AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Narcos Saisons 1 et 2 Coffret Blu-ray
Voir le deal
18.03 €

Partagez

Fright Night [pv Bel'] Vide
Fright Night [pv Bel'] Vide
 

 Fright Night [pv Bel']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Fright Night [pv Bel'] Fright Night [pv Bel'] EmptyMer 1 Mai - 17:08

Fright Night [pv Bel'] 745303XD8
Fright Night
Ft. Nimuë & Bellerophon



Il devait être proche de minuit quand elle s'approcha enfin de la grille. Là, devant ce bâtiment imposant, elle devait admettre qu'elle n'était nullement rassurée. Elle avait assuré à sa soeur qu'elle n'avait pas peur de cette bâtisse réputée pour être hantée, bien qu'elle ignorait réellement l'histoire de cette dernière. Un éclair illumina le ciel et éclaira distinctement le manoir au vitres cassées et au bois délabré. Il se rouillait dû au manque d’entretien. Le jardin, si on pouvait appeler la jungle dont il était devenu, n'était pas mieux à observer. Il y avait des plantes fanées de partout, des mauvaises herbes par ci, par là et les murs du manoir était infesté de lierre qui entrait à l'intérieur même des murs. Pas joli à voir, surtout en nuit orageuse.
Elle s'avança, son parapluie d'une main, une lampe de torche de l'autre, une sacoche accrochée à l'une de ses épaules. Pourquoi avait-elle dû faire ce pari stupide avec sa sœur? Plus jamais elle ne regarderait d'émission de télé-réalité, comme on appelait, en sa compagnie. Et plus jamais elle ne risquerait de refaire un pari avec elle suite à cela. Elle maudissait d'ailleurs Richard, d'avoir été éliminé à X factor alors qu'elle avait misé tout ses espoirs sur lui. Sa sœur, elle, avait visiblement su mieux qu'elle qu'il ne resterait pas dans l'émission.
En attendant, son gage était de rentrer à l'intérieur de cet affreux château et d'y rapporter quelque chose, ne serait-ce qu'un morceau de rideau miteux pour prouver sa bonne foi. Elle s'aventura sur le petit chemin qui l'emenait jusque devant la porte d'entrée. Elle, qui avait pris ses grands airs devant Arista en disant que ce serait aussi facile de rentrer dedans que dans une église, revoyait à présent ses paroles. Elle se demandait réellement quelle légende se cachait par derrière ce manoir. Si toute une famille s'était faite massacrée, ou quelque chose comme ça. Elle n'avait qu'une envie : fuir à toutes jambes et dire à sa soeur qu'elle n'avait finalement pas pu tenir son pari et qu'il fallait lui en trouver un autre. Non, pas question de lui offrir ce plaisir!
Cette simple pensée la fit reprendre confiance en elle et elle se décida à entrer à l'intérieur. Elle plia son parapluie qu'elle laissa contre le mur et activa la poignée d'une des deux portes de l'entrée. Celle ci grinça au fur et à mesure que Nimuë la poussait et la princesse passa tout d'abord la tête à l'intérieur.
- Il... Il y a quelqu'un? demanda-t-elle au vide. Initiative complètement stupide vu que personne n'habitait ses lieux depuis.... longtemps. Et elle n'avait pas envie de croire au fait qu'il puisse y avoir un quelconque fantôme ou esprit frappeur étant resté dedans. Elle fit une grimace, loin d'être rassurée mais se risqua finalement à se glisser complètement dans le hall d'entrée. Le vent que faisait la petite tempête à l'extérieur fit refermer la porte immédiatement après ce qui fit sursauter la jeune femme en manquant de lui faire pousser un grand cri. Un nouvel éclair illumina l'intérieur et elle put ainsi voir au plafond un grand lustre abandonné, des mieux meubles poussiéreux mais aussi les grandes toiles d'araignées qui les couvrait, eux et le mur. Il y avait aussi des morceaux de lierre un peu partout et le papier peint commençait à se décoller tout seul.
- Booouh... fit-elle en allumant sa lampe torche et en décochant une grimace non rassurée. Elle avança d'un pas. Le plancher craquait, déjà naturellement, mais il faisait un bruit encore plus fort sur son poids. Elle tentait de se convaincre fortement que non, il n'y avait aucun fantôme et lorsque le tonnerre éclata, elle se couvrit la tête de ses bras en tremblant de tout son petit corps. Bon dieu, si Arista la voyait ainsi, elle aurait une occasion parfaite de se moquer d'elle.
- Ca va aller Nimuë.. il n'y a rien ici .C'est juste une maison abandonnée pour une quelconque raison. Tu es toute seule ici, toute seule avec des araignées et des cafards. Rien de bien grave, en somme.
Fort heureusement, elle n'avait pas peur des araignées, au contraire.
Elle finit par avancer plus aisément. Elle arriva jusqu'à la première marche des escaliers mais lorsqu'elle voulut la monter, elle décida de ne pas s'y risquer. Tout ceci n'avait pas l'air bien solide et bien qu'elle n'était pas spécialement lourde, elle ne voulait pas se risquer à s'y aventurer.
Elle décida de rebrousser chemin et d'entrer dans une salle sur le côté. Elle était vide, évidement, avec une grande table, des cierges à la cire complètement usée. Il y avait un tableau dont la toile avait été méchamment déchirée et quelques morceau de service de table par ci par là. Mais qu'était-il arrivée à cette maison?
Elle continua à la salle d'après. Mais alors qu'elle s'apprêtait à s'aventurer vers la porte en face, elle sentit quelque chose d'anormal. Un morceau de plancher se déchira et elle eut juste le temps d'apercevoir le trou béant qu'elle chuta dedans et tout ceci sous un grand cri qui aurait pu réveiller tous les morts d'un cimetière entier.

Elle ne sut par réellement ce qu'il se passa. Elle glissait contre le mur de terre et rocailleux tout en fermant les yeux pour ne pas voir ce qu'il lui arrivait. Elle regrettait finalement de ne pas avoir préféré la voie de la lâcheté et se ridiculiser devant sa sœur. La chute lui parut extrêmement longue et lorsqu'elle atterrît enfin sur le sol, elle se mit en boule contre le mur. Elle resta là, durant un moment, en poussant des petits gémissements digne d'un petit animal apeuré, jusqu'à ce qu'une lumière inconnue ne l'éclaire. Elle releva la tête en constatant par la même occasion que le sol sur lequel elle se trouvait était plein de terre. Normal. En revanche, c'était bel et bien une pièce dans laquelle elle se trouvait.
D'où venait la lumière? Il était certain que l’électricité n'était plus de mise ici et elle avait lâché sa lampe en chutant, si bien que celle ci était restée en haut.
Un fantôme?
Elle hésita à tourner la tête mais, trop curieuse - et tout de même effrayée, enfin, quitte à ce que ça soit le dernier moment de sa vie, autant savoir -, et mit ses mains devant le visage tant la lumière l'aveuglait.
"Qu'est ce que..."
Elle finit par les retirer et apercevoir une silhouette juste derrière. Nom de... il y avait vraiment des fantômes. Deux minutes.
"....?"
Elle plissa les yeux, puis :
"Vous?!"
A moins d'être victime d'une hallucination ou d'un fantôme métamorphe, elle reconnaissait bel et bien Bellerophon. Le Chapelier. Celui même qu'elle avait rencontré chez le glacier. Mais.. non, cela ne se pouvait! Que ferait-il ici?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Fright Night [pv Bel'] Fright Night [pv Bel'] EmptyDim 2 Juin - 10:28

Les mains dans les poches, gestes et marche exagérés. Il vaquait librement à ses occupations pour ne rien changer. Soigneusement, Bellerophon tapota son chapeau... comme pour vérifier qu'il était bien sur sa tête. Parfait. Il exhiba pour nul personne autre que les rues désertes un sourire jusqu'aux oreilles... à faire pâlir le chat du Cheshire mes bons amis. Une de ses charmantes balades nocturnes. Il appréciait la tranquillité qui régnait dans les rues à ce moment là et l'air qui était si... différent. Il appréciait cette mobilité que bien peu de gens possédaient, lui... il avait le temps, et la volonté d'aller se balader pour ce que les autres qualifieraient d' « inutile » et de « sans but ». Mais il aimait le mot et sa consonance « va-ga-bon-dage. » ; qu'il avait répété un certain nombre de fois, et qu'il continuait alors qu'il se baladait le long de la Spacegreen Cross, les mains toujours dans les poches de son veston. Sa journée avait été remplie et affreusement similaire à hier, avant hier... et pour la première fois depuis un temps qu'il ne saurait marquer, cela l'ennuyait. Les non-anniversaires oui... les clients avec qui traiter. Eh bien... très peu pour lui. Il avait usé, et ré usé de la délégation et ça avait été à ses collègues affairés de prendre les commandes. Évasive, il se disait que rien d’intéressant ne lui était arrivé depuis l'étrange rencontre au glacier ou il avait de nouveau fait l'acquisition de son chapeau. Ils s'étaient quitté sur un note qui aurait pu paraître étrange, et rigolait au souvenir de cet après midi, avec un certain ton de regret. Il s'arrêta avant d'observer le ciel, il devait être un peu moins de minuit, il aurait fait demi-tour mais le sommeil ne semblait venir chez lui, il préférait donc continuer cette balade. Et si il revenait alors que le soleil pointait son nez.... eh bien tant pis ! Peut lui importait, et il ne prendrait pas l'affreuse substance qu'un des employés de sa boutique lui avait présenté un jour et qu'il avait nommé « ca-fé ». Infect. Il était retourné au thé, c'était bien meilleur, et on ne bouscule pas les vieilles habitudes. Voir les traditions et coutumes. Soudain, un léger bruit se fit entendre. Miaulement discret. Il sursauta à peine, et se tourna vers la direction de celui-ci pour se retrouver... face à un imposant portail. Bellerophon entendu un grondement au loin. Orage... sans doute. Une curiosité qu'il avait peu testé dans son monde d'origine. Il poussa la grille, pour passer la tête par la légére ouverture qu'il venait de créer pour épier les environs. Le jardin n'avait pas été entretenu depuis... des lustres, sauvages, surement indomptable par l'homme maintenant qu'il était dans cet état. Il pris une inspiration et se glissa totalement à l'intérieur de la propriété. La construction imposante qui lui faisait face était le manoir. Et il n'avait pas dû être habité depuis... un bon bout de temps. Il plissa les yeux pour tenter de percevoir dans l'obscurité une trace de l'animal perdu. Le bâtiment attisait sa curiosité, il se dirigea dans sa direction et poussa la porte d'entrée.

Curieux cet endroit. Le plancher craqua violemment, et il décida de se faire discret au cas où les habitants de la maison seraient encore présents. Il savait que ceux-ci avaient du déserter la propriété il y avait bien des années. Il avait d'ailleurs cru avoir entendre quelque chose à son sujet... hanté ou quelque chose comme ça. Parfait ! Il n'avait jamais rencontré un fantôme et cela lui semblait être une bonne occasion de faire connaissance avec l'un d'autres eux, voir de lui taper la discussion autour d'un thé fantôme. Il passa l'entrée, lorsqu'il entendu de nouveau un miaulement. Il passa la salle à manger avant de voir sur la petite table un chaton... qui s'enfuit vite fait et descendu habilement dans un trou dans lequel le Chapelier sera sans doute tombé si il ne l'avait pas vu descendre. Il avança encore... à tâtons et soin pour se diriger vers une porte scellée. Il donna un grand coup d'épaule, pour dégager celle-ci et se trouva face à un escalier sombre qui descendait dans les profondeurs du manoir. Surement là où menait le trou. Il y descendit non après avoir craquer une allumette qui lui offrait bien maigre source de lumière face aux ténèbres. En bas... un bazar monstre. Il tressaillit quand il entendit des décombres tomber derrière lui. Issue bloquée. Il espérait qu'autre chose permettait de remonter. Il devait être dans le sous sol du château, sa descente lui avait semblé longue. Par les quelques choses qu'il pouvait apercevoir des étagères où s'alignaient des bocaux. Une vieille machine aussi. Il entendu un miaulement au dessus de lui, et une petite masse qui tombait... sur son chapeau. « Vous?! » Il écarquilla les yeux, et sursauta quand il entendit la voix... familière. Pour se retrouver nez à nez avec la jeune femme qu'il avait rencontré au glacier. Eh bien... cette soirée s’annonçait pleines de rebondissements. Le chat toujours sur son chapeau haut de forme émit un miaulement joyeux.
Revenir en haut Aller en bas
 

Fright Night [pv Bel']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [RS] Fright Night [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Retreat [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-