AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -28%
Smartphone HUAWEI P30 lite Noir 128 Go
Voir le deal
265 €

Partagez

It may be fate that brings us back to meet again someday- Ariel - Vide
It may be fate that brings us back to meet again someday- Ariel - Vide
It may be fate that brings us back to meet again someday- Ariel - Vide
It may be fate that brings us back to meet again someday- Ariel - Vide
 

 It may be fate that brings us back to meet again someday- Ariel -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: It may be fate that brings us back to meet again someday- Ariel - It may be fate that brings us back to meet again someday- Ariel - EmptySam 4 Jan - 0:15



It may be fate that brings us back to meet again someday- Ariel - Tumblr_l8z8hbK9Q61qd0v72o1_500

J'avais oublié mes effets personnels à l’hôpital. Je m'en étais rendu compte parce que je n'avais pas mes clés de motos, elle était évidement en très mauvaise état, mais je comptais bien la faire réparer. Je ne remontrais pas tout de suite, mais peut-être qu'un jour … en attendant il fallait que j'y retourne pour les récupérer avec mon téléphone. J'ai du l'oublié aussi là-bas. Je suis donc allé là-bas. C'est la première fois que j'y retourne depuis ma sortie, ça me fait un peu bizarre de passer par ici, surtout que l'accident n'avait pas eu loin. Je ne me souvenais de pas grand chose. Je dis ce mot un peu trop souvent à mon goût, mais je ne peux pas tellement dire autre chose.

J'étais donc arrivé à l’hôpital où tout était bien trop grand, bien trop blanc à mon goût. Je n'aimais pas cet endroit, sans trop savoir pourquoi exactement. Il y a des tas de gens à y réfléchir qui n'aiment pas les hôpitaux, ce n'est donc pas si étrange que ça, surtout pour moi. Je suis arrivé à l’accueil où j'ai donc expliqué ma situation. Je n'étais pas dans le bon service apparemment. Il fallait que je monte, que je tourne à gauche puis à droite, puis j'y serais me disait-on. C'était un vrai labyrinthe.

J'ai tourné en rond pendant quelques temps. Je n'ai pas tellement le sens de l’orientation. Du coup je me suis perdu et je ne savais pas où je devais aller. J'ai alors demandé à la première personne que je trouvais mon chemin. Il se trouve que c'était une personne qui travaillait ici apparemment. Il y avait son prénom sur sa tenue de travail. Elle était rousse et plutôt mignonne. Je lui ai alors demandé, ne me doutant pas qu'on se connaissait déjà :

« Bonjour, je me suis un peu perdu, je cherche l'accueil du service des grand blessés, vous pourriez me dire où c'est ? »


J'étais toujours aussi direct et naturel et ne tournait pas autour du pot. Je n'ai visiblement jamais eu de mal à parler aux gens, alors demander mon chemin n'était pas du tout un problème, bien au contraire. Je ne comprenais donc pas pourquoi j'avais eu si peu de visite quand j'étais ici. Ça me mettait souvent hors de moi de constater que je ne savais plus rien de ma vie et c'était déroutant à un point que parfois l'idée d'envisager un mensonge pour répondre à certaines questions me passaient par la tête, mais se serait malhonnête et je ne conçoit pas de l'être. J’espérais que cette jeune demoiselle puisse m'aider à m'y retrouver.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: It may be fate that brings us back to meet again someday- Ariel - It may be fate that brings us back to meet again someday- Ariel - EmptyLun 6 Jan - 15:16

It may be fate that brings us back to meet again someday.

C'était une journée bien remplie pour Ariel, elle accumulait les gardes ses derniers temps et cela ne semblaient vraiment pas l'embêter, au contraire elle trouvait une occupation qui lui permettait de ne pas trop penser. Il est vrai qu'elle avait tellement à faire ses derniers temps, penser à son passé, à ce qu'elle désire, c'était une frustration ou une torture suivant le point de vu. Elle occupait son temps ce qui était le plus important pour elle, le reste ne passait qu'en second plan quand son cerveau aimait se torturer pour des choses bien plus futile, en quelques sortes. Voilà son état d'esprit et c'est de cette manière qu'elle se retrouvait à l'hôpital. Elle avait fait ce matin, un accouchement, en tant que Sage femme, elle était là pour aider le médecin et surtout la patiente, la rassurée sur ce qui était en train de se passer, lui raconter que malgré la douleur, insoutenable, un merveilleux évènement allait chambouler leurs vies. Elle n'aurait jamais pensé s'épanouir dans ce métier, même si elle adorait chanter, et danser, donner la vie en quelque sorte, réveillait en elle une vocation. Elle avait le nez dans le dossier qu'elle portait en main, fouillant des informations sur sa prochaine patiente, elle rêvait d'un bon café, de ceux qui vous redonne le moral et de l'énergie pour le reste de la journée, elle ne s'attendait pas à le voir. « Bonjour, je me suis un peu perdu, je cherche l'accueil du service des grand blessés, vous pourriez me dire où c'est ? »

utomatiquement elle répondait. « Prenez l'ascenseur, cinquième étage... » Avant de relever la tête et de le voir. Blue, Cornélius plus précisément mais dans ce monde là, il s'appelait Blue. Elle s'était lié d'amitié avec lui en arrivant ici et elle le connaissait déjà par le passé. Elle sourit en le voyant, enchantée de le voir, et inquiète de ne pas avoir eu de nouvelles ses dernières semaines. Pourquoi d'ailleurs ? Naturellement elle reprit la parole. « Blue mais qu'est-ce que tu fais à l'hôpital tu es malade ? Tu connais quelqu'un qui est dans le service ? » Lui demandait-elle alors qu'elle se rapprochait de lui, curieuse de savoir ce qui se passait sans trop le harceler de questions, elle en avait des tonnes à sa rencontre et elle n'arrivait jamais à les formuler comme elle le désirait sans passer pour une jeune femme trop curieuse. Elle s'arrêta un moment avant de froncer les sourcils se rendant compte qu'au final quelque chose clochait peut-être. « Ça va Blue ? » Elle attendait une réponse, peu certaine d'apprécier la saveur de cette dernière, il la regardait bizarrement elle s'en rendait tellement compte désormais.

tag: ---
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: It may be fate that brings us back to meet again someday- Ariel - It may be fate that brings us back to meet again someday- Ariel - EmptyLun 6 Jan - 18:47


It may be fate that brings us back to meet again someday- Ariel - Tumblr_l8z8hbK9Q61qd0v72o1_500
Cinquième étage, j'étais loin d'être au cinquième étage. J'ai soupirer lentement avant d'être surpris par cette demoiselle qui semblait me connaître. J'ai du avoir l'air d'un idiot avec cet air surpris, je ne m'attendais pas à ce que j'ai pu connaître cette jolie demoiselle auparavant et pourtant il semblerait que c'était le cas. C'était toujours un peu perturbant de devoir avouer que je ne me souvenais de rien, perturbant et surtout agaçant. Je détestait ce sentiment de ne rien savoir sur moi-même et que les gens qui me connaissaient en savaient plus que moi sur mon compte. Voulant la rassurer j'ai pris un air plus décontracté et lui répondit:

« Je viens chercher mes clés et mon téléphone. Je les ai oubliés en sortant la semaine dernière.»


Ça risquait sans doute de ne pas la rassurer ça, ce que je pouvais être idiot quand je m'y mettais. J'étais resté quelques semaines ici et je n'étais jamais venu dans ce service alors on devait se connaître d'ailleurs, mais impossible de me souvenir. J'étais réellement étonné qu'elle me demande si ça allait, jusqu'à présent personne ne s'en était réellement préoccuper à part les médecins évidement, mais personne qui me connaissait en tout cas alors ça m'a laissé échappé un petit sourire.

« Je n'en sais trop rien à vrai dire. J'ai l'impression que tout m'échappe, d'ailleurs je ne sais pas du tout qui vous êtes … Ne vous vexer pas surtout, ça vient de moi, je suis comme qui dirait amnésique depuis mon accident de moto alors je suppose qu'on se connaissait avant mademoiselle?»


J'aurais pu me souvenir au moins de son nom, mais non rien. C'était vraiment énervant et ça commençait à me mettre hors de moi cette situation. J'étais loin d'être détendu, toujours à le recherche de qui j'étais. Je n'aimais pas du tout ce qui m'arrivait, ne pas savoir et la pire des choses. C'était comme avec Abigaëlle que j'avais croiser au cinéma l'autre jour, je ne savais pas qui elle était mais j'avais ressenti qu'on se connaissait, là ce n'était pas vraiment le cas, cette jolie rousse ne me disait absolument rien et j’espérais qu'elle ne m'en veuille pas.
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: It may be fate that brings us back to meet again someday- Ariel - It may be fate that brings us back to meet again someday- Ariel - Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

It may be fate that brings us back to meet again someday- Ariel -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-