AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Antivirus NORTON 360 Deluxe – 3 Appareils ...
Voir le deal
4.99 €

Partagez

[Alyssa & David]  Do you feel cold and lost in desperation Vide
[Alyssa & David]  Do you feel cold and lost in desperation Vide
[Alyssa & David]  Do you feel cold and lost in desperation Vide
[Alyssa & David]  Do you feel cold and lost in desperation Vide
[Alyssa & David]  Do you feel cold and lost in desperation Vide
[Alyssa & David]  Do you feel cold and lost in desperation Vide
[Alyssa & David]  Do you feel cold and lost in desperation Vide
[Alyssa & David]  Do you feel cold and lost in desperation Vide
[Alyssa & David]  Do you feel cold and lost in desperation Vide
[Alyssa & David]  Do you feel cold and lost in desperation Vide
 

 [Alyssa & David] Do you feel cold and lost in desperation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
E. Flynn Fitzherbert

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
E. Flynn Fitzherbert
J'ai posé bagages ici le : 24/08/2013 Jouant le rôle de : Eugène Fitzherbert alias Flynn Rider, le voleur épris de la fleur aux pétales d'or. Nombre de messages : 412 On me connait sous le pseudo : Atomic.Sky. Un merci à : tearsflight & heartless love pour avatar et code de signature. Tumblr pour les gif. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Ben Barnes.
MessageSujet: [Alyssa & David] Do you feel cold and lost in desperation [Alyssa & David]  Do you feel cold and lost in desperation EmptyMar 17 Déc - 9:50

Do you feel cold and lost in desperation
Alyssa ∞ David
Les premiers flocons étaient apparent quelques jours auparavant et rappelait à l'ancien aristocrate, sa vie d'antan. Ils s'étalaient là, sous ses pieds, en une pellicule blanche, grinçant sous les chaussures des passants et donnant à la ville, un petit air de fête. Les illuminations des fêtes de fin d'années donnaient, à cette fin d'après-midi, l'aspect féerique que les habitants de Fantasia Hill possédaient en eux. David, anciennement Victor, étaient de ces gens heureux d'être dans cette ville mais nostalgique de ce qu'il vivait avant. En cause, la fin heureuse qu'il s'apprêtait à vivre, le dénouement de cette histoire de mariée funèbre ... Néanmoins, il n'avait pas à se plaindre: beaucoup avaient été séparés de leur proche, de leur familles, leur amis, leurs âmes soeurs, lui n'avait que peu de point commun avec ses parents, il était fils unique et prit dans un tourbillon de problème sentimentaux. Emily ... Victoria ... Lorsqu'il avait vu Victoria, il avait eut un coup de foudre mais il commençait à se dire que jamais il ne trouverai la paix: finalement, il ne la connaissait pas tant que cela. Elle avait beau être différente de ses deux parents, curieuse et pleine de vie, Victoria n'en restait pas moins une Everglot et cela effrayait un peu Victor. Et puis Emily ... Au premiers abords, il l'avait trouvé envahissante, naïve et beaucoup trop impulsive. Mais c'était une femme pleine de qualité. L'avoir retrouvé dans cette ville, alors qu'elle avait disparue de sa vie, fut un immense bonheur.

David marchait le long de Bretzelburg Avenue, il ne prêtait guère attention aux passants ni même aux vitrines des magasins. Au loin, il aperçut Nala, sa protectrice, accompagnée de sa petite famille; puis, dans une boutique, il reconnut les cheveux blonds d'Elsa, et, près d'elle, les boucles brunes d'Anna. Anna. Une autre vie, un autre problème. A peine avait-il réglé ses problèmes avec Emily et Victoria qu'il était face à un dilemme. Anna était une jeune femme intelligente, belle, drôle. Elle avait de l'esprit et ils avaient souvent des conversations fort animés mais ô combien intéressantes ! Anna s'était fait une place dans sa vie rapidement et la soirée qu'il avait passé ensemble avait faillit tout détruire. David ne savait plus trop que penser. Devait-il continuer de courir après le fantôme de sa fiancée, Victoria, qu'il n'avait pas retrouver ? Ou devait-il donner sa chance à cette histoire avec Anna ? Ses jambes le menèrent face au cimetière, dans la moitié nord de la ville. Le mur était bas et David jeta un regard par dessus, observant les pierres tombales qui s'alignaient devant lui. Cela lui donnait une impression de déjà vu: les cimetières ... Sa vie d'avant semblait s'imposer à lui aujourd'hui.
Code by Silver Lungs


“I remember tears streamin' down your face when I said I'd never let you go, when all those shadows almost killed your light. ”✰ heartless love.


Dernière édition par V. David L. Van Dort le Mer 1 Jan - 17:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zelda-Glitch Von Schweetz

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: comprendre.
Faites place à la vedette
Zelda-Glitch Von Schweetz
J'ai posé bagages ici le : 09/11/2013 Jouant le rôle de : Princess Vanellope ♥ (#TeamWreckItRalph). Nombre de messages : 1790 On me connait sous le pseudo : Oswin aka. Nana aka. Salomé ♥. Un merci à : shiya (avatar), Céline d'amûr (model profil), Fall out Boy, echosmith, fauve, Pow (textes) ♥. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Chloe 'Fabulous' Norgaard. ♥
MessageSujet: Re: [Alyssa & David] Do you feel cold and lost in desperation [Alyssa & David]  Do you feel cold and lost in desperation EmptyVen 20 Déc - 22:55


Do you feel cold and lost in desperation
Ce matin-là, le ciel avait décidé de nous offrir sa pureté. En ce beau jours d'hiver, de petites boules de coton virevoltaient dans l'air, ensevelissaient les capots des voitures, décoraient les toitures et ornaient les mèches de cheveux. Dehors, il n'y avait pas grand monde. Derrière les vitrines lumineuses des magasins, on faisait ses courses de noël ; dans les petites maisons, on se racontait des histoires au coin du feu en entendant que les jours passent, amenant avec eux, le grand bonhomme tout de rouge vêtu ; Mais sur la route, près des petits chemins et des grandes avenues, on ne trouvait plus personne. "Il fait froid" disait l'un, "On est fatigué", rétorquait l'autre. Mais pour la rousse, qu'importe à quel point l'air était vif et le vent piquant, l'attirance inépuisable qu'y avait emprise sur elle chaque foi à cet période de l'année était plus forte que tout. Enfilant sa veste beige suspendue dans l'entrée, la Darling gribouilla quelques mots à l'attention de sa petite colocataire préférée sur un post-it jaune et sortie respirer la fraîcheur de la toute nouvelle neige.

Le silence hurlait, dans la ville de Fantasia Hill, et les mains bien au chaud dans ses poches, Ally' prit, pour une fois, son temps avant de sortir sa musique et de couper la parole à cette grand Dame-là, qu'on appelait Solitude. Elle prit le temps de se laisser hypnotiser par les flocons. Elle prit le temps de les laisser poser leur baisers givrés sur ses lèvres et, elle prit particulièrement - bien qu'a contre-coeur - le temps de repenser à sa vie d'antan. Cela lui arrivait rarement, elle préférait refouler ces souvenirs-là, pourtant, cette fois ci (peut-être à cause de la fraîcheur qui ralentissait son cerveau), elle laissa faire.
Il neigeait le jour où "ses enfants" avaient pris la fuite, et il neigeait toujours quand ils étaient revenus, oubliant leur âme et leur coeur au Pays Imaginaire. Question de principe, affirme-t-on, elle aurait dû haïr ce manteau de blanc..? Mais que pouvait bien faire la neige dans une histoire où le lutin vert était le seul fautif ? Et beh, certainement beaucoup moins que la nourrice.. Car, effectivement, elle continuait, et ne finirait - tout le monde le savait à présent - jamais de se blâmer pour cette mésaventure.

Elle tripota les bracelets à son poignet, sortit ses écouteurs et lança une chanson imprégnée d'émotions afin de se laisser tomber dans le flot de notes de piano et de paroles sentimentales. Sa voix partit d'elle même, et le volume augmenta sans qu'elle n'y fasse attention. Alyssa n'avait pas un chant désagréable, bien que certains passage de l'oeuvre sortaient de sa bouche semblable à des gazouillis de bébés. Mais son timbre était "doux à l'oreille", lui avait-on fait remarquer un jour. Il ne lui fallut pas bien longtemps pour tourner sur Bretzelburg Avenue et déboucher sur le cimetière. Et, il suffit d'une fine, légère et quasi-invisible plaque de verglas pour que la nurse perdre son équilibre et transforme le lyric de la chanson en cri strident de stupeur.

Pas très respectueux pour les endormis.



no ordinary human
Je t'emmène courir après des rêves, et contempler les vivants, ces gens qu'on croise parfois et qui nous font tomber amoureux pour deux, pour trois. › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
E. Flynn Fitzherbert

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
E. Flynn Fitzherbert
J'ai posé bagages ici le : 24/08/2013 Jouant le rôle de : Eugène Fitzherbert alias Flynn Rider, le voleur épris de la fleur aux pétales d'or. Nombre de messages : 412 On me connait sous le pseudo : Atomic.Sky. Un merci à : tearsflight & heartless love pour avatar et code de signature. Tumblr pour les gif. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Ben Barnes.
MessageSujet: Re: [Alyssa & David] Do you feel cold and lost in desperation [Alyssa & David]  Do you feel cold and lost in desperation EmptyJeu 2 Jan - 22:09

Do you feel cold and lost in desperation
Alyssa ∞ David

C'était le bruit, léger, des pas dans la neige qui lui avait fait tendre l'oreille. D'ordinaire les gens évitaient cette partie de la ville: peu joyeuse pour des personnages de contes. Il pensait donc être seul, comme à son ordinaire, pour penser aux méandres de son existence et à la dose de conséquences, non désirées, qu'elle apportait dans son sillage. Le visage d'Anna revint dans son esprit. Anna et ses magnifiques boucles brunes, Anna et ses yeux clairs, Anna et sa silhouette gracieuse de princesse. Anna que la neige rendait nostalgique, mais heureuse. Lorsque les premiers flocons étaient tombés sur Fantasia Hill, la jeune fille avait eut l'air de retourner dans son passé. Elle avait souvent ce genre de réaction, comme si ce même passé l'empêchait d'aller de l'avant. Comme pour lui. Si retrouver Emily et son sourire chaleureux avait été une libération, la perpective de revoir Victoria l'angoissait beaucoup plus. Comment pourrait-il annoncer à sa fiancée qu'il en aimait une autre ? Car oui, là était bien le problème. Malgré tout ce qu'il avait cherché à se faire croire, la petite Anna lui avait tourné la tête et il ne s'imaginait pas épousé Victoria comme cela était prévu. Cela le fit rire, après tout ce qu'il avait vécut, après le sacrifice d'Emily, comment annoncé à ses proches se retournement brutal de situation ? Comment avouer au monde qu'il renonçait à Victoria pour une autre ? Pour une jeune femme de quelques année sa cadette ? Et qui plus est avec qui il avait déjà passé une nuit ? Il imaginait déjà sa mère mourir de honte et son père se cacher derrière les lourds jupons de son épouse. Il imaginait déjà le désarrois de Victoria face à cet homme pour qui elle avait mis sa réputation en jeu. Elle qui s'était battue pour son honneur, pour qu'il ne soit pas considérée comme un lâche. C'était une honte sans égale, pour une femme, de devoir rompre ses fiançailles, et Victor craignait pour le nerfs de l'héritière Everglot. L'épisode avec Emily et le Duc d'il-ne-savait-quoi l'avait rendue plus forte mais également plus froide et, parfois, il se demandait si la colère de Victoria ne pourrait venir blesser la douceur délicate de sa princesse. Il craignait pour la sécurité d'Anna, non pas que Victoria puisse commettre un horrible crime, il savait que l'honneur bafouée d'une femme est aussi dangereux que la folie meurtrière d'un homme. Anna, douce Anna. Il s'en voudrait toute sa vie s'il devait lui arriver quelque chose.

Les bruissements dans la neige ne s'étaient pas arrêtés et Victor, agacé, commençait à se demander qui osait venir troublé le repos des défunts. Lui même, bien sur, mais dissimulé derrière un arbre, il était invisible du monde et, qui plus est, silencieux ! Mais l'inconnu sembla avoir envie de faire entendre sa voix et une mélodie vint transformer l'agacement de Victor en une révolte soudaine. Et le "Rest in Peace" dans cette histoire ? Pas moyen d'être tranquille dans cette ville ? Il décida de surprendre l'odieux perturbateur de tombes en se glissant, par une brèche dans le mur, à l'extérieur de l'enceinte du cimetière. Lorsqu'il se releva, ses jambes étaient trempées par la neige. Il épousa les quelques flocons encore entiers qui avait élus résidence dans le tissus de son pantalon. On lui avait toujours dit qu'il avait des jambes interminables. Il tourna sur lui même, vérifiant qu'il avait toujours ses deux bras, deux jambes et ses cheveux et se glissa derrière l'intrus. Ce fut ce moment que choisit l'odieux profanateur de silence pour glisser sur une plaque de givre. Par réflexe, Victor se précipita pour rattraper la maladroit inconnu dont la tête s'apprêtais à toucher le sol. Les secondes filèrent à toute allure alors que le jeune homme se penchait sur la victime du gel. Les longs cheveux flamboyant de la demoiselle se trouvant dans ses bras lui arrachèrent un sourire. Alyssa. Cela n'aurait put être personne d'autre qu'elle pour réussir à trouver sa cachette. Ce qui était intriguant, chez ce petit bout de femme, c'était sa capacité à comprendre l'enfant qui sommeillait encore en lui. Après tout, son arrivée à Fantasia Hill était récente et, dans son aventure funèbre, il n'était pas encore devenu un "homme".
Alyssa était l'une des première personne qu'il avait rencontré dans cette petite ville: toute aussi dépaysé qu'il l'était, elle était le premier visage qu'il avait vu dans ce monde. Une sorte de bouée de sauvetage dans ce monde dur et nouveau dans lequel il avait dut s'intégré. Un refuge, une nounou, une meilleure amie.

Il se redressa, attrapant la maladroite rouquine par les épaules pour la remettre sur ses deux pieds. Les oreillettes qui glissèrent sur la veste de la jeune femme le renseignèrent sur la soudaine volonté, de son amie, à pousser la chansonnette. La musique de ce monde était bien plus variée qu'à leur époque et également plus rythmée, elle était aussi entrainante que possible. "Et bien, miss Darling, vous troublez le repos des défunts maintenant ?" Il aimait la taquiner, c'était son Alyssa, sa petite rousse. La seule à qui il pouvait confier les sentiments aussi douloureux qu'ambivalent que son coeur lui faisait ressentir. Cela aurait été tellement plus facile de se laisser aller à l'aimer, elle. Mais il avait bien trop de respect pour elle, pour lui imposer le lourd poids de sa vie passée. Elle était l'une des personnes pour lesquelles il pourrait voler la lune, dans tous les sens du terme. Elle était sa muse, son étoile. Sa protégée.
Code by Silver Lungs


“I remember tears streamin' down your face when I said I'd never let you go, when all those shadows almost killed your light. ”✰ heartless love.
Revenir en haut Aller en bas
Zelda-Glitch Von Schweetz

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: comprendre.
Faites place à la vedette
Zelda-Glitch Von Schweetz
J'ai posé bagages ici le : 09/11/2013 Jouant le rôle de : Princess Vanellope ♥ (#TeamWreckItRalph). Nombre de messages : 1790 On me connait sous le pseudo : Oswin aka. Nana aka. Salomé ♥. Un merci à : shiya (avatar), Céline d'amûr (model profil), Fall out Boy, echosmith, fauve, Pow (textes) ♥. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Chloe 'Fabulous' Norgaard. ♥
MessageSujet: Re: [Alyssa & David] Do you feel cold and lost in desperation [Alyssa & David]  Do you feel cold and lost in desperation EmptyDim 5 Jan - 18:08


Do you feel cold and lost in desperation

NAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN !  pas content  olala  pas content 
Mon ordi' à beugué, ramé, et ce message c'est effacé !  03  tristeuh 
Je te jure que je vais pleurer...  larme  larme  larme 
J'avais tellement galéré à l'écrire celui-là, surtout qu'il s'était déjà effacé deux fois avant que j'ai finisse de le rédiger...  tired   :@: 
J'avais pris toute une journée !  :**: 
Je suis désolé, mon David adoré  pleaseuh  chat potté  [Alyssa & David]  Do you feel cold and lost in desperation 1823284050 



no ordinary human
Je t'emmène courir après des rêves, et contempler les vivants, ces gens qu'on croise parfois et qui nous font tomber amoureux pour deux, pour trois. › © alaska.  



Dernière édition par Alyssa N. Darling le Mar 7 Jan - 21:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
E. Flynn Fitzherbert

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
E. Flynn Fitzherbert
J'ai posé bagages ici le : 24/08/2013 Jouant le rôle de : Eugène Fitzherbert alias Flynn Rider, le voleur épris de la fleur aux pétales d'or. Nombre de messages : 412 On me connait sous le pseudo : Atomic.Sky. Un merci à : tearsflight & heartless love pour avatar et code de signature. Tumblr pour les gif. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Ben Barnes.
MessageSujet: Re: [Alyssa & David] Do you feel cold and lost in desperation [Alyssa & David]  Do you feel cold and lost in desperation EmptyLun 6 Jan - 1:18

Do you feel cold and lost in desperation
Alyssa ∞ David

D'aussi loin qu'il s'en souvienne, Alyssa avait toujours été câline. Lors de leur rencontre, lors de leur réveil à Fantasia Hill, ils étaient tous deux perdus, troublés par ce nouveau monde, cette nouvelle vie, cette nouvelle chance ... Il était rare que deux personnes arrivent à Fantasia Hill en même temps, et encore plus qu'ils soient cote à cote. Lorsqu'il s'était relevé, il l'avait vu avec ses magnifiques cheveux roux. Elle était allongée sur le sol, comme si elle était tombée là. Elle avait ouvert les yeux, l'avait regardé et lui avait sauté dessus exactement comme en cet instant précis, ils ne se connaissaient pas, et elle était dans ses bras. Là d'où il venait, il était mal vu que deux jeunes gens soient aussi proches sans être mariés ou fiancés, pourtant, l'étreinte de cette jeune femme n'avait rien eut de désagréable pour lui. Bien au contraire, elle était réconfortante. Les longs cheveux roux de l'inconnue se glissaient entre eux et, il eut l'impression de la connaitre depuis toujours. Après ce jour, il n'avait put se résoudre à la laisser partir, à la laisser vivre sa vie comme n'importe qui. Ils n'étaient pas unique, beaucoup venaient de monde autres, parallèle au sien, certains étaient même originaire du monde d'Alyssa. Pourtant, il avait toujours sentit qu'il y avait quelque chose de spécial entre eux. Un lien indestructible. On oublie pas le premier visage que l'on voit. Elle était sa rouquine ...
Alors que les flocons tombaient autour d'eux, il la serra dans ses bras. Elle était plus petite que lui d'une dizaine de centimètres. Aussi il n'eut aucun problème à la soulever du sol, lui arrachant un sourire. "Comment ? Mais je n'oserais pas ! Ce sont les défunts qui souhaitaient ma présence et qui m'ont amenés jusqu’à eux. Je suis populaire auprès de tout le monde vous savez, Mister Van Dort.". Il eut un petit rire. Elle savait comment répondre à ses taquineries et cela lui plaisait. Pour beaucoup, Victor David Van Dort n'était qu'un prétentieux orgueilleux qui étalait outrageusement son intelligence à qui voulait bien l'entendre. Elle, elle ne s'était jamais laissée marcher sur les pieds. Elle avait du répondant et il adorait cela. Il s'éloigna un peu d'elle, ébouriffant les mèches flamboyante de la jeune femme. "Il ne me viendrait jamais à l'idée de remettre en cause votre talent, Miss Darling, je m'étonnais juste que vous préfériez en faire bénéficier les morts plutôt que les vivants." La main de la jeune femme, qui caressait sa joue, vint tirer les mèches plutôt longue du jeune homme. Il eut une petit grimace. Ce petit bout de femme lui ferait bien faire n'importe quoi. Il ouvrit la petite porte dans le muret du cimetière et retourna près du banc. Il épousa la neige, laissant la demoiselle s'installer avant de lui même s'assoir. Il restait un aristocrate après tout ... La neige commençait se calmer et le léger manteau blanc qui était déposé à leur pied donnait au cimetière, un aspect presque agréable.

Il était intéressant de voir les points communs que les deux amis avaient. Alyssa avait une voix merveilleuse, ce qui était étonnant lorsque l'on connaissait sa forme antérieure et son aversion pour les sirènes. Davis, lui, préférait le piano et le violon. Il avait écrit de nombreuses mélodies depuis son arrivée: la plupart du temps, elles n'étaient que le reflet de ses sentiments et émotions présentes. Beaucoup de ses chansons lui avaient été inspirées par Alyssa: son tempérament vif, sa joie et son sourire permanent étaient de véritables sources d'inspiration. Bien sur, aujourd'hui, certaines notes lui venaient à la simple évocation du visage ou du prénom d'Anna. Malgré tout son amour pour la princesse, le lien qu'il entretenait avec Alyssa était sans égal. Il avait l'impression de passer son temps à courir après elle, comme s'il avait peur qu'elle ne lui échappe. "Qu'est-ce qui t'amène pas ici ma belle ? Je sais que tu adores la neige, mais les cimetière, ce n'est pas un peu ... Sinistre pour toi ?" Il craignait beaucoup pour le moral de son amie. Elle était très protectrice avec les gens et il trouvait qu'elle s'impliquait beaucoup trop dans les relations qu'elle pouvait avoir avec les gens. S'il trouvait cela normal avec Wendy ou les enfants qu'elle gardait lorsqu'elle était nourrice, il trouvait que cela allait trop loin avec des gens comme Nate ... Il ne voulait pas qu'elle se fasse du mal, il ne supportait pas l'idée qu'elle puisse être malheureuse. Quelqu'un qui passait aurait put les prendre pour un couple d'amoureux, mais la vérité, c'était que David ne pouvait vivre sans Alyssa, elle était son point fixe dans l'univers, comme une partie de lui, et pourtant si différente. Il l'attira à lui, caressant ses cheveux tendrement. C'était même plus fort qu'un lien fraternel. Elle était ce qu'on aurait put communément appelé une âme soeur.
Code by Silver Lungs


“I remember tears streamin' down your face when I said I'd never let you go, when all those shadows almost killed your light. ”✰ heartless love.
Revenir en haut Aller en bas
Zelda-Glitch Von Schweetz

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: comprendre.
Faites place à la vedette
Zelda-Glitch Von Schweetz
J'ai posé bagages ici le : 09/11/2013 Jouant le rôle de : Princess Vanellope ♥ (#TeamWreckItRalph). Nombre de messages : 1790 On me connait sous le pseudo : Oswin aka. Nana aka. Salomé ♥. Un merci à : shiya (avatar), Céline d'amûr (model profil), Fall out Boy, echosmith, fauve, Pow (textes) ♥. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Chloe 'Fabulous' Norgaard. ♥
MessageSujet: Re: [Alyssa & David] Do you feel cold and lost in desperation [Alyssa & David]  Do you feel cold and lost in desperation EmptyMar 7 Jan - 21:34


Do you feel cold and lost in desperation

David la souleva du sol alors qu'elle le serait dans ses bras. Elle se sentit protégée, aimée, et adorait ça. Elle sourit, il rit. C'était si simple, si pur. "Il ne me viendrait jamais à l'idée de remettre en cause votre talent, Miss Darling, je m'étonnais juste que vous préfériez en faire bénéficier les morts plutôt que les vivants."

De nouveau, une pointe de mélancolie pointa le bout de son nez. Miss Darling... Elle pensait s'être très bien habitué à ce qu'on l'appelle ainsi, à présent. Tout le monde le faisait. Victor s'en amusait, parce qu'eux deux employaient toujours leurs noms de familles respectifs pour se taquiner, de même qu'elle employait "Mister Van Dort" dans ces occasions-là. Normalement, cela était loin de la gêner le moins du monde. Et, bien qu'un peu embarrassée au début, elle n’avait plus rien à se reprocher lorsqu'elle l'utilisait même en face de la famille Darling en personne. Mais, peut-être était-ce son côté refoulée de nostalgique qui ne cessait de remonter à la surface à cause de toute cette neige mais elle ne pouvait plus retirer son autre vie de ses pensées. Et l’acceptation de son nom commençait à la hanter. Elle ne l'acceptait plus du tout. Elle réalisait avec douleur qu'elle ne faisait pas partit des Darling. Elle avait été leur garde-d'enfant, leur chien, avait échouée, était morte. Point. Ceci était une nouvelle vie. Et, juste par un faux-miracle ou une erreur d’inattention, on avait oublier de lui retirer ses souvenirs de naissances antérieurs. Elle n'était plus la même personne et pourtant, elle n'avait pu se résoudre à choisir un autre nom. Elle s'était servis un nombre incalculable d'excuses à elle-même, comme par exemple que Wendy était devenue son amie proche. Mais le fait était qu'elle n'avait même pas retrouvé les parents ou les petits frères Darling ! Elle n'était pas une Darling...

Mais elle tenta de refouler de tels pensées, de s'y désintéressé. Ce qui était fait, était fait, et elle n'aurait pas la force de le défaire. Son devoirs était de profiter de cette vie, de profiter de son ami et de cette journée qui s'offrait à eux. Elle le regarda. La main de la rouquine fragile sur la joue du grand brun au nœud papillon, elle tira une petite mèche de ses cheveux, la tête penchée, silencieuse. C'était fou à quel point la présence de ce jeune homme pouvait l’apaiser. Elle lui extorqua une petite grimace et à cela, elle ne pu que sourire à nouveau. Toutes pensées déprimantes envolées. Juste grâce à lui. Il était fabuleux. Il dégageait une aura de calme, de joie, d'amour. Les commérages à propos de lui était tout ce qu'il y avait de plus faux, et Alyssa était loin d'être étonnées que ses histoires amoureuses se résument au nombre important de trois. A peine deux mots échangé avec ce séduisant jeune homme et on ne pouvait qu'en tomber amoureuse. "Est-ce que mes bouteilles de shampoing et mon pommeau de douche peuvent compter comme des spectateurs à part entière ? Parce que à part ma colocataire qui hurle de l'autre côté de la porte qu'elle va être en retard à cause de moi...". Certes, cette situation était un petit peu exagéré mais, à part lors de soirées, ou de petites occasions toutes banal incitant au chant, Alyssa ne faisait pas énormément jouer ses cordes vocales en publique. Mais ça ne la dérangeait pas, elle ne ressentait pas le besoin de démontrer son talent, préférant s'exercer au violon pour peut-être, un jour lointain, être assez douée pour pouvoir s'en vanter un minimum.

Les deux amis changèrent de place, Victor ouvrant la marche, se dirigeant vers un banc donc le gentleman enleva la neige afin de s'y asseoir à la suite de la chanteuse amatrice. "Qu'est-ce qui t'amène pas ici ma belle ? Je sais que tu adores la neige, mais les cimetière, ce n'est pas un peu ... Sinistre pour toi ?". La rousse réfléchit quelques secondes. En réalité, elle ne savait pas pourquoi elle était-là. Elle souhaitait marcher et était aller où ses pas l'avaient portée. "Je ne sais pas trop..., elle regarda les alentours et continua, Et puis, je ne le trouve pas si sinistre que ça, ce cimetière. Aujourd'hui, ll a un petit quelque chose de plus. Une sorte d'aura romantiquement mystérieux.". Il regardait le cimetière blanc, la serra contre lui, une main dans ses cheveux. Elle le regardait lui, tripota sur nœud pap' un peu de travers, la tête sur son épaule. Avec son sourire épanoui, ses yeux rêveurs et ses oreilles cachés sous des cheveux brillants. Il avait un air si doux, si tendre. Lorsqu'elle le voyait, la rouquine avait juste envie de le serrer dans ses bras, encore et encore, pour ne plus jamais le lâcher. Pour ne former plus qu'une et même personne. Pour être sure de ne jamais le perdre. Qu'il ne lui arrive jamais rien de mal. Le lui retirer serait lui arracher le coeur afin de la laisser vivre de cette manière. Sans son coeur. Il était son essentiel, son souffle et son être. En entendant ses paroles, n'importe qui les prendrait pour le couple le plus amoureux du monde, mais d'une certaine manière, c'est ce qu'ils étaient. Des êtres fait l'un pour l'autre, que rien ne pourrait séparer, et aucuns êtres ou aucuns événements ne pourraient se mettre entre eux. La jeune femme pourrait avoir des dizaines de relations, tomber sous le charme de centaines de garçons, se marier avec des milliers d'hommes, David était et resterait pour l’Éternité son âme-sœur.



no ordinary human
Je t'emmène courir après des rêves, et contempler les vivants, ces gens qu'on croise parfois et qui nous font tomber amoureux pour deux, pour trois. › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
E. Flynn Fitzherbert

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
E. Flynn Fitzherbert
J'ai posé bagages ici le : 24/08/2013 Jouant le rôle de : Eugène Fitzherbert alias Flynn Rider, le voleur épris de la fleur aux pétales d'or. Nombre de messages : 412 On me connait sous le pseudo : Atomic.Sky. Un merci à : tearsflight & heartless love pour avatar et code de signature. Tumblr pour les gif. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Ben Barnes.
MessageSujet: Re: [Alyssa & David] Do you feel cold and lost in desperation [Alyssa & David]  Do you feel cold and lost in desperation EmptyMer 8 Jan - 12:44

Do you feel cold and lost in desperation
Alyssa ∞ David

La première fois qu'il avait vu de la neige, il n'était qu'un petit garçon, il se souvient être resté des heures sur les marches de la maison de famille, à contempler ce qu'il pensait être "des larmes d'ange tombées du ciel". Puis sa mère était venue et l'avait retrouvé transis de froid dans la neige, elle l'avait serré dans ses bras et l'avait ramené à l'intérieur pour lui donner une tasse de chocolat chaud. Depuis ce jour, Victor avait toujours aimé la neige. Elle lui rappelait des souvenirs heureux avant que les Van Dort ne fasse fortune dans le commerce de poisson. Cela avait été un coup du destin: suite à une grève des ouvriers dans le port voisin, la grande ville avait cherché ravitaillement auprès des ports voisins. Soutenant leurs collègues, il y avait eut une vraie pénurie de poisson à la capitale jusqu'à ce que les Van Dort, inquiet pour leur fils malade auquel ils ne pouvaient pas payer un médecin, lève leur blocage. Ils avaient fait fortune et était resté, pour les Grands de ce monde, la seule famille qui les soutenaient. Suite à cela, les époux Van Dort n'avait eut que très peu de temps pour leur fils: trop occupés à gérer leur entreprise montante, ils en oublièrent leur enfant qui s'enferma dans un monde de rêve, une bulle où personne ne pouvait l'atteindre. Lorsque les premiers flocons étaient tombés sur Fantasia Hill, Victor avait sentit ce vieux souvenir remonté à la surface. Cela faisait des années qu'il n'avait plus pensé à son enfance et l'absence de ses parents dans la ville le soulageait grandement, le préservant d'une remise en question qu'il savait nécessaire mais qu'il ne voulait avoir. Il se torturait déjà trop à son gout !


"Je ne sais pas trop..., elle regarda les alentours et continua, Et puis, je ne le trouve pas si sinistre que ça, ce cimetière. Aujourd'hui, ll a un petit quelque chose de plus. Une sorte d'aura romantiquement mystérieux." Il était vrai que ce cimetière, d'habitude si sombre et désert, avait revêtue une aura particulière en cet hiver floconneux. Lui qui était habitué à trouver refuge dans cet endroit ne pouvait qu'apprécier le décor quelque peu magique qui se découvrait sous ses yeux. Chaque flocons lui apparaissait comme une oeuvre d'art éphémère qu'il aurait voulut pouvoir conserver éternellement. "Ceci, miss, est le privilège de l'hiver. Tout se sublime pour devenir ... Beauté pure et éternelle dans votre coeur." En son fort intérieur, Victor savait que cette neige qu'il regardait avec admiration était tout aussi dangereuse qu'un couteau. Beaucoup avaient périt, disparue sous la glace d'un lac ou dans le manteau blanc d'une montagne. Beaucoup de ses compagnons d'avant ... Aventuriers, avide de découvrir le monde, ils étaient partis un beau jour, se vantant de quitter leur ville natale, se moquant de lui et de ses parents trop protecteurs. Ils étaient partis et n'étaient jamais revenus. Il se souvenait de la peine des familles, des larmes alors que l'on rapatriait leur cadavre bleutés et glacés. Cette vision, c'était peut être ce qui avait emprisonner Victor dans les jupons de sa mère, cette peur panique de l'inconnu et pourtant cette curiosité de le découvrir. Voilà pourquoi il avait trouvé refuge ici: les cimetières lui rappelait sa rencontre avec Emily, le chamboulement de sa vie, de tout ce qu'il connaissait jusqu'alors. Sa plus grande aventure avait débuté dans un cimetière et c'était dans ce lieu chargé d'émotion qu'il trouvait la paix.

Il était étonnant de voir combien les personnes lambda pouvaient se mêler à n'importe quel paysage. L'hiver, ils se fondaient dans la masse, se perdant dans la foule de leur clones, banals, routiniers ... Mais Alyssa, on la voyait venir à des kilomètres. Ses cheveux reflétaient le soleil et, même en hiver, la voir lui réchauffait le coeur aussi bien que la douceur d'une brise estivale. Pourtant, elle semblait triste, nostalgique. Cela lui arrivait souvent et lui, par respect pour ce qu'elle avait vécut n'avait jamais oser s'interposer entre elle et ses souvenirs. Souvent, il se demandait si cela était difficile, étrange, inquiétant de se retrouver dans le corps d'un humain alors qu'on était quelque chose d'autre auparavant. Le froid avait coloré le bout de son nez, et de petites rougeurs apparaissaient sur ses joues. "Je persiste à penser que ta place n'est pas dehors par ce froid, regardes-toi, tu vas geler sur place si cela continue ! Tu ne te plaindra pas si tu es malade ..." Il retira son écharpe et la lui passa autour du cou, augmentant un peu plus, la masse de vêtements qu'elle portait. Il avait conscience d'être parfois trop paternel avec elle, il devait la laisser vivre sa vie, mais il s'inquiétait tellement: les humains étaient si fragile, il pouvait lui arriver tellement de choses ...



Code by Silver Lungs


“I remember tears streamin' down your face when I said I'd never let you go, when all those shadows almost killed your light. ”✰ heartless love.
Revenir en haut Aller en bas
Zelda-Glitch Von Schweetz

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: comprendre.
Faites place à la vedette
Zelda-Glitch Von Schweetz
J'ai posé bagages ici le : 09/11/2013 Jouant le rôle de : Princess Vanellope ♥ (#TeamWreckItRalph). Nombre de messages : 1790 On me connait sous le pseudo : Oswin aka. Nana aka. Salomé ♥. Un merci à : shiya (avatar), Céline d'amûr (model profil), Fall out Boy, echosmith, fauve, Pow (textes) ♥. Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Chloe 'Fabulous' Norgaard. ♥
MessageSujet: Re: [Alyssa & David] Do you feel cold and lost in desperation [Alyssa & David]  Do you feel cold and lost in desperation EmptyDim 19 Jan - 20:36


Do you feel cold and lost in desperation

"Ceci, miss, est le privilège de l'hiver. Tout se sublime pour devenir ... Beauté pure et éternelle dans votre coeur.". Les yeux rivés sur le paysage en question, la tête reposant toujours sur l'épaule de son gentleman, Alyssa songea. Elle n'aurait pas pu trouver plus juste mots pour exprimer ce sentiment indescriptible que soulevait en elle cette neige pure et froide. Elle tripota une mèche rousse de cheveux. En observant son meilleur ami, elle pu se rendre compte sans mal qu'elle n'était pas la seule à laisser la nostalgie monter en elle quand la neige pointait le bout de son nez. A quoi pouvait-il bien penser ? Ses ex-fiancés ? Sa jolie Anna de l'hiver ? Alyssa appréciait beaucoup la brunette, elle semblait rendre David heureux, et cela lui suffisait pour l'aimer. Les amis de ses amis sont ses amis. Et la possible petite-amie de son meilleure amie se doit d'être une perle. Alyssa ne la connaissait pas beaucoup - ce qu'elle regrettait, et à quoi elle devrait vite remédier - mais elle ne doutait pas une seule seconde que, pour que le Van Dort soit aussi amoureux d'elle, elle devait sans aucun doute en être une. Une perle. En tout cas elle avait intérêt !
La rouquine ferma les paupières, doucement, envoûtée par l’atmosphère calme, la blancheur lumineuse et la voix sereine. Devant ses pupilles dissimulées dans le noir, la lumière fut. Les souvenirs défilèrent, un sourire épanoui fleurit sur le visage de la jeune femme. Elle repensait à tout ces petits moments qui les avaient réunis, lui et elle, Van Dort et Darling. Deux noms qui n'auraient jamais dû se croiser. Originaires de deux mondes opposés. Et pourtant si complémentaires.

Ses pensées voletèrent. Elle se remémora un après-midi d'automne, au Green Park, le grand brun et la petite rouquine avait fait quelques tours en ville, et avaient bientôt fini par s'éloigner des bâtiments pour la verte pelouse jaunissante. L'hiver n'était pas encore tombé, les feuilles entamaient leur descente lente et sanglantes vers la terre meubles où elles finiraient leur vie. Alyssa et Victor flânaient, zigzaguaient entre les arbres à moitié-morts. Ils s'étaient finalement posés sur une petite colline, et avaient discuter, rigoler. Ce fut la toute première fois qu'elle osa dévoiler son passé coupable d'animal canin. Elle s'était confiée naturellement, presque sans aucunes hésitations, comme si c'était une évidence. Et ce jour-là, elle comprit que quelque choses la liait à David. Qu'il était l'ami le plus proche qu'elle n'aurait jamais. Quelle ne fut pas sa surprise de découvrir le voyages dans les limbes que ce dernier avait eu l'occasion de vivre. Dans un autre monde.

Elle rouvrit légèrement les yeux, et fut presque ébloui par l'éclat du soleil se reflétant sur le sol enneigé. "Je persiste à penser que ta place n'est pas dehors par ce froid, regardes-toi, tu vas geler sur place si cela continue ! Tu ne te plaindra pas si tu es malade ...". Elle tourna la tête vers lui, un sourire malicieux aux coins des lèvres. Elle aimait tellement le fait que quelqu'un s'inquiète à ce point pour elle, qu'on veuille la protégé du plus petit des danger de cette manière. Elle n'avait jamais eu de parents. Enfin, si, tout le monde à des parents, à proprement parler. Mais elle ne pouvait en garder aucuns souvenirs ! A quel age avait-elle bien pu les quitter ? Deux mois à peine ? Elle avait vécu dans une sorte de foyer pour animaux, un endroit sordide, entourée d'une masse de chiots aussi perdue qu'elle. Et les Darling l'avait adoptée. David retira son écharpe et la lui passa autour du cou. Elle n'avait pas froid, mais elle ne le coupa pas dans son geste, plus réchauffée par son geste affectueux et protecteur que par le vêtement en lui-même. "Hé !, elle lui tapa doucement sur l'épaule avec son poing, taquine, c'est toi qui va finir par attraper froid si tu me refiles tout tes vêtements comme ça ! Je suis bien plus résistante au froid que toi !". Elle accompagna ses paroles d'un clin d'oeil complice. C'était faux. Et Victor le savait, c'est pour cela qu'elle l'avait dit. Elle aussi elle voulait le protéger ! Etre l'ange gardien de son ange gardien.

Euhh...:
 



no ordinary human
Je t'emmène courir après des rêves, et contempler les vivants, ces gens qu'on croise parfois et qui nous font tomber amoureux pour deux, pour trois. › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: [Alyssa & David] Do you feel cold and lost in desperation [Alyssa & David]  Do you feel cold and lost in desperation EmptyDim 27 Avr - 3:17

3 mois sans réponse j'archive tristeuh
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Alyssa & David] Do you feel cold and lost in desperation [Alyssa & David]  Do you feel cold and lost in desperation Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

[Alyssa & David] Do you feel cold and lost in desperation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-