AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -27%
PC Portable Gamer Alienware M15 – (15,6″ ...
Voir le deal
1599 €

Partagez

You're My Love, My Obsession - Pv Iago Vide
You're My Love, My Obsession - Pv Iago Vide
You're My Love, My Obsession - Pv Iago Vide
You're My Love, My Obsession - Pv Iago Vide
You're My Love, My Obsession - Pv Iago Vide
You're My Love, My Obsession - Pv Iago Vide
 

 You're My Love, My Obsession - Pv Iago

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: You're My Love, My Obsession - Pv Iago You're My Love, My Obsession - Pv Iago EmptyJeu 21 Fév - 1:35



“You're My Love, My Obsession”
Iago & Abu

Pff… Que c’était difficile de passer mes journées dans la boutique de fleurs. Travailler était la chose la plus difficile et ennuyeuse au monde. Je n’avais rien à manger, aucun endroit pour pioncer et personne avec qui m’amuser. L’autre employé, Dahlia, était si sérieuse, si impliquée dans ce qu’elle faisait que je passais tout le temps pour le feignant de service. Oui bon, à vrai dire, je bossais que lorsque j’en avais envie, enfin surtout quand j’en avais la force. Soit environ, un dixième du temps passé à la boutique. La plupart du temps je faisais mine de travailler, reprenant discrètement mes parties de Mario Kart sur ma DS dès que les autres avaient le dos tourné. Ouais en gros je ne foutais rien… Mais fallait me comprendre, passer de l’existence de petit singe voleur des rues à une vie luxueuse dans le palais d’Agrabah avec tout ce que je voulais à portée de main, je n’avais jamais travaillé de ma vie. Je m’ennuyais de mon ancienne vie… Heureusement que tous mes copains étaient là pour me remonter le moral lorsque je n’allais pas. Dans ce nouveau monde j’avais rencontré d’autres personnes exceptionnelles, Pinocchio et Lewis… Et j’avais toujours Ali, le meilleur et de loin ! Le plus fidèle de mes amis du pays d’Arabie. Et mon compère que j’adorais, Iago le magnifique partenaire de méfaits et de chapardages en tout genre. Et bien plus encore… Car oui, depuis plusieurs semaines, quelque chose était né entre nous. Un lien fort, inexplicable, encore plus puissant que notre amitié. Je ne savais plus exactement comme cela s’était passé mais… Une chose était sûre, je m’étais retrouvé suspendu à ses lèvres sans réellement savoir comment. Le goût de ce baiser fut si exquis, admirablement bon… Sûrement la meilleure des choses que j’avais pu goûter dans ma vie… Ouais bon, ça valait peut être pas la salade de fruits… Mais là c’était mon ventre qui parlait, donc disons que ça ne comptait pas ! Bref, l’ancien perroquet avait totalement chamboulé mon petit cœur. Il était à moi, rien qu’à moi. Malheureusement ces temps-ci, j’avais l’impression de ne pas assez profiter de lui. Personne n’était au courant de notre relation, à part Pavel, pour mon plus grand plaisir… Ou pas… Ce garçon était certes très charmant mais bien trop proche de mon Iago selon moi. Mon petit ami semblait néanmoins l’apprécier et j’avais fini par faire des efforts pour ne pas le contrarier. Mais il fallait l’avouer, des fois j’avais bien envie de lui tordre le cou, à cet idiot. Il pouvait se montrer si insupportable que cela m’agaçait… Garder mon sang froid était très difficile dans ces moments-là. Ah la jalousie… Je ne pouvais m’en dépêtrer… Quant aux autres, nos propres amis… Notre petite bande, notre clan… Ils ignoraient tous que moi et Iago étions ensemble, ce qui posait bien des problèmes lorsque tout le monde venait squatter dans la chambre 17 du Méli-Mélo House, celle que nous occupions ensemble. Et comme cette piaule était un peu notre QG, cela devenait de plus en plus problématique. Mais la décision de tout révéler était difficile à envisager, je ne savais vraiment pas comment m’y prendre ni même comment les autres réagiraient. C’était vraiment stressant parfois, surtout quand l’envie d’embrasser Iago me prenait subitement, et ça arrivait si souvent, que je devais gérer mes pulsions. Le point positif était tout de même cette complicité que nous avions toujours affiché, elle nous permettait tout de même de se faire quelques petits câlins et bisous devant les autres, sans que cela ne les choque… M’enfin, cela devenait tellement pesant de toujours se cacher et attendre qu’ils soient tous partis pour pouvoir s’embrasser, se laisser tomber dans les bras de l’autre, se scruter du regard durant des heures entières, discuter de tout et de rien, s’amuser devant un film pourri, s’endormir côté à côte dans le lit… Et j’en passais sûrement…Ce soir c’était décidé ! Il n’y aurait pas de soirée à l’appart ! J’avais envie d’être seul avec mon chéri. Je lui avais donc envoyé un petit SMS en fin de journée « Coucou Amour. Rejoins-moi aux Rhumeries ce soir. Je crois que tu ne travailles pas et j’aimerais vraiment passer une soirée rien qu’avec toi… J’ai besoin de me détendre, le boulot a été, une fois de plus, horrible… Je compte sur toi ! Disons vers 20 heures. Gros bisous ! ♥ » J’espérais vraiment qu’il serait au rendez-vous.

J’étais arrivé en avance, directement après le travail. Un inventaire de dernière minute qui m’avait pris un temps fou après la fermeture de la boutique. Génial… Cela m’avait tellement fatigué que j’aurais pu rentrer me coucher directement. Cependant j’avais bien mieux à faire. J’attendais l’arrivée de Iago avec impatience. Je m’installais à une table tout en scrutant les alentours pour voir si aucune de nos connaissances n’était présente. Soulagement… Des inconnus et simplement des inconnus. Il ne manquait plus que lui et tout serait parfait…
Code by Pokipsy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: You're My Love, My Obsession - Pv Iago You're My Love, My Obsession - Pv Iago EmptyVen 22 Fév - 14:21

You're My Love, My aa Obsession
PV Abudamur

Une journée habituelle. Iago s'était réveillé seul dans sa chambre, Abu était parti travailler. En même temps il était proche des deux heures de l'après-midi et le plumeau se serait posé des questions si il voyait encore l'homme de ses rêves après être réveillé. Car oui, cette nuit, enfin c'était plutôt le matin après être rentré à six heures du matin du boulot, bref. Cette nuit Iago avait encore rêvé de son chéri, et ce n'était pas la première fois. Il rêvait d'un petit moment seul avec lui, que tous les deux. Ce qu'ils ne pouvaient faire en réalité, entre le fait qu'il cachait à tout le monde leur vraie relation et que le seul endroit discret pour être ensemble, leur chambre, est devenu un squat pour toute l'équipe. L'oiseau voulait quand même un moment avec son homme, même sans être tout seul, il aurait bien aimé juste lui faire un câlin... amoureux, l'embrasser et faire tout ce qu'un couple peut faire.
Il n'appréciait pas trop cacher des choses aux gens, il sait ce que ça coute, il l'a déjà payé, il ne veut pas que ça recommence. Et puis, de toute manière, ça finira bien par se savoir et tout le monde sera au courant. Au final Iago ne sait même pas pourquoi ils se cachent, pourquoi ne pourrait-il pas vivre leur amour au grand jour ? Le pire c'est qu'il cache des choses à des personnes qui lui font confiance et qui se raconte tout, leur bande est soudé, et il y a une confiance mutuelle. Ils devraient leur dire et les autres devraient être content pour, à moins que ce soit le contraire...
Revenons à notre oiseau. La tête encore dans le brume il se leva, marcha en direction de la salle de bien et prit sa douche avant d'aller manger tout ce qu'il se trouvait dans la cuisine et sur le chemin jusqu'à elle. Vous savez bien à quel point il a un appétit d’ogre. De plus, il arrive à manger salé, sucré à la suite sans aucun problème du moment que c’est quelque chose qu’il apprécie. Par exemple, il pourrait manger une tonne de crêpes puis un bon burger et quelques éclairs comme ça, et il aurait encore faim après.
Il lui restait maintenant toute la journée pour faire ce qui lui plaisait, manger, sortir, dormir, jouer, rigoler, blaguer, ronfler, rire, sourire, crier, sauter, courir, … il avait décidé de sortir un peu de prendre l’air, après ça il serait totalement réveillé et pourrait faire tout et n’importe quoi. Et le voilà dans les rues de la ville regardant les gens autour de lui, volant aux passages quelques crêpes, gaufres et autres glaces pour satisfaire une fois de plus son estomac qui ne dira jamais stop. Quel gourmand !
Après avoir fait trois fois le tour de la ville, de ses parcs et de ses magasins Iago eu une sublime idée. Il allait surprendre Abu à son travail. Mais il n’eut qu’un seul problème, il ne savait plus exactement où se trouvait le travail de l’élu de son cœur. Il essaya bien de chercher un peu dans la ville mais ne réussit pas le moins du monde à retrouve o était ce foutu fleuriste où Abu passait la plupart de son temps à ne rien faire ou essayer de dormir. Rien, rien et rien, le plumeau sur patte ne trouva rien, rien et rien, toujours rien il n’arrivait ni à se souvenir où était ce fleuriste mais aussi son nom ou quoi que ce soit sans savoir pourquoi.
Il finit par rentrer puisqu’il commençait à se faire tard. Et sur le chemin du retour Iago reçu un message, un message de son homme. Il lui disait de le rejoindre à vingt heures à la rhumerie pour passer un moment que tous les deux puisqu’il le pouvait et que si il se souvenait bien, lui, l’oiseau ne travaillait pas. Effectivement Iago ne travaillait pas ce soir et il était l’homme le plus heureux d’avoir reçu ce message et rentra au pas de course pour se préparer. Il n’allait pas aller à un rendez-vous galant dans la tenue miteuse qu’il portait, il devait se faire beau pour son homme, avec une chemise noire, un beau pantalon rouge et des bretelles. Il prit tout de même son temps, peut-être trop d’ailleurs car il était maintenant en retard.
Et lorsqu’il vit l’heure prit sa veste et son portefeuille dans un « merde » très audible des pièces non loin et couru pour essayer d’arriver le moins possible en retard. Il n’arriva que quelques minutes après l’heure du rendez-vous, il avait réussi à récupérer son retard en courant, il entra dans la rhumerie. Iago ne vit pas tout de suite Abu, il fit un petit tour autour de lui avant de l’apercevoir et de se précipiter sur lui.
« -Salut sexy jeune homme, vous êtes tout seul ? » Iago enchaina tout de suite après pour un long baiser sur les lèvres de celui qu’il aime de tout son cœur. Après cela il prit place sur une chaise et lança « -Je t’aime tellement… » Puis un « -J’ai une faim de loup mon amour ! », avec un clin d’œil.
Il comptait bien profiter de cette soirée !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: You're My Love, My Obsession - Pv Iago You're My Love, My Obsession - Pv Iago EmptyJeu 28 Fév - 21:27



“You're My Love, My Obsession”
Iago & Abu

Fatigué, je m’étais lamentablement affalé sur l’une des confortables banquettes du bar. La journée avait été interminable, une fois de plus… La boutique de fleur était heureusement un lieu plutôt agréable avec toutes ces jolies fleurs aux teintes magnifiques et aux senteurs exquises. Cela me rappelait le marché aux fleurs d’Agrabah me redonnant un peu d’énergie pour continuer à bosser. Mon ancienne vie me manquait terriblement, j’ignorais comment j’aurais pu vivre si je n’avais pas retrouvé mes amis de toujours. Ils étaient si cher à mes yeux, me retrouver seul sans eux aurait été un cauchemar. Jamais je n’aurais pu supporter cette solitude. Attendant impatiemment mon irrésistible Iago, je me mis à bailler grossièrement. J’étais naze, j’espérais vraiment ne pas avoir de coup de barre durant la soirée. Il fallait que je profite au maximum de ce moment que j’allais passer avec lui. J’avais attendu ça depuis des jours. Je travaillais, le jour, il travaillait tard la nuit, ce n’était franchement pas très simple de passer du temps tous les deux en amoureux. Surtout quand tous les autres squattaient dans notre chambre pour des parties interminables de Mario Kart sur la Wii…

Le regard vide, une voix vint alors m’interpeller « Salut sexy jeune homme, vous êtes tout seul ? » Il était enfin arrivé ! Avec un peu de retard mais je m’en fichais. Mon sourire se dessina immédiatement sur le bas de mon visage. Ma fatigue s’envola instantanément. Iago s’était presque jeté sur moi, il m’embrassa avec une certaine passion qui me fit fondre littéralement. J’étais si heureux de le voir devant moi. Je l’observais prendre place à côté de moi, il était magnifiquement vêtu. J’adorais cette façon qu’il avait d’être toujours élégant. Il me faisait craquer dans ce beau pantalon rouge légèrement moulant. La façon dont j’avais à me mordiller la lèvre inférieur en sa présence ne faisait aucun doute, j’étais totalement accro à lui. Lui et ce corps si parfait que j’appréciais contempler dès que j’en avais l’occasion. Ce soir, il était indubitablement le plus beau de nous deux. Je n’avais pas eu le temps de rentrer pour me changer, ni même prendre une douche. Le jeans que je portais était troué, j’avais remarqué que mon t-shirt était tâché de confiture en arrivant au bar… Je n’étais pas coiffé… Bref, je n’étais absolument pas présentable pour un rendez-vous avec Iago et je commençais à me dire qu’encore une fois, j’étais à côté de la plaque face à ce type magnifique qui était mon petit ami. Ce n’était pas mon genre d’éprouver de la gêne, je n’avais honte de rien. Mais ça m’énervait de le voir faire des efforts pour moi qui n’en faisait aucun. « Je t’aime tellement… » Et cette façon qu’il avait de me parler. Il était si adorable. Je caressais doucement le dos de sa main tout en le regardant en souriant. Je n’avais jamais porté autant d’importe à une personne. Enfin, si Aladdin était sûrement la personnalité la plus précieuse à mes yeux. Comparer Iago et Ali’ n’avait aucun sens. Aladdin était mon meilleur ami… Avec Iago notre amitié avait évolué vers quelque chose de bien plus fort. « Je t’aime aussi. » Lui avais-je répondu sur un ton doux, avant de reprendre « Tu es magnifique ce soir, je suis désolé je n’ai pas eu le temps de me changer avant de venir. Ce pantalon te va tellement bien ! » J’étais toujours embêté de le voir aussi bien vêtu… Et moi dans un état débraillé, j’espérais qu’il ne m’en voudrait pas…

« J’ai une faim de loup mon amour… » J’arquais un sourcil. S’il y avait bien une chose que nous partagions tous les deux c’était notre gourmandise maladive ! Voilà une très bonne idée, digne de mon Iago. « Moi aussi ! Je n’ai mangé qu’une pauvre salade de légumes à midi j’ai la dalle ! Oh j’ai une idée ! Est-ce que tu pourrais aller commander les tapas qu’ils servent ici ? Ils font un assortiment végétarien qui est succulent ! Essaye de distraire le serveur un moment. Moi je m’occupe de la boisson… » Je lui fis un clin d’œil espiègle… Il savait très bien où je voulais en venir. J’avais l’habitude de ne pas payer mes consommations lorsque nous sortions ainsi. Les cocktails et autres boissons alcoolisées n’étaient pas donnés… J’avais donc trouvé un moyen de boire à l’œil. Mais j’avais besoin de Iago…
Code by Pokipsy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: You're My Love, My Obsession - Pv Iago You're My Love, My Obsession - Pv Iago EmptyVen 29 Mar - 21:57

You're My Love, My aa Obsession
PV Abudamur

Dès les premières paroles de Iago, un grand sourire se dessina sur le magnifique visage d'Abu, puis, après l'avoir embrassé il avait toujours cette mimique de ce mordre la lèvre ce qui le rendait encore plus irrésistible aux yeux de Iago. Il caressait le dos de l'oiseau dans ce sourire que lui seul est capable de faire, Abu possédais des atouts caché qui faisaient complètement fondre Iago comme ce sourire, son je t'aime si doux, soufflé. Ou encore cette tenue que lui seul avait, il avait d'ailleurs continué sa réponse par une réflexion sur ses habits. Iago avait bien remarqué qu'il avait une tâche sur le T-shirt, un jean troué et les cheveux en bataille mais tout ceci faisait fondre une fois de plus notre oiseau de malheur sous le charme de ce singe.
Abu aurait pu avoir tous les défauts du monde que Iago les aurait tous transformé en qualité, et si ce n'était le cas, ce serait quelque chose qui constituerai son charme et que rendrait Iago encore plus dingue qui ne l'est déjà, si c’est possible, de son singe chéri. En les voyant il était impossible de se dire qu'il n'y a pas si longtemps que cela ils étaient les pires ennemis du monde, qu'est-ce-qui lui avait pris de suivre ce maudit Jafar ??
Et, pour une fois, Abu avait faim, ce qui étonna Iago, en même temps vu l'heure qu'il était, enfin l'heure à laquelle Iago était arrivé, Abu pouvait bien avoir faim. Surtout qu'il n'avait mangé qu'une petite salade de légumes le midi même comme il venait de l'énoncé. Il avait aussi ajouté qu'il apprécierait que Iago aille commander de quoi manger auprès de l'unique serveur dans le bâtiment pendant que son chéri chaparderait pour récupérer quelques boissons qui accompagneraient très bien leur repas.
L’oiseau entreprit donc de se lever dans un
« -aucun problème ! » et un grand sourire a son complice. Il se dirigea vers le serveur qui n’était pas trop déplaisant au regard. Un peu trop âgé pour Iago mais il avait un corps très bien entretenu, musclé, un visage d’ange, des dents blanches et toute a panoplie, surement pour amadouer les client(e)s. Mais tout cet être, aussi beau et bien formé soit il ne faisait pas le moindre effet à notre oiseau qui apprécie pourtant avec gout la gente masculine. Déjà, il était accompagné, ensuite il était bien accompagné et enfin ce n’était pas n’importe qui.
Dès qu’il le voyait, Iago n’avait plus d’yeux que pour son singe adorée et personne d’autre, encore une fois, histoire de se répéter, aussi beau et parfait que possible puisse être la personne qui voudrait mettre la merde entre eux. Iago était réellement tombé amoureux au plus profond de lui de cet homme magnifique qui l’accompagnait avec sa dégaine débraillée.
Iago avait l’habitude maintenant des manigances de son copain pour éviter de payer le plus possible et Iago était tout à fait d’accord, il s’était appris l’un l’autre et profitait de leur savoir faire le plus possible. Il vivait certes parfois sur le dos des autres à leur déchéance mais c’était la dure loi de la vie. Après tout, on a qu’une vie, autant en profiter au maximum avec tout ce que l’on a pour satisfaire ses besoins et envies. Surtout que cette vie n’était en fait pas la première, pour Iago c’était, peut-être, pour se racheter, une seconde chance pour ne pas refaire les erreurs qu’il avait fait même si il retrouvait ces anciens compagnons et tant mieux.
Bref, Iago était arrivé en face de sa cible et commença ce qu’il avait à dire :
« -Bonjour, je voudrais vous commander des tapas s’il vous plait. Votre assortiment végétarien, mettez une double ration et ajoutez ceux au chorizo s’il vous plait. » . Le serveur, qui avait levé la tête pour écouter notre plumeau, acquiesça en ajoutant « -Très bien, je vous fais ça tout de suite et je vous l’apporte a votre table. » .
Iago était presque certains que Abu n’avait encore eu le temps de faire grand-chose, il devait encore distraire le serveur, il n’avait pas le choix et Iago avait encore des cartes dans sa manche.
« -Attendez, je ne suis pas sûr. Puis-je voir la carte s’il vous plait je me souviens plus bien de tout ce que vous proposez. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: You're My Love, My Obsession - Pv Iago You're My Love, My Obsession - Pv Iago EmptyJeu 23 Mai - 17:34

J'archive You're My Love, My Obsession - Pv Iago 1823284050
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: You're My Love, My Obsession - Pv Iago You're My Love, My Obsession - Pv Iago Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

You're My Love, My Obsession - Pv Iago

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-