AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-43%
Le deal à ne pas rater :
Carte Mémoire microSD XC SanDisk Extreme 64 Go (avec ...
15.45 € 26.99 €
Voir le deal

Partagez

ORIGIN OF EVIL x OOGEY Vide
ORIGIN OF EVIL x OOGEY Vide
ORIGIN OF EVIL x OOGEY Vide
ORIGIN OF EVIL x OOGEY Vide
 

 ORIGIN OF EVIL x OOGEY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: ORIGIN OF EVIL x OOGEY ORIGIN OF EVIL x OOGEY EmptySam 23 Mar - 22:37



J'étais tranquille, dans mon bureau, mais il faut toujours qu'une gourde face une connerie et c'est à moi de tout réparer. Encore une fille fauchée, totalement paumée que j'ai embauché dans l'un de mes moments de bonté. L'un de mes très rare moments, qui me font faire véritablement des conneries. Que je regrette aussitôt, comme là. Quand je dois me déplacer dans le centre commercial et ramper devant le parton d'une boutique. Evidemment, je ne fais pas ce genre de chose. C'est ce que je devrais faire, mais j'ai un argument bien plus puissant pour convaincre. Enfin non, deux gros arguments, qu'avant de partir, je mets à l'avantage avec un décolleté vertigineux. Je marche dans le centre commercial, d'un pas assuré comme à mon habitude. La tête haute, le regard fier. Je suis mieux que les autres ; je le sais, je le montre. Un sourire au coin de mes lèvres. Même si je suis ici pour le travail et qu'une gamine en est à l'origine. Regardant au loin l'escalator pour aller à l'étage supérieur, je slalomais entre les personnes rapidement, au son de mes talons aiguilles. Quand des râles et des grognements se font entendre à mes côtés. Je fais une grimace, bousculant au passage un grand-père. Quoi ? Il n'allait clairement pas assez vite et je voulais en finir rapidement. Pourtant la source de ces « grognements » réussi à me ralentir, quand devant moi, j'arrive à esquiver un truc. Un truc qui tombe du ciel. Ou plutôt un truc tombant de l'étage supérieur. D'un regard noir et d'un air mauvaise, je lève la tête. Je vois un mec, appuyé contre la rambarde. Prêt à recommencer son « épouvantable » action. Je lève les yeux au ciel. Ce n'est pas comme si des personnes ne nettoyait pas ici. Mais... Mais depuis quand je me soucis de ça ? En plus ce sont « mes filles » qui nettoient ici. Je réprime un sourire, avant de monter sur l'escalator. Arrivée derrière lui, je toussote un peu. Avant de parler. Oui, j'aime m'occuper de ce qui me regarde pas. J'aime fouiner. « Si tu veux véritablement faire le méchant, va falloir vraiment passer la vitesse supérieur... À quarante ans, on crache plus sur les gens... » Mon ton est moqueur. Je m'approche de lui lentement, droite comme un “i”, mais charmeuse comme d'habitude. Pour venir m'accouder également au garde-corps. Quarante ans, c'est bien son âge non? Ou en tout cas on doit s'en rapprocher... Donc admettont qu'il a cet âge, il ne devrait plus faire ce genre de chose depuis vingt ans. Je le sonde, un sourire moqueur s'élargit sur mes lèvres. « Faut leur faire bien plus de mal que ça... Enfin, si tu veux vraiment les faire chier... » Je dis ça comme ça. Après, s'il préfère se réduire à ce genre de bêtise.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: ORIGIN OF EVIL x OOGEY ORIGIN OF EVIL x OOGEY EmptyVen 29 Mar - 23:36




Origin of Evil



Une autre journée, une autre après-midi à flâner çà et là en ville.

Comme souvent, Boogey avait finit par se balader en ville toute la nuit jusqu'au petit matin. C'est assez intéressant de voir tout le temps qu'on perd à dormir et de voir tout ce qu'on peut en faire quand on est insomniaque. A savoir, rien. La nuit, il n'y a rien à faire si ce n'est la tournée des bars. Et quand on les connait tous par coeur comme le boogeyman, on finit très vite par tourner en rond et préfèrer s'exhiler dans ses endroits bien moins fréquentés. Mais au petit matin, les centres commerciaux ouvrent, soit des dizaines de stupidités à faire pour éviter de penser qu'il n'a aucun but dans la vie, aucune envie si ce n'est se sentir vivant. Un cercle vicieux en somme. On cherche sans trouver alors pour trouver, on cherche. Toujours plus fort, toujours plus dur, toujours plus mal.
Et faire le mal, en voilà une activité plaisante pour qui déteste faire le bien autour de lui. Donc idéale pour le croque-mitaine. Qui plus est, les centres commerciaux regorgent d'idiots prêts à se laisser marcher sur les pieds. Les gens en général font tout pour éviter le conflit, quitte à se faire insulter publiquement ou même violenter. Ils choisiront toujours la fuite plutôt que le conflit s'ils sont à peu près sains d'esprit. Ce qui n'était évidemment pas le cas de Boogey qui préfèrait cracher sur les gens de l'étage plus bas, par simple plaisir de les voir relever la tête maculée d'un crachat répugnant sur une rembarde déserte.
Mais il fut rapidement interrompu dans ses folles activités par une voix. Une femme en vérité. Un peu moins de la trentaine sans doute. Mais peu importe, Boogey la trouvait déjà insupportable.

"Si tu souhaites parler à quelqu'un de quarante ans, je crois que tu as une demie-décennie d'avance. Et que je sache, je suis encore libre de choisir ce que je veux faire ou pas. Donc je crache si ça me plaît." répliqua--il en s'accoudant à la rembarde derrière lui

Pour qui elle se prend pour oser lui donner de soi-disant conseils sur la bonne façon de mal agir? Ca se voyait qu'elle ne savait pas s'y prendre avec son joli minois de garce à peine dissimulée. En plus, elle n'avait pas la moindre idée de ce qui venait de se passer. En vérité, il avait croisé un morveux un peu perdu qu'il avait convaincu de cracher par dessus la rembarde. Les mioches et lui... c'est une longue histoire. Il ne les aime vraiment pas alors il m'amuse à les envoyer partout sauf sur le droit chemin, en espèrant sincèrement que leurs parents les attraperont sur le fait et leur colleront une bonne baffe. Les seules exceptions à ça, ce sont Lock, Shock & Barrel, les Oogie's Boys, ses hommes de mains miniatures. Plus une fille. Et eux, c'étaient de véritable sales gosses. Boogey songea un instant à ce qu'ils avaient bien pu devenir, sans toutefois s'inquiéter pour eux. Il savait pertinemment que les trois monstres pouvaient survivre aisément, même dans un monde inconnu.
Toujours avec sa désinvolture caractéristique et son rictus joueur, Boogey reporta son attention sur la demoiselle qui l'avait accosté. Il fit une bulle avec le chewing-gum qu'il ruminait depuis une heure déjà et reprit la parole avec le même ton blasé qu'à son habitude.

"En quoi ça te regarde que j'exaspère correctement les gens ou non?" demanda-t-il en lui jetant un regard glacial "Je suis assez grand pour me débrouiller tout seul. Merci."

A ces mots, il se retourna, se préparant à cracher une nouvelle fois. Ouh... un chauve. Là ça allait devenir plus marrant....


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: ORIGIN OF EVIL x OOGEY ORIGIN OF EVIL x OOGEY EmptySam 29 Juin - 17:45

J'archive ORIGIN OF EVIL x OOGEY 1823284050
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ORIGIN OF EVIL x OOGEY ORIGIN OF EVIL x OOGEY Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

ORIGIN OF EVIL x OOGEY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-