encore et encore vers une contrée dont eux seuls en avait la position, pour ainsi vivre leur amour pleinement. Son espoir, son rêve, son âme était à nouveau à sa portée. Et elle ne cessait de s’insuffler des idées afin de pouvoir le rejoindre. Rêveuse du moment qu'ils avaient partagé, Ruby se plaisait à le vivre plusieurs fois encore dans son esprit, tant tout paraissait si irréel. Et pourtant, il l'était. Et depuis ce jour, le sourire n'avait plus quitté les lèvres de la jeune fille. Si bien, qu'elle semblait peut être un peu trop joyeuse au goût de son colocataire, Liam. En effet, depuis son retour ce jour là, ce dernier se voyait quelque peu désorienté par le manque d'attention de Ruby, qui, alors qu'elle s'apprêtait à réaliser quelque chose dans la cuisine, devenait soudainement rêveuse, et en oubliait ce à quoi elle s'affairait. Il n'y avait que le visage de Robin, ce nouveau faciès, dont les traits étaient aussi beaux que ceux qu'elle lui avait connu jusqu'alors. Il était aussi charmant que courageux, mais également aussi attentionné que beau. La perfection semblait être tâchée dès lors qu'il apparaissait devant elle. Il était son amour et à présent qu'ils étaient réunis, il fallait tâcher de trouver le moyen de rester ensemble. En effet, Ruby songeait depuis lors à trouver un endroit qu'ils pourraient partager et dont ils seraient fiers tous les deux. Mais elle connaissait très bien le caractère libre de leurs âmes, si bien qu'elle se refusait à les voir s'enfermer dans ce que les personnes ici appelaient communément un appartement. Ils avaient besoin d'espace, ainsi que nombre de places leur permettant de se retrouver, de s'enfermer dans un cocon qui leur serait propre. Mais ne dit-on pas que l'amour est source de cette atmosphère ? Et qu'importe l'endroit où l'on se trouve, nous nous sentons heureux parce que nous partageons ce dernier avec l'être tant aimé ? Bien sûr que cela s'applique pour n'importe quel couple, et bien entendu que Marianne était prête à se donner entièrement à son Robin. Cependant, il résidait le fait que dans cette vie, dans cette époque, ils ne pouvaient avoir d'autre choix que celui de s'accorder avec les personnes qui les environnaient. Oh si cela n'avait tenu qu'à elle, la jeune fille aurait rejoint son unique amour dans la forêt pour ainsi partager les moindres instants de bonheur qu'il aurait pu lui offrir. Cependant, Robin ne le désirait pas, soucieux de bien agir pour une dame de son rang. Mais qu'est ce qu'un rang ? Il n'en était rien en comparaison à ce que l'amour pouvait et pourrait éternellement lui donner. Assise sur une chaise de la cuisine, l'ancienne renarde regardait d'un œil pensif le bracelet qu'elle avait acheté, il y avait cela quelques semaines à présent, alors que ce dernier lui avait fait penser à un lien vers son Robin. En effet, de mailles assez larges, elle avait eu la possibilité de rajouter ce que les humains appelaient des 'charms', représentant un arc avec une petite flèche. Son cœur ne cessait de battre à tout rompre contre sa poitrine, alors que ses doigts effleuraient timidement ce petit objet. Le sourire en coin qui se dessinait sur ses lèvres semblait vouloir resté accrocher sur ses dernières, alors qu'elle repensait à ce qu'allait être leurs vies à venir.

Un léger sursaut l'obligea à sortir de ses pensées. Ce dernier était dû aux tintements de ce qui s'appelait une sonnette, qui était bien plus discret que le clairon des temps anciens, qu'elle avait pu connaître. Se relevant en vitesse, Ruby replaça le moment présent en réajustant ses longs cheveux de parts et d'autres de ses épaules. Ah oui, c'était en cette belle journée qu'elles avaient prévu avec Irina, une très grande amie, qu'elle avait eu le plaisir de rencontrer il y avait peu, de se rendre au sein d'un centre commercial, afin d'y rechercher de quoi se vêtir. Ruby avait été en premier lieu très suspicieuse quant à cette activité. Après tout, qu'est ce qu'un centre commercial ? Mis à part les flottes commerciales ou autre marchés, la jeune fille n'avait pu connaître d'autres appellations. Voilà pourquoi, elle se mit en tête que ce 'centre' devait probablement être un grand marché, dans lequel les divers commerçants et autres bouts en train capables d’animer les rues de cette charmante ville se réunissaient afin de vanter les qualités de leurs produits, pour ainsi leur permettre de vivre assez modestement. Cela étant, c'est donc avec ce même sourire, que la jeune fille passa devant la table de la cuisine et qu'elle se dirigea vers la porte d'entrée. Elle s'empressa d'ouvrir cette dernière, et n'eut le temps d'appréhender le geste de son amie, qu'elle se fit emporter vers l'arrière. Riant aux éclats, Ruby n'était pas encore habituée à ces gestes d'affection de ce nouveau temps, et c'est avec une main délicate qu'elle caressa l'épaule d'Irina, avant de se laisser embrasser sur les joues. Timide, la jeune renarde regarda en direction du sol quelques instants. Mais cela fut de courte durée, alors que a jeune fille en face d'elle paraissait très surexcitée et commençait à se lancer dans un monologue dont elle seule en avait le secret. Riant aux éclats, Rubu parvint à répondre entre deux mots.  « Cette joie de vivre vous... te sied aussi promptement que ton accoutrement, laisse moi t'admirer quelques instants. » La jeune fille relâcha sa faible étreinte et se recula d'un pas afin de pouvoir regarder son amie. C'est ainsi qu'elle la trouva aussi belle que d'ordinaire. Comme si quelque chose en elle avait changé, cependant Ruby ne parvenait pas à y mettre le mot dessus.  « Je suis heureuse que mes conseils puissent vous aider, noble amie. Et sachez que vous êtes aussi étincelante qu'une étoile. » Aussi, et sans crier gare, elle se décala sur le côté, invitant au passage son amie afin qu'elles puissent partager un moment avant de s'atteler à l'activité qu'elles avaient prévu de partager. Mais alors que Irina venait de réaliser quelque pas, Ruby s'empressa de rajouter en prenant conscience de ses torts.  « Veux tu pardonner mon indélicatesse. Le tutoiement reste un cap dont il m'est difficile de franchir. » En effet, la jeune fille n'avait jamais utilisé un tel gage, une fille de la cour se doit de garder une certaine distance entre elle et les personnes qui la côtoient. Même les enfants se devaient d'être vouvoyé. Voilà pourquoi, un tel exercice s’avérait être assez difficile. Heureusement pour elle, Irina était une personne très charmante et lui laissait ainsi la possibilité de lui apprendre à son rythme.  « Je t'en prie, je te laisse t'installer dans la salle à manger, avant de te proposer un café. »

La jeune fille s'affaira ainsi à la tâche qu'elle se plaisait à réaliser, et entendit en même temps l'excitation dans la voix de son amie. Riant aux éclats, Ruby ne put s'empêcher de penser que cette jeune fille, assise de l'autre côté de cette cloison était un véritable souffle de vie à elle seule. Sa joie de vivre n'avait probablement nul égal, si ce n'était peut être sa chère amie Dame Gertrude. Ainsi, elle laissa son esprit se replongeait dans le passé et trouva une situation similaire à celle-ci. Lorsque sa grande amie l'aidait à se préparer pour le concours réalisait par le Prince Jean. Marianne parvenait très bien à se rappeler dans quels états d'excitation toutes deux se trouvaient. Elle dans 'espoir de revoir Robin, dont l'impatience ne cessait d'augmenter au fur et à mesure des minutes qui s'écoulaient et Dame Gertrude vis à vis du sport qu'elles allaient pu voir. La petite poule avait été toujours adoratrice des esprits échaudés par la compétition. Et entendre de tels propos de la part d'Irina, lui disait que quelque part, cette jeune fille au regard si innocent devait avoir des similitudes avec ces pensées.  « Oh voyons mon amie, serais-tu en train d'insinuer que tu apprécies de telles actions ? » La jeune fille déposa un plateau sur la petite table devant la télévision. Cette dernière était ainsi remplie de deux tasses de cafés, ainsi que quelques gâteaux qu'elle avait réalisé pour l'occasion.  « Prends garde à tes mains. Je crains que la porcelaine ne soit quelque peu chaude. » Elle lui lança un sourire et s'installa à ses côtés, avant de reprendre sur un ton amical.  « Quant à ce que nous allons faire, il semblerait que le pus pratique soit que nous alternions. Ainsi nous pourrons profiter chacune notre tour de ce que nous allons découvrir. Cependant, avant que nous partions... » La jeune fille se décala afin de pouvoir être face à son amie et dans un sourire rayonnant osa lui demander.  « Comment te portes-tu ? » Elle continua à lui sourire, profitant ainsi du calme avant la tempête.



printemps éternel

« Celui qui occupe mes pensées possède les seules richesses dont je puisse ambitionner la conquête : un noble cœur, un esprit chevaleresque et un caractère loyal. Je lui serai éternellement fidèle et attachée. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Waaaah, une journée entre filles → ft Ruby. Waaaah, une journée entre filles → ft Ruby. EmptyDim 13 Jan - 17:27



Waaaah ! Une journée entre filles...
feat Ruby, mon mannequin

« Cette joie de vivre vous… te sied aussi promptement que tout accoutrement, laisse moi t’admirer quelques instant. Je suis heureuse que mes conseils puissent vous aider, noble amie. Et sachez que vous êtes aussi étincelante qu’une étoile. » Ruby a gardé de son ancienne vie des manières et une façon de parler, qui me font rire, je ne me moque pas, je trouve cela très attendrissant. Je devrais moi-même parler ainsi vu le monde d’où je viens mais je ne suis très vite habitué à la façon de s’exprimer d’ici et j’avoue que même parfois j’en abuse ce qui peut laisser assez perplexe des personnes comme Ruby. Et moi qui parle, parle, c’est à peine si je lui laisse le temps de placer une phrase, en plus je suis excitée comme une puce. Je lui saute dans les bras, l’embrasse, mais ce n’est pas pour la vexée ou bien la mettre mal à l’aise, c’est juste pour aider Ruby à s’habituer au monde dans lequel on vit maintenant, et avec lequel elle a beaucoup de mal. « Veux-tu pardonner mon indélicatesse. Le tutoiement reste un cap dont il m’est difficile de franchir. Je t’en prie, je te laisse t’installer dans la salle à manger, avant de te proposer un café. » Je la regarde en souriant et l’envie folle de lui répondre. « Chère belle dame, ne vous en faites pas, vous finirais par y arriver, il suffit de pratiquer et vous faites des progrès, croyais-moi. Et je vous remercie pour vos compliments, ils me vont droit au cœur, il est vrai que sans vous je me promènerais encore toute nue. » Il est vrai que Ruby m’a beaucoup aidé dans ce domaine là, je n’avais aucune notion sur ce qui concerne le port de l’habit, c’était loin d’être ma préoccupation première, je ne pensais qu’à mettre des chaussures. Cela m’a posé quelques problèmes, permis de faire de drôle de rencontre et de me retrouver dans des situations assez comiques. Enfin le problème est réglé maintenant et cela grâce à Ruby, elle a été très patiente et j’avoue que tout cela nous a permis de tisser un lien très complice, et plein de surprise face à nos réactions suite à diverses situations.

Ruby disparait dans la cuisine, me laissant dans la salle à manger, j’en profite pour laisser promener mon regard sur la décoration, même si je connais déjà la pièce je trouve à chaque fois quelque chose de nouveau, ou du moins un objet que je n’avais pas encore remarqué. « Oh voyons mon amie, serais-tu en train d’insinuer que tu apprécies de telles actions ? » Tout est tellement raffiné, recherché, à l’image de Ruby qui revient avec son plateau de café, qu’elle pose sur la petite table. « Prends garde à tes mains. Je crains que la porcelaine ne soit quelque peu chaude. » Ruby vient me rejoindre sur le canapé, et s’installe juste à côté de moi. Je remarque l’assiette de petits gâteaux sur le plateau, j’adore toutes ces gourmandises sucrées en plus c’est ce que j’arrive le mien à manger, sauf quand Salem me fait un bon repas. Résister à la tentation de ses biscuits est difficile, alors avant de prendre la tasse au risque de me brûler je prends un petit gâteau et le porte à ma bouche. « Quant à ce que nous allons faire, il semblerait que le plus pratique soit que nous alternions. Ainsi nous pourrons profiter chacune notre tour de ce que nous allons découvrir. Cependant, avant que nous partions…Comment te portes-tu ? » Ayant la bouche pleine de ma gourmandise je ne peux lui répondre de suite, mais je lui adresse mon plus beau sourire, en réponse du sien et puis j’avale le met délicieux. « Un régal Ruby, tes gâteaux sont délicieux, quand j’en mange je suis au paradis, et je vais très bien, passer cette journée avec toi me ravie et me met dans un état d’excitation extrême, mais ça tu as du t’en rendre compte. Et toi, tu vas bien, en forme pour arpenter la galerie du centre commercial. »

Je prends la tasse à café, maintenant que sa température est acceptable et me délecte du liquide chaud, j’en profite pour reprendre un biscuit ne pouvant résister à la tentation d’en croquer un autre. « Moi aussi je pense qu’il faut mieux alterner, cela sera moins laçant, de faire un magasin de vêtements, puis un magasin de chaussures que de faire les mêmes magasins à la suite. Mais je pense qu’il vaudra mieux commencer par les chaussures vu le temps que l’on risque d’y passer, car je sais que pour toi ce n’est pas chose aisé de choisir que quoi vêtir tes pieds. Mais je suis certaine que l’on va trouver ton bonheur, à ma dernière visite au centre commercial, j’ai vu plein de nouveau modèle. » Je fini ma tasse et la repose sur le plateau, j’en profite pour prendre un autre biscuit, je sais ma gourmandise me perdra et bien tant pis c’est plus fort que moi. Je regarde Ruby et lui sourit, comme si je voulais me faire pardonner de manger tous les gâteaux, mais après tout si elle les a mis sur le plateau c’est pour les manger, alors je vais honneur à ce met délicieux. « Bon Ruby, je pense que l’on devrait y aller, sinon il risque d’y avoir beaucoup de monde et puis ainsi on pourra prendre notre temps, tu n’as rien prévu d’autre, et puis je suppose que tu as la permission de minuit, on ne rentrera pas si tard d’ailleurs. Robin sait que tu sorts avec moi, il ne se fera pas de soucis si tu n’es pas à la maison. » Moi je suis prête pour cette journée qui va surement nous réservé des surprises, et nous faire rentrer les mains chargées de paquets, en tout cas les miennes oui.
code par (c) eylika. photo de we heart it.

Revenir en haut Aller en bas
Ruby M . Loxley

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Parvenir à vivre enfin notre amour pleinement et dans la joie.
Faites place à la vedette
Ruby M . Loxley
J'ai posé bagages ici le : 08/10/2012 Jouant le rôle de : La belle Marianne. Nombre de messages : 2877 On me connait sous le pseudo : Toujours le même. Un merci à : Avatar by me + Tumblr Je suis fier(e) de porter l'avatar de : K.Stew <3.
MessageSujet: Re: Waaaah, une journée entre filles → ft Ruby. Waaaah, une journée entre filles → ft Ruby. EmptyMar 5 Fév - 14:57

Waaaah, une journée entre filles → ft Ruby. Tumblr_lugublrCxx1qejsjco1_500
→ Irina & Ruby « Le bonheur le plus doux est celui qu'on partage. »


La patience est une vertu que nombre de personne parviennent à acquérir au fur et à mesure de leur existence. Prétendre obtenir une telle acuité serait gage d'une sagesse sans pareille. Tant bien même que, la jeune fille était incapable de pouvoir prétendre à ceci. Bien entendu, elle savait faire preuve d'attente lorsque cela était propice à la situation, de même qu'elle savait également écouter les personnes auxquelles elle tenait pour ainsi les aider au mieux. Mais être patiente ne faisait certainement pas partie de la liste des qualités auxquelles elle pouvait prétendre. Surtout, lorsqu'il s'agissait de son tendre aimé. Plus les heures passaient et plus l'envie de le retrouver pour ainsi vivre pleinement un amour qu'elle chérissait plus que tout au monde devenait grande. Si bien, qu'elle priait jour et nuit le ciel afin que le temps joue enfin à sa faveur et lui accorde ses bonnes grâces. Malheureusement, elle n'avait aucun pouvoir quant à cette aptitude et elle se devait d'attendre, encore, toujours, espérer, sans oser en demander plus que ce que le bon sens voudrait bien lui accorder. C'est pourquoi, essayer d'apprendre des divers us et coutumes de ce monde représentait une réelle distraction et ainsi le meilleur moyen d'attendre, tout en risquant de penser à autre chose. Les rencontres qu'elle avait pu faire lui permettaient ainsi de s'attacher à cet état d'esprit. Et avoir eu la chance de pouvoir faire la connaissance d'Irina avait contribué à l'aider, bien plus qu'elle même avait pu le penser. Ainsi, toutes les deux avaient pu apprendre à se côtoyer et par la même, à réaliser le fait que le monde duquel elles appartenaient ne les séparaient pas autant que cela. Quelques siècles simplement les différenciaient, rendant ainsi sa noble amie bien plus jeune qu'elle même. Cependant, toutes deux avaient reçu à peu de choses près, une certaine manière de se comporter avec autrui, qui s'était perdue au fil du temps. La jeune renarde trouvait cela dommage, par ailleurs, cette proximité qui unissait à présent les personnes les unes avec les autres parvenait de plus en plus à l'intriguer. Même, si une dame de son rang se devait de se tenir d'une certaine façon. Quoi qu'il en soit, heureuse d’accueillir son amie, Ruby s'était hâtée à 'inviter à entrer et par la même occasion à lui offrir de quoi la réchauffer un peu. Si il y avait bien une chose que la jeune fille avait appris grâce à Liam, c'était probablement le fait d'accueillir ses hôtes avec une tasse de café. Elle n'avait jamais eu l'occasion de connaître cet arôme dans son autre monde, en effet, les conquêtes n'étaient pas encore à leur paroxysme, c'est pourquoi un tel breuvage n'avait pu être considéré jusqu'alors. Quoi qu'il en soit, c'est donc en commentant légèrement quelques phrases et en se souhaitant être aimable et amicale, qu'elle entreprit de discourir avec son amie. Des éclats de rire furent échangés, ainsi que des regards bienveillants, prouvant bien là la complicité qui les unissait et qui mettait également en exergue le fait qu'elles allaient probablement passer une très bonne journée ensemble. A peine installée sur le canapé, Irina s'était empressée de se servir en petites mignardises que la jeune renarde s'était affairée à réaliser seule, il y avait de cela quelques heures à présent. Souriant en constatant que ce met semblait lui plaire, la jeune fille tendit sa main à son tour vers la petite assiette qu'elle avait déposé sur le plateau avant de prendre une légère bouchée dans sa bouche. Elle dégusta ainsi la gourmandise, savourant les saveurs qu'elle apprenait encore une fois à connaître. Profitant par la même occasion des réponses de son amie, la jeune fille afficha un léger sourire en coin, alors qu'elle sentait la joie l'envahir en pouvant constater l'euphorie dont faisait preuve Irina. C'était tellement beau à admirer et d'autant plus enviable. Jamais Ruby ne parviendrait à extérioriser autant ce qu'elle ressentait et quelque part elle l'enviait de pouvoir y parvenir de cette manière là.  «  Tes compliments à propos de cette cuisine me vont droit au cœur. Je t'en remercie infiniment. Quant au fait de te voir aussi enjouée vis à vis de la journée que nous allons partager, sache simplement que ma joie est immense également, même si elle ne parvient pas à franchir des retenues aussi aisément que toi. J'espère simplement que nous parviendrons à réaliser tout ce dont nous aurons besoin. De même que je pense pouvoir dire bien me porter également, je t'en remercie. »

Heureuse d'être parvenue à tutoyer sans faire un seul écart son amie, Ruby se mit à sourire de manière plus chaleureuse, dévoilant ainsi une étincelle particulière dans son regard. C'est ainsi qu'elles prirent chacune de leur côté les diverses tasses qui se présentaient à elles et qu'elles purent ainsi discuter du programme qui les attendrait. Autant dire que ce dernier s'avérait être légèrement chargé, cependant, l'important restait dans le fait qu'elles puissent partager une journée entre amies. Cela était d'ailleurs étrange cette façon d'agir que les personnes actuelles s'étaient attachés à réaliser. Les longues promenades dans les forêts, les conversations dans les cours à admirer le paysage ou simplement en brodant, tout cela avait disparu pour laisser place à des regroupements plus ou moins conséquents dans des espaces clos. Cela avait tendance à étouffer la jeune fille qui avait toujours revendiqué le fait qu'elle ne voulait plus se voir enfermée. Mais, pour les êtres chers à son cœur elle était prête à faire des efforts.  « Il semblerait que tu aies raison et que nous ne devrions pas perdre de temps alors. Je t'en prie, je te laisse ouvrir la marche, le temps de ranger cela. » Elle lui adressa un sourire avant de se lever et de reprendre ce dont elle avait apporté afin de le ramener vers la cuisine. C'est alors qu'elle déposa le plateau sur la table, laissant ainsi quelques gâteaux à découvert afin que Liam puisse se servir dés lors qu'il rentrerait. Elle appréciait s'occuper de lui, comme si il avait été son fils et il lui rendait tout autant, en lui permettant de vivre avec lui. Autant l'avouer, elle avait énormément de chance de pouvoir partager le même toit que lui, mais surtout de l'avoir rencontré. Cependant, elle ne souhaitait pas qu'il nettoie ce qu'il n'avait pas utilisé, c'est pourquoi, elle se dépêcha d'écrire un mot sur un morceau de papier, le priant de ne pas toucher à la vaisselle, car elle s'en chargerait elle même dés son retour. Après quoi, elle se hâta de retourner vers l'entrée de l'appartement, où Irina l'attendait de pieds fermes.  « Pardonne moi pour ce léger retard. Je n'accepte plus que l'on fasse ce que je suis capable de faire seule à présent. » Elle lui adressa un sourire gênée et s'empressa de se vêtir d'une veste bien chaude ainsi que d'une écharpe avant de se saisir de ses clés pour refermer derrière elle.  « Crois-tu que nous aurons un temps clément ? A moins que l'endroit dans lequel nous nous rendons soit couvert ? »

Spoiler:
 



printemps éternel

« Celui qui occupe mes pensées possède les seules richesses dont je puisse ambitionner la conquête : un noble cœur, un esprit chevaleresque et un caractère loyal. Je lui serai éternellement fidèle et attachée. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Waaaah, une journée entre filles → ft Ruby. Waaaah, une journée entre filles → ft Ruby. EmptyMar 19 Fév - 16:58



Waaaah ! Une journée entre filles...
feat Ruby, mon mannequin

Je suis toute excitée et je languis vraiment de pouvoir enfin essayer des tas d’affaires plus extravagantes les unes que les autres, même si je n’achète pas tout, juste pour le plaisir de les passer et de me voir dedans. Et par rapport à Ruby cela se sent dans ma voie, dans mes propos et dans ma façon d’être tout ce surplus d’agitation. « Tes compliments à propos de cette cuisine me vont droit au cœur. Je t'en remercie infiniment. Quant au fait de te voir aussi enjouée vis à vis de la journée que nous allons partager, sache simplement que ma joie est immense également, même si elle ne parvient pas à franchir des retenues aussi aisément que toi. J'espère simplement que nous parviendrons à réaliser tout ce dont nous aurons besoin. De même que je pense pouvoir dire bien me porter également, je t'en remercie. » Je suis contente que Ruby fasse de gros effort dans sa façon de parler et d’être avec moi, il est vrai qu’elle à beaucoup de mal avec tout cela, contrairement à moi qui est vite pris les vilaines habitudes des humains tant au niveau vocabulaire et manière de parler, qu’au niveau façon d’être. Je laisse vite éclater ma joie, surtout quand il s’agit de journée shopping. « Je trouve quand même que tu fais de gros progrès, à chaque fois que je te vois, au départ tu hésites et puis ça vient doucement. Je vais finir par arriver à te convertir au tutoiement, c’est juste une question de temps, mais tu es une bonne élève. » Je lui souris tout en prononçant cette phrase.

« Il semblerait que tu aies raison et que nous ne devrions pas perdre de temps alors. Je t'en prie, je te laisse ouvrir la marche, le temps de ranger cela. » Ah oui, plus de temps à perdre, Ruby rapporte le plateau dans la cuisine, l’assiette à gâteaux est vide mais je suis sur qu’elle en a mis de côté dans un coin pour Liam quand il rentrera, elle le gâte trop ce cher homme, elle va finir par le rendre complètement gaga. Il faut dire qu’il est si chou et puis il lui tient compagnie en attendant qu’elle retrouve son Robin. Du coup moi je me dirige vers le couloir d’entrée pour prendre mes affaires pour que l’on puisse enfin passer aux choses sérieuses. Mais elle fait quoi, je trouve qu’elle en met du temps pour poser un plateau, elle ne fait pas la vaisselle au moins, elle en est bien capable pour que Liam ne le fasse pas à sa place. « Pardonne-moi pour ce léger retard. Je n'accepte plus que l'on fasse ce que je suis capable de faire seule à présent. » J’en étais sure, comme si ça allait le tuer de laver deux tasses et une assiette, mais c’est tout Ruby ça, elle ne veut surtout pas que l’on se charge des choses qu’elle doit faire. « Tu as fais la vaisselle ou tu lui as laissé un mot pour lui dire que tu la ferais en rentrant. Attends laisse moi deviner un mot, c’est ça. » Elle si prévenante, si attentionné, une vrai maman poule avec lui, mais ça à l’air de lui faire plaisir et si ça convient à Liam, alors tant mieux. Elle prend à son tour sa veste et son écharpe, et se munit de ses clés, ça y est nous allons pouvoir affronter la joie des conquérir les magasins, et pourquoi pas de faire des rencontre, espérons qu’il y aura de beaux gosses. Et que nous aurons affaires à de jolis vendeurs plutôt qu’à de jolies vendeuses, même si nous sommes toutes les deux à la recherche de notre prince charmant, j’aime bien regarder tout ce qui est agréable à l’œil. Et puis ce faire un peu draguer n’est pas pour me déplaire, autant abuser de ce corps que m’a donné le sort. « Crois-tu que nous aurons un temps clément ? A moins que l'endroit dans lequel nous nous rendons soit couvert ? » Il est vrai que Ruby ne s’est jamais rendu dans le centre commercial, pour le moment nos sorties shopping n’ont eu lieux qu’en ville, je ne voulais pas lui faire affronter la foule de ce genre d’endroit de suite. Mais je crois que maintenant elle peut, même si au départ cela va être assez impressionnant pour elle. « Ne t’inquiètes pas là où nous allons nous n’aurons pas froid et nous ne nous mouillerons pas si le temps venait à tourner à l’orage. Tous les magasins sont à l’abri dans une grande galerie, et nous passerons de l’un à l’autre en peu de temps. »

Ruby ferme la porte de chez elle à clé et en route pour l’aventure, pour ne pas être embêtée par la circulation, nous prenons le bus, il y a un arrêt juste en face de chez elle et en plus il nous posera juste devant la galerie marchande. Et puis moi j’adore le bus, je trouve ce moyen de transport très convivial, parfois il est vrai que l’on a l’impression de se retrouver dans une boite serré comme des sardines, mais cela c’est à l’heure de pointe. Mais là pas de risque, car les gens qui travaillent ont déjà pris le bus, les écoliers sont en cours, nous risquons juste de rencontrer des gens comme nous qui vont prendre du bon temps. On monte et je paye nos deux tickets, et nous allons nous asseoir quelques sièges plus loin pour être côte à côte. Nous en avons environ pour une demi-heure, de quoi papoter encore un peu. « Tu as une idée de ce que tu vas acheter, ou bien tu vas y aller au coup de cœur. Moi j’ai besoin d’un pantalon et d’une paire de chaussure pour le travail, après je verrais ce qu’il y a de spécial. A oui un sac plus grand car quand je reste au boulot entre midi et deux je veux pouvoir prendre de quoi manger et de quoi boire, et celui que j’ai est un peu trop petit. » Le bus poursuit son chemin s’arrêtant plusieurs fois pour prendre de nouvelles personnes et permettre à d’autre de descendre, puis notre arrêt arrive enfin, je prends Ruby par la main et nous sortons du bus. Je resserre mon écharpe autour de mon coup, l’air est frais mais à l’intérieur nous n’aurons pas ce problème. « Aller on y va, tu vas voir comme c’est génial, entre les lumières, les magasins partout, il y a même de lieux pour s’asseoir, pour se restaurer, et pour allez faire… enfin tu vois de quoi je veux parler. » Heureusement qu’il y a aussi des lieux pour ça, surtout quand on compte y passer toute la journée, comme nous. Nous traversons la route et nous rentrons dans le magasin, j’ai l’impression d’être un enfant rentrant dans un magasin de jouet. Vive le shopping.
code par (c) eylika. photo de we heart it.

Revenir en haut Aller en bas
W. Emily Stoker-Pemberley

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
W. Emily Stoker-Pemberley
J'ai posé bagages ici le : 20/04/2012 Jouant le rôle de : Emily, the Corpse Bride. Nombre de messages : 2553 On me connait sous le pseudo : Broken Cookie. Un merci à : paperbrain & hotmess & BTVS & tumblr. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Felicity Jones.
MessageSujet: Re: Waaaah, une journée entre filles → ft Ruby. Waaaah, une journée entre filles → ft Ruby. EmptyMar 30 Avr - 18:42

RP ARCHIVÉ Waaaah, une journée entre filles → ft Ruby. 1823284050





Tell me,
my dear.
Can a heart still break once it's stopped beating ?

Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Waaaah, une journée entre filles → ft Ruby. Waaaah, une journée entre filles → ft Ruby. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Waaaah, une journée entre filles → ft Ruby.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-