AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Valise rigide à roulettes pivotantes AmazonBasics – 68 cm
45.14 €
Voir le deal

Partagez

sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur Vide
sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur Vide
sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur Vide
sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur Vide
sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur Vide
sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur Vide
sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur Vide
sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur Vide
sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur Vide
 

 sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur EmptyMar 9 Avr - 1:45

C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux...
Sarabi&Mufasa
Assis devant mon ordinateur. Les documents sont empiller à côté moi, prêt à être distribuer pour que chacun des avocats dans le cabinet puisse prendre possession d'un homme qui peut être un criminel ou d'un homme innocent qui demande simplement d'être libéré des accusations imposées contre lui. Il n'y avait qu'une personne qui attendait ma réponse et qu'il désirait une investigation avec du défi. Mon cher compagnon ne me donnait pas la vie facile depuis plusieurs semaines, mais cette semaine, c’était encore plus pire. Je voulais simplement lui arracher la tête avec mes crocs, mais je me suis vite souvenue que je n'étais plus un lion. Je regardais l'heure et il est maintenant 5h00 PM et mon compagnon me regardait avec intention. Je me suis levée de mon siège en fermant mon ordinateur et je lui donnais la permission de distribuer les documents à tout le monde dans le cabinet. Ma journée était maintenant terminée et je quittais le bureau sans rien dire. Je voulais simplement partir et me reposer. Ma voiture était toujours la première de stationner devant les portes du cabinet. J'appuyais un des boutons sur ma porte pour la débarrer et je mis la clé dans le contact et je pris la route vers chez moi. Je mis une de mes chansons préférées à font et je ressentit quelque chose heurté ma voiture. Ma première réaction était d'appuyer fort le frein pour y faire crier les pneus. Ma deuxième réaction était de voir sur quoi j'avais roulé et ma troisième était de sortir paniquer en voyant le chien coucher sur la route. Il était vivant et ceci m'a enlevé beaucoup de crainte sur mes épaules, mais il fallait que j'intervienne rapidement pour ne pas que ce chien reste dans la douleur. J'ouvris le coffre et pris une couverture pour l'étendre sur les sièges arrière pour allonger le chien. Il y avait un centre vétérinaire pas trop loin et je n'ai pas hésité pour aller là-bas. Je pris le chien dans mes bras qui pleurait de douleur et moi avec la nervosité, des larmes coulaient sur mon visage.

« S'il vous plait ! J'ai besoin d'aide ! » Criais-je pour avoir de l'aide.
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur EmptyMer 10 Avr - 19:58

sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur Tumblr_m5ktuwjDgc1qhnv8n


Ce matin-là, Sarabi s'était levée en retard. Depuis qu'elle prenait des médicaments pour pouvoir trouver le sommeil le soir, elle peinait à se lever le lendemain et ce n'était pas la première fois que ça lui arrivait. Fort heureusement, sa stagiaire, Marianne avait les clés du cabinet où elles s'occupaient des animaux et n'aurait donc pas à l'attendre. La seule chose que la jeune femme espérait, c'était qu'une urgence ne se déclenche pas, du genre un animal renversé sur la route qu'on lui apporterait, Marianne n'était pas encore prête pour ça. Ou peut-être que si, en fin de compte. Sous-estimer son entourage ne faisait pas partie des habitudes de l'ancienne lionne et pourtant, c'était bel et bien ce qu'elle faisait avec la stagiaire qu'on lui avait attribué. Une chose était cependant sûre : si la jeune Marianne n'avait pas été là ces derniers temps, Sarabi aurait bien souvent été débordée. Elle s'était donc douchée, habillée, coiffée, avait envoyé un message à Marianne pour lui signaler son retard et était passée chercher un café sur le chemin devant la mener à son cabinet.

Finalement, la journée était passée bien vite et Sarabi avait laissé Marianne s'occuper des animaux qu'on leur présentait, tandis qu'elle avait pris en charge la paperasse. C'était une chose dont elle avait horreur, mais il fallait bien que quelqu'un s'en occupe et elle ne voulait surtout pas faire fuir sa stagiaire en lui posant une tonne de papier à remplir sous le nez. « Madame Sullivan ? » La jeune femme releva à peine le nez de ses papiers qu'elle allait bientôt clôturer, les sourcils froncés comme chaque fois qu'elle était concentrée. « Mmh ? » Avait-elle cependant fini par répondre à son assistante, toujours plongée dans les feuilles. « J'ai fini de m'occuper de Sammy, le labrador qu'on nous a confié. » Cette fois-ci, la jeune femme releva le regard et le posa sur Marianne qui tenait déjà son sac en main, prête à s'en aller. « Oh, très bien, allez-y dans ce cas. Bonne soirée. »

La jeune femme éteignit la lumière de son bureau, attrapa son sac et s'apprêta à mettre sa veste lorsque la porte du cabinet s'ouvrit à la volée, laissant entrer un jeune homme portant un chien dans ses bras. « S'il vous plait ! J'ai besoin d'aide ! » Elle fronça les sourcils avant de laisser tomber son sac non loin, ainsi que sa veste et de se précipiter vers son interlocuteur. « Comment... Que c'est-il passé ? » Elle posa à peine son regard sur la personne qui lui faisait à présent face, avant de désigner une pièce à l'écart. « Par ici et posez le là, s'il vous plaît. » Dit-elle en entrant dans la pièce et en montrant la table où elle s'occupait des animaux d'un geste du menton.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur EmptyMer 10 Avr - 23:01

C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux...
Sarabi&Mufasa
C’était un pur bordel lorsqu'on commence à me poser des questions qui parfois ne font aucun sens dans ma tête. J'avais laissé mon travail à mon coéquipier qui n'avait rien fait de la journée. Il n'avait pas eu de client depuis quelques semaines et c'est un peu normal que les travaux soient ennuyants, car tout allait bien dans la ville. Le calme avait pris sa place, mais on ne sait jamais où les surprises peuvent survenir. Je crois que je lui est fait bonheur à notre nouvelle recrue, mais moi, j'avais mes raisons pour lui avoir donné tous les documents à distribuer. Il y avait des cas très banal et surtout très stupide. Comment être aussi connard pour poursuivre des gens avec des conneries ? Les gens pensent qu'ils sont tous les misères du monde lorsque beaucoup d'entre eux ressentent vraiment une misère infernale. Je n'ai jamais compris ça parce que c'est aussi banal que de se faire piquer par un simple moustique. Je croyais terminer ma journée en allant prendre une bonne douche et d'aller m'allonger dans mon lit en rêvant au bon moment que j'avais avec ma femme et mon fils, mais ma distraction a fait que je devais frappé une bête sans défense. Le malheur que je ressentais en moi était pitoyable parce que je ne suis pas une personne méchante. Personne n'a connu Mufasa devenir comme son frère Scar et d'être un dictateur de son plein gré. Je connaissais un endroit pas très loin de chez moi et ceci m'a soulagée parce que j'étais arrivée dans le bon temps. Je n'avais pas le moyen de répondre à la magnifique jeune femme qui avait pris maintenant possession du chien que j'avais heurté.

« Je ne sais pas ce qui m'a pris. Pendant plusieurs semaines, le travail me donnait une pression énorme sur les épaules. J'ai finalement pu trouver du temps libre pour moi et je ne pensais qu'à ça. Je n'avais pas remarqué le chien qui traversait la rue. Je me sens tellement mal en ce moment. Moi qui ne suis pas une personne méchante. Désolée si je parle trop... quand je rencontre une jolie demoiselle, disons que je dis n'importe quoi, mais tout est vrai... » Dis-je en loussant ma cravate qui me dérangeait en ce moment.

Je la regardais et d'un coup, un souvenir passait dans ma tête. Je me suis souvenue lorsque j'ai rencontré pour la première fois Sarabi. Elle était une lionne et moi, je commençais à avoir ma crinière de lion à l'entour de mon cou. Disons que c’était des moments un peu difficiles, mais notre amitié nous a démontré que nous pouvions être en couple et Simba est venu au monde après plusieurs années d'union. Je vais toujours me souvenir de ça. Bien que ceci ne soit pas le seul souvenir, mais simplement cette situation me fait pensé à elle.
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur EmptyMer 10 Avr - 23:40

sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur Tumblr_m5ktuwjDgc1qhnv8n


En arrivant au cabinet ce matin, la jeune femme avait pensé avoir une journée tranquille. Assise à son bureau pour remplir différents dossiers et de la paperasse, elle avait laissé Marianne s'occuper des animaux qu'on leur avait apportés et ne l'avait rejoint que lorsqu'elle lui demandait conseil ou de l'aide. Quoi qu'il en soit, elle avait prévu de fermer tôt, même si elle était arrivée plus tard, étant donné qu'il ne semblait pas y avoir grand monde. De plus, elle était censée aller dîner chez son fils qui ne semblait pas supporter le fait qu'elle se retrouve seule dans son grand appartement.

Le chien posé sur la table, la jeune femme lui caressa doucement la tête, un sourire en coin. Depuis qu'elle était ici, dans le monde réel, elle avait immédiatement ou du moins presque, adorés tous les animaux qu'on lui présentait et sûrement de par son ancienne vie en tant que lionne, elle s'était révélée être très douée en leur compagnie, arrivant à les calmer plus facilement que leur maître, par exemple. « Je ne sais pas ce qui m'a pris. Pendant plusieurs semaines, le travail me donnait une pression énorme sur les épaules. J'ai finalement pu trouver du temps libre pour moi et je ne pensais qu'à ça. Je n'avais pas remarqué le chien qui traversait la rue. Je me sens tellement mal en ce moment. Moi qui ne suis pas une personne méchante. Désolée si je parle trop... quand je rencontre une jolie demoiselle, disons que je dis n'importe quoi, mais tout est vrai... » Un sourire amusé se dessina sur ses lèvres, tandis qu'elle relevait la tête en direction du jeune homme qui lui faisait face. Beau garçon, certes, mais elle ne pouvait s'empêcher de penser à Mufasa, chaque fois qu'elle croisait le regard d'un homme. Refaire sa vie avec quelqu'un d'autre aurait été comme une trahison.

« C'était un accident, vous n'avez pas besoin de vous sentir aussi coupable. » Elle marqua une courte pause, tâtonnant la patte gauche du golden retriever allongé sur la table. Le chien glapit et Sarabi fit la moue avant de tourner le regard vers son interlocuteur qui semblait réellement se sentir coupable. « Il a une entorse et n'a rien de cassé. Enfin, du moins devrais-je dire elle, étant donné que c'est une femelle. » Elle sourit au chien, lui gratta légèrement derrière l'oreille avant de lui faire un bandage à la patte avant. Une fois fini, elle reporta son attention sur son interlocuteur et lui attribua un nouveau sourire. « Si vous culpabilisez trop, dites-vous que certaines personnes l'auraient laissée et auraient continués leur chemin. Je crois que vous pouvez être fière de faire partie de ceux prenant leurs responsabilités. » Ses yeux plongés dans ceux du jeune homme, elle du faire un effort considérable pour s'en détacher et posa la main sur le collier du chien qui petit à petit, commençait à se remettre. Fronçant les sourcils, la jeune blonde releva le regard en direction de Mufasa dont elle ignorait encore l'identité. « Génial. Ses maîtres n'ont laissé aucune adresse, ni numéro. On a juste son nom, Calysta. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur EmptyJeu 11 Avr - 2:26

C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux...
Sarabi&Mufasa
J'ai toujours eu un grand respect pour mon espèce. Même si je suis un lion emprisonné dans un corps d'humain, je me dois d'avoir encore plus de respect envers mon espèce parce que les animaux ont toujours eu une grande importance pour moi. En ce moment, je me sentais comme si j'avais commis un crime et comme si j'avais trahi mon espèce en frappant un animal sans défense. Cette chienne est maintenant ce qui m'a rendue un peu soulagée et les paroles de cette jolie jeune femme m’ont rassurée aussi. J'enlevais mon manteau noir et je retroussais mes manches de ma chemise bleu marin. Je regardais cette pauvre chienne qui gémissait au mal que je lui avais fait. Je caressais sa crinière douce qui me donnait des "Flash Back" et je fis des grimaces comme si j'étais retournée dans le temps de mon enfance et de mon adolescence. Je regardais la jeune demoiselle près de moi qui lui appliquait son bandage et je ne fais qu'écouté sa charmante et douce voie qui me fit rappeler ma belle Sarabi. Je caressais le visage de Calysta qui était son prénom et elle lichait le bout de mes doigts qui me fit rire. J'étais déjà bien rassurée en moi et je ne pouvais pas me passer de celle-ci qui me rendait pratiquement heureux, mais quelque chose me prit par surprise avec cette femme.

« Je vous entends parler ma chère et je dois avouer que vous me faites rappeler de ma femme. Une charmante demoiselle avec un grand coeur et des paroles qui ne trahit aucun de ses gestes. Douce et remplis de tendresse... elle me manque tellement. » Dis-je en caressant de nouveau la crinière de Calysta.

Je pensais bien de l'adopté cette petite chienne. Elle a besoin d'un maître et je crois que je serais un bon maître pour cette créature. Je n'ai jamais abandonné ma famille et surtout pas un animal que j'ai heurté n’en faisait pas attention à mes actions. Je montais mon regard vers celle de la jeune femme qui m'intriguait. Son prénom m'intriguait et son sourire était comme s'il serait familier à mes yeux.

« Ou son mes manières. Je ne me suis pas présentée. Je m'appelle Mufasa. Mufasa Sullivan et je peux vous demander votre prénom ? » Dis-je en m'approchant de cette dernière en faisant le tour de la table.
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur EmptyVen 12 Avr - 18:28

sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur Tumblr_m5ktuwjDgc1qhnv8n


Sarabi releva les yeux en direction du jeune homme, le regardant retirer son manteau avant de retrousser les manches de sa chemise. L'air affligé qui se peignait sur son visage fit de la peine à l'ancienne reine. C'était un accident et il se sentait coupable qu'il s'il avait commis un crime, c'était... Mignon. Elle avait alors tenté de le rassurer, lui expliquant clairement qu'il ne l'avait pas fait exprès, que l'animal n'était pas gravement blessé et que tout irait bien. Des accident de ce genre, il y en avait au moins toutes les semaines. Des chauffeurs inattentifs ou fatigués le soir, c'était une chose assez courante.

Caressant la tête de l'animal qui s'était maintenant légèrement redressé sur la table où ils l'avaient installé quelques temps auparavant, Sarabi écouta les paroles de son interlocuteur, tout en continuant d'examiner le collier de la golden retriever. « Je vous entends parler ma chère et je dois avouer que vous me faites rappeler de ma femme. Une charmante demoiselle avec un grand coeur et des paroles qui ne trahit aucun de ses gestes. Douce et remplis de tendresse... elle me manque tellement. » Ainsi donc, le jeune homme avait perdu sa femme. Ou bien peut-être étaient-ils tout simplement divorcés, Sarabi n'en savait rien, mais une chose était sûre, elle lui manquait bel et bien, ça s'entendait dans le son de sa voix. Reportant son attention sur l'homme lui faisant face, elle lui adressa par la suite un sourire compatissant. « Perdre quelqu'un nous étant chère n'est pas chose facile... » Elle marqua une courte pause avant de reprendre, laissant un soupire lui échapper. « Est-elle morte ? Vous parlez d'elle comme si... Comme si vous l'aviez perdue à jamais. »

Sarabi fini cependant par reporter son attention sur le chien. Qu'allait-elle faire ? Le donner au refuge était une chose qu'elle détestait, elle avait l'impression qu'ils n'étaient pas bien pris en charge. Peut-être devrait-elle coller des affiches un peu partout en ville, voir si on allait le réclamer ou pas. « Où sont mes manières. Je ne me suis pas présenté. Je m'appelle Mufasa. Mufasa Sullivan et je peux vous demander votre prénom ? » Il contourna la table et s'approcha d'elle, tandis que ses paroles s'ancraient peu à peu dans l'esprit de l'ancienne lionne. Mufasa ? Etait-ce une blague qu'on lui faisait ? Il était mort, ce n'était pas possible. Un long silence s'installa dans la pièce sans que la jeune femme ne s'en rende compte, bien trop occupée à penser, tandis que sa tête tournait. Elle s'appuya sur la table et ferma les yeux pendant quelques instants. « Mufasa ? » Elle ré-ouvrit les yeux et plongea son regard dans celui qui prétendait être son défunt mari.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur EmptyVen 12 Avr - 23:01

C'est drôlement dangereux de s'attacher à quelqu'un, c'est incroyable ce que ça peut faire mal. Rien que la peur de perdre l'autre est douloureuse. C'est moche de guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux...
Sarabi&Mufasa
C’était important pour moi de prendre responsabilisé de mes actes. J'ai pris la peine d'apporté Calysta ici pour la faire soigner parce que s'était un acte positif dans mon coeur pour pouvoir lui donner réconfort. Je lui avais avoué mon prénom et mon nom famille qui me donnait une identité ici à Fantasia Hills. Je n'avais pas changé mon prénom parce que je n'aurai pas été capable de prendre un autre prénom pour pouvoir recommencer ma vie. Elle se sentit un peu étourdi et je ne voulais pas la rendre mal alaise avec ce que je venais de faire. Je n'étais pas si près d'elle, mais quelque chose cliquait dans tête. Je réalisais que son comportement avait changé lorsqu'elle m'avait dit que de perdre une personne était un peu difficile et lorsque nous étions très attachés à cette personne et elle m'avait demandé si ma femme était décédée. Je ne pouvais pas répondre à cette question parce que j'ignore si Sarabi était encore vivante, mais j'ai un grand pressentiment que cette femme devant est Sarabi. Je ne pouvais sauter sur les grands chevaux pour être sûre de moi-même, mais lorsqu'elle avait prononcé mon prénom, je ressentis un sentiment d'espoir dans mon coeur. Je me suis rapproché et déposa ma main contre la sienne.

« Oui ? » Dis-je en la regardent droit dans les yeux.

Elle avait un regard si attirant et mystérieux comme celui que Sarabi avait lorsqu'elle était à mes côtés. Je ne pouvais être plus sûr parce que simplement la regarder, quelque chose me disait que s'était elle. Un sourire apparu dans mon visage. Je caressais son visage de ma main libre et je n'étais pas fou. C’était bien elle devant moi et je ne pouvais plus me tromper. Quel hasard était de la retrouver ici ? Je ne savais pas comment réagir en ce moment face à ça, mais simplement me rapprocher d'elle, c’était un sentiment de bien être.

« Dis-moi que je ne me trompe pas... Ton prénom ? Sarabi ? »
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur EmptySam 29 Juin - 17:44

J'archive sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur 1823284050
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

sarabi ♥ des retrouvailles qui nous réchaufes le coeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal! [DVDRiP]
» À nous les garçons [DVDRiP]Comédie
» [UploadHero] La Folie des grandeurs [DVDRiP]
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» La nuit nous appartient mon amour /!\Hentaï/!\ [Solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-