AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -22%
-110€ sur Roborock S5 Max Aspirateur Robot
Voir le deal
389.99 €

Partagez

Lucilian # Help! I need somebody Vide
 

 Lucilian # Help! I need somebody

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Lucilian # Help! I need somebody Lucilian # Help! I need somebody EmptyJeu 26 Déc - 15:10



Help me get my feet back on the ground, won't you please, please help me?

C’est le son répétitif d’un hululement de hibou qui me tire de mon évanouissement, de mon sommeil. Au début, tout est noir, et je panique. J’ai l’habitude de ne pas pouvoir voir, mais cette fois-ci, c’est différent. Quelque chose n’est pas normal. Je sens mon cœur s’accélérer dans ma poitrine, de la sueur perler sur mon front. Soudain, j’ouvre les yeux. Une myriade de couleur m’éblouissent, m’aveuglent. Je les ferme immédiatement, le plus fort que je peux. Et c’est là que ça me frappe. De plein fouet, dans… l’estomac. Pendant un instant, je suffoque. Et je les ouvre à nouveau. Mes yeux. Je reste immobile. J’observe. Tout ce qui m’entoure m’est inconnu. Je ne reconnais pas ce lieu, pas ces étranges habitations faites d’une matière grise qui n’est pas de la pierre, et pas ces routes qui semblent être constituées de ce même matériau. Je ne me reconnais pas, moi. Je n’ose pas bouger, par peur de ce que je vais trouver si je me regarde. Je sens mon cœur qui tambourine dans ma poitrine, je sens des poils sur le haut de ma tête - des cheveux ? - je m’entends respirer, je sens ma poitrine monter et descendre au rythme de ma respiration. Mais ce n’est pas possible. Parce que je ne suis pas humain. Je suis une épée, aveugle, incapable de bouger par moi-même, ou de parler. Et pourtant, je sens une langue dans ma bouche, je sens tous ces étranges trucs dans mon corps (des muscles? des os?) qui ne demande qu’à remuer, à se libérer. Doucement, lentement, comme s’il allait se briser, je bouge mon bras. Mon bras. Je sens chacun des muscles qui s’actionnent, dans tout mon corps. Anxieux, effrayé presque, je l’amène dans mon champ de vision. Mon souffle se coince dans ma gorge alors que des doigts, une main, puis un bras recouvert de duvet doré apparaissent devant mon… regard, et je m’étrangle sur ma propre respiration. Quand j’ai enfin retrouvé mon souffle, je me sens rouge aux joues, rouge d’avoir toussé. Toutes ces sensations me sont étrangères, et chacune me frappe de plein fouet, me laissant à peine le temps de l’analyser, de comprendre ce qu’elle est, avant qu’elle s’en aille et qu’une autre prenne sa place. J’ai peur, un peu, mais surtout je suis curieux. Suis-je entrain de rêver? Mais les épées le peuvent-elles? Que m’arrive-t-il donc? « Je suis… humain? » Je sursaute, me relevant en position assise (j’étais allongé jusqu’alors). Ma voix… C’était le son de ma voix? Non, ce n’est pas possible. Et pourtant, maintenant que je suis assis sur ce qui semble être un banc, je peux voir ces jambes, vêtues d’une étrange matière bleue, ces pieds, recouverts de chaussures telles que je n’en ai jamais vu avant. Je peux voir un corps, le plus humain des corps, et il semble… être à moi. Être moi. Mais comment est-ce possible? Et quel est ce monde mystérieux? Tout ici m’est étranger, si différent des beaux paysages sauvages de mon Angleterre natale, faite de plaines et de forêts, de forteresses et de villages insalubres, que je connais sans même les avoir jamais vu. Tout ici est… propret. Organisé. C’est comme un autre monde, un autre univers. Les quelques humains que je vois passer devant mes yeux sont accoutrés de la façon la plus bizarre qu’il soit. Moi-même, je porte sur moi des choses que jamais on aurait vu à la cour du roi Arthur. « Arthur… » je murmure, regardant frénétiquement à droite, à gauche. Il n’est pas là. Oh mon Dieu, Arthur n’est pas là. Cette simple pensée suffit à me faire enfin paniquer, complètement, et je me lève d’un bon, arrêtant le premier passant que je croise. « Ex… excusez… m… moi… » Ma voix est chevrotante, je n’arrive pas à articuler. « Ou… Ou suis-je? Que m’est-il… arrivé? » Mes yeux sont écarquillés, ma voix rauque. J’ai l’impression que ce cœur… mon cœur, n’a qu’une envie, s’échapper de ma poitrine.

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
 

Lucilian # Help! I need somebody

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-