AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

TRY IT ON [pv Aphria] Vide
TRY IT ON [pv Aphria] Vide
TRY IT ON [pv Aphria] Vide
TRY IT ON [pv Aphria] Vide
TRY IT ON [pv Aphria] Vide
TRY IT ON [pv Aphria] Vide
TRY IT ON [pv Aphria] Vide
TRY IT ON [pv Aphria] Vide
TRY IT ON [pv Aphria] Vide
 

 TRY IT ON [pv Aphria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: TRY IT ON [pv Aphria] TRY IT ON [pv Aphria] EmptyLun 25 Aoû - 22:24


∞ TRY IT ON

Aphria & Marie





Malgré mes efforts, ma vie demeurait un champ de foire terrible. Malgré tous mes carnets noircis de bonnes résolutions, je n'avançais pas... Peut-être me manquait-il davantage que de la motivation. On n'obtient peut-être pas tout dans la vie à coup de grandes philosophies sur la réussite. Je sais qu'il y a un peu de chance dans l'histoire aussi, mais je ne me suis jamais dit qu'elle était contre moi. Quand on habitait Paris avec les aristochats, j'étais heureuse. Avais-je épuisé le stock de bonheur que le sort pouvait m'offrir ? Je n'arrivais pas à m'établir dans ce nouvel univers, bien que j'aie développé tous les efforts du monde. Sur ma liste de choses à faire, il ne restait plus qu'à trouver un job étudiant et j'aurais fait tout ce que j'avais en mon pouvoir pour devenir une fille normale, une ado comme les autres. Mon objectif n'était pas de me fondre dans la masse mais sincèrement, j'aurais bien aimé, c'est moins compliqué d'être un mouton.

Mais alors, que me manquait-il pour m'en sortir ? Le seul élément que je n'avais pas vraiment travaillé était ma vie sociale. Pas franchement à l'aise en société, j'avais tendance à éviter les gens pour ne pas avoir à être aimable si je n'en avais pas envie. Je sais, c'est idiot, je suis certainement passée à côté de rencontres formidables à cause de ce raisonnement débile. Pour l'instant je voulais surtout me protéger, mais il fallait que cela change. Au milieu de la rue, je m’accroupis et sortis mon carnet à bonnes résolutions n°6. Sur une nouvelle page, j'écrivis GET A JOB en majuscules. Si je ne m'étais pas réellement occupée de trouver un job auparavant, c'était à cause du contact avec la clientèle, l'employeur, tout le monde. Pourtant il fallait bien que je me décide à me lancer, mes dépenses faramineuses n'allaient pas se payer toutes seules. D'ailleurs, il me fallait une nouvelle robe patineuse.

Sur le chemin pour le Méli Mélo House, je décidai de faire un détour par Westwood Center Way. Vu toutes les boutiques qu'il y avait là-bas, j'allais certainement trouver le job étudiant parfait. Caissière au mall ? Je finirais par m'ennuyer. L'animalerie ! Dans mon carnet n°6, je commençai une nouvelle liste des boutiques où déposer un CV. Le Fairy Chestnut semblait fermé. Après avoir traversé le quartier, j'avais sur ma liste tous les cafés, le fleuriste, toutes les boutiques de choses qui se mangent, le magasin de couture. Pas question de bosser au garage. Après le lycée et le FBI, je pensai être allée trop loin et j'étais prête à faire demi-tour, quand une adorable robe patineuse attira mon attention. Je levai les yeux sur l'enseigne : MODESIA. Sans réfléchir davantage, je poussai la porte de la boutique.

code by PANIC!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas
Aphria M. Ysley

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: comprendre pourquoi ce monde est si obnubilé par l'amour.
Faites place à la vedette
Aphria M. Ysley
J'ai posé bagages ici le : 29/01/2014 Jouant le rôle de : Maléfique #teamsleepingbeauty. Nombre de messages : 739 On me connait sous le pseudo : Kikiwette aka Juliette. Un merci à : Vava : @roseadasio & Sign : @bazzart Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Angelina Jolie.
MessageSujet: Re: TRY IT ON [pv Aphria] TRY IT ON [pv Aphria] EmptyVen 29 Aoû - 22:30




Try It Now

« Alors ma jolie on cherche de boulot ?! Ça tombe bien, j'ai toujours une place en reste pour une jolie frimousse comme la tienne. »
Tu te lèves comme tous les matins à six heures et demi. Et pourquoi ?! Parce que ta foutue dépendance à la nicotine, te force, t'oblige même devrais-tu dire à te réveiller pour aller te mettre sur le balcon de ta chambre et fumer cette dose consécutive et journalière. Et sans la moindre envie de combattre cette addiction, cette maladie qu'est la dépendance - tu t'exécutes sans broncher, tel un automate en allant bien sagement à l’extérieur, t'exposant pressement à la douce fraîcheur matinale. Et accoudée sur la rambarde, tu regardes la ville. Qui tout comme toi, commence lentement à sortir son insomnie - elle prend lentement vie - grouillant telle une fourmilière. Et lorsque tu termines enfin de tirer sur ton tube en papier rempli de tabac bon marché, tu rentres à l'intérieur et enfiles par la suite, ton peignoir de chambre en satin. Et descends les marches d'escalier pour aller dans la cuisine où, tu ne te sers qu'un simple noir avec deux morceaux de sucres. Tu n'avais pas très faim ce matin, ni même très soif mais, tu te forces quand même à boire quelque chose - histoire d'avoir quelque chose dans le ventre. Au pire, tu pourrais toujours prendre une pause à dix heures pour aller d’acter une viennoiserie dans la boulangerie du coin. Le liquide noirâtre et puant avalé, tu te décides à aller prendre une bonne douche bien chaude. Tu profites des biens faits qu'elle t'apporte avant d'en sortir et de t'habiller d'une chemise blanche, d'un ensemble pantalon et veste noir à multiples boutons avec une paire d'escarpins de la même couleur.

Et avant que tu ne partes pour le Modésia, tu laisses un mot sur réfrigérateur à l'attention de ton fidèle Diablo pour le moment où il se remettrait de sa soirée à rechercher la blondinette dans tout Fantsia Hill. Le mot racontait ceci :
"Je rentrais surement tard ce soir, ne m'attend pas ..
PS : Achète moi deux cartouches de cigarette je suis bientôt à sec."
Et tu pars, en prenant soin de ne surtout pas oublier ton si précieux paquet de cigarettes - le dernier de la journée jusqu'à ce que Diablo t'en achète deux nouvelles cartouches pleines. Sur le chemin, tu t'en grilles une, puis deux. C'était tellement bon que, tu aurais pu t'en griller une troisième, mais lorsque tu vis l'enceinte de ton magasin, tu t'en acquittas à grande peine. Alors que tu entres non pas par la porte avant mais, par la porte arrière du magasin. Car, c'est ici même qu'est entreposé ton réseau de travailleurs clandestins. Ceux-ci t'adressent un inaudible "bonjour" - alors que, tu prends bien soin de leur rappeler de ta voix froide que si, le travail n'est pas absolument parfait que tu le leur retiré sans émotion aucune, leur salaire déjà bien pauvre en soit. L'avertissement acquit, tu empreintes une autre porte qui t'amènes directement au cœur même du magasin. Tu aiguises ton plus beau sourire pour saluer toutes tes charmantes vendeuses qui fond, de même à ton égard alors que les premiers clientes habituées - comme nouvelles entrent dans les lieux.

Le temps passe si vite aujourd'hui à tes yeux que, tu peines à croire qu'il puisse déjà être quatorze heures. Tu sors donc un instant du magasin pour, aller te griller une cigarette - profitant de cette mini pause pour regarder tout autour de toi. Parfois, tu espères voir ta poupée sur le trottoir d’à côté, mais elle n'est tout de même pas assez bête pour se promener dans la rue où tu travailles. Quoi que .. c'est t'on jamais. Et alors que tu inspires une bouffée - au même moment, une nouvelle cliente entre. Elle est plutôt mignonne avec ses petits yeux en amandes - et aussitôt, tu rentres au même moment qu'elle, pour t'en occuper personnellement. Tu t'approches donc près d'elle afin de savoir si, elle aurait besoin d'un renseignement où d'une quelconque aide sur le choix d'un textile en particulier. En t'approchant, tu ressens comme un sentiment étrange comme si, tu l'as connaissais mais, cette idée quitta vite fait ton esprit. De dos, il était impossible pour toi d'affirmer que tu connaissais cette jeune femme où non. Pourtant, elle avait un air familier, mais il ne faut pas que tu ailles trop vite en besogne - après tout, tout ceux de ton entourage avait toujours un air de familier sans réellement être un être de ton monde. Quoi qu'il en soit, tu lui souris avant de prendre la parole.

ø Bonjour mademoiselle ! Puis-je vous aider ?! Tu l'a questionne d'un ton professionnel et d'un sourire amical comme à ton habitude face à une nouvelle cliente entrant dans ton magasin. Mais, si tu avais su que cette demoiselle fessait partie de la fratrie des gentils, venant du même monde magique que le tien - jamais. Non jamais tu n'aurais réagi de la même manière vis à vis d'elle. Où alors si, mais uniquement pour faire amie-amie avec elle et l'exploiter par la suite - si, elle cherchait un emploi où une amie à qui confier ses peines et ses secrets les plus intimes. Pour l'instant, tu restes souriante face à elle et tu espères de tout ton cœur, que ça va toujours continuer sur cette lancée jusqu'à ce que tu rentres à la maison ce soir - pour prendre un bain chaud tout en sirotant un verre de Brandy, cigarette au bout des lèvres.


La Chatounette  Umm  & la Sadique  TRY IT ON [pv Aphria] 4153354820 

CODE BY AMIANTE


Comment est-ce que tu peux penser que tu tiens à moi, si moi même j'y tiens pas ? Pourquoi tu dis que tu m'aimes alors que moi-même je me déteste ? Pourquoi t'es là ? Pourquoi tu restes ?
TRY IT ON [pv Aphria] BjFY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: TRY IT ON [pv Aphria] TRY IT ON [pv Aphria] EmptyVen 29 Aoû - 23:38


∞ TRY IT ON

Aphria & Marie




La sonnerie retentit. J'étais bouche bée devant la quantité affolante de fringues que contenait la pièce. Comment avais-je pu ignorer l'existence de cette boutique pendant trois semaines ?! En même temps, elle ressemblait à une chose trop belle pour être réelle, ou du moins positive. Comme une pomme empoisonnée : rouge et appétissante, mais mortelle. Je n'arrivais pas à oublier cette sensation étrange. Cependant, je n'avais pas oublié la raison pour laquelle j'avais poussé la porte de cette boutique : la fameuse robe patineuse bleu turquoise de la vitrine. Oh, et un job étudiant, éventuellement. En chasse, je regardai partout autour de moi, à la recherche de l'article rêvé. Je ne le trouvai pas immédiatement, mais tous les tissus alentours semblaient m'appeler.

Je laissai passer mes doigts sur l'épaule d'une marinière. Cette passion que j'avais pour la mode m'étonnait presque ; qu'est-ce que je fichais à la fac si c'était le design qui m'attirait vraiment ? Angoissée par ces pensées, j'eus un réflexe courant de chaton : je me frottai l'oreille du plat de la main. J'avais l'impression que personne ne me regardait. Aucune des vendeuses ne m'avaient saluée en rentrant dans la boutique, ce qui devait participer de me gêner. J'aurais dû me sentir particulièrement bien, à ma place, mais ce n'était pas le cas. Mes muscles restaient contractés, mais je tâchais de ne pas le faire remarquer en parcourant les rayons comme si de rien n'était.

- Bonjour mademoiselle ! Puis-je vous aider ?!

Surprise, je bondis et fis demi-tour. Encore un réflexe de chat ; j'étais légèrement penchée en avant, mes appuis stables. Non Marie, tu ne vas pas attaquer, redresse-toi et dis bonjour à la dame. Quand vas-tu enfin te faire à ton nouveau corps ? Tu es une jeune fille dorénavant, il va falloir t'y habituer, vilaine. Imagine si tu faisais ça au travail, qu'est-ce que ça donnerait ? Nouvelle vague d'angoisse. Je n'arriverai jamais à me conformer à ce monde étrange. Peu importe quel job j'arrivais à décrocher, ce serait pour une semaine grand maximum, je serais licenciée à la première gaffe ; du genre sauter sur une cliente parce qu'elle aurait eu un geste brusque. Idiote, va.

- Bonjour madame, bafouillai-je. Je voudrais la robe turquoise en vitrine, s'il vous plaît.

Sans explication, je rougis jusqu'aux oreilles. Timide comme tu es ma fille, tu ne feras pas une bonne vendeuse. Reprends-toi ! Je compris soudain que la femme qui se tenait en face de moi était certainement la responsable de la boutique, soit ma potentielle future patronne. Je fis donc un effort monstre pour me redresser, bomber la poitrine et froncer les sourcils pour durcir mon visage de poupée. Sur ces faits, je me décontractai enfin et croisai les mains dans mon dos. Finalement, je souris, plus sûre de moi que jamais. Je voulais une robe patineuse bleu turquoise et un job dans cette boutique. Étrangement, j'étais désormais sûre que j'aurais les deux, tôt ou tard.

code by PANIC!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas
Aphria M. Ysley

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: comprendre pourquoi ce monde est si obnubilé par l'amour.
Faites place à la vedette
Aphria M. Ysley
J'ai posé bagages ici le : 29/01/2014 Jouant le rôle de : Maléfique #teamsleepingbeauty. Nombre de messages : 739 On me connait sous le pseudo : Kikiwette aka Juliette. Un merci à : Vava : @roseadasio & Sign : @bazzart Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Angelina Jolie.
MessageSujet: Re: TRY IT ON [pv Aphria] TRY IT ON [pv Aphria] EmptyMar 2 Sep - 20:15




Try It Now

« Alors ma jolie on cherche de boulot ?! Ça tombe bien, j'ai toujours une place en reste pour une jolie frimousse comme la tienne. »
Tu te serais attendu à toutes sortes de réaction venant de la part de la jeune femme, mais certainement pas à celle-ci. Le fait de la voir bondir avant de faire demi-tour, te fit arquer un sourcil - écarquillant tes yeux de stupéfaction. Tu avais comme dans l'idée, qu'elle n'était pas totalement humaine - et qu'au fond, elle cachait une autre identité - une autre vie passée. Ce genre de réaction était digne de celle d'un animal et non celle d'un être humain. Tu ne pouvais pas affirmer ce que tu avançais - après tout peut être était-elle juste une jeune femme tout ce qui a de plus banale - seulement sujette à des réactions similaires aux animaux. C'était tout fait possible, mais tu avais quand même un doute - elle a cet éclat pétillant de bienveillance qui ne retrouve pas chez les êtres humains de ce monde. Non. Les seuls êtres que tu connais possédant cette aura de complaisance que toi même, tu ne possèdes pas, était les êtres magiques et bons de ton monde. Tu en connais assez pour te douter que cette demoiselle, devait en faire partie. Quoi qu'il en soit, tu lui souris comme si de rien n'était - alors qu'elle te bafouillait, qu'elle voudrait prendre possession de cette robe turquoise - se trouvant en vitrine. Enfin quelqu'un qui se décide à te l’acheter, à t'en débarrasser. C'est pas pour rien que tu l'avais laissé en vitrine - dans l'espoir qu'enfin on daigne à t'en séparer. Tu n'avais plus espoir pour cette robe datant de la collection du mois dernier. De plus, elle était la dernière qui te restait en rayon. C'est réellement un chance pour toi, que cette jeune femme veuille te l'acheter - ça te fessait un poids en moins. Et une nouvelle place en vitrine pour une nouvelle collection.

ø Bien sûr Mademoiselle. Allez vous placer en cabine d’essayage, je vous l'apporte tout de suite. Dis-tu d'un ton commercial et aimable avant d'aller en vitrine chercher la robe en question. Tu l'as défait du mannequin sue lequel elle trônait - avant d'ordonner une de tes vendeuses de l'habiller d'une nouvelle robe - de la nouvelle collection. Avant d'apporter le tissu turquoise à ta cliente t'attendant en cabine. Et voilà Mademoiselle. Essayiez-là et dites moi si elle vous va. Dis-tu en lui tendant tout simplement le tissu - sourire aux lèvres comme à ton habitude fasse à une cliente.  


La Chatounette  Umm  & la Sadique  TRY IT ON [pv Aphria] 4153354820 

CODE BY AMIANTE


Comment est-ce que tu peux penser que tu tiens à moi, si moi même j'y tiens pas ? Pourquoi tu dis que tu m'aimes alors que moi-même je me déteste ? Pourquoi t'es là ? Pourquoi tu restes ?
TRY IT ON [pv Aphria] BjFY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: TRY IT ON [pv Aphria] TRY IT ON [pv Aphria] EmptyDim 7 Sep - 16:37


∞ TRY IT ON

Aphria & Marie




Je vis dans les yeux de cette femme qu'elle lisait en moi. C'était une sensation glaçante, que de savoir qu'elle me jugeait. Personne n'avait réagi ainsi à mes sautes de caractère. Elle voyait en moi quelque chose que d'autres ne pouvaient pas voir. Je me sentais démasquée sans même savoir à qui j'avais affaire. Mes poils s'hérissaient sur mes avant-bras. Le chat en moi n'aimait pas du tout cette personne, et je ne savais pas pourquoi. Il fallait que je me raisonne : cette femme tenait une boutique de vêtements, de façon assez évidente. Peut-être avait elle été directrice d'une agence de mannequinat, peut-être avait-elle été flic. Quelque métier qu'elle ait pu avoir, l'habitude de sonder les gens n'était pas étrange. J'essayai de me calmer, sans grand succès, et suivis les instructions de la dame.

- D'accord, murmurai-je, pas vraiment rassurée. Je repérai les cabines d'essayage et m'en approchai. Toute sage, bien droite, j'attendais que la dame revienne. Les mains derrière le dos, je frottai le sol du bout du pied, par réflexe. Je pouvais voir qu'elle récupérait la robe directement sur le mannequin. Elle devait être d'une précédente collection, pourtant je n'avais vu personne la porter en ville. Avant qu'elle n'arrive, je me décidai à entrer dans la cabine et me déshabiller. Je regrettai d'avoir choisi des sous-vêtements couleur chaire ce matin. S'ils avaient été noirs, j'aurais pu m'assurer que la robe n'était pas transparente. Sur cette réflexion, la dame me passa la robe par dessus la porte.

- Merci beaucoup, je me dépêche de l'essayer.

L'avantage d'être naturellement petite et fine, c'est qu'on passe incognito assez facilement. Personne ne m'avait jamais fait de remarque sur mon physique depuis mon arrivée à Fairy Hill. Par contre, l'inconvénient, c'est que rien ne m'allait jamais. Je passais toujours des heures à essayer toutes les tailles avant de trouver la mienne. Cette robe devait déroger à la règle, puisqu'elle m'allait parfaitement. Très bien coupée, elle tombait pile au bon endroit sur mes hanches. Mes bretelles de soutien-gorge ne dépassaient pas, les pinces sous la poitrine de donnaient pas l'impression que j'étais plate, elle s'arrêtait juste au dessus du genou... et elle ne semblait vraiment pas transparente. Ravie, je tirai le rideau pour montrer le résultat à la vendeuse et avoir son avis.

code by PANIC!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas
Aphria M. Ysley

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: comprendre pourquoi ce monde est si obnubilé par l'amour.
Faites place à la vedette
Aphria M. Ysley
J'ai posé bagages ici le : 29/01/2014 Jouant le rôle de : Maléfique #teamsleepingbeauty. Nombre de messages : 739 On me connait sous le pseudo : Kikiwette aka Juliette. Un merci à : Vava : @roseadasio & Sign : @bazzart Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Angelina Jolie.
MessageSujet: Re: TRY IT ON [pv Aphria] TRY IT ON [pv Aphria] EmptyDim 14 Sep - 21:46




Try It Now

« Alors ma jolie on cherche de boulot ?! Ça tombe bien, j'ai toujours une place en reste pour une jolie frimousse comme la tienne. »
La jeune femme ne te fit pas trop patienter - et lorsqu'elle sortit heureuse de sa cabine, tu lui jeta à tour un léger sourire. Elle avait vraiment de quoi être contente, cette robe lui allait  ravir. Avec un corps comme le sien peut elle se permettre de tout porter sans qu'elle est l'air d'un boudin. Étrangement, le corps de la jeune femme te fessait à celui de Talie - à la seule différence que le sien était un peu plus pâle et un peu plus équipée niveau poitrine. Quoi qu'il en soit, tu examines de plus près le port de robe de ta jeune cliente - et, tu commences alors à tourner tout autour d'elle - comme un vautour le ferait avec sa proie. Tu pus ainsi t'apercevoir que la robe n'était ni trop grande, ni trop petite - et qu'elle lui arrivait à autour des genoux - ce qui une excellente chose. Au moins avec ça, tu étais sûr de tant débarrasser. Surtout si elle lui allait comme un gant - tu ne doutais qu'elle puisse d'un coup refuser de l'acheter. Tu étais même prête à lui faire une remise de 30% - juste pour être sûre d'en être débarrassé une fois pour toute. Ayant assez tournée autour de la jeune femme - tu t'arrêtes pour te placer tout en face d'elle. Tu l'a sens comme qui dirait mal à l'aise - ce qui à le don, te faire légèrement et méchamment sourire. ø Elle vous va à ravir. Ni trop longue, ni trop courte. C'est ce qu'il faut. Si vous êtes prête à l'acheter et aussi parce que vous m'avez l'air sympathique. Je vous offre une remise de 30 % dessus.
En plus de te débarrasser de la robe, tu pourrais avoir une nouvelle cliente en poche. En affaire tout les moyens sont bons pour développer ses fleurissantes affaires - déjà bien grandies avec le temps - mais qui peuvent l'être plus avec une autre cliente à porté de bras. Une que tes concurrents n'auront pas du moins. ø Et si vous le souhaitez, j'ai également une paire d'escarpins à vous proposer - allant aussi parfaitement avec votre robe. Dis-tu dans un léger sourire. Souhaitez-vous l'essayer ?! Si oui, j'aurais juste besoin de votre taille pour ne pas vous amener une pointure qui ne serait pas la vôtre. Encore un autre sourire vendeur - histoire d'avoir sa confiance. Tes faux sourires dans son monde sont plus vendeurs que tes grands airs de femme d'affaire. Depuis le temps, tu devrais le savoir.


La Chatounette  Umm  & la Sadique  TRY IT ON [pv Aphria] 4153354820 

CODE BY AMIANTE


Comment est-ce que tu peux penser que tu tiens à moi, si moi même j'y tiens pas ? Pourquoi tu dis que tu m'aimes alors que moi-même je me déteste ? Pourquoi t'es là ? Pourquoi tu restes ?
TRY IT ON [pv Aphria] BjFY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Faites place à la vedette
Invité
MessageSujet: Re: TRY IT ON [pv Aphria] TRY IT ON [pv Aphria] EmptyJeu 18 Sep - 17:30


∞ TRY IT ON

Aphria & Marie




Sentir cette femme me tourner autour me faisait frissonner. Je frottai mes avant-bras, comme pour les convaincre de renoncer à ces réflexes félins. Qui était cette femme pour que mes instincts la craignent autant ? Ce qu'elle voyait semblait lui plaire.  À voir son visage, elle aurait ronronné si elle l'avait pu. On aurait dit une lionne, un prédateur ou un charognard. Il fallait qu'elle arrête de me dévorer du regard, parce que cela me mettait terriblement mal à l'aise. Je ne savais pas où me mettre, particulièrement quand elle passait derrière moi. Cette envie terrible de couvrir mes fesses me démangeait. Je m'attendais à ce qu'elle me saute dessus, mais au contraire elle prit un ton très agréable ; elle me complimenta et me proposa une ristourne.

- C'est très gentil de votre part, merci. C'était la dernière, n'est-ce pas ?

Je ne comptais pas lui dire immédiatement que je cherchais un emploi. D'abord parce que je n'étais vraiment pas certaine de vouloir que cette femme devienne mon employeur -- elle me terrorisait assez, visiblement -- mais aussi parce que je n'avais pas vraiment les moyen de m'offrir des habits en ce moment. Je me dis que si elle apprenait tout de suite que je voulais travailler pour elle, son offre prendrait vite le vent et cette réduction me plaisait bien. Muette, je gardai ma demande pour plus tard. Elle me proposa des escarpins, toujours avec cette voix suave et séductrice.

- Oh j'adorerais, mais je n'ai sûrement pas les moyens de prendre la robe et les escarpins... Enfin, je veux bien les essayer, je chausse du 37, mais je ne peux pas vous promettre d'avoir assez d'argent pour les deux articles...

À cet instant, je ne sais pas ce que je cherchais. Elle n'allait pas m'offrir une paire de chaussures, alors pourquoi avais-je accepté de les essayer ? Pour le plaisir de me voir les porter ? Par masochisme, pour la laisser me tourner autour encore ? Ou peut-être que les vendeuses avaient d'autres privilèges dont je pourrais jouir éventuellement.

code by PANIC!ATTACK
Revenir en haut Aller en bas
Aphria M. Ysley

My life with you
AMOUR-AMITIÉ-EMMERDE:
LISTE-DES-CHOSES-A-FAIRE:
VOTRE RÊVE: comprendre pourquoi ce monde est si obnubilé par l'amour.
Faites place à la vedette
Aphria M. Ysley
J'ai posé bagages ici le : 29/01/2014 Jouant le rôle de : Maléfique #teamsleepingbeauty. Nombre de messages : 739 On me connait sous le pseudo : Kikiwette aka Juliette. Un merci à : Vava : @roseadasio & Sign : @bazzart Je suis fier(e) de porter l'avatar de : Angelina Jolie.
MessageSujet: Re: TRY IT ON [pv Aphria] TRY IT ON [pv Aphria] EmptyLun 22 Sep - 23:11




Try It Now

« Alors ma jolie on cherche de boulot ?! Ça tombe bien, j'ai toujours une place en reste pour une jolie frimousse comme la tienne. »
Tu avais bien senti le malaise de la jeune femme lorsque tu te mis à lui tourner autour comme un prédateur tourne autour de sa proie. Et tout ça, afin d'admirer de tes yeux comment cette robe mettait en valeur les parties les plus appétissantes de son anatomie. Tu ne fais pourtant pas ça à toute tes clientes. Non, tes dépravassions et regards ambigus ne vont que vers celles qui ont un ressemble de près où de loin à ta poupée. Cette jeune femme en était l'exemple parfaite, de la petite fille facilement manipulable avec qui on peut faire et dire n'importe quoi pour avoir ce qu'on souhaite. Et tu voyais bien, qu'elle n'osait de rien. Tu sentais sa peur et son incompréhension - et intérieurement, cela te fessais bien rire. C'est alors qu'elle prit la parole de sa douce voix de fille fragile - afin de sa voir si la robe qu'elle voulait était bien la dernière de la collection. Tu acquiesçais à sa demande avant de prendre la parole - de ton mielleux et chaud.
ø En effet, c'était bien la dernière. Une chance que vous soyez arrivée à temps pour l'acheter. Dis-tu dans un léger sourire commercial.
Et aussitôt, la question répondue, tu recommençais à la dévisager du regard. Tu la terrorisais ça ne fait aucun doute - vu la façon dont elle te regarde ça ne pouvait pas être autrement. Si elle pouvait s'enfuir tout de suite, tu sais qu'elle le ferait - mais tu ne la laisserais pas partir sans qu'elle n'est pas acheté cette robe. Tu n'en voulais plus et il n'y avait qu'elle qui pouvait t'en débarrasser - alors peut être, devais-tu arrêter pour le moment de la dévorer du regard et te consacrer sur le boulot. Tu aurais tout le plaisir de jouer avec elle une fois que, la vente aura été accomplie. Et pour ça, tu lui a proposé une paire d'escarpins pour aller avec sa robe. Elle ajouta avec franchise par la suite avant de te donner sa pointure qu'elle ne doit pas avoir le compte exact pour se permettre de  prendre les chaussures en plus de la robe. Et l'idée fuse dans ton esprit. Tu vas lui offrir les escarpins - histoire d'être sûre de la revoir dans ton établissement et pour ton plaisir à toi. Après tout, n'étais-tu pas censé être une bonne patronne qui aime gâter ses vendeuses autant que ses clientes ?! Et puis, profitons-en c'est ton jour de bonté.
ø Dans ce cas .. dis tu dans un sourire. Je vous les offre. Je suis dans un de mes bons jours. Autant en profiter. plaisantas-tu en lui lançant un clin d’œil avant de partir chercher les escarpins en question. Par chance, il te reste une taille 37 - et la prend sur la pile dans l'arrière boutique. Et tu reviens et les présente à la demoiselle. ø Tenez ! Dis-tu en lui tendant les chaussures. Essayez-les et dites moi comment vous vous sentez - si elles vous plaisent où non. termines-tu - lançant sur elle un nouveau regard dévorant.


La Chatounette  Umm  & la Sadique  TRY IT ON [pv Aphria] 4153354820 

CODE BY AMIANTE


Comment est-ce que tu peux penser que tu tiens à moi, si moi même j'y tiens pas ? Pourquoi tu dis que tu m'aimes alors que moi-même je me déteste ? Pourquoi t'es là ? Pourquoi tu restes ?
TRY IT ON [pv Aphria] BjFY
Revenir en haut Aller en bas

Faites place à la vedette
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: TRY IT ON [pv Aphria] TRY IT ON [pv Aphria] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

TRY IT ON [pv Aphria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pixie Dust ::  :: Vieux RP-