AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Support Téléphone Voiture à Fente ...
Voir le deal
12.99 €

Partagez

( tiger brothers ) ♡ tell me a lie, i'm begging you Vide
( tiger brothers ) ♡ tell me a lie, i'm begging you Vide
( tiger brothers ) ♡ tell me a lie, i'm begging you Vide
( tiger brothers ) ♡ tell me a lie, i'm begging you Vide
( tiger brothers ) ♡ tell me a lie, i'm begging you Vide
 

 ( tiger brothers ) ♡ tell me a lie, i'm begging you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: ( tiger brothers ) ♡ tell me a lie, i'm begging you ( tiger brothers ) ♡ tell me a lie, i'm begging you EmptyMar 15 Juil - 2:18

diegrou ❀ tell me a lie, i'm begging you
C'est tôt le matin que tu poussais la porte du Coffee Nutt. Tu avais passé déjà une heure dehors, à courir dans les rues presque désertes de Fantasia Hill, et t'adorais ces moments-là. Faire ton jogging, ça t'aidait déjà à évacuer tout le stresse ou le trop plein d'émotions, avant même que ça n'arrive jusqu'à toi, avant même que la journée ne te les envoies en pleine gueule. Tu te disais que ça te rendais déjà un peu fatigué, et peut-être donc plus calme pour affronter de bon pied et sereinement le nouveau jour qui arrivait. Tu n savais pas vraiment si c'était vrai ou non. Puis c'était voir la ville sous un nouvel angle, qui te plaisait. Ne croiser que quelques passants qui aimaient se lever tôt comme toi ou qui étaient aller acheter des croissants sous les grognements du matin de leurs compagnons, ne pas voir de voitures sur les routes ni sentir leur début de pollution, et juste voir la ville se réveiller lentement, encore un peu endormie de sa nuit, le soleil commençant avec douceur son ascension jusque haut dans le ciel. T'aimais juste quand tout était encore tranquille, et que tu avais l'impression que tu étais le seul à voir Fantasia Hill au sommet de sa beauté. Après ça, t'avais été tout transpirant, évidement, et t'étais repassé par chez toi, faisant tout pour ne pas réveiller Sid et Peaches qui devaient dormir à poings fermés, afin de prendre une bonne douche bien méritée. Et maintenant t'étais là, réfléchissant au chocolat ou café que tu allais prendre. T'avais un nouveau rendez-vous aujourd'hui avec le détective privé, et t'aimais bien le retrouver dans ce petit café. Sûr, tu aurais pu choisir le Starbucks, mais c'était trop connu, c'était trop populaire et il y avait toujours trop de monde pour que tu apprécies vraiment l'endroit, toi préférant que ce soit plus calme, plus isolé peut-être. Tu commandais ton café noir, rajoutant un muffin vanille aux pépites de chocolat en plus afin de prendre un semblant de petit déjeuné, et tu t'asseyais à une table, près des fenêtres, attendant le détective et mangeant miettes par miettes ta gourmandise.

Enfin, il arrivait. T'avais essayé de laisser tes pensées sur Shira de côtés pendant que tu prenais ton petit-déjeuner, tu ne voulais pas réellement y penser plus que nécessaire, pas tant que Timéo ne serait pas là. C'était dur, mais tu devenais jours après jours un peu plus fort à ça, essayant de préserver au mieux ton coeur chaque vingt-quatre heures de quelques secondes de pensées pour elle. C'était peu, et chaque fois t'essayais une seconde de plus, mais au moins, t'avais l'impression d'anesthésier un peu tes sentiments, de les rendre moins obsédés par cette fille, même un instant. Tu serrais la main du détective, préférant rester un peu professionnel au début de la rencontre. « Bonjour. » Tu disais, un petit sourire amicale sur tes lèvres. C'était vrai, au départ, tu n'avais pas vraiment eu pleinement confiance, en rencontrant pour la première fois celui qui s'appelait détective privé. Néanmoins, tes a priori s'étaient dissipés peu à peu, et tu te disais qu'il n'était peut-être pas si horrible que ça finalement. « Tu m'as dit au téléphone que tu avais de la nouveauté ? » Autant entrer directement dans le vif du sujet, tu n'aimais pas forcément tourner autour du pot pendant des heures et stresser trop longtemps. Et surtout pas pour ça, surtout pas pour elle, t'avais déjà assez de mal comme ça.
© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
Elian B.-Caerwyn Murphy

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Je ne rêve pas. Je vis.
Faites place à la vedette
Elian B.-Caerwyn Murphy
J'ai posé bagages ici le : 29/12/2013 Jouant le rôle de : La terreur des mers, le roi des océans ayant dévoré une future mère de famille, le Barracuda (#TeamNemo). Nombre de messages : 775 On me connait sous le pseudo : Oswin aka. Nana aka. Salomé. ♥ Un merci à : Rose red (avatar). Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Aaron Taylor 'Perfect' Johnson.
MessageSujet: Re: ( tiger brothers ) ♡ tell me a lie, i'm begging you ( tiger brothers ) ♡ tell me a lie, i'm begging you EmptyVen 18 Juil - 17:43


   
« Tell me a lie, i'm begging you »
Il déambulait dans les rues de la ville comme un zombie, ne sachant trop où se diriger. Timéo n'était pas du matin, et à l'instant présent, il était encore bien trop tôt pour lui. Il se voyait encore, quelques dizaines de minutes plus tôt, au chaud dans son lit, plongé dans un sommeil dont il ne pensait pas sortir de si tôt. Evidemment, c'était sans compter son réveil-matin et sa musique démente, qui se fit un malin plaisir de le couper dans son bonheur. Il s'était levé après 20 minutes - ce qui relevait tout de même de l’exploit - et les pieds traînants sur le parquet de sa chambre à sa cuisine, il avait piqué des céréales dans le paquet lui-même avant d'enfiler un jean et un T-shirt pioché dans son placard désordonné au hasard et de les enfilés plus que gauchement. Puis à contre-coeur, il était sortit de sa cabane et avait traversé la foret les yeux à demi-clos, avec la chance de connaitre l'endroit mieux que sa propre poche. Il adorait son travail plus tout, il n'y avait absolument aucun doute possible là-dessus. Il s'y investissait entièrement, complètement, sans hésitations. Ce n'était pas une bien grande source de revenue, mais le fait de pouvoir vivre sa passion valait largement le sacrifice. Cette pensée lui traversa l'esprit alors qu'il tournait au coin de Westwood Center Way, et un semblant de sourire fleurit sur son visage. Il était heureux d'avoir cette capacité de voir toujours le meilleur d'une personne ou d'une situation. Et il en était d'autant plus fier qu'il savait que tout le monde n'en avait pas la force. Il jeta un coup d'oeil rapide à sa montre et pressa le pas en voyant les quelques minutes de retard qu'il avait déjà prit. Enfin, l'enseigne du Coffee Nutt se profila au bout de la rue. Bien mieux réveillé, certainement moins effrayant et plus souriant, Timéo fit son entrée dans l'établissement, un air presque arrogant sur le visage. Il n'avait pas l'habitude d'adopter une telle attitude, ou tout du moins, il n'y parvenait jamais vraiment longtemps, mais ce travail lui donnait de l'importance, et il aimait le montrer au possible, quitte à passer pour ridicule la plupart du temps. Il n'en avait simplement pas conscience.


Tigrou trouva son client là, assis à une table, un café noir et un muffin posés juste devant lui. Il s'approcha de lui et Diego lui prit la main qu'il serra dans la sienne d'une manière professionnel. Prit au dépourvu, Timéo tenta de ne pas trop montré ce moment d'hésitation face à tant de solennité. Il se sentit soudainement bien vieux, et cela ne faisait que lui déplaire d'autant plus. Pourtant, il ne devait pas le laisser transparaître, ne serait-ce que pour un garder un semblant de sérieux pour une fois. « Bonjour. ». Un sourire amical se présentait sur son visage. « Bonjour., répondit-il simplement, se retenant difficilement d'en faire trop. ». Toujours debout, Timéo commença à s'installer lentement tandis que son interlocuteur entrait directement dans le vif du sujet en lui demandant : « Tu m'as dit au téléphone que tu avais de la nouveauté ? ». Il prit son temps pour s’asseoir, certainement dans le but de ménager son suspens. Une fois de plus, il se sentait important et profitait de la situation autant que possible. Il commanda un cookie tout chocolat, et s’apprêtait à le manger lorsque son regard croisa celui de Diego et alors, il se stoppa net dans son geste. La bouche ouverte, la friandise toujours en suspens devant son visage, il resta ainsi quelques longues secondes. Ce qu'il lisait dans les yeux de l'homme face à lui le faisait culpabiliser comme jamais. Sans même oser croquer une bouchée, il reposa la nourriture sur une serviette face à lui et se racla la gorge. Il prit son sac posé à côté de lui et l'ouvrit pour en sortir une pochette de documents qu'il ouvrit avec soins : « Hum, oui, c'est ça... Je l'ai trouvé, annonça-t-il directement. Il n'avait pas besoin de prononcer son nom, tout deux savaient de qui ils parlaient après tout, Elle vit dans un appartement en ville, mais elle n'y passe pas la majorité de son temps. ». Sortant les documents de la pochette, il les tendit à Diego.

Ce n'était là que des photos. Une femme. Souriante sur un parking en compagnie d'un homme, dansante dans des boites de nuit, collées à d'autres personnes. Jamais deux fois le même.



Spoiler:
 

©️flawless


.


Dernière édition par Timéo B. "Tigrou" Weaver le Mer 5 Nov - 14:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: ( tiger brothers ) ♡ tell me a lie, i'm begging you ( tiger brothers ) ♡ tell me a lie, i'm begging you EmptyLun 1 Sep - 19:32

diegrou ❀ tell me a lie, i'm begging you
« Bonjour. » Il répondait, son fidèle sourire collé sur ses lèvres. Il avait toujours cet air gentil, chaleureux, que toi tu n'avais jamais vraiment eu. Il s'installait, et toi tu virais de suite les commodités, préférant passer au sujet. Timéo pris tout de même son temps, commandait, et toi tu le regardais intensément, attendant juste qu'il lâche sa nouvelle, sa bombe. Tu le fixais, et il comprit peut-être qu'il était temps qu'il parle, que tu ne voulais pas attendre jusqu'à ce qu'il finisse son cookie. Il reposait donc pour ton grand plaisir sa nourriture non touchée, et il ouvrit la bouche. « Hum, oui, c'est ça... Je l'ai trouvé. » Il te disait du but en blanc, et tu pris une respiration, ne t'étant même pas aperçue que tu l'avais coupé pendant quelques instant. Il l'avait trouvé qu'il disait. Il l'avait trouvé. « Elle vit dans un appartement en ville, mais elle n'y passe pas la majorité de son temps. » Tu fronçais tes sourcils, essayant de comprendre ce qu'il disait. Elle était donc là, pas très loin de toi ? Peut-être même vivait-elle à quelque pas de ton appartement, en connaissance de cause. Putain. Tu ne savais pas vraiment à quoi t'attendre maintenant, et tu voyais que Timéo n'avait pas fini, et qu'il sortait des documents d'une pochette qu'il avait sur lui. Et il te les tendait. Tu ne savais pas à quoi tu t'attendais réellement. Peut-être espérais-tu au fond de toi que Timéo ne la retrouve pas. C'était peut-être pour cela que tu l'as gardé en tant que détective privé, que tu l'as lassé faire, que tu venais à chaque rendez-vous pour suivre l'évolution. C'est peut-être pour cela que t'as placé ton dernier espoir entre les mains d'un trop jeune détective, qui avait l'air bancal, un peu trop naïf. Tu pensais surement que lui ne la retrouverai jamais, que c'était impossible qu'il puisse retrouver sa trace. Qu'il n'était pas assez bon pour cela, qu'il n'avait pas assez d'expérience. Peut-être que tu t'étais trompé finalement. Tu jetais un coup d'oeil aux photos, passant de l'une à l'autre rapidement, et voilà qu'une envie de gerbait te prenait. Il n'était pas difficile pour toi de reconnaître sur celles-ci la femme que tu avais aimé, rayonnante, et magnifique. Celle-ci même qui avait un côté plus horrible, plus vicieux, et qui te laissait seul sans jamais vraiment t'avoir rien expliqué. Tu balayais les photos, ne laissant pas tes yeux se poser trop longtemps sur les visages d'hommes qui t'étaient inconnus, et qui étaient un peu trop nombreux pour ton bien. Tous différents, tous bien trop près. Tu te sentais virer au blanc, tu te sentais malade, comme avant un examen important auquel on n'a pas travaillé pour. Tu te sentais vacillé, perdre pied, une sensation intérieure très désagréable, d'autant plus que tu étais assis. Tu posais les photos sur la table, tes doigts venant se fermer sur la tasse de café que tu avais commandé, essayant de faiblir les tremblements qui parcouraient tes membres. Le plus dur était que tu te sentais trahi, trompé, alors que c'était fini entre vous, alors que tout cela était terminé. « O-okay… okay... » Tu murmurais, essayant de procéder à tout ce qui venait une nouvelle fois se briser dans ta vie. Elle s'éclatait avec d'autres hommes, elle s'éclatait sans toi. Elle habitait pas très loin, mais au moment où tu ne l'avait plus vue, elle avait déjà tourné la page, elle t'avais déjà oublié. Tu n'étais rien pour elle, tu ne serais jamais plus rien. « Je … Bah merci... Hm... Je dois te payer combien ? » Tu disais d'une petite voix, essayant de détourner un peu le sujet dans le professionnel, dans l'argent, espérant le payer puis aller boire aux Rhumeries, essayant d'oublier les quelques secondes par photos que tu avais vu. Il avait fait son boulot, très bien même, et il méritait donc son salaire, avant que t'aille te saouler pendant quelques heures.

Spoiler:
 
© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
Elian B.-Caerwyn Murphy

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Je ne rêve pas. Je vis.
Faites place à la vedette
Elian B.-Caerwyn Murphy
J'ai posé bagages ici le : 29/12/2013 Jouant le rôle de : La terreur des mers, le roi des océans ayant dévoré une future mère de famille, le Barracuda (#TeamNemo). Nombre de messages : 775 On me connait sous le pseudo : Oswin aka. Nana aka. Salomé. ♥ Un merci à : Rose red (avatar). Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Aaron Taylor 'Perfect' Johnson.
MessageSujet: Re: ( tiger brothers ) ♡ tell me a lie, i'm begging you ( tiger brothers ) ♡ tell me a lie, i'm begging you EmptyMer 5 Nov - 15:02


   
« Tell me a lie, i'm begging you »
Tandis qu'il commandait, Timéo pouvait sentir le regard fixe et insistant de son client, pesant sur son dos, empli d'un mélange de tristesse, d'attente, d’espoir, et de peur - la peur d'entendre enfin ce que l'on redoutait d'apprendre tout ce temps. Le cookie entre les doigts, prêt à prendre une première bouchée, ses yeux, qui évitaient depuis le début de la conversation - une conversation pourtant inexistante - ceux du dénommé Diego finir pourtant enfin par les croiser. Rien qu'une faute d'attention, un erreur. Mais cet instinct, ce sentiment dont Tigrou ne comprenait pas encore toute la provenance le poussa à enfin lâcher son info. Pourtant, il le regretta aussitôt. Le tact, ce n'était pas son fort, il ne comprenait pas réellement son sens ou même son utilité. Il ne savait pas comme s'y prendre. Jusqu'à maintenant. L'ancien tigre, bien qu'étant peut-être un peu naïf, un peu stupide, aurait tout de même pu faire plus attention. Il aurait pu remarquer que le souffle de son interlocuteur semblait s'être coupé tout ce temps, ou bien qu'il avait prit la plus grande bouffée d'air possible à l'instant même ou le détective lui avait annoncé avoir trouvé la demoiselle : sa cible. Mais il était trop pressé. Trop pressé de manger, de pressé de parler, trop pressé d'enfin prouvé à cet homme qui le regardait avec tant de doute que, oui, il était capable de le faire, et que, oui, il l'avait fait. Mais il y aurait eu tellement d'autres manières de le faire.. A présent, le brun, baraqué à mourir, ce type que tu croises dans la rue en pensant qu'il est dur comme un roc, et que jamais rien n'avait du l'attrister dans sa vie : ce type là était mal, ça se voyait, et c'était juste pas sa faute. Alors il regrettait.

Sans un mot, il saisit les documents que Timéo lui tendait, et feuilleta les pages, des photos, juste une suite de photo. Mais elles semblaient lui faire tant de mal. Comment de simples photos pouvaient-elles avoir ce pouvoir sur un mec comme lui ? Ses doigts tremblaient, lâchèrent le dossiers pour se reporter sur la tasse de café. Et le Weaver restait là, planter comme un idiot, sans trop savoir ce qu'il attendait. « O-okay… okay... ». Sa voix faible et rauque vacillait. « Je … Bah merci... Hm... Je dois te payer combien ? ». Merci ? Merci pour quoi. C'était stupide. Pourquoi remercier le type vous ayant mis dans un état pareil. Timéo, lui, ne l'aurait pas remercier. Timéo, lui, se serrait déjà barré. Et, là, tout de suite, c'était presque ce qu'il avait envie de faire, mais jamais il ne pourrait laisser quelqu'un comme ça. Jamais. Alors il se mit à bafouiller, un sourire mi-encourageant mi-désolé sur les lèvres : « Payer ? Payer pour quoi ? Eum... Bah j'sais pas. Tu donnerais combien toi ? Au pire tu peux me payer mon cookie. J'aime bien les cookies. Puis j'ai faim. Ça devrait le faire, non ? J'ai jamais été payé avant. C'est plutôt cool comme sensation. Bah ouais quoi, tu te sens important et tout. T'as déjà été payé toi ? Pourquoi faire ? Okay, j'pose trop de question.. Il prit une seconde pour finir ledit cookie avant de reprendre :  Mais tu voix, je suis comme ça moi, je peux pas voir les gens se sentir mal. Je culpabilise. Je dis pas que t'es mal hein. Non, ça se voit carrément pas. T'as même sacré bonne mine ! T'as pris un truc de spécial ? Faut que tu me donnes ta recette.. mec.. Plus ça allait, plus il s’enfonçait. Alors il tentait de se rattraper, de s'accrocher du mieux qu'il le pouvait et de rattraper ses bêtises, mais sa bouche semblait contrôler par quelqu'un d'autre, et il ne parvenait plus à s'arrêter. C'est cool si je t'appelle mec, mec ? Je me rends compte que je connais pas grand chose sur toi, et que toi tu connais pas grand chose sur moi. Bon sang, qu'est ce qu'il foutait. Okay, premier fact : je vis dans les bois. Second fact : eum... j'aime les cookies. C'est pas mal, c'est un bon début, tu trouves pas ? Mais le silence le tuait. Aucune réponse de l'autre côté de la table. Il se sentait inutile. Il aurait eu envie de le secouer et de lui ordonner de répondre. Mais à la place, il chercha un troisième fact, qu'il déclara, un ton au-dessus des autres, d'une voix enjouée : Sinon, tu savais qu'avant j'étais un tigre ? »



Spoiler:
 


©️flawless


.
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ( tiger brothers ) ♡ tell me a lie, i'm begging you ( tiger brothers ) ♡ tell me a lie, i'm begging you Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

( tiger brothers ) ♡ tell me a lie, i'm begging you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-