AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -25%
Nouveaux écouteurs Apple AirPods 2 au meilleur ...
Voir le deal
133.90 €

Partagez

VERS L'INCONNU...OU PAS  Ҩ Nathanael Vide
VERS L'INCONNU...OU PAS  Ҩ Nathanael Vide
VERS L'INCONNU...OU PAS  Ҩ Nathanael Vide
VERS L'INCONNU...OU PAS  Ҩ Nathanael Vide
VERS L'INCONNU...OU PAS  Ҩ Nathanael Vide
VERS L'INCONNU...OU PAS  Ҩ Nathanael Vide
VERS L'INCONNU...OU PAS  Ҩ Nathanael Vide
VERS L'INCONNU...OU PAS  Ҩ Nathanael Vide
 

 VERS L'INCONNU...OU PAS Ҩ Nathanael

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: VERS L'INCONNU...OU PAS Ҩ Nathanael VERS L'INCONNU...OU PAS  Ҩ Nathanael EmptyMar 6 Aoû - 1:57


LE DESTIN FAIT PARFOIS BIEN LES CHOSES...
FT. Nate & Lauren.

 



Le lac était en train de montrer une étendue incroyablement vaste tellement qu'on avait l'impression qu'il s'étendait jusqu'à l'infinie. Le grand jardin qui l'entourait était magnifiquement frais, les nombreux papillons exécutaient des dansent multicolores tout en allant butiner de fleurs en fleurs se reposant un peu avant de reprendre leurs envols, les abeilles faisaient leurs travaux inlassablement transportant le pollen. Des oiseaux laissaient échapper leurs mélodies dans les chants tout en cherchant de quoi se nourrir sous ce ciel bleu d'une chaleur incroyable. C'était en quelque sorte une magnifique journée où je ne travaillais pas, ayant pris deux semaines de congé travaux.

Nous étions assises là, mes amies et moi à papoter de tout et de rien profitant de cette belle journée. « Hey les filles, si on jouait à action ou vérité ? » Disait l'une d'elles pour mettre un peu d'ambiance. Toutes les filles acceptèrent, ce jeu que je n'avais jamais entendu parler dans mon monde, mais que j'avais découvert ici. Un chouette jeu, mais il fallait prendre des risques. Risques qui jusqu'à présent ne se sont pas montrés difficiles ou irréalisables. Nous commencions à jouer, malheureusement, ne me portant pas assez chance, la bouteille tomba sur moi. « Allez Lauren ! Action ou vérité ? » je réfléchis un petit moment avant de lancer ma réponse au pif. « Action ! » Choisissais-je au hasard. Je ne savais pas pourquoi, mais maintenant je devais m'attendre au pire.

« Tu vois cet homme là-bas près du lac ? Celui qui lance des petits cailloux en les faisant rebondir sur l'eau ? » Je regardais rapidement en direction de son doigt. « Débrouille toi comme tu veux, mais donne lui une claque dont il s'en souviendra toute sa vie !. » J'éclatais de rire en balbutiant par la même occasion. « Vous n'êtes pas sérieuses...vous plaisantez hein, dites ? » Continuais-je à dire en rigolant, mais ce n'est qu'en remarquant leurs lèvres s'étirer en sourires sadiques et inquiétants, que je me rendis compte que « Non, vous ne plaisantez pas... ». Un éclair de malice passa dans leurs yeux, m'obligeant à obéir à l'action qui m'ait été donnée.

« Puisqu'il faut y aller... mais vous êtes vraiment sûre ? » L'une des filles me poussa vers la direction de cet inconnu. « Ok ok, j'y vais ! » J'inspirais un bon coup et me lança vers cet homme le cœur battant, la gorge nouée. Une fois près de lui... « Ahem...Excusez-moi, mais avez-vous l'heure ? Ma montre est en panne... » Je n'avais rien trouvé d'autre et en plus j'allais faire une chose horrible, pourvu qu'il me pardonne et gobe mes excuses. Lorsqu'il se retourna pour me faire face, je n'attendis juste que quelques secondes, avant de lever ma main dans les airs pour un atterrissage brusque sur la joue gauche du jeune homme. Un bruit sourd résonna dans ce lieu, oh mon dieu, je m'excusais infiniment à l'intérieur de moi-même, je venais de donner une vilaine claque à un inconnu. « Désolé...vraiment...j'ai horreur des...mouches... » Affirmais-je d'une si petite voix à ne rien comprendre, ni entendre, les joues rosies. Horreur des mouches ? Oh mon dieu la honte, il allait me prendre pour une folle et en plus j'aperçus les filles qui me faisaient signe d'un au revoir de loin, se tirant ainsi des lieux, me laissant seul avec cet inconnu. Oh non !, j'allais avoir ma revanche, je le promettais, mais pour le moment, je me mordais la lèvre inférieure en attendant ma sentence gagnée par cette gifle sans raison.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: VERS L'INCONNU...OU PAS Ҩ Nathanael VERS L'INCONNU...OU PAS  Ҩ Nathanael EmptySam 14 Sep - 17:36

Le destin fait parfois bien les choses
... ou pas ? ...
I'm bruised and scarred, save me from this broken heart...

LE DESTIN FAIT PARFOIS BIEN LES CHOSES...
FT. Nate & Lauren.

 



Je n'avais pas pour habitude de me jeter sur quelqu'un et de l'agresser sans raison, je n'étais pas une bad girl à ce point, mais disons que je ne savais pas me défiler devant un défi, j'adorais les relever quoi qu'il arrive. Je n'avais trouvé que l'histoire de la montre en panne comme première approche et j'avais inventé une histoire à dormir debout, je ne ferai pas de mal à une mouche, même si elles pouvaient se montrer pénibles par moment, mais je n'avais rien trouvé d'autre à dire sur le coup. Par contre, j'avais remarqué ce regard si surpris du jeune homme lorsqu'il avait découvert mon visage. Il avait tenté de placer des mots, mais cela avait été vraiment bref. Et puis lorsque je m'excusais, il me soutenait du regard, limite, il me dévorait. « Vous n'êtes... pas Giulia... » Euhhh... Non, pas à ma connaissance. Je comprenais mieux pourquoi ce regard si perturbant à mon égare. « Effectivement, je ne le suis pas désolé... » Même si cela me faisait de la peine de le décevoir, avec son air si triste. « Moi c'est Laurenza...Enchanté... » Disais-je en lui tendant la main pour qu'il me la serre. J'attendais bien évidemment qu'il se présente à moi.

Quoi que c'était peut-être la dernière chose qu'il voulait, après la douleur qu'il venait de sentir sur ses joues endoloris par ma faute. « Pardon... Je... C'est que... Vous ressemblez terriblement à quelqu'un que j'ai connu... » C'est bien ce que je disais, il n'avait aucune envie de me serrer la main. Je baissais aussitôt ma main, voyant qu'il n'y prêtait pas vraiment attention, plutôt obnubilé par ma petite personne. « Ce n'est rien... Vous devez tenir vraiment à cette personne, pourtant je vous sens triste d'en parler... vos yeux bien qu'éblouissants, vous trahissent... » oui, je pouvais voir la tristesse qui se reflétait dans ses yeux rien qu'en pensant à cette personne, curieuse, je voulais en savoir un peu plus. « Vous avez une photo d'elle ? » pour voir vraiment en quoi nous nous ressemblions, peut-être serais-je surprise en la découvrant.

« J'ai pas vu votre mouche passer, mais je pense qu'elle osera plus vous approcher... » bonjour la grande gêne oh mon dieu, elles allaient me le payer ces demoiselles aussi sadiques que moi. Mais en même temps, cela m'avait permis de rencontrer ce personnage très mystérieux, il fallait l'avouer, intriguant aussi je dirais, mais si triste qu'il n'avait pas besoin de parler pour le voir. Peut-être étais-je la seule à avoir percé ce petit détail que son entourage ne voyaient pas. « Pardon, je suis vraiment désolé, j'aurai dû me contrôler, à cause de moi vous avez une joue toute rouge... » Et ce n'était pas très malin. « Allez pour me faire pardonner rien de mieux... » je m'approchais lentement de lui, jusqu'à lui faire complètement face, posant ma douce main chaude sur sa joue endoloris, une légère caresse pour apaiser la douleur et préparer le territoire, puis mes lèvres qui s'y posent gracieusement, mais surtout tendrement avant de reculer d'un pas. Et maintenant, il avait une petite marque de lèvres rose, mais collante un peu... « ...qu'un petit bisou. » affirmais-je d'une petite voix, espérant que cela avait calmé sa petite douleur.

« Hum... Vous vouliez l'heure, non ? Il est presque trois heures... et... euh... » Face à ce petit minois si gêné à ne plus savoir quoi dire, je baissais légèrement ma tête, étouffant un petit rire dans ma main gauche. « Merci... » avouant simplement accompagné d'un petit sourire. Je pouvais très bien partir là toute suite, mais bizarrement j'en avais pas du tout envie. Je ne sais pas pourquoi d'ailleurs, qu'est-ce qui m'en empêchait. J'attrapais soudainement un caillou que je jetais dans le lac voulant imiter le jeune homme, mais malheureusement il coula aussitôt par le contacte avec l'eau. « Je ne suis pas doué...vous pouvez m'apprendre ?. » Je ramassais à nouveau un caillou, « Oh et une dernière chose... vous pouvez me tutoyer, j'aime mieux ça... » Lançais-je au vent d'une douce vibration accompagnée d'un petit sourire.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: VERS L'INCONNU...OU PAS Ҩ Nathanael VERS L'INCONNU...OU PAS  Ҩ Nathanael EmptyLun 16 Sep - 20:46

Le destin fait parfois bien les choses
... ou pas ? ...
I'm bruised and scarred, save me from this broken heart...

LE DESTIN FAIT PARFOIS BIEN LES CHOSES...
FT. Nate & Lauren.

 



Ce n'était pas très poli de vouloir autant percer le mystère de mon sosie où même de ce jeune homme, mais que faire, j'étais ainsi curieuse, défaut qui me suivra peut-être jusqu'à ma tombe. Je suis totalement soulagée qu'il ne m'en veuille pas trop pour la petite gifle et ce n'est encore moins qu'avec un petit bisou qu'on pouvait se faire pardonner d'un acte pareil, mais j'osais en tout cas espérer que c'était le cas, que mon petit bisou avait été assez magique pour lui faire oublier la douleur. Lorsqu'il fit sortir son portable, plongé dans l'écran à la recherche surement de quelque chose d'important en vue de son regard triste, mais de son air si sérieux, je conclus par moi-même qu'il avait accepté ma petite requête étant de découvrir mon soit disant sosie. Les mains croisées derrière mon dos, je me penchais légèrement pour regarder l'écran du portable « Oh mon dieu, c'est moi ! » disais-je assez surprise, troublée, ébahit, en fait, cette photos me coupa les cordes vocales pendants aux moins une voir deux minutes. « Non...enfin...c'est elle ! » et oui, je n'arrivais pas à le croire, on se ressemble trait pour trait, c'est tellement troublant que je n'arrivais pas à ôter mes yeux de cet écran. La seule que j'avais découvert qui me ressemblait autant, avait été Anneliese, dans notre monde.

« C'est hallucinant, on se ressemble comme deux gouttes d'eau ! » J'avais peut-être demandé à voir une photo d'elle, mais en vue de sa mine si triste, je n'osais lui demander une petite rencontre, peut-être était-elle partie ? Ou encore pire, peut-être n'était-elle plus de ce monde et dans les deux cas, cela rendait malheureux ce jeune homme, je pouvais le voir. « Vous êtes vraiment mignons... » Disais-je avec un sourire quittant le portable du regard, pour le poser dans celui du jeune homme. À une fraction de seconde je me suis dit dans la tête, que si mon sosie et lui étaient si mignons ensemble, forcement que nous le serions aussi. Ah mais pourquoi j'avais ce genre d'idée moi ?.

« Seulement si tu me tutoies aussi... » et je préférais mieux ça. « Dans ce cas, c'est parfait. » Je ramassais un caillou prêt à devenir aussi pro que lui à ce lancer de pierre, quoi que rien ne prouvait que je serai aussi doué, la preuve, il me déroba rapidement le caillou des mains pour le laisser s'écraser au sol. « Déjà... Commence par choisir une pierre plus plate... sinon tu peux être sûre qu'elle fera... Comme la précédente... » Dit-il avant de ramasser une pierre beaucoup plus plate. « Ce genre-là devrait faire l'affaire... » Je venais d'apprendre encore un nouvel astuce. Lorsqu'il me tendit la pierre, mes doigts allèrent à sa rencontre et dans la petite foulée, ils effleurèrent ceux du jeune homme. Un petit frisson me parcourra l'échine, surprise de ressentir cela à nouveau. Je ne l'avais plus senti depuis quoi ?... depuis mon monde...depuis mon prince que je devais épouser. Il semblerait finalement que le destin m'aie choisi un autre chemin.

« Mais tu sais, ce n'est pas équilibré, tu connais mon prénom et je ne connais même pas le tien... » Affirmais-je d'un petit sourire. « Et puis, je trouve que tu as un joli sourire qui te va mieux que cet air si triste... » oui oui, j'avais bien remarqué son petit sourire tout à l'heure et pour dire vrai, cela lui allait mieux que ce petit air désemparé et perdu. « J'ai l'impression de te connaitre depuis des lustres et pourtant on vient à peine de se rencontrer... » Étais-ce lui qui avait ce don pour mettre à l'aise autrui, ou étais-ce simplement moi qui me sentais naturellement à l'aise en sa compagnie. « La seule personne qui m'avait mis à l'aise dès les premiers instants, devait être mon futur époux et du jour au lendemain plus rien... Le destin a peut-être prévu autre chose pour moi... » sinon pourquoi nous avoir séparés ? Pourquoi ne voulais-je simplement pas retrouver mon prince, pourquoi me sentais-je si bien comme je l'étais à cet instant. Beaucoup de questions qui ne trouveront qu'une seule réponse, j'étais peut-être destiné à une nouvelle vie, vie d'ailleurs que je menais à présent. Pendant mon petit apprentissage du lancer de pierre qu'il me montrait, j'eus une petite idée, surtout un nouveau but. Mon petit auriculaire alla à la rencontre du sien, levant nos petits doigts scellés à présent par un petit pacte. « Cap ou pas cap de piquer une tête dans ce lac ?... » Il était presque trois heures, il faisait chaud, le soleil était éclatant et il n'y avait personne, alors pourquoi pas et puis, je voulais maintenant voir à nouveau un sourire, un rire, qu'il oublie ses tracas, qu'il passe une belle journée en ma compagnie. Pourquoi je faisais cela ? Je n'avais aucune idée, je voulais le faire et c'était tout et puis pourquoi se poser toujours tant de questions. Dans mon monde, lorsque nous rencontrons une personne que nous apprécions plus qu'il ne le faut, nous sautions sur l'occasion sans perdre de temps, ici c'était différent, c'est pourquoi je me rendais compte qu'il fallait du temps à tout, pour ne pas le regretter ensuite. Et puis, qu'est-ce que je raconte, il n'y avait rien de tout ça... Je lâchais son petit doigt avant de lui glisser furtivement à son oreille. « Je suis sûre que tu n'es pas le genre à te défiler...rejoins-moi... » Un dernier regard à son attention, avant de marcher rapidement vers le bout du grand pont et de ôter ma petite robe fleurie, restant donc en sous-vêtements et pas de gêne à avoir, puisque c'était comme ci j'étais en maillot. Je plongeais la tête la première espérant au plus profond de moi-même qu'il me rejoindra.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: VERS L'INCONNU...OU PAS Ҩ Nathanael VERS L'INCONNU...OU PAS  Ҩ Nathanael EmptyMar 17 Sep - 14:09

Le destin fait parfois bien les choses
... ou pas ? ...
I'm bruised and scarred, save me from this broken heart...

LE DESTIN FAIT PARFOIS BIEN LES CHOSES...
FT. Nate & Lauren.

 



« Tu comprends donc ma surprise en découvrant ton visage... » Oui je pouvais comprendre, au début, je ne l'avais qu'à moitié cru, car dans mon monde j'avais eu un sosie, cela avait été un choc, un évènement rare à mes yeux, je n'avais jamais pensée que quelque part, les sosies coulaient à flots. C'est le cas dans ce monde, car j'avais pu croiser beaucoup de têtes ressemblantes, même que j'avais appris qu'on les nommait soit des jumeaux, soit des sosies. Après le compliment sur la photo, je fus surprise alors d'entendre, « On l'était, je crois, jusqu'à ce qu'elle mette le plus de distance possible entre elle et moi... » oupss, j'avais peut-être touché un point sensible. Donc cela expliquait pourquoi il était si perdu. Son petit air troublé envers moi, le sosie de sa copine -enfin ex, à en juger- me fit bien rire. « Je m'appelle Nathanael. Nathanael Jacomy. Mais mes amis m'appellent Nate. » Un très joli prénom qui lui allait à ravir.

« Je sais... J'arrête pas de me demander si c'est à cause de Giulia ou s'il y a autre chose... Mais j'ai cette impression aussi... » C'est assez perturbant il fallait avouer, mais je fus quand même heureuse de savoir que je n'étais pas la seule à le ressentir, que nous partagions ensemble cette pensée. Qui sait, il y avait peut-être quelqu'un là haut qui y était pour quelque chose dans tout cela. Cette rencontre, cette ressemblance et même, « Comment ça se fait que j'ai l'impression de pouvoir transposer ce que tu dis sur... moi ? Au détail près que c'est parce que je l'ai demandée en mariage qu'elle est partie... Hum... Passons... Ricochets, donc... » ce petit détail près, qui faisait que nous avions un petit truc en commun, elle était partie parce qu'il l'avait demandé en mariage, tandis que moi, je n'avais pu arriver à temps pour me marier. Peut-être que nous n'étions pas liés avec nos prétendants respectifs, que Nate et moi devions nous rencontrer. J'en sais trop rien à vrai dire et je n'avais pas envie de poser tant de questions.

Nous avions entamé un jeu de cap ou pas cap et je savais qu'il n'allait pas se défiler, c'est pourquoi je fus confiante en plongeant dans ce lac. Il me rejoignit dans l'eau et surprise par le contacte de ses doigts sur mes reins, un courant traversa tout mon corps alors que mon cœur se mit à tambouriner un peu plus rapidement, comment se pouvait-il que j'avais autant chaud alors que je me trouvais dans l'eau ?. Quel est cet effet qu'il était le seul à infliger à mon corps ?. J'avais qu'une envie à ce moment précis, sentir encore plus le contacte avec sa peau, le sentir un peu plus près de moi. Regard dans le sien, je me mordis légèrement la lèvre inférieure. Nous sommes entrées dans le jeu de l'un et l'autre et c'était loin de me déplaire. Restant sur place, près de lui, je soutenais intensivement son regard, dévorant presque chaque parcelles de son corps dégoulinant d'eau. « T'es quand même sexy les cheveux mouillés... » sans parler du reste. Mais pourquoi je le lui disais ça si soudainement. Alalala, reprend-toi Laurenza. « Pour en revenir à tout à l'heure Nate, je trouve qu'elle a peut-être fait une belle erreur de refuser ta demande. Je ne te connais certainement pas encore, mais je peux voir que tu tenais à elle, je peux voir que tu aurais très bien pu lui combler d'amour, en tout cas, c'est l'impression que tu me donnes, d'avoir de l'amour à donner, beaucoup d'amour... » Et ce n'était pas qu'une impression, mais une intuition aussi.

« Nous avons partagé à un détail près, les mêmes histoires, je trouve ça tellement perturbant et je ne suis pas du genre à croire au destin, mais je me disais que nos chemins ne se sont pas croisés pour rien... » Affirmais-je avec un sourire en lui ôtant du visage une mèche de cheveux qui perturbait la vue du jeune homme. Suite à cela, nous avons passé une belle fin d'aprem, enfilant chacun nos vêtements, c'était le moment surement de se dire au revoir, mais moi je ne voulais pas que ça se termine. « Rendez-vous ce soir vingt-heure, à la fête foraine... » Disais-je en m'éloignant. Oh et puis zut, je revins sur mes pas et sur les pointes de pieds, je m'élançais dans les airs pour lui plaquer une seconde bise sur la joue. « Je ne te dis pas au revoir, mais à tout à l'heure ! Je ne te laisse même pas le choix... » d'un petit clin d'oeil et d'un dernier petit sourire je disparus de son champ de vision.


Vingt-heures arrivée, j'étais au lieu de rendez-vous vêtu d'un petit short marron, un décolleté de la même couleur et une veste en cuire marron foncé, des ballerines assortie et un petit maquillage, car être naturel, il n'y avait pas mieux. Mais surtout, je me tenais aux côtés du beau Nate alors que nous marchions. « Je ne te l'avais pas précisé cet aprem, mais tu peux m'appeler Lauren. » si j'avais le droit de l'appeler Nate, alors forcement il avait tout aussi le même droit. « J'ai une petite idée !. » Lançais-je dans la foulée en tendant mon index vers la grande roue qui sera notre premier manège à faire. « Dans chaque manège qu'on fera, on avouera une petite information nous concernant... Cap ?.» Oui ainsi, on apprendra à mieux nous connaitre et tout ça, en partageant de bons moments.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: VERS L'INCONNU...OU PAS Ҩ Nathanael VERS L'INCONNU...OU PAS  Ҩ Nathanael EmptySam 21 Sep - 1:46

Le destin fait parfois bien les choses
... ou pas ? ...
I'm bruised and scarred, save me from this broken heart...

LE DESTIN FAIT PARFOIS BIEN LES CHOSES...
FT. Nate & Lauren.

 



« Peut-être... Je sais pas trop quoi en penser à vrai dire... » moi non plus, mais je suppose qu'avec le temps, nous finirons par comprendre pourquoi nos chemins, si semblables se sont croisés. Pour l'heure, je ne me posais pas trop de questions, il était préférable d'ailleurs, parce que ce ne serait que des questions sans réponses. Nous avions fini par sortir de l'eau et pour mon plus grand bonheur « J'aime ça... » il avait indirectement acceptée ma proposition et cela voulait aussi dire que ma compagnie ne lui était guerre infligeant, qu'il partageait simplement mon avis de continuer cette soirée ensemble. On ne faisait rien de mal, juste une sortie pour des étrangers qui voulaient apprendre à mieux se connaître et puis nous n'avions rien à nous reprocher, ce n'était pas comme s'il trompait son "ex" qui avait, elle-même choisi leurs sorts, la seule qui devait se mordre les doigts, était bien Giulia, car si elle avait accepté sa demande en mariage, si elle n'avait mis aucune distance entre eux, peut-être seraient-ils heureux en ce moment-même et moi non plus je n'avais rien à me reprocher.

Nous marchions l'un à côté de l'autre, admirant les nombreux manèges qui s'offraient à nous ce soir. Les tremblements qui parcouraient mon corps me fit prendre conscience qu'ils ne venaient pas du climat ou même de la foule, mais c'était tout simplement Nate qui me faisait trembler de tout mon corps et pourtant, la nuit semblait chaude. Fermant les yeux pour respirer un bon coup, tentent de calmer mon coeur de mon propre chef, je lui fis une petite remarque concernant mon surnom et recevoir un tel « Alors laisse-moi te dire que tu es magnifique, Lauren... » compliment n'arrangeait en rien ma situation, ou plutôt, mon état. Mes paupières s'ouvrirent plus rapidement, clignant et je levais la tête vers l'énorme roue qui tournait dans le ciel d'encre, afin de lui lancer à nouveau un défi, mais rapidement, je repris suite à cela. « Oh euh... merci... compliment que je te retourne d'ailleurs... » Il m'avait déstabilisé, prise au dépourvut, mes joues avaient rosies, non, rougies, oh je ne savais même plus quelles couleurs elles avaient. « Cap. » Dit-il acceptant de nouveau mon défi et je ne fus plus qu'heureuse. Nous allions enfin pouvoir en savoir davantage sur l'un et l'autre, je n'attendais que ça de toute façon.

Les odeurs, les couleurs, les bruits, le monde, la foule, les enfants, les lumières, les attractions, les cris. L'enchantement était à son comble, les enfants mangeant des confiseries, de jeunes couples étreignant des peluches, des forains appelant qui voudrait relever leurs défis et d'autres personnages riches en couleurs. Qui aurait pu prédire que je me sentirais aussi bien dans ce monde, que je ne l'avais été dans le mien et pourtant, une part de moi désirait plus que tout revoir ne serait-ce qu'une petite journée, ce monde d'où je viens. Mes yeux brillaient d'excitation lorsque nous sommes montés dans ce manège à roue. Nous nous installions confortablement, tendis que mes mains s'entrelacèrent gentiment sur mes cuisses. « Première info sur moi, mmmh... Je suis terriblement allergique aux chats. Même juste quelqu'un qui possède un chat, c'est probable que son contact m'amène à avoir les yeux qui pleurent, le nez qui pique, et à éternuer... C'est dommage quand on a de très bons potes qui sont dingues de ces boules de poils, mais passons... » Oh effectivement, c'est assez dommage qu'il soit allergique à ses mignons petites boules de poiles. « Oh c'est embêtant ça, j'ai genre presqu'une centaines de chats qui m'attendent sagement chez moi... » Soutenant son regard pour en voir la réaction, j'éclatais de rire en voyant son visage pâlir d'un coup. « Je plaisante...je n'ai aucun chat, enfin j'en avais un, mais disons que s'en est plus vraiment un, mais passons... » Oui, parce que lorsque nous nous sommes réveillés dans ce monde, mon chat et moi, avions pris formes humaines.

« A toi. » Dit-il avec une hâte de découvrir un peu plus à mon sujet. Je savais par quoi commencer, mais je ne savais pas quelle réaction aura-t-il. C'était un humain, il me prendra certainement pour une attardée mentale qui a trop regardé de films et pourtant... « Je ne suis pas d'ici...enfin comment dire...Je ne suis pas de ce monde et on m'appelait Erika, là d'où je viens... » Je m'arrêtais là, je ne voulais pas dire que j'avais été une poupée, que ma figurine se vendait même dans ce monde, il risquerait même d'éclater de rire sur mon visage. Alors que mon regard soutenait le sien, prête à éclater de rire avec lui, au cas où il le ferait, prête à faire semblant que de plaisanter une nouvelle fois, prête à m'inventer une vie, il ne fit rien de tout cela, il me fixait juste, sans broncher. « Pourquoi ne me ris-tu pas au visage ?...Tu ne me prends pas pour une folle là ?. » Affirmais-je essayant de comprendre pourquoi était-il si sérieux soudainement, me croyait-il vraiment, vraiment ? Ou alors faisait-il exprès de garder un semblant de sérieux pour mieux me rire au visage.

Nous étions presqu'en haut, quand soudainement la roue s'arrêta. « Hum... C'est moi ou on est bloqués là, tous les deux, l'un à côté de l'autre, pendant un laps de temps indéterminé là ?... » annonça-t-il en passant l'un de ses bras autour de mes épaules. Réalisant son geste, mon coeur tambourina de nouveau, mais cette fois-ci beaucoup plus intensément, à la simple idée de nous savoir tous les deux, si proche, que je pouvais sentir son coeur battre sous mon épaule. Je n'arrivais pas à baisser le regard, voulant encore un peu plus admirer ses deux prunelles, si bien que j'avais complètement oublié de répondre à sa question et lorsque je m'en suis rendu enfin compte, je tournais la tête rapidement en direction de la ville que nous voyons depuis notre position. « On en reste à une info, ou on continue à passer le temps en attendant qu'ils arrivent à nous faire redescendre pour qu'on teste autre chose ?... » Cette question m'interpella, je le regardais de nouveau et avec l'un de mes plus beaux sourires dont j'en avais le secret, je daignais enfin répondre. « Tant que nous sommes là, autant continuer et puis on est bien ici, à l'abri des bruits... » Disais-je en passant une mèche de cheveux derrière mon oreille. Cette proximité installée entre nous me troublait davantage, je le sentais si près de mon coeur et pourtant je prenais énormément sur moi pour ne pas craquer, mes mains restèrent de marbres sur mes cuisses. « Tu...j'aime ton odeur... » OLALALA, mais c'était quoi ce compliment qui sortait de nulle part et complètement débile, olalalala ma pauvre, tu es ridicule là... Tellement que je repris assez gênez... « ahem non...je veux dire...j'aime ton parfum... » aller, vas-y enfonce toi encore plus. Devant ça, on aurait plus envie d'éclater de rire qu'autre chose. Je baissais la tête complètement gêné et resserrais mes poignets de mains sur mes cuisses. I-D-I-O-T-E. pensais-je secouant légèrement ma tête.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: VERS L'INCONNU...OU PAS Ҩ Nathanael VERS L'INCONNU...OU PAS  Ҩ Nathanael EmptyMar 8 Oct - 14:45

Le destin fait parfois bien les choses
... ou pas ? ...

LE DESTIN FAIT PARFOIS BIEN LES CHOSES...
FT. Nate & Lauren.

 



Preuve que dans la vie, on ne savait jamais ce qui risquait de nous tomber dessus, je n'avais jamais imaginé m'imprégner de quelqu'un aussi facilement, aussi naturellement, moi qui suis de nature méfiante, avec lui c'était comme-ci je le connaissais depuis des lustres et pourtant nous nous connaissons d'à peine une demi-journée. Drôle la vie. Je ne savais pas si je devais croire au destin, car notre rencontre est des plus flagrant, surtout sur le détail que j'étais le sosie de son ex. Et si jamais elle revenait dans sa vie ? Que se passerait-il ? Enfin je ne sais même pas pourquoi je me pose tous ces tas de questions. Je devais profiter amplement du fait que nous partageons ce manège ensemble et que nous étions assez proches.

J'avais fini par lui avouer un truc à mon tour, mais j'étais persuadé que cela allait sembler vraiment fou pour lui, qu'il finirait par me prendre pour une folle et qu'il me planterait au beau milieu de ce rendez-vous. D'ailleurs, en étais-ce vraiment un ? Peut-être bien que oui, notre tout premier dirons-nous et je ne cacherai pas mon envie d'en avoir d'autres en sa compagnie. « Oh non ! Non pas du tout ! » Me rassurait-il sur un ton des plus sérieux, comme s'il m'avait définitivement cru, comme si pour lui, cela ne semblait pas si insensé. Et comme s'il ne fallait pas déjà que je me ridiculise plus que ça, je lui fis un compliment un peu gênant, mais surtout pour moi-même. Mais que faire ? Je n'avais pu m'en empêcher. « Erika... » Lança-t-il accompagné d'un doux murmure, cela me faisait bizarre, très bizarre d'entendre mon vrai prénom et à vrai dire, cela me plaisait assez, car Laurenza, mon prénom qui servait de camouflage, avait presque dominé, comme-ci Erika n'avait jamais existé.

« Ça me fait bizarre d'entendre quelqu'un m'appeler Erika, depuis le temps que j'utilise Laurenza pour me camoufler... Ça fait du bien... » Disais-je avec un large sourire, j'aimais définitivement bien, la manière dont mon prénom sortait de ses lèvres, mais il était hors de question de lui dire cela et de me ridiculiser de nouveau. « Je vois pas de quel conte tu viens, tu sais ? J'ai rencontré pas mal de gens comme nous et en général, je retrouve facilement qui vient d'où, mais toi, ça reste un mystère... » Comme nous ? Attendez avais-je bien entendu là ? Il venait bien de dire nous ? Serait-ce possible qu'il fasse lui aussi partie d'un autre monde, je n'en revenais pas de ce que je venais d'entendre, si bien que le silence s'installa pour mieux l'écouter et en savoir un peu plus. « Si ton chat a changé de forme... j'imagine que c'est pas ton cas, n'est-ce pas ? T'as au moins la chance d'avoir toujours été humaine en ce cas... Moi j'ai découvert ça quand je suis arrivé ici, il y a près de quatre ans... » Je ne dirais pas humaine, certes, même-ci je pouvais bouger comme une humaine, trop de choses et de matières me séparait d'un humain. Lorsque sa main effleura mon visage, de nouveau un courant électrique parcourra mon corps, l'effet qu'il prodiguait actuellement à mon corps était comment dire, très intense. « C'est pas pour rien que je suis allergique aux chats... J'étais une souris à la base. Une de celles qui vivaient auprès de Cendrillon. Là-bas on m'appelait Jac. J'ai gardé ça dans mon nom de famille ici... » En voilà une belle surprise, tellement que je ne pus m'empêcher de laisser s'échapper un « Wow ! » Il me fallait quelques minutes pour encaisser, non pas parce que j'avais horreur des souris, mais on va dire que sa transformation est plutôt impressionnante, de souris en humain, un très bel humain. « Désolé...je crois que ta transformation est assez impressionnante... Jac...j'aime bien ce prénom aussi. » Affirmais-je esquissant un sourire. « En fait, moi j'étais une poupée et dans mon monde j'avais aussi un sosie, Anneliese, mais ici nous ne le sommes plus. Nous étions destinées à nous rencontrer et vivre l'une des plus belles aventures, nous devions même faire un double mariage avec nos princes, mais le phénomène nous emporta ici y mettant fin. » Je pris une grande inspiration. « À mon arrivée, je me suis dit que nous n'étions pas destinées à ces princes, enfin plus de mon côté. Et puis... » Et puis rien, je ne devais en aucun cas, lui faire sortir le discourt du, je me sens bien en ta compagnie ou autre. Finalement, mon regard croisa le sien et bizarrement je n'arrivais plus à m'en détacher.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: VERS L'INCONNU...OU PAS Ҩ Nathanael VERS L'INCONNU...OU PAS  Ҩ Nathanael EmptyVen 25 Oct - 21:38

Le destin fait parfois bien les choses
... ou pas ? ...

LE DESTIN FAIT PARFOIS BIEN LES CHOSES...
FT. Nate & Lauren.

 



Je fus quand même surprise d'apprendre qu'il y avait plus que je ne croyais venant d'ailleurs, d'un autre monde, peut-être même d'un autre univers, mais ce fut quand même avec joie que je cueillais cette information. Maintenant, cela me faisait bizarre de savoir que j'étais destinée à ne rencontrer que mes sosies. D'abord dans mon monde avec Anneliese, ma très chère précieuse amie, puis ensuite dans ce monde avec cette demoiselle dont j'ignorais toute histoire. Qui sait, peut-être que dans un autre monde, il y avait encore une fille qui me ressemblait. Ce n'était guerre loin de là flippant, juste surprenant de savoir que quelque part, il y avait toujours quelqu'un qui vous ressemblait. Une chose est certaine, j'aurais bien aimé rencontrer cette demoiselle. Il n'est pas certains que je puisse bien m'entendre avec elle, il se pourrait même que lorsqu'elle posera son regard sur moi, elle pourrait me détester à la minute et les choses pourraient empirer ou alors le contraire. Je n'étais nullement en train de dire qu'avoir été une souris posait un quelconque problème, loin de là, je trouvais juste que sa transformation était surprenante, en plus, ce n'était pas comme s'il s'était transformé en garçon le plus moche de la planète, non du tout, il était simplement sublime. Son regard innocent, mais quelque peut charmeur, sa gueule d'ange, son sourire ravageur, sans oublier son caractère qu'on décelait déjà bien intéressant, je comprenais pourquoi son ex avait craqué.

Je laissais simplement échapper le fond de mes pensées, bien que je devais me contrôler un peu plus. « A quoi tu crois, maintenant, Erika ?... » Soudainement, son visage se retrouva à quelques centimètres du mien, « A quoi tu penses être destinée ? » il effleura son nez au mien dans des gestes tendres, mes yeux semblaient sortir de leurs orbites et mon cœur s'était arrêté. Comment ? Quoi ? Il était si proche là, qu'il me suffirait de tendre légèrement mes lèvres pour les unir aux siennes et pourtant je n'en trouvais pas le courage, restant juste là, figé sur le moment. Soudainement, la machine s'agita, nous obligeant à unir nos lèvres ne serait-ce que quelques petites secondes avant d'arrêter son petit carnage. Nous avons cru qu'elle se remettait en marche, mais non. À ce baiser, ou plutôt ce smack, un fin filet électrique picota ma peau et courut tout le long de mon corps. Je baissais la tête essayant de calmer mon hystérie qui allait probablement causer ma perte de contrôle et unir de nouveau nos lèvres. J'avais l'impression que toute la terre complotait contre nous pour nous rapprocher.

Reprenant sur moi, je me levais et me plaçais fasse au jeune homme. « À quoi je crois ?... Je crois simplement en ma bonne étoile. » Affirmais-je fièrement, je ne savais pas ce qu'elle avait prévu pour moi cette petite étoile, mais je lui faisais entièrement confiance. M'approchant un peu plus du jeune homme encore assit, je me pêchais légèrement vers lui, posant mes mains sur les bords du dos du siège de chaque côté de ses épaules, le gardant ainsi prisonnier. Mes cheveux pendaient soigneusement vers son visage, tendis qu'il pencha légèrement la tête vers le haut pour croiser mon regard. « En quoi je pense être destinée ?...Hum... Je pense être destinée à prouver à une certaine souris que j'ai peut-être le visage de la femme qu'il aimait ou qu'il aime peut-être encore, mais je suis bien différente. » Affirmais-je en reprenant rapidement. « Alors, la prochaine fois que leurs lèvres se toucheront de nouveau, ce sera uniquement Erika qu'il embrassera et non le sosie qui lui rappelle son ex.... Parole de poupée ! » Mon sourire resta imprimé sur mon visage un long moment. « Sort avec moi...Jac. » Mon dieu, c'était moi là ? Moi qui venais de faire une demande ? Oui c'était bien ma folie. Mais, ce n'était juste que des mots, peut importe que nous venions à peine de nous rencontrer, rien ne nous empêchait de continuer d'apprendre à nous connaitre, c'était peut-être bien différent de toutes les autres demandes, différent que ce soit une fille qui propose, mais c'était spécial. Nous nous en souviendrons toute notre vie. Sauf que là, je sentais que mon cœur allait exploser à l'attente interminable d'une réponse. Plus sérieusement...« Tu n'es pas obligé de répondre toute suite... Mais, sache que j'attendrais le temps qu'il faudra. » Et je ferais le nécessaire pour qu'il soit entièrement à moi.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: VERS L'INCONNU...OU PAS Ҩ Nathanael VERS L'INCONNU...OU PAS  Ҩ Nathanael EmptyVen 8 Nov - 23:34

Le destin fait parfois bien les choses
... ou pas ? ...