AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Nike : Promotions Sur Les Chaussures, ...
Voir le deal

Partagez

(Oleg & Kerridwen) ∆ You can hear me cry, see my dreams all die Vide
(Oleg & Kerridwen) ∆ You can hear me cry, see my dreams all die Vide
(Oleg & Kerridwen) ∆ You can hear me cry, see my dreams all die Vide
(Oleg & Kerridwen) ∆ You can hear me cry, see my dreams all die Vide
(Oleg & Kerridwen) ∆ You can hear me cry, see my dreams all die Vide
(Oleg & Kerridwen) ∆ You can hear me cry, see my dreams all die Vide
(Oleg & Kerridwen) ∆ You can hear me cry, see my dreams all die Vide
 

 (Oleg & Kerridwen) ∆ You can hear me cry, see my dreams all die

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
A.-K. Mirajane Tysee

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Retourner à la mer // Fonder une famille.
Faites place à la vedette
A.-K. Mirajane Tysee
J'ai posé bagages ici le : 02/05/2013 Jouant le rôle de : Adella, Fille du roi Triton, Princesse d'Atlantica et Soeur d'Ariel Nombre de messages : 918 On me connait sous le pseudo : Atomic.Sky. Un merci à : rose adagio pour l'avatar & Tumblr pour les gif & nenes pour le crackship. Les chansons sont de Disney et la signature de ma merveille petite Sea <3 Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Natalie Wonderful Dormer.
MessageSujet: (Oleg & Kerridwen) ∆ You can hear me cry, see my dreams all die (Oleg & Kerridwen) ∆ You can hear me cry, see my dreams all die EmptyDim 16 Fév - 17:37

You can hear me cry, see my dreams all die
Oleg Rasputin ∞ Kerridwen Tysee

Lorsqu'elle raccrocha son téléphone, ce soir là, Kerridwen Tysee sentit son coeur se serrer. Depuis le début de sa relation avec Stanislav, ils avaient toujours passé leur temps libre ensemble, et depuis le départ de sa colocataire, il n'était pas rare que le jeune homme reste même la nuit avec sa belle. Pourtant, ce soir là, il avait été obligé de décliner l'invitation de sa petite amie, ses "obligations professionnelles" le tenant éloigné du Méli Mélo pour la soirée. Kerridwen se leva du canapé où elle s'était installée en début de soirée et éteignit les quelques bougies qu'elle avait allumé dans la pièce: la soirée romantique ne serait pas pour ce soir ! C'était la première fois, depuis bien longtemps, qu'elle se retrouverait seule: sans Annab'ella, sans Stan, Jackson ou ses soeurs, elle se demanda si elle ne ferait pas mieux d'aller se coucher. Mais alors qu'elle passait la porte de sa chambre, elle aperçut son reflet dans le miroir. Elle était une jeune femme indépendante ! Elle n'avait pas besoin d'un public pour se sentir bien. Son téléphone sonna à nouveau, un SMS d'un  ami, Peter, qui lui proposait de sortir. Elle se changea en vitesse, troquant son jean moulant et son chemisier pour une robe courte et pailleté. Se maquillant en vitesse, elle détacha ses cheveux: la sirène qu'elle était pouvait à nouveau séduire n'importe quel homme ! Elle devait avouer qu'elle avait un peu perdu de son envie de faire la fête depuis qu'elle sortait avec son amoureux, préférant passer ses soirées dans l'intimité de sa chambre à câliner celui qu'elle aimait plutôt que de faire la fête avec ses amis. Elle enfila une paire d'escarpin et quitta son appartement rapidement.

Une fois dans la rue, elle rencontra un groupe d'amis et se décida à sortir dans le quartier de Skyline Square. Trois heures et une dizaine de verres plus tard, Kerridwen sortait des Rhumeries en compagnie d'Hanaël, sa collègue au parc aquatique. Les deux jeunes femmes franchirent les quelques mètres qui les séparaient de l'Olympe en riant. La plupart des gens avaient quitté la soirée pour rentrer se reposer avant une nouvelle journée de travail. Profitant de leur jour de congé, les deux jeunes femmes avaient décidé de profiter un peu plus de la soirée et l'élégance de l'Olympe leur convenait, les épargnant de rencontre désagréable. Elles s'installèrent à une petite table, dans un coin confortable de la boite alors qu'un serveur leur apportait leurs premières consommations. « Tu viens danser ? Allez !! Y a pleins de beaux garçons, oublie ton bad boy quelques minutes ... » Elle fit un signe de la tête, déclinant l'invitation dans un mouvement las. « Je suis fatiguée Hana' ... Je ne suis plus aussi rodée à l'exercice qu'auparavant !» La jolie rousse leva les yeux au ciel d'un air agacée: cela faisait des semaines que l'ancienne sirène refusait toute invitation, se complaisant de le bras de ce garçon qu'elle n'avait entraperçut qu'une fois, quand il était venu la chercher au parc. Hanaël s'inquiétait pour son amie: elle savait que Kerridwen était folle amoureuse, mais c'était une seconde nature chez elle, c'était un véritable coeur d'artichaut et elle ne voulait pas que sa précieuse amie souffre de cette relation trop fusionnelle entre la princesse et son prétendant. « Tu ne pourras pas éternellement vivre en ermite en l'attendant ! Et puis, je suis sure qu'il serait ravie de nous rencontrer: fais pas ton égoïste, présente le nous un de ses jours ! » La sirène eut un rire jaune: pas qu'elle ne voulait pas présenter Stan à ses amis, mais elle préférait profiter de sa présence plutôt que de le partager avec d'autres personnes. Kerridwen, épuisée par la soirée mouvementée qu'elle avait passé décida de rester à leur table, laissant Hanaël aller danser avec un beau jeune homme qu'elles venaient de rencontrer. Puis, elle perdit Hanaël de vue et se reconcentra sur son cocktail, jouant avec les bords du verre et les éléments multicolores venues décorés les tables par le biais des consommations. En regardant les tables alentours, elle avait l'impression d'observé un ciel étoilé. Sirotant son mojito, la demoiselle pensait, encore et toujours, à Stan. Même lorsqu'elle sortait, elle avait l'impression d'être vide sans lui ... Elle se demandait ce qu'il faisait, s'il allait bien ...
Code by Silver Lungs


“ L'amour a percé mon coeur et l'argent n'fait pas le bonheur. Mais j'attend un être charmeur, mon marin riche et sans peur !”✰
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: (Oleg & Kerridwen) ∆ You can hear me cry, see my dreams all die (Oleg & Kerridwen) ∆ You can hear me cry, see my dreams all die EmptyMer 19 Fév - 0:05



(Oleg & Kerridwen) ∆ You can hear me cry, see my dreams all die Giphy


 ❝ ∆ You can hear me cry, see my dreams all die

Je suis con par raison. J'exploite à cent pourcent le travail des bouffons. Chez moi c'est inné et ça vient de l'éducation, mon père le faisait, il m'a légué sa passion. Je suis pourri par envie. Je sais que mon petit jeu a des effets sur vos vies.~




J'étais resté toute la journée à la maison pour essayer de me remettre de la soirée précédente. Ça faisait bien deux semaines que je faisais ça en me remettant tous les soirs la tête à l'envers. Chaque jours je me répétais sans cesse "Je toucherais plus à une seule goutte d'alcool" pendant que ma tête menaçait d'exploser. C'était plus fort que moi, je planifiais la plupart de mes rendez vous le soir, dans des lieux assez peuplés où l'alcool coulait à flot. J'occupais mon temps à boire et je récoltais les fruits de ma conneries le lendemain matin. C'était comme si des clous trônaient dans ma tête en permanence et je savais très bien que je devais ralentir la cadence. Plus le temps passait et plus mes cernes se creusaient, me donnant un teint maladif. Cercle vicieux n'est-ce pas? Je ne cherchais pas à retrouver d'une quelconque manière ma jeunesse mais j'aimais la fête par dessus tout. Qui ne rêverait pas d'un rendez-vous d'affaire dans une boîte de nuit ou dans un bar?

Il était déjà l'heure pour moi de filer voir un potentiel client à l'Olympe et je savais très bien que j'allais recommencer. Une vodka par ci, un whisky par là... Je l'écoutais se morfondre sur sa femme légèrement libertine en ne pensant qu'au moment où il partirait pour enfin me laisser en paix. Je pliais l'affaire assez rapidement en lui proposant une filature pour la semaine prochaine. Si cette femme se baladait d'hôtel en hôtel avec des inconnus j'allais bien m'en apercevoir vu qu'à présent, je disposais de son emploi du temps et d'une jolie photo d'elle. Une chose était sûre, c'est qu'avec un tel physique, elle ne devait pas avoir beaucoup de prétendant... J'esquissais un sourire à cette pensée  avant de saluer ce jeune homme désespéré. Il repartait comme si de rien était, la larme à l'oeil. Toujours assis à ma table, j'observais un peu la foule qui sautait sur le son que passait le DJ. La plupart étaient d'un certain âge et sortaient probablement du travail, essayant de se défouler après une bonne semaine de torture. Divaguant de personne en personne, je remarquais une jeune femme qui ne m'étais pas inconnue. Certes les présentations n'étaient pas encore officielles mais je m'étais déjà informé à son sujet. Ça faisait quelques semaines que je me renseignais sur tout ce qui touchait, de près ou de loin, à mon jeune acolyte Stan. Voulant le reconquérir, il était obligatoire pour moi de savoir absolument tout sur lui. M'approchant lentement de sa dulcinée, je m'asseyais à sa table sans en demander la permission. "Stan n'est pas avec toi?". Face à son regard intrigué, j'enchainais sans lui laisser le temps de répondre : "Je m'appelle Oleg, Oleg Rasputin. Il t'a sûrement parler de moi, non?". Je m'efforçais d'afficher un air plutôt amical même si je savais très bien que mon allure était désastreusement sombre en ce moment.




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


Dernière édition par Oleg A. Rasputin le Mar 25 Fév - 1:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
A.-K. Mirajane Tysee

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Retourner à la mer // Fonder une famille.
Faites place à la vedette
A.-K. Mirajane Tysee
J'ai posé bagages ici le : 02/05/2013 Jouant le rôle de : Adella, Fille du roi Triton, Princesse d'Atlantica et Soeur d'Ariel Nombre de messages : 918 On me connait sous le pseudo : Atomic.Sky. Un merci à : rose adagio pour l'avatar & Tumblr pour les gif & nenes pour le crackship. Les chansons sont de Disney et la signature de ma merveille petite Sea <3 Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Natalie Wonderful Dormer.
MessageSujet: Re: (Oleg & Kerridwen) ∆ You can hear me cry, see my dreams all die (Oleg & Kerridwen) ∆ You can hear me cry, see my dreams all die EmptyLun 24 Fév - 19:54

You can hear me cry, see my dreams all die
Oleg Rasputin ∞ Kerridwen Tysee

L'homme qui l'aborda était sans doute le plus élégant de toute la boite. On avait beau dire que l'Olympe était sélect sur ses clients, les quelques jeunes hommes qui dansaient devant elle suffisait à lui donner envie de fuir. Mais de lui semblait dégager un petit quelque chose qui donna envie, à Kerridwen, de rester assise pour l'écouter. Elle n'avait pas vraiment vu d'où il venait, la pénombre de l'endroit était propice à l'intimité et elle n'avait pas vraiment envie de savoir ce qu'il pouvait se passer sous les tables du bar.  "Stan n'est pas avec toi?". C'était à cette phrase qu'elle avait levé la tête vers lui, intrigué face à cet inconnu qui s'était invité à sa table avec un culot admirable. Elle n'avait eut le temps de répondre, trop abasourdie et peut être un peu plus lente à cause de la boisson, qu'il avait enchainé. "Je m'appelle Oleg, Oleg Rasputin. Il t'a sûrement parler de moi, non?" La façon qu'il avait de s'adresser à elle la fit sourire: un proche de Stan ? Etrange, elle était pourtant persuadé qu'il lui avait présenté ses amis ... Elle se demanda si Stan lui avait caché beaucoup d'élément de sa vie: elle savait bien qu'il n'était pas blanc comme neige, son absence du moment en était la preuve. Elle savait qu'il rencontrait des "Clients" pour des choses peu légal, et elle l'avait accepté. Et surtout, elle savait qu'il s'était inquiété pour elle, pour sa sécurité. Mais, l'homme qui lui faisait face ne ressemblait pas à un junki: il était pale comme la mort, certes, mais elle ne le voyait pas fumer de l'herbe ou, scénario bien plus extreme, se piquer avec des trucs peu recommandable. Non, il n'avait pas l'air d'une victime, son attitude traduisait plutôt un tempérament de prédateur: il était bourreau et non victime, c'était presque une certitude. Et puis, cette sonorité de nom ... Elle eut l'impression d'entendre Stan dans sa tête, cette voix, cette phrase qu'il lui avait dites lorsqu'ils s'étaient avouer leur attirance commune: "Quand je n'étais pas encore un homme, j'étais une petite chauve-souris. Ma vie n'a pas été facile, j'ai subit beaucoup de moqueries. Mais un jour, j'ai rencontré un homme. Il était terrible, méchant, diabolique, surement le pire homme du monde. Mais il m'a tendu la main comme personne ne l'avait fait avant. J'ai été son bras droit pendant de nombreuses années. J'ai fait des choses horribles à ses côtés, des choses dont je ne suis pas fier." Ainsi donc, Oleg pourrait être cet homme que Stan fuyait à tout prix ? Elle ne voyait aucune autre option, mais décida de rentrer dans le jeu du brun et, s'installa au fond de son siège.

Elle le regarda dans les yeux et s'adressa avec une voix confiante qui l'étonna elle même "Stan avait ... Du travail. Je crois que ce n'est pas la peine de me présenter. Tu semble en savoir bien plus à mon sujet que tu ne le laisse paraitre. " Kerridwen réfléchissait à toute vitesse: hormis leurs amis et leur famille, peu de gens savaient pour eux. Ils étaient tellement renfermé sur eux même, ne sortant quasiment jamais, que la communauté de Fantasia Hill ignorait l'existence de leur couple. Bien sur, cela n'était pas volontaire: ils étaient juste tellement fusionnels l'un avec l'autre que la présence du reste du monde ne les intéressaient pas. Elle n'imaginait pas que Stan puisse avoir des "collègues" dans son second travail à qui il aurait parler d'elle. La liste s'amenuisait de plus en plus et Kerridwen était partagée entre l'envie d'envoyer un S.M.S d'au secours à Stan et celle d'écouter ce qu'Oleg avait à dire. Il ne serait pas venu l'aborder pour rien. Il semblait bien trop intelligent et sur de lui pour cela. "Que puis-je faire pour t'être utile ?" Elle voulait découvrir la raison qui avait pousser Rasputin a venir lui parler: chantage, avertissement ? Elle ne savait à quoi s'attendre et le reste de l'Olympe sembla disparaitre. Elle avait l'impression que l'espace qu'ils partageaient était isolé du reste du monde, juste lui et elle. Dans ce bar. Loin de Stan. Loin des autres ...

Code by Silver Lungs


“ L'amour a percé mon coeur et l'argent n'fait pas le bonheur. Mais j'attend un être charmeur, mon marin riche et sans peur !”✰
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: (Oleg & Kerridwen) ∆ You can hear me cry, see my dreams all die (Oleg & Kerridwen) ∆ You can hear me cry, see my dreams all die EmptyMar 25 Fév - 2:07



(Oleg & Kerridwen) ∆ You can hear me cry, see my dreams all die Giphy


 ❝ ∆ You can hear me cry, see my dreams all die

Je suis con par raison. J'exploite à cent pourcent le travail des bouffons. Chez moi c'est inné et ça vient de l'éducation, mon père le faisait, il m'a légué sa passion. Je suis pourri par envie. Je sais que mon petit jeu a des effets sur vos vies.~





Mon jeune Bartok était devenu complètement différent après s'être transformé en homme. Il est vrai que je regrette cette époque; il était toujours là pour la finition de mes plans et surtout, pour récolter les informations. Je me suis longtemps demandé si les choses seraient différentes si je lui avais montrer un peu d'affection; une petite tape dans le dos par ci, un mot gentil par là... Je n'ai pas le sentiment d'avoir été particulièrement infecte avec lui. Il est vrai que je n'ai jamais été démonstratif mais c'est un trait de famille que je ne peux éradiquer. La fuite de Stan était pour moi une incompréhension et je savais très bien que ces petites affaires malsaines lui manquait par dessus tout, à en juger par son métier. Toute chance n'était donc pas perdue et j'avais encore une possibilité de l'attirer à moi. Il suffisait simplement que je me débarrasse de ce qui encombrait ma route.

Il était inutile de répondre à la réplique de la jeune Kerri et je me contentais simplement de sourire en soutenant son regard. Je me demandais bien si elle pouvait être une menace pour mes plans mais à en juger par son apparence, ce n'était pas le cas. Les imaginant déjà, se bécoter comme deux petits vieux dans leur appartement, j'esquissais une légère grimace. Elle devait forcément exercer une influence sur lui mais il ne tenait qu'à moi de briser ce lien sûrement fragile. S'il y a bien une chose que j'avais appris avec le temps c'est que toute relation à une faille. Il suffit juste de la trouvée et de l'exploiter suffisamment jusqu'à ce que tout explose. "Oh! Tu ne me seras pas d'une grande utilité, je voulais juste faire ta connaissance." Je faisais signe au serveur afin qu'il m'apporte un verre. À ce geste, je confirmais à la jeune femme que j'avais l'intention de rester en sa compagnie et peut être même voir de quoi elle était capable. Je n'avais pas l'intention de la mettre à bout, seulement la questionner pour en savoir un peu plus. Après tout, il n'y avait pas meilleure source d'informations que la principale intéressée et je le savais très bien. "Tu sais, Stan et moi avons été très proche pendant un certain temps et je dois dire que ça me manque assez". Le serveur arriva enfin avec mon verre et le posa face à moi, me coupant la parole. Pinçant les lèvres après la première gorgée, je levais mon verre en direction de la jeune femme. "Et bien il faut croire que je vais te tenir compagnie pendant un petit moment, vu que ton petit ami t'a lâché.". Je savais très bien qu'elle se cramponnait à lui telle une sangsue et j'avais l'intention d'utiliser son absence en guise de détonateur.




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


Dernière édition par Oleg A. Rasputin le Mar 25 Mar - 22:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
A.-K. Mirajane Tysee

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Retourner à la mer // Fonder une famille.
Faites place à la vedette
A.-K. Mirajane Tysee
J'ai posé bagages ici le : 02/05/2013 Jouant le rôle de : Adella, Fille du roi Triton, Princesse d'Atlantica et Soeur d'Ariel Nombre de messages : 918 On me connait sous le pseudo : Atomic.Sky. Un merci à : rose adagio pour l'avatar & Tumblr pour les gif & nenes pour le crackship. Les chansons sont de Disney et la signature de ma merveille petite Sea <3 Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Natalie Wonderful Dormer.
MessageSujet: Re: (Oleg & Kerridwen) ∆ You can hear me cry, see my dreams all die (Oleg & Kerridwen) ∆ You can hear me cry, see my dreams all die EmptyMar 25 Mar - 11:57

You can hear me cry, see my dreams all die
Oleg Rasputin ∞ Kerridwen Tysee

Elle ne savait pas trop quoi penser de l'homme qui lui faisait face. S'il était celui qu'elle pensait, elle devrait prendre ses jambes à son cou et s'éloigner le plus possible. Mais elle se voyait mal débarquer chez Stan à l'improviste pour lui expliquer que son ancien "patron" venait de refaire surface. Elle se demandait comment cet homme, qu'elle n'avait jamais vu, pouvait la connaitre et surtout être au courant de son histoire avec Stan. Bien sur, leur couple n'était pas un secret, mais ils ne s'étaient jamais réellement affichés ensemble. Elle eut soudainement l'impression que tout l'air s'extirpait de sa poitrine. Il n'y avait qu'un seul moyen pour que cet Oleg ait de telles connaissance sur sa personne: qu'il ait parlé à Stan. Cela lui faisait froid dans le dos alors que la voix de Stan, lui avouant qu'il la protégerait toujours, résonnait dans sa tête. Elle savait que son petit-ami n'aurait pas eut une telle discussion, et n'aurait pas abordé son sujet, s'il s'était disputer avec Oleg. Oui, Kerridwen ne savait que penser à l'idée que Stanislav retourne dans ses anciennes habitudes et ne se laisse entrainer dans de mauvais coups par cet homme. Même si elle l'aimait de tout son coeur, elle ne pouvait accepter l'idée que son amoureux se mette ainsi en danger et surtout qu'il commette des choses plus illégale que de dealer dans les rues, une fois la nuit tombé. "Oh! Tu ne me seras pas d'une grande utilité, je voulais juste faire ta connaissance." C'était ce qu'elle craignait: il n'avait pas besoin de retrouver Stan, cela devait déjà être fait. Elle se demandait pourquoi cette volonté de la rencontrer. Après tout, elle ne lui était d'aucune utilité, il venait de le dire. Alors pourquoi ? Elle ne prit pas la peine de répondre, elle n'avait rien à dire à cela. Oleg venait de lancer un jeu dans lequel elle risquait de perdre beaucoup et cela aurait été stupide de répondre à cette provocation. Un point partout, balle au centre. D'un geste de la main, il appela un serveur pour qu'il lui apporte sa propre consommation. La discussion ne semblait pas être terminée.

"Tu sais, Stan et moi avons été très proche pendant un certain temps et je dois dire que ça me manque assez". Il venait de confirmer ses doutes. C'était bien lui l'homme dont Stan lui avait brièvement parler. Car oui, elle avait beau le questionner, le jeune homme refusait de parler de cela. C'était le seul sujet tabou: ils pouvaient parler de tout et n'importe quoi, de son passée, de son travail, de ses activités louches, sauf de cet homme qui avait profondément marqué Stan. C'était simple, la seule fois où il avait évoqué Oleg, il était resté très mal-à-l'aise et avait rapidement changé de sujet. Le serveur revint avec le verre et le déposa sur la table, interrogeant l'ex-sirène du regard. Elle lui fit un signe de négation devant la proposition d'avoir un autre verre et se reconcentra sur l'homme face à elle. "Et bien il faut croire que je vais te tenir compagnie pendant un petit moment, vu que ton petit ami t'a lâché." Elle eut une violente envie de soupirer. C'était la dernière des choses qu'elle souhaitait mais elle finit pas se consoler en se disant que c'était le meilleur moyen d'en savoir plus. "Je doute qu'il vienne ce soir ... " Elle ne savait pas comment elle allait se sortir de ce mauvais pas et attrapa son sac à main pour y prendre son téléphone. "Mais je peux l'appeler pour qu'il vienne" Elle posa son téléphone sur la table. Elle ignorait si Stan répondrait à son appel: quand il disparaissait ainsi, elle avait l'impression de ne plus exister. Elle laissa son regard sur l'appareil, se demandant si elle devant envoyer un message d'S.O.S à son petit ami.

Code by Silver Lungs


“ L'amour a percé mon coeur et l'argent n'fait pas le bonheur. Mais j'attend un être charmeur, mon marin riche et sans peur !”✰
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: (Oleg & Kerridwen) ∆ You can hear me cry, see my dreams all die (Oleg & Kerridwen) ∆ You can hear me cry, see my dreams all die EmptyMar 25 Mar - 22:58



(Oleg & Kerridwen) ∆ You can hear me cry, see my dreams all die Giphy


 ❝ ∆ You can hear me cry, see my dreams all die

Je suis con par raison. J'exploite à cent pourcent le travail des bouffons. Chez moi c'est inné et ça vient de l'éducation, mon père le faisait, il m'a légué sa passion. Je suis pourri par envie. Je sais que mon petit jeu a des effets sur vos vies.~





La moue de la jeune femme montrait clairement qu'elle était occupée à ressasser tout un flot de paroles dans sa tête. Rien n'est pire qu'un cerveau de femme; ils sont toujours en action afin de trouver des explications ou des solutions introuvables. Rien que pour ça je remerciais Dieu du plus profond de mon cœur de m'avoir donner un pénis. Cette pensée me faisait rire intérieurement. Je regardais la jeune femme intrigué par tout ce qu'elle pouvait se dire à elle même. J'aurai donner n'importe quoi pour entendre ses paroles.

Je buvais une gorgée de mon verre en écoutant Kerri. Malgré tout ce que je pouvais imaginer sur elle, je devais avouer qu'elle était sublime. Je reconnaissais bien mon petit Stan dans ce genre de situation : toujours là pour saisir la meilleure occasion ou la meilleure... marchandise! "Quel dommage, j'aurai bien aimé le voir." Ses traits venaient de se durcir. Je n'avais pas l'impression d'être envahissant ce soir même si mon air menaçant était toujours au rendez-vous. "Comme tu veux...". N'ajoutant rien de plus, je baissais les yeux sur mon verre en caressant légèrement la table du pouce. J'imaginais bien la tête de Stan, arrivant à grandes enjambées vers nous, l'air paniqué. La jeune femme devait être le petit trésor fragile de ce dernier et je doute qu'il laisserait quelque chose de mal lui arriver. Je devais donc la jouer fine pour ne pas éveiller ses soupçons. Après tout, jusqu'à maintenant, je n'avais rien fais de particulier à part prendre la parole auprès de sa dulcinée. Une musique plus douce s'installait et je relevais les yeux vers la jeune femme. Baby it's you. You're the one I love, you're the one I need, you're the only one I see. Come on baby it's you. Encore une musique de jeune pucelle qui déclarait son amour en beuglant comme une folle. J'étais persuadé qu'à cet instant Kerri pensait à Stan et finissant mon verre d'une traite, je me levais pour tendre une main vers la jeune femme.

"Aller, viens danser avec moi. N'ai pas peur."

Quoique je fasse mes requêtes ressemblaient toujours à des ordres. Il faut croire que mon corps me trahissait à chaque fois même si pour l'instant je n'avais aucune envie de lui faire du mal. La jeune femme ne devait pas être une experte du dancefloor vu la mine qu'elle affichait... À moins que ce ne soit à cause de moi? Je restais là écoutant le slow se dérouler petit à petit, debout devant elle, essayant d'afficher un sourire plutôt sincère.





© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (Oleg & Kerridwen) ∆ You can hear me cry, see my dreams all die (Oleg & Kerridwen) ∆ You can hear me cry, see my dreams all die Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

(Oleg & Kerridwen) ∆ You can hear me cry, see my dreams all die

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-