AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-55%
Le deal à ne pas rater :
Remise de 50% sur le tractopelle de chantier à construire MECCANO
10 € 22 €
Voir le deal

Partagez

Here we go (Joshua) Vide
Here we go (Joshua) Vide
 

 Here we go (Joshua)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Here we go (Joshua) Here we go (Joshua) EmptyJeu 6 Juin - 11:54




The district sleeps alone tonight

© Crédit image
Lolita jeta un coup d’œil à sa montre, affolée. Elle ne savait qu’il était déjà si tard. Elle dit prestement au revoir à ses amis et sortit de l’appartement en trombe. Elle héla un taxi en espérant que le premier s’arrêterait, bingo. Tout le long du trajet, elle ne cessa de se ronger les ongles, nerveuse. A cette heure-ci, Joshua devrait être déjà rentré, et le moins que l’on pouvait dire c’était qu’il ne serait sûrement pas ravi de la voir à la trouver à la maison, du moins le supposait-elle. A vrai, elle s’en voulait de n’y être pas. Dans tous les cas, elle n’était pas supposée rentrée aussi tard. En effet, après les cours, les personnes avec qui elle trainait l’avait invité à passer le reste de l’après-midi dans l’appartement de l’une d’entre elle. Et cette proposition ne pouvait être déclinée alors elle s’y rendit, innocente, intimement persuadé qu’elle n’y passerait que deux heures au grand maximum. Il était dix-neuf heures passé, cherchez l’erreur. L’ambiance était si bonne qu’elle en avait presque oublié ses obligations personnelles. Ils n’avaient rien fait de spéciale mise à part regarder quelques films avec de quoi grignoter et de l’alcool –c’était d’ailleurs la première fois qu’elle goûtait à du Rhum et ce premier essai était loin d’être concluant. Elle n’était décidément pas alcool fort et se contentera bien volontiers de ses boissons habituelles. Le véhicule s’immobilisa. Elle régla la course et se précipita vers la maison en courant. La voiture du maître de maison n’était pas là, ce qui voulait donc dire qu’il n’était pas encore rentré. Elle poussa un soupir de soulagement avant d’entrer dans la demeure. Joshua ne tarderait pas à rentrer donc elle avait tout intérêt à se dépêcher, non pas qu’elle s’en sentait forcée, bien au contraire mais elle voulait se bien voir à ses yeux. Il voulait qu’il n’ait à s’inquiéter de rien –si cela était possible- en prenant sur elle toutes les tâches ménagères, cuisinières et autres. Déposant son sac et sa veste dans l’entrée, elle se rua immédiatement dans la cuisine afin de faire quelque chose de potable à manger avec ce qui restait, elle avait prévu d’aller faire les courses aujourd’hui mais voilà encore une chose qui lui était sortit de la tête, Dieu qu’elle s’en voulait. Un autre soupir, agacé cette fois. Sa propre bêtise avait tendance à l’horripiler, de même que son manque flagrant d’organisation. Pour l’heure, se flageller mentalement n’accélérerait pas le processus de cuissons, autant improviser, ce qu’elle fit avec plus ou moins de succès, pas assez à son goût car elle était intimement persuadée que si elle avait fait les choses comme il fallait, le résultat aurait été nettement meilleur. Alors qu’elle terminait sa préparation, mettant la casserole au feu, la porte d’entrée s’ouvrit. Quel timing. Elle se débarrassa de son tablier et partit accueillir celui qui rythmait les battements de son cœur depuis plusieurs mois déjà, un immense sourire aux lèvres. Elle était plus qu’heureuse de le voir, comme à chaque fois.

« Bonsoir ! »

Lança-t-elle d’une voix enjouée, les yeux brillant presque d’admiration face à cet homme qui lui paraissait comme parfait et idéal. Cet homme à qui elle avait besoin de plaire, d’être utile, qu’importait la manière tant qu’il lui permettait de demeurer à ses côtés, cela était amplement suffisant à ses yeux.

« Comment tu vas ? Ca été ta journée ? »

Et voilà qu’elle l’assénait de questions à peine la porte passée, mais elle ne pouvait s’empêcher d’être curieuse, de vouloir en savoir plus sur son sujet, qu’il lui parle de son travail, de la manière dont il occupait ses journées. Idéaliste jusqu’au bout des ongles, elle n’avait pas conscience de son fourvoiement.


made by Jacage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Here we go (Joshua) Here we go (Joshua) EmptyJeu 8 Aoû - 17:25

J'archive Here we go (Joshua) 1823284050
Revenir en haut Aller en bas
 

Here we go (Joshua)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-