AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

[Annab'ella & Kerridwen] What doesn't kill you make you stronger Vide
[Annab'ella & Kerridwen] What doesn't kill you make you stronger Vide
 

 [Annab'ella & Kerridwen] What doesn't kill you make you stronger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
A.-K. Mirajane Tysee

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Retourner à la mer // Fonder une famille.
Faites place à la vedette
A.-K. Mirajane Tysee
J'ai posé bagages ici le : 02/05/2013 Jouant le rôle de : Adella, Fille du roi Triton, Princesse d'Atlantica et Soeur d'Ariel Nombre de messages : 918 On me connait sous le pseudo : Atomic.Sky. Un merci à : rose adagio pour l'avatar & Tumblr pour les gif & nenes pour le crackship. Les chansons sont de Disney et la signature de ma merveille petite Sea <3 Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Natalie Wonderful Dormer.
MessageSujet: [Annab'ella & Kerridwen] What doesn't kill you make you stronger [Annab'ella & Kerridwen] What doesn't kill you make you stronger EmptyDim 3 Nov - 21:38

What doesn't kill you make you stronger
Annab'ella ∞ Kerridwen


Elle était là, assise dans cette boite de nuit sans trop savoir ce qu'elle y faisait. Ce faisait bien des semaines qu'elle n'y avait pas mis les pieds, partageant ses jours entre son travail au parc et ses nuits avec Stanislav. Elle semblait sur un nuage, profitant de son amoureux, appréciant de pouvoir sentir sa chaleur contre elle, ses bras autour de son corps et de pouvoir entendre le son de sa voix. Quelques semaines qu'ils s'étaient rendus compte de l'attraction violente qui se faisait sentir depuis leur première rencontre, quelques semaines qu'ils avaient échanger leur premier baiser et elle était déjà accroc à lui. Aussi, lorsqu'il lui avait dit, plus tôt dans la journée, qu'il ne pourrait pas la voir ce soir, elle eut l'impression que le ciel lui tombait sur la tête. Elle avait tenté de comprendre le pourquoi du comment, mais le brun se contenta de lui dire qu'il ne pouvait pas faire autrement.
Elle avait eut alors un soupire, elle savait bien qu'un jour, elle devrait se passer de lui: il avait un travail  qui empiétait sur ses soirées, certes, mais c'était son activité nocturne et secrète qui tracassait l'ex petite sirène. Elle savait bien que son amant trempait dans des affaires plus qu'illégale, mais elle avait tenté de reléguer cette information au second plan, l'enterrant dans un coin de son esprit pour se concentrer sur ce bonheur que lui offrait la vie. Pourtant, chasser tout ce que vous voulez, et vous le verrez vous revenir en pleine tête. Elle avait bien sentit que la motivation de son petit ami pour son "rendez-vous nocturne" était plus que limité, mais cela ne l'empêcha pas d'y penser toute la journée. Lorsqu'elle était rentrée chez elle, toujours aussi pâle et morose qu'un fantôme, elle avait été intercepté par Alana, sa soeur.

Alana était la soeur dont Adella se sentait la plus proche. Elles se suivaient dans l'ordre des naissances de la tribu Tysee, Alana étant légèrement plus âgée que sa cadette, une différence de quelques mois qui les avaient rapprochée considérablement. Bien qu'elle partageaient une passion commune pour le shopping et les soirées filles, leur activités favorite restait encore de faire la fête et l'aînée n'eut d'autre idée que d'emmener sa soeur dans leur endroit favori pour qu'elle se change l'esprit. Elles étaient arrivée sur les coups de 21 heure au Dancing Night, l'une des boites les plus en vogue de Fantasia Hill. Alors qu'Alana alla commander au bar, Adella se laissa tomber sur un siège, elle avait choisit un lieu assez reculé pour pouvoir discuter tranquillement avec sa soeur. Mais lorsqu'au bout de 10 minutes, elle ne vit pas cette dernière revenir, elle se leva à nouveau et tenta de l'apercevoir dans la foule.
Aucune tignasse brune à l'horizon, elle soupira. Alana était décidément toujours la même ... Elle avait probablement due rencontrer une connaissance en chemin ou bien se faire draguer par un garçon, et sa soeur comprit qu'elle ne la reverrait pas avant une bonne heure.

Elle prit son mal en patience, retournant vers le bar et se laissant offrir des verres par des inconnus et savourant intérieurement l'image qu'elle se faisait de son Stan, s'il la voyait ici. Assise sur ce tabouret, elle en arrivait à oublier la musique qui résonnait contre les murs, tellement plongée dans ses pensées. Les questions défilait dans sa tête lorqu'une voix, qui semblait la même que celle de son ami, Peter, vint lui dire qu'après tout, c'était de sa faute: elle n'avait qu'a être plus forte, moins fleur bleue. Après tout, elle était une sirène !
Elle se souvenait de cette époque, elle était une princesse, celle d'un royaume sous-marin où la vie était si douce. Elle avait de magnifiques nageoires orangées et des écailles dont elle prenait grand soin ... Oui, elle était une sirène, une terreur des mers, le pire cauchemars des marins ! Et il fallait qu'elle se ressaisisse.
Code by Silver Lungs


“ L'amour a percé mon coeur et l'argent n'fait pas le bonheur. Mais j'attend un être charmeur, mon marin riche et sans peur !”✰
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: [Annab'ella & Kerridwen] What doesn't kill you make you stronger [Annab'ella & Kerridwen] What doesn't kill you make you stronger EmptyDim 17 Nov - 18:15


Kerridwen & Annab'ella.
~ What doesn't jill you make you stronger


Incapable. Bonne à rien. Je m’apeure de tout pourtant je cherche sans cesse à ce que ça s’arrête, à ce que je ne m'en effraie plus pourtant, j'ai continué, je n'ai pas arrêté. Je me sens comme une tache sur le décor de Fantasia Hill ... Il a raison : Phil' a toujours raison ! Depuis que je l'ai revu, qu'on a reparlé, je me sens comme ... nulle ... pourquoi lui ais-je parlé et pourquoi est-il devenu si méchant ? Oui, mon ami Phillippe est devenu un homme mauvais et ça me déplait. Ainsi, je me retrouve à errer dans les rues, marchant, marchant à m'en faire saigner les pieds, sans manger, sans boire parce que tous ce que j'ai pu devenir vient d’être remis en question car je sens qu'il a surement raison. Manque de courage, manque de force, je suis faible ! Henry aurait-il décidé que je n'étais qu'une souillon et qu'il avait fait une erreur en m'épousant ayant ainsi vu en cette vie un nouveau départ ? Suis-je toujours cette immonde demoiselle, bonne à rien comme le disait ma belle-mère ? Toutes ces paroles reviennent dans ma tête, pourquoi as-tu dis ça mon tendre ami, pourquoi ? J'aurais besoin de Jack pourtant j'ai peur, encore, et encore et je n'ose pas, préférant continuer à traverser la ville, à marcher sans un arrêt. Ma robe se soulève au gré du vent, mes cheveux se baladent ensuivant le rythme tranquille ça ne me fait pas du bien : l'air du vent ne me console guère. Luis ... Non, ça ne me console pas plus car le fait que je puisse le plaire ne signifie guère pas que je suis meilleure. Trop de choses, mes pensées s'embrouillent.

Je suis paumée. Perdue, totalement et irrévocablement. Je pense à mes amis et commence déjà à me demander comment ils ont pu ignorer ça ; qu'est-ce qui ne tourne pas rond chez moi ? Capable de tout remettre en cause en un instant et à me demander si j'ai raison de remettre tout en question ce que je suis pour une personne ? Je me sens étrange et je me conne de ne pouvoir répondre à aucune de ces questions. Je ne crois plus être dans le rationnel, mes pensées ne le sont plus ; c'est certain. Je me retrouve à une croisement, encore un, un énième et une énième boutique, un énième café où je ne m’arrête pas car je semble vouloir me punir d'une chose en ne m’arrêtant plus, en subissant les douleurs d'une marche de plusieurs heures.

M’arrêter ? Le ferais-je un jour ... car après tout, s’arrêter signifiait surement croiser des gens, croiser mes amis, voir des gens vous parler alors que l'unique but de votre réflexion est justement si on doit le faire, si les gens doivent vous apprécier, si vous êtes appréciable, si tout ce que vous êtes n'est pas tromperie ... Perdition ; encore ! Mes pensées sont toujours incohérentes et je vous interdis de le dire. Mon regard se pose sur les gens qui marchent près de moi, dans le sens inverse : certains ont un grand sourire parlant au combiné tout petit, évolué qu'ils tiennent en main ; mots doux principalement. D'autres parlent entre eux, joviale et heureux d’être ensemble ; n'aie-je pas tout ça ? Ne suis-je pas comme cette dame qui arrive là, face à moi, heureuse, joviale, belle et talentueuse ? Pourquoi ne le suis-je pas, pourquoi ? Et pourquoi d'ailleurs est-ce que je suis entrain de me demander cela ? Oh tout se complique dans ma tête.

Le soir tombe, la nuit est là est embrume mon regard laissant la lumière s'enfuir pour que le noir me tue la vue pourtant mes pensées, elles, ne veulent pas s'envoler avec. J'ai pourtant tout tenté : Me laisser couler dans une piscine, une baignoire, marcher à ne plus en pouvoir, ne pas manger, ne pas boire, mais chaque instant, cette phrase revient dans ma tête :"à rester entichée d'un mec qui n'en a rien à foutre de toi, à attendre qu'il te tombe dans les bras alors qu'en même temps, tu es trop peureuse pour lui faire face car tu sais surement que si tu le revois, tu vas te prendre toutes tes illusions dans ta gueule. Tu crois quoi ? Il t'a oublié depuis le temps, il t'a raillé de sa vie, et c'est bien probable qu'il se fait plaisir tous les soirs en allant baiser les premières filles qui lui montrent quelconque intérêt, et qui sont bien moins souillon que toi ! " (Dixit Philippe - J'te jure tu m'as déçu). J'entend ces mots encore et encore ; je n'avais pas eu d'aussi grosse remise en question depuis un moment et en cet instant, je me dis que c'est simplement que je n'ai pas eu la bonne solution ; j'aurai du parler, aller voir un ami pour que tout ça part ... mais là, il est trop tard alors toute molle, je rentre à la maison, à la méli-mélo et court dans ma chambre, la larme à l'oeil, ne répondant à personne. Je prends une douche et me rhabille pour partir à la recherche de ma colocataire parce que à cette heure, c'est la seule que je peux encore oser faire suer puisque de toute manière, elle n'est pas là donc cela suppose qu'elle n'est pas endormi ou autres et que si je dois la trouver, je la trouverais alors je marche dans la ville, visitant les lieux où je sais qu'elle va souvent. Mais rien ! Je m'échoue alors dans le "dancing night" à la fin de mes recherche, fatiguée et triste, d’être si faible qu'une seule phrase peut me revenir après quelques jours et me chambouler à ce point, me faire devenir folle comme cela alors que j'étais pourtant si détachée de tout avant : quelle est la bonne solution ? Surement un juste milieu. Je traverse la piste, passant entre les gens sans un regard, sans une flamme de vie et je m'assoie au bar jusqu'à ce que j'aperçois à l'autre bout ma colocataire. Un petit sourire s'affiche sur mon visage, l'illuminant quelques instants mais quand je m'aperçois qu'elle ne semble pas mieux que moi au tein, je sombre à nouveau et en me dirigeant vers elle, on pourrait croire que l'enterrement est proche. Je m'approche d'elle tentant de sourire sans succès puis à sa hauteur, je m'appuie sur le bar en lui disant : Bonsoir Kerri' ... On a l'air aussi motivé l'une que l'autre dis donc ? Avais-je dans un soupire de lassitude. Un serveur vint me voir, me demandant si je voulais un consommation et je répondais d'un hochement de tête positif, hésitant un instant. Je n'étais pas une grande buveuse alors ça risquait de faire mal pourtant, avec une grande certitude dans la voix, je lui demandais : Un Wishky ... euh double, j'crois que c'est comme ça qu'ils disent non ? Dis-je en me retournant vers mon amie à la fin. Je posais ma main sur la sienne, regardant dans le vague avant de me tourner à nouveau vers elle pour lui demander avec adresse et une grande gentillesse dans la voix qu'on me connaissait bien, -enfin en ce moment, je me demande- : Qu'est-ce qu'il t'arrive ma belle ?



made by pandora.

Revenir en haut Aller en bas
 

[Annab'ella & Kerridwen] What doesn't kill you make you stronger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-