AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-57%
Le deal à ne pas rater :
Friteuse à air chaud (sans huile)
64.99 € 149.99 €
Voir le deal

Partagez

Je suis oune jolie papillion ! ϟ diego Vide
Je suis oune jolie papillion ! ϟ diego Vide
 

 Je suis oune jolie papillion ! ϟ diego

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Je suis oune jolie papillion ! ϟ diego Je suis oune jolie papillion ! ϟ diego EmptyDim 27 Juil - 13:11


Je suis oune jolie papillion !
diego et esmeralda

Elle marchait. Pas pour oublier, mais simplement pour passer le temps. Ou au moins pour penser à autre chose si elle ne pouvait complètement oublier. Esméralda dansait sous ses paupières en permanence, la rendant dingue. Plus que jamais la bohémienne refaisait surface. C’était purement de la faute de Frollo qui avait refait surface dans cette vie. Et si tout au fond elle savait qu’elle ne pouvait remettre entièrement la faute sur son ennemi de toujours, elle ne se gênait pas pour le faire. Cela dit, elle savait aussi pourquoi Esméralda frappait si violemment à la porte de sa nouvelle vie et ce n’était pas la faute d’un ennemi. Plutôt de celle d’un ami dont la confiance avait bouleversé l’équilibre bancale qu’elle s’était pourtant évertué à garder plus ou moins en bonne forme. Et Diego avait malencontreusement tout brisé. Il ne l’avait pas fait exprès et avait plutôt tenté de lui montrer qu’il lui faisait assez confiance pour lui confier quelque chose qui pourrait faire penser qu’il était complètement fou et donc bon à enfermer, pas capable de garder un enfant car soumis à une folie si intense que l’ont aurait pu ne pas lui faire confiance tant il croyait dur comme fer à son délire. Mais Jazlyn savait qu’il ne mentait pas quand il avait tenté de lui confier son secret. Seulement, dans son éternel besoin de se protéger de son ancienne vie, Jazlyn avait agit bêtement et comme une enfant. Son attention avait subitement était détourné par un magnifique papillon – tout à fait ordinaire en fait – et elle n’avait plus écouté son ami. Elle ne voulait pas. Elle n’avait pas envie. Si elle l’avait écouté jusque au bout, s’il lui avait dit qui il était vraiment, elle aurait dû avouer son propre secret. Et avouer, c’était renoncer à sa nouvelle vie. Et Jazlyn s’y refusait.

Pourtant, elle s’en voulait quand même. Et c’était sans doute pour ça que sans réfléchir, ses pieds l’avaient conduit au parc où elle et Diego avaient prit l’habitude de se retrouver. Ainsi, ils pouvaient discuter tout en surveillant Roshan, l’adorable petit garçon du jeune homme. Cependant, elle ne s’attendait néanmoins pas à tomber sur son ami. Elle l’observa un instant de loin et essaye bêtement de l’imaginer sous une autre forme. Mais à ses yeux, il restait hermétiquement humain. D’ici, elle ne le voyait pas parfaitement bien. Mais elle savait par exemple, qu’une boucle brune lui tombait en travers du front parce qu’elle l’avait observé à de nombreuse reprise. Elle savait aussi qu’il avait une petite ride entre les deux yeux, à force de froncer les sourcils parce qu’il se faisait du souci pour Roshan. Elle avait prit l’habitude de s’attardait sur une montagne de petit détail, comme sa gestuelle, ses tics de langages ou même sur le nombre de fois où il pouvait mordre sa lèvre ou toucher ses cheveux pendant qu’ils étaient ensemble. Mais jamais au grand jamais, elle n’avait voulu en savoir plus sur son passé. Du moins, son véritable passé. Pas celui qu’il aurait pu construire pour faire croire à une véritable identité humaine. C’était ce que Jazlyn avait fait. Elle avait inventé sa propre histoire. Etait devenu une autre pour sa propre survis. Et parfois, elle s’en voulait de mentir. Mais ça ne durait qu’une seconde.

Elle finissait par secouer la tête et ses pensées dérivaient ailleurs avec une facilité déconcertante. Elle prit finalement la décision de s’approcher de son ami. Roshan la vit avant même que Diego ne tourne la tête, et sur ses petites jambes d’enfant, il chancela jusqu’à elle. Elle l’attrapa dans ses bras et il le serra tendrement le petit garçon au creux de ses bras. Cela fit monter une vague de souvenir en elle et elle pinça les lèvres, sujette à une détresse qu’elle ne pouvait se permettre. Elle le libéra ensuite et prit place près de Diego. Elle souffla alors à demi-mot « Salut… » Elle n’avait jamais voulu le blesser mais savait l’avoir fait quand même. Son but avait toujours été de se protéger elle-même, au détriment d’une belle amitié qu’ils avaient construite au fil des semaines. Tout semblait différent. Et Jazlyn savait qu’elle devait faire un pas vers son ami, lutter contre ses démons et arrêter de penser qu’elle devait être une autre. Mais c’était plus fort qu’elle… impossible de franchir cette muraille ériger contre ses souvenirs. « J’ai l’impression que Roshan a prit au moins 5 centimètre depuis la dernière fois ! » Et pourtant ce n’était pas il y a si longtemps. Jazlyn meublait, restant en terrain neutre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: Je suis oune jolie papillion ! ϟ diego Je suis oune jolie papillion ! ϟ diego EmptyMar 5 Aoû - 0:01

dazlyn ✻ je suis oune jolie papillon !
C'est toujours dur, l'amitié. On pense à tord que c'est simple, qu'une fois le lien tissé il n'y a rien qui puisse le briser et pourtant, dès fois il ne suffit que d'une parole. Avant de rencontrer Sid, avant de rencontrer Manny, tu ne t'y connaissais pas vraiment en la matière. Tu avais ton groupe de tigre à dents de sabre, mais ce n'était pas la même chose. Vous deviez suivre un chef dans la meute, et vous étiez toujours jugés si vous n'écoutiez pas les ordres. C'était une relation d'alpha à beta, et ce genre de relation n'était surement pas le genre d'amitié avec laquelle tu t'étais retrouvé plus tard. Tu avais tout quitté, et de toute manière, tu aurais été surement tué ou renié de ton groupe si tu ne l'avais pas choisi par toi même. Tu avais appris ce que c'était que de faire des sacrifices, que d'aider les autres sans arrière-pensées. C'était fort, c'était important. C'était différent. Puis il y a eu cette malédiction. T'imagines que si t'es resté à peu près le même, c'est grâce au fait d'avoir trouvé Sid le jour de ton arrivée a Fantasia Hill, puis Peach. Il se peut que si tu ne les avais pas retrouvé si rapidement, tu serais devenu plus froid, et taciturne. Il se peut que tu te serais remis à penser qu'à toi, en solo, et non en groupe comme t'arrivais mieux à le faire maintenant.

Tu essayais de faire attention aux nouvelles personnes que tu rencontrais. Tu savais qu'il fallait que tu t'ouvres aux autres mais tu avais toujours ton instinct d'ancien chasseur en toi. Tu faisais attention avant de donner pleine confiance aux personnes, t'avais surement toujours été comme ça. Tu savais qu'ici, il ne fallait peut-être pas toujours se dévoiler. Qu'il fallait faire attention. Ils n'étaient pas tous comme toi, mais tu savais que d'autres pouvaient l'être, ou qu'en tout cas ton ancienne horde devait être réunie ici. Il y avait des gens qui n'allaient pas comprendre. Il y en avait qui eu n'auraient pas de problème pour se dévoiler, même aux inconnus. Après tout, Timéo t'avais bien raconté toute son histoire, alors que vous étiez amis mais ne vous connaissiez pas tant que cela à l'époque. Il avait pris le risque que tu le prenne pour un fou, juste pour t'éloigner un peu ta tristesse face aux photos de ton ex. Apparemment, tous ne prenaient pas aussi bien la nouvelle que toi, et t'avais appris de la mauvaise manière que c'était le cas de l'une de tes plus proches amies.

Tu avais décidé d'aller au parc aujourd'hui aussi, et cela malgré que les souvenirs que tu avais de l'endroit n'étaient plus aussi joyeux maintenant. Tu avais toujours gravé dans ta mémoire qu'ici était l'endroit où tu retrouvais toujours Jazlyn, mais peut-être qu'elle n'était pas là, peut-être qu'elle n'y venait plus. La vérité, c'est qu'à l'heure d'aujourd'hui, tu n'avais plus vraiment envie de la voir, pas de suite. Mais soit, t'allais quand même te retrouver là-bas, même avec l'incertitude de savoir si elle y était ou non. T'avais un gosse à faire plaisir, t'avais un gosse qui commençait à gamberger gaiment sur ses petites jambes, et ce n'était pas parce que tu risquais d'y croiser ton amie que tu devais lui interdire d'aller au parc. Elle t'avait blessée. Ça te faisait du mal de l'avouer au fond de toi-même, mais ce qu'elle avait fait t'avait blessé. Tu lui faisais confiance avec toi, avec Roshan. T'imagines que t'aurais peut-être pas dû, pas autant en tout cas. Tu avais pourtant beaucoup réfléchit, et puis t'avais fini par te dire que t'avais envie de partager cela avec elle, que elle elle comprendrait – et qui savait, peut-être faisait-elle partie elle aussi d'un autre monde, d'une autre vie, d'un autre univers. Et tu t'étais trompé le tigre, et putain de quand ça arrivait, ça faisait mal. Tu étais devenu plus froid, plus distant avec elle – elle ne voulait pas t'écouter ? Soit, qu'elle admire ses putains de papillons si ça l'enchantait.

Alors tu étais de ton côté du parc ce jour-là, surveillant Roshan qui s'exerçait à marcher de mieux en mieux sur l'herbe fraiche. Il avait les pieds nus, ayant enlevé ses petites chaussures de lui même en les poussant l'une contre l'autre jusqu'à ce qu'elles tombent et qu'il en soit libéré. Tu gardais tes yeux sur lui le plus possible, car même s'il n'y avait pas autant de danger qu'à la période ou tu avais vécu, tu savais que les accidents pouvaient vite arriver par manque d'attention. Tu l'observais marcher dans une direction précise, et c'est là que tes yeux se posèrent sur la chevelure brune de ton amie, qui le prenait dans ses bras. Tu la laissais faire, tes yeux ne les quittant pas, avant qu'elle se relève et qu'elle fasse quelques pas vers toi. « Salut... » Tu l'entendais dire, tout doucement, et c'était facile de sentir que la tension de la dernière fois existait toujours. Tu hochais doucement ta tête en la regardant comme réponse, et à vrai dire, tu ne savais plus maintenant ce que tu pouvais dire, et ce qu'il fallait mieux que tu gardes pour toi. « J'ai l'impression que Roshan a prit au moins 5 centimètre depuis la dernière fois ! » Elle commençait par un sujet relativement neutre, un sujet où vous n'aurez pas à hausser la voix, un sujet où ni l'un, ni l'autre n'aurait réellement à avoir à réfléchir aux réponses. C'était bien, de commencer comme ça. Ca te permettait de te calmer face aux souvenirs de la dernière fois, de réfléchir, de te demander ce qu'elle pouvait bien faire là.« Ouais ouais…, tu finissais par répondre. Il grandit tellement vite... » Tu soufflais, une main venant se glisser dans ta cheveux alors que tu parlais. C'était fascinant, d'observer un bébé grandir, jour après jour. Tu avais toujours l'impression qu'en le quittant des yeux trois secondes, il en avait profiter pour devenir plus grand, pour apprendre de nouvelles choses, pour arriver à dire de nouveaux mots. C'était déconcertant au départ, d'avoir à t'occuper d'une si petit chose, mais tu t'y étais fait. « Je pensais pas que t'allais revenir ici... » Tu continuais une minute plus tard, et t'espérais que ce soit mieux qu'un qu'est-ce que tu fous là.
© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
 

Je suis oune jolie papillion ! ϟ diego

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quelle délicieuse prestation {Hentaï} [PV Siin]
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-