AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -44%
Fauteuil gaming Arozzi TORRETTA noir
Voir le deal
139.99 €

Partagez

Zoo : Un endroit conçu pour que les animaux puissent étudier les moeurs humaines. ❥ Anna' Vide
Zoo : Un endroit conçu pour que les animaux puissent étudier les moeurs humaines. ❥ Anna' Vide
Zoo : Un endroit conçu pour que les animaux puissent étudier les moeurs humaines. ❥ Anna' Vide
Zoo : Un endroit conçu pour que les animaux puissent étudier les moeurs humaines. ❥ Anna' Vide
 

 Zoo : Un endroit conçu pour que les animaux puissent étudier les moeurs humaines. ❥ Anna'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
gustavo007

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Retourner à Neverland dans ce corps.
Faites place à la vedette
gustavo007
J'ai posé bagages ici le : 04/04/2014 Nombre de messages : 0 Un merci à : liloo-59 & V. Hugo & tumblr.
MessageSujet: Zoo : Un endroit conçu pour que les animaux puissent étudier les moeurs humaines. ❥ Anna' Zoo : Un endroit conçu pour que les animaux puissent étudier les moeurs humaines. ❥ Anna' EmptySam 10 Aoû - 20:05



« L’oiseau a son nid, l’araignée sa toile, et l’homme l’amitié. »


On m'avait parlé d'un endroit où l'on pouvait rencontrer toutes sortes d'animaux. Magique à ce qu'il parait. En dehors de Nana qui était sans nul doute le chien le chien le plus formidable et le plus attentionné que j'ai jamais connu -le seul, je le reconnais mais vous en connaissez beaucoup des chiens qui empilent des cubes pour en faire un château et qui borde des enfants dans leur petit lit bien chaud ?-, de quelques oiseaux et du crocrodile qui en avait après le Capitaine Crochet, je n'ai jamais rencontré le moindre animal et ignorais tout des espèces qui peuplent cette planète. Bien sûr Wendy avait déjà évoqué les monstres aux grandes oreilles d'Afrique qui utilisent leur long nez pour mettre la nourriture à leur bouche et depuis mon arrivée j'ai vu quelques photos ou images à la télévision qui n'ont eu de cesse de m'intriguer mais puisqu'un tel lieu existe, il me fallait m'y rendre. J'étais curieuse de voir de mes propres yeux toutes ces bêtes dont j'avais à peine conscience de l'existence. De percevoir leur univers, sentir leur odeur, écouter leur langage. Les toucher si l'occasion m'était donnée.

Peu de temps auparavant, des paroles prononcées par des lèvres enfantines avaient retenu mon attention : on dirait de grosses peluches. Mais qui sont vivantes. Pour de vrai. Une fois encaissé le fait que les animaux semblaient plus réels aux yeux de ceux pour qui l'ont m'avait conçue, sa définition me trotta indéfiniment dans la tête. Non que je ne fus réellement jalouse de l'attrait que ces êtres inconnus exerçait sur les âmes innocentes mais j'aurais bien aimé savoir ce qu'ils avaient de plus que nous. De grosses peluches, de grosses peluches. D'accord peut être sont-ils plus impressionnants mais à quoi cela sert-il ? Les peluches ne doivent pas être trop imposantes sans quoi elles ne pourraient jamais suivre les enfants dans leurs déplacements, dans leur sommeil afin de les réconforter et de prendre soin d'eux. Et n'est-ce pas là la raison d'être des peluches ? Je me rappelai alors qu'il n'était guère question de peluches justement mais d'êtres vivants. Qui, à l'image des humains, sont. Ils existent depuis toujours sans qu'on leur ait assigné une fonction. Contrairement à mes semblables qui ne sont qu'un produit de l'imagination humaine, en quête de tendresse et d'amusement. Les animaux sont faits de chair et d'os à l'instar des hommes. La cage de leur corps regorge de veines, d'organes, de vie. Ils respirent. Peut-être même ressentent-ils des émotions, physiques ou psychiques, qu'en sais-je ? Ils agissent comme bon leur semble et personne ne semble leur en tenir rigueur. Qu'importe que j'en aie acquis un simulacre grâce à ce corps d'humaine, l'ourson qui réside à jamais en moi leur enviait cette liberté innée.

Et ce jour-ci c'était le grand jour. J'allais enfin rencontrer des animaux et pourrais m'en faire une véritable opinion. J'avais prévu de me rendre au zoo de Fantasia Hill dans la matinée non sans passer le bonjour au vieux Monsieur de la boutique auparavant et m'être assurée qu'il n'avait besoin de rien. Armée d'un petit sac à dos Eastpak très résistant -et complètement dingue mais garanti 30 ans- contenant le strict nécessaire et de mes yeux frétillant d'impatience, je m'embarquai donc pour cette journée de découverte zoologique. Je dus réprimer mes jambes qui semblaient n'avoir qu'une hâte, courir sans s'arrêter jusqu'au parc. Je fis toutefois une rapide halte chez Ô Sorbet d'amour, fabricant de glaces artisanales depuis 1935, originaire du bassin d'Arcachon français.

Peu de temps après avoir été embauchée à l'Enchanted Toys, j'avais effectivement remarqué un glacier non loin de la boutique qui proposait une gamme extrêmement variée de parfums. Émerveillée et curieuse, le regard étincelant devant la vitrine aux mille et une couleurs, j'avais pris la résolution de goûter toutes les saveurs proposées. A chaque occasion un peu particulière je m'offrirais un cornet de glace dont le goût serait choisi de façon alphabétique dans la liste bigarrée digne de celles adressées au Père Noël par des petites têtes blondes impatientes. En cette journée rendue spéciale par la perspective de ma visite du parc zoologique de la ville, j'en étais au goût caramel au beurre salé. Sitôt que j’eu laissé tomber les quelques pièces argentées entre les doigts du vendeur en gage de ma bonne foi, je repris ma route,  dégustant l’objet de ma gourmandise néanmoins d’un œil distrait, mon esprit étant bien trop occupé par la perspective des surprises qui m’attendaient.  

« Oh ! » ne pus-je m'empêcher d'émettre quand après avoir passé les barrières de fer et de chair je me retrouvai enfin dans le parc animalier. A perte de vue ce n'était qu'enclos, verdure, béton et agitation. Je laissai cette fois à mes jambes toute leur liberté de mouvement, m'emmenant tantôt à droite, tantôt à gauche vers de nouvelles découvertes quand je remarquai un panonceau indiquant de respecter la tranquillité des animaux. Cela me fit sourire quand un groupe d'enfants turbulents me dépassa en poussant des cris plus puissants encore que les chimpanzés que je venais de quitter. J'avais passé un moment à les observer se mouvoir de branche en branche, utiliser leurs pattes antérieures et postérieures d'une façon étonnante, comme des mains humaines. Ce qui me frappa partout où j'allais fut l'expressivité des regards. Résolument vivants.

Je m'arrêtai alors seule devant un enclos foisonnant qui me parut vide. Je jetai un coup d'oeil au cartel et y lus « L'Ursus arctos horribilis, communément appelé grizzli, est une sous-espèce de l'Ursus arctos ou ours brun ... » Un ours. Incapable de poursuivre la lecture devant sûrement évoquer l'habitat naturel et l'alimentation classique de l'espèce, je relevai le menton et l'aperçus non loin, entre les taillis, sa grosse tête tournée dans ma direction. L'ours et l'ours en peluche. Face à face. Son regard me transperça le coeur plus que je n'aurais pu l'imaginer. J'avais cru envier aux animaux leur liberté mais, sans poser mes yeux dessus, je pris alors pleine mesure de la barrière. De son enfermement. De sa captivité.


code by rainbow ; quote by W. Blake


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Zoo : Un endroit conçu pour que les animaux puissent étudier les moeurs humaines. ❥ Anna' Zoo : Un endroit conçu pour que les animaux puissent étudier les moeurs humaines. ❥ Anna' EmptyJeu 15 Aoû - 16:27


Rencontre animalière (a)
FT. TEDDY & CENDRILLON.

 



Un regard sur la pendule, l'heure est au travail pourtant je suis toujours en congé mais le manque de mes chéries est incroyable. Je me sens coupable de les avoir laissé. J'ai stoppé le camping mais me rends parfois là-bas pour la journée, histoire de m'amuser dans les complexe de loisir avec mes amis et aujourd'hui, je ne résiste plus et me décide de retourner dans mon paradis où la seule noirceur est ma grande envie de libérer mes amis. Il est vrai que chaque jour de travail est un calvaire à cause de leur enfermement alors à la place de les faire sortir, je m'occupe d'eux et montre que je peux être une amie pour eux comme si j'étais avec mes petits amis souris.

Enfin bref, Je me lève rapidement, courant presque en travers de la chambre, digne d'un film comique, pour attraper mes affaires et aller la douche sans réveiller Stitch. Je m'en vais ensuite en direction de la salle de bain, laissant l'eau couler sur ma peau puis une fois terminée, j’entreprends de choisir mes vêtements et de m'habiller faisant attention de bien me cacher au cas où mon colocataire se réveillerait ou ferait genre de dormir alors que ce n'est pas le cas. Hop. Une jolie robe d'été qui me laisse tranquillement prendre l'air sans être engoncée dans un jean trop serré, une paire de sandale super jolie avec de petits talons, mon sac à main et me voilà, prête à partir.

Dehors, je prends soin de regarder les espaces verts pour mon plus grand plaisir ; ça me donne le sourire. Je marche confiante avec le sourire, heureuse d'aller sur mon lieu de travail en tant que visiteur et non, aide animaux bien que je sais que je ne pourrais m'empecher de passer 3 heures avec chacun. Je marche au travers de la ville, faisant un détour au supermarché, histoire d'acheter quelques petites choses à donner à mes amis et je reprends ma route. Quand j'arrive non loin du zoo, je sens le sourire sur mon visage s'agrandir plus encore. C'est étrange comme si peu me rends folle de joie. Je rigole à la pensée de mes retrouvailles avec mes petits amours et pénètre dans le zoo, radieuse.

Le monde est là : on ne peut pas dire que personne ne veut venir au zoo. Je me fais limite bousculer par les visiteurs tous aussi débile les uns que les autres par leur comportement impoli. On dirait presque que je me retrouve avec des centaines de Javotte et Anastasie. Je passais alors devant les cages de mes amis si triste, parlant à chacun comme une enfant parlant à son ours en peluche, m'asseyant presque devant chacune des cages un moment. Peu à peu, le brouhaha fut plus grand car le temps avançait et la matinée s'achevait presque vu le temps qui filait. J'avançais vers la cage énormément peuplé de mes chers petits chimpanzés Melody était là, je lui souriais et passais ma main discrètement dans l'enclos ; "Bonjour toi ! Je vais venir tout à l'heure, je te le promet mais je veux encore faire un tour avant ... tu sais bien que tu es ma favorite !" Un clin d'oeil à l'animal, mon cœur se brisait en sentant l'enclos nous séparant. Je n'étais pas habituée à me retrouver derrière celui-ci, j'étais toujours à l'intérieur à prendre soin d'eux. Soudain, sans que je l'ai vu surement faire, alors que j'avançais, je me sentis tomber, voyant limite ; ma vie défiler devant moi ... je me sentais glisser sur une chose inconnue pour le moment. Mon corps glissa d'un coup dans un choc assez brutal et je dus secouer la tete pour me remettre les idées en places alors que mes fesses se faisaient douloureuses tout comme mes oreilles qui subissaient les cris et rigolades des gens autour. Une peau de banane; j'eus un regard énervé sans m'en rendre compte vers ma chère petite Melody. Je sentais que cette chute allait me poursuivre un bon moment. Je mis du temps à me relever et je frottais doucement, discrètement ma fesses qui me faisaient drôlement mal avant d'avancer comme une malheureuse la tête baissée, légèrement déçu avant de me retrouver devant la cage à Ours enfin, celle de notre ami grizzli où se tenait une seule et unique personne qui attira mon regard. La demoiselle semblait absorbé par l'animal, ne bougeant presque plus et quand j'avançais pour essayer de comprendre si elle allait bien, je pus voir de profil, assez discrètement, que ses yeux semblaient d'une tristesse incroyable, comme réalisant une chose que je ne comprendrais pas sans lui avoir parlé. A la façon dont elle se tenait, je dirais qu'elle était surprise de l'enfermement et semblait se reconnaitre en l'ours dans la cage. Je ne souriais pas mais mon énervement du à la honte était parti car à présent, la jeune fille avait attiré mon intérêt. Touchant doucement l'épaule de la brunette, je lui disais d'une voix très douce et limite, nian nian comme celle qu'on entends dans mon dessin animé : Bonjour ... êtes-vous sur que ça va ? Un sourire qui se voulait protecteur et rassurant. Je restais proche d'elle, souriant à l'ours qui semblait comme reconnaitre. A mes yeux, il ressentait nos présences quoique certains en disent et au fond d'eux, nous étions leur amis comme ils étaient les nôtres pour les quelques personnes amoureux d'animaux comme ma Pocachou par exemple. Polie, je reprenais en lui tendant ma main, fronçant les sourcils, surprise par mon comportement - on aurait dit une humaine vu la salutation choisie - ; Je m'appelle Annab'ella Gordon, mais on m’appelle aussi ... euh peu importe ! Je n'osais pas toujours à la première rencontre parler de mon autre prénom, qui révélait mon identité car on ne savait jamais si la personne était comme nous, voyez-vous ? C'était trop compliqué.



Revenir en haut Aller en bas
Monsieur Pixie Dust

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: contrôler le monde
Faites place à la vedette
Monsieur Pixie Dust
J'ai posé bagages ici le : 27/02/2012 Jouant le rôle de : maître suprême Nombre de messages : 536 On me connait sous le pseudo : l'homme sans visage. Un merci à : tous les généreux donneurs d'organes Je suis fier(e) de porter l'avatar de : tous les enfants qui me suivent dans ma caravane sans poser de questions.
MessageSujet: Re: Zoo : Un endroit conçu pour que les animaux puissent étudier les moeurs humaines. ❥ Anna' Zoo : Un endroit conçu pour que les animaux puissent étudier les moeurs humaines. ❥ Anna' EmptyMer 15 Jan - 18:16

J'archive.
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Zoo : Un endroit conçu pour que les animaux puissent étudier les moeurs humaines. ❥ Anna' Zoo : Un endroit conçu pour que les animaux puissent étudier les moeurs humaines. ❥ Anna' Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Zoo : Un endroit conçu pour que les animaux puissent étudier les moeurs humaines. ❥ Anna'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-