AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Narcos Saisons 1 et 2 Coffret Blu-ray
18.03 €
Voir le deal

Partagez

EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation.  Vide
EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation.  Vide
EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation.  Vide
EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation.  Vide
EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation.  Vide
EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation.  Vide
EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation.  Vide
EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation.  Vide
EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation.  Vide
EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation.  Vide
 

 EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation. EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation.  EmptyMer 20 Fév - 14:40


Eerin & Abbandon
Séduire pour manipuler, manipuler pour séduire .. ?


EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation.  Tumblr_mcdp9xrB1Q1rxfrrk L'art de la manipulation. J'aime croire aux choses telles qu'elles sont, j'aime penser que dans le fond, je ne manipule personne. Même si je suis parfaitement conscient que tout le monde dans mon entourage est manipulé, j'aimerai croire que tout ce que j'ai construit autour de moi est bel et bien réel, et non fondé sur des tromperies. Tss, autant rêver. Je suis un manipulateur et je l'assume amplement. Je n'ose même pas imaginer ma vie sans tout cela, je répugne ceux qui vivent d'amour et d'eau fraîche. Foutaise, pure illusion. Rien dans la vie ne va comme on l'a prévu, rien n'est jamais tout beau, tout rose. Au lieu de me voiler la face comme certaines personnes, je manipule. Au moins, j'arrive au résultat escompté et je ne fais de tord à personne, surtout pas à moi même. Ce soir-là, je revenais du quartier de la Mafia, la semaine qui venait de se passer avait été riche en rebondissement. J'avais mis à plat quelques soit-disant nouvelles organisations ou de petits complots contre le chef ultime, contre moi quoi. Du sang avait coulé mais cela n'avait pas l'air de me perturber plus que ça. La seule chose qui aurait pu me faire douter, ce fut cette rencontre avec Eerin, une voyante un peu particulière. Elle même m'avait prédis des évènements qui n'ont pas tardé à se manifester. C'était étrange comme sensation, comme-si je savais ce qui allait se passer et au final, cela s'était avéré exact. Pure chance ou divination ? Aucune idée, le fait de pouvoir voir le futur m'intéressait énormément. Imaginez un peu ce que je pourrais faire avec des visions dans le futur. Je pourrais m'accaparer encore plus de pouvoirs, écraser les autres dignement. Bon dignement n'est peut-être pas le mot exact à employer mais du moins, avoir une longueur d'avance sur tous mes ennemies. Mon Dieu, le rêve absolu. Je rentrais chez moi, pour une fois que j'étais à pieds, je profitais de la nuit qui s'offrait à moi. Bon, il n'était pas très tard mais déjà, on pouvait admirer un ciel étoilé. Je fis un petit détour, je laissais mon instinct me guider et aussi étrange que cela puisse paraître, je me retrouvais prés de chez Eerin, cette fameuse voyante. Notre première rencontre fut des plus mouvementés elle et moi, espérons que la deuxième soit du même genre. Je ne sais pas pourquoi mes pas m'avaient dirigés jusqu'ici, peut-être avais-je envie de plus de renseignements sur mon futur ou tout simplement parce que j'avais envie de la revoir. Quoi qu'il en soit, j'étais là et donc, autant en profiter. J'arrivais devant chez elle et bizarrement, la porte n'était pas fermé à clé. Oui, sonner n'a jamais été dans mes habitudes. Je saisis fermement la poignet avant de pousser délicatement la porte. Je fis un pas ou deux, le silence me stoppa net. En tant que bon parano, le silence faisait l'effet d'une bombe à retardement chez moi. Tous mes sens étaient en éveils et le moindre bruit pouvait me faire ressortir le côté le plus malsain de ma personnalité. Je me tenais prêts à n'importe quelle éventualité, je ne faisais aucun bruit. Si peu qu'elle dorme, je n'allais pas la réveiller la pauvre. Je m'avançais jusqu'à la pièce principale où elle m'avait reçut la dernière fois. « Miss Eveen ? » Je m'avançais de quelques pas et ce que je vis ne me réjouissais pas. Eerin était en train de pleurer, elle semblait effondré. Super ! Abbandon Lots'o Hunggin'Bear, l'homme le plus insensible du monde ! J'étais malin moi maintenant. Malgré tout, je me demandais bien pourquoi elle pleurait mais surtout, si jamais elle avait des problèmes. Je ne pouvais pas partir comme ça, surtout qu'elle ne semblait pas avoir remarqué ma présence. Je ne pouvais pas partir comme un voleur, cette petite m'intriguait énormément. Je toussais donc, histoire qu'elle sente une présence. Pas très malin avouez-le. « Je n'ai pu m'empêcher de remarquer que vous pleuriez. » Ne suis-je pas perspicace quand même, je m'épate des fois. J'étais peut-être rentré comme un voleur mais cela était le cadet de mes soucis. « Quelque chose vous tracasse ? » Cette situation était assez malsaine mais dans un sens, cela m'amusait beaucoup.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation. EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation.  EmptyVen 22 Fév - 18:18

C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux...
we are young.
Parfois la vie ne tenait pas à grand chose au final. Depuis que j'étais ici je me rendais compte à quel point la mort pouvait arriver vite. Mais pour moi, jusqu'à ici tout n'avait été qu'amusement, hommes, alcool et bars. Je n'avais pas vraiment pas compris qui j'avais en face de moi parfois. Je n'avais pas bien compris non plus. La preuve, on m'avait eu. J'avais été roulé. Un seul homme, je mettais trompée niveau de la vision et voilà que des hommes finis par arrivé chez vous et vous menace. C'était moi qui tuait les hommes avant. Je prenais leur vie en un coup de ciseaux. Et maintenant, ils pouvaient prendre la mienne, moi la petite femme aveugle, frêle, fragile. Je n'étais plus rien qu'une aveugle, une moins que rien. Je voulais retrouver la vue. Je ne pouvais plus vivre ainsi, c'était insupportable. Personne ne semblait comprendre pourquoi j'étais ainsi, pourquoi je n'aimais pas ma vie.

Après s'être fait agressé dans ma propre boutique donc, je n'avais pas vraiment réalisé à quel point ma vie était en danger. J'avais refermé la porte tremblante et qu'une seule idée, me défendre. Hadès m'avait prévenu que ce qui pouvait se passer. Ca n'était qu'une question de temps, aussi, il m'avait obligé à garder une arme dans l'arrière boutique. Finalement, il avait bien fait.

J'avais donc gardé l'arme dans ma main, certaine qu'ils allaient revenir. Je voulais être protégée, être sûre que tout allait bien. J'avais mal, j'étais choquée par ce qui venait de se passé. J'avais peur de sortir maintenant. Je ne pus m'empêcher de craqué, de pleurer comme une gamine. « Miss Eveen ? » J'avais l'impression d'entendre une voix au loin. Mais je n'avais pas entendu la porte claquée, j'étais sûre qu'il n'y avait personne. J'avais l'impression d'entendre des voix, j'étais fatiguée, exténuée par cette vie. Je voulais revoir, je voulais retourner chez moi, tué à nouveau des humains sans aucun scrupule. « Je n'ai pu m'empêcher de remarquer que vous pleuriez. » Je relevais la tête, faisant dos à mon interlocuteur. Qui était-il ? Je n'avais pas envie de me lever, pas envie de réfléchir. Je n'avais pas la tête à reconnaitre quelqu'un au son de la voix et malheureusement mes yeuxne me servaient à rien. « Quelque chose vous tracasse ? » Je tenais un peu plus fort l'arme contre moi de peur qu'il s'approche. Et si il était envoyé par cet homme ? Je voulais une journée de tranquillité. Juste une seule. Je me levais doucement, chancelant légèrement. Je me tournais vers l'homme que je n'arrivais pas à reconnaitre. J'ouvris mes yeux, même si cela ne me servait à rien.

Je devais faire ce qu'on m'avait apprit me défendre. Je levais l'arme vers l'homme prête à faire feu si je sentais un danger, ou un geste trop brusque. « Vous approchez pas , je vais tirer ! Je veux juste être tranquille ! D'accord je me suis trompée pour votre vision, mais j'ai payé ! Alors dégagez ! Mes nerfs lâchaient, je n'en pouvais plus, je devais fuir avant de me faire avoir. Elle sentit alors des pas s'approcher et le coup partit. Je lâchais un cri, ne sachant pas ce que je devais faire. Je me sentais mal très mal. Et si c'était pas un homme de l'autre... Il m'avait appelé Miss Eveen et m'avait vouvoyé. Mon dieu, ce n'était pas ça ! « Abbandon ! C'est vous ? Oh mon dieu ! Je vous ai fais mal ? Je vous ai touché, laisser moi voir ça, je suis confuse et totalement bouleversé, je pensais que c'était quelqu'un d'autre. » Je m'approchais du corps d'Abbandon, encore plus en larmes. J'avais tiré sur un homme, sur un ami ! Enfin pas un ami, un... Un je ne sais pas quel était notre relation ! Je touchais le corps de l'homme, cherchant une blessure ou quelque chose. « Regardez moi, regardez moi, vous êtes touchés à l'épaule non ? »
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation. EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation.  EmptyVen 22 Fév - 23:25


Eerin & Abbandon
Séduire pour manipuler, manipuler pour séduire .. ?


EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation.  Tumblr_mcdp9xrB1Q1rxfrrk Cette situation était des plus malsaines, en temps normal, n'importe quel être humain se serait précipité vers la belle pour essayer de lui remonter le moral. Mais pas moi, non moi je ne suis pas n'importe qui. Je suis Abbandon Lots'o et je suis complètement fou. Je me pinçais la lèvre inférieur, réellement je ne savais pas quoi faire. Soit partir et la laisser tranquille ou soit en profiter pour en tirer un quelconque avantage. La jeune fille semblait avoir remarqué ma présence, ce n'était pas trop tôt. En même temps, la vie lui avait ôté la vue, c'était un désavantage. Mais elle, cette nana, en avait fait un avantage, elle avait appris à vivre avec et avait développé tous ses autres sens. C'était admirable, respectable. Cela expliquait peut-être ma présence ici, j'avais peut-être voulu la revoir à cause de ses révélations mais peut-être aussi pour la revoir. Cette fille tellement unique. Je la regardais, j'avais cette petite étincelle intrigué dans mon regard, j'étais curieux de voir sa réaction, comment allait-elle se comporter avec moi, si déjà m'avait-elle reconnue. « Vous approchez pas , je vais tirer ! Je veux juste être tranquille ! D'accord je me suis trompée pour votre vision, mais j'ai payé ! Alors dégagez ! » Je fronçais alors les sourcils sans rien ajouter. Apparemment, elle ne se doutait pas de ma véritable identité. De quoi parlait-elle ? Je ne mis pas longtemps avant de voir l'arme qu'elle portait entre ses mains. Elle était toute tremblante, elle était hésitante et on pouvait sentir la peur dans sa voix. Je m'avançais de quelques pas en prenant soin de me décaler discrètement sur le côté. La peur pouvait être stimulateur d'adrénaline et pousser à faire des choses qui ne ressemblent pas du tout au véritable caractère de la personne. J'en suis la preuve vivante. Je la voyais de profil à présent, ce spectacle était hors du commun et très intéressant. Qu'est ce qui pourrait bien pousser une telle nana à faire un tel geste, à adopter un tel comportement ? J'affichais un petit sourire sadique. C'était fascinant, voir cette fille si svelte, si toute menue, tenir une arme aussi dangereuse de ses mains si douce. Je gardais en mémoire ce tableau. Je passais ma tête juste devant la sienne et la réaction fut surprenante. Elle hurla d'un cri strident et tira... Son cri était tellement perçant que par réflexe, j'eu un mouvement de recul. Voulant m'amuser un peu, je simulais une blessure « Abbandon ! C'est vous ? Oh mon dieu ! Je vous ai fais mal ? Je vous ai touché, laisser moi voir ça, je suis confuse et totalement bouleversé, je pensais que c'était quelqu'un d'autre. » Ça, j'avais bien vu, merci. Elle s'avança et essaya de trouver mon corps en tâtonnant à l'aveugle. Le contact avec elle ne se fit pas attendre. Je ne pouvais enlever ce sourire de mon visage, oui je prenais du plaisir à la faire flipper. « Regardez moi, regardez moi, vous êtes touchés à l'épaule non ? » Je pris une voix assez douloureuse et m'approcha calmement d'elle. La pauvre elle semblait être en panique et moi, j'allais continuer à la faire paniquer. Tu devrais avoir honte mon cher Abbandon. « Oui je suis blessé, c'est mon coeur je crois. » Petit étouffement. Je voyais son visage torturé, paniqué, elle avait vraiment peur. Je pris sa main et la posa délicatement sur mon torse, en dessous de mon pull. Le contact de ses doigts froids sur ma peau brûlante, me fit frisonner. Sensuellement, je parcouru mon torse avant de m'arrêter au niveau du coeur. Elle semblait pétrifiée à l'idée de tomber sur une blessure, sur du sang. « Ah bah non .. J'ai rien ! » Je lâchais un petit rire avant de prendre sa main et lui rendre sa place. De mon autre main libre, je pris l'arme calmement. Ne pas la brusquer, elle devait être assez perturbé pour le moment. D'un geste franc, je posais l'arme un peu plus loin, hors de sa porté. Elle fondit en larme. « Allez, c'est tout, c'est fini » Je m'avançais vers elle et la prise dans mes bras. Non vous ne rêvez pas, je venais de me montrer gentil sans rien attendre en échange, je venais de me montrer " adorable " Tout arrive, j'aurais vraiment tout vu. Je la sentais pleurer au creux de mes épaules, c'était .. perturbant ! « Racontez-moi ce qu'une jolie demoiselle peut bien faire avec une arme. » Bien sûr que je voulais savoir, j'étais de nature assez curieux mais surtout, je n'aimais pas la violence gratuite envers les faibles, quand elle ne vient pas de moi !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation. EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation.  EmptySam 23 Fév - 18:19

C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux...
we are young.
Je me sentais si mal, j'avais vraiment tiré sur un homme ? Mais pourquoi cela m'affectait tellement ? Je tuais des personnes avant, ça ne me dérangeait absolument pas et maintenant, à peine je tirais sur quelqu'un que je me sentais très mal. Le pire, j'avais tiré sur Abbandon ! Un homme qui ne m'avait jamais fait de mal au contraire ! Je perdais la tête, totalement. Tellement, que j'eus du mal à le trouver dans ma propre boutique. J'étais totalement paniquée, cherchant une blessure que je pourrais soigner afin de me faire pardonner. Je m'en voulais tellement, je me voulais juste que cette histoire s'arrête.

Après un court instant, je pus sentir la voix d'Abbandon et il ne me rassura pas du tout. « Oui je suis blessé, c'est mon coeur je crois. » Mon coeur s'accéléra , je ne pouvais pas croire ce qu'il me disait. J'étais trop nulle pour avoir visé dans son coeur, mais si j'avais été si nulle, peut-être que finalement j'avais touché la où il ne fallait pas ! Je pus sentir la main de l'homme blessé guider la mienne vers sous son pull. J'avais peur de sentir une plaie, mais ne rien pouvoir faire. Pourtant, au touché de sa peau contre la mienne, j'oubliais presque pourquoi ma main était sous son pull. Je pus me souvenir de sa peau juste à ce simple touché ce qui me fit tout bizarre. Pourtant en remontant vers son coeur, il n'y avait rien. Absolument rien. Pas de trou, pas de sang, rien. Alors, je n'avais pas si bien visé que cela n'est ce pas ? Un petit sourire de soulagement s'accrocha à mes lèvres. D'ordinaire, j'aurais crié pour cette mauvaise blague. Pourtant, j'avais plus envie de le prendre dans mes bras, heureuse de le savoir vivant.« Ah bah non .. J'ai rien ! » Je levais mon visage vers le sien face à son rire. Il fit le chemin inverse avec ma main avant de la lâché. Il prit l'arme que j'avais encore dans mes mains, et je ne montrais aucune résistance. Je n'en avais ni le coeur, ni l'envie. Je voulais juste être enterré si pied sous terre. Je fondis alors en larmes. « Allez, c'est tout, c'est fini » Je ne réagis même pas lorsqu'il me prit dans ses bras, j'étais en l'air face à un homme qui me connaissait à peine. J'avais l'impression d'être une enfant face à lui, blottit en plus dans ses bras. Après, il était plutôt vieux comparé à moi. J'étais une enfant finalement. « Racontez-moi ce qu'une jolie demoiselle peut bien faire avec une arme. » Je reniflais doucement. Je me sentais si mal, si triste... Et qu'est ce que je devais l'ennuyer avec mes histoire. Qu'est ce qu'il devait en avoir à faire de moi. Je ne réussis pourtant pas à me défaire de son étreinte. Je ne voulais pas bouger, je voulais rester ainsi, je me sentais en sécurité. Devais-je me confier ? Je ne savais plus ce que je devais faire.

Je soupirais doucement et posais ma tête contre son torse. « J'ai fais une bêtise.. Vous savez les visions, ça ne marche pas forcément. Et là, ça n'a pas marché. Ca fait deux fois qu'on est venu me brusquer pour que je puisse donner quelque chose digne de ce nom. Mais ça ne vient pas de moi, les visions je ne contrôle pas... Et ça ils ne comprennent pas, alors... »Je me tus, refusant de continuer ainsi. Je ne voulais pas qu'on me voit comme une faiblarde. Je refusais d'être ce que je cachais depuis toujours.

Brusquement, je me défis de ses bras. Il n'était pas question que je sois encore minable devant Abbandon. Je respirais doucement, et essuyais mes larmes avec un petit mouchoir. « Regardez-moi, je vous plains de me voir ainsi. J'étais certainement plus jolie la dernière fois qu'on s'était vu... » Je me rendis près de la fenêtre et fermais les rideaux. Je me doutais qu'il n'était pas venu pour rien. Je m'assis donc à ma place habituelle et le regarda. « Vous voulez une vision je suppose ? » . Pas question que je m'apitoie sur mon sort. J'allais lui donner sa vision, il partirait et ce serait fini.
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation. EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation.  EmptyDim 24 Fév - 21:17


Eerin & Abbandon
Séduire pour manipuler, manipuler pour séduire .. ?


EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation.  Tumblr_mcdp9xrB1Q1rxfrrk La voir sourire me rassura un peu, rien n'était plus rassurant qu'un sourire sincère. Même si les larmes étaient encore bien présente, elle semblait s'être apaisée, adoucit. Pas étonnant, son coeur devait s'être emballé en pensant me tuer. Et pourtant, la personne qui aura le privilège de me tuer n'est pas encore née. Effectivement, je voudrais choisir la personne qui me prendra la vie. J'ai ce rêve fou qui me hante depuis quelques temps. Mais ça, c'est une autre histoire. Concentrons-nous sur le moment présent, sur Eerin précisément. L'ambiance s'était apaisée et c'était tant mieux. La belle blonde semblait moins choquée, plus détendue. Rien que le fait de savoir qu'aucune blessure ne jalonnait mon corps, elle avait affiché un sourire tellement pur, cela me faisait étrangement chaud au coeur. Sa main toujours dans la mienne, je voulais absolument savoir ce qui se tramait dans sa petite vie. Les raisons de sa conduite, pourquoi avait-elle eu aussi peur et si jamais je pourrais l'aider. Même si techniquement cette petite n'était personne pour moi, si jamais elle avait des soucis, je me devais de l'aider, c'était dans mon devoir. Et oui, me voilà grand seigneur. Bref, elle était contre moi, sa tête contre mon épaule, elle semblait s'être apaisée. « J'ai fais une bêtise.. Vous savez les visions, ça ne marche pas forcément. Et là, ça n'a pas marché. Ca fait deux fois qu'on est venu me brusquer pour que je puisse donner quelque chose digne de ce nom. Mais ça ne vient pas de moi, les visions je ne contrôle pas... Et ça ils ne comprennent pas, alors... » me répondit-elle calmement. Une bêtise mais nous faisons tous des bêtises, c'est humain si je puis dire. Délicatement, je passais ma main dans ses cheveux. Alors comme ça, quelqu'un était venue la harcelé parce qu'il n'avait pas eu sa vision. Intéressant, suffit qu'elle me donne quelques détails sur lui pour que je règle de ce petit problème. Bien sûr, elle ne pourrait pas me donner une description physique mais du moins, si elle savait le moindre renseignement sur lui. J'inspirais profondément, comme pour lui transmettre un peu de courage. Alors que j'allais répliquer, elle se recula brusquement. Peut-être avait-elle prit conscience de la situation, peut-être était-elle gênée ou avait de nouveau peur de quelque chose. Je restais là, perplexe, sans bouger. Elle essuyait les quelques larmes qui avaient logés domicile sur ses joues délicates. « Regardez-moi, je vous plains de me voir ainsi. J'étais certainement plus jolie la dernière fois qu'on s'était vu... » J'affichais un large sourire, effectivement elle ne pouvait pas le voir mais j'ose espéré qu'elle puisse le ressentir. « Au moins, je vous découvre au naturel et je dois avouer que c'est plutôt pas mal. » Puis, vint une réaction que je ne pouvais absolument pas prévoir. Elle alla fermer la fenêtre et se placer à la table. Elle venait de prendre la même position que la dernière fois. Pensait-elle que j'étais venu uniquement pour cela ? C'était fort probable. « Vous voulez une vision je suppose ? » Elle regarda dans ma direction, elle semblait vraiment sérieuse. Eerin ne voulait pas parler, dommage pour elle, je suis quelqu'un d’extrêmement têtu et je n'allais pas lâcher l'affaire si facilement. Je m'avançais doucement vers la table et prit place juste en face d'elle. Je ne pris pas la peine de répondre. Je laissais le silence pesant prendre le dessus. Je posais les coudes sur la table, ne la lâchant pas du regard. « Non, je ne suis pas venu pour ça. » Je passa ma main dans la poche interne de ma veste et sortit de l'argent liquide. J'avais pour habitude d'avoir une petite somme sur moi, au cas où, en cas d'urgence voilà tout. Je posais ces billets sur la table et les fis glisser jusqu'à Eerin. Je pris sa main et la posa sur les billets. Il y avait une sacré somme, bien plus que celle prévue pour une séance. « Acceptez de passer la soirée avec moi ... N'y voyez aucune allusion perverse dedans. » En fait, j'avais envie d'en savoir un peu plus sur cette petite, elle m’intriguait. En effet, je voulais vraiment passer un peu de temps avec elle et qui sait, pouvoir l'aider !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation. EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation.  EmptyDim 24 Fév - 22:57

C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux...
we are young.
J'avais toujours appris à montrer le coté fort de mon caractère . Je n'avais jamais tenté de me montrer gentille et douce avec quelqu'un, ce n'était pas dans ma nature. Pourtant, il fallait croire que j'étais encore sous le choc vu mon temps de réaction à chaque geste, et paroles d'Abbandon.

J'aimais sa présence, être blottis dans ses bras et sentir sa main dans ses cheveux, cela me rassurait totalement. Il aurait pu me dire n'importe quoi à ce moment là, je l'aurais cru sur parole. Mais vous savez, je détestais m'apitoyer sur mon sort ou sur quelqu'un. Alors très vite, bien trop vite le naturel revenait au galop et je redevenais Eerin, la voyante et charmeuse. J'effaçais cette part de moi, préférant la masquer par peur que l'on se moque de moi. « Au moins, je vous découvre au naturel et je dois avouer que c'est plutôt pas mal. » Je ne pus m'empêcher de sourire face à cette réaction. J'avais pu déceler une sorte de rire dans sa voix et bizarrement, je ne pris pas sa remarque mal. Peu de personne me connaissait naturelle et fragile, encore moins les hommes. Je ne pensais pas que cela plaisait comparé à la femme fatale. Mais assez de questions, j'allais faire mon travail. Je me posais donc à ma place habituelle, attendant qu'Abbandon me rejoigne. Je m'attendais à avoir une réponse tout de suite, une requête, mais non rien. Un silence s'installa entre nous, ce que je ne compris pas. « Non, je ne suis pas venu pour ça. » Je relevais la tête vers lui surprise, et ouvrit mes yeux, d'ordinaire clos. Je savais qu'ils pouvaient choqués certaines personnes, par ce bleu clair, cristal comme transparent, mais je m'en fichais. Je ne comprenais pas ce qu'il voulait. Il m'intriguait réellement. Je pus entendre un bruit venant de lui, comme un bout de papier. Il prit alors ma main et la posa sur une liasse de billet. Beaucoup trop pour une séance. Je ne comprenais pas ses attentions, me prenait-il pour une idiote ?

« Acceptez de passer la soirée avec moi ... N'y voyez aucune allusion perverse dedans.» C'était difficile à croire alors qu'il venait de me payer. « Essayez vous de me draguez avec votre fric ? » . J'étais légèrement sur la défensive, mais j'avais réellement l'impression d'être prise pour une conne. Je pris les billets et divisa la part en deux. « Je ne prend jamais d'argent inutilement. Faisons moitié moitié, si vous êtes content de la soirée, je prendrais le reste. Je me levais et passais de l'autre coté de la table en clignant des yeux. Lorsqu'ils étaient ouverts je distinguais nettement mieux les formes. Je savais donc où était Abbandon, malgré que la couleur n'était pas là.

Je me posais sur le bout de la table. « Qu'est ce que je peux faire pour que cette soirée se déroule bien ? » Voulait-il sortir, ou rester ici ?J'avais pas l'habitude de ce genre de situation. Je restais tout de même sur la défensive ne sachant pas vraiment ce qu'il allait se passer. Je détestais ne pas savoir, j'avais l'impression de ne rien contrôlé, c'était comme ne pas être mettre de son destin. Et j'avais l'habitude que tout soit clair, net, carré, précis, mais là, ce n'était pas moi qui menait. Cette situation en devenait limite perturbante pour tout dire..
made by pandora.


Dernière édition par Eerin Z-L Eveen le Mar 26 Fév - 10:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation. EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation.  EmptyLun 25 Fév - 21:43


Eerin & Abbandon
Séduire pour manipuler, manipuler pour séduire .. ?


EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation.  Tumblr_mcdp9xrB1Q1rxfrrk Bon, inutile de vous dire que ce que je venais de faire n'était absolument pas prémédité. Et non, je n'avais pas du tout prévu cela malheureusement, Eerin en avait dit trop, en avait fait trop. Je savais qu'elle n'allait pas accepter de passer le reste de la soirée en ma compagnie, alors peut-être qu'une petite compensation financière pouvait aider les choses. En aucun cas j'étais en train de l'acheter, oh non ce n'était pas mon genre du tout. Dans d'autres circonstances, j'aurai séquestré la fille pour qu'elle reste à mes côtés mais pas là, pas elle. Simplement parce qu'Eerin en valait la peine. Je ne sais pas trop comment expliquer, elle m'intriguait et j'apprenais énormément de choses à rester avec elle, en sa compagnie. Quelle belle leçon de vie qu'elle me donne là. Bref, la belle voyante semblait perplexe, limite vexée. C'était fortement compréhensible. « Essayez vous de me draguez avec votre fric ? » Sans qu'elle ne puisse s'en rendre compte, je fis un petit sourire satisfait. Je ne répondis pas, je la laissais parler, je la laisser cogiter dans sa tête. Je passais délicatement ma langue sur ma lèvre inférieur, j'étais curieux de voir sa réaction, sa cupidité. Sa réaction me surpris énormément. Elle prit l'argent et fit deux tas, dont l'un qui correspondait exactement à la somme prévue pour une séance. « Je ne prend jamais d'argent inutilement. Faisons moitié moitié, si vous êtes content de la soirée, je prendrais le reste. » Humm, intéressant tout ça. Cela voulait dire quoi : " si vous êtes content de la soirée " Je voulais juste passer une soirée avec elle, pas qu'elle fasse tout pour me satisfaire. Oh non, j'étais à la tête d'un réseau de prostitution donc si jamais j'avais envie de quelques services d'ordres charnels, j'allais certainement plus me diriger vers quelqu'un d'autre. Soit ! La jeune fille se leva, elle semblait perdue, ne pas savoir quoi faire. Pas étonnant, ce genre de proposition ne devait pas être habituel. « Cela me convient ! » Ce n'est pas pour autant que je pris l'argent qu'Eerin avait laissé sur la table. Oh non, ce n'était pas perdu, de toute façon je comptais lui laisser dans tous les cas. Je ne la quittais pas des yeux, la voir cligner ainsi me laisser penser à un quelconque malaise. « Qu'est ce que je peux faire pour que cette soirée se déroule bien ? » Je lâchais un petit rire avant de laisser le silence de nouveau s'installer. Il eu une confusion, en aucun cas je ne la prenais pour une prostitué ou autre. Je me levais alors doucement, je m'avançais vers elle. A en voir ses yeux bleues bouger, j'en conclus qu'elle devait me deviner ou peut-être m’apercevoir. Je m'arrêtais à quelques centimètres d'elle, je passais délicatement ma main sur son doux visage. Je cru même apercevoir un petit sursaut de sa part. « Ne vous méprisez pas, je voudrais juste passer une soirée avec vous pour apprendre à vous connaître, rien d'autre. » Je caressais délicatement sa joue, elle semblait encore pétrifié ou sous le choc de tout à l'heure. « Je vous ai connue plus à l'aise ma belle. » Je me reculais, la laissant tranquille, nooooon je n'allais pas faire le gros lourd. Je lui tournais alors le dos, parcourant la pièce des yeux. « En venant ici, je ne pensais pas vous voir dans cet état là. Dans vos yeux, j'ai pu ressentir de la peur mais aussi de la colère. Je sais très bien que ce ne sont pas mes affaires mais comme vous avez pu vous en apercevoir lors de votre vision, je suis quelqu'un d'assez influant et vous allez le voir ce soir, d’extrêmement têtu. Laissez-moi vous aider. » Oh, c'était du beau parlé là, non ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation. EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation.  EmptyMar 26 Fév - 10:33

C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux...
we are young.
Je me demandais si Abbandon me prenait pour un jouet. C'était l'impression que j'avais depuis qu'il avait déposé son argent comme pour m'acheter. Je n'avais absolument rien demandé, surtout si il voulait passer une soirée avec moi. De plus, sa présence était d'autant plus rassurante si les deux gros bras revenaient. Mais il ne semblait pas décidé à reprendre son argent, alors autant faire moitié-moitié. Je supposais qu'il avait reprit sa part, de toute façon, je ne comptais pas l'utiliser. Mon petit commerce était « petit » mais il marchait à temps plein. « Cela me convient ! » Je levais un sourcil, totalement intriguée par cet homme. D'habitude, j'arrivais toujours à les cerner, mais là impossible de savoir quel était véritablement ses attentions. Peut-être qu'il y avait anguille sous roche, peut-être pas. Je n'arrivais pas à le cerner totalement, et c'était une chose qui m'irritait profondément;

Je n'étais pas à l'aise, et je savais que cela se ressentait. L'ambiance était pesante, presque lourde. Je pus le voir bouger, et je ne le lâchais pas du regard pour le peu que je pouvais le voir. Je le vis s'approcher mais je ne bougeais pas. Il posa alors sa main sur ma joue et je frissonnais à ma grande surprise à ce fin contact. « Ne vous méprisez pas, je voudrais juste passer une soirée avec vous pour apprendre à vous connaître, rien d'autre. » Je souris face à cette remarque. C'était gentil de préciser, mais je ne le croyais pas. J'évitais de croire des paroles dites ainsi. Nous verrons à la fin de la soirée, si il tenait vraiment cette promesse.« Je vous ai connue plus à l'aise ma belle. » Encore une fois je souris en soupirant, mais ne répondis rien. Je n'avais juste pas l'habitude des menaces. Ce n'était pas le genre de la maison, ici je préférais parler, mais il fallait croire que les hommes ne savaient pas faire. Il s'éloigna et je ne le quittais pas du regard. Déjà car il était le seul point à autant bouger dans la pièce, et que mes yeux étaient immédiatement attirés vers ce qui bougeaient. « En venant ici, je ne pensais pas vous voir dans cet état là. Dans vos yeux, j'ai pu ressentir de la peur mais aussi de la colère. Je sais très bien que ce ne sont pas mes affaires mais comme vous avez pu vous en apercevoir lors de votre vision, je suis quelqu'un d'assez influant et vous allez le voir ce soir, d’extrêmement têtu. Laissez-moi vous aider. » Je pris appuie sur la table et m'assis dessus. C'est vrai qu'avoir sa protection était intéressant. Mais si il me connaissait un minimum, il connaissait déjà ma réponse. « Vous voulez m'aider ?Achetez moi une île déserte et un homme, je serais comblée. ». Sourire ironique, bien sûr que ce n'était pas possible, mais franchement une île au milieu de Pacifique, avec un homme qui ne cherche pas à droite à gauche c'était le pied. Mais je ne croyais pas à ce coup de chance. Je me levais et m'approchais de lui. « Influant peut-être mais je refuse votre aide. C'est comme si moi je vous proposais de m'infiltrer dans votre réseau de mafia. Vous refuseriez aussi. C'est mon business, pas le votre, mais merci. » J'aurais pu dire oui. Mais je refusais par ma propre fierté. Je voulais prouver qu'on avait beau aveugle et petite, on pouvait se défendre avec ses atouts qu'ils soient physiques ou mentaux.

Je restais proche de lui, ne laissant presque aucun centimètre entre nos deux corps. « Je vous propose un marché, vous voulez apprendre à me connaitre. Vous avez le droit à trois questions auquel je répondrais le plus franchement possible. Aucun mensonge et après ça sera mon tour. » . Je souris une nouvelle fois, ayant déjà mon idée derrière la tête. Mes questions, elles étaient déjà toutes prête et sûrement plus surprenante qu'il pourrait le penser.
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
W. Emily Stoker-Pemberley

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
W. Emily Stoker-Pemberley
J'ai posé bagages ici le : 20/04/2012 Jouant le rôle de : Emily, the Corpse Bride. Nombre de messages : 2553 On me connait sous le pseudo : Broken Cookie. Un merci à : paperbrain & hotmess & BTVS & tumblr. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Felicity Jones.
MessageSujet: Re: EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation. EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation.  EmptyMar 30 Avr - 19:01

Sans réponse depuis le 26 février, je me permets donc d'archiver EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation.  1823284050





Tell me,
my dear.
Can a heart still break once it's stopped beating ?

Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation. EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation.  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

EERIN & ABBANDON • La séduction a toujours été une histoire de manipulation.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pensionnat Hentaï*! // Partenariat ?
» G - "With or Without You" [HENTAÏ] [PV Mina]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-