AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-28%
Le deal à ne pas rater :
Smartphone HUAWEI P30 lite Noir 128 Go
265 € 369 €
Voir le deal

Partagez

(lyssa&mae) home is where with you Vide
 

 (lyssa&mae) home is where with you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: (lyssa&mae) home is where with you (lyssa&mae) home is where with you EmptyMer 6 Aoû - 22:39



☆ ☆ ☆
home is where with you 

« Je sais que c'est dure, que c'est beaucoup à avaler, mais sache que je me battrais pour toi. » Il m'embrasser la tempe, je le regarder s'en allait, la lumière lui caresser le visage et j'eus le droit a un sourire avant que la lumière ne disparaisse. Je soupirais grandement, en m'étalant en large et en travers dans mon lit. Je sentait mes muscles se relâcher, mon esprit se détacher et mes yeux tomber de fatiguer. Ils voulaient un break, une pause, un moment de répis dans toute cette histoire dont j'étais malheureusement le personnage principale. Une sœur venue de nul part, un passer immergeant, un procès, des tas de rendez-vous au tribunal, des couvres feus, c'était donc ma vie maintenant ? Je n'en pouvais plus. Je fermais les yeux afin de trouver le sommeil, mais rien ni changer, à chaque fois que mes paupières s'autoriser une pause, mon esprit me renvoyais au tribunal étouffer dans ma robe noir et de mon chignon bien trop propre pour moi, des chaussures trop petites et la chaleur insupportable. Je sent les regards se tourner vers moi, l’audience entière est à mon écoute, je me lève pour rejoindre mon siège à gauche du jury. Je respire fort, bafouille, parle trop vite et transpire. Le regard lourd du juge qui me toise du haut de sa chaisse haute, aussi transpirant que moi, j'évite son regard mais je finit toujours par croiser ses yeux froncer et fâcher pour je sait quel raison. Il me regard à son tour, secoue la tête positivement comme à mon écoute, les bras le long de sa chaise, il acquis mes paroles et finit par demander le silence pour mieux m'écouter. Il stop l'assemblait, me lance un regard de solidarité et me prend en traître contre le reste de l'audience « Avec qui veux-tu vivres, Agnès ? » il se permet de me tutoyer, je reste bouche béante contre la question. Le sol fond sous mes pas, tellement la chaleur m'envahis, je me sent tomber dans un vide profond le regard de ma sœur ainée qui m'a élever et de l'homme qui a pris soin de moins lorsque personne ne le voulais. Je veux pleurer, m'effondrais, me plaindre et m’enfuir. Mais j'ai beau courir, je reste sur place.  Je n'avait que seize ans (à peine seize et deux trois mois pour tout dire) et je ne pouvais prendre part dans cette grande question. C'était comme de me demander de choisir entre le fromage et le chocolat, j'aimais les deux et choisir de manger soit l'un soit l'autre le reste de ma vie ne me plaisait pas. Bien sur manger un sandwich fromage chocolat ne me disait rien. J'étouffer un hurlement dans mon cousin. Puis, prise d'une clairvoyance qui n'étais pas la mienne, je commencer à faire une liste de pour et de contre pour l'un et pour l'autre. Je suis tomber au même nombre des deux côtés dans les deux tableau. Je ne voulais pas choisir, non, je ne pouvais pas choisir. Donc j'ai choisit de ne pas choisir. J'ai pris un sac, remplis des choses dont j'avais besoin et j'ai quitter la baraque des Fawn par la fenêtre. Je suis passer par la petite maison en bois de Zadig, j'ai descendue l’échelle et je me suis cacher jusqu'à ce qu'Ileam s'endorme devant une série télé, une bière à la main. Armer de mon skate, je longer la route du bus jusqu'à en apercevoir un.

Je connaissait le chemin par cœur. Le sac à dos le long de mon épaule et mon skatte qui dépasser, je passer par la cantine pour rejoindre son appartement. Les couloirs était vide et éteins, on se serais crus dans un décors de film d'horreur. J'allumais mon portable en mode lampe de poche pour me faire de la lumière et glisser le long des couloirs jusqu'à sa chambre. La porte était ouverte, je présumer que Victor a sûrement du s'absenter encore une fois dans la hâte et avait oublier de fermer le tout. J'entrais sans frapper. Une fois dedans, une sensation étrange me gagner. Je me sentait comme libéré de tout ses soucis et de ses tracas qui m'enchaîner. Mon sac tomber au sol sans mon autorisation, ni mon aide et sans le vouloir, je l'imitait. Je m'étaller sur le tapis froid et dur sans vraiment le vouloir. Et dans une lourde respiration, je me mis à pleurer. J'étais épuisée. Épuisée avec un cœur remplis de tristesse. Les poings serré, je plonger ma tête dans les profondeurs du tapis en pleurant encore plus fort. Sans même me redresser, je sentait ses pas et son odeur se déplacer jusqu'à moi. Son visage rond et ses grand yeux bleu remplissait ce vide, j'eus envies de sourire mais mes larmes m'en empêcher. « Je suis folle. C'est ce que tout le monde se tue à dire depuis plus de deux ans, Agnès est dans un autre monde disait ma psy, Agnès partage une réalité différent disait mes professeurs, elle est cinglé cette pute disait mes camarades de classe et qu'est-ce que j’apprends ? Que tout ce en quoi je croyais est réelle, les petits bonhommes jaunes, mon anciennes familles, la machine à rétrécir la lune.. » je respirait, expirais, pleurer et ravaler ma morve, le tapis récupéré mes larmes. Je soufflait. « Tout ça est vrais, alors pourquoi tout le monde me traite encore comme une cingler ? » Mes larmes dévalais mon visage, je respirait difficilement, et serais les poings pour éviter de geindra à nouveau. J'essaie de m'arrêter pour me concentrer sur ses doigts caressant mes cheveux mais plus je me stopper, plus une vague d'émotion refouler se précipité dans ma gorge. « Je sais plus qui je suis, qui tu es, qui ils sont ! Je suis perdue, paumer, je veut rentrer à la maison.. » je ravalais ma morve. « Mais où est la maison ? » dégueulai-je dans une cascade de larme chaude.  « J'ai besoin de toi.. »
Revenir en haut Aller en bas
 

(lyssa&mae) home is where with you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-