AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Réduction sur la console Nintendo Switch Lite
196.29 €
Voir le deal

Partagez

PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » Vide
PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » Vide
PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » Vide
PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » Vide
PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » Vide
PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » Vide
PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » Vide
PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » Vide
PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » Vide
PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » Vide
PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » Vide
PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » Vide
 

 PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » EmptyVen 5 Juil - 0:05


And i'll always be there for you, sister (a)
FT. ANNAB'ELLA & PRIMROSE.

 



Les premiers rayons du soleil traversait les persiennes de ma chambre alors que je cherchais encore la force de me lever. J'ai encore rêvé d'Henry et alors que mes yeux s'ouvrent doucement, je ne rêve que d'une chose : revivre mes rêves de cette nuit très vite mais aussi, le retrouver au plus vite pourtant l'espoir n'est pas complètement là et mon sourire s'efface pour laisser place à un sourire tout aussi faux que vrai, tout aussi sincère que malhonnête. Néanmoins, Ma difficulté à me lever n'est pas du qu'à cela ; C'était si inhabituel de dormir encore a cette heure là, que ce plaisir intense de ne pas se réveiller pour servir mes trois saletés; je l'avais pris mais forcément, le levé devenait plus dur avec l'habitude que je prenais de dormir plus tard que 6 heures du matin ! Néanmoins, après avoir profité de la longueur de mon lit pour m'étirer comme un chat, je me levais doucement, posant doucement mes pieds sur le sol. Je me dirigeais vers la salle de bain attrapant au passage dans ma commode des sous-vêtements. J'ouvrais l'eau pour prendre ma douche et la laisser couler sur mon corps, une eau bien froide pour faire circuler mais surtout pour me réveiller, c'était une habitude que j'avais gardé de mon ancienne vie ! Cette douche me fit un bien fou et lorsque j'en ressorti, le sourire était arrivé parce que j'étais à présent réellement réveillée, prête pour attaquer une nouvelle journée. Je n'avais pas encore commencé mes congés pour le moment alors je devais me rendre au travail donc c'est pour ça que je ne faisais pas ce qu'on appelait ici "les véritables grasses matinées". Je me dirigeais vers le lavabo où on pouvait au dessus trouver un miroir et je sortais de l'armoire mes affaires, rangées au dessus de celle de mon colocataire. La serviette autour de moi, je la lâchais pour enfiler mes sous-vêtements avant de retourner dans la chambre en vitesse sans faire de bruit et enfiler un short, un top ; m'habiller en somme. Je retournais très peu de temps après dans la salle de bain et entreprenais de me coiffer ainsi que me maquiller légèrement avant de prendre mes affaires et m'enfuir rapidement direction le travail !

Dans la rue, la vie battait son plein. Les commerçants ne pouvaient pas se plaindre de manquer de monde et les gens se pressaient pour rejoindre leur lieu de travail ou simplement de rendez-vous. Ce matin-là, je fus très vite rendu au zoo où je travaille depuis mon arrivée ici en tant que soigneuse mais aussi, où je m'occupe de ses chers animaux et j'avoue que je prends toujours autant de plaisir meme si je ne peux plus m'occuper de mes premiers amis vu leur apparences maintenant. Jack est trop humain pour cela maintenant ! Je me change dans les vestiaires pour mettre la tenue plus approprié et d'ailleurs, obligatoire puis je commence doucement à me mettre au boulot. Les animaux semble en pleine forme ce matin, ce qui n'est pas toujours le cas et Apache, le petit singe toujours triste et meme tout fou aujourd'hui si bien que mon sourire est encore plus grand que les autres jours. Je crois carrément que je rayonne ; si c'est pas bon de venir d'un conte de fée !

La matinée passe étrangement vite et elle s'est si bien passée que je regrette qu'elle soit déjà finie. L'heure de la pause déjeuner arrive, je soupire limite de devoir quitter mes amis les animaux et surtout parce que je sais que je vais encore plus penser à Henry. Déjà, lorsque je suis dans ce que j'aime, dans mes passions, je pense à lui sans arrêt et mon cœur ne fait que plus se serrer mais alors lorsque je ne fais rien, alors là, c'est la misère. Il faut dire que depuis que nous avons été séparé par mon arrivée dans ce monde, je vis en apnée ! Je me presse donc vers mon casier et enfile mon short, rangeant le pantalon de travail pour une heure, une heure et demi, de pause que certains diraient de bien mérité pourtant j'aime tellement mon travail que ce n'est pas un soulagement comme cela l'est pour d'autres. Je n'oublie pas de garder le sourire alors que pourtant, en permanence mon cœur saigne mais je nie tout en bloc parce que je me suis toujours promis de ne pas me fermer à cause des soucis et que je sais qu'un jour, je le retrouverais. Je prends alors mon sac à main et me dirige vers la sortie de l'endroit des employés quand soudain, sur un banc, j'aperçois une silhouette que je connais bien. Je crois qu'il m'est impossible de sourire plus tellement j'essayais de sourire et je me suis forcée. Néanmoins, il y a beaucoup plus de sincérité dans ce sourire qu'il y en avait dans les autres de ces dernières semaines. Je fonce vers le banc où se trouve la personne en m’exclamant : Je suis si contente de te voir Prim' ... Oh si tu savais ! Comment vas-tu ?




Dernière édition par C. Annab'ella T.-Gordon le Ven 4 Oct - 17:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Primrose Minnie Mouse

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
Primrose Minnie Mouse
J'ai posé bagages ici le : 02/07/2013 Jouant le rôle de : Minnie Mouse. Nombre de messages : 810 On me connait sous le pseudo : lulapsy. Un merci à : wildworld (ava), tumblr (signa + profil). Je suis fier(e) de porter l'avatar de : l'adorable Lily Collins. ♥
MessageSujet: Re: PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » EmptyVen 5 Juil - 15:59

PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » Tumblr_inline_mrand9H3KU1qz4rgp PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » Tumblr_inline_mrdv66YRaH1qz4rgp
_________________
I'll always be there for you, sister...

Lullaby s’étira, prit une grande inspiration et enfila son tablier, attrapant un pot de peinture de couleur violette, qu’elle tenta d’ouvrir, un pinceau dans une main, le pot de peinture dans l’autre, sans aucun succès. Finalement, elle en vint aux dents, et le pot finit, plusieurs minutes après, par s’ouvrir dans un pof ! qui lui sembla assourdissant. Prenant alors son pinceau, Primrose commença à peindre le mur, à le recouvrir de cette si jolie couleur teintée de violet. Amusée, elle fit un point violet sur son nez, et traça de jolies moustaches sur ses joues, avant de rire de bon cœur, quand la porte de la boutique fit tinter les clochettes, la prévenant qu’un client était arrivé. Le pinceau toujours en main, elle se dirigea vers la personne, un grand sourire sur le visage, bien qu’elle paraisse quelque peu ridicule, avec son petit nez et ses moustaches, dessinées à la va-vite sur son minois. Mais lorsqu’elle arriva devant la porte, elle eut beau regarder de tous les côtés, elle ne vit personne. Tout était silencieux, et elle ne voyait absolument personne. Quel dommage, pensa-t-elle, repartant aussitôt à sa peinture. Les heures passèrent, la peinture sur son visage commençait à sécher, et la jeune fille oubliait de l’enlever, jusqu’à ce qu’une nouvelle sonnerie à la porte vienne la sortir des méandres de ses pensées. Elle cria qu’elle revenait dans un instant, et partit à la salle de bain pour se nettoyer le visage, frottant avec ferveur pour enlever les dernières taches. Elle revint dans la boutique, salua le client avec un grand sourire, et l’aida pendant une dizaine de minutes à trouver une peluche pour sa petite fille, sans doute.

La matinée était passée bien trop vite à son goût. Le temps avait filé telle une étoile, à la vitesse de la lumière, qui était bien trop rapide pour elle. En quelques minutes, elle était arrivée au zoo, ses pensées obnubilées par une personne. En ce moment, tout tournait autour de la même personne, dans sa vie, rencontre pourtant si peu inhabituelle qu’elle en devenait normale. Elle passa le portillon du zoo, acheta une entrée, saluant le jeune homme derrière la caisse, grâce à Anna, et se dirigea aussitôt vers l’aquarium des phoques et des otaries, animaux qu’elle adorait. Et les animaux le lui rendaient bien, le plus souvent, quand elle allait les voir. Sa préférée était une jolie femelle otarie, qu’elle avait appelé Mélody, simplement pour la ressemblance avec Lullaby. Pendant plusieurs minutes, elle observa le soigneur jouer avec les otaries, leur lancer des poissons, mais elle ne reconnut pas Mélody parmi les otaries qui nageaient. Dommage, pensa-t-elle. Et pourtant, jamais elle ne s’ennuyait, ici. Elle entendit les bruits des otaries, les écouta, observa encore et encore, retenant tout ce qu’elle pouvait, pour les transformer en souvenirs dont elle pourrait se souvenir à sa guise. Après être restée bloquée devant l’aquarium durant dix bonnes minutes, elle alla visiter la cage des lions, puis passa devant chaque animal en l’observant précisément, un grand sourire étalé sur son visage enfantin, montrant le bonheur de sa présence.

Le moment de manger arriva plus vite que prévu, et elle se rappela enfin la principale raison de sa présence, se dirigeant alors vers le bâtiment réservé aux soigneurs. Elle s’assit sur un banc, et attendit un peu, sentant qu’Anna ne tarderait plus à la rejoindre. Effectivement, quelques secondes seulement après, une jeune femme blonde s’apprêta à rentrer dans le bâtiment, quand elle aperçut Primrose, et la rejoint en courant. Elle avait un sourire un peu gêné, mais sincère sur le visage, ce qui fit plaisir à l’ancienne souris, qui lui fit un câlin en guise de bonjour. « Je suis si contente de te voir Prim' ... Oh si tu savais ! Comment vas-tu ? » Elle sourit, heureuse de voir Anna. « Coucou ma Nana, je suis aussi contente de te voir ! Je suis allée voir les otaries, mais je n’ai pas vu Mélody, tu sais ma préférée. Tant pis. » Pause. « Je vais bien, et toi ? Henry te manque toujours autant, je suppose, tu n’as pas bien dormi ? » Elle lui fit un câlin pour la réconforter, et plusieurs bisous pour lui remonter le moral. « Il faut que je te raconte quelque chose. »


Dernière édition par Primrose-L. Minnie Mouse le Lun 12 Aoû - 0:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » EmptyMar 9 Juil - 14:19


And i'll always be there for you, sister (a)
FT. ANNAB'ELLA & PRIMROSE.

 



Fonçant sur elle, je dépose une bise sur sa joue tandis que je lui montre que je suis heureuse de la voir. Mes mots sont sincères comme mes sourires. Mon amie était tout aussi heureuse, je le sentais sur son visage angélique. Enfantine, elle m'appelait Nana alors lorsqu’elle entreprit de répondre, je ne pus que sourire encore plus sincèrement face au ton qu'elle avait choisi d'employer : « Coucou ma Nana, je suis aussi contente de te voir ! Je suis allée voir les otaries, mais je n’ai pas vu Mélody, tu sais ma préférée. Tant pis. » Je venais alors m'assoir auprès d'elle, sur le banc, détachant alors mes cheveux le temps de cette petite pause comme pour les laisser respirer. Je l'écouter, souriante, tout en profitant du beau soleil de Fantasia Hill. Au final, je ne regrettais pas d'avoir une pause, de quitter un peu le zoo car meme si j'aimais les animaux plus que tout et m'en occuper, les voir toute la journée enfermait dans un enclos, j'avais du mal alors respirer l'air frai me faisait beaucoup de bien. Ma petite sœur continuait alors de parler et je lâchais le ciel des yeux pour la fixer et lui rappeler que je l'écoutais, une sourire bienveillant sur les lèvres : « Je vais bien, et toi ? Henry te manque toujours autant, je suppose, tu n’as pas bien dormi ? » La jolie Primrose s'empressait de me dire qu'elle allait bien et j'allais lui répondre quand elle continua me surprenant et me coupant net la voix en parlant de mon Cher Henry. Je tentais de ne pas y penser, mais c'était impossible car mon amour pour lui était bien trop grand. Ainsi, il était toujours présent dans chaque petit coin de ma tête, de mon cœur et je le voyais à chaque coin, tentant de me l'imaginer. Parfois, je sentais sa presence, je sentais son contact mais c'était comme si il m'échappait, comme si le destin voulait nous faire des mauvaises blagues car quand je me retournais ... cette sensation était partie ou bien simplement, il n'y avait personne ! Je perdais mon sourire et j'espérais grandement qu'elle ne m'en voudrait pas mais en entendant son nom, ça m'avait légèrement bloqué, me faisant comme d'habitude, un choc au cœur si grand que j'aurai voulu hurler ma tristesse. Oui, je dormais mal, chaque nuit, presque aucune m'était profitable car je ne passais plus mon temps à le pleurer mais à me réveiller, brisant le rêve de nos retrouvailles ... rare était les nuits où je pouvais rêver une nuit entière, à chaque fois, mon sommeil me brisait tout et parfois, les pleures revenaient. Néanmoins, ma grande positivité que je ne comprenais à présent plus m’empêchait d’être totalement désespérée et surtout, je restais joyeuse par instant. Les humains, enfin les gens d'ici avaient surement raison en disant qu'il y a beaucoup trop d'espoir chez les gens des autres mondes. Dans mon monde, dans mes pensées, je ne profitais meme pas de la gentille consolation de mon amie qui me faisait des petits bisous sur la joue et m'enlaceait pour me consoler. Je sortais néanmoins de ma petite léthargie lorsqu'elle reprit la parole : « Il faut que je te raconte quelque chose. » Je tentais à nouveau de sourire mais c'était point convainquant. Néanmoins, je ne devais pas la lâcher pour un petit coup de moue et je pris enfin la parole, prenant une profonde respiration comme pour dire "balaye chacune de mes mauvaises pensées pour me laisser fort pour mon amie" : Je vais bien, ne t'en fais pas ... ma Prim, c'est juste qu'il me manque, mais je ne perds pas espoir ! Je fais une pause, baissant la tete avant de reprendre plus fièrement ; mais parfois, je le sens pas loin, le destin tente de nous séparer, malheureusement ...  mais je sais que je vais le retrouver, je pense parfois meme l'avoir en face de moi mais je ne trouve pas la force d'oser y croire ... c'est fou ! Enfin, bref, arrêtons de parler de moi, dis-moi tout ma belle ! Je lui souriais, beaucoup plus sincèrement. J'avais réussi à me remonter le moral en a rien de temps, rien qu'avec l'évocation oral du fait que je l'avais surement en face de moi, en me persuadant par la voix que je ne devais pas perdre espoir ; saleté de naïveté ! Je touche doucement mes cheveux comme pour les coiffés, passant ma main comme pour les démêler tout en la regardant, assise de coté sur le banc, je lui souris toujours. J'espère que c'est une bonne chose que tu as à me raconter ! Avais-je dit en lui faisant un petit clin d’œil.



Dernière édition par C. Annab'ella T.-Gordon le Ven 4 Oct - 17:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Primrose Minnie Mouse

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
Primrose Minnie Mouse
J'ai posé bagages ici le : 02/07/2013 Jouant le rôle de : Minnie Mouse. Nombre de messages : 810 On me connait sous le pseudo : lulapsy. Un merci à : wildworld (ava), tumblr (signa + profil). Je suis fier(e) de porter l'avatar de : l'adorable Lily Collins. ♥
MessageSujet: Re: PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » EmptyMar 9 Juil - 14:57

PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » Tumblr_inline_mrand9H3KU1qz4rgp PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » Tumblr_inline_mrdv66YRaH1qz4rgp
_________________
I'll always be there for you, sister...

Ses mains glissèrent sur le banc, grattant la peinture verte, qui se détachait à mesure que ses doigts fins traversaient le banc de long en large, telle l’érosion habituelle de la nature. Elle portait une petite robe bustier, à motifs de type liberty, de couleur bleue, qui lui donnait un petit charme adorable, la rendant sans doute plus enfantine qu’elle ne l’était déjà, si du moins c’était possible. Ses cheveux étaient lâchés sur ses épaules, maintenus par un joli serre-tête avec des étoiles dorées. Elle se sentait adorable. Elle l’était. Tandis qu’Anna était plutôt du genre à se morfondre lorsque ça n’allait pas, avec Primrose, il était impossible pour quiconque d’aller mal en sa présence. Elle incarnait à la fois l’innocence et l’amusement, le rire, le bonheur, tant et si bien que le monde était incapable de pleurer lorsqu’elle était là. Enfin, presque tout le monde. Il y avait toujours une exception, dans chaque cas de figure. « Je vais bien, ne t'en fais pas... ma Prim, c'est juste qu'il me manque, mais je ne perds pas espoir ! » Elle sourit, déposa un baiser sur la joue de Cendrillon, ancienne princesse dont elle adorait regarder le dessin animé, sur sa petite télévision, dans l’arrière-boutique. Elle hocha la tête, sourit une nouvelle fois. « Il ne faut jamais perdre espoir, et voir la vie du bon côté. Surtout, ne pas broyer du noir indéfiniment, cela ne sert à rien, rien du tout. Tu finiras par le retrouver, je te le promets. » Elle prit sa grande sœur dans ses bras, puis, retenant un petit rire malicieux, la secoua en restant la plus douce possible dans ses gestes. « Mais parfois, je le sens pas loin, le destin tente de nous séparer, malheureusement...  mais je sais que je vais le retrouver, je pense parfois même l'avoir en face de moi mais je ne trouve pas la force d'oser y croire... c'est fou ! Enfin, bref, arrêtons de parler de moi, dis-moi tout ma belle ! » C’était une réaction normale. Parfaitement normale. Lullaby avait eu exactement la même, durant les premiers mois de son arrivée, cherchant à tout prix à retrouver Mickey, dans les méandres de ce nouveau monde. « J’ai ressenti la même chose, tu sais. Les premiers mois de ma vie ici, j’ai cherché Mickey partout, mais je ne l’ai trouvé nulle part. Alors, j’ai tourné la page. C’est ce qu’il aurait voulu, j’imagine. Et j’aurais voulu qu’il le fasse aussi, s’il était dans la même situation que moi. Si ça se trouve, je le croise tous les jours sans le savoir, mais ça ne me fait plus rien, même si au fond je dois encore l’aimer un peu. Enfin, bref. »

Primrose se leva, remit sa robe correctement, et se rassit près d’Anna. Son regard parcourut les alentours : les cages des animaux, les animaux eux-mêmes. Rien n’échappait à ses petits yeux, à son regard doux et qui semblait si mélancolique. « J'espère que c'est une bonne chose que tu as à me raconter ! » La jeune fille haussa les épaules, joignit ses deux mains l’une avec l’autre, tout en regardant Anna. « En fait, je n’en sais rien, c’est pour ça que je dois te raconter, tu pourras m’aider je pense. » Petite pause. Elle cligna des yeux. Une fois, deux fois. Trois fois, même. « Je ne serais pas venue te voir si ce n’était pas important, je pensais que ça allait passer, mais ça empire. Il y a quelques semaines, j’ai remarqué que quelqu’un regardait la vitrine de la boutique depuis un bon moment, donc je suis allée le voir pour lui proposer une peluche ou un jouet, et puis il est revenu le lendemain, puis le surlendemain… au début, je le trouvais juste très beau, mais maintenant quand je le vois, j’ai une sensation étrange, là. » Elle montra son thorax, tapota près de son cœur. « Je ne sais pas ce qui m’arrive, ma Nana… j’ai peur, est-ce que c’est grave ? Je suis malade, ma Nana ? » Elle commençait déjà à trembler, ses pensées hantées par l’inconnu de la boutique, toujours, encore. En ce moment, tout tournait autour de lui.


Dernière édition par Primrose-L. Minnie Mouse le Lun 12 Aoû - 0:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » EmptyMar 9 Juil - 17:54


And i'll always be there for you, sister (a)
FT. ANNAB'ELLA & PRIMROSE.

 



Je sentais mon amie très attentive à mes paroles et soucieuse de mon bien etre ce qui me donnait une grande joie car je me rendais compte une fois de plus avoir la chance d'avoir des amis, que j'avais cette nouvelle chance malgré que lui n'était pas là. je devais compléter mon bonheur en le retrouvant, en prenant mon courage à deux mains. Plusieurs fois, elle me prit dans ses bras comme pour me donner du courage. D'ailleurs, elle tentait de me convaincre que je ne devais pas abandonner mais c'était étrange car en me parlant d'elle et son amoureux, elle semblait aussi vouloir me dire de l'oublier si je ne le trouvais pas, je ne  comprenais plus trop :  « J’ai ressenti la même chose, tu sais. Les premiers mois de ma vie ici, j’ai cherché Mickey partout, mais je ne l’ai trouvé nulle part. Alors, j’ai tourné la page. C’est ce qu’il aurait voulu, j’imagine. Et j’aurais voulu qu’il le fasse aussi, s’il était dans la même situation que moi. Si ça se trouve, je le croise tous les jours sans le savoir, mais ça ne me fait plus rien, même si au fond je dois encore l’aimer un peu. Enfin, bref. »  Alors qu'elle se levait pour remettre sa robe, je laissais cela mijoter dans tête pour comprendre. Je ne voulais pas qu'on parle de cela toute la journée alors après l'avoir laissé parler, je repris rapidement : Oui, d'accord mais pour ma part, je ne pourrais pas tourner la page, c'est impossible ! Je la regardais entrain d'arranger sa jolie robe puis se rassoir à mes cotés, un regard légèrement attristé malgré un beau sourire rayonnant que je tentais de garder. Le vent se levait un peu et mes cheveux commençaient déjà à partir dans un combat contre celui-ci. J'avais dit gentiement à mon amie où était mes espérances concernant ce qu'elle voulait me confier. Je soufflais par moment pour éviter de me prendre ma chevelure blonde en plein dans les yeux tandis que ma chère Primrose s'était remise à parler de ce qu'elle voulait me dire. « En fait, je n’en sais rien, c’est pour ça que je dois te raconter, tu pourras m’aider je pense. » La jolie demoiselle souris se mit alors à cligner des yeux, un léger petit tic qu'elle faisait en effet souvent et qui la rendait plus adorable encore. C'était un peu comme une enfant et son physique suivait un peu moins que dans les dessins que j'avais vu d'elle, dans sa vie d'avant mais la façon dont elle s'habillait ... ça par contre, lui rendait son coté enfantin qui me faisait sourire et me donnait tant envie de la protéger. J'aimais pouvoir aider mes amies alors forcément, j'avais acquiescer lorsqu'elle m'avait dit que je pouvais l'aider, m'approchant d'elle pour poser ma main sur la sienne, montrant ma presence vu le trouble que je pouvais à présent lire dans ses yeux. Oui, je t'écoute ma belle ! Tu sais très bien que tu peux tout me dire ... Je l'encourageais sachant très bien que ce n'était pas toujours facile, j'avais toujours eu du mal à parler sauf à ma marraine la bonne fée bien sur alors je comprenais et encourageais toujours au maximum mes amies à parler sans honte, je n'avais aucun besoin de les juger, aucun intérêt. « Je ne serais pas venue te voir si ce n’était pas important, je pensais que ça allait passer, mais ça empire. Il y a quelques semaines, j’ai remarqué que quelqu’un regardait la vitrine de la boutique depuis un bon moment, donc je suis allée le voir pour lui proposer une peluche ou un jouet, et puis il est revenu le lendemain, puis le surlendemain… au début, je le trouvais juste très beau, mais maintenant quand je le vois, j’ai une sensation étrange, là. » Au fur et à mesure de ces paroles, je me rappelais de ma première rencontre avec Henry, un sourire s'affichait alors sur mon visage alors que je la regardais. Elle me montra son cœur et ça me fit encore plus sourire de joie. je trouvais ça émouvant surtout dans sa bouche, avec cette voix si enfantine. Je ne parlais pas, perdue entre ces paroles et mes souvenirs tout comme les souvenirs de mes sentiments trouvés ici aussi, sentant la presence de mon homme, sentant quelques choses battre, de nouvelles sensations mais sachant qu'elles étaient quand meme pour lui. « Je ne sais pas ce qui m’arrive, ma Nana… j’ai peur, est-ce que c’est grave ? Je suis malade, ma Nana ? » La petite Primrose semblait si perdue mais pourtant, je ne pouvais pas etre triste, juste émue de me rendre compte qu'elle ressentait ce que je pouvais ressentir à chaque fois que je pensais à Henry. Je ne pouvais donc que sourire et avoir les yeux brillant de joie, à la limite des pleures mais je n'en fis rien. Je pris mon air sérieux, de conseillère et de fille mature qui venait généralement tout seul et je lui répondais : Il ne faut pas de faire du mouron pour rien Prim déjà ... Je marquais une pause, un sourire qui se voulait rassurant tout en serrant sa main tremblante dans la mienne. Tu sais ... c'est encore plus compliqué pour toi vu ton apparence passé, ta vie passée de comprendre tes sentiments mais il ne faut pas t'affoler et sache que ce que tu ressens est l'une des plus belles choses au monde ... Je souriais, touchant ses cheveux doucement, tentant d'aller doucement pour lui expliquer bien et qu'elle ne s’apeure pas. Ce jeune homme te fait battre le cœur parce qu'il te plait mais tu n'es pas malade, tu sais ... Je stoppais alors mes gestes tendres, gardant le sourire heureux et bienveillant sur mon visage pour un instant arranger mes cheveux en un chignon à l'aide de mon ruban tandis que je regardais mon amie totalement perturbée face à moi.


Dernière édition par C. Annab'ella T.-Gordon le Ven 4 Oct - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Primrose Minnie Mouse

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
Primrose Minnie Mouse
J'ai posé bagages ici le : 02/07/2013 Jouant le rôle de : Minnie Mouse. Nombre de messages : 810 On me connait sous le pseudo : lulapsy. Un merci à : wildworld (ava), tumblr (signa + profil). Je suis fier(e) de porter l'avatar de : l'adorable Lily Collins. ♥
MessageSujet: Re: PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » EmptyMar 9 Juil - 18:30

PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » Tumblr_inline_mrand9H3KU1qz4rgp PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » Tumblr_inline_mrdv66YRaH1qz4rgp
_________________
I'll always be there for you, sister...

Anna était une de ces personnes à laquelle la vie ne souriait pas vraiment. Elle n’avait pas retrouvé Henry, son mari, son bien-aimé, sa moitié, et Primrose comprenait parfaitement son malheur et le désespoir dans lequel elle se trouvait. Mickey lui manquait, parfois, même si elle arrivait à remonter la pente et à l’oublier, encore. Minnie, sans Mickey. Elle imaginait aisément Daisy, avec son sourire, s’offusquer de cette situation, hurlant à tous vas que Minnie sans Mickey, c’était comme un gâteau au chocolat sans chocolat, ou un hamburger sans pain. Ou encore Minnie sans ses oreilles, pour rester dans le local. « Oui, d'accord mais pour ma part, je ne pourrais pas tourner la page, c'est impossible ! » Elle hocha la tête, compatissante, comprenant ce que voulait dire Anna. Il était dur de tourner une page qui ne pouvait pas se tourner, dur d’arrêter de croire et d’espérer en une chose qui nous faisait vivre, qui maintenait notre respiration et qui nous empêchait de sombrer dans la noirceur de la souffrance et de la douleur. « Oui, je t'écoute ma belle ! Tu sais très bien que tu peux tout me dire… » De nouveau, la jeune fille hocha la tête. « Je sais, et t’es géniale pour ça, mais n’oublie pas que ce genre de choses marche dans les deux sens, mmh ? » Primrose espérait être là pour la jeune femme. C’était ainsi que devait se comporter une petite sœur : réconforter, consoler, mettre en confiance, et surtout, surtout, savoir écouter et comprendre. Elle se sentait un peu mieux d’avoir parlé avec Anna, presque libérée de ce poids qu’elle n’arrivait plus à supporter. Elle se sentait nauséeuse, perdue. Déboussolée, telle une gamine qui ne comprend pas ce qui lui arrive. Elle ne comprenait pas, ça oui. Rien de ce qui lui arrivait n’était compréhensible pour elle. Et pourtant, elle aurait tellement aimé savoir ce qui se passait dans sa tête, dans son ventre, dans son cœur. « Il ne faut pas de faire du mouron pour rien Prim déjà… » Du mouron ? Ce n’était pas du mouron, elle était inquiète pour elle-même ! Son corps lui envoyait des signaux qu’elle ne savait pas transcrire, qu’elle était incapable de traduire pour qu’ils soient chuchotés dans sa propre langue, ce n’était pas du mouron, loin de là. Elle ne répondit rien, baissa la tête et regarda longuement ses pieds, détaillant ses ballerines bleues au moindre détail, sans dire mot, silencieuse, attendant la suite des paroles d’Anna. « Tu sais... c'est encore plus compliqué pour toi vu ton apparence passé, ta vie passée de comprendre tes sentiments mais il ne faut pas t'affoler et sache que ce que tu ressens est l'une des plus belles choses au monde… » Petite pause. « Ce jeune homme te fait battre le cœur parce qu'il te plait mais tu n'es pas malade, tu sais... » Elle faillit vomir. Les nausées la reprirent une fois de plus, mais cette fois-ci, ce fut beaucoup plus fort que les fois précédentes. Elle avait la tête qui tournait, l’impression que le monde s’écroulait autour d’elle, monde auquel elle semblait ne pas appartenir. Non, ce n’était pas chez elle. Mais où était-ce, alors ? Elle regarda Anna, voulant à tout prix ne pas comprendre. Ne plus comprendre. Finalement, elle ne voulait pas savoir. Elle voulait rester dans l’inconnu, dans l’ignorance de ce qu’il se passait. Elle chuchota quelques mots, si doucement qu’elle ne sut pas si Anna avait entendu, mais sans doute que oui. « Je suis.. je suis amour… amoureuse ? » Elle eut même du mal à prononcer le mot, tant cela la répugnait. Enfin, non, pas tant que ça. C’était juste que cela la plongeait dans un présent bien trop.. présent, cela signifiait que son corps avait oublié Mickey, qu’elle avait définitivement tourné la page… elle n’était peut-être pas prête pour cela. Et pourtant, à chaque seconde, elle revoyait le visage de Philippe. Partout, tout le temps. Amoureuse de lui. Elle devrait apprendre à digérer l’information.


Dernière édition par Primrose-L. Minnie Mouse le Lun 12 Aoû - 0:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » EmptyMar 9 Juil - 19:34


And i'll always be there for you, sister (a)
FT. ANNAB'ELLA & PRIMROSE.

 



Voir ma chère petite sœur si apeurée, si perdue, me faisait rire parce que la cause était toute mignonne. J'essayais de la guider un peu mais il était vrai que je savais que ça pouvait lui faire un choc car son histoire était compliqué, l'histoire de ce qu'elle était. Je gardais toujours ce sourire bienveillant sur mon visage pour lui montrer qu'elle était en sécurité et pas juger, que j'étais là pour elle et dans le but de faire le bien, non le mal car chez nous, il y a toujours le grand mal qui se cache quelques part. Lorsque j'avais dit à mon amie que j'étais là pour elle pour l'écouter, elle s'était bien sur empressé de me dire d'une voix douce : « Je sais, et t’es géniale pour ça, mais n’oublie pas que ce genre de choses marche dans les deux sens, mmh ? » Je lui souriais timidement. Je n'aimais pas me plaindre et déjà, je trouvais que je le faisais bien trop depuis que j'étais ici. je n'avais pas eu l'habitude de le faire à part avec mes amis les souris, maintenant je ne les avais plus tous donc c'était différent et puis, je ne sais pas, je me sentais plus d'écouter les autres que parler. Surement c'était plus simple avec Kiara par exemple ou Robin effectivement, mais Prim, j'aimais surtout l'écouter car c'était elle qui avait le plus besoin de protection dans mon esprit. Néanmoins, pour lui faire plaisir, je répondais sans grande joie ; oui bien sur, je le sais, c'est gentil. Je tentais néanmoins un autre sourire timide avant de continuer à parler de ce qu'elle voulait discuter. J'avais bien écouté, montrant que j'étais attentive et peu à peu, en  apprenant la chose, mon sourire naturelle était revenu, devenant plus marqué au fil des mots de ma souris favorite car elle me faisait rêvé pourtant mes mots la troublèrent. Je pouvais le voir sur son visage. Mon explication la terrorisé complètement.  Son visage se décomposait au fur et à mesure que je tentais de lui expliquer que ce sentiment ne voulait pas dire qu'elle était malade mais surement dans un sentiment de désir pour le jeune homme, d'attirance. Elle avait murmuré quelques mots; je n'avais pas tout compris mais ils pouvaient bien son trouble, sa peur ou simplement un état de perdition total. J'avais essayé de le dire en douceur, n'utilisant pas le mot amour mais c'est elle qui très vite l'utilisa dans une simple phrase dites avec une rare difficulté : « Je suis.. je suis amour… amoureuse ? » J'étais consciente que ça devait être dure à digérer pour elle car oui, ce qu'elle disait juste avant à propos de son Mickey, là, elle voyait clairement qu'elle avait tourné la page et rien que d'imaginer la situation dans mon cas, je sentais mon cœur se serrait car en aucun cas, je souhaitais tourner la page, en aimait un autre, j'aurais l'impression de le trahir et meme si elle disait l'avoir déjà fait sa réaction prouvait que ça faisait quand meme un choc et surement à cause de cela, de Mickey entre autre. Je serrais un peu plus sa main avant de me pencher vers elle pour la serrer dans mes bras, caresser ses cheveux comme pourrait faire une maman ou une gentille grande sœur pour sa petite sœur en lui disant doucement : Il faut que tu acceptes ce sentiment, c'est dur mais tu devras t'y faire ... et surtout ne pas le nier, si tu apprends à le ressentir ... Si il reste, si il est sincère, tu ne dois pas barrer le chemin de l'amour ! Je retrouvais mon coté niais que j'avais dans mon monde mais je savais que son coté enfantin allait me comprendre tout comme sa panique allait trouver surement mes paroles ridicules. Je relachais mon étreinte, la regardant droit dans les yeux : Je sais que tu penses avoir tourner la page, mais si tu as l'air si ... comme ça, si mal face à cela, c'est l'effet de surprise et surtout je crois parce que tu as l'impression de trahir Mickey meme si comme tu dis il l'aurait voulu ! Je tentais de la comprendre et de ne pas brusquer ces pensées mais là, je n'y arrivais pas vraiment car c'était assez dure surtout quand toi, tu n'imaginerais meme pas ce cas précis pour toi et surtout ... oh oui trop compliqué. Je baissais un peu la tête, regardant à mon tour mes pieds, les bougeant un peu face au stresse que me provoquait la situation car je ne savais pas comment m'expliquer sur ce coup là pourtant je retournais tous ça dans ma tête pour l'aider car je savais qu'elle avait besoin de moi, de sa sœur.


Dernière édition par C. Annab'ella T.-Gordon le Ven 4 Oct - 17:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Primrose Minnie Mouse

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
Primrose Minnie Mouse
J'ai posé bagages ici le : 02/07/2013 Jouant le rôle de : Minnie Mouse. Nombre de messages : 810 On me connait sous le pseudo : lulapsy. Un merci à : wildworld (ava), tumblr (signa + profil). Je suis fier(e) de porter l'avatar de : l'adorable Lily Collins. ♥
MessageSujet: Re: PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » EmptyDim 21 Juil - 18:05

PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » Tumblr_inline_mrand9H3KU1qz4rgp PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » Tumblr_inline_mrdv66YRaH1qz4rgp
_________________
I'll always be there for you, sister...

« Oui bien sûr, je le sais, c'est gentil. » Elle sourit, mais restait aussi peu rassurée par ce qui allait suivre. Elle savait qu’il ne serait pas facile d’assumer ce qui se passait à l’intérieur de sa tête, et de son corps tout entier. C’était un sentiment très étrange pour la jeune fille, qui se rappelait avec précision de ses premiers jours dans ce nouveau monde. Précision et nostalgie, sans doute une once de mélancolie. Elle avait quelque peu pleuré, pensant à Mickey dès que les secondes cessaient leur tintamarre, cette espèce de brouhaha qui envahissait tout son esprit torturé. Ce n’était pas tant le fait de se sentir attirée par Philippe qui posait problème, ce n’était pas tant le fait de sentir cette sensation étrange dans son thorax, tout près de son cœur, ce n’était pas le fait de devoir prononcer le mot fatal, malgré ses quelques difficultés, c’était plutôt de sentir que son cœur avait terminé de chercher Mickey, sa souris âme sœur, qu’il avait décidé de laisser tomber. Le temps était venu de passer à autre chose, c’est ainsi qu’il fallait voir les choses, sans doute. Il fallait simplement qu’elle s’habitue à cette nouvelle perspective. Elle se rappela de la peluche qu’elle avait donnée à Philippe, le joli cheval blanc qui lui rappelait Samson. Enfin, c’est ce qu’elle avait espéré.

De toute façon, il n’aimerait pas une fille comme elle. Et elle ne devait pas être la seule fille au monde à avoir cette pensée, quand toutes avaient senti qu’elles étaient amoureuses. Toutes avaient dû se détester, se sentir bafouée, inutile, comme si elles ne servaient strictement à rien. Pourtant, Primrose n’était pas de ce genre-là. Elle s’assumait pleinement, adorait sa vie et profitait de chaque moment passé dans cette nouvelle vie dont elle ne connaissait pas grand-chose. « Il faut que tu acceptes ce sentiment, c'est dur mais tu devras t'y faire ... et surtout ne pas le nier, si tu apprends à le ressentir... Si il reste, si il est sincère, tu ne dois pas barrer le chemin de l'amour ! » Elle hocha la tête, tout en haussant nonchalamment les épaules comme si elle se doutait que le prince ne l’aimait et ne l’aimerait pas. C’était presque dans la logique des choses, elle devait s’en douter. C’était sûr. Elle sourit tout de même, regarda la blonde dans les yeux. « Je ne le nie pas, ça me fait juste un peu étrange que mon corps décide d’oublier Mickey à ce point. C’est une nouvelle sensation, je dois simplement m’y habituer. De toute façon, je pense que ça passera. » Elle pensait le contraire, mais ne le précisa pas.

« Je sais que tu penses avoir tourné la page, mais si tu as l'air si... comme ça, si mal face à cela, c'est l'effet de surprise et surtout je crois parce que tu as l'impression de trahir Mickey même si comme tu dis il l'aurait voulu ! » Hocher la tête était devenu une espèce d’habitude dont elle ne se sortait pas. Elle était quelque peu perturbée par les derniers évènements, il fallait bien l’avouer, tout était nouveau pour elle. Ce corps, cette façon de voir les choses, cette grandeur… tout cela, c’était nouveau et étrange. « Je sais que c’est ce qu’il aurait voulu, mais il me manque encore un petit peu. Qu’est-ce que tu me conseilles de faire ? Attendre, voir ce qu’il se passe ? » C’est sans doute ce qu’elle aurait fait, mais elle préféra attendre la réponse d’Annab’ella.


Dernière édition par Primrose-L. Minnie Mouse le Lun 12 Aoû - 0:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » EmptyMer 7 Aoû - 16:55


And i'll always be there for you, sister (a)
FT. ANNAB'ELLA & PRIMROSE.

 



C'était tellement compliqué de pouvoir savoir si on conseillait bien une personne ou non. J'avais toujours eu l'avis des gens et souvent, on me considérait comme bonne conseillère. Oui, je devais l'avouer ; les avis venaient surtout des souris ou de ma marraine puis de mon cher Henry mais c'était important à mes yeux pourtant moi, je me trouvais très piètre conseillère.  J'avais si peur de me tromper, de perdre mes amis parce que je n'avais pas réussi à les mettre sur la bonne voie ; était-ce un crime de ne pas toujours tout savoir ? Je souriais difficilement rien qu'à cette pensée tandis que je parlais à mon amie de ce qu'elle ressentais, de la meilleure façon de l’appréhender. C'était si différent pour Primrose ; elle était une simple peluche avant, une souris, une petite chose magnifique mais malheureusement, sans réel sentiment et d'un coup, on lui foutait tous ça en elle, des choses incompréhensibles que moi meme, je n'appréhendais pas pareil dans mon monde ; ici, c'était trop trop compliqué. Je compatissais tellement aux petits malheurs mon amie, cette demoiselle si jolie qui était devenue ma petite sœur. D'abord, Prim me parut totalement anxieuse, appréhendant chacune de mes paroles, de mes dires, de ces conseils qu'elle aimait que je lui donne. Je crois que moi-même, je les appréhendais pourtant elle m'écouta et réagit plutot bien, restant sincère. Elle ne voulait rien nier, juste s'écouter mais c'était dure à comprendre pour elle. Oui, elle avait cru, ou bien, surement avait elle aimé son Mickey pourtant aujourd'hui, son cœur battait pour un autre, un  autre homme ... ça me semblait incompréhensible, impossible pourtant je devais la soutenir mais a la pensée, qu'Henry puisse etre aussi vite chassé de mon esprit par un autre : improbable pourtant en l'écoutant, je fus prise de douloureux maux de tête à la pensée qu'un jour moi aussi ce monde choisie de poignarder l'amour que j'avais, que j'ai pour lui. Néanmoins, j'avais sans plus attendre décider de continuer à tenter de l'aider, parlant alors du fait qu'elle ne voulait pas croire, qu'elle semblait si surprise et je m'étonnais moi-même de mes paroles comme si je devenais si ... humaine, si différente. Comment pouvais-je tolérer, encourager son amour pour un autre ? Je ne me comprenais plus moi -meme mais quelques choses au fond, me forçais à l'encourager, à comprendre, à ne pas rester dans mes idéaux d'espèce de princesse de pacotilles sortie tout droit d'un dessin animé. Une fois de plus, la belle m'avait souri, me regardant incrédule, surprise encore de ce qu'elle ressentait dans ce petit organe étrange qu'on ne pouvait voir réellement mais que l'on sentait battre plus ou moins fort à l'approche de certaine personne. Encore une fois, elle me demandait conseil, comme si elle osait, oserait toujours me mettre sa vie entre les mains et ça me faisait terriblement peur. incroyablement. C'était impossible pour moi au fond de répondre mais je trouvais la réponse là, tout de suite.  Cendrillon aurait répondu qu'elle devait retrouver Mickey, ne pas le lâcher pourtant Anna voyait son amie tomber amoureuse de toute évidence d'un autre et se sentait beaucoup moins partagé que Cendrillon ; elle, elle voulait que son amie voit ce qui se passait, avance pour aller mieux sans se prendre la tête. Je répondais alors, un sourire doucement ancré sur mes lèvres légèrement roses ; Je pense que tu dois voir où ça te mène, comment tous ça évolue mais je dois dire que je suis mal placée pour te dire ça effectivement parce que moi rien que la perspective d'imaginer tomber amoureuse d'un autre ... me glace le cœur ! C'est comme si j'avais deux personnes moi, celle que je suis ici, celle que j'étais là-bas et que pourtant ... celle que je suis ici est une partie de l'ancienne ! Je m'embrouillais dans mes paroles, ouvrant la bouche d'étonnement, je fronçais les sourcils avant de passer ma main dans mes cheveux pour reprendre la parole ; Je suis désolé, je complique totalement la chose là ... Je baissais la tête, l'enfouissant dans mes mains posées sur mes genoux.  Je reprenais une grande respiration avant d'enlever mes mains et me relever pour coller mon dos contre le haut du banc, tentant de me reprendre mon calme, le stresse et la tristesse étant bien trop monté en moi. Je passais une main dans mes cheveux, les rattachant d'un coup de ruban entortillé, ça me rappelait vaguement mon passé, j'eus un sourire qui me redonna un peu de force pour reprendre, faisant mine que tout allait bien. Je reprenais comme si de rien n'était bien que je savais que la jolie Primrose ne me laisserait pas m'en sortir ainsi ; Ouais, tous cela est trop compliqué mais je sais que tu dois faire ce que ton cœur, ce petit truc que tu ne comprends pas te dit ma belle ... je posais ma main sur celle de mon amie, ma si bien aimée amie.




Dernière édition par C. Annab'ella T.-Gordon le Ven 4 Oct - 17:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Primrose Minnie Mouse

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
Primrose Minnie Mouse
J'ai posé bagages ici le : 02/07/2013 Jouant le rôle de : Minnie Mouse. Nombre de messages : 810 On me connait sous le pseudo : lulapsy. Un merci à : wildworld (ava), tumblr (signa + profil). Je suis fier(e) de porter l'avatar de : l'adorable Lily Collins. ♥
MessageSujet: Re: PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » EmptyDim 1 Sep - 18:58

PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » Tumblr_inline_mrand9H3KU1qz4rgp PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » Tumblr_inline_mrdv66YRaH1qz4rgp
_________________
I'll always be there for you, sister...

« Je pense que tu dois voir où ça te mène, comment tout ça évolue mais je dois dire que je suis mal placée pour te dire ça effectivement parce que moi rien que la perspective d'imaginer tomber amoureuse d'un autre... me glace le cœur ! C'est comme si j'avais deux personnes moi, celle que je suis ici, celle que j'étais là-bas et que pourtant... celle que je suis ici est une partie de l'ancienne ! » Elle hocha doucement la tête, et sans savoir ni pourquoi ni comment, elle prit sa main et la serra dans la sienne, enlaçant ses doigts avec les siens. Perdre quelqu’un, elle connaissait, et savait à quel point il était dur de vivre à nouveau en se disant que tout va finir par rentrer dans l’ordre, alors que rien ne sera plus comme avant. C’est comme faire son deuil, après que quelqu’un soit mort, alors que personne n’est mort. Elle écouta les paroles d’Anna jusqu’au bout, hochant la tête, comprenant parfaitement. C’était une sensation atroce, c’était sentir qu’on n’avait pas sa place dans ce monde, et pourtant être là, c’était comme être découpé en deux morceaux, sans réellement l’être. « Je comprends ce que tu veux dire, mais tu ne dois pas arrêter d’espérer, tu me le promets ? On finira par retrouver Henry. Moi, je te le promets. Au début, j’étais pareille que toi. Je ne pensais pas vivre sans Mickey, et regarde-moi aujourd’hui. On dirait que je ne suis jamais malheureuse, je souris tout le temps, et pourtant peut-être qu’au fond je ne comprends toujours pas pourquoi je suis ici. Ici, sans Mickey. » Elle s’approcha, déposa un baiser sur la joue de celle qui considérait comme sa grande sœur, une grande sœur qui prenait tant soin d’elle.

Elle fronça les sourcils, passa une main dans ses cheveux et c’est avec un petit sourire que Primrose l’observa. Ce qui au départ devait être une discussion entre filles pour aider l’ancienne souris s’était transformée en compréhension entre les deux jeunes filles. « Je suis désolé, je complique totalement la chose là… » Lullaby secoua la tête, et prit la tête d’Anna entre ses mains, avec un grand sourire sur le visage. « Pas du tout, tu compliques rien du tout et ça fait plaisir de te parler, et ça fait plaisir de t’écouter, c’est le rôle d’une petite sœur de toute façon. » Tout autour d’elles, les animaux les regardaient sans vraiment le faire, comme s’ils ne voulaient pas vraiment leur prêter attention. « Ouais, tout cela est trop compliqué mais je sais que tu dois faire ce que ton cœur, ce petit truc que tu ne comprends pas te dit ma belle... » Primrose posa une main sur son cœur, l’autre posée sous celle d’Anna, et haussa les épaules en un geste nonchalant, presque trop. « Je crois que les sentiments, c’est vraiment pas mon truc. » Un petit rire. Les sentiments, c’était finalement une belle connerie. Elle était peu douée pour comprendre comment marchait son cœur, que ce soit même le sien ou celui d’un autre.

Se levant, et remettant un peu sa robe, elle prit la main d’Anna et la releva. « Ta pause doit sans doute bientôt se terminer, alors je vais t’aider ! De quel animal tu dois t’occuper, aujourd’hui ? Peut-être des lions ? Ou des tigres ? Oh, oh, des pingouins ? » Commençant un peu à sauter partout, la jeune fille reprit sa joie habituelle, son grand sourire et cette façon qu’elle avait de communiquer le bonheur à travers son regard à lui seul. Une particularité qu’elle était très fière d’avoir. Tirant sa grande sœur à travers les dédales du zoo, elle s’arrêta devant plusieurs cages, d’un coup, observant les animaux avec un petit air triste, compatissante envers eux. « Tu crois qu’ils sont tristes, eux aussi, d’être enfermés ? Ou qu’ils sont tellement habitués que ça ne leur fait plus rien ? Moi, je pense que ça leur fait toujours un petit quelque chose, qu’au fond ils doivent être quand même un peu tristes mais qu’ils sont habitués. J’aimerais bien les voir en liberté, histoire de voir comment ils seraient, libres. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » EmptyVen 20 Sep - 19:06


And i'll always be there for you, sister (a)
FT. ANNAB'ELLA & PRIMROSE.

 




Nous étions là comme deux idiotes à nous lamenter sur nos nouvelles vies pourtant peut-être mieux que celle d'autres mais on se comprenait et j’appréciais beaucoup cela. On se regardait, liées comme deux sœurs, dans le blanc des yeux : la grande, la petite. C'était honteux de se sentir si mal et de devoir en meme temps la consoler, la diriger, la guider. Je ne savais trop quoi dire à mon amie mais j'étais présente, à ses cotés. Souriante, toujours. La jolie souris m'avait alors rassuré par sa voix douce et ses paroles ; elle aussi, tout ça, la peur aussi lui faisait se sentir mal. Elle m'expliquait tout ça et ça m'aidait grandement. Un baiser sur mes joues roses, je souriais et eut un petit rire nerveux comme pour montrer que ça allait.  J'aimais la regarder car elle était vraiment tout choute et bizarrement, plus le temps passait, plus je me rendais compte de notre ressemblance entre toutes les deux quoi. On continuait légèrement les lamentations et je m'excusais pourtant de ma soudaine nostalgie bien trop montré alors qu'on écoutait son histoire à elle. Enfin, elle posa sa main sur la mienne touchant son coeur et m'expliquant avec émotion: que définitivement, c'était pas pour elle, les sentiments en ayant un petit rire, je fis une moue triste, comprenant ce qu'elle voulait dire puis je l'écoutais, tortillant mes mains.  « Ta pause doit sans doute bientôt se terminer, alors je vais t’aider ! De quel animal tu dois t’occuper, aujourd’hui ? Peut-être des lions ? Ou des tigres ? Oh, oh, des pingouins ? » Je lui offrais un sourire, la regardant se lever rapidement en arrangeant sa soigneuse petite robe tandis que je me levais, regardant l'heure et arrangeant mes cheveux. J'eus un rire franc cette fois-ci en la voyant sautillait comme une gosse. Je touchais sa main en me levant, un regard sympathique de grande-soeur  lui répondant alors : Huuum ... je propose que nous passions chacun les voir comme j'ai l'habitude de le faire mais avant, ne bouge pas, je dois aller badger ... Je courrais rapidement dans les casiers, je changeais simplement le bas de mon uniforme et hop, je passais ma carte pour retourner sur le terrain, rejoignant en quelques minutes la belle qui s'impatientait de voir les animaux dont je m'occupais. Je prenais à mon tour sa main, pour l'emmener avec moi, mon sac de soin sous le bras et nous marchions en grandes enjambées à travers le zoo, admirant les cages mais surtout, les compagnons y habitant. Nous arretons alors toute deux devant la cage des singes qui me font directement sourire. Bejah & Kari semblent plus qu'exciter par mon retour et je les imagine déjà lorsque ma meilleure amie Poca' arrive ; Oui, elle aussi, elle travaille ici et nous sommes les employés qui passent le plus de temps à s'occuper de ses animaux si je ne me trompe car on n'aime pas qu'ils soient enfermés alors on leur tient au maximum compagnie. Mais là n'est pas le sujet. Je regarde mon amie; elle semble morose. Elle s'accroche presque au barreaux de l'immense cage, regardant nos amis avec tristesse et alors que je veux lui demander ce qui lui arrive, elle décide de prendre la parole :  « Tu crois qu’ils sont tristes, eux aussi, d’être enfermés ? Ou qu’ils sont tellement habitués que ça ne leur fait plus rien ? Moi, je pense que ça leur fait toujours un petit quelque chose, qu’au fond ils doivent être quand même un peu tristes mais qu’ils sont habitués. J’aimerais bien les voir en liberté, histoire de voir comment ils seraient, libres. » Mon sourire disparait parce que je repense soudain a cette chose qui me fait détester parfois mon boulot, cet environnement ; l'enfermement des animaux justement. J'adore m'occuper d'eux mais chaque fois, c'est un calvaire de me rendre compte, de croire ce que je vois ; de sympathiques compagnons dans une cage alors qu'ils ne le méritent pas. Je m'approche de la belle Primrose et caresse ses cheveux avant de serrer son épaule : Oh tu sais ma belle ... ils sont tristes mais se disent surement qu'il y a pire ... je suis souvent très triste de les voir ainsi mais avec mes collègues comme mon ami Pocahantas, nous venons souvent nous occuper d'eux pour que leur douleur soit apaiser mais j'aime le fait que toi aussi tu comprennes qu'ils ont des sentiments ... Je lui souris timidement avant de reprendre ; peu de gens le comprennent tu vois ... Je baisse les yeux, déprimé par mes pensées et mes constatations. Je prends les clés et ouvre la cage. Je ne dois pas faire rentrer mon ami et pourtant, ce n'est pas l'envie qui m'en manque alors, je rentre en lui disant ; Je vais y aller une première fois pour faire le plus gros et je te ferais rentrer discrètement un instant après si tu le veux ? Je reprends un dernier coup ma coiffure pour ne pas effrayer mes petits singes avec des cheveux partout dans les yeux puis je pénètre dans la cage, souriante, montrant un peu de joie dans cet endroit clos et envoyant un petit clin d’œil à ma compagne du jour.


HJ; désolé, c'est trop court, trop nul mais j'avoue là j'ai eu du mal ... <3
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... » Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

PRIMROSE ◭ « I'll always be there for you, sister ... »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-