AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -50%
-50% sur les tongs Havaianas Brasil en noir
Voir le deal
11 €

Partagez

SALEM † Do you believe in magic ? - Yes ! Vide
SALEM † Do you believe in magic ? - Yes ! Vide
SALEM † Do you believe in magic ? - Yes ! Vide
SALEM † Do you believe in magic ? - Yes ! Vide
 

 SALEM † Do you believe in magic ? - Yes !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: SALEM † Do you believe in magic ? - Yes ! SALEM † Do you believe in magic ? - Yes ! EmptyDim 12 Mai - 18:29






Neverland is my dream,
magic is my life.

With la seksy poussière de fée aka Salemou ♥

La nuit tombe petit à petit sur Fantasia Hill, les lumières s’allument partout dans la ville, la plupart des gens rentrent chez eux, même si le printemps a pointé le bout de son nez, la chaleur elle, traine légèrement. Moi ce soir, je sors. Je n’ai pas envie de rester à la maison, même si je ne suis pas seule et que je n’ai donc pas de quoi m’ennuyer, je préfère prendre l’air. Mais j’avais évidemment ma destination bien précise en tête, je savais où j’allais, pourquoi et surtout pour qui. Depuis la séparation avec Wall-E, je sors beaucoup plus, je me sens libre et j’ai l’impression de pouvoir enfin vivre ma vie d’humaine. C’est complexe en ce moment en mon intérieur, il ne cesse de me torturer et c’est agaçant. Je tente de faire taire mes pensées un moment pour pouvoir aller me préparer. Je pense que les garçons pourront se débrouiller sans moi, après tout ils sont grands. Une douche rapide, une chemise et un pantalon, une paire de ballerine, les cheveux lâchés, maquillage et hop me voilà parait. « Les garçons je sors, vous vous arriverez à survivre sans moi ? » Un sourire taquin, un bisou volant et je pars. Où je vais ? Probablement un secret pour certains, une évidence pour d’autres, pour eux j’en sais rien, j’aime laisser le doute planer autour de moi, c’est ce qui fait de mon petit être insignifiant quelqu’un de mystérieux. Je laisse mes pas guider mon allure folle, ma démarche différente de d’habitude, me transporter au-delà de l’univers incongrue que je me crée au fur et à mesure que j’avance. Le vent transperce ma poitrine, brûle mes poumons, assoiffe ma gorge, gèle mes mains à moitié nues. Mais j’arrive bientôt et c’est l’essentiel. Une fois devant le bar, je reprends mon souffle, essaye de décompresser, détendre mes épaules crispaient. Je cherche par la même occasion du regard mon « rendez-vous » mais non, il n’est pas en pause. Je pénètre donc dans l’enceinte, l’atmosphère m’emporte directement, comme une impression d’être dans un autre monde, un autre pays. Comme l’impression d’avoir fait des centaines de kilomètres alors qu’en fait on est au même endroit qu’il y a cinq minutes. Je m’avance d’un pas certain vers le bar, m’assois et cache ma tête pour qu’il ne me voit pas dès le départ. Je préfère le faire patienter car il savait que je venais ce soir à vingt-une heures trente précise. Puis il avait des clients dont il devait s’occuper, autant ne pas le déranger dans son travail et arriver quand il n’y a plus personne. Au bout d’une vingtaine de minutes, je m’aventure derrière le bar et le surprend. « Bouh ! » Un rire taquin s’échappe d’entre mes lèvres, il se retourne vers moi, je peux sentir les étoiles illuminaient, pétillaient, brillaient dans mes yeux bleus. Dès que je suis avec lui, tout le monde autour de moi disparait, il n’y plus que lui, moi, nous et la magie qui nous entoure, qui entoure cette ancienne poussière de fée. Je lui dépose un baiser sur la joue avant de retourner m’assoir au comptoir. « Alors t’as journée s’est bien passée, Salemou ? » Je pourrais jamais décrire le lien qui nous unie, on se taquine, on se protège, on se chamaille, on est comme frère et sœur, on est proche, ce n’est pas un pilier dans ma vie par rapport à certaines personnes mais je ne sais pas, il a ce quelque chose en lui qui fait qu’il est indispensable dans ma simple existence. Vous allez dire, oui mais imagine tu l’aurais jamais connu, ta vie aurait pas changé. Bah si justement, je n’aurais pas vu ma vie sans lui, c’est comme si y avait jamais eu le glouton de service avec qui je n’arrête pas de faire des conneries. Ou encore mon ancien écureuil préféré, mon choupinou d’amour. Y a des gens, ils changent votre vie à tout jamais et c’est indéniable. La dernière personne que j’ai rencontrée a fait justement un énorme chamboulement et pas que dans ma vie, mon cœur ne s’en est toujours pas remis. J’avais pas spécialement était amoureuse jusque là, à part de Wall-E évidemment, mais, je ne sais pas, il avait capté en moi ce je ne sais quoi qui fait que mon cœur est épris désormais. Enfin, parlons de Salem plutôt. C’est fou, à chaque fois que je viens dans ce bar, mes pensées m’obsèdent et me font divaguer, perdant pieds totalement. Bon, ressaisis-toi Eve, allé. « Alors, qu’est-ce que tu racontes de beau ? Je suis sure que tu as des tas de choses à me dire. Ton regard ne trompe pas. » Je n’avais pas d’idées de comment le taquiner ce soir, enfin surement parce que je commençais à peine, mais je savais pertinemment qu’il avait cette étoile, là au creux de son œil droit, qui scintillait tellement, que même le vent n’aurait pu la louper. La joie le hantait, le persécutait, et je voulais savoir d’où elle venait. Avait-il enfin trouvé le moyen de retourner à Neverland ? Ce monde merveilleux que j’avais voulu voir de mes propres yeux, tellement émerveiller par les histoires qu’on comptait. Puis Peter m’avait promis de m’y emmener s’il savait comment. Ah Peter… Neverland doit vraiment être magnifique, encore plus beau que le monde d’où je viens. Je tente de sortir à nouveau de mes pensées. « Dis, tu peux me servir la spécialité du soir. » Sourire, étincelles, magie tu es là, je te sens du bout de mes doigts…

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: SALEM † Do you believe in magic ? - Yes ! SALEM † Do you believe in magic ? - Yes ! EmptySam 15 Juin - 15:49



La nuit voluptueuse monte
Mon coeur, comme un oiseau, voltigeait tout joyeux
Une fine pluie, d'une tiédeur réconfortante, remplissait les artères du quartier, laissant quelques buées s'égarer sur les fenêtres. Le crachin d'été enduisait les quelques fleurs qui garnissaient l'entrée du Tinkerbell d'un vernis qui exaltait les couleurs. Leur dentelle rose, rouge, jaune et orange offraient un charme exotique à l'entrée de l'enceinte magique. Un air d'oisiveté s'engouffra sous l'alcôve accueillante, répandant un souffle épais et alangui de sommeil sur les errants en quête de tranquillité. Les uns s'installèrent dans les nuages colorés et cotonneux des berceaux qui servaient de support à de nombreux royaux postérieurs. Alors, d'humeur transie, ils se laissèrent dodeliner par le bruit régulier des ricochets que faisaient les perles de bruine sur la voûte en tuile du seuil. Quelques tourbillons cirrus parfumés enveloppaient les uns et les autres dans un cocon transcendant. Le voyage vers le monde imaginaire commença. Le soleil dissipait ses derniers rais, permettant à quelques habitués des terrasses de savourer un dernier verre sous l'arabesque de lumière. Un grain de soleil glissait sur la poussière des fenêtres vermoulues du bourg fourvoyé. Certains espèrent et s'enivrent encore. Salem, le médecin des tourments, leur offrait un échappatoire vers d'autres horizons. Quelques frémissements sous les yeux avant que les rideaux ne s'abattent sur le voile de la réalité. Les égarés s'éteignirent sous une fragrance de tropane. Empêtrés dans un air de groove, leurs lèvres s'agitèrent dans quelques sons et bruissements incongrus. L'enjôleur les abandonna pour s'atteler derrière le comptoir, regagnant ses services de maître des cocktails. Absorbé de songes, il caressa du regard la silhouette d'une jeune demoiselle qu'il avait l'habitude de voir au Tinkerbell. Elle avait l'air doux et effronté d'une gamine qui devenait une jeune fille. Nombreuses furent leur occasion de jacasser sur diverses absurdités. Il la salua d'un revers de la tête avant de s'abandonner dans ses ingrédients. Ici, il était surnommé « Panoramix » le druide. Il paraît que ses cocktails avaient une saveur particulière capable de vous transporter sur un nuage magique. Le manteau de brune avait fini d'étaler sa peinture tannée sur le plafond du monde. Les nombreuses lucarnes rouges et cierges aux couleurs excentriques étaient devenues les seules maîtresses des lieux, jouissant de leur pouvoir pour séduire les illuminés. Arômes et halos tamisés des flammes dansantes faisaient vibrer les racines du Tinkerbell. Confectionneur de « potions », Salem se désaltéra par un élixir fruité à base de banane et de citron vert. Derrière lui, un souffle chaud le surpris. « Bouh » Il tressaillit, pris de court par une demoiselle affriolante qui lui arracha instantanément un sourire de bienséance. L'animosité l'acquérait et la poussière frétilla. La belle Eve  resplendissait de ses azurs éthérés et sa bouche gourmande qui riait étaient un véritable remède à tous les maux. Il l'embrassa volontiers dans une accolade chaleureuse, hâtif et excité à  l'idée de commencer cette soirée avec cette jeune fille à qui il tenait beaucoup. Amie, sœur, confidente, princesse des rêves, elle était sa source de bonheur et de tranquillité. « Alors t’as journée s’est bien passée, Salemou ? » Sa voix roulait comme les ondulations d'une mer endormie. Le conteur s'adossa contre le bois vernis du comptoir, les lèvres ourlées en un sourire pastel. « A merveille ma petite Eve...Et elle se termine sur une note délicieuse par ta présence. J'y pense, j'ai fait un tour sur la brocante ce matin et j'ai trouvé quelques chose pour toi... » Salem était un peu l'héritier du père noël. Sa folie et son plaisir? Offrir des cadeaux à ceux qu'il chérissait. En errant à travers les antiquités dont la splendeur était merveilleusement bien vendue par leur grossiste, il était tombé sur une petite boîte magique. En découvrant son cœur, il avait crut entendre le tintement des clochettes qu'il avait longtemps savouré aux côtés de ses petites fées. La petite boite musicale épousait la forme d'un ovale, garnie de reliures ambrées et argentées et de petites pierres rouges et vertes décoraient ses courbes. Il s'était senti transporté sur un arc-en-ciel d'enchantement. Les étoiles avaient dansé telles des nymphes autour de lui, l’entraînant dans un ballet fantastique. Et lorsqu'il en eut refermé le clapet, la réalité s'était abattue. Qu'importe le prix, il s'en était emparée. Il tendit le trésor vers sa tendre amie, le visage doux. « Comme ça, tu penseras à moi à chaque fois que tu l'ouvriras... » plaisanta-t-il avec une lueur malicieuse dans le regard. « Alors, qu’est-ce que tu racontes de beau ? Je suis sure que tu as des tas de choses à me dire. Ton regard ne trompe pas. » Des tas de choses? De quel monde désirait-elle qu'il aborde? Celui des étoiles ou celui de la terre? Un moment dubitatif, le maître des songes laissa son regard s'égarer dans un lointain méconnu. « Tu veux que je te parle de quoi ma douce? Du bateau que j'ai failli prendre ce matin au large? Malheureusement les princesses des océans seront reportées à un autre jour. Je me suis fait jeté du navire comme une vieille patate. Je crois qu'ils n'aiment pas trop les clandestins. Ou de la vieille voyante que j'ai croisé dans une vieille caravane dans la brocante? Elle a vu dans mon lointain quelques mésaventures qui me joueront des tours. Tu crois au don de voyance? Je pourrais aussi te parler d'une sirène que j'ai rencontré et qui semble m'avoir arraché le cœur...Certes, ses écailles sont tombées, mais elle en a gardé la beauté étourdissante. » Il s'égarait, mais tant de choses réelles et imaginaires secouaient son existence. Et pendant qu'il divaguait, le sourire gourmand, ses mains dansaient sur la table de préparation. Il concocta un cocktail à base de citron vert, de whisky, du sucre en poudre roux, du cachaça, et de la glace pilée. Il secoua la mixture et le servit à sa petite princesse. « Tu m'en diras des nouvelles! » Lui-même se servit un cocktail de la même trempe. « Et toi, raconte?! Et les amours? »
texte ocean wings / img onyxeyes@tumblr / code diesel
Revenir en haut Aller en bas
E. Kathlynn S.-Heathcliff

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Toucher les étoiles.
Faites place à la vedette
E. Kathlynn S.-Heathcliff
J'ai posé bagages ici le : 31/08/2012 Jouant le rôle de : Evangeline, l'étoile du soir. Nombre de messages : 1316 On me connait sous le pseudo : Broken Cookie. Un merci à : lovelybush & silver lungs & tumblr. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Jennifer Morrison
MessageSujet: Re: SALEM † Do you believe in magic ? - Yes ! SALEM † Do you believe in magic ? - Yes ! EmptyVen 16 Aoû - 13:35

J'archive SALEM † Do you believe in magic ? - Yes ! 1823284050


Lit'l star lost in a wild world
« Avec d'autres bien sûr je m'abandonne mais leur chanson est monotone. Et peu à peu je m'indiffère, à cela il n'est rien à faire car chaque fois "les feuilles mortes" te rappellent à mon souvenir. Jour après jour les amours mortes n’en finissent pas de mourir. » ❈ anaëlle & gainsbourg.
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: SALEM † Do you believe in magic ? - Yes ! SALEM † Do you believe in magic ? - Yes ! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

SALEM † Do you believe in magic ? - Yes !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-