AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -28%
Smartphone HUAWEI P30 lite Noir 128 Go
Voir le deal
265 €

Partagez

(m) nuka du roi lion ii feat iwan rheon ■ autour de moi, les fous. Vide
(m) nuka du roi lion ii feat iwan rheon ■ autour de moi, les fous. Vide
(m) nuka du roi lion ii feat iwan rheon ■ autour de moi, les fous. Vide
(m) nuka du roi lion ii feat iwan rheon ■ autour de moi, les fous. Vide
(m) nuka du roi lion ii feat iwan rheon ■ autour de moi, les fous. Vide
 

 (m) nuka du roi lion ii feat iwan rheon ■ autour de moi, les fous.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kiméo-Ed Swann Jelani

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: le retrouver, lui.
Faites place à la vedette
Kiméo-Ed Swann Jelani
J'ai posé bagages ici le : 18/11/2013 Jouant le rôle de : le débile – la hyène ed. #teamlionking. Nombre de messages : 197 On me connait sous le pseudo : olympe. Un merci à : nenes (ava) anaëlle (signa). Je suis fier(e) de porter l'avatar de : robert sheehan.
MessageSujet: (m) nuka du roi lion ii feat iwan rheon ■ autour de moi, les fous. (m) nuka du roi lion ii feat iwan rheon ■ autour de moi, les fous. EmptyVen 22 Nov - 11:25


« nuka siméon-scar sullivan »
crédit avatar : kika.

LIBRE RESERVE PRIS

the villains are back


je viens d’un autre monde, un monde magique – là-bas on m’appelle nuka. vous devez sûrement me connaître : avez-vous déjà entendu parler du roi lion ii, l’honneur de la tribu ? de toute manière, je vais vous parler un peu de moi – j’ai vingt-six ans, on dit souvent que je suis idiot, carrément bête comme mes piedstrop bavard, j’ai la langue bien penduetrès imaginatif, j’ai le cerveau en constante ébullitionquelque peu menteur, j’aime voire les choses comme elles m’arrangentfou à lier, je suis complètement démentnaïf et profondément attachant malgré tout. actuellement, je suis sans emploi, j’aime beaucoup inventer des histoires et surtout les raconter et amuser la galerie. oh et pour les petits curieux, je suis célibataire et non-intéressé, enfin je crois.



HISTOIRE ⊹ Puisque Nuka est un personnage à part entière dans le Disney, je tiens à ce que soit respecté son histoire – ou tout du moins, le peu que l’on en sait – et aussi son caractère assez spécial. C’est ce qui me plaît justement le plus dans ce personnage, il est un peu comme mon Ed – il est très ambivalent et malléable. Il est censé être méchant, mais il est tout aussi attachant finalement. Ainsi, je demanderais à ce que certains points soient pris en considération :

■ Il est le fils de Scar et Zira, le frère de Vitani et le demi-frère de Kovu.

■ Il est très jaloux de Kovu, que Scar a désigné comme étant son véritable héritier.

■ Il a toujours cherché à briller aux yeux de sa mère qui, elle, ne jurait que par Kovu – aka le termite.

■ Il est profondément attaché à sa mère, malgré le non-intérêt flagrant qu’elle lui porte.

■ Il a tendu une embuscade à Kiara, avec l’aide de sa sœurette, ce qui a permis à Kovu d’infiltrer la famille de Simba.

■ Il est mort, écrasé sous des troncs d’arbre, lors d’un affrontement entre les deux familles rivales. Cette dernière tentative désespérée d’obtenir la reconnaissance de sa mère lui aura au moins permis de comprendre qu’elle l’aimait finalement.

■ Il est arrivé à Fantasia Hill, complètement seul et perdu. Surtout apeuré. Criant à qui voulait l’entendre qu’il est le fils de Scar et Zira, ennemis jurés de Simba, il a été pris pour un fou dangereux. C’est lors d’un de ses moments de folie destructrice où il s’est mis à frapper une personne au hasard sur son passage qu’il a été enfermé à l’hôpital psychiatrique de la ville, très peu de temps après son réveil.

■ Il a passé plusieurs jours complètement drogué et amorphe, parce que les médecins n’arrivaient pas à calmer sa colère.

■ Il a ensuite vécu à l’hôpital, partagé entre ses crises de folie extrême et des périodes plus douces et calmes. Il est en fait atteint d’un dédoublement de la personnalité assez sévère.

■ Il est venu à la rencontre de Kiméo lorsqu’il a entendu parler de ce garçon prétendant venir d’un autre monde.

■ Il s’est très vite attaché à Kiméo, si bien qu’il venait le voir dès qu’il en avait l’occasion. Et il était toujours très heureux de le voir à sa porte de chambre, le soir après l’heure du coucher.

■ Il avait pour habitude de lui raconter une histoire, avant de s’endormir. C’est une passion pour lui, il adore inventer des aventures rocambolesques à l’aide de mots. C’était, à vrai dire, son seul passe-temps à l’hôpital.

■ Il a vécu le départ de Kiméo de l’hôpital comme une véritable tragédie. Il a été inconsolable et ses crises de folie ont empiré pendant quelques temps après ça. Il s’est senti extrêmement seul. Il ne savait même pas aussi dépendant du petit bonhomme aux cheveux bouclés.

■ Il n’a pu sortir de l’hôpital à son tour que parce qu’il a menti. Il a joué la comédie en prétendant que ses excès de colère avaient disparu, que les médicaments qu’on lui administrait faisaient vraiment effet. En vérité, il n’en est rien – il est toujours aussi malade.

■ Il est donc dehors depuis peu de temps, et s’est tout de suite mis à la recherche de Kiméo. C’est son seul but et son seul espoir – le retrouver. Lui seul saura le sauver.

■ Il est simple d’esprit, un peu idiot. Il prend toujours les choses au premier degré.

■ Il ne comprend donc pas l’humour.

■ Il ne sait pas très bien lire, il a du mal. Il a pourtant une belle plume, mais la lecture n’est pas son fort.

■ Il peut paraître très froid et distant envers les personnes qu’il ne connait pas. Au contraire, il est toujours très chaleureux envers les personnes qu’il aime.

■ Il aime et déteste sans demi-mesure. C’est tout ou rien, chez lui. Tout noir ou tout blanc.

■ Il est toujours en recherche de reconnaissance, ne supportant pas d’être ignoré.

■ Il a des crises de violence et de colère impressionnantes. Il est capable de tuer quelqu’un lorsqu’il est en pleine crise démentielle.

■ Il n’y a qu’une seule personne qui soit capable de le calmer et c’est Kiméo.

■ Il est très dépendant affectivement parlant. Il a un besoin constant d’amour, car le moindre doute peut le rendre dingue d’angoisse.

■ Il est jaloux et très possessif, sans forcément s’en rendre compte. Il n’a aucune conscience des sentiments qui l’habitent. Il ressent, c’est tout, de façon primitive.

Pour tout le reste, je laisse libre court à l’imagination. Et je laisse également le lien vers ma fiche ici afin de faire plus ample connaissance avec le personnage de Kiméo. Il est un peu question de Nuka dans ma fiche, à quelques passages.


« kiméo-ed swann jelani »
« Hey ! Pssst ! C’est toi, le nouveau ? » Tu acquiesces avec lenteur, d’un petit air incertain. Qu’est-ce qu’il te veut, exactement ? Tu regardes même derrière toi pour être certain qu’il s’adresse bien à toi. Toi qui pensais être devenu invisible. « J’ai entendu parler de toi. » Ah. Tu avales ta salive, sans rien dire. Tu sais très bien ce qu’on dit de toi. Ils disent que tu es fou, que tu mens. Que tu as un problème dans ta tête. « Il paraît que tu dis que tu viens d’un autre monde, c’est vrai ? » Mais ce n’est pas vrai ! Tu ne mens pas ! Tu dis la vérité, mais ils ne comprennent pas. Tu hoches la tête, méfiant. Pourquoi te pose-t-il toutes ces questions, tout d’un coup ? Il ne t’avait jamais parlé avant aujourd’hui. « Et tu sais quoi ? Moi aussi. Moi aussi, je viens d’un autre monde. C’est fou, hein ? » Les sourcils haussés de surprise, tu hésites entre sourire et aller te réfugier dans ta petite chambre aux murs blancs immaculés. Il se moque de toi, c’est ça ? Hein ? Lui aussi doit te prendre pour un fou, c’est certain. Il doit penser comme les autres, dans le fond. « Tu ne sais pas parler ? T’as perdu ta langue ? » Tu as un mouvement d’épaules qui signifie que la réponse a sa question n’a pas d’importance. Tu n’as pas envie de lui parler. Tu n’as pas envie de lui parler parce que tu sais qu’il se fiche de toi. Ils te pensent tous complètement fou, ici. Lui compris. « Pas grave, j’peux parler pour deux. » Tu as une petite grimace d’inconfort, tu te détournes un peu de ce garçon qui t’est étranger. « J’ai connu Scar, moi aussi. Plus ou moins. C’était mon père. » Tu tiques, tout de suite un peu moins méfiant. Tu fixes sur lui un regard étrange, entre incompréhension et espoir. Peut-être que lui pourra te comprendre, finalement.

■ ■ ■ ■ ■ ■

Tu ne sais pas pourquoi tu es venu jusqu’à sa chambre. Tu ne sais pas ce que tu fais là. Tout ce dont tu es certain est qu’il te fait du bien. Il t’apaise. Tu l’aimes bien, ce garçon. Il est gentil avec toi. Il ne te regarde pas comme si tu étais un monstre de foire. Tu as la sensation qu’il te comprend. Alors même si c’est interdit de sortir de sa chambre la nuit, tu t’es faufilé dans les longs couloirs et tu l’as rejoint dans la sienne. Il y fait toujours plus chaud, bizarrement. « Hey ! C’est super que tu sois venu ! Je voulais te voir justement ! » Tu as un sourire timide sur les lèvres lorsqu’il t’accueille avec chaleur. C’est vrai qu’il a l’air heureux de te voir sur le pas de sa porte. « Entre, ne reste pas là. » Tu fais comme il dit et, un peu empoté, tu restes debout près de son lit sans savoir quoi faire. Tu le suis des yeux tandis qu’il s’allonge et tapote la place laissée vide à côté de lui. « Viens là, ce sera plus confortable que de rester debout. » Tu hésites un peu mais finis par le rejoindre. Son oreiller porte ce parfum musqué qui lui est propre. Tu te sens bien et comme en sécurité. « Tu ne veux toujours pas me dire ton nom ? Après tout, tu sais le mien maintenant. » Tu n’as jamais osé parler devant lui, et il t’est interdit d’avoir un crayon en dehors des heures de dessin. Tu te mords la lèvre, embarrassé. Et finalement, tu balbuties maladroitement. « J-je m’appe-pelle Kim-Kiméo. » Il a un large sourire, presque enfantin et ses yeux pétillent dans la pénombre nocturne. « Enchanté, Kiméo. C’est beau, comme prénom. J’aime bien. » Soulagé, tu ne peux t’empêcher de glousser bêtement.

■ ■ ■ ■ ■ ■

« Tu veux que je te raconte une histoire ? » Interloqué, tu poses sur ton nouvel ami un regard étonné. Il sait raconter des histoires, lui ? Il pourrait faire ça ? Comme un gamin, tu hoches vivement de la tête. Tu adores les histoires et, comme on t’a trouvé il y a quelques nuits dans la bibliothèque, tu as été puni alors tu ne peux plus lire de romans en catimini. Et ça te manque, toutes ces histoires sur papier. « Cool. Celle-là, je viens juste de l’inventer. Ça raconte l’histoire d’un petit pois qui est tombé amoureux d’une rose. » Tu ris un peu, étonné de ce qu’il vient de te dire. « C’est bizarre, hein ? Attends la suite, ça devient encore plus étrange. » Très attentif, tu écoutes chaque mot se déversant hors de ces lèvres magiques. Et tu te laisses emporter par le flot de paroles pourtant incohérentes. C’est agréable, c’est doux. C’est libérateur. Pendant qu’il te raconte une histoire, tu oublies la douleur et la peur. Tu ne penses plus à rien. Tu as oublié où tu étais, pourquoi tu y étais. Tu as oublié qui tu étais.
Plusieurs fois, il te raconte ses histoires. Et tu es toujours aussi heureux de les entendre, aussi attentif. Parfois, il t’arrive de t’endormir avant la fin mais il te la raconte au petit matin, quand il t’a réveillé juste avant que les infirmières ne viennent vous lever pour le petit-déjeuner. Tu es toujours impatient d’écouter la prochaine aventure qu’il aura concoctée. C’est toujours si amusant et si plaisant de l’écouter parler quand toi tu ne peux que balbutier.

■ ■ ■ ■ ■ ■

Tu trembles de tous tes membres. Tu t’es réfugié sous ton lit, roulé en boule et les larmes au bord des yeux. Il a été si méchant. Si violent. Il a jeté son plateau de nourriture contre le mur. Il s’est énervé après toi. Mais toi, tu n’as pas compris pourquoi. Son visage était déformé par la fureur qui l’habitait, son regard a pris cette teinte foncée et glaciale qui t’a noué l’estomac. Pourquoi est-ce qu’il était furieux après toi ? Pourquoi est-ce qu’il a fait ça ? Tu pensais qu’il était ton ami. Tu pensais qu’il t’aimait bien, tout comme toi tu l’aimais bien. « Kiméo ? Kiméo, tu es là ? » Tu te recroquevilles un peu plus sur toi-même et presses les paupières, comme si les fermer allait te faire disparaître aux yeux de l’infirmière. « Hey… » La voix est douce et gentille. « Sors de là-dessous, Kiméo. Tout va bien, d’accord ? » Non, tout ne va pas bien. Ton ami t’a fait du mal. Il a été méchant. Il est en colère après toi et tu ne sais même pas pourquoi. Alors comment tout pourrait-il aller bien ? « Il ne faut pas lui en vouloir. Il ne voulait pas être méchant avec toi, tu sais. C’est sa maladie qui le rend comme ça. Ce n’est pas de ta faute. » Bien sûr que si, sinon il n’aurait pas été fâché contre toi. Tu as dû faire quelque chose qui lui a déplu – mais quoi ? « Viens là, Kiméo. Promis, ce n’est pas ta faute. Il ne t’en veut pas. Il est juste malade, tu sais. C’est à cause de sa maladie. » Tu as envie de croire cette infirmière, tu as envie de te dire qu’elle a raison. Peut-être qu’elle dit vrai, après tout. Tu iras le voir quand il se sentira mieux. Tu veux savoir.

■ ■ ■ ■ ■ ■

« S’il te plaît, n’aie pas peur de moi… Je ne te ferai pas de mal… » Son regard est si peiné que tu en as mal au cœur. Tes mains tremblent contre ton corps. Tu n’oses pas t’approcher. En vérité, tu as peur. « Kiméo… S’il te plaît. » Sa main se tend vers toi, comme un appel à l’aide. Un appel au secours. Et tu ne sais pas quoi faire. Tu as envie de t’allonger contre lui, d’enlever cet éclat douloureux au fond de ses iris. Tu as tellement envie. « Je peux te raconter une histoire, si tu veux. » Tu sens un sourire incurver tes lèvres, ton visage s’illumine. Tu as retrouvé ton ami, celui qui t’enchantait avec ses mots salvateurs. Tu oublies bien vite tes appréhensions, sa colère passée. Tu oublies sa maladie et tu cours jusque dans son lit, simplement heureux. Ses histoires t’ont manqué. Il a un petit sourire heureux sur la bouche, ses bras te serrent fort quand tu viens près de lui sous les draps. « Je suis désolé, désolé… » Tu laisses échapper un soupir rassuré. Peu importe ce qu’il s’est passé. Tu as tout oublié, tu lui as tout pardonné. Tu te pelotonnes un peu plus dans sa chaleur, comme pour lui dire que tout va bien. Que tout va mieux désormais. « Rac-raconte-moi u-une histoi-oire. » Alors, il remonte le drap sur vous, recale le coussin sous sa tête et ses mots t’emportent à nouveau dans un tout autre univers. Pour une fois, tu restes éveillé jusqu’à la fin.

■ ■ ■ ■ ■ ■

Dans le rétroviseur du taxi qui t’emmène loin de l’hôpital, tu vois son ombre à la fenêtre de sa chambre. Il est là. Le cœur douloureux, tu as l’impression de l’abandonner. Il t’a pourtant dit qu’il ne t’en voulait pas, qu’il était heureux pour toi. Qu’il fallait que tu profites de cette nouvelle vie qui s’offre à toi. Mais tu ne peux pas t’empêcher de te demander ce qu’il adviendra de lui, là-bas, sans toi. Oh bien sûr, tu sais qu’il peut très bien se débrouiller seul mais tu te fais du souci pour lui. Tu aurais voulu l’emmener avec toi, le garder près de toi. Il te rassure, il t’apaise. Tu ne veux pas te retrouver seul encore une fois. Tu ne veux pas affronter ce monde du dehors sans son aide. Et lui, quand est-ce qu’il sortira ? Est-ce que tu le reverras un jour ? Tu l’espères de tout cœur. Vous vous l’êtes promis, après tout. Il t’a promis de te retrouver une fois qu’il sortirait lui aussi. Et il sait tenir une promesse, pas vrai ? Tu peux lui faire confiance. Tu le sais.
« harlow-nyah shenzi jelani »
Harlow et Nuka ne se connaissent pas vraiment. La hyène sait simplement que le lion était le camarade de son Kiméo à l’hôpital. Bien sûr elle l’a questionné, elle voulait tout savoir sur le temps qu’il avait passé loin d’elle, mais il lui a simplement parlé vaguement d’un certain Nuka, qui était son ami et elle a vite compris qu’il comptait beaucoup pour lui. Ce qui, à vrai dire, ne lui a pas beaucoup plu. Elle ne le connait pas, mais elle ne voit pas d’un bon œil, cet homme qui s’est rapproché de son Kiméo, jusqu’à devenir un membre important de son entourage. Elle le trouve louche, même si elle ignore tout de lui. Seulement, Harlow tente de faire bonne figure. Elle a compris à quel point Nuka compte pour Kiméo et même si cette amitié lui déplaît, elle ne veut pas le faire souffrir. Aussi, elle se contente pour l’instant de mépriser Nuka de loin et de se méfier de lui comme de la peste. Elle sera assurément là, à la première de ses erreurs, pour l’éloigner le plus possible de la vie de Kiméo.
« nom prénom »
écrire la description du lien avec le scénario ici. écrire la description du lien avec le scénario ici. écrire la description du lien avec le scénario ici. écrire la description du lien avec le scénario ici. écrire la description du lien avec le scénario ici. écrire la description du lien avec le scénario ici. écrire la description du lien avec le scénario ici. écrire la description du lien avec le scénario ici. écrire la description du lien avec le scénario ici. écrire la description du lien avec le scénario ici. écrire la description du lien avec le scénario ici. écrire la description du lien avec le scénario ici. écrire la description du lien avec le scénario ici. écrire la description du lien avec le scénario ici. écrire la description du lien avec le scénario ici. écrire la description du lien avec le scénario ici. écrire la description du lien avec le scénario ici.



ce grand manège




Dernière édition par Kiméo-Ed Swann Jelani le Ven 17 Jan - 18:54, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kiméo-Ed Swann Jelani

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: le retrouver, lui.
Faites place à la vedette
Kiméo-Ed Swann Jelani
J'ai posé bagages ici le : 18/11/2013 Jouant le rôle de : le débile – la hyène ed. #teamlionking. Nombre de messages : 197 On me connait sous le pseudo : olympe. Un merci à : nenes (ava) anaëlle (signa). Je suis fier(e) de porter l'avatar de : robert sheehan.
MessageSujet: Re: (m) nuka du roi lion ii feat iwan rheon ■ autour de moi, les fous. (m) nuka du roi lion ii feat iwan rheon ■ autour de moi, les fous. EmptyVen 22 Nov - 11:26


Bonjour, bonjour ! chat potté
(Ou bonsoir, tout dépend de quand tu liras ce petit message, mon cher invité. Umm)

Tout d’abord, je te remercie beaucoup de t’intéresser à ce scénario. Et si, en plus, tu décides de le jouer, alors je te fais la promesse que je te construirai un temple en chocolat et chantilly – rien que pour toi. Et, j’irai même jusqu’à te faire toute une tripotée de bébés – que TU élèveras naméoh. fuck
Bon, évidemment, voici la partie chiante des recommandations et tout le blabla. (Courage ! calin)

(avatar) ■ Alors, sur ce forum, on ne peut pas réserver les avatars de nos scénarii, néanmoins, je vais super chiante pour une fois – parce qu’en règle générale je suis très ouverte aux propositions d’avatars – et dire qu’il n’est carrément pas négociable. En gros, je suis fan de ces deux là dans la série Misfits et il m’est inconcevable de voir quelqu’un d’autre dans le rôle de Nuka. Bien sûr, si VRAIMENT, mais alors VRAIMENT DE CHEZ VRAIMENT, Iwan dérange, je veux bien tenter de négocier.

(pseudo) ■ J’aime bien le pseudo que j’ai mis – surtout la référence à son père avec le prénom Scar. Sinon la règle du forum est que le prénom du personnage Disney doit apparaître donc Nuka doit être quelque part dans le pseudonyme. Aussi le nom de famille Sullivan est non négociable puisque certains membres du Roi Lion sont déjà inscrits et ont donc choisi ce patronyme.

(histoire) ■ L’histoire est assez libre, les points sont certes discutables si certains ne conviennent pas à l’idée que tu te fais du perso mais je veux vraiment que les points cités soient respectés, en tout cas. Essaye de respecter au maximum le caractère du personnage que j’ai créé, c’est tout ce que je demanderais.

(lien) ■ Là, je serai un peu plus intransigeante et dirai qu’il est non négociable. C’est le plus important dans ce scénario après tout. Bien sûr, tu peux y ajouter des idées, je serais très heureuse de les écouter et d’en discuter pour qu’on rende ce lien encore plus parfait. À deux, c’est toujours mieux – et à trois c’est extra mais chut.

(connexion) ■ Je cherche bien évidemment quelqu’un de motivé, de régulier. Je ne demande en aucun cas une réponse tous les jours - moi-même j’en suis incapable. Mais juste de la régularité. Et non pas quelqu’un qui déserte sans rien dire. Je sais que nous avons tous une vie en dehors des RPGs et je suis très compréhensive. Je ne vais pas piquer une crise si tu me dis que tu n’as pas eu le temps de te pencher sur la réponse. J’aimerais seulement être prévenue, pour pas que je m’inquiète pour toi. ---»

Voilà voilà, j’en ai terminé. pompom
Je rajoute juste que je vénérerai quiconque prendra ce scénario et que je le chouchouterai comme un vrai petit enfant ! wiwi De plus ma boîte à MPs est ouverte alors pour la moindre question, clique ici : Go go go !
À mes chers amis de Pixie, si vous désirez un lien avec mon Nuka, même chose, cliquez ici : Go go go !

humhum 04 han venere flyheart



ce grand manège




Dernière édition par Kiméo-Ed Swann Jelani le Mar 26 Nov - 19:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
E. Flynn Fitzherbert

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
E. Flynn Fitzherbert
J'ai posé bagages ici le : 24/08/2013 Jouant le rôle de : Eugène Fitzherbert alias Flynn Rider, le voleur épris de la fleur aux pétales d'or. Nombre de messages : 412 On me connait sous le pseudo : Atomic.Sky. Un merci à : tearsflight & heartless love pour avatar et code de signature. Tumblr pour les gif. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Ben Barnes.
MessageSujet: Re: (m) nuka du roi lion ii feat iwan rheon ■ autour de moi, les fous. (m) nuka du roi lion ii feat iwan rheon ■ autour de moi, les fous. EmptyVen 22 Nov - 15:15

Haaaan Je connaissais pas cet avatar qu'il est mignon love 
Ça, ça va être un scénario de fifou Wink


“I remember tears streamin' down your face when I said I'd never let you go, when all those shadows almost killed your light. ”✰ heartless love.
Revenir en haut Aller en bas
Kiméo-Ed Swann Jelani

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: le retrouver, lui.
Faites place à la vedette
Kiméo-Ed Swann Jelani
J'ai posé bagages ici le : 18/11/2013 Jouant le rôle de : le débile – la hyène ed. #teamlionking. Nombre de messages : 197 On me connait sous le pseudo : olympe. Un merci à : nenes (ava) anaëlle (signa). Je suis fier(e) de porter l'avatar de : robert sheehan.
MessageSujet: Re: (m) nuka du roi lion ii feat iwan rheon ■ autour de moi, les fous. (m) nuka du roi lion ii feat iwan rheon ■ autour de moi, les fous. EmptyVen 22 Nov - 15:45


Il joue dans la série Misfits aux côtés de Robert S. et ils sont vraiment trop trop marrants tous les deux. chat potté 
Ahaha, vais essayer d'en faire un scéna qui dépote, oui. wiwi



ce grand manège


Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (m) nuka du roi lion ii feat iwan rheon ■ autour de moi, les fous. (m) nuka du roi lion ii feat iwan rheon ■ autour de moi, les fous. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

(m) nuka du roi lion ii feat iwan rheon ■ autour de moi, les fous.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: You've got a friend in me :: Scénarios pris-