AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-27%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable Gamer Alienware M15 – (15,6″ – 16Go RAM ...
1599 € 2199 €
Voir le deal

Partagez

" I will try to fix you " → RUBY & ALEX Vide
" I will try to fix you " → RUBY & ALEX Vide
 

 " I will try to fix you " → RUBY & ALEX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: " I will try to fix you " → RUBY & ALEX " I will try to fix you " → RUBY & ALEX EmptyVen 18 Oct - 0:01




I will try to fix you

"Tell you I need you
Tell you I set you apart
Tell me your secrets
And ask me your questions
Oh let's go back to the start
Running in circles
Coming up tails
Heads are a science apart
Nobody said it was easy
It's such a shame for us to part
Nobody said it was easy
No one ever said it would be this hard
Oh take me back to the start”


Alexander éteignit sa radio. La première fois qu’il avait entendu cette chanson, il n’avait pas pu s’empêcher de penser à elle. La seule personne à qui il pensait tout le temps malgré lui. Son visage, sa longue chevelure, son sourire quand elle le regardait, ses mains si douces qu’il avait eu la chance de toucher une fois, alors qu’elle le consolait. Il ne voulait pas penser à elle ainsi, il souhaitait juste qu’elle soit sa vengeance. Mais une fois qu’il avait eu la chance de la côtoyer et même de devenir son ami plus rien n’avait été simple. Il s’était enfin senti bien à ses côtés et il n’avait pas ressenti cette sensation depuis la mort de sa famille. En juste quelques semaines, elle l’avait transformée, bien qu’il soit toujours cette homme séducteur qui ne pensait qu’à lui, il avait cessé de ramener des filles chez lui juste pour un soir et avait même réussit à s’ouvrir à d’autres personnes. Mais la seule qui arrivait vraiment à le rendre bon, optimiste et clément c’était elle. Et même si au début, il avait eu beaucoup de mal à s’avouer ces sentiments, il ne pouvait plus les nier, c’était évident. Pour la première fois de sa vie, il était en train de tomber amoureux et ça le terrifiait, or il ne pouvait s’empêcher de la voir, de l’appeler tous les trois jours pour savoir comment elle allait et de sortir avec elle une fois par semaine même si ce n’était que pour aller voir un film ou une exposition. Il était tellement ravi de faire un peu parti de sa vie et qu’elle se confie à lui. Il avait une importance pour elle, certes elle était moindre que celle de Robin mais il était prêt à tout pour qu’elle change d’avis et qu’elle se rende compte que c’était LUI. Qu’il était le bon, que même si dans la forêt, il n’était que le méchant celui qui n’avait pas le droit au happy end, dans leur monde actuel, c’était une tout autre personne, prêt à faire des efforts sur lui-même pour qu’il soit digne d’elle.

Il était samedi soir et comme la plupart des samedi, il avait rendez-vous avec sa belle. Bien décidé à l’épater, il avait sorti le grand jeu : il avait réservé dans un bon restaurant pour commencer puis il avait décidé de l’amener prendre le dessert qu’il avait lui-même préparé, dans un parc qui organisé un spectacle de fontaine. Il savait que c’était un cadre très romantique mais pour ne pas l’effrayer il avait prévu de lui dire que c’était simplement car elle comptait pour lui et que c’était son amie la plus chère. Après ça, il espérait qu’elle ouvre les yeux enfin sur lui et que peut être ces sentiments évoluent dans son sens et qu’elle éprouve au moins le dixième de ce que lui pouvait ressentir. A 8 heures, il venait juste de finir d’enfiler une chemise blanche quand la sonnette de son appart retentit, il prit une grande inspiration pour essayer de calmer les battements de son cœur. Il n’arrivait pas à se calmer, deux sentiments contradictoires se battaient en duel : de la joie et en même temps une peur incontrôlable de n’être pas assez bien et d’être rejeté. Mais il ne pouvait plus faire marche arrière, il essaya de cacher ces émotions, s’efforça de faire son sourire charmeur et se décida enfin à lui ouvrir...

Elle était là, devant lui, les cheveux relevés mais quelques mèches avaient été oublié et se balançaient le long de son cou. Elle portait une robe simple mais elle était, selon lui à couper le souffle. Il lui fit deux ou trois compliments puis lui demanda si elle pouvait l’attendre quelques secondes le temps d’attraper sa veste. Il retourna rapidement dans sa chambre, histoire de s’asseoir pour reprendre ses esprits « reprend toi mon vieux, tu l’as déjà vu, tu es déjà allé au resto avec elle alors arrête de stresser comme ça ». C’est vrai que ce n’était pas la première fois qu’il sortait avec elle, mais il avait cette étrange sensation que ce n’était pas pareil, que cette fois ci ce rendez-vous dépassé le stade de la simple amitié. Il prit une nouvelle fois une grande inspiration pour se donner du courage et prit sa veste noire. Il retourna ensuite dans son entré ou l’attendait sa charmante amie, elle était toujours souriante mais semblait perdue dans ses pensées, il ne savait pas s’il devait l’interrompre ou la laisser tranquille et attendre qu’elle reprenne ses esprits et qu’elle décide de partir au restaurant. Il opta pour la seconde hypothèse mais son portable sonna, elle revint sur terre, regarda le nom qui apparaissait sur son portable et qui semblait vouloir lui parler mais elle ne décrocha pas et se tourna vers lui : « Es tu prêt ? ». Alex’ acquiesça et lui emboîta le pas.


© charney


Revenir en haut Aller en bas
Ruby M . Loxley

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Parvenir à vivre enfin notre amour pleinement et dans la joie.
Faites place à la vedette
Ruby M . Loxley
J'ai posé bagages ici le : 08/10/2012 Jouant le rôle de : La belle Marianne. Nombre de messages : 2877 On me connait sous le pseudo : Toujours le même. Un merci à : Avatar by me + Tumblr Je suis fier(e) de porter l'avatar de : K.Stew <3.
MessageSujet: Re: " I will try to fix you " → RUBY & ALEX " I will try to fix you " → RUBY & ALEX EmptyDim 20 Oct - 17:47




Your hand coul be a new hope

« Le soleil ne se lève que pour celui qui va à sa rencontre. » La jeune fille venait tout juste de lire cette phrase alors que son esprit se plaisait à vagabonder vers des contrées beaucoup plus éloignées. Des paysages dans lesquels, elle se revoyait enfant, désireuse d’aventures et à la recherche d’une nouvelle. Ce jour où, alors qu’elle retrouvait la lisière de la forêt de Sherwood, ce jeune renard l’avait surprise. Celui là même qui avait eu raison de sa peur primaire et lui avait ainsi dévoilé une amitié sans faille. Cette amitié n’avait cessé de s’accroître de jour en jour, jusqu’à ce que l’amour ne vienne les embrasser de son plus fort engouement et qu’ils ne s’avouent leurs sentiments l’un pour l’autre. Depuis ce jour, nul jour ne se levait, nulle nuit ne prenait son envol, sans que les pensées de la jeune fille n’aille vers ce renardeau, devenu par les années, un renard aux reflets chatoyants et dont le caractère n’avait raison que de son charisme naturel. Cet être à qui elle avait offert son cœur, en échange de bonheur qu’elle désirait lui faire vivre en partageant sa vie à ses côtés. Ce soleil avait brillé de la plus belle manière qui soit, l’espace de quelques instants, trop courts selon la jeune fille. Et à présent, terni, elle ne parvenait plus en sentir les moindres chaleurs sans que son cœur ne pleure de cette absence trop importante. Et pourtant, alors que nul présage n’avait pu y laisser ainsi parsemer quelques indices, alors que rien n’aurait pu anticiper cela, la chaleur parvenait à lui revenir ne serait-ce que pour la maintenir en vie. Depuis qu’elle avait pu faire la connaissance de cet homme de justice, quelque chose parvenait à renaître en elle. Son regard l’incitait à vouloir lui venir en aide, un peu de cette même façon dont il parvenait à lui offrir quelques moments de quiétude. Sieur Alexander avait ainsi pris une place importante au sein de la vie de la jeune Ruby. Tel un ami, ce dernier ne cessait de se dévoiler petit à petit à elle. Les moindres de ses attentions parvenaient à emplir de joie le cœur de la jeune renarde, qui voyait ainsi le signe que cette humanité n’était aussi mesquine qu’elle voulait l’y paraître. Quelque chose naissait dans le regard de ce sheriff avec lequel elle appréciait passer du temps : l’espoir d’une vie meilleure. Cette infime part qui le poussait à vouloir se dépasser à chacune de leur rencontre et qui permettait ainsi au cœur de Ruby d’être envieuse de ce sentiment. Jamais, elle n’aurait cru vivre pareille expérience, alors même qu’elle était meurtrie à l’intérieur. Quelque part, il parvenait à la reconstruire, lui faisant ainsi découvrir son monde, alors que le sien était parsemé d’innombrables nuages. Et les quelques éclaircies qui parvenaient à percer ces épaisses fumées, lui dévoilaient les bribes d’un paysage magnifique, accroissant ainsi l’amour qu’elle pouvait porter à son ami. Une sonnerie parvint à évanouir le sourire naissant sur ses lèvres, alors que Liam l’appelait pour un appel. Se hâtant, la jeune fille reconnut presque aussitôt la voix de l’autre côté du téléphone : celle d’Alexander. Ils avaient pris l’habitude de se retrouver quelques fois les samedis afin de partager quelques moments ensemble. Bien entendu, cela était toujours des instants au cours desquels, ils se rassuraient mutuellement ou bien où ils apprenaient à se connaître. Et ce fut avec grande joie que la jeune fille accepta son invitation, y voyant ainsi l’opportunité de partager un nouvel instant de complicité en compagnie de son ami.

S’apprêtant ainsi à ses affaires, Ruby avait pu confectionner une robe comme elle avait coutume de le faire par le passé. C’est ainsi qu’elle y vit l’occasion de s’en accommoder, espérant au fond être plaisante pour ses yeux . Après quoi, elle releva ses cheveux, permettant ainsi aux autres de mieux voir ses yeux. A vrai dire, depuis qu’elle était devenue humaine, Ruby prenait soin de se cheveux avec autant d’attention que lorsqu’elle disposait d’un pelage. Ce dernier lui manquait, elle qui avait cette robe si soyeuse et si délicate, elle ne pouvait l’y trouver à nouveau que dans cette épaisse chevelure qui lui donnait l’air si innocent. Peut être que quelque part, son Amour, pourrait la reconnaître grâce à ce moindre détail, si insignifiant pour maintes personnes, mais qui devenait de jour en jour un espoir vivant dans le cœur de la jeune fille. Après quoi, elle se regarda dans le miroir de cette salle qu’ils dénommaient être une salle de bains. Sa main gauche dans son autre main, Ruby caressait du bout des doigts l’anneau invisible qui avait orné son annulaire il y avait de cela une éternité selon elle. Le chagrin s’installa au fond de son regard, alors que ses pensées se portèrent vers Robin et vers son état. Le manque de sa présence était tous les jours un peu plus douloureux mais pire encore l’inquiétude qu’elle avait à son égard était telle, que le trou au fond de son cœur ne cessait d’augmenter de jour en jour, lui donnant ainsi l’impression de n’être plus rien. Non, elle n’était plus rien depuis, seulement que l’ombre de celle qu’elle avait pu être jadis. Sans lui, une part d’elle s’était envolée, une très grande part. Si bien, que le mal qui la rongeait gagnait peu à peu face à l’espoir dont elle voulait se faire preuve de croire. Des larmes perlèrent le long de ses joues, alors que désireuse de se reprendre, afin de dissimuler cette faiblesse, la jeune fille les écrasait d’un rapide revers de main. Elle se pencha alors vers le lavabo et passa quelques fois de l’eau sur son visage en inspirant fortement. Robin n’apprécierait pas ce comportement. se mit-elle à penser, alors qu’elle cherchait à se convaincre qu’il n’était pas loin et que lui aussi devait la chercher. Peut être même s’étaient-ils déjà croisés ? Ses pensées parvinrent à sortir de son esprit, alors qu’elle entendit du mouvement derrière la porte, lui indiquant ainsi que son preux chevalier servant , Liam, devait probablement partir en quelques endroits. Se hâtant une nouvelle fois pour sortir et ainsi le rejoindre, ce dernier lui demanda si elle désirait qu’il la dépose quelque part. Souriant, la jeune fille acquiesça d’un signe de tête, même si, une dame de son rang ne devait probablement pas se comporter de cette manière là. Mais après tout, ici, elle n’était que Ruby. Ainsi donc, quelques minutes plus tard, c’est avec hésitation que la jeune fille appuya sur l’interrupteur qui servait de sonnette afin de prévenir son ami de sa présence. Le temps qu’il ne vienne ouvrir, elle s’était retournée afin de pouvoir regarder la vue de cette place, et alors qu’il ouvrait la porte, Ruby fut confrontée à un Alexander vêtu de ses plus beaux apparats, laissant ainsi la jeune fille rougir. « Vous… » Elle s’arrêta quelques secondes et se mit à sourire légèrement en coin avant de reprendre. « Tu es très plaisant homme. » Le tutoiement était une chose pour laquelle la jeune fille avait énormément de mal, malgré les demandes des personnes qu’elle côtoyait. Et lorsqu’il lui fit à son tour quelques compliments, c’est avec ce même sourire timide et cette légère gêne qu’elle laissa échapper un timide merci.

Un léger silence s’installa entre eux, alors qu’elle suivait ses recommandations en entrant dans sa demeure. La jeune fille n’osa s’installer sur une place, tant qu’on ne l’avait invité à le faire. Et c’est ainsi qu’elle se retrouva seule quelques instants dans une pièce qui semblait être une salle à manger.  Curieuse, Ruby laissa son regard vagabonder de ci de là à travers la pièce, cherchant des bribes de souvenirs qu’elle aurait peut être pu reconnaître. Mais tout semblait être fait à neuf, aussi, c’est en se dirigeant vers la fenêtre au fond de cette pièce que sa main de porta une nouvelle fois vers son annulaire gauche. Si vous saviez comme vous me manquez. songea t-elle comme si l’espoir que cette idée de parvienne jusqu’à lui et qu’il lui revienne. L’impression même que son image se dessinait de l’autre côté de cette baie vitrée la frappa de plein fouet et lui imposa des souvenirs doux et chaleureux dont son cœur ne cessait d’appeler encore. Cette vapeur rêveuse se dissipa en quelques secondes, alors que le téléphone que Liam lui avait prêté pour ce soir retentit. Cherchant à tâtons l’endroit plaisir pour couper cette sonnerie qui perçait les oreilles, la jeune fille se rendit alors compte que son charmant ami était à ses côtés. Aussi beau pouvait-il être, elle se plaisait à lui sourire de la plus belle des façon avant de lui demander sur un ton léger si il était prêt. Alexander répondit à l’affirmative, incitant ainsi Ruby à prendre une allure plutôt lente de manière à ce qu’ils puissent marcher côte à côte. « Laisse moi te remercier encore une fois pour cette soirée. J’apprécie lorsque nous passons du temps ensemble tous les deux. » Elle lui adressa un sourire des plus sincères qu’elle puisse avoir avant de reprendre sur un ton plutôt curieux. « Nous rendons nous au restaurant par votre moyen ou désireriez vous que je m’en accommode ? Elle regarda à nouveau Alexander dont le sourire qui se dessinait sur son visage laissa la jeune fille admirative, jusqu’à ce qu’elle ne se rende compte de ce qu’elle venait de dire. « Malgré les efforts, il m’est encore difficile d’accepter ce tutoiement. » Elle se mit à rire doucement, espérant que la soirée qui s’annonçait les rendrait heureux ensemble.





© charney




printemps éternel

« Celui qui occupe mes pensées possède les seules richesses dont je puisse ambitionner la conquête : un noble cœur, un esprit chevaleresque et un caractère loyal. Je lui serai éternellement fidèle et attachée. »
Revenir en haut Aller en bas
 

" I will try to fix you " → RUBY & ALEX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-