AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-43%
Le deal à ne pas rater :
Carte Mémoire microSD XC SanDisk Extreme 64 Go (avec ...
15.45 € 26.99 €
Voir le deal

Partagez

I keep pushing on and on and on and on- Aleksander pooka Vide
I keep pushing on and on and on and on- Aleksander pooka Vide
I keep pushing on and on and on and on- Aleksander pooka Vide
I keep pushing on and on and on and on- Aleksander pooka Vide
 

 I keep pushing on and on and on and on- Aleksander pooka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: I keep pushing on and on and on and on- Aleksander pooka I keep pushing on and on and on and on- Aleksander pooka EmptyLun 27 Jan - 23:08

Aleksander & Blue ❥ les hommes sont pétris d’arrogance ou de stupidité et quand ils sont aimable ils sont si influençable qu’ils ne pensent plus par eux-même..

Je devais être fou de vouloir une nouvelle moto sachant que j'avais eu un accident que j'étais resté dans le coma durant un certain temps et que la mienne était bousillée, mais je voulais voir ce que ça faisais de rouler à nouveau, j'avais perdu toutes les sensations parce que je ne me souvenais de rien alors c'est naturellement que je suis allé dans ce magasin de motos, c'est naturellement que je regardais les modèles exposés et que mon regard se posa sur un engin sportif , blanc et noir. J'avais économisé assez pour pouvoir m'acheter un plus petit modèle cependant, mais celui là gérait et me plaisait réellement. C'était un bel engin, mais trop cher pour moi, mais je restais planté devant incapable de voir autre chose.

J'ai réagis juste quand un vendeur est venu me voir essayant de me la vendre, je lui ai dis que ça ne serait pas pour tout de suite et il m'a sourit simplement avant d'aller vers un autre client pendant que je continuais à faire le tour. Je me sus arrêté devant les casques, puis les accessoire, je crois que je suis resté plus d'une heure dans le magasin avant de sortir et d'ouvrir la porte sans regarder manquant d’assommer un autre client qui s'était pris la porte. Vive ma maladresse.


« Oops, désolé je ne vous avais pas vu.»


J’espérais qu'il ne s'était as fais trop mal, les chocs sont toujours douloureux et parfois dangereux, comme ça l'avait été pour moi,  même si ce n'était pas du tout pareil évidement, j'avais eu un plus gros choc, mais on ne sait jamais, parfois les plus petites choses ont de grandes conséquences. En tout cas c'était un jeune homme que j'avais presque assommer, il devait avoir mon âge ou pas loin en tout cas.

« Je suis vraiment désolé ça va aller ? »


Je ne sais pas s'il voudra de mes excuses, mais j’espérais, il n'avait pas l'air méchant en tout cas du moins il avait l'air d'être assez cool à première vu, les apparences sont trompeuses, mais j'avais plutôt un bon feeling à son égard. Je ne me doutais pas qu'encore une fois je le connaissais et que je ne m'en rappelais simplement plus.  [/color]
©flawless


Dernière édition par Blue C. Carrigan le Mer 26 Mar - 22:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: I keep pushing on and on and on and on- Aleksander pooka I keep pushing on and on and on and on- Aleksander pooka EmptyJeu 20 Mar - 12:35

¤ On codera plus tard..... ¤

Ah la moto ! C'est un truc que j'ai découvert en arrivant, il y a quelques mois. Quand je suis arrivé ici, en même temps ou presque que les voitures. Et la vitesse, c'est juste un truc qui me grise complètement. Ca aurait pu être tout le contraire, parce que voilà, je me suis un peu fait rentrer dedans en débarquant dans ce monde, mais... non. C'est trop fort. C'était un accident, c'est tout, et je suis juste fasciné qu'on puisse aller aussi vite. Bref. Autant dire que maintenant, le type du magasin d'accessoires de conduite, il connaît ma gueule, parce que je passe... très souvent, dirons-nous. En plus, sa petite soeur est au lycée où je suis surveillant, alors il me pose toujours douze mille questions sur les gens qu'elle fréquente... Les premières fois, fallait déjà que j'arrive à me rappeler qui c'était... Depuis, je me suis habitué à ses interrogatoires, du coup je me concentre un peu plus quand il s'agit d'elle et des gars qui lui tournent autour. C'est qu'elle a du succès en plus, mais faut dire qu'elle est très jolie...

Bref. Je viens souvent par ici. Et des fois, je parle avec des gens. Passion commune, tout ça. Y en a que je recroise plus ou moins régulièrement, d'autres que je revois jamais... Enfin y en a sans doute dont j'oublie le visage aussi. Mais celui-là, je m'en souviens. Bon et là, je vais bien m'en souvenir vu que je viens de me prendre la porte dans la tronche.

« Oops, désolé je ne vous avais pas vu.
- Bah j'espère, sinon c'est pas super cool... »

Bon en même temps, je regardais un peu trop à côté aussi, il y avait justement une fille qui était sortie trente secondes avant avec un suuuuuuuper casque, alors bon, la porte, c'était pas du tout la direction de mon regard. Résultat, c'est du côté de mes tempes que ça a cogné, et je pense que je suis bon pour une jolie bosse mais... Ca va y a rien de grave.

« Je suis vraiment désolé ça va aller ?
- Je crois que Nate dirait que j'ai la tête dure, alors ça va, y a pas d'inquiétude à avoir. »

Nate, donc, mon coloc', mais ça doit pas parler à tout le monde. Quoi qu'à lui, maintenant que je croise le regard du blondinet face à moi, ça devrait. Mais dans ce cas, il ne devrait pas me vouvoyer. Et du coup je fronce les sourcils, le dévisage un instant. Je sais pas ce que je peux dire, pas dire... Je crois que quelque part, Nathanael m'a expliqué ce que c'était que le coma et l'amnésie, mais j'ai un peu de mal à appréhender, c'est trop flou pour moi. Je retiens juste que Blue se souvient ptêt pas de grand chose, c'est... à peu près tout.

« Hum... Je suis Alek, on s'est déjà croisés ici, mais je crois que tu t'en souviens plus... »

Ou comment mettre les pieds dans le plat. Je lui tends la main, attitude logique quand on rencontre quelqu'un il paraît, l'autre frottant encore un peu le coin de mon front qui est rentré en collision avec la porte. Mais à vrai dire, je sais pas trop ce qu'il va me répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: I keep pushing on and on and on and on- Aleksander pooka I keep pushing on and on and on and on- Aleksander pooka EmptyMer 26 Mar - 22:43

Aleksander & Blue ❥ les hommes sont pétris d’arrogance ou de stupidité et quand ils sont aimable ils sont si influençable qu’ils ne pensent plus par eux-même..

J'étais tellement absorbé par cette envie de me racheter une moto que je n'avais pas fait attention à regarder devant moi. Il semblerait que se soit inné chez moi d'être maladroit. Apparemment je l'ai toujours plus ou moins été, je le sens comme ci c'était une sorte de souvenirs, mais c'est simplement que j'ai la sensation d'avoir toujours été maladroit. Je n'ai aucun souvenirs qui me reviennent, mon accident à complètement endommagé ma mémoire et j'ai de plus en plus de mal à le supporter d'ailleurs. Comment est-ce que j'arrive à ne pas me rappeler de choses importantes alors que je suis encore jeune? C'est un vrai mystère pour moi, le cerveau est un bien étrange système. Quoi qu'il en soit il semblerait que je n'ai pas assommé assez fort le jeune homme derrière la porte pour qu'il lui arrive la même chose et c'est plutôt rassurant. Sa réponse m'a un peu surpris à vrai dire, si j'avais vraiment voulu lui mettre la porte dans la tête j'aurais moins eu l'air affligé et désolé.

« Je ne me serais pas excusé sinon, puis j'étais absorbé par l'image de cette merveille, je ne pourrais jamais en avoir une comme ça.»

Dit comme ça, ma phrase pouvait paraître très … perverse mais ce n'était pas le cas je parlais bien de moto et pas de filles. Je ne sais même pas comment je fais pour attirer les filles d'ailleurs, c'est un autre sujet et je crois que je n'ai pas vraiment envie d'aborder la question avec un inconnu, mais pour être sur qu'il ne pense pas que je suis quelqu'un qui ne pense qu'à ça je préfère lui préciser et lui montrant la moto exposé derrière la porte entre-ouverte.

« Je parlais de la moto évidement, la mienne à eu … un accrochage ….»

Un accrochage … mais bien sur, un accident, elle est complètement hors d'usage, écraser par le poids de la camionnette qui apparemment m'était rentré dedans, je ne me souviens pas non plus de l'accident, c'est sans doute l'avantage de ma perte de mémoire, mais on m'a tout de même montrer les dégâts et ça avait du être violent vu tout l'avant plié, la roue crevée et l'arrière enfoncé par la camionnette, je ne sais pas comment j'ai fais pour être encore vivant, sans doute à cause du casque. Si je savais que je venais d'un autre monde et que là bas j'aimais voler sur un gros bourdons du nom de Buzz, je me serais rappeler que c'était pour ça que j'avais aimer la sensation de vitesse sur la moto et que ça me rappelait aussi la sensation de voler, parce que je suis une fée, même le prince des fées d'où je viens, mais ça évidement je ne suis pas près de m'en souvenir, surtout parce que tout me paraît trop réel pour admettre une tel absurdité. Le jeune homme en tout cas à l'air d'aller bien et de ne pas trop m'en vouloir de ce coup de porte. Il évoque un Nate et j' hausse un sourcil, Nate ? Comme Nate le type qui m'a suivi durant mon coma et mon réveil jusqu’à ma sortie de l’hôpital ? Tout le monde l'appelait comme ça en tout cas, mais ce n'est peut-être pas le même homme dont il parle. Ou peut-être que si en fait … vu qu'il semble savoir qui je suis et qu'encore une fois je ne saurais dire qui il est. Cette situation m'agace comme toujours. Je ne supporte vraiment pas avoir ce défaut de mémoire. Je me passe une main dans les cheveux un peu gêner de ne pas savoir qui il est et mal à l'aise parce que je déteste devoir me justifier.

« Ah … Je vois … Quand du dis Nate, tu parles du médecin ? Comment tu le connais ? »

Oui j'étais curieux de savoir d'où il le connaissait, même s'il était possible que ce ne soit pas la même personne dont on parlait et qu'il y avait peut-être des tas d'autres Nate qui étaient médecins … oui ça reste à voir ça, mais au moins ça me permettait de passer ni vu ni connu à un autre sujet.
©flawless
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I keep pushing on and on and on and on- Aleksander pooka I keep pushing on and on and on and on- Aleksander pooka Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

I keep pushing on and on and on and on- Aleksander pooka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-