AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-65%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur balai sans fil Xiaomi Dreame V10 2-en-1
209 € 599 €
Voir le deal

Partagez

Illabye - Nani Vide
Illabye - Nani Vide
Illabye - Nani Vide
Illabye - Nani Vide
Illabye - Nani Vide
Illabye - Nani Vide
Illabye - Nani Vide
Illabye - Nani Vide
Illabye - Nani Vide
Illabye - Nani Vide
 

 Illabye - Nani

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Illabye - Nani Illabye - Nani EmptyDim 10 Mar - 15:06


Illabye

Ft. Nani & Selene


Depuis la fameuse soirée où j'avais tentée, en vain, de mettre fin à mes jours, je devais admettre que ma vie allait un peu mieux. Je n'étais pas totalement guérie et il m'arrivait encore de pleurer à chaudes larmes le soir avant de dormir, mais ce qui changeait c'était qu'à présent, j'avais quelque chose sur quoi m'accrocher. Je ne pouvais plus me permettre de vouloir quitter le monde, plus depuis que j'avais fait cette étonnante rencontre qui m'empêchait de changer d'avis. Je voulais y croire et il fallait que je m'y force le plus possible.

Depuis, j'avais réussi à obtenir un emploi comme animatrice de téléphone rose. Ce n'était pas gratifiant et j'en étais peu fière mais l'avantage, c'était qu'à chaque fin de semaine, je recevais une bonne bourse en guise de récompense. Je ne volais plus, parce que je voulais devenir une meilleure personne au fond de moi. Le problème, c'était que je ne pouvais pas dire à la personne qui m'avait sauvé la vie que j'exerçais un tel métier. Jamais de la vie. Elle devait déjà me voir comme une suicidaire, inutile d'en ajouter plus!
Ce fut pour cette raison que je m'étais mise en tête de me trouver un emploi, un dont je n'aurais pas honte d'avouer que je le faisais. Un pour qui la personne qui m'avait sauvée serait fière de moi, parce que j'avais réussi à me reprendre en main. Et, après avoir déposé plusieurs candidature dans des bars ou des restaurant, ce fut au Sea of Our Dreams que je réussi à décocher un job.

J'avais annoncé fièrement ma réussite à Archimède qui m'avait félicitée sur le coup. Je m'étais sentie bêtement rougir à l'idée qu'il pouvait être content de moi et lorsque je repensais à sa voix et la façon dont il m'avait regardée, je me sentais comme une parfaite idiote. Le fait que quelqu'un pouvait être heureux de mon sort, le fait d'avoir une petite importance dans les yeux d'une personne me faisait extrêmement plaisir. Et c'était dans des moments comme celui ci que je me sentais revivre, telle une flamme se ravivant de plus bel. Et grâce à lui, je pouvais re-gouter au bonheur. C'était quelque chose de merveilleux.

Je travaillais au restaurant depuis seulement quelques jours et on pouvait dire que je m'entendais bien avec mes collègue, même si, étant la dernière recrue depuis peu, il y avait encore une distance entre nous. La personne avec laquelle je m'entendais le mieux, c'était Nani. Elle avait sa personnalité mais c'était avec elle que je bavardais le plus.
Cet après midi là, je m'occupais de la plonge. Oh, ce n'était pas le métier le plus fabuleux du monde que de servir dans un restaurant et faire quelques corvées nécessaire lorsqu'il n'y avait pas trop de client, mais cela me suffisait tant que je gagnais des sous. C'était tout ce que je voulais.
Au bout d'un moment, je regardais l'heure à mon poignet et attendit trois petites minutes.

"Nani, c'est l'heure de ma pause, je sors!"

Sortir, cela voulait dire s'installer dans la petite ruelle derrière le restaurant, celle où personne ne venait, habitée par des chats errant et où étaient entassées des poubelles. Je regardais à droite et à gauche pour vérifier que personne n'était dans les parages puis je décrochais mon téléphone.
"Oui, Roxanne au bout du fil - Roxanne était le pseudo que j'employais lorsque j’exerçais mon second métier - Quel est votre nom? Patrick? Je suis ravie de passer ce moment avec toi Patrick. ."
Ma voix avait changée afin qu'elle se fasse plus charmeuse et plus sensuelle. Oh bien entendu, je jouais un rôle puisqu'en temps normal, jamais je me serais adressée à un homme de la sorte.
Le client me répondit qu'il était aussi ravi de passer du bon temps avec moi au téléphone et je lui demandais de me faire sa description physique.
"Blond? J'adore les blonds tu sais, ce sont ceux qui m'excitent le plus..." poursuivis-je. "surtout lorsqu'ils ont les yeux bleus, comme toi."
- Et toi, t'es comment?
Je mentis en me décrivant blonde aux yeux bruns. Je voulais m'assurer qu'aucun de mes clients pouvant vivre à proximité puisse me reconnaitre, même avec bête présentation de moi physiquement.
- Et t'es comment là? T'es à poil?
"Mhhh... pas tout à fait, en fait, je porte encore ma petite culotte mon mignon. Mais si tu te débrouille bien... il se pourrait qu'elle tombe malencontreusement au sol."

Je dialoguais ainsi avec mon client, sans la moindre gêne. Mon expérience de comédienne me permettait de ne pas me sentir mal à l'aise puisque je savais pertinemment que je jouais un rôle. Le rôle d'une aguicheuse en chaleur cherchant seulement à gagner des sous. Une trainée, comme pourrait le qualifier certains.
J'étais tellement dans mon rôle que je ne me rendis même pas compte que la porte de sortie du personnel s'était ouverte...


©BlackSun
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Illabye - Nani Illabye - Nani EmptyDim 17 Mar - 15:02


Illabye

Ft. Nani & Selene


Une nouvelle journée avait commencé au Sea of yours dreams. Une de plus que je passerai enfermé dans le restaurant dans lequel je travaillais depuis que j'étais arrivée dans ce monde. Cela dit je n'avais pas à me plaindre, même si le métier de serveuse n'était pas toujours facile, au moins j'avais un travail et des revenus réguliers qui me permettaient de payer le loyer de mon appartement. Tiana avait été ma sauveuse en m'offrant ce job. Je lui devais beaucoup, et même si au début bosser au Sea of yours dreams avait été une corvée, avec le temps s'était devenu un véritable plaisir. Tout le monde ici débordait d'énergie, de gentillesse. La preuve Tiana avait encore une fois engagée quelqu'un qui en avait besoin : Selene.
La demoiselle était arrivée quelques jours auparavant mais très vite le courant était passé entre nous. Nous discutions beaucoup, et pour moi elle avait totalement sa place dans l'équipe. Enfin peut être était ce parce qu'on m'avait désigné pour lui faire découvrir les ficelles du métier que nous nous étions autant rapprochés...

"Nani, c'est l'heure de ma pause, je sors!" . Je relevais la tête vers Selene en lui adressant un sourire ainsi qu'un signe de la main. Elle faisait la plonge depuis plus d'une heure et je comprenais bien qu'elle veuille prendre une petite pause. Le service de ce midi avait été tranquille pour une fois, mais il fallait comme toujours mettre un peu d'ordre dans la salle. Je passais un coup d'éponge sur chacune des tables avant de les dresser pour le service du soir. Je passais ensuite un rapide coup de balai dans l'ensemble de la salle et derrière le bar afin que tout soit propre.
Je retournais ensuite à dans les cuisines où le cuistot me demande de sortir les poubelles pendant qu'il finissait de nettoyer son plan de travail.
Je portais difficilement les deux sacs noirs tout en me dirigeant vers la petite ruelle située derrière le restaurant. Je poussais la lourde porte qui me bloquait le passage, et fus surprise d'entendre la voix de Selene. "Mhhh... pas tout à fait, en fait, je porte encore ma petite culotte mon mignon. Mais si tu te débrouille bien... il se pourrait qu'elle tombe malencontreusement au sol." . Je manquais de me casser la figure en l'entendant parler ainsi. Non mais qu'est ce qui lui prenait ?! Je restais immobile sans comprendre ce qui se passait. A qui parlait-elle ainsi ? Il n'y avait personne d'autres qu'elle et moi dans cette ruelle dégueulasse. Je lâchais brusquement les deux sacs poubelles qui percutèrent bruyamment le sol.

La bouche entrouverte part la surprise, je restais debout sans pouvoir bouger. Je comprenais en l'observant que Selene était au téléphone. Oui mais avec qui ? Son amant ? Aaah beurk, elle pourrait lui faire des appels coquins à un autre moment que sa pause tout de même ! Je ne savais pas comment réagir face à cette découverte inattendue. ''Ca va Selene ? Je te dérange pas surtout ?!''. Une pointe de colère perçait dans ma voix, mais elle s'était incrustée uniquement pour cacher ma gêne d'être tombée sur une telle situation. Je reprenais mes poubelles que je jetais dans la benne à ordure situé un peu plus loin. ''Tu sais, si tu ne peux pas te retenir, il y a des hotels pour ça !''. Je secouai la tête avant de repartir en direction du restaurant, si Selene se plaisait à faire ce genre de choses tant mieux pour elle, mais il n'était pas question que j’assiste à ce spectacle.



©BlackSun
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Illabye - Nani Illabye - Nani EmptyLun 18 Mar - 8:47


Illabye

Ft. Nani & Selene


Jusqu'ici, j'avais toujours fait attention de me trouver dans un endroit où je pouvais être toute seule afin de pouvoir éviter que quelqu'un ne m'entende et, par conséquent, donner de mauvaises idées. Lorsque j'étais au téléphone, j'étais si concentrée par ce que je faisais que je ne faisais plus attention au monde autour. J'étais tellement persuadée que j'étais toute seule et que personne ne viendrait me déranger, que je n'avais pas songé une seule seconde à ce qu'il puisse y avoir quelqu'un.

Malheureusement, si.
Alors que j'étais en pleine conversation avec mon client, car après tout, il fallait que je le fasse tenir car plus les minutes passaient, plus je gagnais d'argent, un bruits de poubelle se fit entendre. Je secouai la tête en me levant instantanément pour regarder d'où pouvait provenir ce bruit. Un chat errant? Un chien qui passait par là? Si seulement!
Nani fit son apparition et je raccrochai instantanément. Mais malencontreusement pour moi, elle m'avait vue et entendue. Je lui adressais un regard désespérée en essayant de savoir ce qu'elle pensait. Et ce fut comme je m'y attendais.
''Ca va Selene ? Je te dérange pas surtout ?!''
J'ouvris la bouche et tendis le bras vers elle en secouant la main :
- Attends Nani, ce n'est pas ce que tu crois!
Elle avait repris les poubelles qu'elle avaient rapportées avec elle puis elle finit par les jeter comme elle avait dû apparemment le faire. Il était peu probable qu'elle m'ait entendue, mais ceci dit, je n'eus pas l'occasion d'en placer une nouvelle :
''Tu sais, si tu ne peux pas te retenir, il y a des hôtels pour ça !''
Ses paroles me pincèrent le cœur mais je ne pouvais pas lui en vouloir puisqu'elle ignorait ce que j'avais fait. N'importe qui d'autre à sa place aurait cru... et... d'une certaine manière, j'avais plutôt de la chance que ce fut elle et non pas Archimède.
Je m'approchai d'elle en me mettant derrière son dos. Hors de question qu'elle s'en aille en aillant une mauvaise impression de moi.
"Nani s'il te plait, je vais tout t'expliquer!"
Mes yeux se firent insistant et je devais admettre que j'étais à deux doigts de m'effondrer en larmes. Je ne savais pas ce que j'allais pouvoir lui dire afin de regagner sa confiance. Comment lui dire que je gagnais ma vie en allumant des hommes que je ne connaissais pas au téléphone sans qu'elle continue à me prendre pour ce qu'elle me croit être? Je devais me faire convaincante pour lui dire toute la vérité et j'avouais ne pas savoir comment m'y prendre.

Je mis mes cheveux derrière mon oreille en essayant de trouver quoi dire. Une petite larme avait perlé sur mon œil avant de tomber.
- Je... en fait je...
J'étais complètement paniquée, déjà parce que j'avais été sous l'effet de la surprise et ensuite, parce que ce que je n'avais pas voulu que cela se passe s'était finalement passé.
Je mouillai mes lèvres en passant un coup rapide de langue dessus afin de pouvoir éclaircir ma bouche. Mon cœur battait à cent à l'heure et il fallait que je trouve mon calme pour lui dire.
- Je... en fait je travaille comme animatrice en téléphone rose.
Sur ce, j'avais eu le mérite d'avoir été claire. Mais je n'allais pas m'arrêter là. Avant qu'elle ne puisse réagir, je me devais de m'expliquer.
- S'il te plait, ne le dis à personne car c'est top secret... si je le fais, ce n'est pas par plaisir crois moi. Je le fais parce que... parce que j'ai besoin d'argent et que c'est le seul moyen que j'ai trouvé, en plus de travailler ici, pour en gagner rapidement. J'ai des plein de dettes à rembourser et... je.. peux pas...
... me permettre de me retrouver à la rue comme je l'étais avant d'avoir fait la rencontre qu'il m'avait fallu. Mais je n'avais pas pu le lui dire car je m'étais mise à pleurer comme une idiote. Il fallait que je me calme si je voulais me confier correctement.
- P... pardon. C'est que... je.. tu sais.. j'ai vécu dehors jusqu'à... récemment et... et du coup il a fallu que je trouve vite et... et j'ai trouvé là.
C'était ça, ou le trottoir. Le choix avait été vite fait.


©BlackSun
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Illabye - Nani Illabye - Nani EmptyVen 22 Mar - 13:01


Illabye

Ft. Nani & Selene


Je n'arrivai toujours pas à croire ce que je voyais, pas plus que ce que j'entendais. Selene, la douce, la fragile Selene se comportait en réalité comme une jeune femme ne sachant pas retenir ses pulsions intérieures. Moi qui pensait apprendre à la connaître, je réalisais que nous n'avions rien en commun et qu'elle était bien loin d'être celle que je croyais. J'étais choquée par son attitude et son comportement que je trouvais totalement inapproprié. Je ne lui manquais guère de lui faire comprendre à travers mes paroles, et mon attitude. Tout ce qu'elle avait trouvé à dire c'est que ce n'était pas ce que je croyais. Bien sur. C'est toujours ce qu'on dit dans ce genre de situation et même si une part de moi voulait la croire, j'étais trop en colère pour laisser mon instinct prendre le dessus pour le moment.
Enfin tout de même ! Certes il n'y avait plus personne au restaurant en ce moment, mais qu'est qui me disait qu'elle n'avait pas effectué ses prouesses ailleurs ? Elle risquait la réputation du Sea of your dreams si elle se faisait prendre ! Pire elle aurait mis Naveen et Tiana dans une position extrêmement délicate ! D'ailleurs il faudrait peut être que je leur parle de ce qui venait de se passer... Ou devais je attendre des explications de la belle brune ?

"Nani s'il te plait, je vais tout t'expliquer!" . Je relevais mon regard vers elle, cherchant à déceler de la sincérité sur son visage. Elle semblait vraiment à bout et pas loin de pleurer. Ce qui me poussait à croire qu'il y avait plus qu'un histoire de galipettes en jeu. Je me pinçais les lèvres, toujours hésitante. Bien qu'impulsive de nature, je décidais de lui laisser le bénéfice du doute. J'avais appris à la connaître et j'espérais qu'elle saurait se montrer convaincante, pour me prouver que je ne m'étais pas trompée sur son compte. "Je... en fait je... " . Selene semblait tout hésitante que moi quant à la marche à suivre. La vérité c'est tout ce que je voulais. Mais elle semblait avoir du mal à franchir les lèvres de la demoiselle. "Je... en fait je travaille comme animatrice en téléphone rose " . Une vague de surprise s'installa sur mon visage. Avais je bien entendu ? Animatrice en téléphone rose ?! Je ne savais si je devais rire ou pleurer face à cette nouvelle. Jamais je n'aurai pu envisager une telle chose. Je restais sans rien dire. Je ne savais pas quoi dire en réalité. J'étais toujours sous le choc. "S'il te plait, ne le dis à personne car c'est top secret... si je le fais, ce n'est pas par plaisir crois moi. Je le fais parce que... parce que j'ai besoin d'argent et que c'est le seul moyen que j'ai trouvé, en plus de travailler ici, pour en gagner rapidement. J'ai des plein de dettes à rembourser et... je.. peux pas...'' . Sa voix s'était brisée et elle s'effondra en larmes. Je ne savais pas par quoi elle était passé, mais visiblement elle avait un passé assez compliqué derrière elle. Ma colère s'était dissipée, laissant place à une sincère compassion. J'avais presque envie de la prendre dans mes bras pour la réconforter.

"P... pardon. C'est que... je.. tu sais.. j'ai vécu dehors jusqu'à... récemment et... et du coup il a fallu que je trouve vite et... et j'ai trouvé là. . Vivre dans la rue, je ne pouvais même pas imaginer ce que c'était. A mon arrivée ici, oui j'avais passé quelques nuits dehors mais ce n'était probablement rien de comparable à ce qu'elle avait vécue. Je finis pas laisser ma colère de coté pour prendre Selene dans mes bras et la consoler. A sa place, peut être aurais je fais la même chose ? Les gens ici étaient si peu compréhensif surtout lorsqu'il s'agissait d'argent... Même si on disait qu'il ne faisait pas le bonheur, tout le monde tenait à ce que son compte en banque soit bien garni. ''Désolée de mettre emporter... Tu comprends ça m'a surprise cette conversation... ''. Je lui adressais un petit sourire, je n'avais pas voulu la pousser à me dire son secret mais dans ces circonstances particulière la vérité devait sans nulle doute éclater pour que tout puisse s'éclairer. Ainsi Selene avait vécue dans le rue, c'était probablement ce qui avait forgé sa personnalité et son caractère si unique. Soudain je fus soulagée, je pensais à Lilo qui heureusement n'avait pas eu à traverser tout cela. ''Tu mériterais bien mieux que ce boulot Selene. Je comprends que tu en ais besoin, mais il doit y avoir une solution. Peut être que si tu en palais à Tiana elle pourrait t'aider.''. Après tout elle était tellement gentille Tiana. Tellement compréhensive et ouverte. Elle donnait sa chance à tout le monde et j'étais quasiment sûre qu'elle accepterait d'offrir un poste à plein temps à Selene si elle lui exposait sa situation. ''Dis moi tu as un toit maintenant ou tu as besoin d'être hébergé quelques parts ? Je pourrais t’accueillir chez moi tu sais. C'est pas bien grand mais on peut y vivre à deux.''



©BlackSun
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Illabye - Nani Illabye - Nani EmptyMar 2 Avr - 11:16


Illabye

Ft. Nani & Selene


Soudainement, la peur m'avait envahie. Et si je me faisais virer? Qu'allait-il advenir de moi? Qu'allais-je devoir expliquer à Archimède pour expliquer mon licenciement? Allait-il être au courant de mon secret? Pourquoi fallait-il toujours que le malheur m'attende au bout d'une rue alors que je tentais le tout pour le tout afin de m'en sortir? En quoi faisais-je mal les choses? Qu'avais-je donc fait pour mériter cela?
Il ne fallait pas que Nani parle au patron. Il ne fallait pas que je me fasses virer à cause de ma distraction. Nani réagissait comme toute personne normale, j'étais la seule fautive dans l'histoire et je ne pouvais que m'en prendre à moi même. Néanmoins, je ne comptais pas en rester là. Je ne voulais pas non plus qu'elle ait une mauvaise image de moi, qu'elle me juge sans savoir les véritables raisons de... mon comportement.
Alors je voulais m'expliquer, absolument. Elle pourrait me faire jeter à la rue si elle en avait après, mais je voulais qu'elle sache pourquoi j'avais dit des choses pareilles au téléphone. Elle devait sacrément mal me considérer à présent.

Visiblement, ma réaction avait eu ses effets et Nani se calma. De toute façon, elle n'était pas du genre à rester bloquée sur son idée, j'avais plutôt de la chance à ce niveau là.
''Désolée de mettre emporter... Tu comprends ça m'a surprise cette conversation... ''
J'essuyais les quelques larmes qui avaient coulées sur mes joues en essayant de lutter contre l'effondrement total. J'étais forte comme fille, j'avais fais cet exercice plus d'une fois, surtout au théâtre où nous soufflions beaucoup pour bien articuler. Il fallait que je fasse le vide dans mon esprit et que je me détende.
Je finis par hocher la tête d'un geste rapide en retrouvant moi même mon calme.
- Oui, je sais, je sais. dis-je alors pour lui faire comprendre que je n'avais rien contre ce fait là. "Je... ne te reproche rien, c'est ma faute."
- Tu mériterais bien mieux que ce boulot Selene. Je comprends que tu en ais besoin, mais il doit y avoir une solution. Peut être que si tu en palais à Tiana elle pourrait t'aider.
Je regardais Nani avec une lueur de désespoir dans les yeux. Parler à Tiana, la patronne... je savais bien que cette dernière était plutôt gentille, mais tout de même. Elle devait avoir autre chose à faire qu'à régler mes problèmes personnels. La gérance d'un restaurant devait être déjà bien trop occupante, sans compter les soucis personnels, plus ceux des proches. Alors si en plus les employés s'ajoutaient à cela, elle ne saurait plus où se donner de la tête!
- Je... je ne pense pas que ça soit une bonne idée, répondis-je, les yeux baissés. "Je ne compte pas faire ça toute ma vie, évidement. Juste;.. le temps que je me trouve quelque chose de mieux. J'essaie d'être discrète au mieux pour ne pas qu'on me remarque et jusqu'à toi, personne ne savait..."
Et surtout pas Archimède. Je le savais pertinemment parce que s'il était au courant, il me l'aurait vivement fait remarquer, j'en étais persuadée. Et Nani pouvait encore le savoir, tout le monde pouvait le savoir puisque je me moquais bien d'être méprisée par la terre entière à cause de mes activités.... mais pas Archimède. Il était la seule personne qui comptait et dont l'avis m'était important. Mais le pire dans cette histoire, lorsque j'y repensais, c'était que j'avais le sentiment de le rendre idiot en lui taisant cette affaire, alors que cela était loin d'être mon intention.
- Dis moi tu as un toit maintenant ou tu as besoin d'être hébergé quelques parts ? Je pourrais t’accueillir chez moi tu sais. C'est pas bien grand mais on peut y vivre à deux, me proposa Nani.
Je relevais les yeux vers elle, pleine de reconnaissance. Mon visage traça un sourire sur le visage, elle était réellement gentille.
"C'est réellement gentil de ta part Nani! Mais ne t'en fais pas, depuis peu, je suis hébergée par une amie. C'est assez gênant parce que j'ai l'impression de l'embêter, d'être... lourde, de prendre de la place dans son espace... je sais qu'elle n'est pas ce genre de fille là du tout à penser ceci mais... je ne sais pas, je dois vraiment trop me creuser la tête. et puis... il y a... lui..."
Je rougis rien qu'à penser à lui. J'étais à présent cramée, c'était sur. Mon air rêveur rien qu'à prononcer son prénom, les étoiles que j'avais dans les yeux en songeant à son sourire, à ses mots, ses paroles... j'étais tombée amoureuse de "lui" et cela avait été... inévitable.
- Enfin.. je... il y a une personne qui... prend soin de moi. Une personne qui ne doit JAMAIS savoir ce que.. je fais. Seulement, il est hors de question que je vive sur ses sous, je me l'interdis. Ni même sur ceux de mon amie d'ailleurs.
Un instant de silence avant d'ajouter :
"Et puis, je lui ais promis de m'en sortir toute seule. Je lui ais promis que je ferais des efforts... et... j'en fais. Lorsque je lui ais dit que je travaillais ici, il m'a félicitée."
Je ne me rendis même pas compte du sourire idiot que je fis lorsque je replongeais dans le souvenir de ce moment ci, où effectivement, j'avais annoncé à Archimède que je travaillais au Sea of Our Dreams. Il m'avait répondu que c'était très bien avec son merveilleux sourire, en ajoutant qu'il fallait que je continue dans cette voie là.
- Je tiens à garder ce métier... juste pour cette raison... qui m'est chère.
Peut être étais-je une fille trop passionnée et trop nostalgique aussi. J'avais plus tendance à voir le passé que le futur malheureusement mais j'étais aussi bien consciente que c'était le passé qui faisait de moi ce que j'étais à présent. Que ce soit en mal, mais aussi, en bien.


©BlackSun
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Illabye - Nani Illabye - Nani EmptyDim 7 Avr - 15:01


Illabye

Ft. Nani & Selene


J'étais encore sous le choc de ce que je découvrais. J'avais jugé Selene sur les apparences et je n'avais pas cherché à comprendre le pourquoi du comment. Je m'étais montrée aussi stupide que tout ces gens auxquels je reprochais de juger sans connaître. Je m'en voulais à présent de mettre laisser emporter par des apparences trompeuses. J'avais appris à connaître Selene et pourtant lorsque je l'avais entendu parlé ainsi, j'avais oublié tout ce que je pouvais connaître d'elle en mois d'une seconde. Moi qui avait pensé parler à Tiana du comportement déplacé de la belle brune, je me résignais soudainement à laisse cette décision à Selene. Elle était dans une position fort délicate. D'un coté, je savais que Tiana pouvait éventuellement l'aider, d'un autre coté, je pouvais comprendre que ce genre de choses ne s'avouaient pas si facilement. Je n'aurai probablement jamais rien su de l'histoire de la demoiselle, si je n'étais pas arrivée au bon endroit ou bon moment.

Ma colère s'était rapidement dissipée lorsqu'elle me fit par de la précarité de sa situation. J'avais beau être bornée parfois, je savais reconnaître mes tords, et je savais écouter les autres. Je pourrais alors l'écouter elle, si elle en avait besoin. Les quelques larmes qui roulèrent sur son visage me touchèrent. Elle était dans une telle détresse, j'avais un peu l'impression de me retrouver en elle. Mes débuts à Fantasia Hill n'avaient pas été des plus simples et je pouvais aisément me mettre à sa place. "Je... je ne pense pas que ça soit une bonne idée. Je ne compte pas faire ça toute ma vie, évidement. Juste;.. le temps que je me trouve quelque chose de mieux. J'essaie d'être discrète au mieux pour ne pas qu'on me remarque et jusqu'à toi, personne ne savait..." . Je souriais faiblement, je pouvais comprendre sa décision et je ne chercherais sûrement pas à la faire changer d'avis. Me parler de tout ça, avait déjà du être assez difficile comme ça pour elle. Bien sur qu'elle ne ferait pas ça toute sa vie ! Elle méritait bien mieux que ce stupide boulot mais en attendant ça lui permettait de gagner sa vie. ''Ne t'en fais pas Selene, je ne dirai rien à personne, c'est promis. Et bon.. Euh peut être que je pourrais te couvrir si tu as besoin.'' Ca ne m’enchantais pas vraiment à vrai dire, mais bon. Si cela pouvait l'aider alors je pouvais sûrement faire un effort et mentir de temps en temps pour cacher ses activités aux yeux des autres.
Je m'inquiétais soudain, et me demandais si Selene avait trouvé un endroit ou se loger. J'espérais qu'elle ne dormait plus sous les ponts depuis un moment, elle ne méritait pas ce genre de vie difficile. Elle sourit avant de me répondre. "C'est réellement gentil de ta part Nani! Mais ne t'en fais pas, depuis peu, je suis hébergée par une amie. C'est assez gênant parce que j'ai l'impression de l'embêter, d'être... lourde, de prendre de la place dans son espace... je sais qu'elle n'est pas ce genre de fille là du tout à penser ceci mais... je ne sais pas, je dois vraiment trop me creuser la tête. et puis... il y a... lui... " . Je souriais à mon tour rassurée par ces propos. Certes ce n'était peut être pas la situation idéale mais tant qu'elle avait un toit c'était l'essentiel. Je pensais comprendre son ressenti. On se sentait forcément de trop dans ce genre de situation. Mais ce qui attira mon attention, ce fut ses dernières phrases qui déclenchèrent un joli rougissement sur ses joues. Je devinais alors que ce « lui » ne la laissait pas indifférente.

"Enfin.. je... il y a une personne qui... prend soin de moi. Une personne qui ne doit JAMAIS savoir ce que.. je fais. Seulement, il est hors de question que je vive sur ses sous, je me l'interdis. Ni même sur ceux de mon amie d'ailleurs. Et puis, je lui ais promis de m'en sortir toute seule. Je lui ais promis que je ferais des efforts... et... j'en fais. Lorsque je lui ais dit que je travaillais ici, il m'a félicitée. Je tiens à garder ce métier... juste pour cette raison... qui m'est chère " Je m'amusais de voir ce sourire nias se dessiner sur son visage alors qu'elle continuait de parler de ce garçon. Si j'avais été douée en sentiments, j'aurai pu rapidement en conclure qu'elle était amoureuse mais sur ce terrain là, j'étais loin d'être la meilleure, aussi je ne préférai pas faire d'hypothèse prématurément. J'admirai son coté battant. Là encore cela nous faisait un point commun de plus. Je n'avais jamais rien lâché malgré les galères et malgré son air fragile, il semblait qu'elle non plus. 'Je suis sûre que tu t'en sortira, tu as l'air bien entouré en plus alors ça devrait aller pour toi. Je dirais rien Selene tu vas garder ce boulot et maintenant si j'ai besoin d'un extra, tu sera la première que j'appellerai ! '' Je lui accordais un franc sourire, espérant la rassurer. C'était dingue comme je pouvais me retrouver en elle. J'avais toujours galéré dans la vie, jusqu'à présent j'avais bien été incapable de garder un job aussi longtemps. Elle avait ce « lui », j'avais David. Quoique là, c'était différent. David et moi c'était et ce serait surement toujours trop compliqué pour qu'il se passe quoique ce soit. Et puis je n'avais pas autant le béguin que Selene d'abord. Non non sur ce point là nous étions différentes.
''Viens rentrons, on sera mieux à l’intérieur, c'est pas que comme si les poubelles étaient à quelques mètres de nous et que l'odeur était insupportable ! ''. J'ouvrais la porte et laissait la brune rentrer avant de la suivre. L'air était plus respirable à l'intérieur du restaurant, et il faisait meilleur ici. ''Alors comme ça ce garçon, tu l'aimes bien ? '' Je lui posais malicieusement la question espérant qu'elle ne me la retournerait pas. Ma vie amoureuse était un véritable désert.


©BlackSun
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Illabye - Nani Illabye - Nani EmptyDim 5 Mai - 19:46


Illabye

Ft. Nani & Selene


Je l'avais échappé bel et fort heureusement, je tombais sur quelqu'un comme Nani. Si cela avait été un autre serveur, mal m'en aurait pris puisque peu importe ma raison, il en aurait parlé comme s'était apprêté à le faire ma collègue et je me serais faite virée pour de bon. Je ne connaissais pas énormément la personne qu’était Nani mais l'aura qu'elle dégageait était celle d'une personne compréhensive et à l'écoute et même si j'étais habituellement méfiante envers la population habituellement, je savais que je pouvais lui accorder ma confiance et qu'elle ne trahirait pas mes secrets.

Néanmoins, j'avais tout de même été prise de panique. Rien que l'image qu'avait pu se faire Nani sur moi m'avait pincé le cœur, bien qu'elle n'y était absolument pour rien et que j'aurais sans doute fait pareil à sa place. J'avais été trop imprudente et j'en étais la seule fautive. Faire son "second boulot" pendant les heures de pauses avait été une très mauvaise idée, pourtant, j'étais tellement ivre d'argent et de vouloir réussir que je n'avais pas pu m'empêcher. Il fallait que je me remette et au plus vite. Il fallait que je montre à la personne qui m'avait sauvé la mise que je pouvais le faire, que je pouvais m'en remettre. Je voulais le voir sourire à chaque résumé de mes journées que je lui faisais chaque soir en rentrant du boulot parce que son seul sourire valait tout le bonheur du monde.

''Ne t'en fais pas Selene, je ne dirai rien à personne, c'est promis. Et bon.. Euh peut être que je pourrais te couvrir si tu as besoin.''
Je regardai Nani avec des étoiles dans les yeux lorsqu'elle annonça cela. J'eus envie de la prendre dans mes bras et de lui faire un grand câlin mais j'eus peur d'en faire un peu trop si bien que je m'en empêchai. Mais je ne tâchais pas à ce que cela n'arrive, certainement pas! Si je devais me mettre dans l'embarras, seule moi en subirait les conséquences et personne d'autre.
"Merci, merci infiniment!" lui dis-je en rejoignant mes mains comme une prière. "Mais ne t'en fais pas, je ferais en sorte que cela n'arrive pas! En fait, je vais éviter de... faire ceci pendant la pause. J'ai été idiote et imprudente et cela m'a servi de leçon."

Lorsqu'elle m'avait proposé de m'aider, j'avais réellement été enchantée par cette initiative de sa part. Comme je m'en doutais donc, elle était une personne au cœur généreux. Des personnes comme j'en avais besoin puisque peu avant ma tentative, il m'avait semblé n'avoir rencontré que des monstres. Je déclinais poliment son offre en lui assurant que quelqu'un me prenait déjà sous son toit. Lui.
- Je suis sûre que tu t'en sortira, tu as l'air bien entouré en plus alors ça devrait aller pour toi. Je dirais rien Selene tu vas garder ce boulot et maintenant si j'ai besoin d'un extra, tu sera la première que j'appellerai !
Je me réveillai de mes petites pensées bien que je n'avais pas été assez distraite pour ne pas l'entendre. Je lui fis un grand sourire de reconnaissance puisque visiblement, elle avait aussi confiance en moi. J'étais... tellement rassurée même si je ne pouvais nier que j'avais encore quelques craintes.. non pas qui la concernait elle, mais plutôt... des craintes habituelles.
- Tu es tellement gentille Nani.. merci! Et.. tu sais... si jamais un jour tu as besoin de moi pour une quelconque chose.. je serais là! Je te dois carrément ça!
- Viens rentrons, on sera mieux à l’intérieur, c'est pas que comme si les poubelles étaient à quelques mètres de nous et que l'odeur était insupportable !
Je ris à l'entendre dire et hochai la tête en rangeant mon téléphone portable en mode silencieux dans la poche de ma veste. Puis je m'avançai et entrait dans le restaurant après qu'elle eusse ouvert la porte et me laisser entrer. Je m'arrêtais juste après, le temps qu'elle n'entre à son tour pour pouvoir la suivre puisque, je ne savais trop comment, je la considérais comme... un guide.
''Alors comme ça ce garçon, tu l'aimes bien ? ''
Alors que je commençai à marcher, je m'arrêtais net, comme un pilier. Je mis mes mains contre ma bouche pour ne pas trahir le sourire qui s'illumina inconsciemment sur mon visage, le visage aussi écarlate qu'une tomate bien mure. Je mis du temps à lui répondre parce que j'avais du mal à parler de ceci en cachant les émotions qui me vinrent sur le coup.
- Oui.. je l'aime beaucoup... dis-je d'un air à la fois rêveur et timide. De toute façon, j'avais commencé le partage des secrets avec Nani, alors un de plus ou un de moins...
"Mais.. c'est un peu compliqué..."
C'était vrai. Il avait beau n'avoir personne dans sa vie, rien ne disait que les sentiments que j'épprouvais pour lui étaient partagés et j'avais souvent peur qu'il ne ramène une fille. Chaque soir, c'était d'ailleurs la même chose : je "vérifiais" qu'il ne rentre toujours seul, bien que jamais je n'irais à l'encontre du fait qu'il ait trouvé un jour quelqu'un.
Sur ce, je secouai la tête et clignais des yeux. Un échappatoire, vite!
"Et toi Nani? Tu.. as un petit ami?"
Je ne la connaissais pas beaucoup. Jusqu'ici, nous étions seulement collègue de travail bien qu'à présent, je la considérais beaucoup plus. Normal, puisqu'elle connaissait quelques secrets que j'avais bien gardés jusqu'à présent.


©BlackSun


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Illabye - Nani Illabye - Nani EmptyDim 19 Mai - 20:50


Illabye

Ft. Nani & Selene


L'amitié était une chose qui me tenait vraiment à cœur, aussi il était hors de question que je trahisse la vie secrète de Selene. Je savais comme il était difficile d'être seule et rejetée de tous, je savais qu'une simple main tendue pouvait faire du bien. J'avais moi même été par le passé, le genre de fille dont personne ne voulait. Le genre de fille maladroite et trop impulsive pour garder un boulot fixe. Et c'était dans ces moments ou je galérais avec les petits annonces que David m'avait toujours soutenu et aider. Je me sentais comme obligé de faire la même chose avec Selene, je sentais qu'elle le méritais et que le jugement que j'avais posé en l'écoutant faire son numéro ne reflétait pas la personnalité de cette nana.
Elle semblait d'ailleurs soulagée de savoir que je tiendrais ma langue, à tel point que je crus un instant qu'elle allait à nouveau s'effondrer en larmes ! "Merci, merci infiniment! Mais ne t'en fais pas, je ferais en sorte que cela n'arrive pas! En fait, je vais éviter de... faire ceci pendant la pause. J'ai été idiote et imprudente et cela m'a servi de leçon. ''. Je lui souriais, c'était en effet une sage décision, cela lui éviterait de nouveau problème. Et je devais bien avouer que ça m'arrangeait de ne pas avoir à la couvrir sur ce plan là, je n'aurais guère été à l'aise sachant ce qu'elle faisait réellement pendant que j'aurai du mentir à Tiana. A coup sur, je lui aurai attiré encore davantage de soucis !

Je lui avais également proposé mon aide pour qu'elle puisse se loger convenablement pendant un temps si elle en avait besoin, mais il semblait que de ce coté là, elle avait déjà un bienfaiteur. Pour autant, je savais que vivre chez les autres, de dépendre d'eux n'était supportable qu'un temps uniquement. On se sentait vite de trop, on se sentait vite oppressé, obligé de se faire tout petit quand bien même notre ami nous affirmait que nous ne dérangions pas ! C'est pourquoi je notais dans un coin de ma tête de confier dès à présent tout les extra à la belle brune. Si elle parvenait à mettre suffisamment d'argent de coté non seulement, elle pourrait se trouver un appartement mais elle n'aurait surtout plus à exercer ce métier si dégradant à mes yeux. "Tu es tellement gentille Nani.. merci! Et.. tu sais... si jamais un jour tu as besoin de moi pour une quelconque chose.. je serais là! Je te dois carrément ça! ''. Je souriais comprenant qu'une jolie amitié commençait entre nous et que nous serions présentes l'une pour l'autre lorsque cela serait nécessaire. Désirant ne plus avoir à supporter l'odeur des ordures, je proposais à Selene de rentrer au chaud dans le Sea of your dreams. Une fois à l'intérieur, je me décidais alors à me renseigner sur ce jeune homme qui semblait la faire fondre. A peine abordais je le sujet que le rouge gagna ses joues, son visage s'illumina et même si elle tentait de cacher son sourire, je le devinais grandissant et radieux.

"Oui.. je l'aime beaucoup... Mais.. c'est un peu compliqué.. ''. Tant que ce n'était qu'un peu alors je supposais que ce n'était pas si grave. Selene derrière ses grands airs était une fille simple et agréable et j'étais que son joli minois pouvait faire craquer n'importe qui. Cela dit, je n'eus pas le temps d'en apprendre plus qu'elle contre attaqua en me retournant la question. Je restais un instant immobile alors que mes pensées filèrent à toutes vitesses jusqu'à David. Entre nous, il n'y avait jamais rien eu de concret, jamais. Pourtant il avait souvent tenté sa chance et toujours j'avais trouvé une excuse pour le repousser alors qu'au fond j'avais toujours voulu me réfugier dans ses bras. ''Et bien disons que c'est compliqué aussi. J'étais très proche d'un garçon et puis on s'est... Disons qu'on s'est perdu de vu. '' C'était plus au moins la vérité, mais je ne pouvais clairement pas dire à Selene que nous avions été séparé après le passage d'une étoile et qu'en réalité je venais d'un autre monde. Elle me prendrait pour une folle c'était certain. J'attendais presque désespérément de le retrouver mais jusqu'ici mes recherches avaient été vaines et je désespérais je devais bien l'avouer. '' Mais dis moi pourquoi c'est compliqué pour toi ? Je sais pas pourquoi mais c'est toujours compliqué dans ces cas là. A croire, qu'on ne peut juste tomber amoureux et être heureux !''. Je riais en terminant ma phrase, les choses n'étaient jamais simple pour personne lorsqu'il s'agissait d'amour, et ce peu importe la forme d'amour dont il s'agissait. Dans les cas, cela finissait souvent par nous faire souffrir à un moment ou à un autre.'' Enfin j'espère pour toi, que ce garçon va se rendre compte qu'il a énormément de chance de t'avoir à ses cotés ! Et puis t'es tellement mignonne qu'il ne devrait pas pouvoir résister à ton charme !''


©BlackSun
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Illabye - Nani Illabye - Nani EmptySam 29 Juin - 18:03

J'archive Illabye - Nani 1823284050
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Illabye - Nani Illabye - Nani Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Illabye - Nani

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-