AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

« It's like wishing for rain as I stand in the Desert. » ∆ Selene L. Drake. Vide
« It's like wishing for rain as I stand in the Desert. » ∆ Selene L. Drake. Vide
« It's like wishing for rain as I stand in the Desert. » ∆ Selene L. Drake. Vide
« It's like wishing for rain as I stand in the Desert. » ∆ Selene L. Drake. Vide
 

 « It's like wishing for rain as I stand in the Desert. » ∆ Selene L. Drake.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: « It's like wishing for rain as I stand in the Desert. » ∆ Selene L. Drake. « It's like wishing for rain as I stand in the Desert. » ∆ Selene L. Drake. EmptyVen 31 Mai - 23:26



« It's like wishing for rain as I stand in the Desert. »
MUSIC THEME Δ Radioactive - Imagine Dragons
U
n bruit. Quelque chose semblait se rapprocher à grande vitesse provoquant un son d'une étrangeté incroyable. J'ouvris subitement les yeux, tiré de ma rêverie. Juste au-dessus de moi, je pouvais apercevoir l'éclat des rayons de lune... Comme à la sortie de l'église. L'église... Victoria !! Je fronçais les sourcils. Je ne devrais pas être ici normalement. En effet, je devais me marier avec Emily qui a finalement renoncée à ce mariage pour que Victoria et moi-même puisse s'unir. Tout semblait se dérouler selon notre plan, puis plus rien. Un noir total. Qu'est ce qu'il y avait bien pu se passer entre ce moment et l'instant présent ? Rêvais-je depuis le départ ? Peut être que ce mariage dont j'avais tant redouté, je l'avais retrouvé dans ce rêve et qu'en fait, il allait se passer aujourd'hui ? Ou demain ? Je grimaçais, cela n'avait aucun sens et d'ailleurs, il ne me semble même pas m'être assoupis sur l'herbe...

C'est alors que ce même bruit qui m'avait réveillé, recommença à nouveau. Je me relève et j'aperçois une sorte de véhicule provenant d'un coin de rue pour disparaître quelques kilomètres plus loin. Avais-je bien vu un attelage sans chevaux ? Debout, je décidais d'approcher de la route, petit pas par petit pas en me cachant derrière les arbres lorsque j'en rencontrais pour observer ces espèces de machines. Puis mon regard se porta sur autre chose. Les habitations au loin par exemple et tellement d'autre faits qui m'indiquaient que je me retrouvais bien loin de chez moi. Je soupirais, mais qu'est ce qui avait bien pu se passer ? N'ai-je point remarqué quelque chose qui m'avait envoyé ici ? Et où les autres pouvaient-ils se trouver ?... Je commençais peu à peu à trembler. J'avais si froid et cet endroit donnait la chair de poule, si peu éclairé en cette nuit. Seul la lune rendait le paysage un peu plus visible... Cependant, quelque chose me poussa à revenir sur mes pas. Ce n'était pas un pur hasard si je me retrouvais ici. Quelque chose avait dû m'échapper, forcément. Et sans doute retrouverais-je bientôt un visage familier... Plus précisément, une seule et même personne... «
- ...VICTORIA !!! ». Je me suis mis à crier son nom à travers le parc ! Demandant par moment où elle pouvait se trouver et surtout si elle était réellement présente. Je sursautais au moindre bruit et détournais à chaque fois le regard espérant retrouver la femme que j'aimais tant. Je marchais encore et toujours, errant sans réellement savoir où j'allais, pour finalement m'adosser contre un arbre tout en fermant les yeux. Ma respiration était rapide, j'étais à bout de souffle, ces évènements m'avaient épuisé. Peut être que finalement ça ne servait à rien de la rechercher ici. Cette séparation ne présageait rien de bon, peut être était-elle en danger ? Je commençais peu à peu à m'agiter, j'étais coincé ici et je ne savais où aller et je ne savais même pas ce qui se passait ici ! Je m'apprêtais à reprendre mon chemin, lorsque je crus voir une ombre au loin. Je me figeais net, même si j'avais espéré rencontrer une personne, c'était peut être mon imagination qui me jouait des tours à une heure aussi tardive...

Mais les sons, tel que les bruits de pas sur l'herbe me confirmait que je n'étais pas seul. J'avançais à la recherche de l'inconnu, d'une démarche prudente, plutôt hésitant prêt à agir s'il le fallait. Mais je ne pouvais continuer à rester en ces lieux lugubres, si cette personne habitait dans ce coin, sans doute pourrait-elle me donner des informations et m'aider à me retrouver dans cette ville... Car j'étais bien loin de mon petit village d'Angleterre...
- ...Qui est là ? Il y a quelqu'un ? Pouvez-vous m'aider ? Est-ce... Est-ce vous, Victoria ? ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: « It's like wishing for rain as I stand in the Desert. » ∆ Selene L. Drake. « It's like wishing for rain as I stand in the Desert. » ∆ Selene L. Drake. EmptyDim 2 Juin - 10:15

La nuit été tombée et j'avais éteint mon téléphone portable pour cesser de... travailler. Toute seule dans le grand appartement, je regardais les lumières de la ville, accoudée au rebord de la fenêtre. Je ne savais pas quand est ce qu'il rentrerait ce soir là mais il m'avait laissé un message en précisant qu'il aurait peut être du retard. Un cambriolage ayant mal tourné? Ou peut être pire, un meurtre? Je ne savais pas vraiment de quoi il s'occupait, il me parlait pas beaucoup de son travail. Il en avait tellement déjà à faire qu'il était inutile et assez ennuyeux d'étaler le sujet une fois à la maison.
Ce qui était le plus amusant, c'était que j'avais l'impression... d'être mariée. A l'attendre ici, chaque soir - lorsque je n'étais pas au restaurant - il manquait plus que de préparer le diner et je serais l'épouse parfaite! Non, attends voir...
Je secouai la tête en chassant cette idée complètement absurde. D'où me venaient ces folles pensées qui n'auront, de toute manière, aucun aboutissement? Et puis, jamais de la vie je n'avais imaginé une vie comme ça, surement pas! Je me reculai de la fenêtre et prit un morceau de papier où j'inscrivis dessus "Je suis sortie ce soir" au stylo bille afin qu'il ne s'inquiète pas s'il ne me voit pas à son retour. Ce qui était gentil de sa part, c'était de me laisser une liberté. Il avait eu assez confiance en moi pour me fournir le double des clé et je pouvais donc aller où je voulais quand je le voulais même si ce n'était pas vraiment chez moi ici. Néanmoins, je lui avais promis que je dégagerais le plancher d'ici là une situation convenable et un appartement de trouver. Pas question de profiter de sa générosité et demeurant sur le canapé à manger des pizzas, comme une grosse larve.

Je n'eus pas besoin de prendre un manteau ou quoique ce soit pour sortir. Il faisait bon à l'extérieur et l'été approchait à grand pas. Je m'approchai des bars en y jetant un air curieux mais décidai de finalement pas y entrer. D'une, j'étais un véritable désastre une fois que j'étais ivre, de deux... je ne me sentais pas dans l'ambiance. J'aurais pu appeler Bob pour lui proposer de s'amuser, mais il avait peut être autre chose à faire et... et je n'en avais tout simplement pas envie.
J'errai dans les rues à la recherche de quelque chose à faire. Finalement, mon choix se porta pour le parc. Il n'était pas encore très tard mais assez pour qu'aucun enfant n'y traine même en présence des parents. Cependant, certains amoureux aimaient s'y aventurer, ou bien des personnes de passage tout simplement. Je décidai d'être l'une d'entre elle et m'y aventurais prudemment. Il y avait quelques lampadaire mais l'endroit était plutôt sombre et lugubre. Un endroit qui, jadis, aurait été parfait pour chipper quelques portes monnaie. Mais ce serait manquer à ma promesse que de recommencer, si bien que je m’interdis de m’exécuter.

Je m'avançai près des balançoires quand je me sentis observée. Me persuadant qu'il s'agissait là de ma paranoïa, je poursuivis mon chemin quand je fus de plus en plus convaincue de mes hypothèses. Finalement, j'entendis cela :
- ...Qui est là ? Il y a quelqu'un ? Pouvez-vous m'aider ? Est-ce... Est-ce vous, Victoria ?
La voix masculine que je venais d'écouter était assez proche et lorsque je me retournai, je pus en voir le propriétaire. Alors que je lui fis face, mes sourcils se haussèrent et j'étais entre deux chemins : soit j'abordais calmement la conversation tout en me calmant vite fait bien fait... soit je me mettais à courir pour échapper à un éventuel pervers.
Je pris tout de même un air défensif, juste au cas où. Ce n'était pas très intelligent pour une jeune femme de se promener à cette heure ci dans un coin aussi sombre. J'avais déjà vu dans des films des gens se faire agresser comme ça et comme je ne voyais pas assez bien à qui je m'adressais, je décidai de rester sur mes gardes.
"Q.. qui êtes vous?" demandai-je.
Toutefois, je me remémorai les quelques mots qu'il avait prononcé et que j'avais failli oublier. Il avait parlé d'une certain Victoria et s'était adressé à moi d'une façon... très polie. Ce genre de courtoisie qui manquaient beaucoup à certain d'ailleurs.

(désolée, c'est plutôt court, mais je tâcherais de m'améliorer « It's like wishing for rain as I stand in the Desert. » ∆ Selene L. Drake. 2034992622 )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: « It's like wishing for rain as I stand in the Desert. » ∆ Selene L. Drake. « It's like wishing for rain as I stand in the Desert. » ∆ Selene L. Drake. EmptyJeu 8 Aoû - 17:20

J'archive « It's like wishing for rain as I stand in the Desert. » ∆ Selene L. Drake. 1823284050
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: « It's like wishing for rain as I stand in the Desert. » ∆ Selene L. Drake. « It's like wishing for rain as I stand in the Desert. » ∆ Selene L. Drake. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

« It's like wishing for rain as I stand in the Desert. » ∆ Selene L. Drake.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-