AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-29%
Le deal à ne pas rater :
Jeu d’ambiance Dobble
7.12 € 9.99 €
Voir le deal

Partagez

et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ Vide
et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ Vide
et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ Vide
et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ Vide
et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ Vide
et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ Vide
et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ Vide
et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ Vide
et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ Vide
et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ Vide
et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ Vide
et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ Vide
et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ Vide
et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ Vide
et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ Vide
et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ Vide
et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ Vide
et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ Vide
 

 et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ EmptyJeu 24 Oct - 19:24

 


Bob a toujours été quelqu'un de très organisé : il est du genre à faire des listes pour se rappeler de tout et n'importe quoi, à avoir pleins de petits post-it afin de s'assurer de ne pas oublier certaines choses importantes . Ça l'aide également à se visualiser un but qu'il fera tout pour atteindre. △ Il est très malin malgré ce que l'on peut penser : il arrive à vite analyser les situations et à trouver parfois une bonne solution après avoir observé ce qui se trouvait autour de lui et qui pourrait l'aider. △ Il aime les challenges. Et c'est surtout que si jamais vous le défier, il fera tout pour réussir ce défi. △ Il a énormément de culture et peut savoir des petites informations de la vie dont tout le monde s'en fout où qui ne sont pas si intéressantes que ça. △ Il est sûr de lui et de ses compétences, parfois un petit peu trop ce qui l'amène à se voiler la face sur certaines choses. △ Il est toujours la pour prouver aux autres à quels points ils ont tord, spécialement lorsqu'ils ne croient pas en lui et qu'ils décident de bien lui faire savoir. △ Il obtient toujours ce qu'il veut. Ça à l'air très prétentieux dit comme cela mais c'est la vérité. Dès qu'il a un but précis, il met tout en œuvre pour l'accomplir et y parvient toujours, quelque soit le chemin emprunté. △ Il ne faut pas s'y méprendre, mais Bob est un bosseur acharné. Il est du genre à préféré rester dans sa chambre à étudier que d'aller en soirée lors de sa première année d'université. Il apprend et travaille jusqu'à ce qu'il connaisse tout sur le bout des doigts et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il se donne les moyens de réussir. △ Lorsqu'il estime que quelque chose à de la valeur à ses yeux ou du mérite, il est prêt à risquer sa propre vie pour cette chose-là, comme par exemple son amitié avec Sully. △ C'est quelqu'un d'obstiné, de déterminé. Parfois trop, mais le truc avec Bob, c'est qu'il ne se laisse pas décourager si facilement. Il va falloir vous armer d'extrême patience si votre but est de le mettre à terre car il trouve toujours un moyen pour continuer à avoir de l'espoir et à se battre. △ C'est quelqu'un qui à une extrême gentillesse dans le fond et qui sera toujours content pour ses amis, rien qu'en admirant leurs progrès et leurs changements, et cela, même s'ils arrivent à accomplir un but qu'il convoitait depuis longtemps sans que lui n'y accède. △ C'est un excellent coach et on peu toujours compter sur lui dès qu'il faut remotivé le moral de ses troupes, et cela, depuis qu'il est jeune. Il a été un énorme pilier pour sa fraternité à l'université et même des années plus tard avec Sully il continue de l'entrainer lui-même afin qu'il reste au top. △ Il déteste les personnes qui ont tout qui leurs tombent dessus sans qu'ils n'aient rien à faire, surtout si c'est car ils ont un nom de famille célèbre qui leur ouvre toutes les voies. △ Comme surement tous les êtres vivants, il déteste se faire humilier. Malheureusement, c'est quelque chose qui lui est bien trop souvent arrivé étant plus jeune. △ c'est un plutôt bon cuisinier, et il adore s'essayer à de nouvelles pratiques culinaires. △

Il croit beaucoup au mariage et c'est quelque chose d'important pour lui, qu'il aimerait un jour découvrir avec la personne de sa vie. △ Il adore le chant. Il chante tout le temps, pour toutes les occasions, que ce soit juste pour dire qu'il a faim ou pour créer une chanson qui le sortirait d'une mauvaise situation. Il chante assez bien, mais il préfère être dans l'ombre des artistes qu'être un vrai chanteur lui-même. △ Il a d'ailleurs eu la chance de créer sa propre comédie musicale. △ Il adore le vert. Mais dans le genre qu'il a une vraie passion pour cette couleur. C'est la couleur de son ancienne peau, et il porte maintenant toujours un habit ou une babiole verte sur lui afin de se souvenir de sa vraie nature et de son passé. Que ce soit la couleur de sa chemise, ou celle d'un de ces bracelets. △ Le kiwi est son fruit préféré, il pourrait en manger tout le temps, en toute circonstance – et en plus, c'est vert. △ Il a peur de l'abandon depuis que Bouh est partie trois semaines sans lui donner de nouvelles : il essaie d'être heureux et de rester le même devant ses amis, mais il à cette peur et cette conviction maintenant au fond de lui qu'il partiront dès qu'il sera moins intéressant ou quand il s'y attendra le moins. △ Il se laisse également un peu aller en ce moment, buvant et n'étant pas toujours très présentable, se sentant au fond du trou. △ Il est devenu rancunier, et sa confiance est difficile à retrouver depuis cette peur qui s'est insinuée en lui. △ Il peut s'énerver rapidement, même s'il essaie de ne pas se dévoiler de cette manière très vite, mais des fois ça lui prend, et il à l'impression de devenir fou et hystérique, surtout quand il pense qu'on le prend pour un con.

robert « bob » mike razowski
walt aventurers ⊹ feat daniel sharman

Depuis mon arrivé à Fantasia Hill, je m'appelle Robert Mike Razowski, surnommé Bob, mais en réalité je viens d'un autre monde, un monde magique, là bas on m'appelait Bob Razowski, la plus grande des Terreur, en fait je n'ai pas pris la peine de changer mon identité une fois arrivé sur Terre.. Vous devez surement me connaitre, avez vous déjà entendu parler de Monstres & Cie ainsi que de Monstres Academy ? De toute manière, je vais vous parler un peu de moi, j'ai vingt-deux ans, on dit souvent que je suis obstiné, bosseur, sûr de moi, volontaire, égoïste et attachant et ces dernières semaines, on dit de moi que je suis triste, facilement énervé et ayant sans cesse peur de l'abandon. Actuellement, je suis agent artistique, je m'occupe des carrières des jeunes artistes et je les prend sous mon aile afin de les lancer dans la lumière - et c'est l'une des seules activités qui m'intéresse encore à l'heure d'aujourd'hui et que je prend plaisir à faire, j'aime beaucoup le chant et cela depuis toujours, même si ça peut en étonner certain et tout ce qui est vert en général, ça me rappelle mon ancien corps. Oh et pour les petits curieux, je suis un coeur blessé par la femme que j'aimais, qui est partie avant même que j'ai pu déverser le trop plein de sentiment de que je ressentais pour elle, un éternel célibataire, qui essaie malgré lui de tourner la page.



BOB : #17BD2A
MAÎTRESSE : #F525BD
ANIMATEUR : #25DDF5
TERREUR BLEUE : #27A2B3
CAMARADE EN CHOEUR : #B36D27
CAMARADE 1 : #A1570D
CAMARADE MÉCHANT : #D1A40F
JAI : #DE0909
MEC DE L'ACCUEIL : #09DE3E
RANDALL : #8E15D4
SULLY : #01B5C1



+ monsters university.



L'école, quelle merveilleuse invention. Un endroit fait pour apprendre et s'instruire afin de devenir les futurs monstres de demain. Dès ton plus jeune âge tu avais aimé l'école. Tu n'avais pas pleuré le premier jour de ta rentrée comme on aurait pu l'imaginer, et chaque soir en rentrant chez toi, tu n'avais qu'une hâte : que le lendemain arrive. Il fallait tout de même l'avouer, le plus marrant à l'école, ce sont les sorties scolaires. Toutes la classe entassée dans l'un de ces fameux bus jaune, chantant des tas de chansons sur le trajet afin de faire passer le temps. T'avais une sortie ce jour-là. Le jour qui allait rapidement devenir l'un des plus importants de ta vie. A peine arrivé, le bus garé, tous les élèves se précipitaient pour sortir, excités d'être enfin arrivé et de pouvoir se dégourdir les jambes. C'était à chaque fois la même chose, le même refrain. Et c'était pareil avec ta maîtresse, qui se devait de répéter les mêmes choses devant des petits monstres qui n'écoutaient pas toujours les règles. « Bon alors je vous répète les règles de la sortie scolaire : défense de pousser, de mordre et de cracher des boules de feu ! ... Qu'est-ce que je viens de dire ? » S'exclama-t-elle lorsque l'un des élèves cracha l'une de ses boules de feu sur l'un de ses camarades. Elle se mit ensuite à compter les élèves comme elle le devait avant et après chaque sortie scolaires. « Ah, il en manque un ! Ok qui n'est pas là ? » Entends-tu légèrement, le son étouffé par les parois du bus scolaire, dans lequel tu t'étais retrouvé une nouvelle fois enfermé. Tu tapes doucement sur la fenêtre des portes afin de te faire remarquer, les personnes se trouvant de l'autre côté du bus ne pouvant voir que ta main dépasser et non ta tête, car tu étais trop petit de taille. « Oh, Bob Razowski. » Se souvint ta maîtresse, voyant ta main et comprenant qu'ils avaient une fois de plus fermé les portes avant même que tu ne puisses sortir. La porte s'ouvrit enfin. « Merci Joe ! Et bon courage avec tes mots croisés ! » T'exclamas-tu souriant, avant de descendre de ton bus en faisant attention de ne pas tomber à cause de ta taille. « Désolé Robert je ne t'avais pas vu. » S'excusa la maîtresse. « C'est pas grave ! J'étais sous la banquette, et j'ai trouvé cinq cents ! C'est dommage que j'ai pas de poche ... » répondis-tu en continuant de marcher. Tu n'étais jamais rancunier. Ça devrait t'énerver à force que la maîtresse t'oublies toujours, mais tu restais toujours gentil et poli, ne laissant pas son erreur changer ta joie de vivre. « Bien ! Les petits monstres ! Trouvez-vous un camarade pour la durée de la visite. » Tu regardas autour de toi, ta pièce toujours en main, n'ayant rien pour la ranger, et tu t'élanças sur l'un de tes camarades. « Jérémy ! T'es avec moi ? Ok c'est pas grave. Hayley ? Non ? T'es déjà avec Paula ? Excellent choix, elle est très chouette. Russeeeeeell ! Bob ? Razowski ! On fait du co-voiturage ! ... On est cousins. A plus. Aller, on causera demain ! » De refus en refus, tu ne perdais pas espoir et tu continuais de demander, espérant trouver quelqu'un qui n'était pas déjà en binôme. T'avais cette force d'arriver à aller vers les autres, à leur parler, à leur demander des choses, sans être timide. Tu ne restais pas dans ton coin à attendre que quelqu'un vienne te choisir, tu prenais toujours les devants et tu faisais toi-même la démarche d'aller vers les autres. Malheureusement, ça ne marchait pas souvent. « Et bien Robert, je crois qu'on sera encore ensemble. » dis ta maîtresse en s'approchant de toi. Tu lui donnes la main, faisant un petit rire crispé et sans réel humour. Tu commences à marcher avec elle, tes camarades devant toi tous par deux et s'avançant vers l'immeuble que vous alliez visiter. T'étais un peu triste, de n'avoir encore trouvé personne d'autre que la maîtresse pour faire la visite. A chaque fois tu essayais, et à chaque fois les conclusions étaient les mêmes : personne n'avait envie de devenir ton ami. « Dépêche-toi Karen, on va être les derniers ! » t'exclamas-tu un peu en voyant l'écart du groupe d'élève et de votre binôme. Elle rit, légèrement, te reprenant. « Hahaha, Mademoiselle, pas Karen. »

_________

L'immense bâtiment te faisait face, avec son slogan écrit en grosses lettres au-dessus des portes d'entrées « N'ayons pas peur de faire peur. » Vous finissez tous par entrer dans l'usine. L'intérieur est très grand, qu'il serait si facile pour des êtres aussi petits et jeunes que vous de vous perdre si vous n'étiez pas accompagné d'un moniteur, et les murs étaient d'une prédominance de bleu dans tous les niveaux que vous aviez l'honneur de visiter. « Vous ne vous éloignez pas du groupe ! Nous entrons dans une zone où les dangers sont nombreux. Bienvenue au niveau terreur. » Annonça l'un des monstres qui travaillait dans l'usine et qui était votre accompagnateur pendant la durée de la visite, un monstre bleu à trois yeux, portant le casque de la compagnie, et qui avait l'air passionné de travailler ici. Tout le monde poussait des exclamations de surprise et d'émerveillement, quand devant vous apparaissait le long et large couloir du niveau terreur. Les quelques fenêtres disposées haut sur le côté droit du mur laissaient passer les rayons du soleil qui donnait des reflets mauves dans tout le niveau, et une rangée d'appareils prévu pour placer et tenir les portes des enfants étaient tous disposés du même côté, n'attendant plus que l'arrivée des portes pour enfin se mettre en marche. Il y avait même quelques travailleurs qui étaient déjà en place, prêt à commencer leur journée de terreur. « C'est ici que nous recueillons les cris qui alimentent toute la ville en énergie ! Et qui peut me dire comment on appelle ceux qui recueillent ces cris ? » Tous tes camarades s'exclamèrent en même temps. « LES TERREURS ! » Les Terreurs, c'était un peu comme des grandes stars à Monstropolis. C'était l'un des métiers les plus connus et les personnes étant Terreurs étaient adulés et respectés, encore plus que si elles étaient des acteurs ou des chanteurs dans le monde humain. « C'est exact ! Et lequel d'entre vous peux pousser le rugissement le plus terrifiant ?! » demanda avec enthousiasme l'animateur de cette journée. Comme il l'avait surement prédis, absolument tous les élèves commencèrent à lever leurs bras, criant des « MOI, MOI ! » afin de se faire remarquer et d'être choisi pour montrer leur talent. Tu faisais partie de ceux-là également. Tu essayais de te faire voir toi aussi, appelant le monstre, essayant de lui faire comprendre que tu étais tout derrière, vers sa droite. Certains de tes camarades montrèrent leur rugissement avant même que l'animateur les choisissent, et toi tu essayais de te faire entendre, avec ta petite voix, voulant toi aussi qu'ils t'écoutent et qu'ils t'entendent rugir. Après quelques-uns, tu te mis toi aussi à rugir, et tout le monde se retourna vers toi. Tu crus, bêtement, pendant un instant, que tout le monde était émerveillés par tes compétences et un sourire pris place sur tes lèvres, avant de remarquer qu'ils regardaient plutôt derrière toi. Tu n'eus même pas le temps d'être déçu, que lorsque que tu te retournais pour voir ce qui avait bien pu attirer leur attention, tu fus toi-même ébloui et sous le choc. Un silence religieux avait pris place et tu poussas un « Woaw » alors que les grandes stars de l'usine s'approchaient, les Terreurs, prêts à aller recueillir les cris des enfants. « Salut les enfants ! Vous visitez l'usine avec l'école ? » demanda l'une des Terreurs en souriant, et tes camarades lui répondirent, enthousiaste. Toi, plus aucun son ne franchissaient tes lèvres à ce moment-là, ne pouvant t'arrêter de le regarder avec des étoiles pleins les yeux. Il était là, devant toi, l'une des Terreurs de Monstres et Compagnie. « Oui nous voulons savoir comment transformer les cris en énergies et ce qu'il faut faire pour devenir une Terreur. » dit la maîtresse. « Ça c'est votre jour de chance, parce que je suis moi-même une Terreur d'élite. Et j'ai appris tout ce que je sais à bonne école, à l'université des monstres. » expliqua la Terreur en montrant le devant de sa casquette, là où le sigle de l'université apparaissait. Un nouveau « Woaw » sorti de ta bouche alors qu'il continuait. « Le département de la peur est excellent. » Un autre monstre, bien plus gros et plus vert arriva en enlevant sa casquette, rétorquant que son université à lui était la meilleure, ce qui fit rire la Terreur bleu. « Regardez-nous à l'oeuvre et vous saurez me dire quelle école est la meilleure, d'accord ? » Puis il continua, montrant sa casquette et chuchotant, sous le ton de la confidence. « La mienne c'est évident ! » Une sonnerie retenti, et les Terreurs se mirent en place afin de commencer leur boulot. Tous s'approchèrent pour être le plus près de la démonstration mais l'animateur t'arrêta, te montrant la ligne peinte au sol que personne ne devait traverser, de peur de mourir à cause des enfants humains toxiques si jamais il arrivait quelque chose. « Ouah regardez ça ! » s'écria l'un de tes camarades et tout le monde te poussa afin de mieux voir et d'être au premier rang, n'ayant aucun mal avec ta petite taille. Tu te retrouvais donc une fois de plus à l'arrière, et ceux malgré tout ce que tu pouvais dire afin de rappeler les règles qu'ils avaient dû oublier : les grands derrières les petits. Ta voix n'était pas assez grave et on ne t'entendait souvent pas du tout quand tu essayais de te faire entendre parmi une foule de gens. Tu vu d'en haut une porte se mettre en place, et les cris d'émerveillement de tout le monde porté sur quelque chose que tu ne voyais pas. Tu essayas de changer de place, de regarder plus vers le bas, entre les jambes de tes camarades, ou de sautiller, espérant ne rien perdre de la prestation incroyable qu'allait donner les Terreurs. « Poussez vous les copains, j'aimerai voir aussi ! » dis-tu en poussant légèrement deux personnes afin qu'elles te voient, ne supportant pas de rater toute la partie intéressante de cette sortie. « Arrête de pousser Razowski, tu n'as pas ce qu'il faut pour devenir Terreur. » Cela te coupa net, et tu le regardas, triste, alors qu'il s'était déjà retourné sans plus te préoccuper de toi. Être Terreur d'Élite, c'était ce que tu voulais faire plus tard, ce que tu voulais devenir. Et ça te rendait triste que déjà, on puisse te faire remarquer que tu n'avais pas les compétences et rien du physique pour accéder à ce poste. Un bruit te fis sortir de tes pensées et tu remarquas l'un des travailleurs qui apportait les bouteilles prêtes à être remplit du cri des enfants. T'étais un enfant intelligent, et malin. T'étais un enfant aussi très curieux et qui n'allait pas se laisser gâcher cette journée. T'étais un enfant qui pouvait utiliser sa petite taille à son avantage, au lieu de toujours subir les autres qui ne te remarquait que très rarement. T'avais une idée, et un sourire pris place sur tes lèvres alors que tu savais comment te rapprocher des Terreurs et de la démonstration.

Et te voilà en beau milieu du spectacle. Tu t'étais faufilé entre les bonbonnes vide de cri, afin que celui qui les transportait ne te voit pas, et une fois la ligne de sécurité dépassée, tu descendis, te retrouvant debout sur tes deux pieds. Tu étais en plein milieu du grand couloir, et ceux qui travaillaient à l'usine étaient tellement concentrés qu'ils ne firent même pas attention que tu t'étais échappé et approché trop près. Ton oeil n'exprimait que de l'émerveillement, alors que tu te tenais derrière la Terreur qui s'était arrêté pour vous parler précédemment. Il allait entrer faire son travail, et toi, t'étais juste derrière, et tu allais être au premières loges. La Terreur ouvrit la porte, et tu puis voir dans l'embrasure la chambre de l'enfant, et le lit où dormait paisiblement l'humaine. Il entra à l'intérieur, laissant la porte se refermer par elle-même, mais tu décidas d'entrer à ton tour, comme attiré par l'inconnu, avant que celle-ci ne se ferme complètement. Une fois que tu te retrouvais dans la chambre, ton sourire disparu. Il y avait des tonnes de jouets dispersés sur le sol, et tu regardais la Terreur avancer avec une extrême agilité afin de ne pas se prendre les pieds dedans et de ne pas rater sa mission. Il ne fallait surtout pas que tu te fasses voir, ni par l'humaine, ni par le monstre qui était en plein travail. Tu avanças rapidement et en silence sur le côté de la porte, ta cachant derrière un cheval de bois. Un coup d'oeil vers quelques feuilles posées sur un tableau te montra le dessin que l'enfant avait fait du monstre qui était présentement dans sa chambre, le monstre qui lui faisait le plus peur. C'était ça aussi, dans l'usine Monstres et Cie. Chacun des monstres avait un enfant attribué, étant désigné comme le plus effrayant pour cet enfant selon divers critères et les traits de caractère de l'humain. Tu repris ta course folle à travers la chambre pendant que la Terreur continuait son chemin, et lorsque tu remarquais que la porte allait s'ouvrir, tu restas caché sous l'une des tables de chevet, celle juste à côté de la porte. Le monstre eut juste le temps de se cacher, avant que les parents ouvrirent complètement la porte, parlant doucement à propos de l'enfant. Tu pouvais entendre ton coeur qui tambourinaient à vive allure dans ta poitrine, et tu avais même l'impression que toute la chambre pouvait écouter les battements frénétiques qui ne semblaient vouloir s'apaiser. La situation était au summum du stress, et tu savais que si jamais l'on te remarquait, c'était fini pour toi. Tu te ferais intoxiquer par ces personnes humaines et le pire, c'est que tu gâcherais le travail que la Terreur essayait de mener à bien. La porte se refermait enfin, et tu te ré-concentra sur le monstre, qui sortis de sa cachette. Tu le regardais avec une telle admiration alors qu'il se faufilait à travers la chambre grâce à ses tentacules bleus, puis lorsqu'il sorti ses grosses griffes et gratta légèrement le lit avec, afin de réveiller prématurément l'enfant et de le mettre déjà en condition de stress. Et puis il se dévoila, figure imposante dans l'obscurité, et la fillette ne pu que lâcher un cri de frayeur devant l'horreur de la vision qui se tenait devant elle. Il ressortit enfin après cela, et tu te dépêchas de ressortir derrière lui afin de ne pas rester enfermé dans la chambre. Tu venais de vivre l'expérience la plus incroyable de toute ta vie. Ce sentiment, cette excitation, cette adrénaline resterait à tout jamais gravé dans ta tête et dans ta mémoire, et à peine sorti, tu te ressassais déjà, encore et encore, la scène à laquelle tu venais d'assister. Tu avais ce regard ébahi qui ne pouvait quitter ton visage et un sourire rêveur qui ne pouvait quitter tes lèvres. Tu repris néanmoins tes esprits, alors que la Terreur bleu s'approcha à nouveau de toi, ayant enfin remarqué ta présence. « Ce que tu as fait est très dangereux. Je me suis rendu compte de rien. » Tu baissais un peu la tête, mal à l'aise sous son regard, sachant que ce que tu avais fait n'était pas bien, malgré le souvenir inoubliable qui t'en restait. Tu sentais la déception qui allait s'emparer de son visage, et tu ne voulais vraiment pas être témoin de cela. Tu attendis quelques secondes dans le silence, alors qu'il ne parlait plus, avant qu'enfin, il reprit. « Woaw ... Je ne me suis rendu compte de rien. » continua-t-il en s'accroupissant un peu afin d'être à ta taille. Cette fois-ci, son ton était plus ébahi, comme s'il n'en revenait pas de ce que tu venais d'accomplir, du fait que toi, Bob Razowski, ait pu rester autant de temps dans cette chambre sans même qu'il ne comprenne qu'une seconde présence de Monstropolis était là. Il lâcha un petit rire, avant d'enlever sa casquette et de te la poser sur ton crâne vert. « Tu es doué petit. » A peine ses paroles franchissaient ses lèvres que tu levas d'un coup ta tête, tenant la casquette de tes mains pour ne pas qu'elle tombe, n'en revenant pas de ce que tu venais d'entendre. Il te fit un clin d'oeil, avant de continuer à marcher. Lui, une grande Terreur de l'usine Monstres et Compagnie, venait de te dire que toi, tu étais doué. Ce n'était peut-être rien pour lui, de te dire ces mots, mais pour toi, ils te suivront toute ta vie. C'est là, en plein devant une porte, au milieu de la section Terreur de l'usine, que tu avais pris la décision que tu deviendrais une Terreur, coûte que coûte. « Robert, qu'est-ce que tu as à dire pour ta défense ? » s'écria ta maîtresse en apparaissant devant toi. Tu souriais, puis tu la regardais, et tu prononças ses mots, pour le moins sur de toi. « Quand je serais grand, je serais une Terreur. »

_________

Et puis tu grandis. Chaque année tu prenais une année de plus, une année qui te rapprochais lentement mais surement de ton but. Tu travaillais dur pour ne pas avoir à redoubler tes classes, pour que tu puisses choisir ton avenir et où tu voulais aller plus tard. Et lorsque le bus arriva devant l'université, que tu sortis et que tu posas ton pied-à-terre, tu pus ressentir cette immense satisfaction. Ça y est. Quelque part, tous tes efforts pour parvenir aussi loin avaient payés. Ce n'était que le début, évidement, mais tu étais là où tu rêvais d'être depuis cette fameuse sortie de classe : à l'université des monstres. Tu avais ton immense sac sur le dos qui faisait ta taille, tes deux valises vertes dans le creux de tes mains, et tu pénétrais dans la fameuse université. C'était tout bonnement immense. Il y avait des arbres et de la verdure à perte de vue, semblable à une immense forêt de camaïeu de vert, mauve et bleu. La route était grise, seule direction parmi l'herbe, et il y avait tous ces monstres, anciens comme nouveaux, de tailles, de formes et de couleurs différentes, constituant une fourmilière de couleurs dans le paysage. Toi, tu ne pouvais tenir sur place, et tu commençais à dire bonjour à tout le monde, sociable comme tu l'étais, tout en observant les étudiants tout autour de toi. Tu passas sur le pont, admirant la grande rivière d'eau qui se trouvait sous tes pas, et là encore, tu remarquais émerveillé quelques monstres marins. Tu t'arrêtais en plein milieu, attrapant ton bloc-note et regardant ce que tu avais écris dessus. « Hop, en premier sur ma liste : s'inscrire. » A peine les mots franchissaient tes lèvres, qu'un monstre arriva vers toi. « Tu rentres en première année, je m'appelle Jai et je suis chargé de t'indiquer que les inscriptions sont bien de ce côtéééééé. » Dit-il pleins d'énergie, ce qui te faisait sourire, aimant l'énergie qu'il dégageait et la sympathie qu'il avait. « Merci Jai ! » répondais-tu aussi content, prenant la direction qu'il venait de t'indiquer. « Et bienvenue à l'universitééééé ! » Oh oui, tu sentais que tu allais t'y plaire ici.

_________

« Razowski, chambre 319. » Annonça le monstre à l'accueil tout en te donnant les clés de l'endroit où tu allais vivre pendant toute l'année. « Ton co-chambreur est dans le programme de Terreur lui aussi. » Il n'en t'en fallait pas plus pour que tu deviennes encore plus excité que tu l'étais auparavant. C'était juste l'occasion parfaite de te faire ton premier ami ici, à l'université, et en plus de ça, il faisait partie du même programme que toi. C'était le destin, t'en étais sûr. Tu te dirigeas vers les couloirs, ceux-ci étant bondés de monde et de valises avec tous les monstres présents pour la répartition des chambres, et tu avais cette excitation et en même temps ce stress en toi, alors que tu parlais à toi-même, t'exerçant à parler comme si ton co-chambreur était devant toi, afin d'espérer faire une bonne impression. Tu ne voulais surtout pas paraître trop banal, et tu voulais vraiment, profondément te faire ton premier ami, un ami que tu étais déjà sûr, au fond de toi, que tu allais garder toute ta vie. Arrivé devant la porte en bois, tu pris une profonde inspiration, afin de te calmer quelques secondes, et tu tournas d'un coup la poignée, prêt à rencontrer la personne qui allait partager ta chambre. La porte s'ouvrit sur une silhouette qui t'étais évidement inconnu, d'un monstre dont tu ne voyais pas bien le visage, étant dans l'obscurité. Tu eues d'ailleurs un peu peur, avant que la silhouette s'avance rapidement vers toi, comme s'il glissait sur le sol, avant de se remettre droit, pile en face de toi. « Salutation ! Je suis ton co-chambreur. Je m'appelle Randy Boggs, Programme de Terreur ! » S'exclama-t-il en te serrant la main. Sa peau était parsemée d'écailles de différents tons de violet, avec quelques écailles bleutés partant de son dos jusque sur sa queue qui finissait pratiquement toute bleue. Il avait quatre bras, trois espèces de grosses mèches violette qui lui faisait comme une crête sur sa tête, et ses yeux de couleurs vertes ressortaient grâce à ses lunettes mauves. « Oh, je suis Bob Razowski, du programme de terreur. » Tu étais plutôt agréablement surpris, après la petite frayeur qui était survenue deux secondes auparavant. Pour une fois, ce n'était pas à toi de complètement aller vers les autres et de faire des efforts, et c'était plaisant. « Je suis persuadé qu'on va bien s'entendre Mike ! Le lit qui te plait est à toi ! Ça me fait plaisir de te laisser choisir. Oh ! » Quelqu'un, derrière lui, fit tomber des cartons, ce qui effraya ton nouvel ami. Il sursauta et ... Disparu. Ce qui te fis sursauter toi-même. « Oh. Tu viens de disparaître. » Constatas-tu, avant qu'il reprenne sa forme de monstre. « Désolé. Si ça arrive en cours de terreur je serais la risée. » Il avait vraiment l'air apeuré de se faire mal voir des autres. Tu ne pu t'empêcher de te dire qu'au fond, il était peut-être comme toi. Qu'il s'était fait peut-être rejeté lui aussi, étant plus jeune. Lui pour son don de disparaître, et toi, pour ta petite taille. « Non ! Non au contraire c'est génial, utilise-le à ton avantage ! » T'étais sur de toi. Qui ne voudrait pas d'un pouvoir comme le sien ? C'était une faculté géniale, il pouvait disparaître, devenir de la couleur de quelque chose, tel un caméléon, qui ne pouvait pas rêver de cela ? « Tu crois ? » « Oui mais retire tes lunettes, ça vend la mèche. » lui dis-tu en entrant dans la chambre. C'est vrai que s'il gardait ses lunettes, ce n'était plus vraiment pareil. Dès qu'il se transformait, on voyait bien qu'il y avait tout de même quelqu'un, à part s'il l'on croyait vraiment que des lunettes mauves puissent voler dans les airs.

_________

Et puis rapidement, ce fut le premier cours. C'était génial, vraiment. Jusqu'à ce que ce monstre blet et violet de malheur entre dans l'amphithéâtre, poussant son rugissement, et te coupes complètement dans ton énumération. Le professeur avait posé une question simple, ce à quoi tu étais le seul à répondre, et tu n'avais même pas pu finir que tous les monstres, et le professeur Knight lui aussi, étaient en admiration devant ce Sullivan. Oui, il est le fils de l'une des plus grandes Terreurs, et alors ? Ça ne l'empêchait pas de venir à l'heure, d'amener ses propres affaires et de t'écouter répondre, au lieu de te couper en pleine phrase. Tu venais à peine de le rencontrer, mais tu sentais déjà, qu'entre lui et toi, ça n'allait pas coller. Et puis la directrice du département de Terreur entra. Elle fit une entrée remarquée, tel une Severus Snape du pays des monstres, et t'étais en complète admiration devant elle, sachant qu'elle était une légende, la plus grande Terreur qui avait explosé le record avec l'un des cris dans sa carrière. Tu rêvais tellement de pouvoir faire comme elle. Il y avait juste un bémol dans le discours qu'elle vous servi : dès le premier semestre, il y aurait un examen, et tous ceux qui y échoueraient auront pour devoir de quitter le département de Terreur. Ca t'avait suffit pour te mettre la pression, car c'était la dernière des choses que tu voulais voir arriver. A peine dans ta chambre, t'avais déjà préparé ton programme de révision jusqu'au jour J, déclina l'invitation de Randall d'aller à la grande fête le soir-même, préférant étudier dans ta chambre. C'était sans compter Jacques Sullivan qui entra dans ta chambre muni de Archie le cochon, et t'avais pas le choix que de courir dans tout le campus pour rattraper ta précieuse casquette qu'il t'avait volé. Évidement, cela fini une nouvelle fois en humiliation pour toi, Sully et sa nouvelle fraternité ne se gênant pas pour te faire remarquer que la soirée était pour des vrais Terreur, des gens sûr d'y arriver et de la devenir. Ce qui n'était pour eux pas ton cas. Et vous le savez, il ne faut pas commencer à défier le Bobby. Tas commencé après ça à travailler comme un dingue, ayant l'intention de lui montrer ses tords. Tu appris tout ce que tu pouvais dans chaque livre, tu récitais tes définitions en compagnie de Randall sous l'ombre d'un arbre, t'étais vraiment entré dans une compétition contre Sully, sauf que lui ne faisait rien, et toi tu travaillais à fond dès que tu le pouvais, même durant ton petit boulot de nettoyeur des couloirs de l'université. Et ça payait, tu le savais, car à chaque petit contrôle, tu avais toujours des A+. Sully lui, malgré ses talents inné, baissait dans l'estime du professeur et restait toujours au même point. Et puis, vînt l'examen. Néanmoins, tout ne se passa pas comme prévu. Le simulateur était en place, et la directrice prête à observer toutes vos performances. Tu voulais à tout prix réussir, t'étais enfin là où t'avais rêvé d'être toute ta vie, alors tu révisais même pendant que tes autres camarades passaient au simulateur. Sully lui, devait être jaloux de ton succès car lorsqu'il passait devant toi et Randall, il fit tomber tous tes livres de révisions, ce qui t'énervait. « Hey, te gènes pas hein ?! » tu le rappelais à l'ordre parlant doucement malheureusement, afin de ne pas te faire entendre dans tout l'amphithéâtre. « Non je ne me gènes pas. » Oh, il était sérieux lui. Tu commençais vraiment en avoir marre de sa tête à claques et de ce sans gène qui se croyait tout permis, seulement parce que Monsieur était né dans une famille déjà connu et à succès. D'ailleurs, il faisait maintenant semblant de se préparer lui aussi, faisant des petits rugissements devant toi, comme si réussir à cet examen l'intéressait vraiment. Tu refermais ton livre, n'étais plus dans un bon état d'esprit. « Aller viens Bob, changeons de siège mon vieux. » te dis Randall, voyant que tu te retenais de piquer une crise, en se levant de son siège pour changer de place. T'étais prêt à le suivre, ramassant d'abord tes livres toujours à terre. « Ôte-toi de mon chemin. A l'inverse de toi, j'ai dû travailler dur afin d'accéder à ce programme. » Tu te retournais, prêt à rejoindre Randall, quand Sully répondit, un petit rire accompagnant le tout. « C'est parce que t'aurais jamais dû y accéder. » Ça t'arrêta net. Il avait tort. Tu avais tout à fait le droit d'être ici, autant toi que les autres. T'avais les compétences pour devenir Terreur, et si tu étais le seul à le voir, tant pis, ils seront étonnés lorsque tu passeras les examens avec mention très bien et que tu deviendras l'une des plus grandes Terreurs de Monstropolis. Tu ne pouvais pas le laisser dire ça, car t'étais à ta place ici. Les sourcils froncés en signe de détermination, tu te retournas et t'avanças vers lui, et tu commençais à faire un rugissement sur Sully, toujours d'une manière chuchoté. A ce moment-là, ça dégénéra. Il répondait à tes rugissements, et tu répondais au siens, essayant toujours d'être plus effrayant que l'autre, ne vous rendant pas compte que vous haussiez toujours un peu plus votre voix, et que vous commenciez à vous faire entendre dans l'amphithéâtre. Pour faire rapide, Sully trébucha sur l'un des livres et se cogna contre une colonne. La bonbonne de cri de cette colonne tomba, et s'ouvrit, laissant le cri se propager dans tout l'amphithéâtre. Oui, la bonbonne de la directrice qui était présente ce jour-là. Cette bonbonne là. Elle vous posa une question chacun, vous faisant un examen express. Sully répondit au hasard, montrant son terrible rugissement qui n'aurait pas marché sur l'enfant. Toi t'avais les connaissances, mais elle affirmait que jamais tu ne ferais peur à qui que ce soit. Résultat ? Vous étiez tous les deux virés du programme de Terreur.

_________

Passer du programme de Terreur à celui de concepteur de bonbonne, c'était quelque chose. Un grand changement. Et après les vacances, devoir reprendre les cours avec ce genre de leçon ce n'était vraiment pas ce que tu avais imaginé de ton ascension à l'université. Le professeur lui-même semblait fatigué et dans le genre pas passionné du tout de faire son cours, c'était dire à quel point tu t'endormais toi-même devant ton livre. Sully était dans la même classe, et il passait ton temps à te fixer, l'air mauvais. Mais tu étais tellement déçu d'en être arrivé là et tu n'avais tellement pas le moral que ses regards ne te faisaient plus rien : tu ne te sentais ni coupable, ni gêné. T'avais juste envie de trouver une solution, n'importe laquelle, pour réintégrer le cursus Terreur. Tu ne pouvais pas continuer dans cette voie. T'avais le regard éteint, comme mort, et tu n'étais plus souriant et motivé comme avant. Et puis, dans un moment de colère, tu jetais ton livre de cours sur le mur de ta chambre, et un poster tomba, laissant apercevoir un flyers qui était collé derrière. Et c'est comme ça que tu trouvas ta solution.

Tu allais participer aux Jeux de la Peur. Le slogan était « Prouve que tu es le meilleur », et bien tu allais leur prouver. Sur le campus, il y avait pratiquement tous les étudiants qui étaient regroupés afin de voir l'ouverture des jeux, et de voir les fraternités qui allaient s'y produire. Et alors que les inscriptions étaient sur le point de se clôturer, t'as levé ta main. C'était sans surprise que tout le monde se mit a rire dans tu affirmas que tu voulais t'y inscrire. Tu commençais à avoir l'habitude des gens riant de tes ambitions, et en même temps, tu savais que c'était loin d'être la dernière fois que des gens allaient essayés de te rabaisser et de te faire renoncer. Mais tu allais tenir, tu allais le faire. Tu n'allais pas te démonter, même devant la principale, et tu allais poser tes conditions, jusqu'à ce qu'elle accepte. Et vous voilà, la fraternité Oozma Kappa alias OK, la plus moquée de tout le campus, alliez combattre dans les Jeux de la Peur afin d'essayer de regagner votre place dans le programme de Terreur. Mais avec Sullivan, qui avait n'avait pas laisser passé sa chance lorsqu'il vu que tu avais absolument besoin d'un membre en plus dans la fraternité et que la directrice était prête à accepter le contrat si un membre de plus se présentait, ça risquait d'être beaucoup plus difficile que prévu.

T'étais loin d'être assuré de gagner avec cette équipe, et pourtant, vous avez appris à progresser ensemble, à vous tolérer, à devenir amis, à travailler en équipe et vous avez monté les étapes, éliminant les autres équipes une à une, jusqu'à ce que la grande finale arrive. T'étais sur que vous pourriez la gagner. C'était simple : il y avait ce simulateur, une fiche devant la porte expliquant brièvement de quoi avait peur l'enfant ou ce qu'il aimait, et le sort était entre vos mains, et il fallait l'effrayer. Tu connaissais tes livres par coeur, toutes les techniques étant répertoriées dans ton esprit, et Sully avait voulu t'aider un peu en te faisant lâcher prise. Et vous avez gagné. T'étais le dernier à passer, et t'as fais un cri qui propulsa ton équipe au plus haut rang, et t'étais le plus heureux du monde. Pendant quelques instant, pendant quelques heures. Et puis tu compris, plus tard dans cette soirée, en parlant à Sully, que ça avait été truqué. Qu'il, lui, avait truqué la machine. Qu'à ton passage, le système avait été déréglé à facile, et non aux réglages habituels. Que Sully n'avait jamais cru en tes chances de gagner le concours, alors que tu avais été le seul à les pousser à croire en eux depuis le début. Ca t'as énervé, ça t'as mis hors de rage, et t'as voulu faire le stupide, une fois dans ta vie. Tu t'es faufillé dans l'atelier des testeurs de portes, et t'es entré dans la première qui menait chez de vrais enfants, pour prouver à tous que tu pouvais le faire. Pour faire cours, t'es resté bloqué, tu t'es fais capté par toutes les filles qui dormaient et qui te trouvaient trop mignon, Sully est venu plus tard et vous vous êtes parlé à coeur ouvert Et puis, grâce à votre ingéniosité, vous avez fait péter le compteurs, brisant la bonbonne et arrivant à retourner dans votre monde. Ça aurait pû être votre consécration, mais ça ne l'était pas. Vous avez été viré, même si oui, toi, le petit Bob Razowski, avait réussi à étonner la grande directrice de l'Université. T'as été viré, mais ça ne voulait pas dire que c'était la fin de ton rêve. Toi et Slly avait été embauché dans l'usine de tes rêves chez le courrier, et jours après jours, mois après mois, années après années, vous avez changé de poste, montant un petit peu plus à chaque fois, jusqu'à ce que Sully devienne terreur et que tu soit son second, celui qui rapporte ses bonbonnes. Tout e s'était pas passé comme tu l'avais rêvé, tout ne s'était pas déroulé selon tes plans, mais avec ta force, ton boulot et ta détermination, t'étais arrivé à atteindre ton but, et à réaliser ton rêve.






+ monsters inc.



« Hey, good morning Monstropolis ! Au quatrième top il est exactement six heures et cinq minutes dans la capitale des monstres. La température frise les trente-cinq degrés. Bonne nouvelle pour vous les rampants, on aurait tord de ne pas profiter de cette langueur pour faire une grasse mat'. Puis on sait, ou seulement secouer cette FEIGNASSE QUI VA DÉFONCER SON MATELAT ! DEBOUT SUUUULLYYYYY ! » t'époumonais-tu, ta voix stridente faisant écho dans tout l'appartement, alors que tu accompagnais ton monologue d'un coup de klaxon, placé juste à côté des oreilles de Sully. C'était un matin comme un autre, accompagné d'une série de rituels répété depuis des années. Tous les matins tu te tenais à côté du lit de Sully, complètement réveillé à six heures pétantes et après t'être préparé, tu te tenais machinalement, ton coude reposant sur la table de chevet de ton meilleur ami, et alors que le réveil changeait de minute, tu le réveillais à ta manière. Tu avais vite appris que Sully était incapable de se réveiller par lui-même, et ce même avec l'aide de divers réveils aux sonneries les plus improbables et les plus énervantes. C'était donc toi qui avait accepté la lourde tâche de réveiller ton grand nigaud de colocataire. « Je ne crois pas avoir demandé le service du réveil, Bob. » contesta Sully quelques minutes plus tard alors qu'il s'activait néanmoins à faire ses pompes. Tu ne te démontais pas, et continuais de l'encourager comme toi seul savait le faire. « Tiens ta langue et lâche tes muscles, grand guuui-mauve ! Du nerf c'est mou ! Et ça se prend pour une terreur ! » Il t'écoutait au doigt et à l'oeil, ne contestant en aucun cas ce que tu pensais être ton autorité naturelle, et il prenait part à son entraînement personnalisé comme un vrai militaire. Il renforçait sa masse musculaire avec les pompes, et puis vous passiez rapidement à ce qui était nécessaire dans votre travail. Il s'entraîna sur son rugissement, celui-là même qui servirait plus tard dans la matinée à faire hurler des enfants qui se croyaient à l'abri de tout monstres dans leur chambre, travaillant ses différents réflexes.

Il devait être un professionnel concernant les petits pas, afin de ne pas réveiller l'enfant à peine entré dans sa chambre, et il devait également maitriser sa position couchée, qui lui servait pour ne pas se faire voir de l'enfant lorsque celui-ci avait le sommeil pas assez lourd. Tu lui avais prévu toute une série d'activités diverses, comme l'entrainer à faire peur dans une chambre avec des jumeaux dans un lit superposé, ou, grâce à un magnifique dessin d'un enfant tenu sur un bout de bois, l'apprendre à courir et à esquiver si jamais cet enfant lui courait après et s'approchait trop près de lui. Et puis, surement la meilleure partie, celle où il poussait tous les objets que vous pouviez trouver dans l'appartement grâce à sa forte corpulence et sa force, et où tu avais le plaisir de te poser également dessus afin de rajouter du poids et te laisser porter comme un roi par ton meilleur ami. Et puis le rituel du matin finissait par un tour dans la salle de bain, où tu l'accompagnais une nouvelle fois pour le coacher, afin que Sully détruise bien sa plaque en se lavant les dents. Encore une série de quelques abdos, environs cent vingt pour la forme, et cela avant d'allumer la télévision. C'était l'une de tes plus grandes fiertés, le genre de choses que tu n'hésitais pas à écrier dans la rue et à faire savoir à tout le monde qui voudrait bien t'écouter. L'usine où vous travaillez était évidement connu, on pourrait même dire la plus connue. Il y avait donc une publicité, qui passait chaque matin sur votre petit écran de télévision, et que tu ne te laissais pas de regarder. On pouvait y voir quelques-uns de tes collègues, ton meilleur ami Sully, et évidement, toi. Oui, tu faisais partie de la publicité toi aussi ! Et rien qu'à cette simple pensée, ton coeur s'emballait et se remplissait de joie. T'adorais, malgré toi, qu'on te regarde et qu'on t'admire. Peut-être était-est-ce à cause de tout ce qui s'était passé à l'université, où les gens ne te calculaient pas, où les gens se moquaient de toi et de ce que tu pensais pouvoir accomplir sans te connaître où être au courant de tes capacités. Cette période de ta vie où les gens te jugeaient bien trop vite, à la seule vue de ton physique, et prétendaient détenir le pouvoir de t'écraser, de te stopper net dans tes grandes ambitions. Te voir maintenant, à la télévision, travaillant pour « Monstres & Cie », ça flattait ton égo, ça le reboostait, et tu te disais, au fond de toi, que peut-être, tout ne s'était pas si mal passé pour toi. Que même si tu n'avais pas emprunté le chemin que tu pensais à l'époque t'être destiné, que même si tu avais dû monter peu à peu les échelons et faire ta place plutôt que de devenir de suite une Terreur à l'usine, tu n'avais pas si mal fini. Tu t'en étais bien tiré, ayant presque réussi à faire ce que tu voulais dans ta vie depuis que tu étais jeune. Et puis, tu passais bien à la télévision, il fallait l'avouer. Après t'être admiré, et fais part de ton excitation à Sully, vous preniez la direction de l'usine, prêt à commencer cette nouvelle journée de travail. A la sortie de votre immeuble, tu te dirigeais vers ta belle et magnifique et ton petit bijou de voiture rouge, qui avait grand besoin de rouler. Vous la preniez souvent pour faire le trajet de l'appartement jusqu'à l'usine, et tu pensais donc qu'aujourd'hui ne serait pas différent. Détrompe-toi Bob. Il était bizarre des fois Sully. Malgré que tu le connaissais depuis des années, il lui arrivait des fois que son cerveau ne fonctionne plus vraiment normalement, et qu'il ait des idées pour le moins ... Perturbante. Nulle. Inacceptable. Il voulait marcher. Monsieur Sullivan avait décidé que la marche serait une bonne chose et que ça vous feriez faire de l'exercice. Tu ne savais plus trop si c'était à ton tour de rire ou de pleurer. Bob Razowski est toujours parfait, c'est la règle d'or. Et tu n'avais surement pas acheté une voiture que tu traitais comme la prunelle de tes yeux si ce n'était pas pour la conduire. T'avais pas envie de te fatiguer à marcher. Mais évidement, tu n'avais pas le choix. Tu laissas Sully t'entraîner, pestiférant à l'intérieur de toi à quel point ça allait prendre deux fois plus de temps avec tes petites jambes, alors qu'il existait des monstres géants qui pouvaient eux y être en deux pas.

_________

suite parce que je suis trop une grosse feignasse et que je voulais surtout écrire le second film et que voilà le premier film reste le même anyway. et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 1823284050





+ lente dépression.



Tout est confus dans ta tête, alors que l'alcool continu de faire son effet et d'embrumer ton cerveau, peu à peu. La liqueur te brûle la gorge, et le goût en permanence sur ton palet ne te plaît guère, mais tu continues tout de même, commandant un autre verre au bar. Pour la première fois, tu ne savais si c'était ton second verre, ou ton dixième. Tu ne savais pas si cela faisait déjà quelques heures que tu étais là, aux Rhumeries, devant le comptoir, à t'enfiler verres après verres, où si cela ne faisait que quelques minutes. Ça ne comptait pas de toute manière, tu avais tout ton temps. Toute la soirée, toute la vie. Tu pouvais boire autant que tu le voulais ce soir, rien ni personne ne t'en empêcherait. C'était bon, cette liberté. Et en même temps, elle te terrifiait. Y avait plus personne. Plus personne à qui ça intéressait s'il te venait à boire un peu trop. Plus personne à voir après toi, à s'inquiéter. Tu te retrouvais seul, encore une fois. Pourtant, ça n'devait pas se passer comme ça. Certes, à ton arrivée, t'as rien compris. T'as atterri du jour au lendemain sur une nouvelle planète, dans un nouveau corps, presque sous une nouvelle identité. Des bouclettes brunes parsemaient ton crâne autrefois lisse, deux yeux se baladaient sur ton visage, et tu avais un corps, un vrai corps conforment aux standards humains, avec des abdos, des longues jambes, le genre de choses que tu n'avais pas avant, à Monstropolis. T'avais eu peur, t'avais pas compris, mais tu t'en étais remit. T'avais recommencé cette nouvelle vie, enthousiaste d'être sur une planète que tu connaissais déjà grâce à ton ancien travail, et t'étais plus déterminé que jamais pour retrouver Sully, et les autres personnes qui avaient autrefois compté dans ta vie. A retrouver Bouh, que tu avais rencontré alors qu'elle n'avait que quelques années. T'étais comme ça. Le cours de ta vie pouvait changer, d'un claquement de doigts, et toi, tu ne te laissais jamais abattre et tu faisais tout pour tourner cette situation en positif. T'as rencontré des gens, côtoyer beaucoup de monde, tu t'es fais des amis, t'en as pris sous ton aile, t'étais resté le même Bob, jovial et sociable malgré lui, croquant sa vie à pleine dent sans oublier son objectif principal de retrouver au moins Sully et Bouh. Plus tu cherchais, et moins tu trouvais, mais même si quelques fois tu avais envie de tout laisser tomber, si quelques fois il t'arrivait de te persuader que sur toute cette immense planète, jamais tu ne pourrais véritablement tomber sur eux, ça ne durait qu'un temps, le temps de te re-concentrer et de reprendre les recherche encore plus déterminé qu'avant. T'avais une putain de force de ne jamais laisser tomber. Et ça a marché, un peu. Tu l'as retrouvé elle. Tu l'avais retrouvé. Au détour d'un centre commercial, rien de plus banal. Dans un immense Disney Store, pile dans le coin du dessin-animé que ces humains avaient fait de vous. T'étais perdu, a regardé toutes ses peluches et objets à ton effigie, et elle était là, à tes côtés, sans que tu ne comprennes que c'était elle. Quelques paroles échangées, et ça à tilté dans vos esprits. Et voilà que Bob et Bouh se retrouvaient, après des années sans vraiment se voir. Elle avait toujours été plus proche de Sully, c'était comme ça. Ça aurait dû être le moment qui arrangeait tout. Ça l'a été, pendant quelques temps. Vous traîniez toujours ensemble, rattrapant le temps perdu autant que vous le pouviez avec vos vies respectives. Vous étiez devenus inséparables, allant en vacances ensemble, ou juste trainer dans un parc de Fantasia Hill, histoire de ne plus se perdre de vu. Et t'as ces sentiments, qui ont grandi à l'intérieur de toi, qui se sont dupliqués, métamorphosés. Ca aurait dû être seulement amical, mais t'as fini par comprendre que tout ce que tu ressentais pour elle avait évolué, et ce plus du tout de la même manière. Elle n'était plus la mignonne petite fille haute comme trois pommes. Elle était plus que ça. Et quand t'as compris ça, c'était trop d'un coup. T'étais tombé amoureux. Amoureux de Bouh. Oh, si seulement Sully te voyais, ce qu'il rigolerait. Sauf que pendant tout ce temps, vous n'aviez toujours pas retrouvé sa trace. T'étais prêt à lui dire, à lui avouer. A dire à cette magnifique jeune femme combien elle comptait maintenant pour toi, combien tu l'aimais. C'était trop gros pour que tu le gardes pour toi. Sauf quand t'étais prêt à lui dire, elle n'était pas là. T'as d'abord cru, naïf comme tu l'étais, qu'elle était peut-être malade. Qu'elle ne pouvait sortir pendant quelques jours car elle avait attrapé un virus, quelque chose de contagieux. T'as donc attendu. Elle ne répondait pas à tes messages, elle ne répondait pas à tes appels, mais tu n'voyais rien. Tu te disais qu'elle était peut-être trop mal pour te répondre, ou peut-être qu'elle n'avait pas eu le temps de recharger son téléphone portable. Puis t'as essayé de sonner chez elle, quelques fois. Rien. Toujours rien. Elle était partie, du jour au lendemain, comme ça. T'avais attendu quelques jours, une semaine. Et puis encore un peu. Mais rien, aucune trace d'elle. Comme si elle avait disparu, comme si elle s'était volatilisée de la surface de la terre. T'as pas compris. Tu n'comprends toujours pas. Ça t'a complètement perdu. T'as commencé à déprimer. Quoi que tu fasses, t'arrivais plus à tout faire pour trouver du positif dans toutes les situations, et t'arrivais pas à te remettre à chercher comme un dingue afin de garder espoir. T'as tenté, plusieurs fois. Mais t'as finis par laisser tomber. Tu bois maintenant. Enfin, tu viens décider de commencer à boire ce soir. T'as rien d'autre à faire. Tu te sens comme une loque, léthargique, ne tenant sur tes deux jambes que par la tristesse qui s'est emprise de toi. Et t'as cette peur, qui progresse peu à peu au fond de tes entrailles, dès que tu es en compagnie de quelqu'un. T'as cette peur que ces personnes, proches de toi, finissent toutes elles aussi par t'abandonner, et te laisser seul, sur cette planète. Ça te tuerait. T'as perdu espoir mon vieux, t'as perdu espoir. Le grand Razowski se trouvant dans un bar, sans plus aucune parole d'encouragement, ayant perdu sa célèbre obstination. Autant dire que la fin est proche.




PSEUDO/PRÉNOM ◆ pigfarts is real., sinon céline. :et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 1823284050 ÂGE ◆ dix-huit ans. PAYS/RÉGIONS ◆ PACA 06. herosOU AS-TU CONNU LE FORUM ? ◆ josaisplus, tout le monde connait pixie dust. hanTES IMPRESSIONShumhumbavehamham. SCÉNARIO OU PI ? ◆ anciennement scénario, pi maintenant. et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 1823284050CODE DU RÈGLEMENT ◆ PIXIE DUST C'EST LA VIE. et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 469478419  SOUHAITES-TU ETRE INSCRIT POUR UN SURPRISE RP APRES TA VALIDATION ?◆ pas pour l'instant, je verrai. lecheUN DERNIER MOT POUR LA FIN ◆ JVOUS AIMES. Ummet surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 38529682:bril:calinet surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 2339969040et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 1823284050.


Dernière édition par R. "Bob" M. Razowski le Mer 5 Fév - 22:23, édité 33 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ EmptyJeu 24 Oct - 19:26

Bobounet coeur Bon courage pour ta fiche *-*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ EmptyJeu 24 Oct - 19:39

Bon courage pour cette nouvelle fiche Bob l'éponge ! coeur 

Have fun sur Pixie !
Revenir en haut Aller en bas
Hydra Thanatos-K.

Faites place à la vedette
Hydra Thanatos-K.
J'ai posé bagages ici le : 03/05/2013 Jouant le rôle de : l'Hydre de Lerne. Nombre de messages : 568 On me connait sous le pseudo : lulapsy. Un merci à : thanatos (ava). Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Anna Speckhart.
MessageSujet: Re: et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ EmptyJeu 24 Oct - 19:42

et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 38529682 suffira amplement, mais re-bienvenue mon Bob, je fais un bisou à ma figurine de Bob pour toi mihihihi. et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 1823284050 et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 2034992622
Revenir en haut Aller en bas
Kayla N. Sullivan

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
Kayla N. Sullivan
J'ai posé bagages ici le : 11/10/2012 Jouant le rôle de : Nala Nombre de messages : 1903 On me connait sous le pseudo : Mélou. Un merci à : Shiya; Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Amber Perfect Heard.
MessageSujet: Re: et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ EmptyJeu 24 Oct - 19:45

Mon Chou tu sais ce que je pense de Bobinet, tu es la personne parfaite pour l'incarner, et tu le rends tellement encore plus génial qu'il ne l'est déjà et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 2034992622 Bref, je suis contente que ce soit toi qui ai pris le scéna il y a un an, et que tu le redémarres maintenant, j'ai hâte de voir les nouveautés wiwi Re Bienvenue chez toi pour tes presques un an et Bon Courage pour ta fiche et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 2446676048 cutest thing ever et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 1945037313 et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 1706115751 :kuzcodoudou: et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 2446676048 cutest thing ever et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 1945037313 et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 1706115751 :kuzcodoudou: 




Take a breath
and see the truth
Revenir en haut Aller en bas
Stanislav N. Bartok

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: être un homme meilleur
Faites place à la vedette
Stanislav N. Bartok
J'ai posé bagages ici le : 09/05/2013 Jouant le rôle de : Bartok (team Anastasia) Nombre de messages : 1306 On me connait sous le pseudo : nenes Un merci à : Box&Shock + nenes + northern lights. + tumblr Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Ed Hot Westwick
MessageSujet: Re: et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ EmptyJeu 24 Oct - 20:25

BOBINOUCHOUUUUU humhum hey kalin dumby s\'éclate SEXY ALIIIIIIIII et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 1646690119 Rebienvenue à la maison joli boule verte et bonne chance pour ce nouveau départ et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 2637651480



If you wish it, wish it now.

Everybody's gotta love someone but, I just wanna love you, dear. Everybody's gotta feel something I just wanna be with you, my dear.  I know it's hard to be in this position. If they stop loving, I won't stop loving you. If they stop needing you, I'll still need you, my dear.



Dernière édition par Stanislav N. Bartok le Jeu 24 Oct - 23:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Madame Pixie Dust

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Avoir mon Happy Ending.
Faites place à la vedette
Madame Pixie Dust
J'ai posé bagages ici le : 24/04/2012 Jouant le rôle de : Maîtresse suprême. Nombre de messages : 3169 On me connait sous le pseudo : La Bitch Un merci à : .Tumblr Je suis fier(e) de porter l'avatar de : .Margo Robbie
MessageSujet: Re: et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ EmptyJeu 24 Oct - 21:07

Oww, Bob chou :bril: leche 
Bon courage pour ce renouvellement de fiche coeur 


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ EmptyJeu 24 Oct - 22:12

Oh Bobinou ! Bon courage pour cette nouvelle fiche et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 4029093039 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ EmptyJeu 24 Oct - 23:04

Je crois que je ne me lasserais jamais de ce personnage, Bob est juste trop énorme... mdrr
Donc, toujours un aussi bon choix qu'au premier jour, très cher. :bril:
re-bienvenue chez toi. et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 1823284050 et bon courage pour cette deuxième version. et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 38529682
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ EmptyDim 27 Oct - 13:54

Oh je croyais que tu devais juste remettre ta fiche de lien à jours mdrr Rebienvenue chez toi chaton ! et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 1823284050  (+ Je te fais des bébés avec Daniel bien sûr, pour les revendre au marcher. hamham humhum )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ EmptyMar 29 Oct - 0:00

H. Tressie Bunnier a écrit:
Bobounet coeur Bon courage pour ta fiche *-*
LA BELLE TRESSIE. :bril: chat potté merci beaucoup. et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 1823284050

M. Aladin Al Zahrani a écrit:
Bon courage pour cette nouvelle fiche Bob l'éponge ! coeur 

Have fun sur Pixie !
Nanmaisoh, je suis bien mieux que Bob l'éponge moi. et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 2389784783
merci beaucoup. et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 1823284050

B. Zadig Fawn a écrit:
et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 38529682  suffira amplement, mais re-bienvenue mon Bob, je fais un bisou à ma figurine de Bob pour toi mihihihi. et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 1823284050 et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 2034992622
et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 38529682 :trixie: merci beaucoup ma chérie. et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 2034992622 Oh, et moi j'embrasse ma figure de Randall le bg. et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 2389784783 han

Alana A. Tysee a écrit:
Mon Chou tu sais ce que je pense de Bobinet, tu es la personne parfaite pour l'incarner, et tu le rends tellement encore plus génial qu'il ne l'est déjà et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 2034992622 Bref, je suis contente que ce soit toi qui ai pris le scéna il y a un an, et que tu le redémarres maintenant, j'ai hâte de voir les nouveautés wiwi Re Bienvenue chez toi pour tes presques un an et Bon Courage pour ta fiche et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 2446676048 cutest thing ever et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 1945037313 et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 1706115751 :kuzcodoudou: et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 2446676048 cutest thing ever et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 1945037313 et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 1706115751 :kuzcodoudou: 
MA CHERIIIIIE. han :bril: et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 2034992622 je suis tellement contente moi aussi d'être tombée sur ce magnifique scénario y a un an exactement. et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 2389784783 :sifflote: et sérieusement on a fait un duo bobouh du tonnerre. han et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 1642801012 et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 813734878 et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 2389784783 et j'ai tellement adoré rp avec toi. olala et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 1823284050 merci beaucooooooup. et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 2502405125 :vomito: :trixie: et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 38529682 et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 3469456680 et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 3548381332  haha tu verras, bob va être un peu moins marrant et joyeux que d'habitude le pauvre. et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 2389784783 ange leche

@Stanislav N. Bartok a écrit:
BOBINOUCHOUUUUU humhum hey kalin dumby s\'éclate SEXY ALIIIIIIIII et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 1646690119 Rebienvenue à la maison joli boule verte et bonne chance pour ce nouveau départ et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 2637651480
MON STANOUNET PRÉFÉRÉ. :bril: et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 2034992622 et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 1823284050 calin merci beaucoup la chauve-souris bg. Umm humhum et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 1823284050

Artémis O-C Goldenlight a écrit:
Oww, Bob chou :bril: leche 
Bon courage pour ce renouvellement de fiche coeur 
Artémis. :bril: et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 38529682 merciii. :bril: et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 1823284050

B. Naveen de Maldonia a écrit:
Oh Bobinou ! Bon courage pour cette nouvelle fiche et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 4029093039 
erci beaucoup. et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 4029093039

L-R. \"Arya" Hood a écrit:
Je crois que je ne me lasserais jamais de ce personnage, Bob est juste trop énorme... mdrr
Donc, toujours un aussi bon choix qu'au premier jour, très cher. :bril:
re-bienvenue chez toi. et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 1823284050 et bon courage pour cette deuxième version. et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 38529682
LITTLE RED RIDING HOOD. han humhum bave
Je suis tout a fait d'accord avec toi, Bob il est vraiment génial comme personnage. olala wiwi et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 2034992622 c'est LE personnage que j'aime tellement quoi. olala chat potté merci infiniment. :bril: et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 1823284050

Raj Meradj a écrit:
Oh je croyais que tu devais juste remettre ta fiche de lien à jours mdrr Rebienvenue chez toi chaton ! et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 1823284050  (+ Je te fais des bébés avec Daniel bien sûr, pour les revendre au marcher. hamham humhum )
C'est ce que je devais faire puis finalement j'ai décidé de refaire une fiche pour les un an et histoire de bien tout mettre tu vois, comme entre temps il est sorti le second film. leche et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 1823284050 :bril: Merci beaucoup mi amor. et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 1823284050 ( + oh mais normal quoi, avec deux magnifiques britishs comme les notre. Umm hamham )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ EmptyMar 29 Oct - 1:59

Inutile de te dire que je t'aime, genre à la vie à la mort :bril: leche I love you olala humhum Umm 

re-bienvenue chez toi, mon bobichou et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 2034992622
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ EmptyMer 30 Oct - 15:25

J'allais te dire de te bouger le popotin pour que je puisse lire ta fiche. Arrow 
Bref, en tout cas après lecture, je suis encore plus fan de ton perso et de ton style d'écriture han BOB POWA ! heros 
Revenir en haut Aller en bas
Kayla N. Sullivan

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
Kayla N. Sullivan
J'ai posé bagages ici le : 11/10/2012 Jouant le rôle de : Nala Nombre de messages : 1903 On me connait sous le pseudo : Mélou. Un merci à : Shiya; Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Amber Perfect Heard.
MessageSujet: Re: et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ EmptyJeu 12 Déc - 21:08

Mon chou, tu comptes terminer ta fiche ou pas ? Comme ça fait un moment, qu'on sache quoi en faire et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 2034992622




Take a breath
and see the truth
Revenir en haut Aller en bas
Kayla N. Sullivan

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
Kayla N. Sullivan
J'ai posé bagages ici le : 11/10/2012 Jouant le rôle de : Nala Nombre de messages : 1903 On me connait sous le pseudo : Mélou. Un merci à : Shiya; Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Amber Perfect Heard.
MessageSujet: Re: et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ EmptySam 25 Jan - 19:49

Bobichou, il faut vraiment que tu me dises si tu refais ta fiche au final ou pas, parce que ça traîne beaucoup là mdrr coeur




Take a breath
and see the truth
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ EmptyMer 5 Fév - 23:07

FINI, FINIIIII, désolé de l'immeeeeeeeence retard alanachou d'amour et merci. chat potté :**: et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 1823284050
Revenir en haut Aller en bas
Kayla N. Sullivan

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
Kayla N. Sullivan
J'ai posé bagages ici le : 11/10/2012 Jouant le rôle de : Nala Nombre de messages : 1903 On me connait sous le pseudo : Mélou. Un merci à : Shiya; Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Amber Perfect Heard.
MessageSujet: Re: et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ EmptyJeu 6 Fév - 21:45

Pfff et je peux même pas faire genre, je suis OBLIGÉE de te valider de suite avec cette fiche super méga géniale coeur J'te jure je me suis refait le film quoi, j'ai trop adoré :bril: Puis tu écris toujours aussi bien, ça ne change pas wiwi Puis viens par là que je te calinouche et que je te réconforte, moi je veux pas te laisser tout seul dans un bar et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 38529682 (D'ailleurs bar, Alana elle y allait tout le temps avant, peut être qu'ils auraient pu s'y croiser et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 2389784783 Bref je m'égare mais je VEUX un lien t'es obligé cutest thing ever Aller pour la forme :

Félicitations !
Bravo ! Tu peux dès maintenant commencer la quête de ton avenir, que nous serons heureuses de suivre dans les moindres détails. Voici une petite liste de liens importants et utiles que tu pourras suivre obligatoirement. Nous te souhaitons néanmoins, la bienvenue ici et surtout bon jeu sur Pixie Dust !

☀️ RECENSER SON AVATAR
☀️ RECENSER SON PERSONNAGE
☀️ RECENSEMENT DU FAIRYBOOK
☀️ RECENSER SON MULTI-COMPTE
☀️ LES GROUPES
☀️ LES LIENS
☀️ LES SUJETS
☀️ NOUVEAUTÉS
☀️ PARRAINNAGE


I love you N'OUBLIE PAS LE PETIT VOTE TOUTES LES DEUX HEURES

et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 927740879247rpg53 et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ 927740879247rpg53




Take a breath
and see the truth
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡ Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

et surtout, monsieur razowski, continuez à surprendre le monde. ( bob ) ♡

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Village Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Fiches de présa et gestion des personnages-