AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena Vide
I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena Vide
I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena Vide
I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena Vide
I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena Vide
I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena Vide
I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena Vide
I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena Vide
I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena Vide
I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena Vide
I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena Vide
 

 I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena EmptyLun 14 Jan - 21:30

Sullivan était arrivé à Fantasia Hill depuis maintenant un bon mois. Il était ravi de ce qu'il était devenu, de découvrir ce nouveau monde qui s'offrait à lui. Il avait l'impression de redécouvrir la vie. Oh bien sur que Monstropolis lui manquait, l'usine à rires, son travail, ses couleurs... Mais ici tout était si différent, si réel. Ça ressemblait dans le fond à son ancienne vie, mais c'était pourtant si différent.
Mais très vite il avait du faire face au dure réalités de la vie dans ce nouveau lieu. Il n'avait plus ses repères, et devait très vite reprendre pied pour s'adapter à cette nouvelle vie. La nostalgie l'avait d'ailleurs vite gagné malgré cette pointe d'excitation toujours présente à chaque nouvelle découverte dans cette ville. Sullivan avait très vite repris pied et cherché dans un premier temps un travail. Bon il avait un peu gonflé et triché sur son C.V., car sa grande expérience de monstres n'avait pas grande valeur, ni crédibilité ici. Du coup il s'était orienté vers un domaine qu'il adorait, la pâtisserie. Aussi loin qu'il s'en souvienne, il avait toujours aimé les gâteaux aux milles couleurs, et aux gouts délicieusement sucré. Ils les aimaient tous, et nombre de fois ils avaient passé du temps en cuisine pour en reproduire.
C'est donc avec sa première paie de pâtissier que Sullivan arriva dans ce par d'attraction. Pourquoi? Il ne savait pas trop, enfin si, pour se retrouver dans un monde enfantin, où les rires de tous ces enfants arrivent comme une douce mélodie à ses oreilles. Il ne s'en lassait pas, et en quelques sortes cela lui rappelait Monstropolis. Il fila vers un stand de sucreries et acheta une bonne pomme d'amour, avant de flâner un peu dans tout le parc en laissant son regard se poser sur les différentes attractions. Il ne faisait ni trop chaud, ni trop froid aujourd'hui. Très vite son regard s'arrêta sur la grande roue majestueuse qui tournait lentement, flirtant avec les nuages. Elle était peinte de couleurs pastels, et illuminés à ses extrémités. Oui en cet instant, il avait très envie de faire un petit tour, de se poser dans une nacelle et de se laisser emmener vers la cime de cette dernière et de contempler le paysage que Fantasia Hill offrait. Oh oui il en avait très envie, mais une petite hésitation se faisait sentir. Il se posa alors sur un banc, regardant le ballet des enfants, montés et descendre, rigoler, ou même crier. Et c'était avec un regard envieux. Il finissait tranquillement sa sucrerie tout en se tordant la bouche. Il n'y avait aucun adulte qui ne montait dans cette grande roue, hormis ceux qui accompagnaient leurs enfants. Alors il passerait pourquoi? Pour quelque chose dont il se moquait totalement. Le voilà qui d'un coup se leva et se dirigea vers la petite file d'attente pour prendre son billet pour faire un tour et tenter de toucher le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena EmptyVen 18 Jan - 13:29

Comme le dit si bien un dicton « Un bonheur n’arrive jamais seul ». Et ce fameux dicton, Bouh voulait y croire dur comme fer. Plus encore depuis qu’elle avait retrouvé Bob. Des retrouvailles qui lui avaient procuré une joie intense, elle arrivait encore à peine à y croire, enfin elle n’était plus seule dans ce monde. Et depuis ce fameux jour où ils s’étaient croisés dans le rayon d’un magasin Disney, ils étaient inséparables, comme si ils souhaitaient rattraper le temps perdu en passant chacun de leurs instants libres ensembles, à profiter, à partager, à rire, à se faire des confidences…. La seule chose qui manquait à leur bonheur pour qu’ils ne soit parfait c’était la présence de Sully. Leur Sully. Leur monstre bleu et violet à poils longs. Leur gros nounours. Certes ici, il n’avait certainement plus la même apparence mais les deux amis ne doutaient pas une seule seconde que son caractère serait identique à celui qu’il avait auparavant et c’était le plus important. Chaque jour, Bob et Lena tentaient donc de le retrouver, cherchant à des endroits plus improbables les uns que les autres et parlant sans cesse de lui et de son absence si pesante. Mais la jolie brune ne désespérait pas : elle le retrouverait, surtout si ce dicton disait vrai.

Aujourd’hui, Bob n’était pas disponible, il devait aller travailler, mais la jeune fille elle, n’avait aucun cours, aucune mise en scène à préparer. Elle avait donc décidé de s’accorder un moment de détente, et pour cela, rien de mieux que le parc d’attraction. Cet endroit était l’un de ses préférés de la ville. Ici elle pouvait laisser libre cours à la part d’enfant qui était toujours en elle, sans se réfréner de peur d’ennuyer les autres, ici elle pouvait être elle-même. Toutes ces couleurs, toutes ces odeurs étaient aussi un véritable plaisir pour Lena. A gauche, un manège multicolore, à droite un stand de tir à la carabine illuminé de leds rouge et bleu. A l’entrée une odeur agréable de barbe à papa, un peu plus loin celle d’une crêpe en train de cuire. Aucun n’endroit n’était plus riche en son, en décors somptueux, et aucun endroit n’était aussi vivant. C’était non seulement une source d’inspiration perpétuelle pour la jeune metteur en scène qu’elle était mais aussi une bouffée d’air frais après des journées passées enfermées dans des salles de cours. Tant de vie, tant de rires, tant de joie… Tout cela lui donnait l’impression de gagner en énergie, tout ce bonheur qui était partagé aux alentours entrait dans son cœur pour l’illuminer. C’est donc avec un immense sourire collé au visage qu’elle se plaça dans la queue de la grande roue. C’était son attraction préférée, de la haut, elle pouvait voir tout le parc et il n’était jamais plus beau qu’à cette heure ou la nuit vient remplacer le jour, le ciel prenant une couleur sombre, quelques rayons de soleil filtrant à travers la pénombre pour venir toucher de grâce tel endroit ou telle personne. Aujourd’hui c’était le cas et Lena sentait déjà poindre l’excitation au creux de sa poitrine, elle avait hâte de profiter du spectacle époustouflant qui allait s’offrir à elle. Après quelques minutes d’attente, elle grimpa enfin dans une nacelle. C’est alors qu’un jeune homme s’installa face à elle. Curieuse de nature, elle posa immédiatement ses yeux sur lui mais pas un instant elle ne s’était attendue à ressentir un tel sentiment. Son cœur eut un raté, il bondit dans sa poitrine et elle eut presque l’impression qu’il allait lui tomber dans les mains. Ses yeux s’agrandirent de surprise alors qu’elle tentait de comprendre ce qui avait déclenché ce brusque changement d’humeur, c’était comme si elle connaissait cette personne assise face à elle. Elle n’aurait su dire qui il était, ne l’ayant jamais croisé auparavant, et pourtant elle se sentait différente face à lui, comme vulnérable. La nacelle entama son ascension tandis qu’elle le dévisageait toujours, se mordillant la lèvre. Lena lui adressa un sourire timide puis prenant son souffle, articula quelques mots. « Bonsoir. Ne nous serions nous pas déjà vu quelques part ? Je sais que je vous aborde de façon ridicule mais… J’ai l’impression de vous connaitre… Et ce n’est pas là une technique de drague minable ! » Elle rit de son approche, un rire un peu nerveux. Elle lui avait servi tout un tas de banalités et contrairement à son habitude, elle était presque intimidée. C’est alors que leurs yeux se croisèrent et elle en eût le souffle coupé. Son regard chocolat était empli de tendresse, de douceur, il reflétait tout un tas de sentiments profonds, sincères et la jeune fille eut alors l’impression que plus jamais elle ne pourrait se détacher de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena EmptySam 2 Fév - 20:46

*Et le voila, il était dans la fille d'attente. Les gens payaient leur places, attendaient qu'une nacelle s'arrête, des personnes descendaient, le visage pour la plupart serein et apaisé, puis les clients s'enchainaient. Ce fut à son tour, il paya sa place et suivit le forain qui l'installa dans une nacelle, seul. Ça ne le gênait pas vraiment, la solitude reflétait un peu ses derniers jours, depuis son arrivé dans ce monde, alors un peu plus ou un peu moins. Sa vie trépidante de Monstropolis lui manquait, ses amis surtout. Ici il ne connaissait encore personne hormis ses quelques collègues de la pâtisserie. Il était confortablement installé, attendait avec impatience que sa nacelle se soulève, quand le forain fit rentrer quelqu'un avec lui. Il lui jeta un regard furtif sans grand intérêt. Il était impatient de voir la vue qu'offrait le sommet de la grande roue. Mais alors que la machine se mit en route, il sentit comme un regard appuyé sur lui, ce qui le gênait un peu. Quand il leva les yeux pour faire face à ce regard insistant, il vit cette jeune femme qui lui offrait un sourire timide. Et immédiatement il fut touché par ce visage radieux et si souriant. Pour sur il venait de rougir. Il esquiva rapidement son regard, tout en lissant les plis de sa chemise. Alors quand elle se mit à lui parler, il se retourna d'un coup, comme transporté par le son de sa voix. On dirait dit... Non impossible. Il se tordit un peu la bouche à sa question et étouffa un petit ricanement à la fin de sa phrase. Oh ben ça ne lui aurait pas déplu que ce soit une technique de drague aussi ridicule qu'elle peut l'être. Oui il trouvait cette fille très belle, avec ce visage doux et ces yeux si intimidant. Puis surtout, instinctivement, il avait envie de la protéger, c'était bizarre à expliquer, il ne se l'expliquer pas d'ailleurs, mais il avait cette folle envie de la prendre dans ses bras et de la sécuriser.*

- Non je ne pense pas, et c'est même impossible. Je suis nouveau ici, et je ne pense pas qu'on ai pu se rencontrer dans le monde, enfin la ville d'où je viens. Dommage.

*Il rajouta un petit sourire à ses paroles tout en la fixant un long moment, un regard un peu trop appuyé d'ailleurs, et quand il s'en rendit compte il détourna bien rapidement la tête.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena EmptyMar 12 Fév - 22:43

Il était troublé, gêné, et Bouh était presque certaine de l’avoir vu rougir sous son regard. Ce qui ne le lui avait d’ailleurs pas déplut, elle aimait se dire qu’elle faisait un tant soit peu d’effet à ce beau jeune homme face à elle. En temps normal, elle se moquait bien d’attirer l’attention de quelqu’un ainsi, à vrai dire, elle n’y pensait même pas tant elle était naturelle et impulsive. Mais cette fois, elle ne savait pourquoi c’était différent. Elle voulait qu’il la remarque, qu’il croise son regard, qu’il soit curieux de la connaitre ou de la reconnaitre. C’est pour cela qu’elle lui avait adressé la parole de but en blanc. Et encore une fois, elle n’avait pas été si claire que d’habitude. Ses paroles s’étaient embrouillées, heurtées, pour ne devenir qu’un tas de mots sans queue ni tête, que n’importe qui aurait pu servir à cet inconnu. N’importe quelle femme intéressée tout au moins. Et elle s’en voulait d’avoir perdu ainsi son charisme et son sens de la discussion légendaires, elle n’était pas à la hauteur de son surnom ce soir… Le moulin à paroles. Par contre, elle était fidèle à sa maladresse. Se mordillant la lèvre, elle ne le lâcha pourtant pas des yeux, dans l’attente de sa réponse et c’est un grand soulagement qui l’envahit quand elle se rendit compte qu’il réprimait un petit rire. Son ventre en une seconde, venait d’arrêter de se tordre dans tous les sens et c’est plutôt de petits papillons qui venaient l’habiter alors qu’il posait son regard sur elle. « Non je ne pense pas, et c'est même impossible. Je suis nouveau ici, et je ne pense pas qu'on ait pu se rencontrer dans le monde, enfin la ville d'où je viens. Dommage. » C’est à peine si elle pensait à ses paroles maintenant qu’il lui avait adressé un sourire. Un instant, son souffle s’était coupé. Sa respiration était saccadée. Et son cœur, son cœur venait encore de défaillir. Il avait un si beau sourire, son visage illuminé était des plus charmants. Lena n’en revenait pas de ressentir des sentiments si forts, à cause d’un inconnu. Cela ne lui était encore jamais arrivé. Elle ne comprenait pas, ce qui naissait au creux de sa poitrine avec un simple regard. Ce n’est d’ailleurs que quand il se détourna, semblant encore une fois gêné, qu’elle retrouva ses esprits. Doucement, elle secoua la tête pour se ressaisir et reprit son souffle calmement, tentant de le réguler. Enfin elle se souvint de ses paroles, et se mit à y réfléchir. Il était donc nouveau à Fantasia, et présumait que pour cette raison ils ne s’étaient jamais rencontrés. Alors d’où lui venait cette impression que son visage était si familier ? Elle fronça les sourcils en y pensant, entortillant une mèche de cheveux autour de son doigt comme à son habitude, son regard était fixé sur l’horizon, le paysage, sans pour autant qu’elle ne voit ce qui défilait sous ses yeux. La jeune femme était troublée, très troublée, et les hypothèses se bousculaient dans son esprit, toutes plus tordues les unes que les autres, quand tout à coup elle repensa à l’un de ses mots « monde ». Il n’était pas anodin. Lui-même le savait, et il s’était reprit en le corrigeant par « ville ». Ses yeux, à nouveau, cherchèrent les siens mais il ne la regardait pas. Etait-il possible que lui aussi soit arrivé ici par hasard, sans le vouloir ? Qu’il ait été arraché à son monde, trainé de force dans un nouveau ? Elle devait savoir. Alors, elle reprit la parole d’une voix où perçait la curiosité : « Désolée de la confusion, pourtant je suis certaine de vous avoir déjà vu. Je… D’où venez-vous si ce n’est pas trop indiscret ? » A nouveau elle le fixait, le dévorant presque des yeux. C’était plus fort qu’elle, le désir de le regarder encore et encore, la tiraillait, elle ne pouvait lutter. Elle ajouta : « Au fait, je m’appelle Lena. » Un sourire se dessina sur son visage. C’était tout elle, naturelle et avenante. Elle baissa les yeux au bout de quelques secondes alors qu’il était encore muet, puis les posa sur le paysage. Enfin elle découvrit ce pourquoi elle était montée dans la grande roue et un soupir de plaisir s’échappa de ses lèvres, dans son regard, une lueur plus brillante que jamais. C’était magnifique, comme dans ses souvenirs, elle voyait la fête foraine illuminée par les rayons mordorés du soleil couchant. La foule semblait ridiculement petite, comme des fourmis se baladant dans les travées d’une fourmilière. Mais au loin Bouh voyait la ville, qui ressemblait presque à un décor de film tout en ombres et en lueurs rouge, gouttes de lumières incandescentes. Cet instant, elle le savourait.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena EmptyMer 20 Fév - 12:17

*La nacelle continuait doucement son ascension vers son sommet, là où la vue serait la plus imprenable. Il pourrait voir Fantasia d'en haut, voir ce que cette ville avait lui offrir. Il était monté dans cette grande roue pour ça, pour toucher du bout des doigts les nuages, voir le soleil descendre doucement, tout en faisant rougir le ciel. Oui il en était sûr une fois en haut, le paysage serait à couper le souffle. Mais voilà il appréhendait d'un coup d'arriver au sommet. Car forcément le moment ne serait pas éternel, juste l'histoire d'une maigre poignée de seconde, et ensuite la nacelle entamerait la descente, et donc la fin du tour de grande roue. Oh ce n'était rien de grave hein, si il n'avait pas fait la rencontre de la jeune fille en face de lui. Oh oui il ne la connaissait pas, mais il avait cette force intérieur qui le déroutait totalement. Il avait envie que ce moment là, dans la grande roue, ne se termine jamais. Il y avait entre eux une tension, d'une nature très forte. Il ne pouvait l'expliquer mais il savait que c'était là. Il avait ce regard fuyant qui traduisait clairement qu'il était chamboulé par cette jeune fille. Et ça faisait vraiment bizarre. Il tentait d'éviter de poser une nouvelle fois ses yeux sur elle, par peur d’empourprer ses joues de rouge clair encore une fois. Mais c'est alors qu'elle lui posa une question à laquelle il n'avait pas vraiment de réponse à donner. Il n'allait pas raconter à cette inconnu qu'il venait d'un monde imaginaire, pleins de couleurs, un monde que les personnes d'ici ne pourraient pas croire. Il ramena donc son regard sur elle tout en cherchant une réponse correct.*

- Peut être que j'ai un sosie alors, car c'est vraiment improbable que l'on se soit déjà croisé. Je viens à peine d'arriver ici, et l'endroit d'où je viens... Non c'est une petite bourgade, vous ne devait vraiment pas connaitre....


*Il se sentit gêné par son regard insistant, mais aussi attiré. Il n'avait pas envie de détacher son regard du sien. Si bien qu'il venait d'arriver au point culminant de la grande roue, que la vue était tout simplement sublime. Le soleil offrait ses dernières lueurs rougeoyantes, l'étoile du berger donnait elle, ses premiers éclats de lumière. Oui ce panorama était sans doute saisissant.. Mais Sullivan n'arrivait vraiment pas à détacher son regard de celui de la jeune fille qui venait de lui dévoiler son prénom, Léna. Cet échange muet était bien plus intense que tout ce qu'il avait pu connaitre. Il se sentait soulevé par ce qu'elle dégageait. Quand elle détourna le regard, un long soupir sortit de sa bouche. Il se mordilla la lèvre inférieur avant de déclarer.*

- Enchanté Lena. Ravi même... Pour ma part je m'appelle Sullivan...


*Il avait cherché une nouvelle fois son regard, et luttait depuis quelques minutes à une folle envie de la toucher, de prendre sa main, de sentir son odeur... C'était un truc fou.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena EmptyMer 13 Mar - 15:23

En un instant elle venait d’oublier combien cet homme la subjuguait. Ses yeux dévoraient le paysage, s’accrochant à chaque détail qui leur était offert, du petit toit brillant sous les reflets du soleil, au néon défaillant d’une enseigne en passant par la lumière rougeoyante qui baignait la scène. Le cadre était magnifique, presque irréel, il ressemblait au tableau d’un grand peintre avec chaque couleur ajustée pour se mêler parfaitement aux autres. Voilà ce qu’elle était venue admirer et le spectacle ne la décevait pas un seul instant. Ce n’était pas la première fois qu’elle y assistait, et pourtant c’était toujours différent, et toujours aussi sublime, elle ne s’en lassait pas. Les couleurs n’étaient jamais exactement les mêmes, et les reflets qu’elles offraient non plus. C’était une source d’inspiration sans fin pour la metteur en scène qu’elle était. Voir un si beau paysage lui donnait des idées nouvelles, aussi bien pour les rôles, que pour les décors ou même les musiques. Par exemple, ce soir, une douce mélodie se créait dans son esprit, une mélodie entrainante, forte, prenante, qui se terminait par une envolée sans fin. Une mélodie parfaite pour une histoire d’amour romanesque. Un frisson l’envahit à cet instant et la voix de celui qui n’y était surement pas pour rien dans cette idée la tira de sa rêverie. « Peut être que j'ai un sosie alors, car c'est vraiment improbable que l'on se soit déjà croisé. Je viens à peine d'arriver ici, et l'endroit d'où je viens... Non c'est une petite bourgade, vous ne devait vraiment pas connaitre.... » Son regard se riva de nouveau au sien. Évaporé le paysage. Elle le contemplait, sourcils froncés, se demandant pourquoi il était si mystérieux. Il y avait forcément une raison, il y a une raison à tout. Et Lena était bien décidée à percer son secret, elle était très curieuse, une curiosité parfois dérangeante… Jamais elle n’abandonnait tant qu’elle n’avait pas obtenu une réponse convenable et surtout sincère. Elle se contenta d’hocher la tête à ses paroles, troublée. Son impression qu’il venait d’un autre monde ne faisait que se renforcer, il se cachait car il avait peur de dévoiler son identité. Pour l’aider, elle était prête lui révéler qui elle était-elle. Mais d’abord son prénom, il lui fallait son prénom. En tant que fan de Disney, s’il était issu d’un conte elle l’identifierait ainsi, du moins s’il avait gardé le même. Puis elle tourna de nouveau le regard vers le paysage, pour se donner une contenance, et arrêter de le dévisager. Mais ses mots vinrent la chambouler bien plus encore… « Enchanté Lena. Ravi même... Pour ma part je m'appelle Sullivan... » Instantanément son cœur cessa de battre, sa respiration se coupa et le prénom qu’il venait de prononcer résonna plusieurs fois dans son esprit « Sullivan »…. Etait-il possible que ce soit bien lui ? Sully ? Son Sully ? Elle tourna rapidement la tête pour le dévisager à nouveau, les yeux écarquillés par la surprise. Cela expliquerait bien des choses, dont cette électricité palpable qui les unissait, cette envie de se serrer dans ses bras qui la démangeait, et cette impression de si bien le connaître. Oh il était si beau. Plus rien ne l’identifiait au monstre bleu et violet si adorable qu’il avait été et elle n’avait aucun moyen de s’assurer que c’était lui, pourtant elle en était persuadée. Reprenant son souffle après quelques secondes d’apnées elle murmura : « Sully c’est toi ? » Et sans qu’elle ne s’en rende compte, les larmes se mirent à dévaler le long de ses joues. Elle ne pouvait les retenir, c’était bien trop d’émotion d’un coup. D’autant que Lena en était persuadée, c’était bien lui. Et sans attendre de réponse, elle se jeta dans ses bras, faisant basculer légèrement la nacelle. Là elle se blottit contre son torse, le serrant fort contre elle, les sanglots la secouant toujours : « Oh tu m’as tellement manqué… ».


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena EmptyMar 2 Avr - 10:28

*Pendant que Lena se laissait aller à la contemplation du paysage qu'offrait le fait d'être au point culminant de la grande roue. Sully, qui était monté dans ce manège exprès pour ça, le regarda rapidement, mais ne pouvait détaché son regard de la femme qu'il avait en face de lui. Elle le subjuguait, attirait son regard, et bien plus encore qu'il devait grâce à une force surhumaine. Il avait attirait son attention en expliquant que l'endroit d'où il venait, elle ne pouvait pas le connaitre. Non c'était tout simplement impossible et bien trop compliqué à expliquer surtout. Il ne pouvait pas raconter à une inconnue, qu'il sortait d'un monde imaginaire, du monde irréel des dessins animés. Leur regard venaient de se verrouiller à nouveau l'un à l'autre, et c'était juste complétement déroutant. Il avait cette impression de reconnaitre cette lueur au fond de ses yeux, mais ne pouvant mettre un nom,, une personne dessus, c'était très étrange. Elle venait de détourner son regard, Sully fit une petite grimace. Il devait être grillé avec ses regard insistant. Elle se présenta, et en échange il livra son prénom. Il ne s'attendit pas à ce qu'il allait suivre, oh non, vraiment pas. Quand elle se retourna vers lui, il vit rapidement que quelque chose avait changé, son regard était illuminé différemment, clairement. Il ressentait qu'elle était chamboulé; et il était suspendu à ses lèvres pour savoir le pourquoi. Il ne put se retenir de prendre sa main là, tant son état le chamboulait lui aussi. Quand enfin elle sortit un mot, Sully resta stoché. Comment pouvait elle connaitre son surnom? Ses mots venaient de le percuter de plein fouet, c'était un sensation si forte. Il fit ses yeux devinrent encore plus humide, de petites larmes dévalant ses joues. Elle venait de se jeter dans ses bras, d'abord surpris, il referma ses bras sur elle. Petit à petit il comprenait ce qui venait se passer. Il avait le souffle court, il ne pouvait pas sortir un mot. Il ouvrit la bouche, mais aucun son n'en sortit, il en eut un rire nerveux. Il soupira un long moment pour retrouver un peu de force pour enfin lâcher sans vraiment comprendre comment.*

- Bouh?

*Oui à ce moment il en était persuadé enfaite, il resserra son étreinte n'arrivant pas vraiment à réaliser tout ça. Il déposa un petit baiser sur son front et d'un revers de manche il effaça ses larmes .*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena EmptyMar 16 Avr - 10:30

Un mot, un prénom, peut tout bouleverser, peut déclencher un raz-de-marée de sentiments tous plus intenses les uns que les autres. Et c’est exactement ce que vivait Lena. En un instant elle était passé de la curiosité à l’émerveillement, puis à l’espoir, la surprise, la joie, le soulagement et enfin l’euphorie. Oui maintenant, elle était euphorique, complétement euphorique à l’idée d’avoir retrouvé dans cette grande roue qu’elle affectionnait tant, celui qu’elle avait cherché sans relâche, partout sauf ici. C’est fou ce que le destin peut accomplir, songea-t-elle. Il les avait réunis ce soir, dans cette immense fête foraine, dans cette attraction, dans cette nacelle, ensemble. Si elle était arrivée une minute plus tard, elle aurait été accompagnée de quelqu’un d’autre. Si elle avait choisi une autre attraction, ils n’auraient fait que se croiser, sans se reconnaitre. Et pourtant il était bien là, dans ses bras maintenant qu’elle était collée à lui. Et il lui serait bien difficile de s’arracher à cette étreinte. Bouh avait l’impression que jamais, elle n’avait été si heureuse, et qu’elle ne pourrait plus quitter son Sully ne serait-ce qu’une seconde. Yeux fermés, elle s’imprégnait de son odeur, les larmes baignant toujours ses joues. Elle sentait son torse se soulever et s’abaisser au rythme de sa respiration saccadée, son cœur aussi, accélérer… Et sa chaleur rassurante l’envelopper. Quand elle s’était jetée sur lui, la jeune fille avait senti sa surprise l’espace d’une seconde, avant qu’il ne se laisse aller, comprenant certainement qui il avait face à lui. Mais comme pour se rassurer, il prononça ce surnom, qu’il était l’un des seuls à connaitre, où plutôt dont il était à l’origine. « Bouh ? » Dans sa bouche, ce mot semblait si différent. Il sonnait différemment. Lui faisait ressentir d’autres sentiments. Son cœur, battait la chamade dans sa poitrine. Elle voulait qu’il le répète, encore et encore. Sourire aux lèvres, toujours blottie contre lui elle hocha la tête. Elle ne parvenait plus à articuler. Il resserra son étreinte, et elle aussi, puis il déposa un baiser sur son front. Un baiser électrique. Une décharge la parcouru, une nouvelle explosion de bonheur assaillie son corps. Elle attribuait cette sensation aux retrouvailles tant attendues, mais ce baiser n’avait pas la même saveur que ceux qu’il lui offrait avant, quand elle était enfant et qu’il était son monstre. Puis, Sully chassa ses larmes avec sa manche et elle finit enfin par relever la tête vers lui, ancrant son regard au sien. Elle ne savait décrypter ce qu’elle voyait dans ses yeux, mais elle ne doutait pas qu’il était heureux de la revoir, aussi heureux qu’elle. Prenant une grande inspiration, elle retrouva un peu de contenance, un tout petit peu, et elle parvint à souffler dans un murmure « Où étais tu ? Je t’ai cherché partout ? Je suis tellement contente de te revoir… Et Bob… Bob sera intenable quand il va apprendre la nouvelle ! » Son excitation naturelle reprenait peu à peu le dessus, lui conférant une nouvelle énergie qui circulait dans tout son corps. Et elle se saisit de la main de Sully, la serrant fort dans la sienne comme pour être sûre qu’il ne s’envolerait plus, qu’il ne la quitterait plus. Il était là et elle ne le laisserait plus filer.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena EmptyMer 15 Mai - 10:38

*Petit à petit Sully réalisait ce qui venait de se passer. Il en était encore complétement sonné n'arrivant pas encre à y croire vraiment. Il avait rêvé ce moment tant de fois, depuis le jour, où il avait décidé de ne plus rendre visite à Bouh dans son intérêt. Elle était encore petite, mais c'était la meilleure chose à faire. Il avait chaque soir, au moment de ses tournées à Metropolis, pensait à elle, tenté mille fois de rompre son serment, et d'aller dans sa chambre pour juste la regarder dormir, voir comment elle grandissait. Mais il ne l'avait jamais fait. Le temps avait fait son effet, mais bien souvent il avait eu des petites pensées pour elle. Puis en arrivant dans ce nouveau monde, sous cette nouvelle forme, il avait fait ce rêve fou, oui totalement fou, de la revoir un jour. Il n'avait plus cette barrière de la différence entre eux, et ça changeait tout du serment qu'il avait pu se faire à l'époque. Mais il s'était vite ravisé, d'une parce que ce nouveau monde était grand, immense, puis que peut être Bouh n'en était pas. Puis enfin, chose qui avait rapidement mis terme à ses rêves : Bouh avait grandi, et avec le temps, elle n'avait pu qu'oublier le monstre qu'il avait été. Il s'en était persuadé. Mais là en un instant, sans s'y attendre le moins du monde, et avec un formidable coup du destin, elle était désormais dans ses bras, collé contre lui. Il n'expliquait pas comment cela était possible.... Il s'était détaché un peu d'elle, et laissait son regard glisser sur la jeune femme qu'elle était devenue. Oh non, jamais il n'aurait pu la reconnaitre, elle ne ressemblait plus en rien à la petite Bouh qu'il avait connu, mais qu'est ce qu'elle était belle. Mise à part ses longs cheveux bruns ses yeux noisette, chose gardé de son enfance, elle avait changé du tout au tout. Son visage s'était affiné, ses traits étaient fins, ses lèvres charnues, son corps ponctué de belles formes... Plus il la détaillait, plus il se rendait compte que le regard qu'il portait sur elle n'avait plus du tout la même teneur qu'avant, oh non. En se rendant compte de cela, il eut sans doute une petite montée de rouge aux joues, et comme un sentiment de honte, que son regard appuyé était déplacé. Il secoua la tête et détourna rapidement le regard en remarquant que la grande roue avait presque fini sa descente et qu'ils allaient devoir quitter leur nacelle. Il ramena son regard sur elle au son de sa voix. A la fin de sa phrase il se tordit la bouche avant de réellement comprendre.*

- Quoi Bob, il est là aussi? Non, t'es sérieuse? Ça fait longtemps?


*Il n'en revenait pas, Bob était là? Il était bien réel et vivant? Sully s'était fait un tel sang d'encre à sa disparition à Metropolis, du jour au lendemain, sans aucune explication. Il en était devenu fou presque. Il se rendit compte qu'il n'avait pas répondu à ses questions.*

- Ca fait quelques mois que au petit matin je me suis réveillé dans cette ville, comme ça.... -dit il en montrant son corps- J'ai eu un peu de mal à m'y faire, à comprendre... Mais maintenant ça va, je le vis bien, je me suis fait à cette nouvelle. Je commence à ne plus regretter Metropolis, encore moins maintenant que je sais que Bob est aussi là..... Et que je t'es retrouvé...

*Il avait presque murmuré ces derniers mots, tout en attrapant la main de Lena pour sortir de la grande roue. Il ne pouvait s'empécher de poser son regard sur elle, avec sans doute des yeux brillants.*

- Bon assez parlé de moi, toi. Raconte moi tout...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena EmptyJeu 8 Aoû - 17:19

J'archive I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena 1823284050
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

I fly with the stars in the skies.... Sulli & Lena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-