AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » Vide
John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » Vide
John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » Vide
John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » Vide
John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » Vide
John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » Vide
John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » Vide
John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » Vide
John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » Vide
John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » Vide
John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » Vide
John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » Vide
John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » Vide
 

 John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » EmptySam 5 Juil - 23:17

Le Dragon et L'Homme de la jungle
Quinn "Dragon" et John T. Clayton

Elle marchait rapidement, sans jeter un oeil autour d'elle. La tête haute et le regard droit, toujours. C'était le matin, un de ces matins où l'on a l'impression que le ciel est indécis. Oscillant entre le bleu et le gris. Oscillant comme elle, le dragonne, la femme aux cheveux roses. Elle savait ce qu'elle faisait, où elle allait. Elle allait répéter, au cirque, encore une fois. Mais elle ne savais plus que penser. Où était Oscar ? Cela faisait des semaines maintenant qu'elle était ici, dans cette ville un peu trop réelle. Et toujours pas d'âne à l'horizon. Ne pas se laisser démonter, ne pas trop y penser. Il fallait continuer, et surtout avoir espoir. Il allait bien finir par arriver.
Son petit sac était lourd, sous le poids de la bouteille de kerdane qu'elle était passée acheter en sortant du dortoir. Il lui en manquait au cirque. Ses torches étaient là bas, elle n'avait besoin de rien de plus. Elle s'améliorait de jour en jour, les flammes étaient de plus en plus grandes. Elle gardait parfois en bouche cette odeur désagréable pendant longtemps, qui donnait aussi à ces vêtements et cheveux une odeur particulière, qui se mariait étrangement à son parfum fleuri. (Parfum : invention étrange des humains qui avait surpris la dragonne dans le bon sens)... Et Elle s'était brûlée souvent, au niveau des lèvres, sans gravité pourtant.
Elle arpentait donc la rue, impatiente d'arriver sur son lieu de travail, et de pouvoir se changer les idées en retrouvant, plus ou moins, sa condition de dragonne. Tout lui manquait dans son ancien elle... Surtout son entourage. Impossible de retrouver l'âne, Shrek, Petit Biscuit ou qui que ce soit ! La Poisse !
Un petit garçon passa trop près d'elle et elle lui tira la langue d'un air mauvais. C'est alors qu'en relevant la tête elle aperçut un jeune homme aux cheveux mi longs, assis sur le trottoir, et l'air perdu. Elle aurait pu continuer son chemin, mais elle eu l'impression de se revoir, quelques semaines auparavant, dans le même état d'hébétude en arrivant dans ce monde. Ce pourrait-il que lui aussi vienne d'ailleurs ? Instinctivement, son côté "gentil" reprenant le dessus, elle s'approcha de lui. De sa voix enrouée par l'habitude du feu, elle demanda :

-C'va monsieur ? Vous avez besoin d'aide ou de quelque chose ?

Elle le regardait étrangement. Il avait vraiment l'air paumé...  
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » EmptyDim 6 Juil - 9:04

Il maudissait cette ville de tout son être, pour lui c'était l'enfer. Les rues lui semblaient immenses, terrifiantes, il voulait fuir cet endroit maudit. Oh, il aurait tout donné pour retrouver sa jungle, sa vie d'antan. L'enfant de la nature n'avait pas sa place ici, il le savait que trop bien.. Les objets autour de lui le déstabilisaient, il ne savait plus ou donner de la tête. Pourtant, il avait commencé à adopté certaines coutumes humaines, comme par exemple porter des vêtements. Ce fut d'ailleurs une jeune femme qui lui avait offert une tenue: Un t-shirt bleu avec un pantalon en toile marron. Malgré leur tissus assez large, Tarzan n'arrêtait pas de pester contre, de tirer dessus pour pour avoir une impression de respirer. A défaut de pouvoir dormir, il essayait en vain de se familiariser avec cet environnement. Cela faisait plus d'une heure qu'il arpentait les petites ruelles. Certes, il n'aimait pas cette ville mais au moins il nourrissait sa grande curiosité. A un coin de rue, l'ancien seigneur de la jungle tomba sur un drôle d'objet.

Une sorte de petite boite ou il y avait des lettres dessus, un carré lumineux en haut. Sans se demander à qui ca pouvait appartenir, il le prit dans sa main, le tripota un laps de temps. Ça fait du bruit, c'est amusant mais je me demande ce que c'est.. Pensait il en reniflant le.. Arg, ca sentait mauvais, il reposa tout de suite le téléphone portable et s'éloigna dans une autre rue. Pas grand chose à faire, se lamentait il, en plus j.. Tout à coup, son estomac lui rappela l'un des besoins primaires : Se nourrir.. Il n'avait rien dans le ventre depuis un certain temps et ça commençait à le hanter. Dans la jungle, il n'avait qu'à attraper des fruits ou animaux, alors que là.. Damnation, il y avait une boulangerie juste en face de lui, ça sentait diablement bon. Malheureusement, il lui fallait quelque chose qu'on appelait argent pour se nourrir.. Prendre sans autorisation ? Une fois mais pas deux. La poisse, comment allait il faire ?

« Grrr. Ark »

Assis sur le trottoir à se morfondre, il se releva brusquement en entendant la voix d'une jeune femme. Méfiant, il se recula d'elle en poussant des petits grognements. Puis, il la détailla de la tête aux pieds, s'arrêta à un point précis.

«  c'est.. Quoi ? »

Fit il en désignant son sac du doigt. Il fallait l'admettre que notre Tarzan s'était très mal pris pour aborder cette personne. Cependant il ne connaissait rien encore de cette civilisation, donc était tout à fait pardonnable.

«  euh.. faim ? »


C'était le nom qu'il donnait à ses gargouillements incessants.. Il avait terriblement mal au ventre, il en pouvait plus..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » EmptyDim 6 Juil - 13:42

Le Dragon et L'Homme de la jungle
Quinn "Dragon" et John T. Clayton


Plus elle le regardait, plus ce jeune homme paraissait étrange. Il était habillé mais avait l'air mal à l'aise dans ses vêtements. Il la regardait, la bouche ouverte, l'air complètement hébété. C'est alors qu'il sortir ce grognement, qui en fait était une sorte de phrase :

«  c'est.. Quoi ? »

Il désignait son sac, et instinctivement, elle se recula, de peur qu'il ne lui vole son précieux matériel. Puis elle secoua la tête, se maudissant intérieurement. « Pauvre cruche » pensa-t-elle, « Il n'a pas l'air vraiment en état de voler quoi que ce soit, surtout ton petit sac de gamine. »
A son tour, Quinn le regarda bouche bée. Elle approcha son sac du visage de l'inconnu, et lui répondit :

« C'est un sac. On met des objets dedans, ce qu'on transporte. Pour ne pas avoir les bras chargés. Tu comprends ? Regarde »

Elle ouvrit les lanières, laissant apparaitre le contenu informe et éparpillé d'un sac de filles : rouge à lèvre, maquillage, parfum (oui oui, elle s'était bien habituée aux cosmétiques), porte feuille, carnet, stylo, portable, mouchoirs, bracelet, quelques pièces de monnaie, tout ce petit barda qui rassemblait ce qu'elle était. Et sa bouteille de kerdane aussi, seule chose un peu étrange dans son cabas.
Elle lui fit un petit sourire, à la fois gênée de devoir lui apprendre ce genre de chose basique, mais aussi amusée et attendrie par ce jeune homme qui semblait si sauvage.

«  euh.. faim ? »

Elle le regarda, fronçant les sourcils.
«  Tu as faim ? Mais tu n'as pas d'argent ? » .

Devant ses yeux hébétés, elle sortit du fin fond de son sac une petite barre de chocolat, qu'elle gardait toujours pour les entractes, au cirque. Elle s'accroupit devant lui et lui tendit.

«  Tiens. C'est du chocolat. Ça se mange ! »

Et elle se mit à l'observer plus attentivement. Oui, il est vrai, elle aussi avait été perdue en arrivant. Cela ne faisait aucun doute, ce garçon devait venir sans doute, comme elle et comme beaucoup d'autres, d'un monde à part, celui du dessin animé. Mais ? Quelle était sa situation dans son ancien monde pour être perdu ainsi ici ? Quinn avait été troublée par son apparence, surtout : plus d’ailes, plus de flammes, une taille beaucoup plus petite, une voix véritable, le don de la parole, plus de grognements incessants. Tout son physique avait été chamboulé, sa nature même. Mais elle connaissait un semblant de monde qui ressemblait à celui là, à Fort Fort Lointain, son lieu d'origine. Elle connaissait les habitudes des humains, pour en avoir côtoyé. Elle connaissait leurs nourritures, leurs moyens de paiement, leurs logements. Il avait donc suffit qu'elle se mette dans la peau d'une femme, et qu'elle imite les humains, en puisant dans ses souvenirs. Pourtant, ce garçon là avait l'air perdu, pas vraiment sur le plan physique, mais mais plutôt par rapport à ce qui l'entourait. Comme s'il n'avait jamais vu de maisons, de rues, de vêtements... La question sur la nature du sac était d'ailleurs là pour illustrer sa perpléxité. Alors, soit il était complètement débile ou s'était pris un gros gros coup sur son crâne dur ; soit il venait d'un monde encore plus étrange que le sien. Quinn brûlait (oui, elle aimait ce mot) de curiosité. C'est pour cela que, tout en continuant son observation, elle ne put s'empêcher de l'abreuver de questions :

«  D'où viens tu ? D'un autre monde ? Que t'est-il arrivé ? Tu es tout seul ? Comment t'appelles tu ? Tu es là depuis longtemps ? Où habites tu ? Tu n'aurais pas croisé un âne ? »

Elle se tut soudain, et le regarda avec de grands yeux. Elle avait complètement oublié qu'elle était pressée. Toute son attention était tourné sur le jeune sauvage.


Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » EmptyDim 6 Juil - 16:38

Ce t-shirt qui lui collait à la peau, devenait insupportable. A plusieurs reprises, l'enfant de la nature le tirait vers le bas, vers le haut en espérant le détendre. En vain, une fois lâché, il reprenait sa forme originale. Obstiné, il répéta ce geste plusieurs fois avant d'afficher une mine de déterré. Blasé, il finit par soupirer, par se focaliser sur autre chose: Le fameux sac de la jeune femme. Cette dernière lui expliquait son utilité, assez simple au final: Un sac était tout simplement une sorte de poche où on pouvait y mettre un tas d'objets. Peu intéressant, l'enfant de la nature s'en désintéressait vite, pensait surtout à son estomac.. Manger, manger.. Cette boulangerie lui faisait tellement envie, l'attirait.. Pas d'argent, la poisse ! Si seulement il savait comment s'en procurer ? Pour l'instant, il en avait aucune idée, ce qui n'était pas un mal. Non, on savait oh combien l'argent pouvait corrompe les hommes. Accroupie sur ses mains et ses jambes, comme un gorille, il pencha légèrement la tête sur le coté lorsqu'elle lui proposa une barre chocolaté. Ne connaissant cela, il restait un instant sur ses gardes, fronçait les sourcils en se demandant si c'était vraiment bon. Sans quitter des yeux, il finit par s'emparer du met, croqua de.. Arg, sale goût de.. hm, pas si mauvais finaleme... arg c'quoi ce trucs qui entoure, pensait il en remarquant le plastique.. Quoi qu'il en fut, Tarzan eut l'instinct de s'en débarrasser avant de finir cette barre. Certes, il avait enfin quelque chose dans le ventre, mais ca ne lui suffisait pas. Il en voulait plus, beaucoup plus. Rivés sur la demoiselle, ses yeux exprimaient cette insuffisance. Il se redressa de nouveau, tourna la tête vers la boulangerie en la pointant du doigt.

«  ic.. »

Inconsciemment, le seigneur de la jungle réalisa qu'il était entrain de faire une belle connerie. Au fond, il sentit qu'il n'aurait pas du lui redemander à manger. Ce pourquoi il baissa le doigt et abandonna cette stupide idée. Aussi curieuse que lui, la fille commença à lui poser une tonne de question. Mais l'une à la suite de l'autre n'aidait pas vraiment le cœur sauvage. Elle allait trop vite, il ne comprenait même pas plus de la moitié de ce qu'elle disait. Une nouvelle fois désorienté, Tarzan poussa un grognement et ferma les yeux en secouant la tête..

«  trop vite... pas comprendre !! »

En rouvrant les yeux, Tarzan fut immédiatement attiré par un autre objet dans le sac de la jeune femme. Sans lui demander quoi que ce soit, l'homme s'approcha rapidement d'elle, lui piqua son sac et prit ce qu'il avait à prendre. Le reste ? Il les avait laisser par terre dans la rue, ou dans le sac à moitié vide..

«  Noir .. Quoi ?.. Aie ! »

Le pauvre enfant de la nature venait de se couper avec le petit ciseau de la demoiselle. Ca faisait tellement mal qu'il lâcha l'objet et regarda sa petite plaie au niveau du doigt.. Pas bon ça, mechant! Songeait il en léchant instinctivement le sang, qui couler de plus belle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » EmptyDim 6 Juil - 18:02

Le Dragon et L'Homme de la jungle
Quinn "Dragon" et John T. Clayton


Le jeune homme accroupi se désintéressa vite du sac de Quinn, mais engloutit rapidement la barre de chocolat, étant sur le point de manger l'emballage avec. Elle vit à ses yeux qu'il avait encore faim, et il désigna d'ailleurs la boulangerie du doigt.

« Toi, tu as pas du avoir de nourriture pendant longtemps... Je vais aller t'acheter un gâteau après. Mais il faut que tu apprennes à te débrouiller tout seul ! »

La dragonne le harcela ensuite de questions, provocant sans doute un simple brouhaha informe aux yeux du garçon. Elle recommença alors plus doucement, articulant clairement, et laissant passer quelques secondes entre chaque question :

« D'où viens tu ?... Comment t'appelle tu ?... Qui connais tu ici ?... »

La femme aux cheveux roses se sentait comme investie d'une mission face à ce garçon. Elle avait l'impression d'être face à un enfant, un enfant perdu qu'on aurait retrouvé dans la forêt. Un enfant sauvage, exactement. C'est alors que, sans qu'elle ai eu le temps de réaliser, il se jetta sur son sac, lui arracha des mains et farfouilla à l'intérieur. Il vida tout le reste sur le trottoir, jusqu'a avoir dans les mains la petite paire de ciseau que Quinn avait toujours dans son sac. Elle s'énerva, et fulmina, en se penchant pour tout ramasser :  

« Mais qu'est ce que tu fous ?! Ca va pas bien dans ta tête ou quoi ?! Rends moi ça !  »

C'est alors qu'il s'exclama et qu'elle vit du sang couler de sa main. Il s'était coupé... Mais c'était pas possible. Elle se retrouvait collé à un mec incapable de faire un pas sans faire une bêtise. Elle ramassa en vitesse le paquet de mouchoir qu'il avait jeté sur le trottoir, en sortir un, et lui prit la main, entourant du mouchoir le doigt ensanglanté. Puis elle le regarda au fond des yeux.

« Ecoute. Moi, Quinn. Tu comprend ? Toi rester avec moi. »

Elle lui fit un grand sourire. Il avait beau faire n'importe quoi, il était vraiment attachant. Elle se leva soudain d'un bon, lui faisant signe de ne pas bouger. Elle rassembla son sac, ses affaires, et lui fit signe de garder le mouchoir bien serré autour de son doigt.
Elle revint une petit minute plus tard, serrant entre ses bras un gros paquet rempli de croissant qu'elle lui tendit en riant.

« La prochaine fois, c'est toi qui m'invite » s'exclama-t-elle en riant.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » EmptyDim 6 Juil - 19:42

Cette femme parlait beaucoup trop, il n'aimait pas cela et pour trois raisons: Premièrement parce qu'il n'avait pas tout le vocabulaire pour comprendre de telles phrases. Deuxièmement parce qu'il n'avait pas encore les mots nécessaires pour lui répondre. Et troisièmement, elle commençait à lui donner mal à la tête. Tout comme Jane, elle était bavarde et c'était bien l'un des pires défauts qu'on pouvait avoir. Si elle continuait ainsi, l'enfant de la nature sera forcé de lui faire comprendre son mécontentement. Pour l'instant, il se contentait juste de ses petits grognements, de ses hochements de la tête ou de ses gestes brusques. De plus que tarzan venait juste de la rencontrer, il lui fallait du temps pour avoir confiance en elle. Bien qu'ils étaient plutôt sur le bon chemin, il préféra attendre encore pour lui dire son identité. A part Jane, il nourrissait une grande méfiance en vers les hommes. Lorsqu'on repensait à la trahison de Clayton et de son groupe, on se disait que son comportement était tout à fait logique.L'ancien seigneur de la jungle commença à s'énerver à cause de sa coupure. Certes, il en avait vu bien d'autres dans son existence, mais il n'aimait pas voir son sang couler. Ca lui rappelait de mauvais souvenir dans la jungle, en particulier durant son enfance. Bien loin d'être le tarzan qu'il était à l'heure actuelle, il ne cessait de tomber ou de se faire des blessures. Une, deux, trois... neuf.. dix coup de langue sans succès ; Le sang coulait encore, sur son t-shirt en plus ! La poisse, il ne manquait plus que...

«  Mer.. Merci »

Disait il en articulant quand la jeune femme plaça un mouchoir sur son doigt. En levant les yeux sur elle, l'homme singe se rendit enfin compte de la connerie qu'il venait de faire : il avait fouillé dans son sac, chose qui était apparemment très mal vu. Un hochement d'épaules, des yeux qui en disaient long sur sa culpabilisation. Au moment où Quinn le laissa, Tarzan souriait en tripotant son bandeau. Amusé, il ne fit pas attention qu'il se détachait et finit par tomber.. Conscient de sa nouvelle bêtise, il rattrapa le mouchoir et tenta de le remettre. Réussit et juste à temps, elle avait sans doute rien vu et il était trop fière de lui.

«  Plus faim ! Merci ! »


Trois croissants en moins de 5 minutes, il était rassasié et redonna le paquet à Quinn avec un petit sourire aux lèvres.. Elle avait été très gentil de l'aider ainsi et la remercier serait la moindre des choses. Ce que l'enfant de la nature avait l'intention de faire en se présentant.

«  Tarzan.. Je.. v i e n s de la jungle »


A la fin de ses mots, il ne pu s'empêcher de se mordiller la lèvre inférieur. Au fond, il craignait d'avoir fait le bon choix en lui livrant ses informations. Quoi qu'il en fut, il restait sur ses gardes, à une certaine distance d'elle.

«  c'est étrange ça.. c'quoi ? »


Une nouvelle trouvaille pour l'homme singe ! Juste derrière lui -il s'était retourné-, il y avait une boutique d'informatique et il se demandait qu'était l'objet juste en avant de la vitrine.. c'était un ordinateur portable mais ca il ne le savait pas encore..

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » EmptyDim 6 Juil - 22:15

Le Dragon et L'Homme de la jungle
Quinn "Dragon" et John T. Clayton


Il se gava de croissants, et eut l'air bien repu après. Il me remercia de sa brutalité habituelle, qui le rendait si craquant, puis se présenta enfin à moi.

«  Tarzan.. Je.. v i e n s de la jungle »

Ah oui d'accord. La jungle par rapport à Fantasia Hill, c'était pas véritablement la même chose. La demoiselle eut l'air assez perplexe. En fait, elle ne savait pas vraiment quoi faire de Tarzan. Il était perdu, n'avait pas l'air de comprendre grand chose, ni par rapport à ce qu'elle disait, ni ce qui l'entourait. Dans quelle galère s'était elle fourrée... Comment expliquer le monde à quelqu'un qui n'y connaissait rien ? Elle était perdue dans ses pensée quand Tarzan lui fit reprendre ses esprits en désignant le magasin d'informatique situé derrière eux.

«  c'est étrange ça.. c'quoi ? »

Elle se racla la gorge et se gratta la tête, réfléchissant à la manière d'expliquer le principe d'un ordinateur portable à ce petit sauvage. Elle laissa tomber.

« Ca, c'est pas important. Bon, toi, venir vivre avec moi, d'accord ? Et moi apprendre à toi comment avoir argent pour acheter nourriture »

Elle montra le paquet vide de croissant pour qu'il comprenne. Elle se sentait stupide. Elle ne savait pas comment lui parler. D'ailleurs, les gens autour d'elle les regardaient étrangement, comme s'ils assistaient à une mini scène de théâtre... En même temps c'était un peu le cas, cette rencontre était assez surréaliste pour Quinny. Elle s'assit à côté de lui, et pose sa tête sur ses genoux. Le chemin allait être long avant qu'il comprenne tout ce petit homme là...


Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » EmptyLun 7 Juil - 11:28

Dans cette vitrine, il y avait plusieurs objets qui attirés l'attention de l'ancien seigneur de la jungle. Malgré leur différence de taille, de forme, il y avait une chose qui les rassemblait. En penchant la tête sur le coté, Tarzan remarqua qu'ils possédaient tous un carré plus ou moins grand en haut. Sur ou à intérieur de celui ci, qui le surpris au passage, il y avait des images qui défilaient. Elles représentaient des paysages, des objets, des personnes habillées d'une étrange façon. Piqué de curiosité, l'enfant de la nature passa un long moment devant ces photos. Captivé, il en oublia même tout le reste, que ca soit la ville ou la jeune femme juste à coté de lui. A l'instant ou il vit apparaître un paysage de jungle, il posa brutalement sa main sur la vitre glacée. En voyant cela, il ne pouvait se remémorer ces doux instants, ces douces senteurs forestiers de son milieu natal ainsi que la chaleur de sa mère gorille: Kala. L'image disparu subitement, laissant place à une sorte de statue grise avec une torche à la main. Pas intéressante et en commençant à avoir un mal de tête, il détourna enfin son regard de la vitrine. Ses yeux se rivaient sur..

Une rue quasiment noire de monde?! En apercevant tous ces gens non loin d'eux, l'ancien seigneur de la jungle sentit une terrible angoisse monter en lui. Trop d'humains, trop de.. Mais Pourquoi étaient ils là ? Qu'est ce qu'ils voulaient à la fin ? Cette impression d'être observé comme un animal l'étouffait, le rendait fou. Effrayé, il poussa des grognements, serra les poings et finit par se reculer. Contre le mur, impossibilité d'aller plus loin augmenta ses craintes. Désespéré, Tarzan essaya d'avoir du soutient de la part de Quinn en lui lançant quelques regards. Sans succès, il ne parvint à apaiser son esprit et finit par prendre la fuite dans une autre rue. Largement plus petite, plus sombre, l'homme singe leva la tête et décida de monter sur un immeuble pour se cacher dans une avancé de fenêtre. Là, personne ne le trouverait, enfin faudrait il encore qu'il arrivait à calmer sa respiration. Essoufflé, il sentit son cœur battre la chamade, du prendre deux grandes inspirations pour mieux se sentir. Un laps de temps après, ses sens l'alertèrent d'une nouvelle présence. Se rapprochant de l'endroit ou il était, Tarzan tenta de l'entrevoir sans se dévoiler.

«  Hommes ? Pourquoi regardaient ? Mal ? »

Dès lors qu'il avait reconnu Quinn, il avait bondit sur le sol, juste devant elle. Moins gentillet que tout à l'heure, il lui exprimait toute sa méfiance et son incompréhension en vers l'attitude des hommes.

«  Vivre avec toi ? Pourquoi confiance ? »

Partager un repas avec elle, pourquoi pas mais vivre avec elle c'était une toute autre histoire.. Malgré ses airs enfantins, de grand naïf, voir idiot, Tarzan avait une certaine lucidité des choses et il savait pressentir un éventuel danger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » EmptyLun 7 Juil - 21:42

Le Dragon et L'Homme de la jungle
Quinn "Dragon" et John T. Clayton


Quinn avait perdue toute l'attention de Tarzan. Elle le sentait troublé, effrayé et méfiant. Ses yeux virevoltaient autour d'eux, revenant parfois sur la jeune femme, d'un air suppliant. Il semblait complètement paniqué, et la dragonne ne savait pas quoi faire. C'est alors qu'il s'enfuit. D'un bond, il se mit à détaler, et Quinn le poursuivit. Elle le vit bondir sur une fenêtre, et se cacher dans son recoin. En essayant de ne pas le perdre du regard, elle couru vers lui, bousculant par ailleurs les passants. Elle tirait la langue à quiconque pestait contre elle. Arrivée au bas de la fenêtre, elle reprit sa respiration calmement, et leva la tête vers Tarzan qui venait de bondir devant elle.

«  Hommes ? Pourquoi regardaient ? Mal ? »

«  Hommes curieux. Pas méchants. N'aie pas peur. »

Elle le regardait au fond des yeux, essayant de lui montrer avec tout son calme qu'il pouvait avoir confiance en elle. Çela devait être si difficile pour lui... Qui allait l'aider, sinon elle ? Seuls ceux qui venaient d'ailleurs pouvaient comprendre. Les humains d'origine ne pouvaient pas savoir, ne devaient pas savoir. Laisser Tarzan ainsi perdu était aussi dangereux pour lui que pour les autres.

«  Vivre avec toi ? Pourquoi confiance ? »

... Comment pouvait-elle lui prouver qu'il pouvait avoir confiance en elle ? Elle n'avait aucune preuve... Il devait simplement la croire sur parole.

« Parce que moi comprendre toi. Moi venir d'ailleurs aussi. Toi venir de la jungle, et moi venir d'un endroit étrange. Moi pouvoir t'aider. J'ai de la nourriture. Un lieu où dormir. Sinon moi devoir te laisser ici tout seul.  »

Elle fit quelques pas en arrière alors, et se détourna de Tarzan, mais lui fit signe de la suivre, et lui dit en s'éloignant :

« Moi connaître un endroit qui ressemble à la jungle. Toi venir avec moi là bas, loin de la foule »

Elle souhaitait l'emmener dans le parc de la ville, à quelques rues d'ici. Il  serait plus à l'aise, moins méfiant, dans un semblant de nature. Ils pourraient alors mieux discuter et il arriverait peut être à comprendre qu'elle ne lui voulait aucun mal, au contraire.


Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » EmptyMer 9 Juil - 10:35

Quinn mettait une grande bonne volonté à essayer de le rassurer, d'aider le coeur sauvage, ce dernier ne pouvait le nier. Il voyait très bien tous ses efforts, toute cette patience en elle. Dans le fond, il lui était très reconnaissant et il baissa secrètement sa garde petit à petit. Il la regarda dans le blanc des yeux quand elle lui fit comprendre la simple curiosité des gens qui les avaient longuement observés. Malheureusement, Tarzan avait peine à la croire, restait butté sur ses positions. Pour lui, les hommes étaient tous mauvais, corrompus et ne faisait jamais quelque chose sans intérêt. Peut être qu'avec le temps, il se ravisera. Pour l'heure, il gardait ses cinq sens en éveille. Une ou deux fois, il riva ses yeux sur les profondeurs de la ruelle, se rassurait que personne ne les avait suivit. A sa grande satisfaction, il n'y avait pas un chat, ils pouvaient donc parler tranquillement. Elle le comprenait ? Elle venait aussi d'un endroit étrange ? De la jungle ? Peu de chance, l'homme singe ne l'avait jamais vu et elle n'avait rien d'une fille de la nature. Assez intrigué par ses paroles, John se rapprocha d'elle, la fixa des yeux en tentant de lire en elle.. Peine perdu, cela ne marchait que sur les animaux.

Il était à deux doigts de lui répondre lorsqu'elle se détourna subitement de lui en lui disant qu'elle connaissait un endroit semblable à sa jungle. Ayant touché la corde sensible, l'homme singe commença à s’exciter et à se faire des films dans sa tête. En espérant retrouver ce qu'il avait perdu, il se pressa de la rejoindre. Sur les trottoirs, il marcha contre le mur, se faisait le plus discret possible en imitant son allure. Entre nous, ce fut une belle erreur de sa part. Sachant qu'elle était une fille, il se faisait passer pour.. Pour un clown ou pour quelqu'un qui se moquait ouvertement d'elle. Quelques temps plus tard, Tarzan sentit son cœur battre la chamade, ses sens qui se réveillaient à l'appelle de la nature. Des arbres, de l'herbe, isolé des humains, il était vraiment heureux arrivé dans l'immense parc de la ville. Dès lors, il devança la jeune femme, s'avança avec hâte devant un arbre et y grimpa avec une telle agilité. Il se balada dans l'arbre, montant les branches ou en les descendant avant de s'arrêter. Confortablement installé sur une grande branche, à quelques mètres du sol, il lançait un sourire satisfait à Quinn et prit la parole.

«  Toi et moi vivre ici pour toujours ? »


Ca saurait tellement merveilleux.. Il saurait non seulement en contacte avec la nature mais en plus il ne se sentirait plus seul. En lui offrant ce parc, elle avait gagné une grande partie de sa confiance. Une soudaine envie de la remercier surgit en son esprit et il savait déjà de quelle façon il allait s'y prendre. Dès lors, il se pencha vers elle, lui tendit la main.

«  viens... c'est … bien »


En gros, Tarzan seigneur de la jungle l'invitait à grimper aux arbres, avec lui comme il l'avait fait avec jane lors de leur première rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » EmptyVen 11 Juil - 20:07

Le Dragon et L'Homme de la jungle
Quinn "Dragon" et John T. Clayton


Ils se dirigèrent vers le parc, et à mesure qu'ils avancaient, Quinn sentait Tarzan s'apaiser, tout en marchant de plus en plus vite. Arrivé parmi la verdure, entouré par les grands arbres feuillus, Tarzan eut l'air enfin lui même, comme dans son élément. Un sourire radieux apparut alors sur le visage de la dragonne, qui était heureuse de pouvoir enfin le voir au naturel. Il escalada un arbre, et s'assit sur une de ses branches, l'air tout à son aise.

«  Toi et moi vivre ici pour toujours ? »

Elle lui lanca son regard le plus tendre, mais fut obligé de répondre par la négative, d'un air triste :

« On ne peut pas. Dans ce monde, vivre dans les arbres, ça ne se fait pas »

Elle s'approcha encore plus de l'arbre, et se retrouva la tête penchée au maximum en arrière pour pouvoir parler à Tarzan. Sa nuque commencait à la tirer, mais elle s'en fichait, elle aimait cette sensation de n'avoir devant les yeux que les feuilles, et un homme a demi sauvage perché sur une branche. Elle reprit :

« Toi pouvoir vivre dans une maison. Ou dans un appartement. Avec moi si tu veux. Mais toi pouvoir venir toute la journée au parc. Ou toi pouvoir chercher un travail en cohésion avec la nature. Tu sais ce que c'est qu'un travail ? »

Elle remarqua alors que le regard de Tarzan changea, et qu'il cherchait quelque chose à faire... Quinn le vit se pencher vers elle, sans pour autant perdre l'équilibre, et lui tendre la main. Surprise et touchée, elle la prit.

«  viens... c'est … bien »

« Mais... Je ne sais pas comment faire... »

Elle tenta quand même. S'approchant du tronc, elle s'enroula de ses deux bras autour, et tenta de faire pareil avec ses jambes. Elle tint de cette manière quelque secondes, tel un koala sur son eucalyptus, avant de glisser du tronc et de retomber lourdement sur les fesses.

«  Aïe !! »

Elle se releva, se frotta le postérieur d'une main, et regarda Tarzan d'un ai penaud.

« Toi m'apprendre à grimper ? Moi pas avoir bonne technique. »

Puis elle imagina sa chute, et la vision qu'il avait du avoir d'elle, et explosa de rire.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » EmptyVen 11 Juil - 21:21

En l'espace d'un instant, le corps de l'enfant de la nature se paralysa, se redit entièrement. Ses yeux, ses muscles, sa respiration, tout cela semblait s'être soudainement arrêter. Telle qu'une personne qui aurait vu un revenant, sa peau palissait de frayeur, sa bouche était entre ouverte. Un choque, un traumatisme avait surgit dans son esprit dès l'instant ou Quinn lui avait dit cette phrase; vivre dans les arbres, ca ne se faisait pas. Entendre ça était l'une des pires choses au monde, il sentit tous ses espoirs s'envoler, se briser en mille morceaux. Il avait peine à y croire, il ne voulait pas y croire de toute façon. Non, pour Tarzan s'était impossible.. Sérieusement, comment pouvait il vivre sans sa nature ? Lui, enfermé dans un immeuble ou dans une maison ? C'était... C'était une vérité tout simplement inconcevable pour lui. Pourtant, dans les yeux et les dits de la jeune femme, ce n'était plus qu'une évidence et il devrait si faire. Si seulement le jeune homme aux cheveux d'or aurait le vocabulaire nécessaire pour lui répondre, il n'aurait pas hésiter un seul instant de lui faire entendre le fond de sa pensée. Là, il n'eut d'autre choix de se terrer dans un lourd mutisme, de fermer longuement les yeux pour oublier cela. N'y penses plus, Tarzan, profites de l'instant présent murmurait sa conscience qui tentait en vain de le consoler de son mal.. Elle avait raison, il ne devait pas s'obscurcir ainsi, surtout pas quand il venait de retrouver sa belle nature. Déterminé à se changer les idées, le coeur sauvage rouvrit les yeux un instant plus tard, eut l'idée de faire monter Quinn avec lui.. Enfin presque, la jeune femme était incapable de grimper toute seule. C'était évident, elle venait de tomber sous l'oeil désolé de Tarzan. Elle avait rigolé de sa chute alors que ce dernier se mordiller la lèvre inférieur l'air de dire : " Ousp; j'aurais du l'aider celle la ". Puis avec une grande agilité, il sauta de son arbre. Sur la terre ferme, il se rapprocha d'elle, la prit par les hanches en lui faisant un petit geste.

" N'ai pas peur "


Fit il avec un petit sourire sur ses lèvres. Tout en la tenant par derrière, il l'avança vers l'arbre. Puis, il lui indiqua les gestes qu'il fallait faire avant de s'écarter d'elle. Un soupire, puis un autre, il espérait qu'elle y arrivait toute seule, comme une grande

" Vas .. pas tomber.. je suis la "


Oui, il était la, à deux doigts de la rattraper si jamais elle ferait un faux mouvement.. Ce fut à ce moment la qu'il se rendit compte de la chance qu'il avait : grimper dans un arbre n'était pas donné a tout le monde et pourtant qu'est ce qu'on pouvait être heureux une fois au sommet..

«  c'est très joli »

Dès lors ou la jeune femme était arrivée au sommet, le seigneur de la jungle s'empressa de la rejoindre. Habitué, il pu se permettre de se poser sur une branche beaucoup plus petite et beaucoup plus fragile que la sienne. Ayant un magnifique vu sur le parc, Tarzan était heureux de sa grandeur, de sa beauté.. Rien de comparable avec la monotonie de la ville, n'était il pas ?
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. » Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

John T. & Quinn "Dragon" . « Quand le ciel veut sauver un homme, il lui donne l'affection pour le protéger. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Dragon Crusaders [DVDRiP]
» [UploadHero] John Rambo [DVDRiP]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» [UPTOBOX] Ninja Assassin [DVDRiP]mp4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-