AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -27%
PC Portable Gamer Alienware M15 – (15,6″ ...
Voir le deal
1599 €

Partagez

(ambie) + we're gonna set this world on fire. ♡ Vide
(ambie) + we're gonna set this world on fire. ♡ Vide
(ambie) + we're gonna set this world on fire. ♡ Vide
(ambie) + we're gonna set this world on fire. ♡ Vide
 

 (ambie) + we're gonna set this world on fire. ♡

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: (ambie) + we're gonna set this world on fire. ♡ (ambie) + we're gonna set this world on fire. ♡ EmptyMar 20 Aoû - 14:57


ALBERT & MINOUCHE
we're gonna set this world on fire. but you know just wanna have fun, we're gonna party all night, 'til we see the daylight.

Tu ne savais même pas comment tu étais venu ici, comment tu avais pris parti à la fête. Ce devait être l'appel des attractions qui t'avait embarqué avec elle, ou seulement l'envie et le besoin de voir des gens, de voir du monde, simplement là et heureux. Ça te manquait beaucoup, être entouré de monde. Te lever et savoir que tu vis dans une petite chambre avec qu'une colocataire. Savoir que tu vas sortir dans la rue, et ne pas parler à la moitié des gens car tu ne les connais simplement pas. Savoir qu'il est possible qu'un jour tu t'ennuies à en mourir, car il n'y a simplement pas tes frères avec qui tu pouvais autrefois rire, et jouer, et bastonner, et juste prendre du bon temps. C'était dur. Tu t'étais retrouvé seul une fois ici, sans personne, sans aucune connaissance, sans même aucun langage distinct, et t'avais parfois le mal du pays, ta vie d'avant te manquait. Alors, lorsqu'au loin, pendant que tu marchais dans les rues de Fantasia Hill, tu entendis de la musique forte, et le brouhaha des gens qui parlaient, qui riaient, qui criaient, il n'en t'en avait pas fallu plus pour être totalement distrait de toutes activités extérieures et tu t'étais juste laissé guider, entrant dans la fête foraine. Heureusement pour toi que tu n'avais aucun plan ce soir, car sinon, l'autre personne serait restée toute seule à t'attendre sans plus avoir de nouvelles de toi. Tu te baladais parmi les attractions, te sentant tout petit face à l'immensité de certaines, laissant tes pas te guider parmi les odeurs de crêpes et de gaufres et des pralines, tes yeux ne sachant plus où regarder parmi toutes les lumières présentes et les couleurs flashy des attractions et mêmes des granitas qui n'attendaient plus que d'être engloutis par des personnes assoiffées. T'adorais tout ça. L'ambiance de fête, les manèges à sensations, les jeux où il fallait dégommer des choses pour gagner des peluches. Tu te sentais bien, noyé dans la masse, perdu dans l'immensité de personnes toutes aussi semblables les unes que les autres. Et puis, ton regard s'arrêta sur la grande roue, majestueuse. Tu n'avais jamais de ta vie, même étant minion, eu l'occasion de rentrer dans l'une de ces nacelles, afin de pouvoir admirer la vue de plus haut. Et il fallait dire que ça te tentait bien, malgré le fait que cette attraction n'avait rien de sensationnelle et franchement rigolo. Mais c'était le genre de choses à essayer une fois dans sa vie, et il fallait croire que ce jour-là venait d'arriver pour toi. Tu te mis directement à faire la queue, car tu n'étais malheureusement pas le seul à avoir eu cette merveilleuse idée, mais cela avançait assez vite malgré le monde, alors tout allait bien. « On va mettre les personnes venues seules par deux dans les nacelles, afin de faire rentrer le maximum de personnes. » Annonça l'un des forains qui faisait entrer tout le monde. Tu fronças légèrement des sourcils, car oui, tu étais venus seul. Tu n'avais plus vraiment le choix maintenant, à part Sky, et de toute manière, cette petite virée du soir à la fête foraine n'était pas du prévue. On te fit donc entrer dans l'une des nacelles, et une autre personne prit également place dans celle en face de toi. Elle était belle, et blonde, et totalement inconnue. T'aimais bien les inconnus. Enfin, parler avec eux était tout autre chose, sachant que tu avais parfois encore du mal avec les langages possibles et tous les différents mots. Tu n'eus même pas le temps d'essayer de trouver un quelconque sujet de conversation, afin d'apaiser le malaise qui s'était installé quand souvent deux personnes étrangères se retrouvent ensemble, et la grande roue se mit à tourner, doucement. Tu détournas ton regard de la jeune fille et concentra ton attention sur le parc, et tout ce que tu pouvais voir d'aussi haut. T'étais très excité, surtout à l'intérieur de toi, et tu regardais tout avec deux grands yeux émerveillés.

FICHE ET CODES PAR EPISKEY.

Spoiler:
 


Dernière édition par Alfie "Stuart" C-Y Minion le Mer 21 Aoû - 10:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: (ambie) + we're gonna set this world on fire. ♡ (ambie) + we're gonna set this world on fire. ♡ EmptyMar 20 Aoû - 23:38


(ambie) + we're gonna set this world on fire. ♡ 858797granderouuuwpng
WE'RE GONNA SET THIS WORLD ON FIRE

Aujourd'hui, j'achève une longue et pas vraiment agréable matinée de travail. C'est fou tout de même ce que les gens peuvent être exigeants ici. Ils se plaignent de tout. Soit leur café n'est pas assez sucré, soit il y a trop de crème chantilly sur leur cappuccino, soit les petits gâteaux au chocolat contiennent trop de chocolat, ... Ce qui est parfaitement logique, puisque ce sont des gâteaux au chocolat et non à la noix de coco, à la vanille ou Dieu sait quel autre arôme. C'est donc sur cette note pas très joyeuse que ma journée commença. Heureusement, j'ai un après-midi de libre, ce qui me permettra de me détendre et d'envoyer toute cette pression continue au diable. D'ailleurs, s'il m'entend celui-là, j'aimerais lui dire qu'il ferait mieux d'arrêter de poser tous les malheurs du monde sur mes épaules. Sauf s'il tient vraiment à écourter ma pauvre vie. M'enfin. J'ai mis un peu d'argent de côté depuis quelques jours et ce dans l'unique but d'aller passer du bon temps au Funfair Attraction. Ça me changera de la routine "après-midi shopping au centre commercial", qui commence fatalement à être néfaste pour mon porte-monnaie. Je prends donc le car pour m'y rendre, n'ayant pas la chance de posséder mon propre véhicule. Il y a des gosses, beaucoup de gosses. Ce n'est pas que je n'aime pas ça, les enfants. Mais ... c'est tout comme. Un fois passé l'âge de deux ans, ils ne sont plus aussi mignons, et on ne peut plus aussi facilement les assortir aux sacs-à-main et aux chaussures. C'est un accessoire inutile, sans doute.

Je suis arrivée. Un ravissant parc, coloré et lumineux même en plein jour. Toutes ces nuances me rappellent un peu les profondeurs du lagon des sirènes, à Neverland. Les coraux, les poissons aux couleurs d'arc-en-ciel, les roches scintillantes et les algues d'un vert vif. J'esquisse un petit sourire enchanté sur mon visage. Cette journée risque de ne pas être aussi terrible que ça, finalement. Je passe au guichet, donne mon billet, et rentre enfin dans le parc. Il n'y a pas de doute, c'est vraiment un bel endroit. Et encore plus lorsqu'on est à l'intérieur. D'ici, on peut apercevoir les marchands de glaces et de souvenirs, les balançoires et les manèges pour enfants. Vous savez, ceux avec les petits poneys qui montent et qui descendent. Normalement, c'est ce genre d’atmosphère douce et enfantine qui réveille en vous des tonnes de souvenirs. Vous vous rappelez de votre premier tour en carrousel, tenant fermement la main de votre maternelle parce que vous avez peur que le petit cheval de bois ne se mette à bouger et à galoper ci et là, vous emportant dans sa course effrénée. Vous vous souvenez tout autant de la première glace partagée avec votre petit ami de l'époque, celle que vous avez malencontreusement renversée sur un passant. Votre mémoire se met à tourner à plein régime, et tous vos plus beaux souvenirs resurgissent  de nulle part. Il en est décidé autrement pour moi, qui n'ai d'autre souvenirs que celui d'errer tristement dans les eaux du "pays imaginaire". Vraiment, je ne regrette rien. Ce monde, c'est le début de tellement de nouvelles aventures, tellement de choses à faire et à obtenir. M'attarder sur le passé ? J'ai bien d'autres choses à explorer. Comme cette attraction, celle dont on m'a tant parlé. La grande roue. Prendre de l'altitude, de la hauteur. C'est tout ce dont j'ai rêvé avant d’atterrir chez les humains. Sortir de l'au et survoler le paysage.

Me voici donc dans la file de l'attraction. Il y a beaucoup de monde, mais le temps d'attente est étrangement réduit. Je me retrouve rapidement en tête de la queue. J'y suis presque. Je vais enfin pouvoir profiter pleinement de cette pause bien méritée. « On va mettre les personnes venues seules par deux dans les nacelles, afin de faire rentrer le maximum de personnes. » J'ai parlé trop vite. Je sens tout cet emballement qui s'accumulait en moi redescendre d'un coup. Moi qui voulais être tranquille. Je regarde un jeune homme - assez mignon - prendre place dans la cabine. Le forain me regarde et me fait signe d'entrer. Je m'empresse aussitôt et m'installe sur le siège inoccupé. Mon camarade de nacelle est un petit brun aux joues roses et bien nourries. On aurait envie de les lui manger. Quel âge a-t-il ? Seize, dix-sept ans ? On dirait presque un gamin, tellement son visage est rond et lisse. Ses grands yeux bruns sont néanmoins très attirants, on pourrait presque y laisser fondre le regard. Détailler et juger les gens, c'est plus fort que moi. C'est devenu une habitude depuis peu. Je ne prends donc pas la peine de regarder ailleurs, et tant pis si cela le dérange. Je n'ai jamais ressentis la moindre once de gêne avec des inconnus, je suis à l'aise dans mon nouveau corps et mon nouvel esprit. Ce n'est pas un petit gars comme lui qui va changer ça. L'engin démarre enfin, après un court moment d'attente. Nous prenons tout deux de l'altitude, sans dire un mot. Nos yeux se perdent dans le paysage. On peut distinguer lentement les autres manèges, les gens deviennent de plus en plus petits, jusqu'à ressembler à de minuscules fourmis. Le sommet nous est de plus en plus proche ... ça y est. On y est. La vue est unique. Les couleurs et les sons se mélangent, tout semble tellement insignifiant vu d'ici. C'est un spectacle des plus beaux.

Soudain, brisant cette émotion forte, un bruyant "CLANG!" se fit entendre ...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: (ambie) + we're gonna set this world on fire. ♡ (ambie) + we're gonna set this world on fire. ♡ EmptyMer 23 Oct - 11:21

Suppression de personnage, donc j'archive. I love you
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (ambie) + we're gonna set this world on fire. ♡ (ambie) + we're gonna set this world on fire. ♡ Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

(ambie) + we're gonna set this world on fire. ♡

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-