AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – Français
12.90 €
Voir le deal

Partagez

Shenzi & Banzai  ► How could you murder us ?  Vide
Shenzi & Banzai  ► How could you murder us ?  Vide
Shenzi & Banzai  ► How could you murder us ?  Vide
Shenzi & Banzai  ► How could you murder us ?  Vide
 

 Shenzi & Banzai ► How could you murder us ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Shenzi & Banzai ► How could you murder us ? Shenzi & Banzai  ► How could you murder us ?  EmptyDim 5 Jan - 19:06

How could you murder us ?
Shenzi & Jaxon



Il était dix-neuf heures . La nuit était déjà tombée . Enfermé dans la salle de bain , me tenant devant le miroir , j'essayais tant bien que mal de « soigner mon apparence ».  J'avais tenté d'être aussi élégant que ces hommes que l'on voyait dans les films à l'eau de rose . Je refusais néanmoins de mettre du gel sur mes cheveux bruns . J'avais eu l'habitude de garder mes cheveux décoiffés et je n'étais pas prêt de changer cette habitude . Je voulais bien prendre sur moi et faire des efforts mais tout de même . Après avoir arrangé le smoking que j'avais agrémenté d'un noeud de papillon, je me regardais durant quelques minutes au miroir et arquai un sourcil . Que connaissais-je à la mode ? J'avais l'impression de ne ressembler à rien et qu'un costume de smoking n'allait aucunement changer ma façon d'être , aussi classe soit-il . J'avais la nette impression que tous mes efforts pour être présentable avaient été faits en vain . Quelque chose me déplaisait et j'étais incapable de savoir ce que c'était . Les traits du visage impénétrables , je continuais de regarder mon reflet . Mon visage s'assombrit . Je secouai lentement la tête d'un air agacé et claquai la porte de la salle de bain en sortant. Qu'est-ce qui m'avait pris de  proposer  à Shenzi de sortir dîner ? Quelle mouche m'avait piqué ? Moi-même je l'ignorais . Elle avait dû me trouver ridicule .  Je commençais à regretter d'avoir fait une telle proposition . J'avais  sûrement  voulu que l'on se comporte comme un vrai couple , comme un couple normal . J'avais probablement  souhaité apporter un petit peu de piment dans notre relation ou bien peut-être que je cherchais à nous rapprocher . J'avais entendu dire qu'une femme avait besoin d'attention , de gestes affectifs et doux . Il fallait avouer que Shenzi et moi-même avions une vision assez étrange du couple . En même temps , tout ceci était encore nouveau pour nous et chaque jour, nous en apprenions de plus en plus . Cette vie que l'on menait recelait de nouvelles expériences . Nous étions comme deux adolescents qui apprenaient ce qu'était la vie , qui découvraient . Je n'avais jamais vraiment compris comment les gens se comportaient dans cette société .  Il y'avait en revanche une chose que j'avais saisi : c'était que l'homme dominait cette société . C'était lui qui prenait les décisions , lui qui se chargeait des travaux manuels ou de porter des charges que la gente féminine était incapable de porter . C'était aussi lui qui invitait les femmes à boire un verre , lui qui les raccompagnait une fois la soirée terminée . Nous étions donc bien loin des règles qui régissaient les meutes de hyènes et je devais avouer que j'avais pris goût à cette nouvelle vie . Oui , prendre des décisions , avoir les rênes en main avait quelque chose de plaisant . Je ne sais pas pourquoi mais je me sentais plus puissant , plus imposant et peut-être même plus intimidant . Cette nouvelle vie présentait en fait quelques avantages quand on y réfléchissait bien .

Il était à présent vingt-heures . Je quittai l'appartement que je partageais avec Ed et descendis jusqu'au parking sous-terrain . Une fois arrivé à ma voiture , je l'ouvris et me faufilai à l'intérieur de celle-ci . Je la démarrai et pris la direction du meli melo house où résidait  Shenzi . Je me garai à quelques pas de ce dernier et descendis de la voiture . Je m'emparai de mon portable et lui envoyai un message .

« Je suis devant ton immeuble , je t'attends » .

Je m'appuyai le dos contre la portière et croisai les bras . Je fronçai les sourcils et lançai des regards furtifs et impatients en direction des deux sorties de l'immeuble . Je savais que je venais juste de lui envoyer un message et pourtant , je ne pouvais m'empêcher de faire preuve d'impatience . J'ignorais combien de temps les filles prenaient normalement pour se préparer . Je me demandais même d'ailleurs si elle n'avait pas oublié notre fameux rendez-vous . A cette pensée , je sentis mon cœur faire un bond . Et si c'était vrai ? Et si elle avait oublié ? Dans ce cas , qu'elle ne comptait pas sur moi pour proposer à nouveau un dîner « romantique » .



Dernière édition par J-C. Banzaï Kennedy le Mer 26 Mar - 0:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Harlow-Nyah S. Jelani

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE:
Faites place à la vedette
Harlow-Nyah S. Jelani
J'ai posé bagages ici le : 15/10/2013 Jouant le rôle de : Shenzi (team roi lion) Nombre de messages : 524 On me connait sous le pseudo : nenes (Inès) Un merci à : northern lights. + .liloo_59 Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Katie Sexy Cassidy
MessageSujet: Re: Shenzi & Banzai ► How could you murder us ? Shenzi & Banzai  ► How could you murder us ?  EmptyMar 18 Fév - 0:06


The person that you’d take a bullet for is behind the trigger

Elle était inquiète. Stressée aussi. Et certainement mal à l'aise. Elle ne l'avait pas réellement revu depuis qu'elle avait partagé cette fameuse nuit avec Kiméo. Depuis qu'elle l'avait trahit avec leur propre meilleur ami. Bien sur ils s'étaient croisés au restaurant, mais sans réellement s'attarder. Elle l'avait légèrement fuit, tentant de rester discrète, incapable de le regarder en face sans se sentir coupable. Elle n'avait pas encore trouvé la bonne manière de lui annoncer ce qui était arrivé. A vrai dire, elle n'était même pas sure de vouloir lui dire. Peut-être qu'elle pourrait prétendre que rien ne s'était passé. Il n'avait pas spécialement besoin de savoir, elle se contenterait d'agir comme elle le fait normalement et il ne verrait rien. L'idée lui plaisait, mais elle savait bien qu'elle n'était pas raisonnable, malheureusement.  Quoi qu'il en soit, il l'avait invité ce soir. Il avait vaguement parlé d'un diner romantique, "comme font les couples" et elle avait tout de suite paniqué. Il savait tout. Sinon pourquoi aurait-il organisé tout ça ? Les sorties main dans la main, les diners romantiques, les balades le long d'un fleuve, tout ça ne reflétait pas réellement le couple qu'il formait. Non, ce n'était pas eux, ils étaient plutôt du genre à trainer quelque part, chez eux, ou à boire, à s'embrasser quand l'envie était là ou à se jeter l'un sur l'autre sans y réfléchir. Les clichés, le couple parfait sans problème, symbole ambulant d'une pub pour site de rencontre, ils ne connaissaient pas vraiment. Ils tentaient de faire des efforts, tout les deux, d'apprendre à faire comme les autres, d'apprendre à se fondre dans la masse des milliers d'autres couples c'est vrai, mais le diner romantique, ça ne leur était encore jamais arrivé. Elle avait passé toute la fin d'après midi à se préparer. Elle avait hurlé sur Emily pour qu'elle l'aide, elle était si stressée, si angoissée qu'elle n'aurait pas pu le faire seule. Malgré son humeur massacrante, elle avait été d'une aide précieuse. Il faudrait qu'elle lui fasse un bon petit plat pour la remercier un de ces jours. De toute façon, la connaissant, elle voudrait tout savoir à son retour. Elle avait bien remarqué son petit air surpris quand elle lui avait dit que Banzaï l'emmenait diner, et même si elle avait fait mine d'hausser les épaules comme si tout était normal, elle savait qu'elle avait vu claire dans son jeu. A dix neuf heures trente, elle était prête. Maquillée, coiffée, moulée dans une petite robe rouge étincelante. Peut-être qu'en l'éblouissant elle n'aurait pas besoin de lui donner d'explication. Elle avait tout misé sur cet espoir. Ils passeraient une soirée sympathique, normale, comme tout les couples et tout irait bien. Seulement, il était censé arriver vers 20h. Cela lui laissait bien assez de temps pour continuer à s'inquiéter et à s'imaginer tout les scénarios possibles. Tous plus horribles les uns que les autres évidemment. Pourtant, assise dans son fauteuil elle attendit sans bouger, sans dire le moindre mot, comme un condamner à mort attend sa sanction. Et lorsque son téléphone vibra, elle relâcha la pression, respirant un grand coup. Il était là. Il l'attendait en bas. Elle se releva, pris une Emily toute étonnée dans ses bras pour se donner du courage et partit sans dire un mot, en claquant la porte. Elle ne savait pas bien comment tout ça allait se passer. Est ce qu'il savait déjà ? Est ce qu'il s'agissait d'un test ? Elle connaissait Kiméo, elle savait qu'il était incapable de tenir sa langue, de garder un secret. Peut-être avait-il déjà craqué. Elle marcha lentement dans les couloirs du pensionnat, peu pressée de se retrouver face à Banzaï.
Pourtant, quand elle se retrouva sur le pas de la porte et qu'elle l'aperçu, adossé à sa voiture, elle sentit son coeur faire un bond dans sa poitrine. Elle resta là un instant, le regardant, ces derniers jours, elle l'avait tellement fuit qu'elle en avait oublié à quel point il était beau et à quel point il exerçait une attraction folle sur elle. Et ce qu'elle avait fait était d'autant plus horrible qu'elle tenait réellement à lui.  Si il n'avait été personne, elle s'en serait moquée finalement, mais ça n'était pas le cas. Poussée par le plaisir de le redécouvrir, elle s'avança avec un sourire charmeur jusqu'à lui, venant coller son corps au sien, ses lèvres aux siennes pour finir par lui dire d'une voix qu'elle tenta de rendre envoutante. « Tu n'as pas trop attendu j'espère ? » Elle glissa ses mains autour de sa taille, oubliant un instant toute la culpabilité qui la rongeait et tentant juste de profiter de ce moment. « C'est nouveau ce genre de rendez-vous. On n'a jamais fait ça ! J'ai hâte de voir ce que tu m'as réservé. » Et alors qu'elle agissait comme si de rien n'était, un soupçon de lucidité lui frappa l'esprit. Elle s'écarta de lui, détourna le regard vers la voiture en tentant d'être le plus naturel possible. Elle ne devait pas laisser transparaitre quoi que ce soit.
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Shenzi & Banzai ► How could you murder us ? Shenzi & Banzai  ► How could you murder us ?  EmptyMer 26 Mar - 0:10

How could you murder us ?
Shenzi & Jaxon



Shenzi était longue . Je commençais à m'impatienter . Adossé contre la voiture , je tapais nerveusement du pied et me rongeais les ongles . Je poussais de profonds soupirs d'agacement lorsque soudain , une porte au loin s'ouvrit . Une jeune femme à la chevelure dorée  vêtue d'une robe rouge moulante quitta l'appartement . Pendant quelques instants , j'oubliais presque la raison de ma venue . Je la regardais d'un regard intense . Elle n'avait jamais été aussi belle qu'aujourd'hui . C'était regrettable , très regrettable . Je me mordis la lèvre inférieure en la voyant s'approcher dangereusement de moi . Elle me demanda d'une voix sensuelle si elle ne m'avait pas trop fait attendre . La pauvre , si seulement elle savait . Je bouillonnais quand cette dernière se pomponnait . Mais en voyant le résultat , je m'étais dit que j'avais bien fait d'attendre aussi longtemps . Cela valait vraiment le coup d'oeil . Je hochai la tête en signe de dénégation et esquissai un faible sourire afin de répondre à sa question . Ces quelques minutes d'attente étaient minimes et insignifiantes quand on songeait à la soirée que nous allions passer . Je m'écartai de la voiture , ouvris la porte et m'inclinai légèrement en faisant signe à Shenzi d'y entrer .

« Si mademoiselle veut bien se donner la peine d'entrer... » dis-je d'une voix suave .

Se comporter comme un véritable gentleman , ce n'était pas ma tasse de thé . Mais ce soir , c'était différent . Ce soir , j'étais prêt à faire des efforts et à me comporter en tant que tel .  Il fallait rendre cette soirée inoubliable pour la ravissante Jelani . Après que celle-ci se soit bien  installée , je fermai  d'un geste brusque la porte et contournai ma voiture pour m'asseoir du côté du conducteur . Je démarrai la voiture et roulais à toute vitesse en direction du restaurant où j'avais réservé une table pour deux . J'aimais la vitesse . Shenzi s'était peu à peu habituée à mon goût prononcé pour la vitesse . Jusqu'ici , je n'avais pas réussi à  me faire prendre . Quelle chance . Pourtant , j'en avais grillé des feux rouges . Oui , jouer avec le feu avait ce petit je ne sais quoi d'excitant . Concentré sur  la route , je tournai rapidement à l'angle d'une rue puis ralentis dans une ruelle . Nous étions arrivés à destination . C'était un restaurant français . Je n'avais jamais goûté à la gastronomie française mais elle était réputée à Fantasia Hill , connue pour ses plats raffinés . Je tenais à ce que tout soit parfait .  Je fis descendre Shenzi de la voiture , fermai à clé cette dernière et entraînai la jeune Jelani vers l'entrée , un bras autour de sa taille . A peine étions-nous arrivés qu'un serveur approcha d'un pas feutré en notre direction . Je m'efforçai d'arborer un sourire par politesse .

« Nous avons réservé une table au nom de Kennedy » lançai-je d'un ton confiant .

Le serveur nous guida jusqu'à la table qui était juste à côté d'une fenêtre . Je tirai une chaise et fis signe à Shenzi de s'asseoir , un sourire nerveux s'étirant sur mes lèvres . Après quoi , je m'installai à mon tour . Je retroussai mes manches et m'emparai du menu . Je m'éclaircis la gorge et parlai .

« Alors tu veux manger quoi ? Ils servent du « je t'ai pris pour un idiot en te trompant avec ton meilleur ami ! » lançai-je d'un ton glacial tout en haussant la voix et en veillant à ce que tous les clients entendent mot pour mot ce que je lui disais .

Je regardais autour de moi . Quelques clients regardaient dans notre direction . Mon visage se fendit  en un sourire mauvais . Je jetai un bref coup d'oeil aux tables voisines . Les clients avaient déjà leurs verres bien remplis . Je détournai mon regard brun et fixais d'un regard intense Shenzi .

« Pardon mon cœur , je manque de tact . J'aurai du te verser du champagne avec ça . » ajoutai-je d'un air faussement désolé .

Je pris la bouteille de champagne posée devant moi , l'ouvris et lui servis un verre . Je me servis ensuite et trempai mes lèvres dans mon verre . Je fis glisser ma langue le long de ma lèvre inférieure , incapable de cesser de sourire . Je me demandais ce qui était le plus délectable . Ce verre de champagne ou voir la mine décomposée de celle qui avait osé me tromper avec mon meilleur ami .




Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Shenzi & Banzai ► How could you murder us ? Shenzi & Banzai  ► How could you murder us ?  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Shenzi & Banzai ► How could you murder us ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-