AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-57%
Le deal à ne pas rater :
Friteuse à air chaud (sans huile)
64.99 € 149.99 €
Voir le deal

Partagez

Sound of the madness / Yzma Vide
Sound of the madness / Yzma Vide
 

 Sound of the madness / Yzma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Sound of the madness / Yzma Sound of the madness / Yzma EmptyJeu 7 Mar - 15:00



Sound of the madness / Yzma Tumblr_ma9o3ihDc41rgnha2o1_500

Sound of the madness.


Sound of the madness / Yzma Tumblr_miqshwfFXx1qmbt8eo5_250

« Entre la folie et le génie, la frontière est mince. »

Courtland Street était le quartier le plus pauvre de la ville. Mais aussi l’endroit idéal où construire son château pour le prince avide de provocation. De même, être au milieu de pauvres minables dont les richesses ne dépassaient pas la taille d’un nid d’oiseau était une façon de se sentir un peu plus puissant qu’il ne l’était déjà. Il avait l’habitude de se faire détester de toute façon, et en résultait un plaisir et sadique et masochiste à se faire traiter de la sorte. On l’avait souvent menacé, souvent de mort puisqu’aux yeux de ces infâmes personnes, il était insupportable de voir une personne comme lui. C’était peut être fort et un peu imprudent mais il était bien protégé et surtout assez intelligent pour éviter de se faire avoir. Il s’était fait cependant construire son manoir assez loin des habitations de la population du quartier afin d’être tout de même assez reculé pour ne pas être confondu avec eux. Après tout, le prince avait une réputation à tenir et il lui serait fort peu supportable d’être comparé avec pauvres gueux qui, pour certains d’entre eux, n’avaient même pas de quoi se tenir propre au vue de leur accoutrement de seconde main et de leur peau tachée par la crasse. Oh, bien entendu, le niveau de vie s’était un peu améliorée par rapport à son temps à lui, mais il ne supportait pas les gens sales.
De toute façon, ce n’était pas son seul lieu d’habitation. Il avait assez d’argent pour avoir plusieurs endroits où loger, deux en particulier. Ici même et dans un endroit bien plus petit mais qui faisait tout à fait l’affaire pour deux-trois personnes et qui se situait proche du casino qu’il gérait. Il y allait surtout les soirs où il était trop épuisé pour traverser la ville jusqu’ici ou bien juste lorsque l’envie l’en prenait.

Il était seize heure trente et le prince regardait par la fenêtre assis dans son fauteuil en velours rouge, le pouce à la bouche et en ne pensant strictement à rien. C’était le vide complet dans son cerveau et la seule chose qu’il attendait, c’était un peu d’action. Il s’ennuyait et rien ne semblait disposait à le distraire. Dans ces moments là, Persifleur ne savait même pas quelle solution trouver pour qu’il puisse retrouver son enthousiasme habituel. Il avait beau remuer une petite bourse remplie de dollars en pièce de monnaie, cela ne le faisait même pas réagir. Le silence avait soudainement envahi les lieux quand tout à coup, il sembla se réveiller en sursaut.
« De la musique. Cela manque de musique. De la musique Persifleur, mets moi de la musique ! »
L’homme s’exécuta et chercha parmi la pile de CD entassée à côté de la chaîne hifi et, prenant un au hasard, il lut le nom inscrit sur la pochette.
- Un petit Mozart vous irait-il Majesté ?
Le prince tourna son regard vers son conseiller sans dire mot. Puis :
« Cela sera parfait. »
Lacrimosa passa alors dans toute la demeure et il ferma les yeux pour se détendre. Ce morceau avait la gracieuse habitude de le détendre, même si Lacrimosa n’était pas forcément son préféré. Cela dit, il avait une certaine passion pour le musicien qu’il n’avait nullement connu de son temps. Dommage, la musique aurait sans doute été plus agréable à entendre que ces bardes qui ne savaient même pas chanter.
Il appréciait tellement la musique qu’il avait songé à en jouer lui-même. Une idée qui avait amusé son conseiller mais qui avait commencé à fleurir puisqu’il avait déjà commencé à regarder les annonces pour se trouver une personne compétente capable de l’instruire. Il avait choisi le violon, parce que dans tout l’orchestre musical, c’était l’instrument qu’il préférait entendre. Le piano était aussi à son goût, mais pas autant que le violon. Il se souvint que, lorsqu’il était plus jeune, il aurait aimé en apprendre, que ce soit du violon ou un quelconque autre instrument. Mais comme pour toutes les autres choses, ce luxe avait été réservé à son frère et il en avait donc été écarté, pour son plus grand malheur. Sa plus grande préoccupation avait donc été de jouer aux échec avec Triste Sire et on ne pouvait pas vraiment dire que ce dernier était un bon joueur.

Lorsque dix-sept heure sonna, il rouvrit les yeux. Il n’eut pas à faire un geste de plus qu’un domestique en costard entra dans le salon après avoir poliment toqué et se prosterna avant d’annoncer ce qu’il avait à dire.
- Monsieur, vous avez de la visite.
« Fort bien, il était temps ! Faites donc entrer notre invitée et préparez nous le thé, après tout, c’en est l’heure! Oh, et n’oubliez pas les biscuits. »
Il se souvint avoir renvoyé le dernier domestique par son simple oubli des biscuits. Il avait donc fini par le préciser tout le temps pour ne pas renouveler l'expérience à chaque fois, même s'il trouvait cela consternant de toujours devoir le faire. Mais même après plusieurs rappels, il arrivait parfois que des erreurs ne se produisent, malheureusement...



code fiche par alaska.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Sound of the madness / Yzma Sound of the madness / Yzma EmptyJeu 23 Mai - 17:49

J'archive Sound of the madness / Yzma 1823284050
Revenir en haut Aller en bas
 

Sound of the madness / Yzma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-