AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
21.95 €

Partagez

 La mécanique pour les nuls ║ Jim Vide
 La mécanique pour les nuls ║ Jim Vide
 La mécanique pour les nuls ║ Jim Vide
 La mécanique pour les nuls ║ Jim Vide
 La mécanique pour les nuls ║ Jim Vide
 

  La mécanique pour les nuls ║ Jim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: La mécanique pour les nuls ║ Jim  La mécanique pour les nuls ║ Jim EmptyVen 2 Aoû - 8:38



“La mécanique

pour les nuls”

feat Jim

Qu'est ce qui amenait Clopin au garage ce jour là? Eh bien pour être honnête, c'était tout simplement la curiosité. Depuis son arrivée dans ce monde, il avait découvert bien des choses qu'il n'aurait jamais, ô grand jamais imaginées. L'électricité? Les sciences actuelles? L'informatique? Des choses encore bien vagues pour lui malgré son apparente adaptation. Car oui, n'importe qui pourrait dire que le gitan avait réussi à s'intégrer dans ce monde. Il était peut-être toujours un pariah, mais personne ne se douterait qu'il était autant étranger à Fantasia Hills. Il avait essayé, au cours des derniers mois, de se renseigner sur toutes ces choses incroyables, mais tout était bien trop flou pour lui et il avait vite laissé tomber. Il manquait cruellement de contacts, de personnes à qui poser toutes ces questions qui lui brûlaient les lèvres.

Clopin n'avait jamais été vraiment instruit, et ses connaissances, même sur son ancien monde, étaient bien limitées. Il savait à peine lire et écrire, et l'histoire du monde lui était aussi inconnue que le fonctionnement d'un lampadaire. Tout ce qu'il savait, il l'avait appris de bouche à oreille, au cours de rencontres ou en écoutant des histoires.  Autant dire qu'ici, connaissant aussi peu de monde, il était complètement ignorant.

Ainsi, ce jour là, il s'était décidé à retenter sa chance. L'une des premières choses qu'il avait remarqué en arrivant ici, c'était ces calèches sans chevaux, c'est à dire les voitures. S'il savait à présent que tout cela n'avait rien de magique, il brûlait de comprendre. Tout cela le dépassait, peut être trop avancé, trop éloigné de ce qu'il avait l'habitude de connaître. Car s'il ne venait pas vraiment de ce monde, il avait comprit de lui-même que c'était une version de son futur, presque six siècles après lui, qu'il vivait maintenant. Comment admettre cela ? Que tout ce qu'il voyait, c'était l'avenir ?  Comment avait-il, lui l'extraordinaire chance de voir tout cela ? Oui, à cet instant, Clopin pensait à une chance. Si son ancienne vie lui manquait, il n'effacerait de sa mémoire cette expérience pour rien au monde. Même s'il repartait maintenant, cela lui était égal. Car il pourrait penser, et peut être même le dire «  j'ai vu le 21e siècle ».

Le 21e siècle. Si cela ne lui donnait pas le tournis, il en aurait certainement rit. Lui qui venait de la fin du 15e ?! Mais il était là, marchant dans les rues animées de cette villes, sur ce sol goudronné en voyant passer des machines de métal avançant toutes seules. Il avait toujours su que sa vie ne serait jamais plate et ennuyeuse, mais le destin avait visiblement voulu en rajouter quelques couches. Ses yeux n'étaient toujours pas habitués à la vue de ces bâtiments si hauts, de ces couleurs si... différentes, et dieu sait s'il avait vu des choses étranges dans sa vie.

Perdu dans l'admiration qu'il avait pour cette ville, encore une fois, il remarqua cependant qu'il était arrivé à destination. Le garage était ouvert, et on pouvait y voir des carcasses de voitures et des appareils de réparation à l'intérieur. Clopin ne se gêna pas pour entrer sans qu'on l'y ait invité. Quelques mécaniciens étaient en train de travailler, et il passa assez facilement inaperçu (aussi discret qu'il soit). Il s'approcha d'une voiture en cours de réparation, dont le capot était soulevé. A l'intérieur, d'incalculables pièces de métal s'entassaient, dont il ignorait complètement les noms. Il essaya d'y toucher, quand quelqu'un s'approcha de lui. Un mécanicien. Il était donc temps pour le gitan d'inventer une histoire concernant sa présence... Pourquoi ne pas dire qu'il voulait étudier la mécanique?
Code by Pokipsy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: La mécanique pour les nuls ║ Jim  La mécanique pour les nuls ║ Jim EmptySam 10 Aoû - 16:57

Clopin Ҩ Jim
« La vaste nuit allume ces étoiles...»  



Comme d’habitude, je n’ai pas envie de me lever…
Comment ça fainéant ! Je ne vois pas de quoi vous parlez. Je suis juste terriblement bien là. Ce n’est pas tant que mon lit est possessif, quoi que, mais plutôt moi qui suis possessif, de la plus belle chose au monde. Je la sens proche de moi et je souris. Bon sang, je n’ai jamais été aussi chanceux qu’aujourd’hui. Car j’appartiens à la plus belle personne du monde, et il se trouve qu’elle est mienne aussi. Je ne cesse de me dire que l’on s’est fiancé, et je ne lui ai toujours pas acheté de bague… Il faut dire que j’y connais rien du tout et que j’ai terriblement peur de me tromper, mais je finirais bien pour trouver quelqu’un pour m’aider.
J’appuis doucement sur le ventre de mon trésor, collant mon torse à son dos alors que j’embrasse son cou.
- Bonjour, je souffle d’une voix à peine éveillée.
Je reste un moment comme ça, respirant avec adoration l’odeur de ses cheveux qui me chatouillent la peau. J’ouvre finalement les yeux pour regarder l’heure… Zut, j’ai perdu mon pari, je vais être en retard.
Un dernier baiser sur la tempe de Tara, un "je t’aime" soufflé avec tout l’amour dont je suis capable, et je finis par me lever.
Une rapide douche, j’enfile le premier jean qui me tombe sous la main, un T-shirt salit par le cambouis, je crois que Tara m’en voudrais si j’abîmais encore un T-shirt alors autant y aller à fond avec celui là.
Rapidement je me retrouve dans mon Impala et je ne peux m’empêcher de sourire comme un idiot.
- Allez mon bébé, fait voir ce que tu as dans le ventre.
A peine un coup de pied sur l’accelerateur que je la sens rugir, ne demandant qu’une chose, foncer.
J’allume la radio, mets un CD et sourit lorsque Highway to Hell prend place dans l’habitacle.
Et me voilà tapant avec frénésie sur le volant, bougeant la tête dans tout les sens alors que j’hurle les paroles comme un fou, mais je m’en moque. Je ne peux nier que ce monde à de très bon goût musicaux !
Le garage n’étant pas très loin j’ai tout juste le temps d’écouter deux autres chansons que je me retrouve devant le garage. Je me gare à l’intérieur… Oui, je suis très méticuleux avec mon bébé et si on venait à me la voler… Bon sang je ne sais pas de quoi je serais capable. Certainement de tout !
J’entre alors que quelques mécaniciens m’applaudissent… Ce n’est vraiment pas sympa de se moquer ainsi de quelqu’un qui est arrivé en retard et qui va perdre de l’argent.
Je relève la tête pour regarder combien de minutes j’ai de retard et… Me voilà surpris…
- JE SUIS A L’HEURE !!! J’hurle alors que je lève les bras en l’air et que je sautille sur place.
Les autres lèvent les yeux au ciel alors qu’ils se remettent au boulot. Toujours ça en plus pour une bague… Car oui, c’est cher ce petit truc, c’est dingue !
Finalement je regarde le travail que je pourrais faire et remarque la vieille voiture.
- Celle là, elle est pour moi, je dis avec le sourire.
- On te l’a laissé exprès Jim, les vieilles voitures c’est pas notre truc.
Je souris d’autant plus de cette attention. Si je peux paraître brusque, il se trouve que je suis le plus méticuleux et soigneux lorsque cela concerne la mécanique. Et les vieilles voitures, il faut en prendre très grand soin.
Je m’approche donc et commence à travailler. Je nettois les vieilles pièce qui en on grand besoin, change ce qui doit être changé, je note ce que l’on doit commander aussi, car cette voiture ne sortira pas avant quelques jours je le crains.
Et alors que je reviens avec une pièce dans la main, je regarde un jeune homme qui tourne autour de la voiture. C’est qui celui là ? Et lorsque je vois sa main s’approcher un peu trop près je m’avance vivement vers lui.
- Je peux vous aider, je demande d’une voix un peu froide alors que j’arrive à son niveau. Vous savez que, vous n’avez pas le droit d’être ici sauf si vous venez faire réparer votre voiture…
Je regarde autour de moi… Il ne semble pas être venu de cette façon.
- Ce que vous n’avez pas…
Je peux paraître un peu dur, je ne le veux pas spécialement mais j’ai déjà eu à faire avec des gens qui s’incrustaient comme ça et qui nous volaient des pièces. Étrangement, je sens que ce n’est pas ce qu’il a dans la tête mais bon, il faut toujours se méfier des apparences non ?


fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: La mécanique pour les nuls ║ Jim  La mécanique pour les nuls ║ Jim EmptyLun 26 Aoû - 18:33



“La mécanique

pour les nuls”

feat Jim

Comme il l'avait deviné, c'était bien un mécano qui s'avançait vers lui. C'était un jeune homme,qu'il devinait plus jeune que lui. Bien sûr, il l'avait repéré tout de suite, et avait accéléré le mouvement en le voyant toucher la machine, avec un regard assez froid et hostile. Ce regard, Clopin le connaissait bien. C'était celui que l'on lançait à quelqu'un qui paraissait suspect, d'une manière ou d'une autre, et que l'on soupçonnait capable de commettre un méfait. Le genre de regard qu'il avait eu à supporter toute sa vie, parfois à raison, mais très généralement à tort. S'il avait parfois du voler pour ne pas mourir de faim, la faute la plus terrible qu'il ait commise était de vivre et d'être né comme il l'était. Il ne s'en formalisa pas, et retira sa main de la voiture le plus lentement possible, pour ne pas donner l'impression d'avoir été pris la main dans le sac.

Je peux vous aider? Vous savez que, vous n’avez pas le droit d’être ici sauf si vous venez faire réparer votre voiture… Ce que vous n'avez pas.

La voix était, sans surprise, froide et dure et presque agressive. Il jeta un regard autour du gitan, vérifiant ses dires, et ne trouvant évidemment rien. Il le regarda dans les yeux, comme pour dire: "Alors, qu'est ce que tu fiches là?" Clopin ne se démonta pas. Il se contenta de lever les bras en geste d'excuse et d'innocence.

- Veuillez m'excuser. Je ne faisais qu'apprécier la...heu... beauté de cette voiture. Voyez vous je suis un passionné et j'aurais voulu avoir quelques...renseignements.

Il inventait l'histoire à mesure qu'il parlait, tissant quelque chose d'à peu près crédible... pour le moment. Car lorsque le mécanicien commencerait à le questionner, il découvrirait bien vite qu'il n'y connaissait absolument rien. C'était le moment idéal pour faire marche arrière, pour s'excuser et partir sans dévoiler son "étrangeté". Mais sa curiosité encore une fois, prit le dessus et peut être que sa fierté et sa répugnance à abandonner y étaient pour quelque chose. Il fallait trouver comment convaincre le jeune homme de lui livrer des informations.

- Je ne veux pas vous déranger pendant votre travail, mais j'avais espéré en savoir plus, car il m'est difficile de me documenter sur le sujet.

Ne pas savoir lire plus de dix mots faisait évidemment partie de ces difficultés, mais il n'allait bien sûr pas dire cela. Amadouer le jeune homme pour qu'il le trouve plus sympathique, d'accord! Mais lui avouer cela, jamais! Clopin était quelqu'un d'extrêmement fier, et le fait d'être illettré le frustrait beaucoup dans ce monde. Avant, il n'en avait rien à faire, il était bien trop occupé par d'autres choses pour s'en préoccuper. D'ailleurs, rares étaient ceux qui savaient lire et écrire. Mais ici, où la situation semblait être totalement inversée, il s'était rendu compte qu'il souffrait d'un très grand handicap. Chose à laquelle il devrait remédier au plus vite... Mais ce n'était pas l'objectif du jour, et il se concentra sur celui-ci: obtenir une réponse qui l'intriguait énormément depuis son arrivée: comment ça marche?!

-J'avais donc pensé qu'un spécialiste aurait pu m'aider, mais si je vous dérange, ce n'est absolument pas grave...

Il fallait avouer que c'était un peu gros, mais Clopin savait que c'était soit cette phrase qui lui permettrait d'obtenir ce qu'il voulait, soit celle qui allait mettre la puce à l'oreille du mécanicien quand à sa tentative de manipulation. Quitte ou double, donc, mais cela valait le coup d'essayer. Après tout, que risquait-il? Rien qui n'ait de quoi l'effrayer.

Code by Pokipsy
Revenir en haut Aller en bas
Harlow-Nyah S. Jelani

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
Harlow-Nyah S. Jelani
J'ai posé bagages ici le : 15/10/2013 Jouant le rôle de : Shenzi (team roi lion) Nombre de messages : 524 On me connait sous le pseudo : nenes (Inès) Un merci à : northern lights. + .liloo_59 Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Katie Sexy Cassidy
MessageSujet: Re: La mécanique pour les nuls ║ Jim  La mécanique pour les nuls ║ Jim EmptyLun 23 Déc - 13:03

J'archive  La mécanique pour les nuls ║ Jim 2034992622


We are young, heartache to heartache we stand. No promises, no demands. We are strong, no one can tell us we're wrong, searchin' our hearts for so long, both of us knowing
Love Is A Battlefield
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La mécanique pour les nuls ║ Jim  La mécanique pour les nuls ║ Jim Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

La mécanique pour les nuls ║ Jim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-