AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -53%
– 53% sur le Ventilateur sur pied OCEANIC ...
Voir le deal
22.88 €

Partagez

POCA ☮ tu sais, ma vie fut belle. un peu courte, mais magnifique. Vide
 

 POCA ☮ tu sais, ma vie fut belle. un peu courte, mais magnifique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Pocahontas Mojag Powhatan

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: partir le coeur léger.
Faites place à la vedette
Pocahontas Mojag Powhatan
J'ai posé bagages ici le : 05/04/2012 Jouant le rôle de : pocaca, la seule et l'unique. Nombre de messages : 4101 On me connait sous le pseudo : BELLA CIAO. (lorenza) Un merci à : clever love (avatar) + endlesslove (sign). Je suis fier(e) de porter l'avatar de : la mignonne petite hudgens.
MessageSujet: POCA ☮ tu sais, ma vie fut belle. un peu courte, mais magnifique. POCA ☮ tu sais, ma vie fut belle. un peu courte, mais magnifique. EmptyDim 2 Mar - 1:58

... ... ...
journal d'une indienne




∞ introduction.


J'aurai jamais cru qu'écrire pourrait être si dur. J'ai tellement de mal à former des mots si simples entre eux et à rendre mes phrases cohérentes. Cette langue est trop dure! Mais Nako m'a conseillé d'écrire le plus souvent possible pour m'entraîner alors ok, allons-y. L'idée d'un journal intime me semblait pas mal, alors autant essayer. J'ai entendu dire que ça aidait à faire parler notre coeur, à écrire ce qu'on ne pouvait pas dire ou ce qu'on arrivait pas à s'avouer à soi-même. Un peu comme un docteur de la tête mais pas cher. Et moi, des choses à dire, j'en regorge! C'est tout bête, j'ai pourtant mes amis pour en discuter, pour me confier mais non, ça veut tout simplement pas sortir. J'ai cette boule dans la gorge, cette boule au ventre à chaque fois que j'essaye de dire ce que je ressens vraiment, comme si mon être tout entier me disait " non, non arrête, ne les inquiète pas plus avec tes soucis." Marre d'être toujours le centre d'intérêt des gens, qu'ils se préoccupent toujours de moi en s'oubliant. Je ne veux plus être cette petite enfant qui crie au secours au moindre bobo et qui ne s'occupe pas de voir sir l'autre personne a une blessure plus importante. Non, au fond, je me suis toujours dis que l'on devait s'occuper de moi et que c'était normal.
Fini ce temps-là, fini de pleurer sans agir, de geindre au moindre problème et d'attendre que quelqu'un ne vienne réparer mes bêtises d'immature.


∞ vingt-huit février 2014.


Moi qui croyais avoir tout mon temps pour écrire dans ce journal, voilà que Walt vient me rappeler à l'ordre. Walt, ou le plus collant des chiens que j'ai pu recueillir jusqu'à présent. Il est adorable, là n'est pas la question, mais il veut toujours capter mon attention, en demande permanente de caresse. Si bien que dès qu'il me voit prendre ce carnet, il colle son museau contre ma main et m'empêche d'écrire. Et puis, quand ce n'est pas lui, c'est mes toux qui viennent me déranger. C'est vraiment ça, le truc le plus énervant dans cette maladie. De tousser sans arrêt, tousser à s'en arracher les poumons, à croire que ça y est, on va y passer maintenant. On a l'impression que ça passera jamais, c'est infernal et ça semble éternel. Et puis, quand ça se termine enfin, on reprend difficilement notre souffle et on fait comme s'il ne s'était rien passé. Et ceux chaque jour de chaque semaine, jusqu'à ce que..

Non allez, je passe à autre chose.


∞ vingt-huit février 2014 (2).


Autre chose.. mais non, en fait j'y arrive pas. Il doit être vingt-deux heures passées là? Et voilà que je réouvre ce carnet. Non mais vraiment, j'arrive pas à me sortir ce cancer de la tête. J'en ai juste.. plus qu'assez. Assez de faire semblant tous les jours, de garder le sourire et de répéter " mais non ne t'en fais pas, tout va bien. " Mais non, ça va pas. Pas du tout. Je souffre atrocement, parfois ça fait si mal que je souhaiterai être morte plutôt que d'avoir à subir ça. Je suis pâle comme un cadavre, je ferai sourire un génocide.. Mais j'ai peur de devenir dépressive, d'être ce genre de personne qui se dit " oh puis, c'est la vie ". J'ai pas envie de prendre ça comme une fatalité, de me laisser battre par cette maladie. Je veux l'affronter en face à face, lui faire comprendre que je suis seule guide de ma vie, que j'en ai rien à faire de ce qu'elle me fait intérieurement! Je veux lui rire au nez, lui montrer que je continue à vivre comme une enfant, vivre à cent à l'heure sans me soucier de demain. Et tant pis si elle gagne le combat, tant pis si je me fais mettre KO par elle. Je me serai battue jusqu'au bout! Je refuse de vivre à genoux, de me laisser abattre. Non, ça serait trop bête. Je veux mourir debout, mourir avec le sourire et dans le rire de tous. Mourir heureuse, sans regret.
Enfin pour le moment, je vais surtout aller m'occuper de Walt qui n'arrête pas d'aboyer et qui reste de réveiller les autres pensionnaires !

© .JENAA


    éphémère
    or whether we are white or copper skinned, we need to sing with all the voices of the mountains. △on passe notre vie entière à s'inquiéter de l'avenir, à faire des projets, à essayer de le prédire, comme si savoir à l'avance pouvait amortir le choc. mais l'avenir change constamment. l'avenir est le lieu de nos plus grandes peurs, et de nos espoirs les plus fous. mais une chose est sûre : quand finalement il se dévoile, l'avenir n'est jamais comme on l'avait imaginé.
Revenir en haut Aller en bas
 

POCA ☮ tu sais, ma vie fut belle. un peu courte, mais magnifique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UploadHero] La Belle et la Bête [DVDRiP]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» quelle belle soirée (pv val ) (HENTAÏ !!!)
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Cher journal-