AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -28%
Smartphone HUAWEI P30 lite Noir 128 Go
Voir le deal
265 €

Partagez

 You're only in trouble if you get caught ♡ Rajah & Aladin Vide
 You're only in trouble if you get caught ♡ Rajah & Aladin Vide
 

  You're only in trouble if you get caught ♡ Rajah & Aladin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: You're only in trouble if you get caught ♡ Rajah & Aladin  You're only in trouble if you get caught ♡ Rajah & Aladin EmptyVen 1 Nov - 1:24


rajah&aladin ◮ you're only in trouble if you get caught
Il était quinze heures de l'après-midi lorsque je quittai le Starbucks Coffee dans lequel je travaillais . Aujourd'hui , mon patron s'était montré un peu plus clément avec les serveurs pour une raison que j'ignorais . Je n'avais pas vraiment compris ce changement soudain mais je n'allais pas m'en plaindre . Il n'était pas dans ses habitudes de se montrer indulgent . Non . Il était plutôt le genre de patron à exiger que vous restiez très tard le soir à astiquer les plateaux et les comptoirs jusqu'à ce qu'ils brillent de propreté . Ce ne fut qu'après avoir franchi les portes du Starbucks Coffee que je sentis toute la pression retomber . Je soupirai profondément , soulagé . J'esquissai un sourire . Peut-être que la chance allait me sourire aujourd'hui ? Possible . En tout cas , j'avais un bon pressentiment . Le ciel était d'une clarté aveuglante . Le soleil était au rendez-vous mais l'air était plutôt frais . Je savourais la fraîcheur de cet air . Ces derniers jours , il avait fait extrêmement chaud . Cet air frais était par conséquent le bienvenue . Les mains enfoncées dans les poches de mon jean , j'arpentais les ruelles du centre-ville d'un pas traînant , m'arrêtant parfois devant quelques vitrines lorsque quelque chose retenait mon attention . J'avais à présent toute l'après-midi devant moi pour vaquer à mes occupations et je me demandais comment j'allais bien pouvoir occuper ma journée . Après hésitation , je décidai de rebrousser le chemin et de me diriger vers un bar dans lequel j'avais l'habitude de me rendre , le Rhumeries . L'ambiance était on ne peut plus chaleureuse et je connaissais pas mal de clients . A vrai dire , je connaissais la plupart d'entre eux . Il fallait dire aussi que l'on revoyait souvent les mêmes visages dans ce bar . Après quelques minutes de marche , je m'arrêtai devant les portes du bar et jetai un coup d'oeil à travers une fenêtre . Le bar avait l'air bondé à cette heure où  les gens sont pourtant supposés  travailler . Je ris intérieurement , poussai d'un geste de main la porte et m'engouffrai dans le bar . Je balayai du regard la salle à la recherche d'une table de libre mais en vain . Toutes semblaient  être occupées . C'était drôle de se retrouver de l'autre côté du comptoir . Je comprenais à présent à quel point il n'était pas chose aisée de trouver une place de  libre dans un restaurant ou un café . Mon estomac se contracta à l'idée de me retrouver sans aucune chaise sur laquelle m'asseoir . Des regards se posèrent sur moi ce qui accentua mon malaise . Il fallait que je prenne une décision . Je n'allais tout de même pas rester là , debout , immobile et qui plus est en plein chemin . Finalement , je décidai de faire un tour de la salle en espérant de tout cœur  trouver un endroit où je pourrais m'installer . Je serpentais entre les tables d'un pas hésitant . Mon visage s'illumina lorsque je vis qu'une place se libéra au comptoir situé près de la porte d'entrée . Sans plus tarder , je revins sur mes pas et m'emparai du fauteuil sur laquelle quelques minutes plus tôt  un client s'était confortablement installé . Je poussai un profond soupir alors qu'un serveur approchait .

« Un soda s'il vous plait » demandai-je le souffle court .

Je tapotais nerveusement mes doigts sur le comptoir en attendant ma commande lorsqu'une jeune femme à la chevelure dorée, vêtue d'une robe épousant ses formes féminines s'approcha du comptoir .

« Je peux m'installer ? » demanda-t-elle .

Pendant un instant , je la regardais les yeux grands écarquillés , les lèvres entrouvertes . Elle était ravissante . Mon regard se déposa  sur son visage pâle et fin puis sur ses jambes interminables . Elle était probablement plus grande que moi . Je n'arrivais pas à détacher mon regard de cette belle créature qui me tenait en haleine . Je peinais à croire qu'elle s'adressait à moi si bien que je tournai à plusieurs reprises la tête pour vérifier qu'elle n'avait pas parlé à quelqu'un d'autre . Mais de toute évidence , c'était bel et bien à moi qu'elle avait posé la question . Je me raclai la gorge et hochai vigoureusement la tête .

« B..bien sûr » bafouillai-je .

Elle esquissa aussitôt un sourire et prit place .  Je l'observais s'installer , déposer son sac à main au sol , dans un état de ravissement silencieux . Elle n'avait pas l'air d'avoir remarqué la lueur qui avait brillé dans mes yeux au moment-même où elle m'avait souris . Je m'appuyai sur un coude et tournai mon visage vers elle attendant patiemment qu'elle me remarque . Au bout de quelques minutes , son regard finit par croiser le mien et aussitôt , elle baissa la tête . J'étais certain de l'avoir vue esquisser un timide sourire . Un serveur approcha et déposa un grand verre de soda devant moi . Je tendis une main remplie de pièces et trempai mes lèvres dans mon verre . Mon regard se déposa à nouveau sur la jeune blonde assise à côté de moi . Je cherchais un moyen d'attirer son attention ou encore d'engager une conversation avec elle . Finalement , je n'eus pas à réfléchir très longtemps . Au moment où elle tourna la tête pour regarder en direction de la porte d'entrée , je m'emparai de son porte-monnaie qu'elle avait laissé quelques centimètres plus loin . Et , au moment où elle tourna de nouveau la tête , je tendis ma main , un large sourire aux lèvres .

« Je crois que tu as fais tomber ça . » dis-je d'un ton aimable .

Elle me répondit par un « merci » accompagné d'un timide sourire , le visage légèrement rougissant . J'arborai un faible sourire et répondis «  Pas d'quoi ..Je m'appelle Aladin ...Je...tu attends quelqu'un ? » demandai-je précipitamment .

La jeune femme hocha la tête en signe de dénégation , un sourire en coin . Je sentis mon cœur faire un bond .

« Je t'offre quelque chose à boire ? » demandai-je aussitôt d'une voix onctueuse .
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: You're only in trouble if you get caught ♡ Rajah & Aladin  You're only in trouble if you get caught ♡ Rajah & Aladin EmptyDim 10 Nov - 22:07



rajah&aladin
you're only in trouble if you get caught | J’m’en branle, j’fais comme j’l’e sens. Ceux qui m’aiment comprendront pourquoi je le fais justement parce qu’ils m’aiment, j’m’en branle.

Lys avais dormis toute la journée dans mon lit, replier sur elle même, la couverture recouvrant son petit corps ne laissant échapper que le haut de sa tête afin qu'elle puisse respirer. Son nez été rouge et ses joues aussi, elle renifler toute les deux minutes avant de trouver une autre position agréable pour se rendormir et refaire le même spectacle deux minutes après. J'étais terrifier à l'idée de la laisser seule, et si elle s’étouffer à cause de la couette ? Et si elle avait envie de manger et qu'elle s'écrouler dans la cuisine ? Et si sa température monté soudainement et qu'elle ai besoin d'une éponge pour se rafraîchir ? « Je sais à quoi tu penses. » me fit-elle avec une petite voix, toujours la tête dans sa couette. « T'es médium maintenant ? » fit-je tout en me levant pour m’asseoir au pied de son lit, enfin, mon lit, le mien. « Raj, j'ai besoin de mouchoir, et si tu sors pas tu vas attraper mes microbes, je vais pas m'effondrer en allant chercher de l'eau t'en fait pas. » j’écarquillai les yeux en riant doucement, elle lis dans mes penser ou comment ça ce passe ? Je m'appuyais lentement sur mon bras afin d'atteindre le haut de son crâne tiède et d'y déposer un léger baiser. Elle souriais sous sa couette et me murmurai un « j't'aime fort le matou » avant que je m'en aille en direction du super marcher. Ma vie se contenter d'aider les jeunes filles en détresses, si ce n'était pas Nakoma et sa peur d'être oublier, c'était Lee qui était trop casanière et il fallait que Bouh tombe malade, tout ça dans la même semaine. Mon ancienne vie me rattraper sans cesse, comme une giffle du déstin qui me rappeler à l'ordre à chaque fois : tu n'est qu'un animal de compagnie Rajah, un vulgaire chat comme tout les autres. J'avais beau me dire le contraire, mon cerveau en était persuadé, et quand il a une idée dans la tête lui, on peut pas le changer en quelques heures. Je laisser aller un soupire avant de relever ma mèche du revers de ma main et d'affronter l'extérieur. Le ciel était assez dégager, après une longue réflexion et l'incapacité de retrouver les clés de ma bécane, je décidé d'y aller à pied. Les rues de Fantasia Hill, ne mettait pas vraiment familière, sachant que je suis livreur de pizza, je ne vais pas m'aventurais à livrer les pizza à pied, pour deux bonne raison : 1) parce que la pizza risque de ce refroidir rapidement vue le temps qu'il fait lorsque le soleil ce couche, et surtout 2) parce qu'avec l'odeur que ça fait, la pizza risque d'êtres à moitié manger lorsqu'elle arrive à son destinataire ce qui ne fait pas vraiment bonne impression aux clients. La moto étais à la fois rapide et efficace ce que tout le monde recherche, au bout d'une vingtaine de minutes de marche je me rendit compte que j'étais perdue mais aussi que j'avais super soif. A ma gauche rien qui puisse ressembler de près ou de loin a un super marcher, peut êtres le revendeur de fruit pourris près du KFV mais c'est tout, à ma droite, un cafés, un magasin de fringue, un vendeur de montre à la sauvette qui murmure à l'oreille des passants pour une, je cite, « rolex dernière génération, David Beckham à la même. » et un bistrot.
Après une recherche sur google map et deux logiciel de GPS, j'ai finit par entré dans le bistro. Pour plusieurs raison, mais la première c'était parce que j'avais vraiment très soif et que dans le café ou je mettait poser en premier, un mec avais essayer de me draguer, ça m'a fait peur, alors j'ai pris une voix de bonhomme avant de partir à la limite du courir, dans le bistro. On été en début de soirée, vers dix huit heure, un vendredi soir, le bar était plein à craquer de groupe d'amis qui buvait en groupe après une semaine charger ou encore une bande de copine avec des cocktail, habiller tel des imitation du groupe de Carrie dans sex and the city. « Pas d'quoi ..Je m'appelle Aladin ...Je...tu attends quelqu'un ? » d'un bon je me retourner, faisant presque chavirais une serveuse. Je reconnaissait cette voix, du regard, je balayais la salle afin de trouver d’où prévenais cette voix et sans problème, je reconnaissait le prince Abooboo, accouder a une table, près d'une jeune fille au cheveux d'or et un magnifique petit cul soit disant passant. Je n'aimais pas le « nouveau » Aladdin, dans ma tête, Jasmine était quelque part à attendre qu'on vienne la chercher, qu'on la retrouve et qu'on la sauve. Et pour moi c'était le rôle d'Aladdin de la faire, de la sauver, la retrouver et l'épouse de une deuxième fois dans ce nouveau monde. Mais miette, depuis que je l'avais retrouver, il passer ses journées et a draguer toutes les nanas qu'il voyais passer en jupe courte, incapable de garder son zizi dans on pantalon. Je soupirais, le voyant se rapprocher de plus en plus de la blondasse, j'avais une idée derrière la tête, mon cerveau a décidé de ce manifester pour une fois. Je me faufiler entre les personnes se trouvant dans la foule et arriver à sa hauteur, je souriais grandement. « Aladdin mon cœur, comment ça va chéri ? » Je saisissait sa tête entre mes doigts avant de l'embrasser tel un couple qui s'était pas revue depuis longtemps. « Tu me présente ta copine ? Je suis Rajah, enchanté ! » je saisissait ensuite sa boisson qui se trouver à quelque centimètre de lui et sitorer doucement. « Oh baby, du soda ? Tu sais que j'aime que le light ! dis-je en m'adressant à lui avec une tête de pas content. Il oublie toujours ce petit bout de chou, comme le disait Rachel Green, dix minutes dans la bouche et dix ans dans les hanches ! » finissai-je un grand sourire au lèvre. D'un geste je me m'assis sur les genoux du prince Abooboo et passer mes doigts dans ses cheveux fin. « Faut qu'il aille chez le coiffeur ce bébé, il a tendance à avoir les cheveux gras. » continuai-je en riant.

Revenir en haut Aller en bas
 

You're only in trouble if you get caught ♡ Rajah & Aladin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-