AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-43%
Le deal à ne pas rater :
Carte Mémoire microSD XC SanDisk Extreme 64 Go (avec ...
15.45 € 26.99 €
Voir le deal

Partagez

Petite leçon d'histoire de l'art ▬ LUCIFER & LOUISE Vide
Petite leçon d'histoire de l'art ▬ LUCIFER & LOUISE Vide
Petite leçon d'histoire de l'art ▬ LUCIFER & LOUISE Vide
Petite leçon d'histoire de l'art ▬ LUCIFER & LOUISE Vide
 

 Petite leçon d'histoire de l'art ▬ LUCIFER & LOUISE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Petite leçon d'histoire de l'art ▬ LUCIFER & LOUISE Petite leçon d'histoire de l'art ▬ LUCIFER & LOUISE EmptyJeu 7 Fév - 18:11

Petite leçon d'Histoire de l'Art


Louise Harrington avait passé sa journée dans son bureau à travailler sur des mariages. En effet, elle était organisatrice d’événement est passé le plus clair de son temps entre des coupes heureux et amoureux qui croyaient que l’amour était éternel alors que son couple à elle battait de l’aile voir était en train de se brisait. Thomas ne rentrait presque plus chez eux à part pour prendre des affaires et voir si elle allait bien puis repartait directement chez une de ces maitresses. Louise n’avait trouvé que son boulot pour penser à autre chose mais cet amour à profusion finissait par l’écœurait et lui rappelait l’échec de son mariage. Après avoir passé sa matinée à éplucher des brochures de fleurs et de gâteaux, elle avait donné rendez-vous à un jeune couple très amoureux, un peu trop à son goût pour que ça tienne dans un parc pour leur proposer un endroit leur union pourrait se déroulait. Heureusement pour la jolie blonde, la marié adora immédiatement le paysage et son mari fut obligé d’accepter malgré le prix. Ensuite elle retourna à son cabinet avec eux pour parler de quelques autres détails comme le plan de table et le donna à son assistante pour qu’elle puisse sélectionner des restaurants où se passerait la réception du soir. Quand elle eut fini de préparer les ajustements de la lune de miel, elle put enfin souffler et aller manger dans son restaurant préféré. Son repas fut excellent mais elle se sentit très seule à sa table, il faut dire qu’elle était entourée de famille et d’enfants tandis qu’elle ne voyait que rarement ses deux fils et sa fille. Il faut dire que le sortilège qui les avait amenés dans ce monde avait transformé son corps mais aussi toute sa vie en commençant par ses enfants. Ces derniers avaient grandi d’un seul coup et étaient passés de petit à jeune adulte, ils avaient donc tous quitté la maison pour pouvoir vivre à leur manière. Louise ne pouvait pas leur en vouloir si elle avait été à leur place elle aurait certainement fait la même chose. Elle mangea rapidement ses crêpes au sucre pour rentrer vite à son cabinet et fuir ces familles qui étaient tellement heureuse.

Vers 14h, elle était de retour au travail démoralisée, elle qui avait avant une vie parfaite se retrouvait avec plus grand-chose. Même si ces changements lui permettaient plus de temps libre pour sortir, voir ses amis et s’amuser dès fois elle aimerait le confort que lui apportait son cocon familial. Elle se frappa mentalement, elle ne devait pas s’apitoyer sur son sort, après tout elle avait de l’argent, des amis et même si elle ne les voyait pas souvent une famille. Beaucoup de gens n’avaient pas ça, elle devait se montrer reconnaissante et chanceuse. Remotivée, elle décida de faire une pause dans l’après-midi pour prendre soin d’elle et se faire plaisir. Elle prit alors sa voiture et alla vers les rues commerçantes. Elle se gara et entra dans une boutique de chaussures où elle s’acheta une nouvelle paires de talons blancs qu’elle avait déjà repéré, puis se précipita chez l’esthéticienne pour se faire épiler et maquiller. Elle allait repartir à son cabinet pour parler du mariage avec son assistante quand elle aperçut une affiche qui parler d’une nouvelle exposition d’art contemporain au Queen Museum. La jeune organisatrice adorait l’art par-dessus tout et elle décida de prendre son après-midi pour y faire un tour et enrichir sa culture. Elle appela d’abord son bureau pour signaler qu’elle prenait son après-midi, elle mentit et dit qu’elle ne se sentait pas bien et allait chez le médecin, ensuite elle décala son rendez-vous avec d’autres mariés qui souhaitait la rencontrer pour la première fois et enfin retourna au parking où elle avait laissé sa voiture.

Le musée n’était qu’à 20 minutes à pied de là où elle se trouvait mais elle n’avait pas envie de marcher surtout qu’elle avait mis des talons et une jupe serrée qui l’empêchait de marcher rapidement. Malheureusement, il y avait des embouteillages et elle mit 45 minutes pour arriver à sa destination. Elle ne se prit pas la tête à chercher des places gratuites et se gara directement au parking souterrain du musée, elle prit son billet et fila au vestiaire poser sa veste et son sac. Il n’y avait personne à cette heure-là, beaucoup de personnes travaillait et elle eut la chance de pouvoir admirait les œuvres dans être bousculait. Elle se dirigeait de salle en salle s’approchait puis prenait de recul pour admirer le travail des artistes qui était exposé, elle se sentait bien et en sécurité dans ce lieu qui abritait tant de toile magnifique. Elle ne regrettait pas un seul instant d’avoir pris son après-midi, tant pis pour le boulot en retard qui allait s’accumuler sur son bureau, pour une fois qu’elle se faisait plaisir. Elle essayait de comprendre les sentiments qu’avaient voulu transmettre les peintres dans leur œuvre quand une toile attira particulière son regard, c’était une œuvre de Juan gris, peintre espagnol qui avait travaillé avec Picasso, Fernand léger parmi tant d’autres … Elle adorait le cubisme, elle s’avança pour mieux contempler cette peinture quand un homme bien plus grand qu’elle se plaça juste devant l’empêchant de voir la toile. Louise ne se laissa pas faire et l’interpella : « Excusez-moi mais je ne peux pas voir et j’étais là avant vu il me semble ». Elle pensait que l’homme allait s’excuser et la laisser passer devant lui, voir même partir mais non il ne bougea pas d’un pouce, et même si elle ne pouvait pas le voir, elle eut l’impression que celui-ci s’amuser beaucoup de la situation. Heureusement une femme se poussa pour aller voir une autre œuvre, lui permettant de se mettre à côté de ce grand brun qui commençait sérieusement à l’énerver. C’est là qu’elle vit Lucifer, elle savait très bien alors qu’il avait fait exprès de la déranger et s’énerva : « J’aurais du m’en douter, ça fait un moment que je ne t’ai pas vu, qu’est-ce que toi tu fais ici ? Moi qui voulait être tranquille … ». Cette rencontre aurait dû la rendre furieuse mais sans savoir pourquoi elle était contente d’être tombée sur lui, au moins elle ne pouvait pas s’ennuyer et puis il fallait dire qu’il pouvait être attirant quand il se montrait plus poli.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Petite leçon d'histoire de l'art ▬ LUCIFER & LOUISE Petite leçon d'histoire de l'art ▬ LUCIFER & LOUISE EmptyMer 20 Fév - 23:28

Encore une journée comme les autres. Une journée peu entraînante, peu encourageante. Personne n'avait appelé pour une urgence, aucune souris à aller délogée. Lucifer tournait en rond dans sa chambre du méli mélo House. Il aurait bien du ranger un peu d'ailleurs, mais n'aimait pas faire ça. Il attrapa un gâteau dans le placard de sa table de nuit. Il aimait bien garder des trucs à manger à porter de main. L'ancien chat s'ennuyait à mourir. Il alluma la petite télé qu'il avait acheté récemment. Il tomba sur un programme qu'il trouva un peu idiot et changea de chaîne. Ne trouvant rien d’intéressant il éteignit la télévision et décida d'aller faire un tour. Il attrapa son trench noir qui lui donnait parfois l'allure d'un détective et mis une écharpe autour de son coup. Il faisait encore froid dehors et ne voulais pas tomber malade.

Il ne savait pas tellement où il allait, mais il rencontrait peut-être quelqu'un sur la route. Il rencontrait toujours des tas de gens quand il sortait. On l'abordait pour demander sa route, comme s'il était du coin, il répondait alors d'un air peu amical et se félicitait de ne pas avoir été utile. Il aimait bien embêter son monde et trouvait le moindre prétexte pour le faire. Il passa dans une rue qu'il avait l'habitude de prendre le soir, lorsqu'il allait de bar en bar dans l'espoir d'y rencontrer une jolie fille et généralement ça marchait. Il avait pas mal de succès et ça lui plaisait vraiment d'être humain. Il n'irait pas boire un coup maintenant, c'était trop tôt.

Il passa alors devant le musé d'art et décida d'y faire un tour. Il n'avait jamais mis les pieds dans ce musé, il ne savait pas tellement à quoi s'attendre. Il se disait que ça devait être ennuyeux aussi, mais ça lui passerait le temps. Il passa au guichet, paya son entrée et commença sa visite. L'endroit était étrange, grand et les tableau étaient partout. Il n'aimait pas tellement ce genre de peintures. Il n'y comprenait sans doute pas grand chose non plus. Il s'arrêtait devant certaines les observants et imaginant ce que ça pouvait bien représenter, mais ne voyait vraiment pas ce qu'on avait essayé de montrer. Il s'était arrêté devant un peinture assez étrange qui l'intriguait pas mal. Il ne voyait toujours pas ce que le peintre avait voulu faire ressortir. Il restait vraiment perplexe devant ce genre d'art. Il fut alors sorti de sa rêverie par une voix qu'il aurait reconnu d’entre mille. La jolie Louise. Il sourit aux propos qu'elle lui lança. Il ne l'avait même pas fait exprès pour une fois.

« On n'a plus le droit de se promener maintenant qu'on se fait agresser directement, c'est du jolie Louise. Je m'attendait à mieux venant de ta part. Bonjour à toi aussi. Ce que je fais ? Je me prélasse au soleil sous un cocotier, ça ne se voit pas?»


Il lui avait répondu un peu plus méchamment qu'il ne l'aurait voulu, mais pour une fois qu'il ne faisait rien de mal. Elle était vraiment très jolie aujourd'hui, comme toute les autres fois où il l'avait croiser. Il aimait beaucoup cette demoiselle, bien qu'il aimait aussi l'embêter. C'était différent des autres. Il y avait quelque chose de plus qu'il n'arrivait pas à décrire.
Revenir en haut Aller en bas
W. Emily Stoker-Pemberley

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
W. Emily Stoker-Pemberley
J'ai posé bagages ici le : 20/04/2012 Jouant le rôle de : Emily, the Corpse Bride. Nombre de messages : 2553 On me connait sous le pseudo : Broken Cookie. Un merci à : paperbrain & hotmess & BTVS & tumblr. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Felicity Jones.
MessageSujet: Re: Petite leçon d'histoire de l'art ▬ LUCIFER & LOUISE Petite leçon d'histoire de l'art ▬ LUCIFER & LOUISE EmptyMar 30 Avr - 18:54

    Sans réponse depuis le 20 février et pas de nouvelles de Louise depuis plus d'un mois, j'archive Petite leçon d'histoire de l'art ▬ LUCIFER & LOUISE 1823284050




Tell me,
my dear.
Can a heart still break once it's stopped beating ?

Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Petite leçon d'histoire de l'art ▬ LUCIFER & LOUISE Petite leçon d'histoire de l'art ▬ LUCIFER & LOUISE Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Petite leçon d'histoire de l'art ▬ LUCIFER & LOUISE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Petite virée nocturne dans les bois [Pv Angel ^.^] [HENTAÏ]
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-