AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -29%
Jeu d’ambiance Dobble
Voir le deal
7.12 €

Partagez

T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B. Vide
T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B. Vide
T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B. Vide
T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B. Vide
T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B. Vide
T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B. Vide
T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B. Vide
T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B. Vide
 

 T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B. T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B. EmptyMer 23 Avr - 13:56

T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B. 969337EmiliaClarke3T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B. 1341336339-010

T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule
Tressie BUNNIER ▲ Sid PEMBERBROCK

Le soleil est déjà haut dans le ciel et pour changer, je suis en retard ! Diego aurait dû m'acheter un réveil-matin, plutôt que de m'offrir une carte fidélité chez le fleuriste d'à côté. En même temps, devant sa tête de chat-trop-content-de-son-cadeau, je ne pouvais décemment pas refuser... J'aurais eu l'air d'un paresseux ingrat !

Bref, tout ça pour dire qu'il est temps que je me lève parce que avec Madame Compote, j'ai nommé Tresse Bunnier, on a un rencard de la plus haute importance. Eh ouais mesdames et messieurs, nous allons au Pixar Funfair, aujourd'hui ! Glaces à la crème, attractions, rigolade et bonbons – encore une journée bien occupée à Fantasia Hill.

D'un coup de pied, je repousse les draps. Il n'en faut pas plus pour qu'ils se rabattent sur moi et m'emportent dans les tréfonds du confortable matelas qui, d'une voix doucereuse, me murmure que j'ai laissé mon rêve sur pause. Tant pis, ce sera pour la prochaine fois ! D'un grand mouvement de bras, je viens à bout de mes couvertures et quitte ma chambre, l'air triomphant en bombant le torse. « Je suis un héros » je dis en entrant dans la salle à manger où Diego et Peaches prennent leur petit déjeuner. Ils échangent un regard, l'air de dire il-s'est-cogné-à-son-placard-cuilà et replongent dans leurs bols de céréales. Qu'est-ce que c'est mal luné un tigre et un mammouth, le matin... Mais il en faut bien plus que le refus de reconnaître mes exploits matinaux pour fissurer ma bonne humeur.

J'avale d'une traite mon café, pique une feuille de salade dans le frigo et emporte une pomme avec moi. Tout en croquant dedans, j'enfile pantalon, t-shirt et caleçon. « Tonton Sid, c'est pas dans cet ordre-là » me rappelle Peaches en passant devant ma porte, aussi éveillée qu'un zombie après son enterrement de garçon. Je me frappe la tête de la main et remercie la petite avant d'enlever mon caleçon et mon pantalon pour tout renfiler dans le bon ordre. Une fois que je suis habillé, il me faut affronter ce qui me donne le plus de sueurs froides : mes cheveux ! Au moins avant, j'avais PAS de cheveux, ça réglait le problème ! Maintenant, j'ai des touffes blondes qui me tombent devant les yeux. A croire que j'ai une serpillière sur la tête...

Une fois venu à bout du tsunami doré qui recouvre mon crane, je lance une œillade à mon miroir et quitte l'appartement en lançant un joyeux « bonne journée les minous ». Au petit trot, je rejoins Magic District, où Tressie doit déjà m'attendre. Oh, un bon pissenlit ! Je m'arrête tout net et m'accroupis pour cueillir la délicieuse fleur. Je plante la tige dans ma bouche et continue au pas de course. « Mon lapinou d'amouuuur » je crie en voyant les jolies mèches argentées de ma meilleure amie. « Ton paresseux préféré est là » je dis en m'arrêtant devant elle, un grand sourire vissé sur la bouche.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B. T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B. EmptyMer 23 Avr - 18:14


   
«  T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule »
Tressie ouvrit de grands yeux brillants sur les rayons du soleil qui effleuraient ses paupières en cette heure matinale. Bon, par si matinale que ça en réalité. Nous étions en milieu de matinée et Tressie savait oublier quelque chose. Elle oubliait souvent des choses, des événements, des rendez-vous. Elle savait oublier quelque chose, à chaque fois, mais elle ne trouvait jamais quoi. Elle pouvait être très excité à propos de n'importe quoi, et, d'une heure à l'autre, l'oublier totalement pour avoir trouver une pâquerette dans la pelouse devant son immeuble. Alors ce matin, alors qu'elle enfilait sa jolie robe bleu turquoise préférée, qu'elle tressait ses cheveux argentée, maquillait ses yeux verts d'un léger trait noir pour les faire "ressortir" - une astuce de sa grande sœur - elle se tritura le cerveau afin d'en extorquer l'information souhaitée. Elle se prépara un jus de carotte, se servit des tartines de confitures, piqua une petite fleur des plantes de son balcon et la planta dans une de ses tresses, continuant de réfléchir. Ça faisait mal au cerveau... Si de la fumée lui était sortie des oreilles, elle n'en aurait pas été plus surprise. Au moment précis où elle passait le seuil de la porte, elle sentit le parfum sucrée du marchand de barbapapa de la rue, à de pas à peine de là. Sid ! Elle devait voir Sid ! Evidemment, comme elle avait pu oublier ça ? Elle se tapa le front avec la paume de sa main, alors que les passants la dévisageait comme une bête de foire. Bah quoi ? Ils n'avaient pas l'habitude de voir une jeune fille démontrer en public les erreur qu'elle pouvait faire ? Pourtant elle ne s'en préoccupait pas. L'avis du public, la réputation, les étiquettes et tout ça, elle ne comprenait pas vraiment en quoi cela consistait...

Elle parcouru les rues de la ville en sautillant comme une petite fille. Avec un grand sourire, toute guillerette, la petite Bunnier avança, zigzaguant entre les passants. Une rue, deux rues, trois rues. Elle ne sait plus où elle doit rejoindre son meilleur ami. Zut. Pourtant elle ne s'arrête pas, elle laisse ses pas la guider. Elle arrive automatiquement à la forêt, elle se retrouve toujours là, c'est l'appel du passé. L'odeur du pin, des petites fleurs, de l'herbe fraîchement coupée, les gazouillis des oiseaux, les petites pattes des écueils sur les feuilles. C'est si apaisant. Elle cueillit quelques nouvelles fleurs de toutes les couleurs, les accrocha dans chacune de ses petites tresses, en parsemant ses cheveux. Au bout de quelques minutes, elle put distinguer dans la parois de roche au bout de la foret une ouverture. Une grotte ? Une grotte, une brèche, une brèche magique. C'est fou ce que son subconscient pouvait l'aider à avancer sans qu'elle n'en ai conscience. C'était pas la première fois. « Mon lapinou d'amouuuur. », cri une voix, brisant le silence de la foret. La blondinette se tourne d'un bloc, un grand sourire aussi sincère qu’étincellent sur le visage. « Ton paresseux préféré est là. » annonce-t-il en souriant de toutes ses dents. L'ex lapinette couru dans sa direction dans un éclat de rire tintant « Ma compote chériiiiiiiiie ! ». Elle se jeta dans ses bras et le serra fort contre elle, presque jusqu'à étouffement. « Alors mon joli trèfle, dans quel monde magique allons-nous ?, elle marqua une pose avant de lui chuchoter à l'oreille Psst, je peux te confier un secret ? Je suis jamais allé dans un seul de ses mondes magique. ». Sur ces mots, elle rit une nouvelle fois et attrapa la main de son paresseux en se précipitant dans la grotte. Sur un des murs de pierre s'étalait une fissure lumineuse à travers laquelle on pouvait entrapercevoir un tout autre monde pleins de couleurs et de musique. « Whaoouu...! »
©flawless


Dernière édition par E. Tressie Bunnier le Mer 23 Avr - 19:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B. T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B. EmptyMer 23 Avr - 19:01

T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B. 224135EmiliaClarke19T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B. D5TRF

T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule
Tressie BUNNIER ▲ Sid PEMBERBROCK

Ce qu'elle est belle, la benjamine Bunnier ! Avec ses cheveux blonds tressés, son visage de poupée et ses yeux bleus étincelants, elle aurait fait un tapage incroyable à l'âge de glace ! On serait venu du fin fond du pôle sud pour l'admirer. Et c'est dans mes bras qu'elle se love. Il y a pas à dire, je suis le paresseux le plus chanceux de la Terre.

« T'es toujours aussi belle, mon lapinou » je la complimente en regardant d'un air gourmand les fleurs dans ses cheveux. « Fais attention à ce que j'ai pas trop faim » j'ajoute avec un clin d’œil en la reposant par terre. Alors que je réfléchis pour répondre à sa question – ayant déjà oublié dans quel monde on va parce que les fleurs ont attiré mon attention, je reste bouche bée quand elle m'apprend qu'elle n'est jamais allée dans aucun des mondes magiques. « Mais tu veux dire qu'on va y aller ? Sans savoir ce qui nous attend ? » je dis avec une voix paniquée alors qu'elle me tire par la main. « Mais et si on se retrouvait à l'âge de glace ? Tu pourras pas survivre, t'es pas un lapin préhistorique ! » Retourner à l'âge de glace, jamais ! Plutôt m'asphyxier avec mon propre pet – et faut avoir un sacré courage, croyez-moi.

La mort dans l'âme, je suis l'euphorique lapinette dans les entrailles de la grotte. De toute façon, j'ai pas prévu de mourir aujourd'hui – Diego cuisine ce soir et ça, c'est épique. Je tourne la tête, pour voir la forêt disparaître. Tant mieux, elle était un peu trop... feuillue à mon goût. Je préfère quand c'est à moitié blanc et quand les arbres ont presque pas de feuilles. L'exclamation de Tressie me fait tourner la tête et je reste coït. Je n'ai jamais rien vu d'aussi beau – et quand vous êtes le canon des neiges que je suis, ce n'est pas peu dire. Des couleurs, des formes, de la musique comme je n'en ai jamais vues ni entendue. Je sers la main de Tressie et c'est parti pour Pixar Funfair.

Je secoue la tête, faisant tomber des grains de poussière de fée de mes cheveux blonds. Ma surdité passagère – pas absurdité, t'as mal lu, l’ornithorynque – provoquée par le passage de la faille s'estompe et l'atmosphère autour de nous s'emplit d'airs joyeux et festifs. C'est plus gai que chez les dodos, ici ! En même temps, les pauvres, ils faisaient face à la disparition de leur propre espèce – c'est pas facile à gérer. Je regarde dans tous les sens, ne sachant où donner de la tête quand soudain, mon cerveau se bloque et mes yeux se mettent à briller. Je lâche la main de mon amie pour pointer un immense camion blanc. « Lapinou chérie, des glaces aux fleurs ! »  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B. T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B. EmptyJeu 24 Avr - 10:47


   
«  T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule »
Devant cette vue, les protestation de peur du paresseux n'ont plus lieu d'être. Tressie se laisse aller à la contemplation du parc. Elle n'en a pas encore traversé l'entrée qu'elle sent déjà l'euphorie lui monter au cerveau, étreindre son coeur palpitant d’excitation. Sa petite main calée dans celle de son meilleur ami, elle se surprend à resserrer son emprise sur les doigts de ce dernier. C'est l'émotion. Et elle ne peut pas lui faire bien grand mal après tout, avec le peu de force que lui permette ses bras. Totalement béate d'admiration, la bouche ouverte, les yeux écarquillées, elle se tourne lentement vers Sid. Leurs regards se croisent, emplies de mille et une paillettes. C'est plus beau encore que tout les mondes merveilleux où elle trouvait refuge dans sa tête, que ces centaines de paysages féeriques occupant ses pensées. C'était réel. Un sourire éclatant se forme sur son visage et elle se laisse entraînée en riant par sa compote trépignante d'impatience, sa main toujours dans la sienne.

A l'instant précis où elle passe sa tête dans la fissure, elle se sent parcourue de nombreux petits fourmillement. Partant de la plantes de ses pieds, remontant le longs de ses jambes, emplissant son corps entier. Elle frissonne. Part dans un éclat de rire. Ça chatouille ! La seconde suivante, elle pose le pieds sur les dalles de pierres roses, toutes ces dernières sensations disparue. Des grains de poussière de fée repose sur ses épaules et certainement dans ses cheveux, mais décrétant que c'est joli, un peu comme des paillettes, elle décide de les garder. Les musiques festives emplissent doucement l'air, comme si quelqu'un était en train de monter le volume petit à petit, et bientôt, on n'entend plus que ça. Tressie trépigne sur place, ne sachant plus où donner de la tête. Finalement, c'est le jeune homme qui lâche la main de son amie et désigne un camion tout près de là : « Lapinou chérie, des glaces aux fleurs ! ».

Alors que Sid est en train de faire son choix, la Bunnier, elle, se sent différente. Étrange.. Elle tourne la tête vers la faille qu'ils viennent de traverser et pousse un petit glapissement en tapant sur l'épaule de son paresseux à une vitesse folle, presque hystérique : « Sid Sid Sid Sid Sid Sid Siiiiiiiid ! Regarde ! La fissuuuure... ». Elle pointe du doigt le sujet de son affolement en question. Alors que quelques secondes plus tôt, elle passait tout juste entre la roche sans plier la nuque, à présent, l’ouverture remontait le long de la parois jusqu'à des kilomètre au dessus de leur tête. La lapinette plaque une main sur sa bouche dans une exclamation de surprise « On est dans l'estomac d'un gros monstre qui attire les gens avec une fête foraine et qui grandit de plus en plus quand il mange ! ». A ces mots, elle lève les bras au dessus de sa tête et court entre les étalages de nourriture en poussant un long cris d'effroi parfois coupé par des « On va tous mouriiiiir ! ». Les enfants la regardent bouche-bée, les parents s'écartent sur son passage. Finalement, croyant à un jeux, un petit garçon et ce qui semble être sa sœur se joignent à elle et ainsi se créer une file indienne d'enfants à la suite de Tressie, riant et hurlant à la fin du monde. Essoufflée, la Bunnier s'arrête net devant Sid, tentant de reprendre son souffle, elle lève lentement la tête vers lui avec de grands yeux digne de ceux du chat potté : « Pourquoi ils ont pas peur ? Ils comprennent pas ?, elle se redresse soudainement, droite comme un "i", les mains sur les hanches, très sérieuse, Est-ce-qu'il sont stupides ? ».

La file indienne s'éloigne vers le fond du parc dans un éclat de rire...
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B. T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B. EmptyMar 27 Mai - 15:04

T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B. 224135EmiliaClarke19T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B. D5TRF

T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule
Tressie BUNNIER ▲ Sid PEMBERBROCK

C'est beau, c'est magique, ça sent le bonheur et la barbe-à-papa. On a bien fait de venir. Je m'avance vers les glaces en me léchant les babines – ah oui non c'est vrai, j'ai des lèvres maintenant. Coquelicot, feuille de palmier, orchidée, trèfle. Mes yeux s'ouvrent comme des soucoupes et se mettent à briller comme des diamants lorsque je vois le bac de glace au pissenlit. Je tend le doigt pour montrer au glacier que c'est ce que je veux mais j'ai pas le temps de parler, parce que Tressie se met à crier et à me taper sur l'épaule. Je me retourne d'un bloc, près à faire la prise du paresseux au premier méchant de passage.

J'ouvre des yeux encore plus grands – c'est vrai que la fissure est grande et longue et on dirait des dents et... Mais ça veut dire qu'elle a raison ?? Je lève les bras au-dessus de ma tête et je me met à hurler hystériquement. Je fonce jusqu'à la porte de la camionnette à glaces, l'ouvre, pousse le glacier et vais me cacher tout au fond, entre le distributeur à cornets et les cartons de bacs de glace. Je mets mes mains sur mes oreilles et je continue à crier à m'en rompre les cordes vocales. Le glacier reste me regarder les mains sur les hanches, mi-amusé, mi-agacé. Il finit par m'attraper par le col et me fiche dehors. « Mais vous comprenez pas, qu'on va tous y passer ?! » je lui crie. Ah non, ça, c'est pas ma réplique – Buck, si tu lis ces mots. Je regarde autour de moi et trouve Tressie suivie par des enfants qui l'imitent. « Eh, ça a l'air cool. J'peux jouer ? » je lui demande avant de lever de nouveau les bras au-dessus de ma tête et de me mettre à courir en criant « on va tous creuveeeeer ! ».

Je reviens vers Tressie, qui me fait remarquer qu'ils sont tous bêtes, les autres. « Je crois qu'ils ont trop regardé la télévision. De toute façon c'est pas grave, on n'a qu'à dire que la fin du monde c'est demain, comme ça on peut s'amuser aujourd'hui. Et puis tu sais, si on est dans l'estomac d'un monstre, et que cet estomac c'est un parc d'attraction, eh bien je veux bien être mangé tous les matins. Mais le soir je rentre, surtout quand Peaches fait son gratin aux pissenlits ! » je finis en prenant la glace que le glacier me tend avec compassion. Je la tends vers Tressie. « Trèfle-rhubarbe ? »  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B. T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B. EmptyMer 28 Mai - 16:44


   
«  T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule »
Toute essoufflée, toute paniquée, la lapinette Bunnier se tient face à son meilleur ami avec de grands yeux tout écarquillés, la bouche entre-ouverte dans un rond presque parfait mais béa, la tête penchée d’incompréhension en songeant à tout les enfants qui ne l'ont pas prise au sérieux alors que la fin de leurs jours à tous est clairement très proche. Pourtant, la compote de Tressie, quant à elle, après s'être joint à eux dans la file indienne de cris et de rires d'enfants, parvins à calmer les inquiétudes de Tressie en affirmant avec certitude : « Je crois qu'ils ont trop regardé la télévision. De toute façon c'est pas grave, on n'a qu'à dire que la fin du monde c'est demain, comme ça on peut s'amuser aujourd'hui. Et puis tu sais, si on est dans l'estomac d'un monstre, et que cet estomac c'est un parc d'attraction, eh bien je veux bien être mangé tous les matins. Mais le soir je rentre, surtout quand Peaches fait son gratin aux pissenlits ! ». Elle referme la bouche en claquant un peu ses dents blanches. Le glacier, tout en jetant un regard assez étrange à Sid, lui tend une glace, et tout nos soucis semble soudainement disparaître.


« On a qu'à faire ça ! J'aime bien l'idée. Moi, j'aimerais bien avoir un parc d'attraction dans le ventre, histoire que mes légumes puissent jouer ensemble une fois mastiquer, ils seraient heureux toute la vie, hein ? Les légumes, ils pourraient pas rentrer le soir, ce serait pas super cool pour moi... Mais par contre, le gratin au pissenlit pourrait les rejoindre., elle lève la tête vers le paresseux, un sourire des plus malicieux sur le visage, C'est bon le gratin au pissenlit... J'aimerais bien en manger ce soir... ». Elle le regarde encore quelques instants, attendant qu'il comprenne et l'invite, ce sourire gentiment manipulateur à la commissure de ses lèvres, jusqu'à ce que le Pemberbrock finisse par lui proposer : « Trèfle-rhubarbe ? ». Elle baverait presque, si elle n'était pas une lapinette très propre et très distinguée. Elle hoche la tête et bientôt, se trouve avec une délicieuse glace dans les mains qu'elle savoure lentement tout en déambulant entre les différentes attractions, les yeux pétillants. Elle pointait du doigt une attraction pour changer d'avis la seconde suivante. Au bout de quelques mètre, une petite voix l'interpella « Petite fleur... Hey, petite fleur ! ». Elle ne l'aurait certainement pas entendue, si une petite fille près d'elle ne lui avait tirer le bras en pointant la source de la voix « M'dame ! J'crois qu'on vous appelle. ». Tressie tourna la tête d'un côté puis de l'autre. Entre de nombreuses machines de jeux et ateliers divers et varier tels que le tire carabine se tenait une machine violette sur laquelle était dessiner des centaines de petits personnages tous plus coloré les uns que les autres. Un peu apeurée, la Bunnier prit la main de Sid et la serra le plus fort possible. Elle s'approcha doucement et posa sa main sur la vitre de la machine à peluche. Elle semblait être comme toutes les autres machines, si ne c'était que ses habitants parlaient et jouaient entre eux, animant l'intérieur de la boite d'une vie hors du commun - surtout pour des peluches. Une petite patte blanche se posa sur la sienne à travers le carreau. Tout d'abord, se présentèrent les pointes de deux grandes oreilles, puis suivit une tête aux grands yeux violets. La peluche souriait. Une lapinette blanche. Tressie sautilla sur place en poussant de petits glapissements. « Sidounet ! Sidounet, c'est moi, c'est moi ! ». Quelques secondes plus tard, avant même que le gentil paresseux est pu répondre, une autre boule de poiles se précipita vers la main toujours reposée sur la vitre, trébucha sur une patte pelucheuse qui traînait par là, roula une ou deux fois sur le sol, se prit un mur et atterrit sur les fesses au pieds de la petite lapinette blanche dans la boîte bleue. Une mini-paresseux au pelage noisette secoua sa petite tête avant que Tressie s'écrie de nouveau : « Sidounet ! Sidounet, c'est toi, c'est toi ! »


©flawless
Revenir en haut Aller en bas
Emrys Flotsam Larsen

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: oublier.
Faites place à la vedette
Emrys Flotsam Larsen
J'ai posé bagages ici le : 27/02/2012 Jouant le rôle de : flotsam, un des sbires de la méchante ursula Nombre de messages : 1986 On me connait sous le pseudo : night sky. Un merci à : night sky. (ava) Je suis fier(e) de porter l'avatar de : harvey newton haydon
MessageSujet: Re: T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B. T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B. EmptyLun 30 Juin - 16:58

suppression d'un membre, j'archive T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B. 2034992622


lightning strike
The world was on fire and no one could save me but you.It's strange what desire will make foolish people do.I never dreamed that I'd meet somebody like you
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B. T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

T'es mal placé dans la chaîne alimentaire pour faire ta grande gueule ▲ Tressie B.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-