AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -56%
Trottinette électrique pliable – GO RIDE ...
Voir le deal
110 €

Partagez

Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Vide
Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Vide
Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Vide
Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Vide
Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Vide
Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Vide
Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Vide
Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Vide
Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Vide
Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Vide
Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Vide
Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Vide
Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Vide
Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Vide
Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Vide
Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Vide
Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Vide
Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Vide
 

 Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] EmptyJeu 10 Jan - 19:37




Le hasard peut faire les belles rencontres

« Loneliness is a prison » ► Lao She
Il était midi. C'était l'heure de ma pause. Je jetai un coup d'oeil une seconde fois à ma montre. Il était bel et bien midi. Je n'avais pas vu le temps passer. Je caressai une dernière fois le petit singe agrippé à une branche, esquissai un sourire et m'abaissai pour ramasser mon matériel. Ma malette à une main, je quittais l'espace vert clôturé, en veillant bien à refermer correctement le portail derrière moi. je ne voulais pas être le responsable d'une quelconque invasion de primates du Zooland House de Fantasia Hill. Je ne voulais pas me faire remarquer à Fantasia Hill. Cette décision ne datait pas de maintenant. Non, à vrai dire, je dirai qu'elle datait de mon arrivée à Fantasia Hill. J'étais arrivé seul. Où étaient tous mes amis? Je n'en sais rien. Je commence à perdre espoir. J'avais tenté quelques recherches mais elles n'avaient pas été fructueuses. Que m'était-il arrivé? Disons que je ne m'en souviens pas vraiment. Tout ce que je sais, c'est que je me retrouve dans ce corps, un corps qui n'est visiblement pas le mien mais auquel j'ai du m'adapter. Mais, je dois dire que j'ai fini par bien me sentir dans ce corps. Et puis de toute manière, je n'avais pas d'autres choix que de me conformer à la réalité. Mais je vous avoue que ça m'intrigue. Parfois, je suis envahi par un sentiment de désespoir. Vais-je pouvoir les retrouver un jour? C'est une question qui me hante chaque jour. Je me sens comme un exilé. Il y'a un vide que rien ne pourra combler. J'essaie de ne pas y penser, de me changer les idées mais c'est dur, très dur.

Depuis mon arrivée ici, je ne me suis pas vraiment lié d'amitié avec qui que cela soit. Au départ, je n'avais pas le moral. Puis, je me suis rendu compte que je m'étais replié sur moi-même, que je me braquais et que j'avais perdu goût, oui, j'avais perdu goût..goût aux nouvelles rencontres. Les gens d'ici, je les trouvais dépourvus d'intérêts. J'ai pris l'habitude de vivre seul, de me débrouiller seul,de rester à l'écart du reste de la société. Je n'avais pas envie de connaître de nouvelles personnes. Cela ne m'intéressait pas. Je me sentais bien dans cette solitude mais parfois, je ne pouvais m'empêcher de ressentir une profonde mélancolie car il y'avait un vide et ce vide, je savais que rien ni personne ne pouvait le combler excepté ceux que j'avais perdus.

J'arpentai les rues bondées de Fantasia Hill d'une démarche nonchalante. J'ignorai les autres passants. C'était presque devenu mécanique comme si j'étais le seul à déambuler dans les rues. Je regardais droit devant moi, indifférent aux gens qui m'entouraient. Je m'étais persuadé que la solitude me convenait, que j'y trouvais un confort. Et pourtant, le midi, je ne mangeais pas dans ma chambre du dortoir n°3 mais toujours à l'extérieur. Toutes les semaines, je mangeais dans un restaurant différent. Ce midi, j'allais à un restaurant nommé "Sea of Our Dreams". Original comme prénom. Souvent, je me fiais plus au nom du restaurant qu'au menu proposé par la pancarte de l'entrée. Après quelques minutes d'hésitation, je m'engouffrai dans ce restaurant. Lorsque j'ouvris la porte, comme on pouvait s'y attendre, plusieurs regards se posèrent sur moi. Sans y prêter attention, je me dirigeai vers une table libre et pris place. J'enlevai mon sac en bandoulière et le posa sur une chaise comme pour dissuader les autres de se joindre à moi. Je levai la tête. Une serveuse s'approchait de ma table. ► Sea of our Dreams


Nani N. Makaha & J. Mowgli Patneedi

CODE BY AMIANTE


Dernière édition par J. Mowgli Patneedi le Sam 12 Jan - 17:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] EmptyVen 11 Jan - 18:40

Le hasard peut faire les belles rencontres

Encore une fois Nani allait devoir passer sa journée à travailler. Depuis l'arrivée de de cette lumière qui l'avait transporté jusqu'à Fantasia Hill elle n'arrêtait pas. Finalement ce changement de monde, n'avait aboutit à un changement de vie. Elle était toujours surcharger de travail, et n'avait pas une minute à elle. La seule différence c'était que maintenant elle était seule... Elle n'avait plus Lilo à ses cotés, ce qui avait crée un trou béant à l'intérieur de son cœur. Sans sa sœur, elle n'était que la moitié d'elle même, elle ne se sentait pas complète, entière. Même le petit Stitch, l'insupportable Stitch lui manquait. Et ne parlons même pas du beau David dont elle n'avait aucune nouvelle...

Le Sea of your dream était encore calme à cette heure de la matinée, mais d'ici une ou deux heures, il serait très certainement bondé de personnes. Les recettes de Tiana avait leur preuves ici et de nombreux habitués venaient dégustés ces plats divinement bons. Nani était intransigeante sur le service qu'elle effectuait chaque jour ici, elle se voulait à la hauteur, c'était une pression supplémentaire qu'elle s'ajoutait, mais elle ne voulait surtout pas décevoir sa patronne. Tiana était son amie, sa sauveuse. Elle lui devait tout, c'était elle qui lui avait offert ce job alors que tout les autres lui avaient tourné le dos. Jamais la jolie brune ne pourrait suffisamment la remercier pour ce geste, cette acte de confiance. Les heures filèrent sans que Nani les voient défiler, et midi arriva bien vite. Le coup de feu également, le restaurant était rempli et les commandes affluaient. Des clients arrivaient replaçant les premiers qui partaient et la serveuse avait du mal à suivre le rythme. Ce n'était pas sa journée, elle n'avait pas la tête à travailler, elle aurait de loin préféré être dans les rues de Fantasia à chercher Lilo. Elle avait l'impression de perdre son temps ici, de ne pas faire assez d'efforts pour retrouver sa sœur chérie. Elle se sentait inutile, seule... Terriblement seule. Ses simples pensées suffirent à faire monter les larmes aux yeux de la belle hawaienne. Elle n'avait pourtant pas le droit de craquer, pas ainsi devant tout le monde, elle se devait d'être forte comme elle l'avait toujours été.

Alors que la jeune femme tentait d'inspirer profondément pour essayer de se calmer, la porte du restaurant s'ouvrit à nouveau ne lui laissant aucun répit. La belle lâcha un lourd soupir, incapable d'en supporter d'avantage. Elle était littéralement à bout, elle ne pourrait tenir ainsi éternellement. Cependant elle ne pouvait abandonner ses collègues, elle devait se charger de ce nouvel arrivant. Ravalant ses larmes, inspirant une nouvelle et dernière fois, elle prit son courage à deux mains et se lança. A pas feutré, elle s'approcha de la table où un jeune homme à la peau métisse s'était installé. Il ne semblait pas plus âgé qu'elle, même si les traits tirés de son visage laissait voir une personne fatiguée, lasse.

    Bonjour, bienvenue au Sea of your Dream ! Avez vous fait votre choix ?


Elle n'avait pas eu le courage d'accorder un sourire au jeune homme trop préoccupée. Ce n'était pourtant pas dans ses habitudes, elle faisait toujours au mieux, pour être à la hauteur de la chance que ses patrons lui avaient donné. Elle ne pouvait cependant pas sourire aujourd'hui. Pire les larmes commençaient de nouveau à monter, et elle sentait sa vue s'embuer. Espérant que son client ne s'en rendrait pas compte elle battit des cils à toute vitesse, comme si cela allait l'aider à retenir ses larmes.

CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] EmptySam 12 Jan - 18:02




Le hasard peut faire les belles rencontres

« Loneliness is a prison » ► Lao She
Le restaurant était bondé. Les minutes défilaient, et le restaurant se remplissait de plus en plus. J'étais bien content d'avoir trouvé une table inoccupée. Je me voyais mal discuter avec de parfaits inconnus. Je n'en avais pas envie. C'était devenu une habitude chez moi. Chaque fois que j'entrais dans un bar ou un restaurant, je m'isolais. Je n'étais pas d'humeur à parler. J'avais déjà du mal à supporter les rires des clients qui riaient à gorge déployée. Je ne supportais pas la foule. J'aimais le calme et je voulais avoir ma tranquillité personnelle. Il y'avait beaucoup trop d'agitation et de bruit autour de moi. Je ne me sentais pas à l'aise. De toute évidence, je n'étais pas au bon endroit. Bien sûr, j'aurai pu partir mais c'était trop tard. La serveuse n'était qu'à quelques pas de ma table. Je ne pouvais pas partir. je n'avais pas d'autres choix que de rester. Alors que je m'étais apprêté à partir, je me rassis rapidement en voyant la serveuse approcher. Pour quoi j'allais passer? Pour un parfait idiot. Tant pis. J'allais rester bien qu'à contrecoeur. La serveuse n'était pas plus âgée que moi. Je dirais qu'on avait le même âge. Elle tirait une drôle de tête. Lorsqu'elle se rapprocha de moi, elle me demanda machinalement si j'avais fait mon choix. Elle n'avait pas l'air d'être dans son assiette. Je levai mon regard vers elle et vis quelques fines larmes ruisseler sur ses joues pâles. Cela ne devait pas être un bon jour pour elle...comme pour moi. Il y'avait des jours où on craquait, où on relâchait la pression et où on laissait parler nos sentiments. Pourquoi? parce qu'on en avait besoin. On avait parfois besoin d'extérioriser. Je la regardais, l'air absent. J'en avais presque oublié sa question. Elle devait me trouver bizarre...Quelques minutes plus tard, je repris mes esprits. Cela faisait quelques minutes qu'elle m'avait demandé ma commande et que je n'avais toujours pas répondu. J'avais été ailleurs,comme d'habitude. C'était quelque chose de très fréquent chez moi. J'étais parfois complètement déconnecté de la réalité, du monde qui m'entourait. Mes lèvres se séparèrent et je parlai enfin, après tout ce silence.

« Excusez-moi, j'avais la tête ailleurs...»

Je m'emparai du menu posé sur la table et me dépêchai de me décider. Peu m'importait ce que j'allais prendre. J'avais déjà fait perdre assez de temps à cette pauvre serveuse qui avait une myriade de clients à prendre en charge. Je parcourus les différents mets, évitant autant que possible les plats à base de viande. Je me mordillai la lèvre et quelques secondes après, je lui répondis.

«Ce sera un menu normal avec une salade et du riz accompagné d'un poisson au curry.»

Bien que cela avait l'air appétissant, je me moquais pas mal du repas. Je n'avais pas très faim, à vrai dire. Je rangeai sur le coin de la table le menu et observai la serveuse qui prenait note. Je culpabilisais en voyant de nouvelles larmes glisser et serpenter sur son visage. J'étais très mal à l'aise mais je ne pouvais pas rester là devant elle sans rien dire ou sans rien faire. D'un autre côté, je redoutais aussi qu'elle m'envoie promener, qu'elle me dise que cela ne me regarde en rien. Après quelques minutes de réflexion et d'hésitation, je finis par lui poser la question d'une voix peu claire. Je ne voulais pas attirer le regard des autres clients même si avec tout le bruit qu'il y'avait, je doutais que quiconque puisse entendre ce que j'étais sur le point de lui dire.

« Je sais que ça ne me regarde pas mais..vous n'avez pas l'air dans votre assiette, je me trompe? »

A présent, je la regardais fixement. Je savais que c'était une question indiscrète, peut-être même déplacée vu que j'étais un parfait inconnu mais je n'avais pas pu résister. Parfois, je fais semblant d'ignorer, de regarder dans la direction opposée. Là, cela m'était impossible. Je l'avais juste en face de moi et il aurait été peu crédible de prétendre n'avoir rien vu. Tant pis. Peut-être qu'elle se mettrait à révéler ce qu'elle a sur le coeur, à me dire ce qui la tourmentait. Ou peut-être qu'elle refuserait de m'en parler. L'un ou l'autre ne me dérangeait pas. Au moins, le poids de la culpabilité serait en moins.
► Sea of our Dreams


Nani N. Makaha & J. Mowgli Patneedi

CODE BY AMIANTE


Dernière édition par J. Mowgli Patneedi le Mar 15 Jan - 14:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] EmptyDim 13 Jan - 14:54

Le hasard peut faire les belles rencontres

Plus les heures passaient et plus les clients étaient nombreux au Sea of your dreams. Comme toujours les plats de Tiana ramenaient les clients à la pelle, ici il n'y avait pas un jour sans que le restaurant soit complet. C'était d'ailleurs encore le cas, pour le plus grand désespoir de Nani, qui n'avait vraiment pas la tête à travailler en ce moment. La jeune femme était assaillie par les pensées les plus sombres, les plus tristes. Elle réalisait que depuis son arrivée dans cet étrange pays, elle était totalement seule. Seule sans soutien de ses proches, sans pouvoir s'appuyer sur quelqu'un. Très souvent, elle pensait à David, elle ne cessait de penser à lui en réalité. Il avait toujours été son plus fervent défenseur, son ami, envers et contre tous, il l'avait sans cesse soutenu, lui trouvant même parfois des petits boulots. Son absence pesait énormément à la demoiselle, qui ne savait plus vers qui se tourner pour retrouver cette chaleur, cette amitié.

Soupirant, elle se dirigea vers le dernier client qui était un jeune homme métisse pas plus âgé qu'elle. Parfois Nani se demandait si tout les gens de son âge passaient ainsi par des périodes de doutes. Enfin, elle n'allait sûrement pas lui demander, sachant qu'il était un parfait inconnu. Les larmes perlant doucement sur ses yeux, elle prit son courage à deux mains pour prendre sa commande, espérant que cela lui change les idées. Des minutes interminables défilèrent, pendant que le jeune homme faisait son choix. Des minutes longues pendant lesquels la demoiselle ne put retenir quelques perles salées qui roulèrent sur ses joues. Elle se sentait mise à nu devant cet homme qu'elle ne connaissait pas, et elle détestait cela. Elle n'aimait pas avoir l'air faible. « Excusez-moi, j'avais la tête ailleurs...» . Sans blague, elle se serait bien passé de ce genre de client aujourd'hui. Le genre trop curieux qui tente de deviner ce que cache vos larmes, alors qu'il n'est en rien concerné. Le genre qui vous dévisage au lieu de commander simplement. Nani cependant prit sur elle, elle ne pouvait pas se permettre de l'envoyer bouler, même si ce n'était pas l'envie qui lui manquait. Comme Tiana lui disait toujours « Le client est roi ». «Ce sera un menu normal avec une salade et du riz accompagné d'un poisson au curry.» . Enfin ! Nani prenait donc en note la dîte commande sur son calepin. « Je sais que ça ne me regarde pas mais..vous n'avez pas l'air dans votre assiette, je me trompe? » . Levant un regard surpris vers son client, la belle brune ne parvient pas à réagir immédiatement. Elle était trop surprise de voir ce garçon qui semblait au premier abord réservé, oser lui poser une telle question. Ravalant ses larmes, elle s'occupa de récupérer les couverts qui ne seraient pas utiles avant de lui répondre un peu sèchement.

    Je crois en effet, que ça ne vous regarde pas.


Puis elle disparut parmi la foule afin de rejoindre les cuisines et de faire suivre la commande du jeune homme. Nani était une jeune femme fière qui refusait toujours qu'on voit sa véritable nature, même si aujourd'hui, sa nature profonde était ressortie malgré elle. Tout comme sa colère, qu'elle avait passé sur son client... Elle en éprouvait d'ailleurs quelques regrets.... Après tout, il lui avait certainement posé cette question dans un but de pure gentillesse. Attrapant une carafe d'eau et un petit panier contenant du pain, elle rejoignit donc à nouveau sa table.

    Désolée pour avoir été désagréable, je... Vous avez bien deviné, ce n'est pas vraiment ma journée, mais ce n'était pas une raison pour passer mes nerfs sur vous. J'espère ne pas vous avoir blessé.


Tentant un demi sourire pour se faire pardonner, la serveuse déposa ce qu'elle avait apporté sur la table du jeune homme, espérant qu'il ne tiendrait pas rigueur de son comportement exagéré et excessif.
CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] EmptyMar 15 Jan - 14:14




Le hasard peut faire les belles rencontres

« Loneliness is a prison » ► Lao She
La jeune serveuse semblait étonnée de ma question. Il est vrai que ce n'était généralement pas dans mes habitudes de jouer les indiscrets. En général, j'attendais qu'on vienne à moi, qu'on se confie. Je me disais que si la personne avait vraiment envie de parler, elle viendrait. Là, j'avais pris un risque. Je ne savais pas vraiment dans quoi je m'étais embarqué. D'un autre côté, je ne pouvais pas rester là, les bras croisés, faisant mine de ne rien voir. Pendant un instant, je crus qu'elle ne m'avait pas entendu. Mais elle sécha avec précipitation ses larmes et ramassa les couverts déjà posés sur la table. M'avait-elle ignoré? J'avais eu un doute mais elle finit par rompre ce silence et ses paroles me confirmèrent qu'elle avait bel et bien entendu ma question.

«Je crois en effet, que ça ne vous regarde pas». C'est ce qu'elle m'avait répondu d'un ton quelque peu abrupt. C'était comme si on m'avait jeté un seau d'eau gelée à la figure. J'arquai un sourcil mais ne répondis rien. Je l'avais cherché. Sa réaction était tout à fait légitime. La curiosité n'apportait rien de bon même si ici, c'était bien plus de l'inquiétude que de la curiosité malsaine. Maintenant, je savais à quoi m'en tenir. Je baissai les yeux et raclai ma gorge. Je regardai dans une autre direction alors que la jeune serveuse tentait tant bien que mal de se frayer un chemin dans la foule. Ce n'était pas évident pour moi de ravaler ma fierté et de ne pas répliquer. En temps normal, je démarrais au quart de tour. J'étais quelqu'un de très arrogant, qui n'avait pas sa langue dans sa poche. Je pouvais être très blessant parfois. Je m'étonnais d'ailleurs de ne rien avoir répondu. Cela ne me ressemblait tellement pas. Mais là, je n'avais aucune raison qui pouvait justifier mon comportement. J'avais entièrement tort. Quelques minutes plus tard, une silhouette familière réapparut dans mon champ de vision. C'était la jeune serveuse. Je ne lui accordai pas un seul regard. Je tournai mon regard vers la vitrine du restaurant alors qu'elle arrivait avec une carafe d'eau et un panier contenant du pain. Ce n'est que lorsqu'elle parla que je tournai légèrement la tête sans pour autant la regarder. «Désolée pour avoir été désagréable, je... Vous avez bien deviné, ce n'est pas vraiment ma journée, mais ce n'était pas une raison pour passer mes nerfs sur vous. J'espère ne pas vous avoir blessé.» me dit-elle.
Je hochai la tête en signe de dénégation. Aurait-elle profité de cette petite absence pour réfléchir à la manière dont elle m'avait répondu? C'était drôle parce qu'au départ, je lui en voulais. J'avais tort mais je n'avais pas supporté le ton qu'elle avait employé avec moi. Pourtant, dans la même situation, j'aurai réagi pareil. J'étais du genre à envoyer les gens promener quand j'étais contrarié. Je voulais me retrouver seul et je n'étais pas d'humeur à discuter, même pour me confier. Ce n'était pas mon genre de me confier, surtout à n'importe qui. La jeune serveuse tenta d'esquisser un sourire d'excuse. Oui, j'étais rancunier habituellement mais cette fois-ci, les choses étaient différentes. Je décidai de fermer les yeux sur ce malencontreux accident. Après tout, nous étions tous capables à un moment ou à un autre de passer nos nerfs sur quelqu'un. Moi-même, je le faisais très souvent. Après quelques secondes de silence, je repris la parole et esquissai un faible sourire.

« Je ne vous en veux pas. Rassurez-vous, il faut bien plus pour me blesser.»

C'était faux, bien sûr. Je devenais facilement irritable. C'est ce qui me poussait à répliquer, à être arrogant. Mais bien entendu, je ne pouvais pas le lui dire. Elle essayait de réparer une erreur qu'elle avait commise. Le mieux était donc de passer l'éponge et de passer à autre chose. L'erreur est humaine, après tout. Je me reculai de la table pour m'étirer et lui dis.

« J'ai cru comprendre qu'il manquait un serveur. Je pourrais peut-être vous donner un coup de main?»

J'étais à présent pris d'un élan de générosité. Je voulais maintenant sympathiser, moi, Mowgli, qui trouvais les gens de Fantasia Hill inintéressants. Moi, qui refusais de me mélanger aux autres. Moi, qui avais fait le choix de rester isolé et de ne pas chercher à tisser des liens avec qui que cela soit. En fait, je m'étais surtout dis que cette jeune serveuse devait être dépassée par son travail et puis, au moins, si l'envie de se confier lui prenait, ça serait plus facile pour elle de me parler derrière un comptoir que devant toute cette foule.
► Sea of our Dreams


Nani N. Makaha & J. Mowgli Patneedi

CODE BY AMIANTE


Dernière édition par J. Mowgli Patneedi le Dim 20 Jan - 14:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] EmptyJeu 17 Jan - 11:50

Le hasard peut faire les belles rencontres

Un brouhaha général régnait dans le Sea of your dreams. Les clients étaient nombreux et le bruit de leur conversation commençait doucement à recouvrir celui de la musique qu'on jouait habituellement ici. L'ambiance se voulait chaleureuse et conviviale comme toujours, Nani pourtant venait de faire preuve de bien peu de convivialité envers son dernier cliente. Elle était certes à bout, mais ce n'était pas une raison pour passer ses nerfs sur les autres.... Enfin surtout sur les inconnus, en temps normal, il n'était pas rare que la belle s'énerve pour rien et use de ses puissantes cordes vocales pour le faire savoir à tout le monde. Lilo en avait souvent fait les frais, alors que David la connaissait plus comme l'hystérique de service qui s'effondrait en larme dans ses bras. Cela dit, elle ne connaissait pas ce jeune et il était hors de question de se dévoiler ainsi face à lui. Pour autant, elle retourna à sa table, elle lui devait au moins des excuses. Ce qu'elle fit dans la minute suivante. Bien sur, il était fort probable qu'elle se fasse renvoyer promener, elle en était parfaitement consciente et elle assumerait dans ce cas là son erreur. Calmement et poliment, la demoiselle fit par de ses excuses à son client, prête à se faire discrète et à le laisser déjeuner tranquillement par la suite.« Je ne vous en veux pas. Rassurez-vous, il faut bien plus pour me blesser.». Un plus large sourire se dessina sur le visage de Nani. Cette réaction était plutôt inattendue, mais elle était la bienvenue, son sourire bien que timide réchauffa le cœur de la belle brune. C'était sûrement le premier client qui lui accordait un sourire aujourd'hui et cela faisait du bien. « J'ai cru comprendre qu'il manquait un serveur. Je pourrais peut-être vous donner un coup de main?»
. Une expression de surprise pu se lire instantanément sur le visage de la jeune femme. Elle ne s'était pas attendu à tant de générosité, surtout pas de la part de quelqu'un qu'elle avait froissé quelques minutes plutôt. Elle resta d'ailleurs un instant, sans réagir, se demandant si ces paroles avaient belles et bien franchies les lèvres du jeune homme ou si elle n'avait pas rêver. Jetant un coup d’œil à la salle et à la masse de travail qui l'attendait, elle se mordit la lèvre inférieur avant de répondre. Ca ne se faisait clairement pas d'embaucher ses clients....

    Ca... Ca ne vous dérangerait pas ? Enfin vous n'êtes pas venu pour ça à la base. Je reconnais que je ne dirais pas non à un petit coup de main... Mais euh, faudrait pas que ça vous dérange tout de même.


Indécise quand à la marche à suivre, la demoiselle remit nerveusement quelques mèches de cheveux derrière ses oreilles. En toute logique, elle aurait du demander l'autorisation à Tiana, mais celle ci devait être aux fourneau, et Nani savait d'expérience qu'il ne fallait pas la déranger dans ces moments là. Il fallait pourtant bien qu'elle prenne une décision et vite sans quoi, elle allait être submergé par le travail.

    Bon c'est d'accord. Il y a rien de bien compliqué, suffit de prendre les commandes, de les apporter en cuisine et de servir. Et vraiment.... merci. Je ne sais pas comment, mais je vous revaudrait ça, c'est promis !


Souriant, elle entraîna le jeune homme dans les vestiaires, pour lui trouver une chemise portant l'enseigne du restaurant. Quittes à l'embaucher autant faire ça bien. Deux minutes plus tard, elle trouva ce qu'elle était venue chercher.

    Voilà le costume de la maison, ça devrait vous aller je pense. Encore merci,, vous me sauvez la vie.

CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] EmptyDim 20 Jan - 14:56




Le hasard peut faire les belles rencontres

« Loneliness is a prison » ► Lao She
De toute évidence, ma proposition avait étonné la jeune serveuse. En même temps, cela ne me surprenait pas le moins du monde. Il y'a quelques minutes, nous nous étions fâchés. Enfin, disons plutôt qu'elle avait passé ses nerfs sur moi et que je l'avais mal pris. Et voilà que maintenant, je me mettais à lui proposer gentiment un coup de main! On était passé du tout au tout. Mais j'avais éprouvé de la compassion pour cette jeune serveuse débordée par la surcharge de travail. J'ignorais si c'était ce qu'elle vivait au quotidien mais sa situation m'avait touché. Et puis, de toute manière, cette après-midi, je ne travaillais pas. Je m'étais octroyé une après-midi à rien faire, le personnel du Zooland House étant suffisamment complet. La jeune serveuse semblait hésiter. C'est vrai que ce n'était pas aussi simple et me choisir en tant que serveur était un tantinet risqué. C'est vrai quoi, après tout, qu'est-ce qui lui garantissait qu'elle pouvait me faire entièrement confiance? Elle ne me connaissait pas, elle ne savait rien de moi. Ma proposition, vu la circonstance actuelle, était probablement déplacée mais c'était aussi ma façon à moi de montrer que je fermai les yeux sur la petite brouillerie que nous avions eu et que j'étais prêt à tourner la page. La serveuse semblait quelque peu mal à l'aise. C'était quelque chose que je pouvais comprendre mais d'un autre côté, je lui en avais fait la proposition. Cela ne me dérangeait donc pas et puis, ça ferait passer le temps vu que je n'avais absolument rien de prévu pour cette après-midi. Au moins, ça mettrait un hola à cette monotonie de rester dans mon dortoir à ne rien faire ou d'errer de bars en bars sans but précis.

«Ca... Ca ne vous dérangerait pas ? Enfin vous n'êtes pas venu pour ça à la base. Je reconnais que je ne dirais pas non à un petit coup de main... Mais euh, faudrait pas que ça vous dérange tout de même.»

Aussitôt, je hochai la tête en signe de dénégation et arborai un sourire timide. Je comprenais sa situation. C'était délicat. Elle avait le choix d'accepter un peu d'aide venant d'un inconnu. C'était tout à son avantage. Enfin, c'est ce qu'on pourrait penser. Mais comme je l'avais déjà dis, elle ne me connaissait pas et me prendre était un gros risque. Qu'allait donc penser son ou sa patronne si par ma faute, les choses tourneraient au vinaigre? Elle en serait tenue responsable. Il y'avait donc un enjeu derrière cette proposition anodine. Je lui laissai prendre le temps de réfléchir. Cette décision, simple en apparence, n'était pas à prendre à la légère. Finalement, après mûre réflexion, elle finit par me répondre.

«Bon c'est d'accord. Il y a rien de bien compliqué, suffit de prendre les commandes, de les apporter en cuisine et de servir. Et vraiment.... merci. Je ne sais pas comment, mais je vous revaudrait ça, c'est promis ! »

Mon visage se fendit en un large sourire. Je me levai de ma table avant même d'avoir pris le temps de manger. Une chance qu'elle ne m'avait pas encore apporté la commande, j'aurai eu l'air fin...

« Mais de rien, je vous en prie. Je n'avais rien à faire cette après-midi. Puis, dans la bonne humeur, le travail avancera plus vite! » répondis-je d'un air enthousiaste.

J'étais absolument méconnaissable. Où était passé le Mowgli associable? Celui qui refusait de nouer des liens avec qui que cela soit? Ce n'était pas mon genre, depuis mon arrivée à Fantasia Hill, à aller vers les autres, à prendre le temps de discuter et de les connaître. Pendant tout ce temps là, j'étais resté en retrait, effacé. Les autres n'existaient pas pour moi. Et moi, je faisais de mon possible pour que je n'existe pas pour les autres. Là, c'était différent. J'étais quelqu'un d'autre. Je m'épatais. Je suivis la jeune serveuse jusqu'aux vestiaires. Voyant qu'elle marchait d'un pas décidé, je hâtai le pas pour la rattraper. La jeune serveuse me fit signe d'attendre. Elle disparut un instant et quelques minutes plus tard, elle revint avec l'uniforme officiel du Sea of our Dreams et me le tendit.

«Voilà le costume de la maison, ça devrait vous aller je pense. Encore merci,, vous me sauvez la vie.»

Je lui adressai un clin d'oeil amical et acceptai volontiers l'uniforme. C'était en fait un tablier. Je l'entourai autour de ma taille et brandis un large sourire. Je posais un doigt sur ses lèvres et dis d'une voix enjouée:

« Stop, ça suffit pour les remerciements, maintenant au travail.»

Je me mis droit comme un piquet et pris un air faussement sérieux. Je plaçai une main au niveau de ma tempe , comme à l'armée, et ajoutai:

« Quels sont vos ordres capitaine?»

► Sea of our Dreams


Nani N. Makaha & J. Mowgli Patneedi

CODE BY AMIANTE


Dernière édition par J. Mowgli Patneedi le Lun 25 Mar - 18:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] EmptyMer 23 Jan - 14:38

Le hasard peut faire les belles rencontres

Tomber sur un client aussi conciliant était vraiment rare. D'une part, il ne tenait pas rigueur à Nani de lui avoir répondu sèchement et froidement, d'autre part, il lui proposait également de lui venir en aide, de prendre un poste de serveur pour l'aider. C'était quelque chose de plutôt surprenant, vu ce qui venait de se passer entre eux. Nani était réellement touchée par ce geste, cela dit c'était risqué de prendre un inconnu en plein service. En temps normal, la jeune femme aurait demandé l'accord de sa patronne Tiana mais actuellement elle était débordée et elle décida finalement de faire confiance au jeune métisse. « Mais de rien, je vous en prie. Je n'avais rien à faire cette après-midi. Puis, dans la bonne humeur, le travail avancera plus vite! » Cette remarque fit revenir petit à petit le sourire de Nani. Décidément elle était vraiment bien tombée avec ce jeune homme... Entraînant le métisse dans les vestiaires, l'Hawaïenne n'en revenait toujours pas d'avoir autant de chance.... Finalement peut être que cette journée n'allait pas être si mauvaise que ça.

Un clin d’œil, un seul et unique, et le sourire de Nani s'afficha définitivement sur son visage. Un peu plutôt le trop plein d'émotion l'avait submergé, à présent, bizarrement, elle se sentait plus légère. La jeune femme s'apprêtait à rajouter une couche de remerciement, mais elle ne put le faire car le doigt du jeune se posa sur ses lèvres. « Stop, ça suffit pour les remerciements, maintenant au travail. Quels sont vos ordres capitaine?» . Au garde à vous, la main non loin de sa tête, l'attitude du métisse est tellement drôle que Nani laissa son rire éclater dans les vestiaires. Elle avait bien besoin de rire en ce moment, et cela lui ôta comme un poids des épaules, elle se sentait tout d'un coup plus légère. Comme si, ses soucis avaient soudain moins d'importance. Comme si elle pouvait continuer d'avancer encore un peu, et ce même si sa vie n'était pas parfaite. Elle était encore seule, mais l'espoir reprenait le dessus. La preuve qu'elle n'était pas seule, même un inconnu pouvait avoir la gentillesse de lui venir en aide.

    Et bien pour commencer, je voudrais bien connaître ton prénom ! Et ensuite, tu dois savoir que je m'appelle Nani.


La demoiselle avait jouer le jeu, heureuse de pouvoir se changer les idées, d'avoir quelqu'un à ses cotés qui pourraient l'occuper et la faire rire. A première vue, elle n'aurait pas cru mais ce jeune homme semblait avoir une certaine touche d'humour et il n'était visiblement pas aussi réservé qu'il le paraissait. Et après tout, tant mieux !

    Sinon euh... C'est pas compliqué, il suffit de prendre les commandes, les apporter en cuisine et les servir lorsque c'est prêt. J'espère que t'es pas trop maladroit !


Un nouvel éclat de rire résonna au sein du Sea of Your dreams. Nani elle même pouvait se montrer maladroite, ce qui lui avait plusieurs fois valut d'être renvoyé, cela dit ici, elle aimait faire des efforts pour prouver à Tiana qu'elle méritait sa place. Rejoignant la salle du restaurant, les deux nouveaux collègues étaient prêt à se mettre au travail et à faire de leur mieux pour que le service se déroule correctement.

    Bon je suppose qu'on doit y aller... Encore merci, si tu as besoin appelles moi ! On se retrouve derrière le bar... Le premier arrivé sert un verre à l'autre.


Nani adressa un clin d'oeil au jeune homme, resserra son tablier et afficha à nouveau un sourire. Il était temps de reprendre le dessus, temps d'en finir avec cette tristesse qui la rongeait. Elle allait surmonter tout cela, il suffisait simplement d'avancer un pied devant l'autre. Droite, gauche...
CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] EmptyLun 28 Jan - 0:58




Le hasard peut faire les belles rencontres

« Loneliness is a prison » ► Lao She


C'était ainsi que j'avais suivi la jeune serveuse aux cheveux bruns dans le vestiaire. Pour me fondre dans la masse, j'étais contraint de porter le tablier des serveurs du Sea of our Dreams. Je devais me conformer aux règles. Il n'était pas question de lui apporter des ennuis. Elle avait l'air anéanti par la surcharge de travail et voir les clients appeler de part et d'autre du restaurant n'avait rien de très rassurant. Il y'avait là une pression. Si je pouvais la soulager de ce côté-là, ce serait encore mieux. C'était rassurant de se dire que l'on était finalement pas si seul et que l'on avait une épaule sur laquelle se reposer. Certes, nous n'étions pas partis du bon pied. Mais elle s'était excusée. J'avais laissé de côté ma rancune car il y'avait en elle, quelque chose qui me ressemblait. Moi aussi, j'avais repoussé des personnes cherchant à sympathiser de la même façon, peut-être même de manière plus abrupte. Je ne mâchais pas mes mots. Me retrouver dans cette situation -là, était donc un peu troublant pour moi. A présent, je comprenais ce que les autres pouvaient ressentir lorsque je les envoyais promener.

Je frémissais d'excitation quant à l'idée de me retrouver de l'autre côté du comptoir, côté serveur. J'étais ravi de pouvoir aider cette jeune serveuse, serveuse dont j'ignorais toujours le nom d'ailleurs. C'était drôle. On avait pris le temps de discuter sans même connaître nos prénoms respectifs. Alors que j'étais prêt à suivre ses directives, elle me demanda enfin mon nom. Mon visage mât se fendit en un sourire rayonnant.

« Je m'appelle Mowgli. Nani, tu dis? Hahah et moi qui craignais être le seul à avoir un prénom qui sort de l'ordinaire, me voilà rassuré à présent. Je suis ravi de faire ta connaissance Nani ! Sans indiscrétion, "Nani" ça vient d'où? » demandai-je en tendant une main amicale.

Une fois les présentations faites, Nani passa aux explications. Il n'y avait pas de temps à perdre. J'étais absolument incapable de dire le temps que nous avions passé à discuter. Je ne sais pas, peut-être dix ou quinze minutes. Le restaurant était surpeuplé et je ne voulais pas être un obstacle pour Nani. Nous avions suffisamment perdu du temps comme ça. C'est pourquoi, je m'efforçai de prendre un air un peu plus sérieux pour paraître plus crédible aux yeux de Nani. Certes, je cherchais à la détendre mais je m'étais également engagé à l'aider. Je retroussai les manches de mon pull et écoutai avec attention ses instructions. Je n'en perdis pas une miette.

«Sinon euh... C'est pas compliqué, il suffit de prendre les commandes, les apporter en cuisine et les servir lorsque c'est prêt. J'espère que t'es pas trop maladroit !»

A l'écoute de ces derniers mots, je ne pus m'empêcher d'imiter Nani et d'éclater d'un rire cristallin à mon tour. Moi? maladroit? non, juste un peu ! J'étais le garçon le plus gauche qu'il devait y avoir sur Terre. La pauvre, elle était vraiment mal tombée. En général, je ne faisais aucun véritable effort pour paraître moins maladroit mais là, je devais le faire. Je voulais me montrer digne et montrer que Nani pouvait placer une confiance entière en moi. Pour la première fois de ma vie, j'allais m'appliquer, être soigneux, méticuleux. Il n'était pas question de lui faire faux bond. Nani m'avait fait confiance, c'était à moi de faire mes preuves à présent.

« C'est noté ! » répondis-je reprenant peu à peu mon sérieux.

Je suivis Nani en direction du restaurant, déterminé à mener à bien mon travail. Bien sûr, je sentais que ça allait être un réel plaisir de travailler aux côtés de Nani mais j'avais une pression aussi. Je n'avais pas le droit à l'erreur.

«Bon je suppose qu'on doit y aller... Encore merci, si tu as besoin appelles moi ! On se retrouve derrière le bar... Le premier arrivé sert un verre à l'autre.» me dit-elle, le sourire aux lèvres.

« Je crois bien oui..» avouai-je, le sourire en coin. « Ca marche. Hahah, dans ce cas, je te conseille vivement de préparer à l'avance mon verre Nani.»
Après m'avoir adressé un clin d'oeil, la jeune serveuse disparut. Je tenais dans mes mains un plateau circulaire que je collais contre mon buste, observant la foule de clients qui grouillait. Il y'avait tant de monde. Il m'était impossible d'apercevoir Nani. Je soupirai, ma lèvre inférieure se replia contre ma lèvre supérieure et je me décidai enfin à me mettre aux fourneaux. « Allez Mow', quand il faut y'aller, il faut y'aller.» me dis-je à moi-même.

Je me dirigeai d'un pas chancelant vers la table la plus proche. Une femme et son mari semblait attendre avec impatience la venue d'un serveur. C'était ce que l'on pouvait croire en les voyant pianoter sur la table en bois. Arrivé à destination, je retirai de la poche arrière de mon jean un petit carnet que Nani m'avait passé ainsi qu'un stylo. Je m'éclaircis la gorge et parlai enfin.

« Bonjour ! Avez-vous fait votre choix ou bien vous préférez que je repasse plus tard ? »demandai-je d'une voix claire et enthousiaste, le sourire en banane. Je m'étais prêté au jeu. Les clients me donnèrent leur commande et je m'étonnai moi-même de l'efficacité dont je faisais preuve. J'avais rapidement noté leur commande. C'était ce que je craignais. Prendre trop de temps à bien tout noter. La lenteur faisait fuir les clients. Moi-même, j'étais le premier à le penser. Sans plus attendre, je disparus dans la foule après avoir noté leur commande. Quelques minutes plus tard, je revins avec leur commande, chaude et prête à être déguster.« Bon appétit ! Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n'hésitez pas à m'appeler. Pour Le règlement, il se fera au comptoir . » dis-je avec ferveur.

Tout compte fait, je ne m'étais pas si mal débrouillé. En plus, je n'avais pas fait tomber une seule fois la vaisselle, pas une seule ! C'était un bilan encourageant pour un débutant. Après avoir servi, un, puis deux , puis trois et enfin quatre clients, je retournai au comptoir. Nani n'était toujours pas revenue. Peut-être qu'elle était revenue entre temps mais qu'elle avait été interpellé par d'autres clients. Il ne fallait pas crier victoire trop tôt. Je décidai de l'attendre sagement derrière le comptoir, les bras croisés, le sourire aux lèvres. Qui sait ? Sûrement que dans quelques minutes, j'allais pouvoir savourer ma victoire. A la sortie de cette victoire, il y'avait un verre d'offert. Ce n'était pas rien. J'avais vraiment passé un bon moment. Qui l'aurait cru ? Cette journée, bien que chargée, avait rompu mon quotidien monotone. Et puis, j'avais fait une superbe rencontre, celle de Nani. Cette journée s'annonçait prometteuse.

► Sea of our Dreams


Nani N. Makaha & J. Mowgli Patneedi

CODE BY AMIANTE


Spoiler:
 


Dernière édition par J. Mowgli Patneedi le Dim 3 Fév - 23:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] EmptyJeu 31 Jan - 22:32

Spoiler:
 

Le hasard peut faire les belles rencontres

Toujours dans les vestiaires, les deux nouveaux collègues échangèrent rapidement quelques mots. Après tout quitte à réaliser un service ensemble, autant commencer par connaître le prénom de chacun. Nani écouta avec attention le jeune homme, elle espérait que tout se passe bien pendant le service sans quoi elle risquait de s'attirer quelques ennuis. « Je m'appelle Mowgli. Nani, tu dis? Hahah et moi qui craignais être le seul à avoir un prénom qui sort de l'ordinaire, me voilà rassuré à présent. Je suis ravi de faire ta connaissance Nani ! Sans indiscrétion, "Nani" ça vient d'où? » . La demoiselle éclata de rire en entendant sa réponse, il était vrai que leur deux prénoms étaient peu communs. Souvent les gens lui adressaient un record étrange lorsqu'elle se présentait. Pour une fois que ce n'était pas le cas, la serveuse en était soulagée, c'était gênant d'être dévisagé sous prétexte qu'on avait un prénom un peu différent des autres.

    Je sais pas trop l'origine... Je suppose que c'est Hawaien vu que je suis née là bas.


La jeune femme lui sourit tout en serrant sa main. Il était à présent temps de passer aux quelques explications, il n'y avait pas grand chose à savoir. Tant que Mowgli ne renversait pas son plateau chargé sur les clients alors tout irait bien. Alors que Nani le taquinait le rire du jeune homme se joignit au sien, elle avait vraiment eu de la chance d'être tombée sur lui en réalité. Elle avait eu tord de s'emporter ainsi contre lui alors qu'il s'avérait être quelqu'un de gentil et de solidaire. Les deux compères rejoignirent ensuite la salle du restaurant, prêt à passer à l'action. Nani adressa un clin d’œil à Mowgli. Il y avait beaucoup de travail, et elle n'était pas rendu à l'heure où elle pourrait se servir un verre.
Se dirigeant vers diverses tables, la serveuse enchaîna les allers-retours en cuisine. Comme quoi exercer ce job était un bon moyen de garder la ligne, surtout qu'il régnait une chaleur monstrueuse dans le restaurant. Le sourire de nouveau sur les lèvres, Nani était clairement plus détendue, elle abordait son travail et les clients avec plus de sérénité, plus d'assurance. Elle savait maintenant qu'elle était soutenue et cela la rassurait. Elle ne broncha même pas lorsqu'un client aigri et mécontent lui balança toute sorte de nom d'oiseau au visage. Professionnelle, elle se contenta de lui répondre calmement et de négocier son départ le plus discrètement possible. Une fois celle fait, elle alla débarrasser et nettoyer les tables qui s'étaient libérées.

Près de deux heures plus tard, Nani constatait que le restaurant était enfin vide et qu'il était temps qu'elle se rende derrière le comptoir. De loin, elle aperçut Mowgli qui malgré sa première prestation en tant que serveur avait réussi à terminer le premier. Souriant, elle le rejoignit rapidement, désirant savoir comme c'était passé ce service pour lui.

    Et bien, on dirait que tu t'en es très bien sorti pour un premier service ! T'es au top ! Encore merci, t'imagines pas combien ça m'a soulagé d'avoir un coup de main.


Comme promis, Nani servit un verre au jeune homme puisqu'il était arrivé le premier. Mieux ! Elle allait lui faire un cocktail maison pour le remercier ! Coupant plusieurs fruits, elle les mixa avant de passer le tout au shaker et de servir ce délicieux mélange dans un verre qu'elle tendit au jeune homme tout en souriant.

    Comme promis ! La spécialité de la maison ! J'espère que ça te plaira, c'est frais en tout cas, ça devrait te faire du bien après ce service de folie !


En attendant que Mowgli ne lui réponde la belle, se servit un verre de jus d'orange bien frais. C'était agréable de pouvoir se poser un instant après avoir tant donné pour faire tourner le restaurant du mieux possible. Finalement ce service n'avait pas été une catastrophe bien au contraire. Mowgli avait assuré, et Nani avait fait une belle rencontre. Que demander de plus ?
CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] EmptyDim 3 Fév - 23:44




Le hasard peut faire les belles rencontres

« Loneliness is a prison » ► Lao She


Le restaurant s'était peu à peu vidé. les clients devaient sûrement être repartis au travail. J'attendais sagement derrière le comptoir, les bras croisés, le sourire aux lèvres. Nani devait probablement s'occuper des clients restants . Durant son absence, je décidai de prendre quelques initiatives de sorte que cela lui évite du boulot juste avant de quitter le travail. Je pris les quelques verres qui avaient été posé sur le bord du comptoir et les lava à l'eau tiède. Au moins, elle aurait la vaisselle en moins à faire. J'avais remarqué que nous n'étions pas beaucoup de serveurs aujourd'hui. C'était peut-être pour uniquement aujourd'hui. Peut-être qu'en temps normal, l'équipe est plus complète . Si ce n'était pas le cas, je tirai mon chapeau à Nani. Faire cela une journée était amusant mais je ne me croyais pas capable de faire ce travail tous les jours que Dieu fait . A la longue , cela m'épuiserait . C'est un travail qui demande de l'implication, de l'investissement, du dynamisme. Il faut être au top , pas question de faire une pause. La pause, c'est lorsque les clients ont quitté le restaurant. Après ces deux heures de travail, j'étais exténué. J'avais donné autant d'énergie que possible. J'avais essayé derrière un sourire chaleureux de masquer ma fatigue et mon irrésistible envie de m'asseoir et de poser les pieds sur la table . A un moment donné, je m'étais même interrogé sur l'engagement que j'avais pris . Mais je ne regrettais rien, absolument rien de cette journée . Nani était quelqu'un de sympa, sociable et qui mettait tout de suite à l'aise. C'était comme si j'avais fait parti de l'équipe. Une chic fille cette Nani !

Quelques minutes plus tard, Nani réapparut . Elle aussi avait l'air épuisé. Elle m'avait l'air d'être quelqu'un qui donnait de son maximum pour réussir, pour mener à bien ses tâches confiées. Elle s'investissait et cela se voyait . Travailler ici devait sûrement lui plaire . Elle gardait toujours le sourire et on voyait qu'elle travaillait avec plaisir. En plus, la bonne entente au sein de l'équipe devait la motiver et lui faire oublier à quel point ce boulot était éprouvant. Nous échangeâmes des sourires complices. Je jetai un chiffon sur mon épaule et attendis qu'elle me rejoigne derrière le comptoir.

«Et bien, on dirait que tu t'en es très bien sorti pour un premier service ! T'es au top ! Encore merci, t'imagines pas combien ça m'a soulagé d'avoir un coup de main.» me dit-elle.

Face à cette montagne de compliments, je me passai une main nerveuse dans les cheveux et mon visage se fendit en un sourire gêné. C'était avec plaisir que je l'avais fait . Travailler aux côtés de Nani était vraiment confortable. Bien sûr, au Zooland House, j'étais très complice de mes co-équipiers mais je ne connaissais pas Nani. Je venais à peine de la rencontrer et le courant était super bien passer je dirais . Notre petit accrochage me semblait si lointain à présent...

« Je t'en prie, ne me remercie pas ! C'était un réel plaisir de travailler avec toi Nani, vraiment . Je n'ai même pas vu le temps passer.» dis-je d'une voix amusée.

Nani ne semblait pas avoir oublié leur "pacte". Une promesse était une promesse et j'avais relevé le défi . Ce n'était pas très galant de ma part mais j'étais quelqu'un de très joueur. En plus, j'étais aussi très mauvais perdant même si ici, l'enjeu était minime. Sans plus attendre, Nani sortit plusieurs fruits qu'elle coupa à une vitesse alarmante. J'avais même peur qu'elle se coupe un doigt . C'était sûrement une question d'expérience . Elle les mixa ensuite et versa la préparation dans un grand verre accompagné de glaçons.

«Comme promis ! La spécialité de la maison ! J'espère que ça te plaira, c'est frais en tout cas, ça devrait te faire du bien après ce service de folie ! » me dit-elle en me tendant le verre.

« Merci » répondis-je avec reconnaissance . Il n'y avait rien de mieux qu'une bonne boisson fraîche pour se désaltérer . Je trempai mes lèvres dans le cocktail . C'était un véritable délice . Je crus d'ailleurs reconnaître divers parfums exotiques. Pour avoir vécu dans la jungle, j'avais une certaine connaissance des différents parfums et si je ne me trompais pas, ce cocktail comprenait mon fruit favori, la mangue . J'avalai d'une seule traite son cocktail . Il était vraiment le bienvenue. C'était comme une récompense pour moi. Et bon sang, quelle récompense ! Il était tellement délectable que j'hésitai à lui en redemander. Mais c'était trop impoli , je trouve . J'esquissai un sourire éclatant.

« Je suis vraiment content d'avoir fait ta rencontre Nani . C'est peut-être stupide, mais c'est comme si tu m'avais aidé à enfin ouvrir les yeux . Avant que je te rencontre , j'étais déterminé à ne pas parler à qui que ce soit ni à me nouer d'amitié avec qui que ce soit . il faut dire que j'en ai bavé en arrivant à Fantasia Hill . A vrai dire, je viens de loin, très loin . Et du jour au lendemain, j'ai tout perdu . Tout s'est envolé. Ca a été dur pour moi de me reconstruire ici . » avouai-je.

C'était étrange, et voilà que maintenant je me mettais à me confesser . J'avais confiance en Nani mais c'était peut-être déplacé de ma part de raconter ma vie. C'était peut-être trop tôt pour aborder ce sujet . Et que se passerait-il si elle me posait des questions au sujet de ma ville d'origine ? Allait-elle croire mon histoire ? Je n'avais pas songé à cela. Mais je pouvais toujours me rattraper par la suite et rebondir sur un autre sujet . Ce fut ce que je fis d'ailleurs.

« Et donc, tu viens de Hawai, c'est bien ça ? »demandai-je avec curiosité.



► Sea of our Dreams


Nani N. Makaha & J. Mowgli Patneedi

CODE BY AMIANTE


Spoiler:
 


Dernière édition par J. Mowgli Patneedi le Lun 18 Fév - 20:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] EmptySam 9 Fév - 14:14

Le hasard peut faire les belles rencontres

Le service avait été long et éprouvant. Le Sea of Yours Dreams était certes un restaurant populaire mais il était tout de même de le voir bonder de cette manière. Jamais Nani n'avait encore eu à affronter une telle dose de travail. Elle avait d'ailleurs du mal à s'habituer au silence qui s'installait alors que quelques minutes plus tôt les bourdonnements des conversations résonnaient tout autour d'elle. Mécaniquement elle rejoignit le bar où elle devait retrouver Mowgli. Elle lui devait une fière chandelle. Il s'était montrée d'une extrême gentillesse malgré la froideur qu'avait montré la jeune femme. Sans lui, elle ne s'en serait probablement pas sorti aujourd'hui.

Mowgli l'attendait déjà derrière le comptoir, prouvant par la même occasion à quel point il avait assuré son service. Souriante Nani le rejoignit sans attendre, ils allaient enfin pouvoir souffler un peu et cela ne pourrait leur faire de mal. La brunette remarqua en plus qu'il s'était occupé de faire la vaisselle ce qui lui éviterait une corvée de plus. Décidément, il assurait vraiment, Nani n'aurait pas pu tombé sur mieux que lui. Il avait été au top, et bien qu'au fond ils ne se connaissaient pas vraiment, elle lui faisait déjà confiance. Spontanément, la serveuse remercia une nouvelle fois le jeune homme. Non seulement il s'était montré investi et doué dans ce qu'il faisait, mais il lui avait surtout proposer son aide sans espérer aucune contre partie en échange. « Je t'en prie, ne me remercie pas ! C'était un réel plaisir de travailler avec toi Nani, vraiment . Je n'ai même pas vu le temps passer.» . Ces quelques mots firent vraiment plaisir à la jeune femme, il était rare qu'on l'apprécie aussi vite, son coté bourrue et impulsif rebutait souvent les autres à lui accorder de l'attention. Tenant sa promesse, elle prépara rapidement une boisson fraîche pour Mowgli qui l'avait bien mérité. En quelques secondes, elle coupa des fruits puis les mixa avant de lui servir le tout dans un verre. Il la remercia avant de goûter le fameux cocktail. Pendant ce temps, la jeune femme se servit également à boire. Elle avait peut être perdu mais après tant de travail, il lui fallait bien ça ! Mowgli semblait apprécier sa boisson, ce qui rassura Nani qui voulait lui faire plaisir.

« Je suis vraiment content d'avoir fait ta rencontre Nani . C'est peut-être stupide, mais c'est comme si tu m'avais aidé à enfin ouvrir les yeux . Avant que je te rencontre , j'étais déterminé à ne pas parler à qui que ce soit ni à me nouer d'amitié avec qui que ce soit . il faut dire que j'en ai bavé en arrivant à Fantasia Hill . A vrai dire, je viens de loin, très loin . Et du jour au lendemain, j'ai tout perdu . Tout s'est envolé. Ca a été dur pour moi de me reconstruire ici . » Le regard de la jeune femme se porta avec attention sur celui du jeune homme. C'était surprenant comme elle se retrouvait dans ses mots. Elle même aurait pu prononcer ses quelques paroles... Finalement, elle ne l'aurait pas cru, mais il semblait que tout les deux se ressemblent étrangement. Nani esquissa un timide sourire face à ce déluge de mot, elle ne savait pas vraiment quoi répondre. Ils étaient pareils, seuls et perdus dans ce monde qui les déstabilisait au plus haut point. « Et donc, tu viens de Hawai, c'est bien ça ? » . La demoiselle termina son verre de jus d'orange avant de lui répondre, sa question était une sorte de piège pour elle, et elle ne savait pas vraiment commet s'en sortir sans mentir.

    Hawai oui. Enfin... un Hawai bien lointain diront nous. C'est une histoire un peu compliquée à vrai dire.


Son sourire vient se dessiner sur son visage. Elle ne souhaitait pas vraiment s'étaler sur la façon dont elle était arrivée ici, persuadée que le jeune homme ne le croirait certainement pas. Après tout, c'était tout de même quelque chose de fort inhabituelle qui lui était arrivée.

    C'est drôle que tu me dises tout ça Mowgli. Pour moi aussi ça a été très dur quand je suis arrivée ici. J'étais seule et déboussolée. Alors je me suis enfermée sur moi même. J'ai eu de la chance de tomber sur Tiana la patronne qui m'a aidé, sans elle j'aurais été dans une belle galère... Enfin ce n'est pas tout les jours facile, mais je me suis habituée, ca va mieux. Et toi tu viens d'où alors ? Qu'est ce qui t'as conduit jusqu'ici ?


Nani lui accorda un sympathique sourire. Ce n'était en aucun une curiosité malsaine, mais une simple envie d'apprendre à mieux le connaître. Il s'était montré comme quelqu'un de simple, gentil et prévenant. Toutes les qualités que Nani savait apprécier chez les autres.

CODE TOXIC GLAM

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] EmptyLun 18 Fév - 20:15




Le hasard peut faire les belles rencontres

« Loneliness is a prison » ► Lao She


Je m'étais moi-même étonné de l'aisance avec laquelle j'avais dévoilé une partie de mon histoire . Je n'étais pas rentré dans les détails et bien heureusement . Pour qui j'allais passer aux yeux de Nani ? Je ne voulais pas qu'elle me prenne pour un déséquilibré . Je ne voulais pas perdre sa confiance aussi vite . Même s'il semblait très facile de parler avec la jeune serveuse , je ne me sentais pas prêt pour aborder mon arrivée à Fantasia Hill . Mais je n'eus malheureusement pas le choix car , comme je m'y attendais , elle me posa quelques questions sur ma terre d'origine . Ma tentative de rebondir sur un autre sujet n'avait pas été efficace ou du moins pas assez pour totalement la détourner de mes aveux .

« Hawai oui. Enfin... un Hawai bien lointain diront nous. C'est une histoire un peu compliquée à vrai dire.» me dit-elle .

C'était curieux mais elle semblait aussi nerveuse que moi quand il s'agissait d'évoquer son passé . Sa réponse avait laissé libre cours à mon imagination . Se pouvait-il qu'elle aussi se soit retrouvée dans la même situation que moi ? Avait-elle été touchée par cette mystérieuse malédiction qui l'avait arrachée à ces personnes auxquelles elle tenait vraiment ? En entendant sa réponse , je restai perplexe . J'attendais d'en savoir plus et je ne voulais pas tirer des conclusions trop hâtives car le moindre faux pas pouvait me coûter cher . Je devais en avoir le coeur net . J'arborai un sourire nerveux et m'amusai à faire glisser mon doigt sur le contour du verre sans pour autant détacher mon regard du sien . C'était un moyen de me calmer . J'étais beaucoup trop nerveux . Je sentais qu'au fur et à mesure que nous discutions , la pression montait . Je tentais de dissimuler mon malaise mais en vain . Je n'étais pas doué pour cacher mes émotions .

« Je vois » répondis-je un sourire timide aux lèvres .

Je n'avais pas trop su quoi dire . Sa réponse avait éveillé ma curiosité et je devais vérifier si elle aussi venait d'un "autre monde " . Savoir qu'en effet , elle aussi avait été victime de la malédiction qui m'avait touché aurait été une source de réconfort pour moi . Si tel était le cas , je me sentirais soulagé et plus libre de lui en parler . Mais je ne savais rien ou du moins , je restais dans le doute . Je jugeais bon d'attendre et de voir comment j'allais pouvoir l'emmener à révéler la raison de sa venue à Fantasia Hill . Je plissai les yeux et continuai de la regarder . Je gardais un sourire amical au coin des lèvres . Je ne voulais pas éveiller des soupçons .

«C'est drôle que tu me dises tout ça Mowgli. Pour moi aussi ça a été très dur quand je suis arrivée ici. J'étais seule et déboussolée. Alors je me suis enfermée sur moi même. J'ai eu de la chance de tomber sur Tiana la patronne qui m'a aidé, sans elle j'aurais été dans une belle galère... Enfin ce n'est pas tout les jours facile, mais je me suis habituée, ca va mieux. Et toi tu viens d'où alors ? Qu'est ce qui t'as conduit jusqu'ici ? » ajouta-t-elle .

Ainsi donc , nous avions eu le même parcours , ou presque le même . Pour elle aussi , l'intégration n'avait été chose facile . Elle aussi s'était renfermée dans sa solitude , elle aussi s'était repliée sur elle même . En écoutant son récit , j'avais l'impression de me revoir , de revoir le jeune homme que j'étais il y'a quelques mois . Ce n'était que très récemment que j'avais décidé de m'ouvrir aux autres . C'était en rencontrant des gens qui nous tendent la main comme Nani que nous arrivions à nous faire une place dans cette société . Nani avait pu compter sur Tiana pour l'aider à remonter la pente et à se socialiser . Nani en avait fait de même pour moi et je lui en étais extrêmement reconnaissant . Captivé par son récit , je lui souris . Oui , les choses allaient beaucoup mieux . A mon humble avis , on ne s'était pas rendu compte à quel point notre solitude était nocive pour nous . Mais on avait croisé le chemin de bonnes personnes , Dieu merci . J'étais surpris de voir à quel point nos chemins avaient été similaires . Debout , appuyé contre le comptoir , je lui répondis d'une voix peu confiante . J'avais peur d'aller trop loin dans mes explications et qu'elle me prenne pour un fou .

« Ca nous fait un point commun dans ce cas Nani ! Hem...C'est assez compliqué , je ne sais pas trop comment te le dire...» commençai-je .

J'avais à présent le regard fuyant . Et si , après mes aveux , elle refusait de me parler ? Je ne voulais pas gâcher ce début d'amitié entre Nani et moi . S'arrêter en si bon chemin serait dommage . Mais une voix dans ma tête m'incitait à dire la vérité , à révéler ce lourd secret , secret qui jusqu'ici était resté enfoui dans ma mémoire et ce, depuis un bon moment . Je m'approchai lentement d'elle pour éviter à ce que mes propos soient entendus par quelqu'un d'autre qu'elle . Au moins, ce serait ma parole contre la sienne .

« Bon , surtout ne pars pas en courant après avoir entendu ce que j'ai à te dire . Je viens en fait de la jungle indienne . J'ai grandi là-bas , parmi les animaux . C'était ma famille . Puis , du jour au lendemain , je me suis retrouvé à Fantasia Hill sans que je ne sache pourquoi . Je pense que cela est du à une malédiction mais je ne suis pas certain . » lui murmurai-je d'un air sérieux .

Elle allait sûrement ne pas me croire , me repousser , courir dans la rue et répandre la rumeur que j'étais fou , à présent , ce n'était plus un problème pour moi . Je me fichais éperdument de ce que l'on pouvait penser de moi et je faisais confiance à Nani . Pour avoir travaillé à ses côtés , je sentais que je pouvais lui faire confiance . C'était peut-être trop tôt pour passer à de tels aveux , mais les dés avaient été lancés et aucun retour en arrière n'était envisageable . J'étais partagé entre deux sensations bien opposées : la crainte et le soulagement . Je craignais de perdre notre amitié et j'étais soulagé car j'avais enfin pu révéler ce lourd secret à quelqu'un .


Spoiler:
 


► Sea of our Dreams


Nani N. Makaha & J. Mowgli Patneedi

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] EmptyLun 25 Fév - 20:54

Le hasard peut faire les belles rencontres

Mowgli avait été le sauveur de Nani aujourd'hui. Sans lui, elle n'aurait probablement pas pu assurer son service, et cela aurait pu finir en véritable catastrophe. Heureusement malgré sa première approche plutôt glaciale, le jeune homme avait accepté de lui venir en aide. Il avait été non seulement sympathique mais en plus il s'était révélée être doué dans le travail de serveur. Elle n'aurait pas pu mieux trouver.
Après des heures de travail intensif les deux collègues d'un service s'était retrouvé derrière le bar du Sea of your Dreams afin de prendre un verre et de se détendre un peu.Ttout les deux cherchaient à en apprendre plus sur l'autre tout en restant étrangement méfiant. Après, tout Nani ne pouvait pas dévoiler ainsi qu'elle venait d'un autre monde dans lequel les extra terrestre existaient ! Certes Mowgli avait l'air de pouvoir encaisser un bon nombre de chose mais cela était certainement trop direct comme approche.

Imaginez un peu l'approche.. « Salut moi c'est Nani je viens d'un autre monde !' Ca envoyait peut être du paté mais dans la réalité c'était tout bonnement impossible d'imaginer ce genre de chose. Le silence s'était installé entre Mowgli et Nani, sans que ce soit gênant pour autant. La réponse de la brune fut évasive, mais cela ne semblait pas avoir rebuté le jeune métisse. Quelques minutes auparavant, il s'était laissé allé, et avait parlé avec une grande sincérité ce que la serveuse avait apprécié. Étrangement elle s'était retrouvée dans son discours... et elle n'avait pas hésité à lui dire. Ils avaient plus de points en commun que Nani ne l'aurait pensé aux premiers abords. Elle était finalement contente de l'avoir rencontré. Voilà qui avait de quoi lui redonner le sourire !
Curieuse, elle cherchait à son tour d'en savoir plus sur lui, ce qui lui permettait par la même occasion d'éloigner les questions concernant son propre passé.

« Ca nous fait un point commun dans ce cas Nani ! Hem...C'est assez compliqué , je ne sais pas trop comment te le dire...» . Nani souriait en l'écoutant, ça leur faisait en effet un sacrée point commun ! Cependant, il semblait plus hésitant comme si allait se jeter dans le vide en continuant sur sa lancée. Nani le regarda en fronçant les sourcils en commençant à s'inquiéter. Peut être n'aurait-elle pas du évoquer son passé ? Peut être ne voulait-il tout simplement pas en parler ? Elle ne voulait surtout pas raviver des souvenirs douloureux. Son regard était fuyant et Nani commençait réellement à croire qu'elle avait dit ou fait quelque chose de mal.
« Bon , surtout ne pars pas en courant après avoir entendu ce que j'ai à te dire . Je viens en fait de la jungle indienne . J'ai grandi là-bas , parmi les animaux . C'était ma famille . Puis , du jour au lendemain , je me suis retrouvé à Fantasia Hill sans que je ne sache pourquoi . Je pense que cela est du à une malédiction mais je ne suis pas certain . » . La demoiselle ouvrit des yeux ronds en l'écoutant. Avait-elle bien entendu ? Ou délirait-elle totalement ? Elle avait du se servir de la liqueur de mangue ou lieur du jus d'orange... Les mains tremblantes, elle parvient tout de même à reposer son verre et à s'appuyer sur le comptoir. Elle soupira avant de passer une main dans ses cheveux, laissant le silence s'installer. Elle ne savait pas quoi. Elle avait envie de pleurer et de sauter au coup de Mowgli. Elle n'était pas seule.

Essuyant d'un revers de manche la perle salée qui s'écoulait sur sa joue, elle inspira une bonne bouffée d'air frais comme pour se donner du courage. J'y crois pas.... C'est dingue. Il m'est arrivée exactement la même chose.... Ses paroles avaient été murmuré dans un souffle. Elle était enfin libérée. Un poids c'était ôté de ses épaules. Un sourire apparut sur son visage. Son plus beau sourire, le plus éclatant, le plus radieux. Attirant le jeune homme dans ses bras, elle serra fort contre elle avant de se reculer. Han Mowgli tu peux pas savoir comme je suis contente. C'est formidable ! Je croyais être la seule.. Je... Oh la la je sais pas quoi dire ! Je suis vraiment contente d'être tombée sur toi.. Quelques larmes de joies supplémentaires étaient venus s'écraser sur le sol, contrastant avec le beau sourire qui illuminait son visage. Est ce que tu as été séparé de tes proches ? En arrivant ici, j'étais suele. J'avais perdu ma petite sœur.

CODE TOXIC GLAM



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] EmptyLun 25 Mar - 18:29




Le hasard peut faire les belles rencontres

« Loneliness is a prison » ► Lao She
La sensation que j'avais éprouvé au moment de cet aveu était très étrange . D'un côté , j'avais été animé par cette irrésistible envie de pouvoir enfin partager "mon secret" . Je n'avais parlé à personne de mon arrivée à Fantasia Hill jusqu'ici ou du moins , je n'avais pas donné les bonnes raisons . Je m'étais débrouillé pour tisser une histoire qui tenait plus ou moins la route et qui ferait taire les soupçons . J'avais à présent l'occasion de me délivrer . Je plaçais une confiance quasi totale en Nani même si nous n'avions fait connaissance que depuis quelques heures . J'avais le pressentiment que Nani serait incapable de me juger, quoiqu'il arrive . Mais d'un autre côté , je devais me rendre à l'évidence . Même si je savais que mon histoire était vraie , qui donc croirait une histoire aussi peu probable , aussi incohérente et digne d'un roman d'aventure ?

Nani me regarda les yeux grands écarquillés . A ce moment-là , je commençai à perdre espoir . Je pris ce regard pour un signe . Elle devait à présent me prendre pour un déséquilibré . Ce que j'avais espéré être un moment de confidence allait très vite tourner au vinaigre . Son regard avait confirmé mes craintes . Je sentais que quelque chose n'allait pas . Ses mains se mirent soudainement à trembler et une larme serpenta le long de sa joue rose. Un silence pesant s'installa entre elle et moi . Je la regardai , avec un air de chien battu , me râclant la gorge . Soudain , elle sauta dans mes bras . Je me sentis légèrement propulsé vers l'arrière. Je me rattrapai en posant une main sur le comptoir , le regard figé . C'était complètement confus . A présent , je ne comprenais plus rien à ce qui se passait . Etait-ce un bien ? un mal ? Je ne savais pas comment interpréter ce geste . Instinctivement, j'eus pour réflexe de l'étreindre et de tapoter d'une main son dos comme pour la réconforter. J'arquai un sourcil , l'air perplexe . Qu'est-ce qui lui avait pris ? Je l'ignorais mais une chose était certaine , je n'allais pas tarder à le savoir .

«J'y crois pas.... C'est dingue. Il m'est arrivée exactement la même chose....

Aussitôt , je me reculai pour mieux voir le visage de Nani . Etait-elle en train de plaisanter ? Car si c'était le cas, elle était de mauvais goût . Je fis la moue et fronçai les sourcils . Se pouvait-il que l'on ait un passé commun ? Se pouvait-il qu'elle aussi ait été frappé de plein fouet par ce sortilège ? Après tout , moi-même j'avais été touché par ce sortilège , chose qui pourrait paraître improbable . Tout était donc envisageable . Je sentais que Nani était beaucoup plus soulagée , moins en retenue . De toute évidence , ce n'était pas une farce . Elle me sourit et je ne pus m'empêcher de me sentir soulagé et de sourire à mon tour d'un sourire rayonnant . Nani me prit de nouveau dans ses bras et me serra fort contre elle . Je grimaçai et souris . A mon avis , elle ne s'était pas rendu compte que sous le coup de la joie , elle me serrait beaucoup trop fort au point de m'étouffer .

«Han Mowgli tu peux pas savoir comme je suis contente. C'est formidable ! Je croyais être la seule.. Je... Oh la la je sais pas quoi dire ! Je suis vraiment contente d'être tombée sur toi..»

J'esquissai un large sourire . Je me sentais à présent de ce poids qui jusqu'ici avait reposé sur mes épaules . A présent , je pouvais en parler en toute confiance . A présent , j'avais quelqu'un à qui parler , quelqu'un qui serait susceptible de comprendre ce que je traverse . Cette sensation me procurait un bien fou . Emu , et ne trouvant pas les mots , je pris Nani dans mes bras et la serrai contre moi , un large sourire s'étirant sur mes lèvres . Jamais , je n'aurai cru que j'allais faire la rencontre d'une personne qui avait subi le même sortilège que moi . Alors que j'avais commencé à désespérer , Nani avait ravivé la flamme de l'espoir . Comme quoi , le hasard pouvait faire les belles rencontres . Ce jour allait rester gravé dans ma mémoire pour de longues années .

« Si tu savais comme je suis content...J'avais commencé à perdre espoir et puis j'ai fais ta rencontre . Je pense que l'on aura des tas de choses à se raconter pour le coup ! » lui dis-je avec ferveur .

Quelques larmes vinrent glisser avec grâce sur le visage de Nani , émue par la nouvelle . Je devais avouer que c'était un moment intense , riche en émotion . C'était exactement le principe de l'ascenseur émotionnel . De la crainte d'être incompris et rejeté je suis passé au soulagement et à la joie de constater que je n'étais finalement pas le seul à avoir subi les conséquences de ce sortilège.

« Est ce que tu as été séparé de tes proches ? En arrivant ici, j'étais suele. J'avais perdu ma petite sœur. »

Aussitôt , j'acquiesçai . Les débuts à Fantasia Hill avaient été difficiles et livré à moi-même , sans aucun amis pour me réconforter et m'aider , je n'ai pas eu d'autres choix que de sombrer dans une dépression inconsolable . Puis , petit à petit , je me suis fais à la solitude . J'y avais même trouvé un certain confort mais l'envie de retrouver mes proches était toujours présente .

« Oui . Il semblerait que ce sortilège nous ait isolé des êtres auxquels on tient . » avouai-je avec dégoût . « Est-ce que tu as retrouvé quelques uns de tes proches ?»



► Sea of our Dreams


Nani N. Makaha & J. Mowgli Patneedi

CODE BY AMIANTE


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] EmptyVen 29 Mar - 14:43

Le hasard peut faire les belles rencontres

Le choc de la nouvelle avait laissé Nani sur les fesses comme on disait. Jamais elle n'aurait cru qu'une personne autre que Lilo ou Stitch avait pu vivre la même chose qu'elle. C'était complètement fou. Tellement incroyable que la belle avait bien du mal à croire ce que venait de lui dire Mowgli. Il était comme elle. Il venait d'un autre monde, d'un autre endroit. Mieux encore il pouvait la comprendre. Nani réalisait que le hasard avait plus que bien fait les choses en les mettant sur le même chemin. Non seulement le métisse était quelqu'un qui avait traversé les mêmes épreuves qu'elle, mais en plus il était adorable et d'une gentillesse hors norme. Il avait le cœur sur la main, une qualité qui se faisait rare à Fantasia Hill.
A la fois troublée par la nouvelle et soulagée de ne plus sa savoir seule, Nani avait laissé ses émotions prendre le dessus. Quelques perles salées avaient glissé sur son visage et sous le coup de l'émotion la belle s'était laissée aller à serrer le jeune homme dans ses bras à plusieurs reprises. Elle ne s'en rendait d'ailleurs pas compte mais vu ces grimaces, elle devait très certainement un peu trop exprimer sa joie.

« Si tu savais comme je suis content...J'avais commencé à perdre espoir et puis j'ai fais ta rencontre . Je pense que l'on aura des tas de choses à se raconter pour le coup ! » . Nani lâcha un petit rire avant d'essuyer d'un revers de manche ses quelques larmes. Elle retrouvait grâce à Mowgli la flamme de l'espoir qui s'était éteinte en elle depuis son arrivée à Fantasia Hill. Pour sûr, ils auraient sûrement beaucoup à se raconter sur leur vie passé. Mowgli avait après tout grandi dans la jungle et si la brune avait bien suivi sans parents mais entourés d'animaux, et Nani quand à elle avait toujours eu une vie compliquée, parsemée de problèmes. Nul doute qu'ils trouveraient toujours quelques choses à se dire.
La serveuse finit par lui demander si lui aussi avait été séparé de ces proches à son arrivée à Fantasia Hill. Elle même était longtemps restée sans nouvelle de Lilo et Stitch. Aujourd'hui encore, elle n'avait d'ailleurs pas retrouvée David. Elle se demandait d'ailleurs si il allait bien. Souvent elle se demandait ce qu'il faisait dans ce monde et si elle finirait par le retrouver ou non. En même temps, si elle finissait par le retrouver, elle appréhendait grandement la suite des événements... Après tout cette fois, elle n'aurait plus de raison de se défiler d'une possible relation amoureuse.

« Oui . Il semblerait que ce sortilège nous ait isolé des êtres auxquels on tient. Est-ce que tu as retrouvé quelques uns de tes proches ? . Mowgli semblait particulièrement touché par ce que les conséquences du sortilèges avaient eu sur lui. A voir son regard, Nani devinait qu'il n'avait pas encore retrouver ses proches. La solitude devait lui peser, et elle pouvait parfaitement le comprendre, elle qui avait noyé ces heures les plus sombres dans le travail. Sans sa famille elle n'était rien. Sans ses « ohanna », elle n'avait pas de raison d'être et pendant des mois l'inquiétude l'avait rongé. « J'ai retrouvé ma sœur, par hasard ici même, il y pas si longtemps que ça. Peut être une semaine ou deux. Ca faisait des mois que je la cherchais que je m'inquiétais pour elle. » . Parler ainsi de la joie et du bonheur qu'elle avait éprouvé en retrouvant Lilo, lui donnait le sourire. Pourtant, elle ne pouvait s'empêcher de ressentir une point de culpabilité en pensant à Mowgli qui lui semblait encore bien seul.
« Du coup j'ai su qu'elle avait aussi retrouvé Stitch.... Un... un ami. Mais il y a encore quelques personnes dont je suis à la recherche. Le truc c'est que tout le monde a tellement changé que je ne sais même pas si je pourrai le reconnaître. Tu savais pas exemple que les animaux ont pris forme humaine ? Comment retrouver nos amis dans ce cas !» Nani soupira heureusement que Lilo lui avait parlé de ce détail sans quoi jamais elle n'aurait reconnu Stitch. Même elle physiquement elle avait changé. Dans ce cas, se fier aux apparences n'étaient plus possible. Et peut être que Nani faisait bien d'en avertir Mowgli puisqu'il avait grandit entouré d'animaux et que c'était peut être eux qu'il cherchait. « Et toi, qui cherches tu ? Je pourrai peut être t'aider !»

CODE TOXIC GLAM



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] EmptySam 29 Juin - 18:03

J'archive Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] 1823284050
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Le hasard peut faire les belles rencontres [PV Nani]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UploadHero] Les Réformés se portent bien [DVDRiP]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-