AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -25%
Nouveaux écouteurs Apple AirPods 2 au meilleur ...
Voir le deal
133.90 €

Partagez

« Aurait-on mieux fait de rester sobre ? » Ria & Abigaëlle. Vide
« Aurait-on mieux fait de rester sobre ? » Ria & Abigaëlle. Vide
« Aurait-on mieux fait de rester sobre ? » Ria & Abigaëlle. Vide
« Aurait-on mieux fait de rester sobre ? » Ria & Abigaëlle. Vide
« Aurait-on mieux fait de rester sobre ? » Ria & Abigaëlle. Vide
 

 « Aurait-on mieux fait de rester sobre ? » Ria & Abigaëlle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Abigaelle A. Blair

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Savoir enfin d'où je viens...
Faites place à la vedette
Abigaelle A. Blair
J'ai posé bagages ici le : 13/09/2013 Jouant le rôle de : Alice in Wonderland. Nombre de messages : 875 On me connait sous le pseudo : Asz. Un merci à : Tumblr ♥ Je suis fier(e) de porter l'avatar de : La sublime et divine Kathryn Prescott.
MessageSujet: « Aurait-on mieux fait de rester sobre ? » Ria & Abigaëlle. « Aurait-on mieux fait de rester sobre ? » Ria & Abigaëlle. EmptyDim 20 Oct - 22:31

RIA & ABIGAËLLE

« Aurait-on mieux fait de rester sobre ? »


La journée touchait à sa fin. L'après-midi laissait place à la soirée et la soirée laisserait bientôt place à la nuit. Et je savais pertinemment que cette nuit serait une de plus où je n'arriverai pas à dormir correctement, trop tourmentée par mes cauchemars. Je décidais donc que ce soir, je n'irai pas dans mon lit avant de ne plus tenir debout. Je voulais sortir. J'en avais assez de tenter bien sagement de m'endormir tôt, de me rendormir après chaque sursaut et de finalement ouvrir les yeux au petit matin, encore plus fatiguée que la veille. Non, ce soir, je danserai toute la nuit pour m'user, s'il faut. J'étais révoltée, c'est vrai. Il fallait que les choses changent pour moi. Après l'épisode douloureux où mon moral et mon état de santé était tellement bas, qu'il jouait même sur le comportement de Dinah, ma chatte et ma meilleure amie, je ne pouvais tolérer un écart de plus dans cette vie qui me semblait inconnue.

Je finissais de me préparer, rouge à lèvre et cheveux bien lissés, pour me rendre au Rhumeries. Je n'y étais jamais allé, mais j'avais entendu beaucoup de bien de ce bar, que du positif. Alors, c'était sûrement le meilleur endroit pour rencontrer de nouvelles personnes et me changer les idées. Une fois prête, j'embrassais mon animal de compagnie sur le crâne. « Promis Dinah, je ferais attention. » lui murmurais-je pour la rassurer et me rassurer aussi, en quelques sorte. Il est vrai que je n'étais pas habituée à sortir. J'étais plutôt de nature solitaire. Trop perdue dans ma vie et perturbée par mon orientation sexuelle, j'évitais comme je le pouvais les gens, la forte population. Mais j'avais, à présent, envie de changer ça rapidement. Sally, ma meilleure amie humaine, elle, me l'avait bien souvent conseiller. « Sortir te ferait du bien Abi ! » me répétait-elle souvent. Et bien ce soir, je le faisais. Je passais le seuil de ma porte, convaincue que je passerai une bonne soirée.

Quelques minutes plus tard, après une longue marche à pieds, j'arrivais à destination, poussant la porte du Rhumeries. Je scrutais lentement l'intérieur du bar, tentant de repérer un siège libre dans ce remue-ménage d'humains, certains étant déjà saouls. Je décelais alors une place au bar, aux côtés d'une jeune femme dont la longue chevelure blonde m'impressionna directement. Je décidais donc de m'y installer, m'avançant jusqu'au bar. Je me rendis alors compte que je n'étais vraiment pas habituée à sortir. J'avançais si lentement et avec tant de prudence que je me faisais pitié à moi-même. Un peu d'allure Abi, tu as décidé de sortir alors mets-moi ces peurs de côté ! me soufflait ma conscience. Une fois face à la jeune femme blonde, j'inspirais grandement avant de lui poser la question, qui était presque fatidique pour moi, la pauvre Abigaëlle qui ne sort jamais. « La place est libre ? » dis-je à la jeune femme d'une voix enjouée, le regard guettant sa réaction.


STAY ❞

I'll give her one more time. We'll give you one more fight. Said one more line. There'll be a riot, cause I know you.
Revenir en haut Aller en bas
L. Ria Bunnier

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
L. Ria Bunnier
J'ai posé bagages ici le : 01/06/2013 Jouant le rôle de : la plus intello des soeurs lapines, soeur du meilleur pote du petit prince et miss je-sais-tout. Ria. Nombre de messages : 762 On me connait sous le pseudo : Atomic.Sky. Un merci à : Trixie/Ruby-chou pour l'avatar <3 Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Emilia Clarke, et en Blonde s'il vous plait !.
MessageSujet: Re: « Aurait-on mieux fait de rester sobre ? » Ria & Abigaëlle. « Aurait-on mieux fait de rester sobre ? » Ria & Abigaëlle. EmptyDim 20 Oct - 23:38

« Aurait-on mieux fait de rester sobre ? »
Abigaëlle ∞ Ria
Alors que se tenait devant elle, le dixième verre de sa soirée, Lavende Ria Bunnier se demanda comment elle en était arrivé ici ... Tous les amis de la jolie Ria se plaisait à dire que cette dernière était toujours parfaite: souriante, studieuse, calme et obéissante. Pourtant, en cet instant, Ria Bunnier ne ressemblait en rien à celle qu'elle avait été. Elle se trouvait dans un bar, au comptoir, à se faire offrir des verres par des inconnus qui espérait un regard, un baiser ... Mais elle restait insensible à cela, se contentant de boire les verres qu'on lui donnait sans se soucier du lendemain, tentant, vainement, d'oublier les raisons qui avait mis son coeur en miette.  Elle avala son verre, sentant l'alcool descendre avec une lenteur presque apocalyptique, le long de son oesophage. En reposant le verre vide sur le comptoir, elle se donna mal au coeur. Elle imaginait les regards déçus de ses jumelles si elles apprenaient sa déchéance actuelle. Pauvre petite Ria dont le coeur brisé suffisait à l'amener aussi bas. Pauvre enfant qui n'imaginait pas qu'il puisse y avoir pareil douleur dans ce monde ... Elle repoussa ses mèches blondes, presque blanches, dans son dos, jouant avec le bord de son verre, toujours dans ses pensées.

Le souvenir d'Aerith se faisait de plus en plus vague dans son esprit: sa peau, ses cheveux blonds, son sourire, son regard perdu ... Tous ces éléments disparaissaient petit à petit alors que les heures, les jours passaient, inlassablement et que son amante de quelques jours refusaient de la voir. Un simple « Il faut que je retrouve ce garçon, Ria, je sais qu'il pourra m'en dire bien plus que ce que l'on sait sur moi. » avait tout brisé. Elle était partie, dans sa petite robe blanche, en la laissant là, sur le bord de sa route. Ria était resté des heures sur ce banc alors que le visage d'Aerith s'éloignait, peu à peu, elle prenait conscience que les sourires de sa belle blonde ne s'adresserait plus à elle mais à Lui. Cet autre dont on ne savait rien. Ce jeune homme brun pour lequel Aerith éprouvait des sentiments alors même qu'elle ne voyait qu'une silhouette. Et puis, il y avait eut Nicholas ... Cet homme bien plus vieux qu'elle qui était soudainement parti sans donner de nouvelle. Comme Figaro ... Et aujourd'hui Aiden, dont elle ne savait pas grand chose hormis sa réputation de grand don juan. Elle savait qu'une relation avec Aiden lui ferait plus de mal que de bien, mais l'attraction qu'elle ressentait pour le jeune homme la dépassait quelque peu, tout comme ce trou béant dans son coeur qu'Aerith avait laissé. Car oui, tout revenait indéniablement à elle. Aerith et ses boucles blondes, Aerith et son gout étrange pour les vêtements gothiques, Aerith et sa mémoire oubliée. Et aujourd'hui, elle était partie, disparue comme les autres. Elle l'avait abandonné, laissé pour morte dans cette ville sans qu'elle ne puisse remonter à la surface. Ria en voulait beaucoup à cette Amie, elle ne comprenait pas pourquoi celle ci avait eut besoin de rejoindre ce garçon dont personne ne savait rien et qu'elle n'avait put identifier. Pourtant, en cette soirée, elle ne pouvait que pleurer sur son amour déçue.

Une voix la sortit de ses pensées « La place est libre ? », elle se retourna, l'esprit encore ailleurs. Qui était donc cette jeune femme qui se tenait devant elle ? Ses cheveux rouges et son air ingénue l'intriguèrent. Elle ne put qu'acquiescer, toujours sans un mot. La jeune fille s'installa près d'elle, elle commanda un verre, Ria n'écoutait que d'une oreille, sans vraiment faire attention. Alors que le barman préparait la commande, Ria observa l'inconnue du coin de l'oeil: la barrette qu'elle portait dans les cheveux lui donnait un air enfantin, presque infantile qui la mit, sans qu'elle ne sache réellement comment, presque en confiance. Ria se rendit soudainement compte que son inconnue l'observait également.
« Je suis désolée ... Je ... J'étais intriguée par la couleur de tes cheveux, c'est naturel ? » C'était tellement ... Elle de répondre ce genre de chose stupide ! Elle n'avait trouvé d'autre sujet de conversation que celui des mèches flamboyante de la jeune fille. Elle soupira intérieurement, se maudissant de sa stupidité évidente.
Code by Silver Lungs


“ 'Cause I wanna wrap you up, wanna kiss your lips ... I wanna make you feel wanted and I wanna call you mine. Wanna hold your hand forever and never let you forget it. Yeah, I, I wanna make you feel wanted”✰ heartless love.
Revenir en haut Aller en bas
Abigaelle A. Blair

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Savoir enfin d'où je viens...
Faites place à la vedette
Abigaelle A. Blair
J'ai posé bagages ici le : 13/09/2013 Jouant le rôle de : Alice in Wonderland. Nombre de messages : 875 On me connait sous le pseudo : Asz. Un merci à : Tumblr ♥ Je suis fier(e) de porter l'avatar de : La sublime et divine Kathryn Prescott.
MessageSujet: Re: « Aurait-on mieux fait de rester sobre ? » Ria & Abigaëlle. « Aurait-on mieux fait de rester sobre ? » Ria & Abigaëlle. EmptyLun 21 Oct - 21:07

RIA & ABIGAËLLE

« Aurait-on mieux fait de rester sobre ? »


Alors que j'attendais impatiemment la réponse de ma future interlocutrice, j'eu le plaisir de voir son visage de face lorsqu'elle se retourna vers moi. J'espérais une réponse enjouée, sincère et rapide, mais rien. Je n'eu rien d'autre qu'un regard semblant perdu, tourmenté et étrangement surpris. Ses iris d'un bleu incroyable me fixait avec une telle insistance que j'en conclus que, oui, je pouvais m'installer ici. Alors que je m'asseyais donc lentement sur le tabouret à ses côtés, je prenais soin, à mon tour, de la détailler du regard. Elle avait une peau pâle, si pâle et rosée qu'elle aurait pu passer pour une poupée de porcelaine. Son regard était doux et impressionnant à la fois, de part leur couleur vive et calme. Ses grands yeux bleus lui donnaient un côté fragile qui était des plus attendrissant. Son petit nez était légèrement retroussé et plutôt drôle -comme le mien, soit disant passant- et sa bouche était aussi tendre qu'un bouton de rose.

Une fois installée et cette observation très précise de ma voisine faite, je me tournais vers le barman que lui, je négligeais complètement. Etais-je si lesbienne que ça ? Je me contentais de lui sourire pour ensuite lui commander un martini blanc, ma voix étant des plus neutre possible. En attendant ma boisson, je guettais du coin de l'oeil la blonde à mes côtés qui m'intriguait pour de bon. Sa réaction avait été si étrange que je ne savais pas vraiment où me mettre. J'étais peut-être aussi bizarre que je le pensais finalement et la planète entière lisait mes problèmes personnels sur mon front... Qui sait, après tout ? Tout est bizarre à Fantasia Hill de toutes façons. Mon regard bifurquait ensuite vers le reste du bar, qui semblait s'être encore plus animé que depuis l'instant où j'y avais mis les pieds. C'était donc bien vrai, cette rumeur de convivialité. Quelques instants plus tard, le barman me sortait de mes songes, posant alors face à moi ma boisson. Je le gratifiais d'un sourire, lui balançant un billet à tout hasard. « Garder la monnaie ! » lui dis-je en souriant.

Une gorgée brûlante, presque acide se déversa dans mon gosier alors que je songeais vraiment à partir d'ici si les choses ne se décoinçaient pas rapidement. Pour une fois que je sortais, c'était les autres qui ne voulaient pas de moi ! J'étais un peu frustrée, c'est vrai. Je me sentais seule, là, sirotant mon martini blanc sans un mot de quiconque. Même avec Dinah je me sens moins seule. « Je suis désolée ... Je ... J'étais intriguée par la couleur de tes cheveux, c'est naturel ? » Cette voix semblait provenir de ma droite et... Oui, c'était bien le cas. La jeune femme aux yeux de cristal venait de m'adresser la parole. Je ne pu retenir un sourire large et naïf, trop heureuse qu'on m'aborde enfin. Sa question était drôle, je ne pu m'empêcher de pouffer de rire d'amusement, sans aucune moquerie. Je reprenais alors mon calme, le sourire toujours fixé sur mes lèvres. « Non, non, c'est une coloration ! Je suis châtain foncé de nature. » Cette conversation commençait un peu bizarrement, mais j'étais rassuré qu'elle commence enfin. « Et toi, ce sont des... rajouts ? » Il fallait dire que la longueur de ses cheveux étaient si impressionnante que je ne pouvais me retenir de cette question. Je me sentais soudainement débile de poser une question pareil. Quoi, on allait vraiment parler de longueur de cheveux et de coloration toute la soirée ? Cependant, ça me ressemblait bien, une discussion pareil. Une discussion... étrange..


STAY ❞

I'll give her one more time. We'll give you one more fight. Said one more line. There'll be a riot, cause I know you.
Revenir en haut Aller en bas
Monsieur Pixie Dust

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: contrôler le monde
Faites place à la vedette
Monsieur Pixie Dust
J'ai posé bagages ici le : 27/02/2012 Jouant le rôle de : maître suprême Nombre de messages : 536 On me connait sous le pseudo : l'homme sans visage. Un merci à : tous les généreux donneurs d'organes Je suis fier(e) de porter l'avatar de : tous les enfants qui me suivent dans ma caravane sans poser de questions.
MessageSujet: Re: « Aurait-on mieux fait de rester sobre ? » Ria & Abigaëlle. « Aurait-on mieux fait de rester sobre ? » Ria & Abigaëlle. EmptyMer 15 Jan - 18:13

J'archive.
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: « Aurait-on mieux fait de rester sobre ? » Ria & Abigaëlle. « Aurait-on mieux fait de rester sobre ? » Ria & Abigaëlle. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

« Aurait-on mieux fait de rester sobre ? » Ria & Abigaëlle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-