AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-27%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable Gamer Alienware M15 – (15,6″ – 16Go RAM ...
1599 € 2199 €
Voir le deal

Partagez

Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Vide
Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Vide
Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Vide
Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Vide
Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Vide
Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Vide
Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Vide
Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Vide
Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Vide
Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Vide
Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Vide
Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Vide
Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Vide
Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Vide
Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Vide
Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Vide
Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Vide
 

 Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) EmptyLun 1 Avr - 21:14

J'étais à la table de la cuisine, c'était mon dernier jour de repos, demain je reprenais le boulot. Je baillais en me grattant mes cheveux courts ebouriffés par la nuit, devant mon petit-déjeuner composé de deux tartines de confiture à la fraise et de lait chaud dans un mug décoré de petits chatons gris. Jack, mon colocataire, dormait encore et il était huit heures du matin. La dernière fois j'avais fait la grasse matinée, mais aujourd'hui j'avais fait un cauchemar bien suant et complètement insensé sur le diable en boîte, j'avais rêvé qu'il était de retour alors que c'était impossible vu qu'il avait brûlé et du coup j'étais pas resté trop longtemps au lit, je n'avais pas pu me rendormir.

Cela me fait toujours bizarre de dormir la nuit, avant dans mon ancienne vie j'étais inanimé tout le long de la journée et je prenais vie lors des douze coups de minuit de l'horloge de la chambre de Jacques jusqu'à ce que monsieur soleil montre le bout de son nez dans le ciel.

Avec Jack, on se dispute parfois, c'était les aléas de la colocation (et puis j'étais pénible et chiant des fois aussi hum..) mais malgré cela on était assez complices quand même et je l'aimais bien et puis on avait un point commun, on adorait les enfants. Je ne lui avais pas révélé que j'avais été un jouet avant, par crainte qu'il ne me croit pas. Moi j'étais cuisinier dans un petit restaurant, je commençais à 11 heures du matin, je finissais à 22 heures quand j'étais de soirée, quand j'étais de matinée c'était de neuf heures à midi. Lui il était professeur de patinage artistique.

Je grignotais ma deuxième tartine puis portais la tasse de lait chaud à mes lèvres tout en y soufflant dessus pour la refroidir un peu, je ne savais pas trop quoi faire de ma dernière journée de repos, aller au cinéma avec des amis ou avec Jack peut-être ? On avait reçu hier le programme du cinéma, mais je n'y avais pas encore plongé mon nez dedans, il était posé sur la table du salon de l'appartement.

Jack apparut dans la cuisine, les cheveux complètement ébouriffés lui aussi. Je le saluais:

-Salut Jack.

Je le laissais se préparé son petit-déjeuner et lui demandais :

-T'as bien dormi ?

Après avoir fini, je me levais pour mettre mon mug dans le lavabo, mais bon j'ai beau avoir une nouvelle forme de chair et d'os, mon handicap d'autrefois avait beau avoir disparu pour laisser place a deux jambes, ma méga maladresse, elle, était restée intacte dans ce nouveau monde, c'est bien pour cela que parfois durant mon boulot je faisais parfois beaucoup de casse et c'est ainsi que je trébuchais, que je m'aplatis par terre comme une crêpe et que le mug se brisa sur le sol.

Hé ben, la journée était bien partie, c'est moi qui vous le dis !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) EmptyMar 2 Avr - 2:15


the immortal one & the toy one
Il y a des journées que j'aimerais pouvoir rester coucher. Oui, je ressens de la paresse dans mon corps, mais c'est peut-être pour une bonne raison. J'adore dormir, mais simplement lorsque je suis vraiment fatiguer. Après avoir fait des recherches, j'ai pu enfin rencontrer une personne qui cherchait un colocataire. Je ne mis faisais pas très bien à l'autre endroit parce que je me sentais seul. Abdon est une personne superbe et surtout qu'il était à la recherche d'une nouvelle colocation, je ne pouvais lui refuser. Moi qui ne dis jamais non - ceci dépend bien de quoi il s'agit aussi... -, je lui est fait son bonheur avec ma réponse positive. Nous avions attribué une bonne connexion lorsque nous sommes rencontrés. C’était une bonne personne à choisir et j'ignore pourquoi Abdon à été abandonné. Je lui est tout de suite rassuré en lui disant que j'étais une bonne personne. Je ne voulais pas lui apporter de faux espoirs parce qu'il est rempli de bonne chose. Ce matin, c’était un réveil assez matinal pour moi. Je me suis étonnée avec l'heure que je me suis couchée hier soir. Je n'étais pas sortie, mais il fallait que je termine de la paperasse pour mes cours de patinage artistique. Les parents voulaient des nouvelles sur la sortie que je voulais organisé et beaucoup n'était pas d'accord, mais ce n'est pas eu qui décide. C'est aussi mon choix de retirer leurs enfants et je ne voudrais pas avoir à faire ça parce que j'aurai le coeur brisé. J'enfilais mon bas de pyjama et je pris direction vers la cuisine. Abdon était déjà debout et il mangeait. Sa tartine avait l'aire bonne et l'idée d'aller m'en faire était dans ma tête. Je saluais mon coloc en lui accrochant un sourire avec les deux yeux à moitié ouverts et je ballais à grande gueule. Je pris place devant lui et je frottais mon visage avec mes mains et l'odeur du café me montait aux narines.

« Oh oui, mais c'est la dernière fois que je fais du travailler avant de me coucher. Ceci me rend encore plus épuisée. » Dis-je en me levant et en allant me verser un café dans une tasse.



codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) EmptyMar 2 Avr - 2:56

J'avais de la chance, Jack venait de se réveiller, il avait les yeux encore endormis et du coup il n'avait pas remarqué que j'étais aplati par terre, avec le reste de mon mug brisé en face de moi. Je me dépêchais de prendre la balayette et la petite pelle jaune, je me baissais pour nettoyais avec énergie les bouts de porcelaine du malheureux mug a petits chatons qui eue une vie bien prématurée à cause de ma maladresse.

« Oh oui, mais c'est la dernière fois que je fais du travailler avant de me coucher. Ceci me rend encore plus épuisée. »

Une bonne odeur de café montait à mes narines tandis qu'il se servait avec la cafetière dans une tasse et que je me hâtais de mettre les débris du résultat de ma gaucherie à la poubelle, j'étais vraiment soulagé qu'il n'aie rien remarqué. Mon ancien colocataire était parti vivre sa vie avec sa petite amie et j'étais tombé sur Jack comme nouveau colocataire.

-Moi j'ai fais un cauchemar insensé.

J'allais dans le salon de l'appartement et je m'emparais de la brochure du programme du cinéma qu'on avait reçu.. voyons voyons qu'est ce qu'il pouvait bien y avoir aujourd'hui ? Je feuilletais les pages quand je tombais sur une page de la brochure consacrée à Fantasia 2000 qui passait aujourd'hui et je suis devenu aussi blanc qu'un linge quand j'ai vu que mon nom et une image y figuraient dessus avec d'autres noms et d'autres images, à vrai dire j'étais blanc comme quand je me retrouvais devant un clown ou un arlequin. Comment était ce possible une chose pareille ? Par quelle magie, par quel miracle on pouvait connaitre ainsi ma vie ? Je regardais mon ancien moi, avec ma danseuse qui me manquait tant et le diable notre ennemi, mais mon escouade, mon cher petit Jacques, son père et sa mère n'aparaissait pas dans l'illustration.

Je ne comprenais pas, c'était inexplicable !

J'étais tellement sur les fesses par cette découverte, que je ne remarquais pas que Jack commençait à me regarder d'un air bizarre. Et quand je sentais ses yeux sur moi, tout en restant sur la page de Fantasia 2000, je lui fis un sourire pour essayer de le convaincre que tout allait très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) EmptyMar 2 Avr - 20:18


the immortal one & the toy one
Ce n'était pas la première fois que je me réveillais d'une manière que je sois encore fatiguée ou que j'ai mal à la tête. Le café que je me suis versé ma aidé à me réveiller et j'ai pu porté attention à ce qu'Abdon voulait me dire. Des cauchemars. Cela fait longtemps que je n'ai pas été réveillée en sursaut ou encore me réveiller tout en sueur et de me demander à quoi j'ai bien pu rêver hier soir. Abdon allait dans le salon et moi, je m'appuyais contre le cadre de l'ouverture du salon. Je pris une bonne gorgée et ceci m'apportait pour la première fois un frison qui me fit tout bizarre. Cela fait aussi longtemps que je n'ai pas eu de frisson. Je dois dire que de ressentir des choses que ça fait des lunes que je n'ai pas ressenties me rendait nostalgique. J'étais curieux de savoir à quoi Abdon pensait en ce moment. Il regardait une brochure et plusieurs films m'intéressaient.

« Oh, ça l'aire intéressant... Tu en pense... quoi... » Dis-je en prenant la brochure, mais en voyant le visage d'Abdon qui changeait de couleur, ceci ne me gardait pas dans une position correct en le voyant ainsi. « Hey... ça va ? Tu es bizarre d'un coup... Assis toi avant que tu tombe. Je vais te chercher une tasse de café. »

Je partis vers la cuisine et pris une tasse en lui versant du café dedans. Je revins aussi vite dans le salon et lui tendis le café sur le bout de la table. Je le regardais en attendant une réponse de sa part parce que ceci n'était correct. Quelque chose était pour s'annoncer et je me suis sentie confrontée à ça.



codes par shyvana


Dernière édition par Jack O. Frost le Mer 3 Avr - 15:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) EmptyMer 3 Avr - 11:39

Hey... ça va ? Tu es bizarre d'un coup... Assis-toi avant que tu tombe. Je vais te chercher une tasse de café. »

J'obéis en m'asseyant sur le canapé pendant que Jack m'apportait une tasse de café toute chaude qu'il déposa sur la table. Toujours en tenant la brochure d'une main, je m'emparais de la tasse que je portais à mes lèvres. J'étais tellement sidéré, je sais qu'il attendait une explication, mais je n'allais quand même pas lui dire que j'étais un jouet avant et que je venais juste à l'instant de découvrir mon nom avec une image sur une page consacré a un film !

Je posais ma main dans mes cheveux et lui fis un sourire pour tenter de lui faire croire que tout va bien, alors que ma curiosité cherchait à comprendre ce phénomène, je me demandais si tout y était raconté, ou bien une partie de ma vie ? Et comment ça se faisait ? Pour le savoir, je devais regarder ce film, j'espère au moins que les gens ne connaissent pas tout de moi et de mes proches, ça serait embêtant de ne pas avoir de vie privée !

-Oui oui cava très bien, ne t'inquiète pas !

J'essayais de chercher un prétexte qui ne sonnerait pas faux à ses oreilles, mon visage commençait déjà à reprendre des couleurs, je me sentais mieux mais ça m'avait fait un vrai choc de me découvrir dans une brochure de cinéma avec ma fiancée et notre ennemi, en tout cas j'espérais que l'explication suivante lui conviendrais.

-J'ai juste pas très bien dormi, mon cauchemar m'a un peu enquiquiné c'est tout ! Je dormirais mieux la nuit suivante !

Je continuais de boire mon café en attente de sa réaction.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) EmptyVen 5 Avr - 5:09


the immortal one & the toy one
Nous avons tous des secrets. Même moi qui n'est pas capable de mentir, je n'ai pas le choix de cacher ma vraie personnalité. J'ignore comment je fais pour cacher mon identité lorsque je commence à vraiment à m'attacher à quelqu'un. Il n'y a qu'Élizabeth qui connait ma vraie vie parce qu'elle me connait depuis des années. Comment ne pas douter d'Abdon me cache des choses ? Je ne suis pas naïf, mais je serais capable de croire qu'Abdon serait une personne comme moi. Ressentir les mêmes choses et de pouvoir connaître une vie humaine, je comprends ce qu'il ressent, mais ce n'est qu'une pensée qui me vient en tête. Un café était pour lui changer les idées et surtout qu'il était frais fait de quelques minutes, ceci pourrait le remettre sur pied. Le voir comme ça m'a mise sur un pied d'alerte. Il m'informait que tout allait bien, mais cette brochure ne pouvait pas le tracassé pour autant. Il devait y avoir une bonne raison et surtout pour qu'il puisse être aussi solide et blanc comme neige.

« Je crois que ceci te rapporte de vins souvenirs ? Je peux bien me tromper, mais si tu ne veux pas m'en parler, je comprends que c'est ta vie privée... » Dis-je en buvant dans ma tasse tout en le regardent.

Nous avons tous des raisons pour être bête comme nos pieds, pour être fatigué comme un vrai paresseux ou même encore d'être blanc comme neige parce quelque chose nous fait peur ou nous tracasse. Ce n'est pas la meilleure des choses d'aller dans les plus grands détails d'un souvenir qu'on essaie d'oublier. Je pensais à mon tour et ceci m'a apporté à lui posé cette question:

« Ce n'est pas le premier que tu fais n'est-ce pas ? J'ai tendance à faire des cauchemars aussi et de tout écrire dans un bouquin. Ceci m'aide à pouvoir faire des liens entre ce qui se passe dans ma tête. »



codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) EmptyVen 5 Avr - 14:24

« Je crois que ceci te rapporte de vins souvenirs ? Je peux bien me tromper, mais si tu ne veux pas m'en parler, je comprends que c'est ta vie privée... »

Le diable était un jouet qui a fait surgir en moi une peur énorme vis a vis des clowns et des arlequins dans ce monde, un comble vous allez me dire, pour un soldat de plomb, vous pensez que c'était ridicule, mais tout le monde a des peurs, même le plus vaillant des soldats. Dès que je vois un clown ou un arlequin, ça y est le sang de mon corps se glace dans mes veines et je deviens aussi pâle que tout à l'heure. C'est dû au fait qu'ils me ramènent à ce personnage qui a tenté de m'éloigner de la danseuse et essayer de la séduire.

-Ben disons que si je te le dis, tu ne me croiras jamais.

Déjà qu'on m'avait regardé d'un air bizarre au départ, qu'on avait l'air de me prendre pour un fou... je n'avais pas trop envie que Jack fasse pareil vous comprenez ?

« Ce n'est pas le premier que tu fais n'est-ce pas ? J'ai tendance à faire des cauchemars aussi et de tout écrire dans un bouquin. Ceci m'aide à pouvoir faire des liens entre ce qui se passe dans ma tête. »

C'était une bonne idée son truc de bouquin à écrire les cauchemars, je continuais de boire mon café en saluant son idée.

-Pourquoi pas, effectivement ce n'est pas le premier que je fais. Ton idée est bien, j'y penserais.

Je faisais parfois de mauvais rêves, souvent basé sur le diable en boîte, mis a toutes les sauces, mais celui-ci été particulier, j'avais cauchemardé qu'il était de retour sous forme humaine, mais je n'arrivais pas à le croire, il avait brûlé en atterrissant dans le poil a chauffer de la chambre de Jacques, je l'ai vu de mes yeux ! À moins que le sort ressuscite les morts ?

Je continuais de rester fixé sur Fantasia 2000, mes yeux ne pouvaient pas se détacher, apparemment il y avait plusieurs séquences et j'apparaissais dans une d'entre elles. Finalement, je découpais proprement la page que je posais sur la table du salon, car j'avais l'intention de la garder et je parvins après un gros effort, a tourné la page pour voir les autres films. A l'autre page, il y avait l'histoire d'Hatchi dont je lis le résumé, l'histoire semblait vraiment très belle. C'était un chien, qui, après la mort de son maitre au travail, continuait de l'attendre à la gare, il l'a attendu jusqu'à sa mort.

Je montrais ça à Jack puis je tournais une autre page..

-Alors, dis-moi tu veux venir avec moi ? Tu veux voir quel film ?

Dans mon monde, le cinéma n'existait pas, alors la première fois que j'ai découvert ça, j'ai fait que poser des questions non-stop pour savoir comment ça fonctionnait. Je trouvais que c'était une invention sympa et vraiment fascinante. Comme tout dans cette ville, j'avais beau être la depuis maintenant quelques mois et avoir fait des progrès depuis mon arrivée, Fantasia Hill et ce monde réservait encore des choses et je prenais plaisir à satisfaire ma curiosité et a découvrir des sensations jamais connue quand j'étais un jouet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) EmptyLun 8 Avr - 20:50


the immortal one & the toy one
C'est vrai que lorsqu'on se lève le matin, on peut être encore très bien endormi sur nos deux jambes lorsque nous sommes debout. Imaginer des choses peut nous faire croire que l'on rêve ou qu'on dort debout, mais je ne crois pas qu'avec Abdon soit cette raison parce qu'il n'a jamais eu une aussi réaction de ce genre. Je lui donnais des conseils lorsque je fais des cauchemars et surtout pour pouvoir passé le tout à de l'histoire ancienne. Ressentir des sentiments de ce genre, ce n'est pas une des meilleures façons de passer une bonne journée. Je regardais la brochure qu'il avait déposée sur la table du salon et c’était un film qui portait le titre de Fantasia 2000. Ceci m'a apporté à penser que cette situation en ce moment avait rapport à ce film, mais je pouvais toujours me tromper parce que je ne veux pas le brusquer non plus. Je restais focus sur les mots qu'il m'avait dit avant. Je dois dire qu'il ne me croirait pas non plus que, je suis un, homme de glace et de neige. Je crois qu'il pourrai tombé dans les pompes en lui disait que je suis le vrai Jack Frost des contes de fées. Maintenant, je me concentrais sur sa demande. Disons que d'aller voir un film, ça ferait différent que d'être ici.

« Je suis partant. Ça fait un bâille qu'on n'a pas fréquenté une salle de cinéma et pour répondre à ce que tu m'a dit avant, je crois que tu tomberais dans les pommes si je te disais ce que tu ne connais pas de moi. » Dis-je en le regardent droit dans les yeux.

Ce n'était pas mon intention de lui faire non plus, mais moi qui n'est pas un menteur, ce n'est pas mon intention de lui cacher encore plus longtemps qui je suis. Il faut bien que ça sorte un jour au l'autre pour que je puisse me sentir bien dans ma peau. Je pris une bonne gorgée de café et il était devenu tiède.

« Ouff... Ce n’est pas bon du café froid... Moi qui n'ai plus ma peau froide, je dois avouer que ce n'est pas si bon que ça... » Dis-je en ne faisant pas attention à ce que je disais.



codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) EmptyMar 9 Avr - 15:52

« Ouff... Ce n’est pas bon du café froid... Moi qui n'ai plus ma peau froide, je dois avouer que ce n'est pas si bon que ça... »

Sa peau froide ? Comment ça ? Ce qu'il a dit n'a pas atterri dans l'oreille d'un sourd. Tandis que je continuais de boire tranquillement mon café, je repensais a ces paroles de tout à l'heure, d'après lui je tomberais dans les pommes si jamais je savais tout de lui et je me disais que peut-être, oui peut-être qu'il y avait un petit espoir pour que Jack soit comme moi. Après tout, Irina qui avait été une chaussure de verre avant, m'avait dit qu'on était pas seuls à avoir été touchés par ce sort et j'en avais rencontré certains aussi. En tout cas, un regain d'espoir briller tout doucement dans mon coeur comme une petite bougie et dans mon esprit un combat se faisait. Soit je lui disais et je passais alors pour quelqu'un de bizarre, ou alors une personne qui avait beaucoup d'imagination, sois je me taisais, en sommes, ça passe ou ça casse comme disent les gens d'ici.

-Écoute.. j'ai quelque chose à te dire..

J'avais décidé de me lançer. Si Jack était vraiment ce que mon petit regain d'espoir naïf croyais qu'il soit, il me croirait et s'il était un humain normal, ben il ne me croirait pas, penserais soit que j'ai trop d'imagination, soit que je suis fou ou que je suis un bon raconteur d'histoires.

-J'étais un petit soldat de plomb avant, j'avais une escouade nous étions 25 et comme j'étais le dernier, le plomb a manqué pour me finir alors je suis né avec une jambe en moins, la personne qui nous avait fabriqués disait qu'à cause de moi personne n'allait jamais nous acheter, alors on nous a mis au fond du magasin et mon escouade me faisait sentir que j'étais.. un incapable, ça me rendait triste et je ne comprenais pas pourquoi ils avaient cette réaction, vu que nous étions nés du même moule on était un peu des frères. Pourtant, une famille nous à acheter pour nous offrir a leur petit garçon, pour son anniversaire, il nous à aimer et je l'ai aimé, au fil des jours l'estime de mes "frères" envers moi s'est améliorée. Puis je suis tombé amoureux d'une danseuse que convoitais un autre jouet, un diable en boîte, les deux venaient du même magasin que mon escouade et moi, il a essayé de se débarrasser de moi pour la séduire, mais il n'y est pas arrivé et finalement il a fini brûlé dans le poil a chauffé de la chambre de Jacques, mon petit propriétaire.

J'avais déblatéré tout ça sans reprendre mon souffle, mais il faut dire que depuis ma transformation en humain, j'étais devenu très bavard, une vraie pipelette. Comme j'avais désormais une langue, j'en profitais pleinement.

-Là d'où je viens, les jouets prennent vie durant les douze coups de minuit et redeviennent immobile au lever du jour, nous sommes également muets.

Voilà, je lui avais tout raconté, tout déballé alors ou ça passait et il me croyait ou ça cassait et il pensait que j'avais trop d'imagination, que j'étais fou ou au pire que j'avais un talent de conteur. Inquiet, j'attendais sa réaction en face de mes révélations. J'avais pris un gros risque, maintenant attendons voir la réaction de mon colocataire.

-Mon vrai nom est Le petit soldat de plomb.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) EmptySam 13 Avr - 21:56


the immortal one & the toy one
Je croyais être fou ce matin parce qu'avec le caractère qui avait changé en très peu de seconde, je me suis rendu compte que je n'étais pas le seul à avoir vécu cette même situation. Je regardais mon colocataire parler et je pouvais ressentir son honnêteté dans tout ce qu'il disait. Il était sérieux, honnête et n'avait aucun sentiment d'arrêt forcé dans sa voie. Les émotions étaient là et je le comprends parfaitement. Je me suis dit dans ma tête: comment ferais-je avec une jambe en moins ? Comment me serais-je sentie ? C’était des questions assez pertinentes pour moi. Je n'avais rien dit encore parce que je voulais le laisser terminer son histoire qui était fascinante. Je dois avouer que la mienne est très intéressante et lorsque je rencontre une personne qui a vécu la même chose que moi, je me sens moins seul dans cette situation. Je voulais moi aussi me confier à lui. Je voulais lui raconter mon histoire et de me sentir moins bizarre face à lui et pour qu'il puisse comprendre pourquoi j'aime tout ce qui est froid. Lui faire comprendre pourquoi je sors à l'extérieur presque nu parce que je ne suis pas capable de supporter la chaleur. Il me fit sourire à plusieurs moments et j'aime beaucoup son aventure.

« Tu sais mon cher, tu n'es pas le seul. Quand les enfants me demandent mon nom, ils deviennent complètement illuminés et il me demande si je suis le bonhomme de neige. Jack Frost dans mon monde, je suis une personne immortel. Je fais partie d'une légende que les gens racontent à leurs enfants, mais ne prenne pas la peine d'y penser que j'existe. C’était un de mes voeux les plus précieux que je voulais et il n'y avait qu'une seule personne qui m'a donné la chance d'avoir ma place dans son coeur. Créer de la neige, de la glace et des énormes tempêtes, c’était mes pouvoirs avant d'arriver ici. J'ai tout perdu après cette éclaire... j'ignore comment l'expliquer. Je croyais que c’était une surutilisation de mes pouvoirs, mais je commence à croire que ce n'est pas ça. Toi tu étais un jouet et moi j'étais un gardien qui aime le froid, la neige et tout ce qui a rapport avec la saison hivernale. Ne sois surpris si je te dis que je n'ai que 17 ans parce que mon immortalité me donne en âge réel, 300 ans. » Dis-je en me grattant la nuque.

Je ressentis une sensation de bien-être dans mon coeur et partout dans mon corps. Je me suis débarrassé d'une pression qui m'a permis de dévoiler mon secret à une personne qui habite sous le même toit que moi. Avec Élizabeth, s'est normal que je sois capable de tout dire parce qu'elle ma fée des dents.

« Alors, on va au cinéma ce soir ? »



codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) EmptyDim 14 Avr - 21:54

En l'écoutant parlé, j'étais vraiment aux anges, je me sentais tellement soulagé à entendre son histoire qui était vraiment intéressante elle aussi. Donc pour résumé ce que j'avais compris, dans son monde c'était un homme qui avait des super pouvoirs, appelé Jack Frost et qui était immortel. Mes yeux étaient remplis d'étoiles, j'étais content de constater que mon petit élan d'espoir ne s'était pas trompé.

- C'est..c'est..c'est.. formidable ! De plus j'adore ton histoire, elle est géniale. C'est..woaw... j'aime vraiment beaucoup..

Vraiment je me sentais vraiment bien, comme transporté sur un petit nuage. Ensuite, il me demandais si on allais toujours au cinéma ce soir, ce a quoi je répondais par un hochement de tête en rectifiant.

-C'est pas ce soir, mais cet après-midi, si t'est toujours partant ? N'empêche, la technologie c'est vraiment quelque chose de super...

Je continuais de consulter le prospectus et c'est là qu'un film me sautait aux yeux, avec sa petite affiche très jolie soit dit en passant, le film se nommait les Cinq légendes, je lisais le résumé de l'histoire a voix haute.

L’aventure d’un groupe de héros, tous doués de pouvoirs extraordinaires. Emmenées par Jack Frost, un adolescent rebelle et ingénieux, ces cinq légendes vont devoir, pour la première fois, unir leurs forces pour protéger les espoirs, les rêves et l’imaginaire de tous les enfants.

Après avoir lu le synopsis, mes yeux passaient des cinq légendes à mon colocataire et de Jack aux cinq légendes. J'avais très envie de voir ce film, en plus ça parlait des rêves d'enfants et j'adorais les enfants, en même temps, vous allez me dire que c'est un peu normal pour un ancien jouet. Vraiment j'affectionnais les gamins, jouer avec eux et je ne supportais pas de les voir souffrir, mon corps avait beau être devenu de chair et de sang, j'avais gardé mon âme de jouet, j'avais un coeur d'enfant dans un corps de grand.

J'avais aussi très envie de voir le film dans lequel j'apparaissais, pour savoir si on déballait tout de ma vie ou bien qu'une partie, donc j'étais tiraillé entre les cinq légendes ou Fantasia 2000.

-Tu veux voir quel film ? Les cinq légendes ou bien Fantasia 2000 ou Hatchi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) EmptyJeu 18 Avr - 4:09


the immortal one & the toy one
Bon, premièrement, je me suis lâché lousse avec Abdon et non pas de la manière sexuelle parce que vous êtes des cons et des connes si vous pensez comme ça et j’aurai surement eu la tête coupé avec Élizabeth qui n’aurai pas aimé ça. J’étais surpris qu’il ait adoré mon histoire. C’est vrai qu’elle est intéressante lorsqu’on est intéressé et avec Abdon, je suis content que ceci soit un bon impact avec lui. Il est un jouet dans son monde après tout et moi, je ne suis qu’un simple adolescent avec une allure de monsieur bonhomme de neige avec mes cheveux blanc et ma peau relativement pâle.

« Content qu’elle te plaise. Tu es là sixième personnes je crois qui me dit ça. Enfin, merci de pouvoir comprendre mon histoire. Je croyais être le seul entre toi et moi, mais je dois dire que je suis chanceux de pouvoir partager la même sensation. » Dis-je en prenant place sur le divan devant lui pour pouvoir continuer cette conversation qui devenait de plus en plus intéressante.

Moi qui ne parle pas beaucoup d’habitude, j’ignore comment je fais pour me sentir aussi intéressant. Je dois avouer que lorsqu’on me donne un sujet bien intéressant, je vais faire de mon mieux pour pouvoir m’incrusté dans cette conversation pour ne pas me sentir rejeter et de me sentir comme un ignorant. Je n’aime pas lorsqu’on me demande une question et que je ne connais pas du tout le sujet. Je me sens vraiment comme un incompétent. En ce moment, tout était simple et facile à comprendre parce qu’il n’y avait rien de mal à parler de nous et de notre passé. Allez au cinéma comme des personnes bien normal, je suis partant pour ça parce que lorsque j’ai découvert le cinéma, j’ai aimé et je veux toujours aller voir les films qui m’intéresse au grand écran. Je fais plaisir à Abdon pour cette après-midi. Rien ne m’empêche d’aller voir quelque chose de nouveau.

« Abdon… je fais partie des légendes. Tu es mélanger mon grand… mais ce n’est pas grave. J’aime bien ton idée sur Fantasia 2000. Je suis intrigué par ce film quand même. » Dis-je en déposant une main sur son épaule avant d’aller à la cuisine pour aller rincé ma tasse.

« En passant, dans les légendes, il y a moi, la fée des dents, Janneau Lapin, Père Noël et le marchand de sable… »




codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) EmptyVen 19 Avr - 13:27

« Abdon… je fais partie des légendes. Tu es mélanger mon grand… mais ce n’est pas grave. J’aime bien ton idée sur Fantasia 2000. Je suis intrigué par ce film quand même. »

Ah oui ? Ce petit homme a la chevelure blanche comme la neige, au pull bleue recouvert de givre, a la peau pâle et au long bâton recourbé était donc mon colocataire dans son ancienne vie, son ancien monde ? Je trouvais sympa son aspect qu'il avait gardé en arrivant ici, sauf évidemment que quelques petites choses avaient changées ! Il posa une main sur mon épaule avant d'aller à la cuisine pour rincé sa tasse, il avait choisi fantasia 2000.

-D'accord, mais samedi prochain on ira voir ton film Jack. D'ailleurs, tu pourrais m'expliquer comment ça se fait que nos vies ou des parts de nos vies soient portées sur grand écran ? Je comprend pas comment les gens d'ici ont connaissance de notre destinée, ils ne nous ont jamais vus !

Pour moi, c'était vraiment un mystère que je ne comprenais pas, mais que je voulais absolument découvrir. La pensée que les gens de ce monde soient devins effleura ma pensée quelques secondes, mais elle fut rapidement balayée d'une pichenette. J'ouvrais alors à nouveau la partie du prospectus sur Fantasia 2000 et lui montra le soldat de plomb à une jambe avec la danseuse ainsi que le diable en boîte :

-C'était moi avant, avec ma chère danseuse, la femme que j'aime ainsi que le diable en en boîte qui a tenté de se débarrasser de moi ! Il manque Jacques, son père, sa mère, mon escouade. Je les aie toujours pas retrouvé ici, mais je ne perds pas espoir. D'ailleurs pourvu qu'ils vont bien...

Oh, comme mes proches me manquaient.. l'amour de ma vie qu'était la danseuse, mon petit Jacques et toute sa famille, mon escouade dont j'avais réussi peu à peu a gagné l'estime malgré qu'ils continuaient à être agacé par ma maladresse, qui étaient mes "frères", issus du même moule, je continuais de chercher, j'étais déterminé, j'avais cet espoir en moi et puis pourvu qu'ils aillent bien et qu'il ne leur soit rien arrivé. Tout comme Jack des choses avaient aussi changé dans mon physique. Premièrement mes yeux bleus étaient devenus marrons, quand j'étais jouet de plomb la lanière de mon casque de soldat était noir et mes cheveux avait donc pris cette couleur à Fantasia Hill, ils avaient étaient peints en bruns avant et cette couleur avait su se trouver une place dans ce nouveau monde : elle l'avait trouvé en devenant celle de ma couleur de peau actuelle.

Je le bombardais de questions :

-Et toi alors, tu as retrouvé des gens de ton monde ? Est-ce que le grand amour est entré dans ta vie ? Ça fait quoi d'être un gardien ? Est-ce que les jouets vivaient la nuit dans ton monde ?

Ici, j'étais persuadé que les jouets vivaient a minuit jusqu'au lever du soleil comme chez moi et j'adorais passer des heures à leur parler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) EmptyMer 24 Avr - 1:28


the immortal one & the toy one
J’ai souvent vue ma vie comme un film. Un film pour enfant et qui renferme beaucoup de secret, de magie et de bonheur. Parfois, ce n’est jamais parfais et j’imagine que la vie d’Abdon serait vraiment difficile s’il lui manquerait une jambe en ce moment. Je n’ose pas apporter cette remarque un peu partout, mais simplement l’image ne me dit rien qui pourra lui donner le goût de pouvoir continuer à voir la vie d’une manière positive. Je le regardais me parler et j’avoue que s’est assez intéressant comme réflexion. Comment les gens peuvent produire des films sur notre vie lorsqu’ils n’ont aucune idée de notre présence dans leurs alentours. Enfin, c’était assez intéressant de l’entendre parler.

« Disons que c’est une bonne réflexion. J’avoue que c’est assez intéressant, mais un bon jour, ils vont connaître la vérité sur notre présence que nous avons auprès d’eux. Juste à parler comme ça, on dirait que nous sommes des supers héros. Du genre Capitaine América, Thor, Batman et tous les autres… » Dis-je en allant vers la cuisine pour aller me prendre des biscuits.

Encore du sucré. Ouais, j’adore me sucré le bec et je me prends un gros verre de lait et déposait le tout sur la table au beau milieu de la pièce. Je mange pratiquement pour quatre personnes et je ne prends jamais de poids. Je regardais Abdon me donner cette proposition d’aller voir aussi mon film. Ouais, je suis dans les légendes avec Père Noël, la fée des dents, monsieur Janneau Lapin et le marchand de sable. Disons que nous sommes presque tout ici et Abdon me montrait une photo de lui avec sa jolie demoiselle. Oh, jolie pour une poupée et moi disons qu’Élizabeth est simplement Élizabeth sans son plumage incroyable, mais elle est aussi adorable.

« Elle est jolie. Moi, tu serais surpris de voir Élizabeth ou encore mieux appeler, la fée des dents. Ce n’est pas la fée des dents que les enfants connaissent avec sa robe blanche et son petit un dollar qu’elle laisse sous les oreillers. Elle est encore plus incroyable que ça. » Dis-je en allant chercher une photo dans ma chambre et je trouvais une photo avant que le sortilège s’en prenne à moi. « Tient, elle remplit de couleur, de bonne volonté et surtout que je suis amoureux de cette demoiselle. Je suis reconnaissent parce qu’elle prend soin de mes dents aussi… » Dis-je en riant. « Pour répondre à ta réponse, nous sommes pas tout ici, mais je crois que ce sortilège nous a tout touché. Il ne manque que le marchand de sable et nous sommes réuni. J’aimerais tellement que l’on soit toute ensemble… »





codes par shyvana
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) EmptyMer 24 Avr - 23:59

« Disons que c’est une bonne réflexion. J’avoue que c’est assez intéressant, mais un bon jour, ils vont connaître la vérité sur notre présence que nous avons auprès d’eux. Juste à parler comme ça, on dirait que nous sommes des supers héros. Du genre Capitaine América, Thor, Batman et tous les autres…

Un héros..nous étions donc des héros a leurs yeux ? C'était amusant comme réflexion ! Moi un héros ? Je ne voulais pas le croire, je n'avais été qu'un petit jouet de plomb qui s'anime toutes les nuits à minuit jusqu'au lever du jour. Oui, vous l'aurez remarqué je n'aie pas confiance en moi, mais ça c'était à cause d'avant, mes camarades soldats me faisaient sentir que j'étais un moins que rien à l'époque où on était encore au magasin. Et puis ma maladresse n'aidait pas non plus à avoir l'estime de soi.

Il me montrait à son tour une photo de l'amour de sa vie, une jolie petite fée qui ressemblait à un oiseau. Je comprenais pourquoi il était tombé amoureux d'elle. Elle était loin de l'image de la petite souris du folklore enfantin, celle dont parlait le papa et la maman de Jacques quand celui-ci perdait une dent de lait. Je partageais son point de vue, ça serait vraiment bien qu'on soit tous réunis. Lui il avait de la chance, il avait réussi à trouver la femme de sa vie, pas moi j'avais l'impression que ma danseuse et tous mes proches s'étaient comme volatilisé dans la nature... mais je n'abandonnais pas ! Mais s'il leur arrivait quelque chose de grave, je ne m'en remettrais jamais..

-Tu as de la chance d'avoir pu la retrouver, alors chez toi les jouets ils s'animent comme chez moi de minuit jusqu'au lever du jour ? Cela fait quoi d'avoir des pouvoirs ? Tu pouvais manger et boire avant dans ton monde ?

Je le voyais revenir de la cuisine avec des gâteaux au chocolat, instinctivement ma langue lécha mes lèvres, j'étais un vrai gourmand fan de nourriture depuis mon arrivée ici, faut dire que les jouets ça mange pas et ça boit pas non plus donc... Assez rapidement je m'approchais de lui et, taquin et joueur comme un enfant, je lui en piquais un rapidement avant de le dégusté et en faisant les yeux innocents qui voulait dire "qui ça moi ?"

-Alors c'est ok, cet aprem direction le cinéma !

Et je sens que je vais devoir résister à une irrépressible envie de démonter des trucs pour savoir comment ça fonctionne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) EmptySam 29 Juin - 17:51

J'archive Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) 1823284050
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Un immortel et un soldat de plomb en colocation (Jack)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-