AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -17%
Microsoft Manette Xbox One sans Fil + Câble pour ...
Voir le deal
49.94 €

Partagez

Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - Vide
Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - Vide
Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - Vide
Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - Vide
Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - Vide
Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - Vide
Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - Vide
Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - Vide
Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - Vide
Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - Vide
Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - Vide
Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - Vide
Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - Vide
Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - Vide
 

 Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - EmptyVen 14 Mar - 19:28



" But we're all mad here. "

Crazy yellow people walking through my head, one of them's got a gun, to shoot the other one and yet together they were friends at school. Ohh, get it, get it, get it, get it no no. If all were there when we first took the pill, Then maybe, then maybe, then maybe, then maybe miracles will happen as we speak. But were never gonna survive unless, we get a little crazy, no were never gonna to survive unless we are a little crazy



Jamie Sparkles venait de finir son premier jour de travail de la semaine. « Je hais le Lundi » dirait n'importe qui...mais pas elle. Jamie est une personne qui aime son travaille et ça depuis qu'elle a postulé à la place de présentatrice télé. Bien-sure, le patron la engagé directe en insistant sur le fait « oh combien elle est parfaite pour ce poste ». Jamie est une fille qui est loin d'être timide, au contraire elle n'a peur de rien. Depuis son arrivée à Fantasia Hill, elle ne fait que vivre le jour au jour et ignore le lendemain, ce qui fait qu'elle laisse sa timidité de côté. Lundi soir, comme d'habitude, Jamie rejoins son bar favoris et se laisse mener la soirée par l'alcool. Elle sors donc du grand bâtiment et se dirige dehors vers le bar. Il commence à faire chaud et habillé d'une courte robe noir moulante, elle sourit au regards et sifflements des jeune homme dans la rue. Elle a beau atteindre la trentaine, ça fait toujours plaisir.
Elle arrive enfin au rhumerie et entre fonçant rapidement vers le comptoir. Elle commande un scotch et s’assoie au comptoir en cherchant des yeux une prochaine victime. Un brun ténébreux lui fait un clin d’œil mais Jamie frissonne. C'est loin d'être son genre. Elle continue de lancer des regards à droite et à gauche mais finit par soupirer. Personne d’intéressant ou d'amusant en vue.  Enfin pour l'instant...

Des rires et des cries de joie émanent de l'entrée du bar. Elle tourne la tête intriguée et voit un homme vêtu d'un caleçon en riant, suivit d'un autre garçon habillé normalement. Elle étouffe un rire et repose son verre en regardant l'homme. Elle ne sais pas quoi, lui fait penser à quelqu'un. Elle essaye de mettre un nom sur ce visage rieur mais n'y parvient pas. Elle lui jette des regards insistants puis soupire agacé. Elle n'est attirée que par les idiots et ça devait s'arrêtait. Elle reprend une gorgée de son scotch et alors qu'elle se retourne pour partir, l'homme remarqué se poste devant elle, arrogant et fier. Elle hausse un sourcil avec un sourire moqueur puis soupire « T'attend quoi au juste ? » Elle vide son verre et lui répond par un regard amusé.


Revenir en haut Aller en bas
Elian B.-Caerwyn Murphy

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Je ne rêve pas. Je vis.
Faites place à la vedette
Elian B.-Caerwyn Murphy
J'ai posé bagages ici le : 29/12/2013 Jouant le rôle de : La terreur des mers, le roi des océans ayant dévoré une future mère de famille, le Barracuda (#TeamNemo). Nombre de messages : 775 On me connait sous le pseudo : Oswin aka. Nana aka. Salomé. ♥ Un merci à : Rose red (avatar). Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Aaron Taylor 'Perfect' Johnson.
MessageSujet: Re: Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - EmptySam 15 Mar - 23:00


Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vêtements ?
Après une journée de cours de théâtre en compagnie d'une troupe d’adolescent et de jeunes adultes plus ou moins talentueux, Aaron partit trouver refuge dans son bar de la ville favoris. Comme presque chaque soir, il s'adossa au bar avec une attitude un peu flegmatique, poussant un soupir. Il aimait la vie, il aimait sa vie. Il aimait son job, et ses amis, ses projets et ses passions. Il aimait son physique, son visage, ses cheveux et son attitude. Il n'était pas un beau gosse baraqué. Il avait un style vestimentaire plaisant et très classe, des abdos dessinés, un corps soigné. Un sourire fière, presque suffisamment arrogant naissait sur son visage. Il aimait ce qu'il était. Et certes, sa vie du passé lui manquait : la luxure, la richesse, le château -, bien qu'une partie de sa vie fut assombrie par la malédiction jetée sur son habitat et bien que sa place dans la demeure n'était pas des plus importante - mais il se plaisait qu'importe l'endroit où il se trouvait. Parce qu'il était bien entourés, et toujours à l'aise dans sa peau.

Tellement à l'aise dans sa peau qu'il laissa une idée farfelue germer dans son esprit sans l'arrêter ou la tuer à la racine. De toute manière, il ne faisait jamais ça : renier ses idées. A quoi bon de toute manière puisqu'il n'était pas du genre à s’empêcher de vivre ses envies passagères. Alors il se leva calmement, sortit du bar comme si de rien n'était, tourna à gauche à l'angle du bâtiment, entra dans un impasse un peu sombre et à l'abris de tout les retard, entama de se déshabiller, ne gardant qu'un unique caleçon long à rayure blanche et bleue ciel. Puis à la suite de tout cela, il rentra à nouveau aux Rhumeries avec l'assurance d'un lion. A l'entrée du bar, il croisa l'ancien Big Ben, son meilleur ami, qui ne releva même pas l'accoutrement osé de son colocataire mais ne contenta de le regarda en roulant des yeux mais en souriant, trop habitué aux étranges challenge de celui-ci pour se fatiguer à essayer de le ressaisir. Entrés le premier dans le bar, il remarqua tout de suite la jolie demoiselle adossée exactement au même endroit qu'il occupait auparavant. Elle étouffe un rire, un verre à la main, en le voyant rentrer. Elle le fixe un bout de temps, sans gène, et Aaron ne peut réprimer cette envie d'aller l'aborder. Caleçon ou pas caleçon. Enfin... C'est pas vraiment..! Oh et puis ! Sans plus se poser de question, il se défie lui-même d'aller l’aborder habillé de la sorte et ci-tôt dit, ci-tôt fait. Il se dirige vers elle à grande enjambées, fière et arrogant (il en a conscience et ne se le cache pas). Elle arque un sourcil en le voyant "T'attend quoi là ?" avant de vider son verre d'une dernière gorgée. "J'attendais que tu termines de boire ton verre, et à présent, je te propose d'en reprendre un - meilleur, évidemment - chez moi."


.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - EmptyMar 18 Mar - 19:57



" But we're all mad here. "

Crazy yellow people walking through my head, one of them's got a gun, to shoot the other one and yet together they were friends at school. Ohh, get it, get it, get it, get it no no. If all were there when we first took the pill, Then maybe, then maybe, then maybe, then maybe miracles will happen as we speak. But were never gonna survive unless, we get a little crazy, no were never gonna to survive unless we are a little crazy



Décrire Jamie est compliqué. Jamie est une personne très sympathique de première approche, bien qu'un peu rétracté. Elle aime s'amuser avec les sentiments des gens, les manipuler. Au fond, elle n'est pas méchante elle est juste quelqu'un qui déteste la routine. Son quotidien doit être formidable sinon ça ne marche plus. Au château, ce n'étais pas une fille discrète, au fond elle a toujours aimé se faire remarquée, mais généralement ça ne suffisait pas. Jamie aime être devant la caméra, aime être la star et celle qu'on regarde en première. Elle veux qu'on parle d'elle et elle sait que c'est idiot mais elle a toujours besoin de spectateurs à ses jeux. C'est pour ça que Jamie n'a peur de rien. Elle relèveras tout les défis qu'on lui propose, coûte que coûte. Dès qu'elle a aperçu le blondinet en caleçon, elle a deviné qu'il devait être semblable à elle. C'est pour ça qu'elle le regarde avec défis, elle veux jouer avec lui et qu'il joue avec elle. Elle n'a pas envie d'une simple aventure avec lui, elle veux passer par un chemin tumultueux. Elle n'aime pas les histoires simple et où tout est rose et pleins de paillettes. Lui paraît être une de ces gars pour qui il faut jouer gros pour se casé. Peut-être un jour Jamie finira par accepter de tomber amoureux. Pourquoi pas avec lui ? On ne sait jamais. Tout peux arriver.

Jamie, amusé se lève à son tour face au jeune homme en souriant toujours aussi amusé. Puis elle passe une main dans ses cheveux bruns en répondant « Qui me dit que t'es pas un de ses tueurs en série qui essaye de m’appâter chez lui et me découper en rondelle pour revendre mes organes ? »  Elle jette un regard au caleçon du jeune homme en élargissant son sourire ironique. Elle se moquait ouvertement de lui. « Par contre j'aimerais emprunter ta tenue à l'occasion. » Elle se tourne vers le barman et commande un nouveau verre de scotch qui lui fait en quelques minutes. Il lui échange le verre contre quelques pièces et Jamie boit une gorgée et regardant le blond en caleçon, toujours en face d'elle. Elle observa d'un coup d’œil le compagnon du jeune homme qui les regardaient. Sa tête lui disait quelque chose aussi. Étrange situation, les manières du gars et son expression lui faisait penser à...à...Impossible de trouver le nom de la personne. Elle abandonne et se concentre à nouveau sur son interlocuteur.


Revenir en haut Aller en bas
Elian B.-Caerwyn Murphy

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Je ne rêve pas. Je vis.
Faites place à la vedette
Elian B.-Caerwyn Murphy
J'ai posé bagages ici le : 29/12/2013 Jouant le rôle de : La terreur des mers, le roi des océans ayant dévoré une future mère de famille, le Barracuda (#TeamNemo). Nombre de messages : 775 On me connait sous le pseudo : Oswin aka. Nana aka. Salomé. ♥ Un merci à : Rose red (avatar). Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Aaron Taylor 'Perfect' Johnson.
MessageSujet: Re: Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - EmptySam 22 Mar - 11:56


Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vêtements ?
Le fauve semble lâché. Aaron ne s'attendait évidemment pas à ce que la jeune femme lui saute dans les bras et retire ses vêtements avec cette joie silencieuse ou cette langoureuse maladresse comme dans ces films grossiers "pour les grands". Tellement rabaissant ! Mais il ne s'attendait définitivement pas non plus à ce qu'elle lui préparait. Ses yeux lancent des éclairs meurtriers juste en plein milieu des pupilles de son interlocuteur. Gracile mais rapide, elle se lève et d'un geste tellement fugace que sa main en parait presque invisible et sors du bar en évitant son regard. En cet instant, elle semble être l'une de ses femmes bafouées et choquées par une remarque déplacé d'un jeune homme trop avenant et mal poli. Pas du tout le genre d'Aaron, mais il fallait tout de même dire que sa proposition sortait de l'ordinaire. Il la regarde disparaître derrière la porte du bar, mais le blond ne perd pas la face, et bien que profondément déçu d'avoir perdu la jeune femme et sachant au fond de lui qu'il ne la reverrait certainement jamais, il fit son possible pour ne pas perdre ce sourire en coin malicieux sur ses lèvres.

Pourtant il eu la surprise de la voir de nouveau plantée devant lui, accueillie par des sifflements et des exclamations partagée entre l’hallucination et la surprise. Une gifle s'écrase sur la joue d'un petit copain dévisageait trop longuement la magnifique femme. Tandis que cette dernière, le regard plongée dans le sien, annonce : "Chéri évite de parler de ce que tu ne connais pas la prochaine fois. Je suis cap de tout.", elle accompagne ces paroles pleine de sagesse d'un clin d'oeil complice, et faisant son maximum pour ne par finir la bouche grande ouverte comme un poisson bouche-bée, il lève un sourcil tandis qu'elle poursuis : "Et toi, cap ou pas cap de me payer des verres jusqu'à la fin de la soirée ?". Il ne prend que quelques secondes pour répondre : "Mais c'est qu'elle chercherait à me plumer, l'allumeuse ? " Il ne réalise le sens de ces paroles que quelques secondes plus tard. "Plumer", "Allumer". Il retient un soupir de nostalgie et se tourne vers le serveur avec un sourire des plus amusé. "Un scotch pour chacun des nudistes que nous sommes, s'il vous plait !".


.


Dernière édition par Aaron L. Firestone le Jeu 27 Mar - 10:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - EmptyDim 23 Mar - 12:52



" But we're all mad here. "

Crazy yellow people walking through my head, one of them's got a gun, to shoot the other one and yet together they were friends at school. Ohh, get it, get it, get it, get it no no. If all were there when we first took the pill, Then maybe, then maybe, then maybe, then maybe miracles will happen as we speak. But were never gonna survive unless, we get a little crazy, no were never gonna to survive unless we are a little crazy



Le jeu est lancé. Jamie de nature très compétitive n'est pas du genre à abandonner facilement ou même se laisser battre. Mauvaise perdante, mauvaise joueuse, elle est même prête à tout pour avoir quelque soit peu de reconnaissance. Elle s'amuse avec tout ce qui bouge et ne regrette rien.  "Mais c'est qu'elle chercherait à me plumer, l'allumeuse ? "
Lorsqu'il dit ceci, Jamie se retourne furtivement. « Plumer ». Elle avait cru entendre son nom...enfin son ancien nom. Mais le blondinet ne semblait pas réagir. Illusion, il ne savait pas son identité. Jamie pensa avec nostalgie à Lumière qui était tout à fait le genre de gars à dire ça, mais Lumière était son passé. On ne ressasse pas le passé. C'est mauvais pour la mémoire et pour le moral. Le jeune nudiste numéro 1, commande des verres et Jamie rit doucement. Elle était sure que le barman n'avait pas l'habitude de voir des gens vêtu ainsi tout les jours...
La brunette était à l'aise avec son accoutrement, elle n'avait pas peur du regard des autres et au contraire souriait en faisant des petits signes aux hommes qui la regardait. Elle aimait être remarqué ce qui expliquait le fait qu'elle n'est que peu d'amies filles. Plumette n'est pas du genre à aimer rester avec les filles en général. Non, elle, elle aime draguer, pas s’asseoir à une table avec un groupe de pauvres filles célibataire à imaginer l'homme idéal avec qui elle resteras jusqu'à la fin de ses jours. Non, Plumette rêve de l'homme idéal qui lui conviendras pour la nuit et rien de plus. Le serveur leur apporte les verres, Jamie prend le sien et sourit joyeusement au garçon. Elle lève son verre pour qu'ils trinquent en clamant avec un ton de militaire. « Jamie Sparkles Soldat. Enchanté. » Elle prit un air sérieux, comme les militaires le faisaient. Elle aimait rire, imiter les gens et se moquer. C'était comme ça. Jamie vivait à deux cent à l'heure et se fichait du lendemain et des conséquences. Elle regarde le jeune homme en se demandant son nom. Il avait une tête de Jack...Mike ou Jules. Mais c'est lorsque l'homme lui dit son nom qu'elle sourit d'avantage. Ça lui allait à la perfection. Décidément il lui plaisait.





Dernière édition par Jamie R. Sparkles le Jeu 3 Avr - 17:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elian B.-Caerwyn Murphy

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Je ne rêve pas. Je vis.
Faites place à la vedette
Elian B.-Caerwyn Murphy
J'ai posé bagages ici le : 29/12/2013 Jouant le rôle de : La terreur des mers, le roi des océans ayant dévoré une future mère de famille, le Barracuda (#TeamNemo). Nombre de messages : 775 On me connait sous le pseudo : Oswin aka. Nana aka. Salomé. ♥ Un merci à : Rose red (avatar). Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Aaron Taylor 'Perfect' Johnson.
MessageSujet: Re: Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - EmptyJeu 27 Mar - 10:32


Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vêtements ?
Le fauve semble lâché. Aaron ne s'attendait évidemment pas à ce que la jeune femme lui saute dans les bras et retire ses vêtements avec cette joie silencieuse ou cette langoureuse maladresse comme dans ces films grossiers "pour les grands". Tellement rabaissant ! Mais il ne s'attendait définitivement pas non plus à ce qu'elle lui préparait. Ses yeux lancent des éclairs meurtriers juste en plein milieu des pupilles de son interlocuteur. Gracile mais rapide, elle se lève et d'un geste tellement fugace que sa main en parait presque invisible et sors du bar en évitant son regard. En cet instant, elle semble être l'une de ses femmes bafouées et choquées par une remarque déplacé d'un jeune homme trop avenant et mal poli. Pas du tout le genre d'Aaron, mais il fallait tout de même dire que sa proposition sortait de l'ordinaire. Il la regarde disparaître derrière la porte du bar, mais le blond ne perd pas la face, et bien que profondément déçu d'avoir perdu la jeune femme et sachant au fond de lui qu'il ne la reverrait certainement jamais, il fit son possible pour ne pas perdre ce sourire en coin malicieux sur ses lèvres.

Pourtant il eu la surprise de la voir de nouveau plantée devant lui, accueillie par des sifflements et des exclamations partagée entre l’hallucination et la surprise. Une gifle s'écrase sur la joue d'un petit copain dévisageait trop longuement la magnifique femme. Tandis que cette dernière, le regard plongée dans le sien, annonce : "Chéri évite de parler de ce que tu ne connais pas la prochaine fois. Je suis cap de tout.", elle accompagne ces paroles pleine de sagesse d'un clin d'oeil complice, et faisant son maximum pour ne par finir la bouche grande ouverte comme un poisson bouche-bée, il lève un sourcil tandis qu'elle poursuis : "Et toi, cap ou pas cap de me payer des verres jusqu'à la fin de la soirée ?". Il ne prend que quelques secondes pour répondre : "Mais c'est qu'elle chercherait à me plumer, l'allumeuse ? " Il ne réalise le sens de ces paroles que quelques secondes plus tard. "Plumer", "Allumer". Il retient un soupir de nostalgie et se tourne vers le serveur avec un sourire des plus amusé. "Un scotch pour chacun des nudistes que nous sommes, s'il vous plait !".


.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - EmptyJeu 3 Avr - 18:04



" But we're all mad here. "

Crazy yellow people walking through my head, one of them's got a gun, to shoot the other one and yet together they were friends at school. Ohh, get it, get it, get it, get it no no. If all were there when we first took the pill, Then maybe, then maybe, then maybe, then maybe miracles will happen as we speak. But were never gonna survive unless, we get a little crazy, no were never gonna to survive unless we are a little crazy



Le jeu est lancé. Jamie de nature très compétitive n'est pas du genre à abandonner facilement ou même se laisser battre. Mauvaise perdante, mauvaise joueuse, elle est même prête à tout pour avoir quelque soit peu de reconnaissance. Elle s'amuse avec tout ce qui bouge et ne regrette rien.  "Mais c'est qu'elle chercherait à me plumer, l'allumeuse ? "
Lorsqu'il dit ceci, Jamie se retourne furtivement. « Plumer ». Elle avait cru entendre son nom...enfin son ancien nom. Mais le blondinet ne semblait pas réagir. Illusion, il ne savait pas son identité.  Jamie pensa avec nostalgie à Lumière qui était tout à fait le genre de gars à dire ça, mais Lumière était son passé. On ne ressasse pas le passé. C'est mauvais pour la mémoire et pour le moral.  Le jeune nudiste numéro 1, commande des verres et Jamie rit doucement. Elle était sure que le barman n'avait pas l'habitude de voir des gens vêtu ainsi tout les jours...
La brunette était à l'aise avec son accoutrement, elle n'avait pas peur du regard des autres et au contraire souriait en faisant des petits signes aux hommes qui la regardait. Elle aimait être remarqué ce qui expliquait le fait qu'elle n'est que peu d'amies filles. Plumette n'est pas du genre à aimer rester avec les filles en général. Non, elle, elle aime draguer, pas s’asseoir à une table avec un groupe de pauvres filles célibataire à imaginer l'homme idéal avec qui elle resteras jusqu'à la fin de ses jours. Non, Plumette rêve de l'homme idéal qui lui conviendras pour la nuit et rien de plus. Le serveur leur apporte les verres, Jamie prend le sien et sourit joyeusement au garçon. Elle lève son verre pour qu'ils trinquent en clamant avec un ton de militaire. « Jamie Sparkles Soldat. Enchanté. » Elle prit un air sérieux, comme les militaires le faisaient. Elle aimait rire, imiter les gens et se moquer. C'était comme ça. Jamie vivait à deux cent à l'heure et se fichait du lendemain et des conséquences. Elle regarde le jeune homme en se demandant son nom. Il avait une tête de Jack...Mike ou Jules. Mais c'est lorsque l'homme lui dit son nom qu'elle sourit d'avantage. Ça lui allait à la perfection. Décidément il lui plaisait.



Revenir en haut Aller en bas
Elian B.-Caerwyn Murphy

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Je ne rêve pas. Je vis.
Faites place à la vedette
Elian B.-Caerwyn Murphy
J'ai posé bagages ici le : 29/12/2013 Jouant le rôle de : La terreur des mers, le roi des océans ayant dévoré une future mère de famille, le Barracuda (#TeamNemo). Nombre de messages : 775 On me connait sous le pseudo : Oswin aka. Nana aka. Salomé. ♥ Un merci à : Rose red (avatar). Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Aaron Taylor 'Perfect' Johnson.
MessageSujet: Re: Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - EmptySam 5 Avr - 9:22


Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vêtements ?
Aaron aimait les femmes, c'était bien connu. Il aimais aussi les hommes, personne ne pouvait le nier. Mais, il ne s'attachait pas, il ne tombait pas amoureux, il n'aimait pas au sens concret du terme.
Il ne faisait que vouer un culte à l'image de l'humain, de l'homme et de la femme dans tout leur splendeur, avec leur stupidité et leur naïveté. Cette confiance aveugle qu'ils voulaient tous dédier à n'importe quel passant. Cette même naïve confiance qui lui permettait de trouver ses compagnes d'un soir, ses amoureux d'une nuit. Pas tout le temps honnêtement, mais toujours respectueusement. Mais pas de coups bas, de coups vite fait, de trophées ou d'images dégradantes. Il se souvenait toujours de leur visage, pas tout le temps de leur prénom, parfois, il ne le savait même jamais. Mais cette jeune femme, si dénudée devant lui, belle comme le jour - il fallait bien se le dire - et mystérieuse comme la nuit - c'était là un fait -, il savait la connaitre sans parvenir à savoir pourquoi. Il l'entendait chuchoter à son oreille une identité qu'il ne parvenait pas à discerner, lui susurrant des mots lointains dont il ne comprenait plus le sens. Son entrée en ce bar - la faisant par la même occasion entrer dans sa vie - lui avait tellement embrumé l'esprit qu'il en perdait la tête. Il la regardait porter son verre à ses lèvres en cachant le jeu palpitant agitant son coeur, il l'admirait répondre au signes enjôleurs des autres hommes en refoulant le siphon qui lui tordait l'estomac et lui bloquait la gorge. "Jamie Sparkles, Soldat. Enchanté., se présenta-t-elle, faussement sérieuse et d'un ton militaire". Souriant à la plaisanterie, le blondinet l'imita et rétorqua : "Aaron Firestone au rapport !", puis, après avoir lever son verre et trinquer avec la jeune femme, il prit le temps de boire quelques gorgées de son verre, le posant sans bruit sur le comptoir avant de continuer, accompagnant ses propos d'un clin d'oeil malicieux : "Alors on veut jouer, commandant paillette ?". Il termina son verre d'une traite, comme pour prouver sa bravoure, mais ne pu empêcher une grimace de fleurir sur son visage lorsque le liquide lui brûla la trachée. Il savait qu'elle allait se moquer de lui l'instant suivant, alors il enchaîna : "Ah non ma jolie, je vais te laisser gagner si facilement ! Dis-moi, cap ou pas cap de nous faire une jolie danse sur ce comptoir ?".


.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - EmptySam 5 Avr - 13:38



" But we're all mad here. "

Crazy yellow people walking through my head, one of them's got a gun, to shoot the other one and yet together they were friends at school. Ohh, get it, get it, get it, get it no no. If all were there when we first took the pill, Then maybe, then maybe, then maybe, then maybe miracles will happen as we speak. But were never gonna survive unless, we get a little crazy, no were never gonna to survive unless we are a little crazy



Jamie est une grande joueuse, et ça depuis sa tendre enfance. Avant le premier maléfice qui lui fit devenir simple plumeau à nettoyer, elle était une simple petite famille de servantes. Elle aimait jouer dans la forêt pas loin de chez elle et s'inventait de nouveau objectif, nouveaux jeux. Bon...jouer elle aime ça, mais gagner encore plus, alors Jamie triche. Elle triche beaucoup, que ce soit à cache cache en faisant semblant de fermer les yeux ou à un de trois soleil et bousculer ses amis. Elle triche et du coup plus personnes de veux jouer avec elle. Elle ne comprend pas pourquoi et elle fait comme si aujourd'hui encore ça n'avait pas d'importance. Rejeté par ses « amis », Jamie avait arrêté de jouer, mais maintenant que le dénommé Aaron c'était présenté, elle avait décidé de rentrée dans la partie. Et pour l'instance, c'était égalité. Il n'étais plus question de tricher car Jamie savait que le rusé allait s'en apercevoir et elle ne voudrait pas le lâcher de sitôt.
Aaron n'étais pas comme les autres. Certes, c'était un de ses gars qui couche avec tout ce qu'il voit et qui avait sûrement des techniques pitoyablement remarquables pour ramener la/le désiré dans son lit, mais Jamie n'étais pas insensible au charme du bel homme. Elle aimait les gars qui profitait de la vie, ceux qui ne laisserait pas place à une routine ennuyante et monotone. Elle aimait la nouveauté et le rire et elle pariait sa vie que lui aussi.
Aaron finit son verre comme pour prouver quelque chose mais son visage fière se transforme en une grimace qui fait laisse paraître un sourire moqueur sur le visage de Jamie. "Ah non ma jolie, je vais te laisser gagner si facilement ! Dis-moi, cap ou pas cap de nous faire une jolie danse sur ce comptoir ?"
Elle le regarde amusé, puis jette un regard au comptoir. Un homme derrière le bar. Il ne dira jamais non, au contraire ça lui rajouterait des clients curieux de voir une femme pratiquement nues se trémousser. Elle se retourne vers le blond et répond brièvement « Mon mignon, tes défis de lycéens sont adorable ». Elle tourne des talons après avoir fait un clin d'oeil malicieux et monte avec ses hauts talons sur le comptoir. Un hommes s'approche et lui jette un billet, elle rit et se met à danser comme les strip-teaseuse tant adorées ici. Elle danse et s'amusant avec les hommes bavant au bas d'elle. Aaron s'approche, impressionné. Elle lui tire la cravate pour le ramener à elle et s’apprête à l'embrasser, sentant son souffle chaud contre elle, puis elle le repousse avec force le laissant comme un idiot derrière la rangé d'hommes affamés. Elle aimait se laisser désiré, c'était quelque chose de normal chez elle. Toujours dansant, elle ne fit plus attention et trébucha sur un verre d'alcool renversé. Elle tomba du comptoir se retrouvant dans les bras du garçon.
UN FLASH. Elle revoit la scène. Les villageois sont en colère. Ils hurlent. Plumette perds ses plumes une à une, arraché par un barbus. Il rit. Elle hurle. Lumière arrive et le brûle. Plumette est projetée dans les aires et s'attend à s'écraser contre la terre mais c'est Lumière qui l'a rattrape. Il la tient dans ses bras comme Aaron le fait avec elle. « Lumière... »murmure t-elle en pensant à lui.
Elle le regarde un peu perturbé et se rend compte de son idiotie. Elle avait pensé à haute voix et ça lui arrivait souvent. Elle éclate de rire mais l'image de Lumière ne veux pas se changer. Elle regarde les traits de son visage, toujours dans ses bras. Elle exécute un petit sourire en coin. « Dit donc prince charmant, te fait pas d'illusion. Je suis pas ce genre de fille qui te tombe dans les bras après un verre l'alcool...enfin si mais pas comme tu penses »


Revenir en haut Aller en bas
Elian B.-Caerwyn Murphy

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Je ne rêve pas. Je vis.
Faites place à la vedette
Elian B.-Caerwyn Murphy
J'ai posé bagages ici le : 29/12/2013 Jouant le rôle de : La terreur des mers, le roi des océans ayant dévoré une future mère de famille, le Barracuda (#TeamNemo). Nombre de messages : 775 On me connait sous le pseudo : Oswin aka. Nana aka. Salomé. ♥ Un merci à : Rose red (avatar). Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Aaron Taylor 'Perfect' Johnson.
MessageSujet: Re: Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - EmptySam 5 Avr - 18:32


Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vêtements ?
Aaron savait être un peu osé. Il avait d'abord demandé à une inconnue croisée dans un bar de se déshabiller après tout, et puis ensuite, il lui proposait - si elle voulait gagner, et il pouvait clairement voir dans ses yeux qu'elle ferait tout pour - de se trémousser à la vue de tous comme une strip-teaseuse. Evidemment, ce n'était pas ce qu'il avait clairement dit, mais c'était bien ce qu'il suggérait et Jamie l'avait comprit. Normalement, il était gentleman. Menteur, trompeur, profiteur parfois, certes, mais gentleman tout de même ! Pourtant, la jeune femme ne se vexa pas, ne le gifla pas, ne lui lança pas un deuxième verre au visage - verre qu'il avait payer, alors c'était plutôt cool. Elle s'était contenté de le regarder, amusé, puis avait jeter un regard au comptoir. Il l'avait regarder faire, son éternel sourire en coin, et les yeux pétillant de ce nouveau jeu lancé. "Mon mignon, tes défis de lycéens sont adorable". C'était fou ce que cette jeune femme pouvait réveillé en lui cette instinct tordu de joueur invétéré. Il avait toujours voulu gagner, en tout situations. Les disputes, les jeux, les concours. Absolument tout le temps. Il aimait se lancer des défis à lui-même. Mais il ne se montrait jamais aussi entreprenant avec une femme. Il se la jouait détaché, il lui parlait correctement, mentait un p'tit coup, souriait et lui proposait un verre. Technique basique. Et surtout pas de jeux, pas d'attaches. Pourtant il ne voulait pas la voir partir. Cette jeune femme, il avait continuellement - depuis leur rencontre - l’impression qu'elle allait filer et qu'il la perdrait à jamais. Et ça lui serrait le coeur comme à une jeune adolescente en fleur voyant son "crush" de collège avec la bimbo pompom-girl. Il regarda la jeune femme tourner les talons, à la suite d'un clin d'oeil complice, et monter en talons haut et sous-vêtements sur le comptoir. A peine est-elle debout, à la vue de tous, qu'un homme jette un billet comme si il se trouvait dans une boite de strip-tease, Aaron se retourne vers lui et lui jette le regard le plus noir qu'il ne lui ai jamais été capable de lancer. L'homme le regarde un instant, lève les mains comme pour signifier son pacifisme et s'en va se demander son reste - ou son billet. Mais la tigresse est déjà lancée. Il tente de riposter, regrettant soudainement ces paroles, mais sa voix est étouffée par les sifflements du public masculin : "Wahou...! C'est bon, chérie, t'as gagné !"

Elle danse et se trémousse, joue avec ces cheveux comme elle joue avec les hommes qui la dévore des yeux. Aaron ne peut plus détacher son regard d'elle, il savait qu'elle le ferait, alors pourquoi diable était-il surpris ? Elle le saisit par la cravate, approche son visage du sien, si près qu'il sens son souffle sur ses lèvres. Elle s'approche et fait mine de vouloir l'embrasser, alors qu'Aaron sens son coeur céder dans une course folle. Pourtant, il aurait bien du s'en douter, elle le repousse à l'instant où sa lèvre inférieur frôle celle de la danseuse, le rejetant dans la foule d'hommes affamé. Il force un sourire, tentant de reprendre contenance. Il n'ai pas lui, et il n'aime pas ça. Il passa un main dans sa nuque - geste qu'il utilisait normalement pour faire craquer les filles mais qui là lui était venu de façon naturel pour cacher sa gène. A l'instant précis où, avec un déchirement au coeur, il s’apprêtait à tourner les talons et à sortir de l'enceinte enflammée des Rhumeries, la laissant au mains de ses hommes désireux desquels elle choisirait sans aucun doute sa compagnie d'une nuit - compagnie qui ne serait pas lui - il entend son verre vide laisser sur le comptoir se briser sur le sol, faisant reculer la meute de chien d'un pas surpris. Il eu à peine le temps de se retourner vers la jeune fille qui étouffait un cris de surprise que cette dernière se retrouva dans ses bras, totalement étourdie. « Lumière... », laissa-t-elle échapper dans un souffle presque imperceptible. Pourtant il l'avait entendu, lui. Et tout prenait soudainement sens dans son cerveau. Il ne contrôlait plus son corps. Ses yeux s'agrandirent dans deux ronds presque parfaits, sa mâchoire s'affaissa et ses yeux se fixèrent sur Jamie dans ses bras sans pouvoir les en détacher. Elle éclate de rire, paraissant un peu gênée, mais cela n'a plus d'importance pour lui. Elle parle mais ses paroles n'ont plus de sens à ses oreilles "Dit donc prince charmant, te fait pas d'illusion. Je suis pas ce genre de fille qui te tombe dans les bras après un verre l'alcool...enfin si mais pas comme tu penses". son cerveau totalement embrumé, il approche soudainement son visage de celui de la brunette et plaque avec douceur mais passion sa bouche sur la sienne. Il reste ainsi quelques dizaines de secondes, ses paupières fermées mais sentant tout de même les regards du public dévisageant ses deux personnes dénudés prises d'une telle ardeur. Enfin, il se détache d'elle et la pose doucement sur le sol sans un mot. Alors que le visage de la Sparkles trahit encore sa surprise. Il sourit en coin et, d'un ton de nonchalance exagéré mais extrêmement bien imité, rétorque : "Cap.".


.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - EmptyJeu 10 Avr - 21:14



" But we're all mad here. "

Crazy yellow people walking through my head, one of them's got a gun, to shoot the other one and yet together they were friends at school. Ohh, get it, get it, get it, get it no no. If all were there when we first took the pill, Then maybe, then maybe, then maybe, then maybe miracles will happen as we speak. But were never gonna survive unless, we get a little crazy, no were never gonna to survive unless we are a little crazy



Son visage se rapproche dangereusement de celui de la belle brune. Elle le regarde, un peu perdue dans ses yeux bleu. Elle a beau rire doucement, rougir, elle aime être dans ses bras. Elle aime le sentir près d'elle. Elle aime qu'il soit là, qu'il la protège comme un petit ami fidèle. C'est inimaginable une rencontre de ce genre là. En une soirée, Jamie est tombé sous le charme d'un étranger qui semble être pourtant une personne qu'elle connaît depuis toujours. Il l'a trouble, il la perturbe. Elle n'arrive plus à réfléchir correctement quand il la regarde. C'est ça le coup de foudre alors ? Il est calme, il la regarde un peu surpris comme si tout prenait sens. Un sens, qu'elle avait encore du mal à comprendre, car pour elle, plus rien n'avait de sens. Elle reste un moment perplexe à le regarder puis il s'approche doucement mais soudainement, la surprenant d'un coup. Ses lèvres se collent contre les siennes, et des papillons s'envolent du ventre de la jeune femme. Elle n'arrive pas à déterminer quoique ce soit. Elle est envoûté par ce baiser qui se termine un peu trop vite à son goût. Et c'est comme si tout prenait sens à son tour. Elle comprenais enfin. Aaron, était lumière. Sa manière d'embrasser, sa façon de la prendre dans ses bras, ses dires, ses propos, sa spécialité à draguer, sa bonne humeur, ce sourire en coin presque agaçant. Lumière et Aaron ne formait qu'une seule personne, prise au piège comme Jamie l'était. Mais, Jamie avait trop peur de passer pour une idiote, pour une folle et si elle c'était tromper, de voir cet inconnu la quitter et ne plus jamais revenir. Elle n'avait pas envie qu'il parte, elle savait qu'elle n'étais que pour lui, une amante de nuit qui le satisferait et qui devrait partir le matin de bonne heure pour ne plus jamais le revoir. Elle n'étais qu'un jeu pour lui et elle avait envie d'être plus. Elle avait envie, d'être une nouveauté, qu'il est toujours envie de la garder auprès de lui. Bon, Jamie n'avais pas envie d'une relation stable non plus. Les petits amis et tout le bazar n'ont jamais été sa tasse de thé, mais si elle devait être avec quelqu'un, elle s'imaginait déjà avec Aaron. Le garçon était tout ce qu'elle désirait.


Elle reste surprise par son baiser, et quand il l'a repose elle ne peux s’empêcher un petit sourire timide. Mais le cap vient tout gâcher. L'idiote avait oublié le jeu, et avait cru qu'il n'y avait que mince romance dans leur histoire. Jamie c'était fait de films et elle lui en voulait pour ça. Pire encore, elle s'en voulait à elle. Elle rétorqua par un petit rire amusé et tout de même séduite. Elle n'aimait pas être faible face à lui. Elle devait rester forte et ne pas baisser la garde comme elle venait de le faire.
Jamie regarde le blondinet incapable de déterminer ce qu'elle allait faire. Elle se rapprocha de lui et l'embrassa à son tour tendrement, puis lui glissa à l'oreille:''Cap ou pas cap, de me rattraper ? ''. Et pas le temps d'entendre sa réponse que Jamie court vers la sortie et prend la porte. Elle vole une veste au passage et se retrouve en veste noir dans la rue. Voulant savoir si elle comptait vraiment pour lui ou pas, Jamie avança très rapidement dans la rue jusqu'à la ruelle où elle c'était changée. Elle se sentait un peu idiote en sous vêtement dans la rue, et ne cachait pas avoir peur, mais elle voulait savoir si elle était quelqu'un qui allait compter pour lui, et aussi car elle avait une folle envie de jouer. Elle avait froid et attendit qu'il l'a retrouve en continuant de marcher sur le béton glacé. Ses pas résonnes dans la ruelle et elle entend d'autres bruits de pas. Elle a peur, mais ne se retourne pas. Elle espère de tout ses forces que Aaron est le gars qui la suit. Elle ne se retourne pas. Les pas accélère et son cœur aussi. Pitié que ce soit lui...
Elle continue d'avancer, ses talons frappe le sol plus rapidement. Mais Jamie ne se retourne pas. Cette partie là, c'est elle qui va la gagné.


Revenir en haut Aller en bas
Elian B.-Caerwyn Murphy

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Je ne rêve pas. Je vis.
Faites place à la vedette
Elian B.-Caerwyn Murphy
J'ai posé bagages ici le : 29/12/2013 Jouant le rôle de : La terreur des mers, le roi des océans ayant dévoré une future mère de famille, le Barracuda (#TeamNemo). Nombre de messages : 775 On me connait sous le pseudo : Oswin aka. Nana aka. Salomé. ♥ Un merci à : Rose red (avatar). Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Aaron Taylor 'Perfect' Johnson.
MessageSujet: Re: Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - EmptyMar 15 Avr - 21:37


Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vêtements ?

Il la sait surprise dans ses bras, il croit même la sentir trembler près de son coeur. Il l'a décontenancé et le sait. C'est alors que son âme s'est divisé en deux parties trop distinctes, se mélangeant pour se séparer et une nouvelle fois. La première partie sourit comme un joker, fière d'être parvenue à faire perdre pied à la jolie demoiselle, tandis que la deuxième avait envie de perdre pied à son tour. De l'entendre prononcé son nom dans un souffle de surprise. Mais pas ce nom-ci, humain, trop souvent entendu. Non, l'autre, le "vrai", celui dissimuler et plus prononcé depuis un temps qui lui parait interminable : Lumière. Cette dernière partie-là a honte de faire ça. Honte de faire comme-ci de rien n'était, honte de dire ce mot qui rappelle à l'ordre chacun des joueurs. "Cap.". A peine sortit de sa bouche, il le regrette. Mais c'est trop tard. C'était déjà trop tard à l'instant où le blond s'est pointé dévêtu dans le bar. Le jeu avait déjà tout envoyé en l'air. Plumette. Il voulait le cri, l'hurler sur tout les toits, l'annoncer au monde entier. Il le voulait tellement. Mais il ne le ferait pas. Ego, fierté, amour de soi-même. Péchés. Et si elle s'enfuyait ? Si elle partait en courant ? Si il se trompait et qu'il l'effrayait ? Si il ne la revoyait jamais...? Rien qu'a cette pensée, il tremblait et des sueurs froides coulaient le long de son dos. Il ne pourrait pas le supporter. Il en mourrait. Ce n'était pourtant plus lui ça. Il n'était pas comme ça, il n'était plus comme ça. Il jouait avec les femmes à présent, il n'avait plus peur de rien, il ne s'attachait plus aux demoiselles, il n'avait plus peur de les perdre, il savait qu'il les perdraient. Et ce n'était pas un problème. Jusqu'à maintenant. Jusqu'à elle.

Elle sourit timidement et il craque. Une longue seconde s'écoule - la plus longue de toutes - et, finalement, elle émet un petit rire amusé mais aguicheur. Aaron la voit reprendre ses esprit et sait que bientôt, le jeu reprendra. Encore plus cruel. C'était le cas de le dire : la jeune femme s'approche de lui, féline, et l'embrasse à son tour, un baiser tendre et le blondinet se perd près de ses lèvres. Tout à coup, elle lui chuchote à l'oreille : "Cap ou pas cap, de me rattraper ?". Il est bouche-bée. Il la voit s'envoler avant qu'il puisse lui rétorquer quoique ce soit. Elle disparaît dans l’entrebâillement de la porte du bar après avoir piquer un veste noire pour couvrir au mieux - bien qu'un tout petit peu - sa nudité. Le Firestone reste un instant sur place, brisé et incapable de croire à ce qu'il vient de voir. Ce qu'il craignait le plus. Elle disparaît. Tout les clients les regardent, personne n'ose rompre le silence. Dix secondes plus tard, il court à sa suite sans même prendre le temps de se couvrir. Il a peur de l'avoir perdue, d'avoir été trop long. Il tourne la tête, à droite puis à gauche. Des talons claquent sur le sol : C'est elle. Il la voit, de dos, les jambes aux vues de tous. Les hommes la regardent sans gène. Il va en frapper un si ils ne s'arrêtent pas immédiatement. Non, pas le temps, il va la perdre, il doit se dépêcher. Il aurait ensuite tout son temps pour leur mettre son poing dans la figure. Il la rattrape enfin. Ses mains se posent sur les épaules graciles de la demoiselle et il lui chuchote, d'une voix rauque et sensuelle largement exagérée "Tu ne devrais pas jouer à ça avec moi.". Il prend une courte pose, ménage l'effet qu'il produit, savoure l'instant et finalement déclare : "Cap ou pas cap de me suivre jusque chez moi ?". Gagner ? Jamie ? Non.


.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - EmptySam 26 Avr - 14:40



" But we're all mad here. "

Crazy yellow people walking through my head, one of them's got a gun, to shoot the other one and yet together they were friends at school. Ohh, get it, get it, get it, get it no no. If all were there when we first took the pill, Then maybe, then maybe, then maybe, then maybe miracles will happen as we speak. But were never gonna survive unless, we get a little crazy, no were never gonna to survive unless we are a little crazy



Elle ignore pourquoi, elle se fourre toujours dans des situations pas possibles. Alors qu'elle attendait que monsieur Aaron viennent la sauver des regards peu décent des hommes, une main se posa sur son épaule. Jamie ne cache pas avoir eu peur au début. Puis la voix sensuelle du blondinet repend le dessus "Tu ne devrais pas jouer à ça avec moi.".
Elle ferme les yeux, secouée d'un frisson agréable. Il était vraiment doué mais elle ne devait pas baissé sa garde. Elle se retourne vers lui, assez proche pour sentir le parfum et le souffle chaud qu'il dégage. Elle aime être proche. ''Sinon quoi... ?'' répondit-elle sur le même ton de défis et de sensualité. Elle se mords la lèvre inférieur doucement. "Cap ou pas cap de me suivre jusque chez moi ?".
Elle est piégée. Elle n'a aucun moyen de se défiler sinon de le perdre et de perdre le jeu. Mais Jamie sait très bien comment ça va se finir. Il vont faire l'amour, il seras satisfait de voir que ce n'est qu'une fille facile et elle disparaîtra de sa vie aussi rapidement qu'elle y est rentrer. Malgré tout elle avait une folle envie de rentrer chez lui, et elle commencer sérieusement à avoir froid. Elle garda ce petit sourire en coin amusé, même si son esprit brouillé d'hypothèse. « Cap. Mais je met une règle. Tu dois m'amener chez toi de la manière la plus loufoque. La plus incroyable, la plus extraordinaire possible. Cap ou pas cap ? » Elle voulait que Aaron se rappelle de cette nuit. Elle arqua un sourcil interrogateur continuant de le fixer. Il allait devoir se démunir pour la ramener chez lui..
Encore un test pour savoir si ce gentil plaisantin allait se foutre d'elle une fois là bas.

Alors que Aaron réfléchissait en marchant aurpès d'elle, Jamie pensa à la façon dont il avait réagit quand elle avait dit Lumière. Son envie de tout savoir et d'avoir le contrôle sur tout, prit le dessus. Elle allait aborder le sujet. « Je sais que ça peut paraître idiot mais, j'ai fait un rêve hier soir. J'ai rêvé du conte de la belle et la bête...tu connais ? Dans ce rêve j'étais une employée, une servante de la bête. Et y'avais un autre employé avec qui je m'entendais très bien. Il te ressemblais ce qui est idiot vu qu'on se connaissait pas avant mais... nan rien oublie c'est idiot. »
Quelle abrutie. Elle rougit de honte. Elle n'aurais jamais du en parler, surtout pas à un garçon aussi arrogant, mais étrangement elle avait envie de se confier à lui, persuader d'avoir retrouver son compagnon. Mais vu sa réaction, elle c'était trompé. Elle c'était juste couvert de ridicule...
Jamie soupira doucement et ré afficha son sourire malin et mesquin. A son tour d'attaquer.


Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie - Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Cap ou pas cap de finir la soirée en sous vetements? - Aaraon & Jamie -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» quelle belle soirée (pv val ) (HENTAÏ !!!)
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Baignade nocturne [ Pv Sky ][Hentaï]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-