AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Abigaëlle ♣ Ma vie aux milles nuances rosées. Vide
 

 Abigaëlle ♣ Ma vie aux milles nuances rosées.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Abigaelle A. Blair

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: Savoir enfin d'où je viens...
Faites place à la vedette
Abigaelle A. Blair
J'ai posé bagages ici le : 13/09/2013 Jouant le rôle de : Alice in Wonderland. Nombre de messages : 875 On me connait sous le pseudo : Asz. Un merci à : Tumblr ♥ Je suis fier(e) de porter l'avatar de : La sublime et divine Kathryn Prescott.
MessageSujet: Abigaëlle ♣ Ma vie aux milles nuances rosées. Abigaëlle ♣ Ma vie aux milles nuances rosées. EmptyMar 19 Aoû - 23:59





 Le journal intime

d'Abigaëlle.

Abigaëlle ♣ Ma vie aux milles nuances rosées. Brush__png_by_hannaeditions-d4pxtgs

20 Août 2014

Je crois que c'est la première fois que je fais ça. Enfin, il me semble, car je ne peux pas vraiment avoir une confiance totale en ma mémoire. Quoi qu'il arrive, c'est la première fois depuis mon amnésie que j'ouvre un journal intime pour y raconter ma vie. Non, personne ne m'a conseillé de le faire, j'ai trouvé cette idée miraculeuse moi-même, pour la bonne et simple raison que ce que je vais étaler ici, je ne peux l'étaler nul part ailleurs et à aucune oreille. La solitude, c'est tout bonnement la raison de mes écris futurs. Je vis un passage tellement difficile dans ma vie que j'ai l'impression d'être une bombe à retardement. Je me suis dit qu'écrire retarderait un peu plus l'explosion dont mon coeur sera victime.
Et puis, la deuxième raison, c'est que cela fait presque un an que je suis ici, à Fantasia Hill, sous ma nouvelle vie si on peut dire. En tout cas, c'est comme si j'étais née depuis un an, car tout ce qui se trouve avant, je n'en ai aucun souvenir. Si je disais la vérité au médecin, il me ferait interner illico mais... Puisqu'ici personne ne me dira rien, je crois que je vais en profiter pour exposer mon hypothèse complètement folle. Commençons par ça, tiens.


Mon amnésie, mon secret.

Un beau matin, comme ça, par hasard, je me suis réveillée "pour la première fois de ma vie" avec un mal de crâne terrible. Tout avait un goût de première fois ; le soleil par la fenêtre, le souffle du vent, la douceur des draps. Même marcher fût un combat durant les premières minutes de mon réveil. Et puis, le plus curieux, était que je ne me souvenais ni de la veille, ni de l'avant veille, ni de la semaine précédente, ni du mois précédent... Ni des vingt dernières années. J'ai pris peur et j'ai remué ciel et terre pour qu'on m'aide, pour qu'on m'explique ce qui m'arrivait. Cependant, mon cas d'amnésie n'était pas le premier mais aucun médecin n'en connaissait la raison, ni même le remède. Alors, j'ai appris à vivre comme ça, en ayant quelques informations par le directeur du pensionnat où je vis toujours. Je connais mon nom, mon âge et je sais que je suis orpheline. A part ça, je ne sais rien de moi, de ma vie. C'est une frustration terrible de se regarder dans le miroir et de ne pas savoir qui l'on est, au fond. J'ai essayé de suivre mes envies, ce qui semblait me plaire et je me suis inscrite à la fac d'histoire de l'art. Mais depuis, aucun souvenir ne me revient.
En parallèle, peu après mon premier réveil, j'ai commencé à faire des cauchemars plus qu'angoissants, des cauchemars qui vous font tout bonnement croire que c'est la réalité et que vous y êtes piégés pour toujours. Dieu merci, ces cauchemars ont toujours eu une fin, mais ils ont commencés peu à peu à me perturber car ils étaient récurrents. Je rêvais plusieurs fois des mêmes choses complètement louffoque. Tout d'abord, j'étais blonde dans ces rêves. Je portais une robe bleu avec un tablier et blanc et je coursais un lapin aux allures d'homme hurlant qu'il était en retard. Ce rêve s'est produit plusieurs fois dans mon subconscient et ensuite, j'en suis passé à un autre. Cette fois, je rencontrais un chat rose et mauve, étrangement fuyant et mystérieux qui me brouillait les idées avec malice. Idem, ce rêve je l'ai vu des tonnes de fois en répétitions. J'ai aussi croisé des jumeaux stupéfiants, un chapelier qui me souhaitait mon non-anniversaire et une reine qui voulait coûte que coûte me couper la tête. Et dans chacun de ses rêves différents et répétitifs, je portais cette même robe bleu et j'étais coiffé de ces mêmes cheveux blonds. J'en ai parlé à mon médecin, rapidement, sans entrer dans les détails et il a balayé cette information comme si elle n'était pas importante. Mais depuis maintenant plusieurs mois, j'ai l'impression d'avoir une seconde vie, celle de mes rêves, où je suis les aventures de personnages louffoques, qui finissent par me mettre des bâtons dans les roues...
Alors, à qui raconter ça ? Qui pourrait seulement me croire ? Qui n'éclaterait pas de rire en m'écoutant ? Qui essaierai de m'aider ? Personne et j'en ai la profonde conviction. Donc je pense que tout ça restera ici, dans ce journal... Mais pour une fois, je les ai évacuer, d'une manière peu conviviale, mais quand même... Je garderai toujours une trace de cette drôle de seconde vie qui empiète sur ce que je suis..

Talie, ma douce Talie.

Dieu merci, cette année ne s'est pas résumé à la quête de mon passé. Si cela avait été le cas, j'aurai sûrement eu l'envie de me tuer. Il me fallait quelque chose pour me sortir de tout ça et cette chose je l'ai trouvé. Ca s'est avérer être une personne en réalité, une fille. Talie. Son prénom est aussi magnifique qu'une fleur en pleine éclosion et son visage l'est tout autant. Je l'ai rencontré suite à un moment maladroit durant mon année à l'université. Elle a fait tomber son plateau en pleine cantine et la plupart des élèves ont ri. Moi, je l'ai aidé. Je me souviens de chaque seconde de ce moment. Un moment crucial pour moi, celui où une fille m'a plu, vraiment, pour la première fois. Je savais bien au fond de moi que je n'étais pas indifférente face aux femmes, et puis il faut dire que les garçons ne m'intéressaient pas, mais ce jour là, j'ai eu la preuve que quelque chose se tramait en moi. L'homosexualité, peut-être. Quoi qu'il en soit, cette rencontre à bouleverser mon existence. J'aurai aimé que cette relation se déroule simplement, malheureusement ça n'a pas été le cas. Très vite, on s'est mise à flirter, même dans nos paroles car c'est une personne très réservée voire même introvertie... Mais un jour, c'est arrivé, on s'est embrassées et je me souviens de mon ventre papillonnant et de mon coeur battant à tout rompre dans ma poitrine... J'aurai aimé que tout reste aussi beau et fleurie entre nous. Car j'aime Talie, en tout cas, je l'aimais. Elle était devenue le soleil de ma vie et chaque matin, c'était quand son visage m’apparaissait que mes cauchemars prenaient la fuite. Elle était mon remède, ma solution miracle. Le bonheur, en résumé. Et je découvrais avec elle les plaisirs de l'amour et la douceur d'une femme. Bon sang, si tout ça avait seulement pu rester figé ! Foutaises...
Un jour, j'ai commencé à recevoir des textos anonymes plus que menaçants. Puis, on m'a donné rendez-vous et j'en avais assez de me faire insulter sans raison, alors, prenant mon courage à deux mains, j'y suis allée. Et là, la vérité à éclater, mon coeur avec, ainsi que mes espoirs. La femme qui me harcelait n'était autre que la tutrice et amante de Talie. Fou n'est-ce pas ? Et malsain aussi. J'étais écoeurée et j'ai vomis mes tripes, ce soir là. De plus, la Aphria en question m'a avouée que Talie ne m'aimait pas et que je n'étais rien d'autre qu'un objet de distraction pour elle. Alors que moi, moi je lui avais tout donné. Ma confiance, ma reconnaissance, mon amour, mon aide... Tout. Et cette Aphria brisait tout ça, sans aucune pitié. Ce soir là, mon coeur s'est fendu et Talie m'a été enlevée. Celle-ci n'était pas au courant de l'intrusion de sa tutrice dans notre relation, mais pour ma part, tout était fichu.
Je n'ai pas repris contact avec Talie, depuis ce jour et elle semble bien se porter sans moi. Aphria avait sûrement raison, je n'étais rien à ses yeux. Ce que je n'arrive pas à comprendre, après tout ce que l'on a pu vivre ensemble. Malgré tout, avec le recul, je comprend mieux le silence tenace de Talie, sa timidité, son manque de confiance en elle et surtout, le fait qu'elle ne me raconte jamais rien la concernant et que, jamais au grand jamais, elle ne m'a donné son adresse. Au fond de moi, j'espère sincèrement qu'elle reviendra pour me présenter ses excuses et, dans l'idéal, m'annoncer qu'elle quitte cette Aphria pour moi. Mais je ne me fais pas d'illusion, elle est sa tutrice et je crois que Talie l'aime bien trop pour ne pas oser la quitter. Mais comment peut-elle aimer un monstre pareil..?

Le reste...

A part ça, ma vie s'est déroulée "normalement" si on peut dire... J'ai suivis les cours, j'ai eu mes examens malgré tout, tantôt Talie, tantôt les cauchemars incessant... Depuis peu, je travaille le soir à l’hôpital en tant que veilleuse. Je me contente de surveiller les patients, discuter avec eux ou les divertir. Bien souvent, je fais la discussion avec une mamie devant Amour Gloire et Beauté, mais au moins je ne suis pas seule...
Et puis, j'ai croisé pas mal de monde ici, mais les gens semblent ne jamais rester éternellement et j'ai trop souvent croisée des personnes pour qui je n'avais pas d'intérêt ou bien qui s'en allait sans prévenir... Les gens ça va, ça vient, comme on dit. Mais bon, ce n'est pas vraiment facile à accepter quand on se rend compte que l'on est seule. J'aimerai juste rencontrer quelqu'un qui me donne un sourire permanent grâce à sa simplicité. Mais j'ai l'impression de demander le monde... En plus de ça, Dinah s'est enfuit. Mon petit amour de chat, ma meilleure amie est partie, sans me prévenir non plus d'ailleurs. Je ne me fais pas de soucis pour elle, c'est une débrouillarde, mais quand même... Son ronronnement était pareil à une discussion pour moi. Elle me manque. Talie me manque. Le bonheur me manque.
C'est ça, le résumé d'un an d'une vie. Help me. ♣


STAY ❞

I'll give her one more time. We'll give you one more fight. Said one more line. There'll be a riot, cause I know you.
Revenir en haut Aller en bas
 

Abigaëlle ♣ Ma vie aux milles nuances rosées.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Cher journal-